Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Planche à neige’

    Lundi 19 décembre 2016 | Mise en ligne à 15h18 | Commenter Commentaires (6)

    Traverser l’hiver en surf à pagaie!

    Ils sont fous ces Allemands!

    À défaut de patienter jusqu’à la belle saison pour défier les flots en surf à pagaie, des amateurs de Munich ont plutôt décidé de ne pas ranger leur planche et de tirer profit de la neige et des pentes en Bavière pour s’amuser.

    Et force est d’admettre que ça semble assez bien fonctionner!

    Par instant, si ce n’était des vêtements d’hiver et du casque et lunettes de ski, ce serait à croire que les gars sont à surfer une vague.

    Preuve qu’après tout, même en forme gelée, la neige reste de l’eau!

    C’est certain, ne vous présentez pas à votre station de ski favorite pour faire pareil…

    Mais avec un peu de chance, il y a certainement des possibilités pour le SUP des neiges ici aussi.

    Des volontaires pour passer à l’action?


    Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






    Lundi 7 novembre 2016 | Mise en ligne à 17h01 | Commenter Un commentaire

    Devenez le Batman des parois grâce au Ronin Lift

    Avec humour, le fabricant de l’ascendeur motorisé Ronin fait une référence aux scènes verticales de la série Batman pour publiciser son invention.

    Mais loin d’être une création de fiction, le Ronin Lift permet bel et bien à son utilisateur de progresser rapidement et sans effort sur une paroi verticale.

    Fixé à une corde, l’ascendeur qui pèse 20 lb utilise un moteur à batterie lithium-ion pour qu’une personne puisse monter — ou descendre — sur une corde.

    L’appareil permet de déplacer une charge de 400 lb.

    Le Ronin Lift en action — Photo Changeyourelevation.com

    Le Ronin Lift en action — Photo Changeyourelevation.com

    Évidemment, l’usage de l’appareil ne remplace pas les compétences nécessaires pour évoluer dans l’univers vertical.

    À vitesse maximale, le Ronin Lift atteint deux pieds par seconde.

    Plus qu’un simple ascendeur-descendeur motorisé destiné à un usage en escalade, le Ronin se veut également un appareil qui peut servir notamment de sécurité pour les travaux en hauteur… ou encore le ski!

    En effet, les inventeurs du Ronin suggèrent d’utiliser l’ascendeur comme remonte-pente personnel.

    Une petite montagne, une corde fixée au sommet… et le tour est joué!

    Sur le point de lancer une campagne de sociofinancement sur Kickstarter, les fabricants du Ronin Lift espèrent convaincre les investisseurs d’embarquer, eux qui pourront acheter l’appareil en prévente pour 799 $US.

    Une fois commercialisé, le Ronin devrait se vendre 1199 $US.


    Un commentaire  |  Commenter cet article






    Mercredi 6 juillet 2016 | Mise en ligne à 16h04 | Commenter Un commentaire

    Avalanche Québec résiste!

    Ski dans les Chic-Chocs — Photo Jean-Sébastien Massicotte

    Ski dans les Chic-Chocs — Photo Jean-Sébastien Massicotte

    Pris avec un problème récurrent de financement, l’organisme Avalanche Québec vient d’apprendre la bonne nouvelle qu’il résistera encore l’hiver prochain.

    L’équipe de spécialistes des avalanches basée en Gaspésie sera donc sur le terrain, en particulier dans les Chic-Chocs, mais également dans les événements plein air où le ski d’aventure est à l’honneur.

    Chaque fois que je croise Dominic Boucher, directeur général d’Avalanche Québec, c’est la même histoire ces dernières années. Le financement tarde à se confirmer chaque hiver.

    Comptant à 50% sur des subventions pour financer les 300 000$ nécessaires au fonctionnement de l’organisme, Avalanche Québec se retrouve à devoir planifier ses activités sans savoir si les fonds seront là l’hiver d’après.

    Pas évident…

    La situation a été particulièrement précaire récemment, tandis que la fermeture de l’organisme a été crainte sérieusement l’hiver dernier.

    S’il manque encore environ 50 000$ à son budget, Dominic Boucher se dit confiant de pouvoir trouver les fonds nécessaires avant la première neige.

    Avalanche Québec est l’unique centre d’expertise en sécurité en avalanche à l’est des Rocheuses.

    Rappelons qu’avec l’explosion de l’intérêt des Québécois pour les ski d’aventure et la planche à neige en hors-piste, jamais il n’a été aussi pertinent de sensibiliser et de former les sportifs aux risques des avalanches.

    Un savoir-faire qu’ils pourront utiliser sur les pentes québécoises — et ailleurs dans le monde en voyage —, histoire de pouvoir diminuer les risques d’accident.


    Un commentaire  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2017
    D L Ma Me J V S
    « fév    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives