Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Planche à neige’

Mercredi 6 juillet 2016 | Mise en ligne à 16h04 | Commenter Un commentaire

Avalanche Québec résiste!

Ski dans les Chic-Chocs — Photo Jean-Sébastien Massicotte

Ski dans les Chic-Chocs — Photo Jean-Sébastien Massicotte

Pris avec un problème récurrent de financement, l’organisme Avalanche Québec vient d’apprendre la bonne nouvelle qu’il résistera encore l’hiver prochain.

L’équipe de spécialistes des avalanches basée en Gaspésie sera donc sur le terrain, en particulier dans les Chic-Chocs, mais également dans les événements plein air où le ski d’aventure est à l’honneur.

Chaque fois que je croise Dominic Boucher, directeur général d’Avalanche Québec, c’est la même histoire ces dernières années. Le financement tarde à se confirmer chaque hiver.

Comptant à 50% sur des subventions pour financer les 300 000$ nécessaires au fonctionnement de l’organisme, Avalanche Québec se retrouve à devoir planifier ses activités sans savoir si les fonds seront là l’hiver d’après.

Pas évident…

La situation a été particulièrement précaire récemment, tandis que la fermeture de l’organisme a été crainte sérieusement l’hiver dernier.

S’il manque encore environ 50 000$ à son budget, Dominic Boucher se dit confiant de pouvoir trouver les fonds nécessaires avant la première neige.

Avalanche Québec est l’unique centre d’expertise en sécurité en avalanche à l’est des Rocheuses.

Rappelons qu’avec l’explosion de l’intérêt des Québécois pour les ski d’aventure et la planche à neige en hors-piste, jamais il n’a été aussi pertinent de sensibiliser et de former les sportifs aux risques des avalanches.

Un savoir-faire qu’ils pourront utiliser sur les pentes québécoises — et ailleurs dans le monde en voyage —, histoire de pouvoir diminuer les risques d’accident.


Un commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 29 avril 2016 | Mise en ligne à 12h52 | Commenter Commentaires (7)

Une journée de poudreuse… de 59 millions $US

Infographie Teton Gravity Research

Infographie Teton Gravity Research

L’exercice est des plus intéressants.

Question de souligner à leur façon la Journée de la Terre qui se tenait le 22 avril dernier, les passionnés de ski de chez Teton Gravity Research (TGR) ont eu l’idée de calculer ce qu’il en coûterait pour fabriquer artificiellement une parfaite journée de poudreuse.

Un joli tapis de 30 centimètres à se mettre sous les spatules. Rien de moins.

Grâce à l’aide de la Vermont Energy Investment Corporation, TGR a ainsi estimé le prix à payer s’il fallait enneiger le réputé centre de ski Jackson Hole, dans le Wyoming.

Résultat? Un colossal 59 millions $US!

Si le réchauffement climatique venait à nous priver de neige naturelle, il faudrait à Jackson Hole, selon l’exercice en question, l’aide de 2723 canons à neige qui souffleraient 108 900 000 pieds cubes de neige sur la montagne.

D’après l’infographie préparée par TGR, c’est une quantité de neige équivalente à trois fois le volume de l’Empire State Building.

Seulement en eau, il faudrait utiliser près de 500 000 litres par acre de terrain pour couvrir la montagne.

Côté pollution, c’est 3 457 071 kg de CO2 qui seraient notamment dégagés pendant cette «tempête» fabriquée par l’homme.

Le cadeau hivernal de Dame Nature, si précieux pour les skieurs, prend du coup encore plus d’importance.

Fabriquer l’hiver? Souhaitons que nous n’ayons jamais à nous rendre jusque-là!


Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Mercredi 11 novembre 2015 | Mise en ligne à 15h05 | Commenter Aucun commentaire

Découvrez le ski… canyoning!

Gageons que cette nouvelle activité ne fera pas trop d’adeptes, mais il faut avouer que l’idée de jumeler les sports de glisse et le canyoning ne manque pas d’originalité. Bienvenue dans l’univers déjanté du ski canyoning!

Dans les Alpes française, un groupe de passionnés de ski baptisé Les éQuipées Sauvages ont mis en ligne quelques vidéos de leurs exploits rigolos dans les canyons.

Une folie qui est vite devenue virale.

skicanyoning

Un vrai «faux sport», tandis que la bande saute des falaises et dévale des parois rocheuses comme si la neige était au rendez-vous.

«Aujourd’hui, ça va être de la neige liquide», rigole d’ailleurs l’une des skieurs en action, habillé du wetsuit de circonstance.

À l’aide de cordes et de harnais, souvent qu’avec un casque complet comme réelle protection, les membres du groupe s’exécutent dans une série de sauts et de cascades qui frôlent souvent la folie.

Certains internautes crient au génie dans un grand éclat de rire. Tandis que d’autres dénoncent plutôt un manque de respect envers la nature en agissant de la sorte, même pour le plaisir.

À vous de juger!


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2016
    D L Ma Me J V S
    « juin    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives