Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Survie’

Vendredi 29 janvier 2016 | Mise en ligne à 12h25 | Commenter Commentaires (4)

Une veste intelligente qui protège des chutes en ski

La veste Spine VPD 2.0 Airbag de POC. — Photo Pocsports.com

La veste Spine VPD 2.0 Airbag de POC. — Photo Pocsports.com

À l’image des conducteurs automobiles, les skieurs pourront bientôt compter sur la sécurité d’un coussin gonflable en cas de chute sur les pentes.

Ici, je ne parle parle pas des sacs conçus pour skier en terrains avalancheux, mais bien d’un vêtement près du corps qui se déploie automatiquement en une fraction de seconde pour protéger les skieurs alpins en cas d’accident.

C’est le fabricant suédois POC qui vient de présenter la veste Spine VPD 2.0 Airbag.

L’accessoire est présenté comme une «protection intelligente» qui vise à réduire la gravité des blessures.

POC a développé en partenariat avec la firme française In&motion un vêtement qui intègre une série de capteurs.

Grâce à un algorithme précis, la veste est capable de distinguer la gravité de la chute et de réagir en conséquence.

Le vêtement analyse 1000 fois à la seconde le mouvement du skieur. Si une chute est détectée, le sac gonflable s’active en moins de 100 milisecondes pour protéger le cou, la poitrine, l’abdomen, les hanches et la colonne vertébrale du sportif.

Pensé d’abord pour les skieurs alpins, le vêtement pourrait bien être adapté éventuellement à d’autres sports où vitesse et risques de chutes se conjuguent. Le vélo de montagne vient en tête notamment.

Véritable innovation, la veste Spine VPD 2.0 Airbag a obtenu une mention d’honneur au prestigieux salon spécialisé plein air ISPO.

Aucun prix n’a été annoncé jusqu’ici.


Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mardi 22 décembre 2015 | Mise en ligne à 16h43 | Commenter Commentaires (4)

La sécurité des cyclistes mesurée au pouce près

Toujours aussi peu de neige… Misère!

Et bien, j’espérais ne pas avoir à dire ça une autre fois en décembre… mais il est encore temps de parler vélo!

Et cette fois, du partage de la route.

Sujet qui revient de plus en plus ces dernières années, la distance de protection à respecter par les automobilistes qui dépassent les cyclistes demeure un concept malheureusement encore trop flou pour plusieurs.

Si normalement un mètre de distance doit être laissé en ville, et un mètre et demi en zone rurale, reste qu’il faut pouvoir mesurer le tout et être capable d’appliquer le règlement.

Ce n’est pas encore parfait, mais la police de Chattanooga, au Tennessee, roule dans le bon sens à ce sujet.

Depuis l’été dernier, des patrouilles à vélo sont équipées du système novateur appelé BSMART.

Un guidon équipé du système BSMART. — Photo Chattanooga Police Department

Un guidon équipé du système BSMART. — Photo Chattanooga Police Department

Installé sur le guidon du patrouilleur, l’équipement radar ultra compact mesure en temps réel et au pouce près la distance des autos pendant les dépassements, tandis qu’une caméra enregistre le tout.

Par la suite, le policier peut avertir les conducteurs imprudents, avec sous la main les preuves suffisantes pour éviter toute contestation.

Après un avertissement, ceux qui ne comprennent toujours pas sont mis à l’amende ou encore obligés de suivre un cours de sécurité routière en lien avec les cyclistes.

L’outil fabriqué par l’entreprise Codaxus devrait gagner du terrain sur la planète cycliste, selon le magazine Bicycling.

Un outil d’éducation à surveiller qui ne pourra évidemment être partout à la fois, mais qui peut certainement avoir un impact dans l’avenir.


Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 2 septembre 2015 | Mise en ligne à 16h18 | Commenter Un commentaire

Barack Obama en mode survie en Alaska

Je croyais d’abord à une blague, mais il semble bien que ce soit réel: en tournée en Alaska actuellement, le président Barack Obama se prêtera au jeu de la survie en compagnie de l’animateur télé Bear Grylls.

Bear Grylls et Barack Obama ont publié un «selfie» mercredi sur le compte Instagram de la Maison Blanche. Photo Instagram.com/whitehouse

Bear Grylls et Barack Obama ont publié un «selfie» mercredi sur le compte Instagram de la Maison Blanche. Photo Instagram.com/whitehouse

L’étonnante participation à l’émission Running Wild with Bear Grylls sur NBC par le président a de quoi surprendre quand on sait l’horaire chargé d’un président des États-Unis.

À défaut de sauver le monde, Obama tentera de survivre à une journée aux côtés de l’aventurier britannique, connu pour ses dégustations de bibittes à l’écran… quand il ne boit pas sa propre urine.

Gageons que le président n’ira pas jusque-là dans les grands espaces de l’Alaska, surtout que les services secrets auraient apparemment déterminé les activités auxquelles Obama doit participer.

L’émission de survie de Bear Grylls le met en vedette en compagnie de célébrités, notamment les acteurs Ben Stiller, Channing Tatum, Kate Winslet et Michelle Rodríguez, dans des tournages précédents.

La présence du président américain à l’émission s’expliquerait par son intérêt à joindre un public le plus large possible dans sa quête de conscientiser un maximum de personnes aux changements climatiques.

La diffusion de l’émission, prévue pour plus tard cette année, reste à annoncer.


Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2016
    D L Ma Me J V S
    « jan    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    2829  
  • Archives

  • publicité