Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Photographie d'aventure’

Jeudi 25 juin 2015 | Mise en ligne à 13h22 | Commenter Un commentaire

Le vertige d’El Capitan grâce à Google Maps

Grâce à une équipe de rêve incluant les grimpeurs légendaires Alex Honnold, Tommy Caldwell et Lynn Hill, Google a réalisé un coup de maître avec la création d’un panorama de type Streetview pour la mythique voie du Nose, sur la paroi du El Capitan, au parc national Yosemite, en Californie.

Derrière la lentille, le talent des photographes de l’extrême Corey Rich et des frères Josh et Brett Lowell, le tout sous la direction de Peter Mortimer.

De longues heures à documenter l’immense «mer» de granite qui fait rêver les grimpeurs de la terre entière. Un travail épuisant, mais qui donne un résultat tout à fait spectaculaire.

L’équipe de sportifs et de photographes ont cherché à immortaliser le mieux possible la légendaire voie et ses moments forts.

Une façon de pouvoir transporter le commun des mortels dans ce fascinant univers vertical de 1000 mètres de haut.

Encordez-vous… et bonne ascension!


Un commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 5 mai 2014 | Mise en ligne à 13h21 | Commenter Commentaires (3)

L’ultime selfie de l’extrême

Ça semble presque trop gros — ou beau, ça dépend — pour être vrai. Mais comme les technologies qui permettent pareille prouesse existent déjà, l’idée de Next Level Aerial Filming (NLAF) de proposer le premier drone autonome capable de vous suivre à la trace pour vous filmer reste crédible.

Bref, l’ultime selfie de l’extrême serait à nos portes.

Pour l’instant, on en sait peu sur le concept et surtout sur quoi il repose au niveau matériel. Mais ce qu’annonce NLAF, une entreprise basée dans les Alpes, est ni plus ni moins qu’un «cerveau» qui servira de pilote automatique aux hélicoptères miniatures avec caméra embarquée, de plus en plus populaires dans les films d’aventure.

Le tout est supposé être compatible avec différents drones et plusieurs types de caméras, de GoPro à Red Epic, pour ne nommer que celles-là.

En ski, en vélo de montagne ou encore en escalade, il sera ainsi possible de se faire filmer du haut des airs sans le travail d’un pilote pour le drone.

L’application mobile de NLAF doit permettre à un téléphone intelligent de régler entièrement le tournage.

Une fois en vol, le drone ira se positionner exactement où le sportif l’a indiqué dans l’application. Dès qu’il se mettra à bouger, l’appareil le suivra comme son ombre en corrigeant constamment sa position.

Le résultat se veut professionnel et stable, tandis qu’on assure des vols sans danger d’écrasement.

Pour l’instant, il n’y a pas de prix de vente annoncé ni de date de lancement. Il est cependant possible de s’inscrire sur le site Web du développeur pour être parmi les premiers à voler avec NLAF.

Trop beau pour être vrai? Reste qu’un gros nom du snowboard est associé à l’entreprise, le Français Xavier De Le Rue.

À suivre!

Info: nextlevelaerialfilming.com

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Vendredi 15 novembre 2013 | Mise en ligne à 14h53 | Commenter Aucun commentaire

Découvrez les experts du «dry ski»

La beauté des aventures en montagne ne cesse de pousser les aventuriers à se dépasser. Pour certains, la limite du raisonnable est cependant à des années-lumières de celle du commun des mortels.

Un bon exemple de ça est raconté dans le nouveau court-métrage du guide et cinéaste Sébastien Montaz-Rosset.

Grâce à T’es pas bien là? (Downside Up), le réalisateur Français nous amène en effet en montagne pour une virée hors de l’ordinaire aux côtés du skieur extrême Vivian Bruchez et de ses talentueux amis, dont le phénomène de la course en sentier et du ski-alpinisme, l’Espagnol Kilian Jornet.

Résultat? Une aventure démente dans les Alpes à faire frémir même les plus téméraires. Si l’idée de ressentir le vertige d’un couloir à 50º vous intéresse… alors vous serez comblé!

C’est aussi l’occasion de découvrir ce que les gars appellent le «dry ski»… Une spécialité dont la limite se situe entre la glisse et l’alpinisme, où les disciplines se mélangent dans un univers vertical de roc et de glace.

Ça donne des moments qu’on ne souhaiterait pas connaître sans corde et encore moins sur des skis, mais qui font véritablement vibrer Bruchez et Cie alors qu’ils enchaînent les premières descentes sur des faces plus propices à l’escalade.

Des risques bien réels assumés dans une étonnante bonne humeur étant donné l’aspect périlleux dans lequel les skieurs se retrouvent constamment. Grâce aux images de Montaz-Rosset, vous serez à même de le constater.

Le film de 34 minutes, dont l’extrait est présenté ci-dessus, est disponible en téléchargement ici.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2015
    D L Ma Me J V S
    « juil    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité