Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Ski’

Mercredi 19 avril 2017 | Mise en ligne à 17h51 | Commenter Un commentaire

La recette pour un «sprint» au sommet d’un 8000 m

Alors que la saison de grimpe bat son plein dans l’Himalaya, les athlètes professionnels Emily Harrington et Adrian Ballinger reviennent sur leur ascension record du Cho Oyu (8201 m) de l’automne dernier.

Et pour cause, au moment où Ballinger est à l’Everest pour la prise deux de l’expédition #EverestNoFilter diffusée sur Snapchat, lui et sa copine présentent comment ils se sont préparés à leur sprint sur le sixième sommet du monde.

L’automne dernier, le duo a en effet complété l’ascension du Cho Oyu en seulement 14 jours, aller-retour en partance de chez eux, à Lake Tahoe en Californie.

Une expédition qui n’a jamais été complété en moins d’un mois auparavant, précise Ballinger dans la court-métrage documentaire Lightning Ascent, qui vient de sortir et qui est présenté ci-dessus.

Pour le guide et fondateur de la compagnie Alpenglow Expeditions, il s’agit là d’une nouvelle façon de faire express qui pourrait influencer les aventures en montagne à venir.

Grâce à un entraînement au suivi ultra sophistiqué qui utilise notamment une tente hypoxique et autres systèmes simulant l’altitude, Harrington et Ballinger ont pu développer chez eux leur organisme en prévision de leur séjour en accéléré à plus de 8000 mètres.

Une préparation qui ne convient certainement pas à tout le monde, mais qui laisse croire que pour certains athlètes à l’emploi du temps chargé, cette manière pourrait être révolutionnaire.

Une fois dans l’Himalaya, Harrington et Ballinger ont utilisé de l’oxygène supplémentaire durant l’ascension, avant de redescendre à ski.

Ballinger tente actuellement d’atteindre le sommet du monde, l’Everest, pour une septième fois.

En compagnie du photographe Cory Richards, il espère y arriver sans oxygène supplémentaire.

Pour suivre leur progression, c’est par ici.


Un commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 7 avril 2017 | Mise en ligne à 13h03 | Commenter Un commentaire

Pour en finir avec les téléphones gelés

Parfois, tout se joue dans les détails. Et le fabricant de vêtements sportifs Helly Hansen l’a compris.

La poche isolée Life Pocket de Helly Hansen — Photo Helly Hansen

La poche isolée Life Pocket de Helly Hansen — Photo Helly Hansen

En effet, HH a ajouté à plusieurs de ses manteaux de ski une toute nouvelle poche destinée aux gadgets électroniques.

Son secret?

La Life Pocket est conçue spécialement pour isoler du froid les téléphones intelligents et les caméras compactes.

Le fabricant utilise du Primaloft Gold Aerogel, un isolant ultraperformant développé pour la NASA, pour emprisonner la chaleur du corps et ainsi garder au chaud les batteries des appareils électroniques, toujours sensibles au froid.

Une doublure imperméable empêche autrement l’humidité d’atteindre votre précieux portables.

Selon Gear Junkie, l’idée origine de l’équipe canadienne de ski, qui a suggéré l’ajout d’une poche spéciale pour les téléphones intelligents.

L’idée est d’éviter d’avoir à recharger les appareils sur le terrain, en évitant que les piles ne gèlent.

Toujours selon Gear Junkie, qui a pu tester la Life Pocket en ski, ce serait très efficace.

Helly Hansen prévoit ajouter la poche isolée à plus de vêtements, dans plus de gammes à travers ses collections.

Gageons qu’avec l’omniprésence des cellulaires entre les mains des sportifs, les autres fabricants ne tarderont pas à suivre et à offrir eux aussi ce type de poche spécialisée.


Un commentaire  |  Commenter cet article






À l’âge où les consoles de jeux et le iPad occupent — malheureusement — la plupart des enfants, le jeune Noah a pour sa part une passion dévorante bien loin du confort du divan.

À seulement 10 ans, le garçon s’intéresse au vol sous toutes ses formes. À commencer notamment par le speed riding, un art délicat qui marie le ski alpin et le parapente.

Pour celui qui pratique cette activité non sans risque, il devient alors possible de skier des pentes improbables pour ensuite s’envoler dans les airs tout en poursuivant son trajet à travers des falaises abruptes.

Un sport d’adulte qui ne doit pas être pris à la légère…

Mais quand on voit le jeune Noah s’exécuter sur les planches et dans le ciel, on comprend vite le talent du jeune skieur, qui s’affiche sur Facebook avec la page Aspire Athletics.

Le jeune américain, qui fait son apprentissage en France, est aussi un adepte de vol libre en soufflerie chez lui à Chicago.

Là-encore, il ne fait pas son âge quand vient le temps de démontrer son savoir-faire.

Un athlète certainement à suivre dans le futur.

Inspirant!


Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2017
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives