Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Hiver’

Lundi 9 février 2015 | Mise en ligne à 15h07 | Commenter Aucun commentaire

Avalanches: le gadget qui pourrait vous sauver la vie

Adoptés depuis déjà un bon moment par les sportifs qui s’amusent en terrains avalancheux, les sacs à dos gonflables ont fait leurs preuves et sauvé des vies.

Encore faut-il en avoir un et le porter!

Question de rendre cette technologie plus accessible, le fabricant The North Face vient d’annoncer la sortie pour l’automne prochain du système Modulator.

En gris, le système Modulator de The North Face. Photo The North Face

En gris, le système Modulator de The North Face. Photo The North Face

Grâce à cet ensemble, il sera désormais possible d’utiliser n’importe quel sac à dos pour le rendre gonflable.

Du coup, le concept reste le même sur les pentes. Si une coulée de neige survient, en activant le gonflement des deux sacs latéraux, l’utilisateur augmente son volume en plus de créer un «coussin» qui peut le protéger des chocs.

Ce faisant, il risque de demeurer davantage à la surface de la neige, par le phénomène que l’on appelle la «convection granulaire».

En résumé, c’est le principe d’une boîte de céréales qui est brassée, où les gros morceaux se retrouvent sur le dessus tandis que les plus petits migrent au fond.

Dans une avalanche, vous voulez être le plus gros flocons d’avoine de la boîte…

Les sacs gonflables vous aident à y parvenir.

Bref, grâce au Modulator, les mordus n’auront plus à s’acheter deux ou trois sacs, selon les volumes qu’ils ont besoin.

C’est là la petite révolution et l’économie. Parce qu’autrement, à 1000 $US, le système The North Face est aussi dispendieux qu’un sac complet.

Notez bien que l’usage d’un pareil dispositif demeure un outil de survie. L’éducation et la prévention en terrains avalancheux restent nécessaires, de même que l’utilisation d’un détecteur de victimes d’avalanche, d’une sonde et d’une pelle.

Et pour ceux qui doutent encore des risques d’avalanches par ici, parlez-en aux raquetteurs du Saguenay qui ont connu une randonnée mouvementée récemment.

Pas de quoi paniquer soudainement dans l’Est, mais tout de même.

On est jamais trop prudent…

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 19 janvier 2015 | Mise en ligne à 16h46 | Commenter Un commentaire

Mesdames, pour en finir avec les fesses gelées

La compagnie Skhoop propose des jupes isolée pour garder les sportives coquettes... et au chaud. Photo Skhoop.ca

La compagnie Skhoop propose des jupes isolée pour garder les sportives coquettes... et au chaud. Photo Skhoop.ca

Une jupe pour se garder au chaud?

C’est la proposition de Skhoop, une entreprise scandinave qui s’est penchée sur la modification du classique vêtement féminin, histoire de donner l’avantage aux dames sur le froid.

En effet, déterminé à en finir avec les fesses gelées, le manufacturier fabrique des jupes d’hiver isolées.

Il fallait y penser et oser mettre de l’isolant… dans des minijupes!

Si quelques compagnies ont aussi dans leur catalogue ce genre de vêtement, Skhoop s’en fait pratiquement une spécialité.

Résultat, des vêtements techniques qui garderont les femmes actives bien au chaud autant en ville qu’à la montagne.

Ski, raquette, marche et même vélo hivernal sont des activités possibles à pratiquer avec l’une des jupes Skhoop.

La jupe Mini Down de Skhoop. Photo Skhoop.ca

La jupe Mini Down de Skhoop. Photo Skhoop.ca

Parmi la collection suédoise, il y a une panoplie de modèles, dont la Mini Down (169$).

La minijupe est isolée en duvet 500 et se veut assez courte pour être portée dans l’action. Sur les pentes, madame n’aura jamais été aussi coquette… et au chaud!

Une fermeture à glissière complète à l’avant permet d’enfiler le vêtement aisément par-dessus les pantalons.

Pour les jours de froid mordant, certains modèles longs offrent encore plus de chaleur et de protection, comme la jupe Alaska Long Down (248$).

La jupe Alaska Long Down de Skhoop. Photo Skhoop.ca

La jupe Alaska Long Down de Skhoop. Photo Skhoop.ca

Le modèle devient ni plus ni moins qu’un petit sac de couchage pour les jambes. Une jupe qui saura garder les grandes frileuses confortables, même quand le mercure chute sous zéro de manière dramatique.

Une version qui donne moins de liberté, mais que l’entreprise juge parfaite pour les marches de santé, le patin, ou encore pour attendre l’autobus au coin de la rue.

Côté enfants, les fillettes ne sont pas en reste non plus, avec leur propre collection.

Les produits de Skhoop pour le marché canadien sont en vente sur le Web.


Un commentaire  |  Commenter cet article






Samedi 20 décembre 2014 | Mise en ligne à 0h04 | Commenter Aucun commentaire

Une pause et des voeux!

Photo Jean-Sébastien Massicotte

Photo Jean-Sébastien Massicotte

C’est maintenant le temps de faire une pause et d’aller jouer dans la neige avec la famille et les amis.

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter un très, très joyeux temps des Fêtes.

À l’heure des bilans, je tiens à vous remercier pour votre fidélité, autant dans les pages du Soleil, qu’ici sur le blogue ou sur les médias sociaux.

C’est un réel privilège que de pouvoir vous faire bouger et voyager de la sorte. Merci d’être là!

On se retrouve en 2015 pour de nouvelles histoires, de nouvelles aventures.


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité