Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Survie’

Jeudi 23 juin 2016 | Mise en ligne à 16h18 | Commenter Aucun commentaire

Des étiquettes de survie sur les vêtements Columbia

Bien connu des consommateurs, le manufacturier Columbia a trouvé une belle façon de faire parler de lui à l’occasion de l’ouverture de son magasin à Istanbul, en Turquie.

Imaginée par l’agence publicitaire Ogilvy & Mather, la campagne Survival Labels (Étiquettes de survie) fait jaser.

Le concept est simple, les cartons d’étiquetage de Columbia sur les vêtements en magasin sont remplacés par de minces plaques de métal imprimées.

Ce qui fait qu’en prime des informations habituelles on obtient… de véritables outils de survie!

Le kit de pêche de la campagne Survival Labels de Columbia. — Photo Columbia

Le kit de pêche de la campagne Survival Labels de Columbia. — Photo Columbia

Un kit de couture, un pour la pêche, un sextant, un scie miniature, un filtre purificateur (avec café filtre!) et un cadran solaire sont ainsi offerts.

Chaque outil est lié à une vidéo d’instruction sur le Web.

Évidemment, le tout demeure assez simple, mais apparemment fonctionnel.

Dans la vidéo promotionnelle (ci-dessus), Columbia annonce que les Survival Labels sont actuellement disponibles à des coordonnées géographiques précises. Ce serait le nouveau magasin turc.

On devine qu’il ne s’agit là que d’un coup de pub, en particulier quand on pense à ce que cela engendrerait comme coûts au lieu des étiquettes habituelles.

Mais on peut bien rêver et s’en amuser.

De retour du magasin avec son vêtement neuf, le recyclage prendrait alors un tout autre sens!


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 26 mai 2016 | Mise en ligne à 13h30 | Commenter Commentaires (5)

Les faussaires du plein air

Des harnais Petzl Aspir modifiés et dangereux ont été découverts en vente sur eBay. — Image Petzl

Des harnais Petzl Aspir modifiés et dangereux ont été découverts en vente sur eBay. — Image Petzl

Lecture intéressante récemment du côté du blogue du magazine Outside, qui se penchait sur l’épidémie qu’est la contrefaçon dans l’univers du matériel sportif.

Des vêtements en duvet ou en Gore-Tex, aux roues de vélo en carbone ENVE ou ZIPP, en passant par les casques Giro, tout se copie et se vend désormais.

Un problème si important que selon ce que rapporte Outside, le fabricant de vélos Specialized aurait réussi — l’an passé seulement — à «éliminer» pour 15 millions $US de produits faux, vendus à travers 70 encans en ligne à travers le monde.

Apparemment une goutte d’eau dans un torrent qui ne cesserait de prendre de l’ampleur.

Conclusion? Il faut comme consommateur être encore plus vigilant et toujours acheter de sources sûres, de marchands reconnus.

Arrêter de se convaincre que l’aubaine est justifiée et légitime, malgré les doutes sur la provenance d’un produit à rabais. En particulier sur le Web.

Quitte à acheter plus cher. Quitte à acheter moins.

Un combat de tous les instants qui est loin d’être gagné, malgré les efforts des manufacturiers pour éviter la copie, mais dans lequel on ne peut abandonner.

Sans compter que se procurer un faux manteau est une chose, normalement sans danger si ce n’est qu’il n’offrira pas les performance attendues.

Mais quand il est question d’équipement technique de sécurité, c’est une autre affaire…

Car même ces produits sont contrefaits. Ce n’est d’ailleurs pas d’hier que Petzl doit mettre en garde les consommateurs.

Et quand le faux ne suffit pas, c’est la revente de vrais produits modifiés qui inquiète.

Ce fut le cas à la fin du mois passé pour une série de harnais d’escalade vendus à rabais sur eBay par un revendeur non autorisé.

Un réel danger.

Petzl poursuit son enquête pour faire la lumière sur cette affaire de harnais «recousus».

Alors de grâce, soyez vigilant en tout temps pour ne jamais encourager de pareils escrocs, qui au mieux vous volent, ou au pire mettent votre vie en danger.

Un rabais semble trop beau pour être vrai?

C’est qu’il l’est fort probablement…


Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Vendredi 6 mai 2016 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (17)

En vélo la distance… ça fait la différence!

Au moment où le gouvernement du Québec s’attaque à la protection des cyclistes en haussant les amendes pour les cas d’emportiérages et en décrétant un corridor de sécurité d’au moins un mètre en ville, on réalise que la problématique du partage de la route auto-vélo est mondiale.

Un lecteur du blogue plein air m’a récemment mis au parfum d’une campagne réalisée par le gouvernement de Tasmanie sur le sujet.

La publicité Distance makes the difference (vidéo ci-dessus) se veut une façon humoristique de faire réaliser l’importance de respecter la «bulle» de tous ceux qui nous entourent, dans une série de situations du quotidien.

Un façon brillante de rappeler l’importance de laisser de l’espace entre les automobilistes et les cyclistes sur la route.

Un message essentiel pour tenter de mettre fin à cette problématique qui revient sans cesse année après année, avec le retour de la belle saison.

Souhaitons que la campagne inspire Québec à user d’originalité elle aussi.

Car grâce à l’humour, on peut penser que le message portera davantage et que les automobilistes comprendront bien qu’ils ont la vie des sportifs entre leurs mains.

Sinon, par empressement ou manque de courtoisie, des catastrophes se produiront assurément dans ce combat inégal entre des vélos et des véhicules.


Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2016
    D L Ma Me J V S
    « mai    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives