Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Sports nautiques’

Mercredi 26 février 2014 | Mise en ligne à 21h08 | Commenter Commentaires (4)

Presque cinq mois sur l’Atlantique… en kayak de mer!

Si vous avez été de ceux et celles qui ont suivi avec intérêt les péripéties de la rameuse océanique québécoise Mylène Paquette cet été, alors l’aventure rocambolesque du Polonais Aleksander «Olek» Doba devrait vous plaire.

C’est que voyez-vous, l’homme vient de compléter sa deuxième traversée de l’Atlantique… en kayak!

À bord d’une bien minuscule embarcation de 23 pieds — qui s’apparente tout de même assez à un kayak de mer comme on connaît —, l’homme de 67 ans a pris 142 jours (presque cinq mois!) pour son voyage entre Lisbonne, au Portugal, et Ely’s Harbour, aux Bermudes.

Du coup, Doba a établi la marque pour le plus long voyage en kayak de l’histoire. Il a ainsi repoussé par 43 jours son record, réalisé à sa première traversée de l’Atlantique en 2011 (de l’Afrique au Brésil).

Au magazine Canoe & Kayak, le courageux pagayeur a néanmoins expliqué la déception qu’il ressentait au terme de sa traversée.

«Je suis heureux d’avoir rejoint les Bermudes sans assistance, mais je ne suis satisfait qu’à 75% étant donné que je n’ai pas atteint la Floride [comme prévu].»

Car il faut dire que le voyage en mer d’environ 8700 km de Doba a été particulièrement rude. Outre les importants défis d’une telle traversée, le pagayeur de l’extrême a notamment dû composer avec des bris d’équipements importants.

À commencer par son système de communication qui l’a abandonné à plus de 1500 km de la côte de la Floride. Il ne pouvait alors communiquer que par sa balise SPOT.

Après avoir reçu un appel à l’aide accidentel de la part du sexagénaire, l’équipe au sol de Doba a dépêché un navire qui était à proximité, pour porter assistance à l’aventurier.

Bien qu’il ne pouvait plus communiquer directement avec la terre ferme et malgré les risques d’être ainsi isolé, le Polonais a refusé l’aide et indiqué à ses «sauveteurs» qu’ils pouvaient poursuivre leur chemin…

Puis il a tenté d’éviter des conditions de tempêtes en mer. Il aurait ainsi tourné pratiquement en rond pendant six semaines pendant qu’il essayait de résister à la colère de Dame Nature.

Finalement, le 13 février, il a perdu son gouvernail. C’est ce problème qui a causé la dérive plus au sud du kayakiste.

Déterminé à atteindre son objectif floridien, Aleksander Doba se prépare donc à reprendre la mer dès que son embarcation sera réparée.

Idéalement, il espère se faire conduire en mer par bateau pour reprendre là où il a perdu son gouvernail.

Pour suivre la suite de cette aventure incroyable, suivez Doba sur son fil Twitter ou encore sur sa page Google+ (avec plusieurs photos… mais en polonais!).

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 6 novembre 2013 | Mise en ligne à 16h33 | Commenter Un commentaire

Vidéo: kayakiste sauvé de la noyade

À la fin août, la vidéo d’un sauvetage in extremis en kayak de rivière avait attiré l’attention sur le Web.

Les images captées par les caméras GoPro des deux kayakistes avaient permis de constater à quel point dans le feu de l’action, quand une vie est en danger, il faut savoir faire les bons gestes le plus efficacement possible.

Un peu plus tôt cette semaine, une nouvelle vidéo du genre est apparue sur Internet, diffusée par Epictv.com.

James Bradley, Pete Henderon, Carl Ross, Mark Shackleton, Justin Gale, Mark Hardingham et Simon Morse s’amusaient sur la rivière Lyn, à Devon au Royaume-Uni, selon le récit rapporté.

Dans une portion de la rivière en apparences sans grand danger, Hardingham s’est fait piéger. Déporté de la ligne à suivre, il s’est retrouvé à faire le saut d’un petit seuil.

Après avoir frappé une roche dans le passage imprévu, son embarcation s’est trouvée coincée à la verticale, tandis que le courant passait par-dessus la tête du malheureux kayakiste…

Encore une fois, la rapide intervention des compagnons du pagayeur a permis de lui sauver la vie. Comme on peut l’observer sur la séquence, ils n’ont pas perdu un instant.

Filmé à la première personne, le sauvetage spectaculaire démontre à quel point dans l’urgence, chaque petit geste peut faire pencher la balance. La vie ou la mort, tout ça en moins de 2 minutes.

Heureusement, dans le cas en question, le pagayeur a réussi à être extrait de son bateau et il a pu rejoindre la rive sans blessure apparente.

Ce qui aurait pu devenir une funeste sortie nautique servira plutôt aux autres amateurs de sports de rivière.

Un éloquent rappel qu’il faut toujours se préparer au pire… et s’arranger pour qu’il ne survienne pas.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 23 octobre 2013 | Mise en ligne à 16h35 | Commenter Commentaires (3)

90 secondes dans le tumulte des rapides de Lachine

Envie de vivre l’expérience extrême de l’eau vive tout en restant bien au sec?

Réputés pour la qualité de ses vagues dans un milieu urbain facilement accessible, les réputés rapides de Lachine vous sont offerts sur un plateau d’argent par les gars de Freestyle.inc et Demshitz.

Grâce à 90 Seconds at Lachine, les kayakistes professionnels Dave Fusilli, Brent Orton et Craig Kleckner vous plongent de le tumulte de la plus célèbre section de vagues à surfer au Québec. Le tout à la première personne grâce aux caméras GoPro que les gars portent en pagayant.

Au-delà de la beauté de cette puissante section du fleuve Saint-Laurent présentée de manière spectaculaire, il y a le talent des pagayeurs, qui s’éclatent littéralement et qui apprécient visiblement le défi.

Prenez un petit 90 secondes pour admirer et apprécier la prestation.

Sans compter que pour les habitués du blogue plein air, Fusilli et Orton ne sont pas des inconnus. En effet, ils avaient fait parler d’eux à la fin du mois d’août quand Fusilli avait récupéré miraculeusement son copain en haut d’une chute de 15 mètres. À voir également… ou à revoir!

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité