Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Films d'aventure’

Mercredi 19 octobre 2016 | Mise en ligne à 19h13 | Commenter Aucun commentaire

À l’agenda: le deuxième Salon du backcountry de Québec

14468239_1520327411316203_507390988384162624_o

Fort d’un beau succès populaire l’automne dernier, le Salon du backcountry de Québec est de retour cette fin de semaine pour une deuxième présentation.

Cette fois, c’est du côté du Complexe Capitale Hélicoptère que les amateurs de ski d’aventure et de planche à neige hors-piste ont rendez-vous.

Ce samedi 22 et dimanche 23 octobre, de 10h à 17h, une bonne quarantaine d’exposants seront sur place pour présenter leurs nouveautés et répondre aux questions des curieux.

S’il faut se fier à la mouture de l’an dernier, le Salon du backcountry sera un joyeux rassemblement qui regroupera autant les fabricants de renom (notamment Salomon, Armada, Burton, Black Diamond, K2, Oakley…), que les acteurs principaux d’entreprises d’aventure et les représentants de multiples destinations de montagne.

Chaque jour, trois conférences sont au programme à 11h, 13h et 15h. Avalanche Québec, Ouranos, François-Guy Thivierge, Juste.Être.Dehors et la Sépaq se partageront la scène.

Samedi soir, en collaboration avec le IF3 (International freeski film festival), ce sera soirée cinéma avec la présentation du film Canvas. Les skieurs Vinicent Gagnier, JF Houle et Alex Beaulieu Marchand seront sur place pour l’occasion.

Différents forfaits sont en vente ici.

Pour tous les détails: sbcq.ca


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 6 octobre 2016 | Mise en ligne à 13h10 | Commenter Un commentaire

Jared Leto le grimpeur: une série à voir

C’est un côté de l’acteur, chanteur, producteur, musicien et mannequin américain Jared Leto plus ou moins connu du grand public.

Celui qui a reçu l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans le film Dallas Buyers Club est en fait un véritable passionné d’escalade.

Et quand une vedette de cette envergure s’intéresse à un sport, il ne faut pas se surprendre de la qualité de ses mentors…

Ce qui fait que Leto a littéralement appris à faire de l’escalade avec des professionnels comme Tommy Caldwell, Alex Honnold, Jimmy Chin, Renan Ozturk et autres Sasha DiGiulian.

En comparaison, c’est comme si vous vous mettiez au hockey et que vos professeurs et copains dans votre ligue de garage étaient Sidney Crosby et Alexander Ovechkin.

Rien de moins.

Autoportrait en paroi de Jared Leto — Photo Instagram.com/jaredleto

Autoportrait en paroi de Jared Leto — Photo Instagram.com/jaredleto

Il suffit de suivre un peu les activités de Jared Leto sur les médias sociaux, notamment Instagram, pour constater que son amour pour la grimpe est bien réel.

Et preuve que Leto est conscient de la chance qu’il a d’explorer l’univers vertical avec tous ces héros plus grand que nature, il a réalisé une série de courts documentaires dont ils sont les notamment les vedettes.

Avec Great Wide Open, la star d’Hollywood présente les univers de Caldwell, Ozturk, Honnold et DiGiulian.

Une occasion de mettre aussi en valeur la beauté des parcs nationaux américains.

Seul document de la série de cinq films qui quitte le monde de l’escalade est l’épisode 4 — The Wolfman —, dédiée à Doug Smith, biologiste et spécialiste des loups.

Une série d’une grande qualité, comme on peut s’en attendre d’un artiste aussi réputé à Hollywood que Leto.

À voir absolument.


Un commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 29 septembre 2016 | Mise en ligne à 10h21 | Commenter Aucun commentaire

JP Auclair et Andreas Fransson toujours en mémoire

Déjà deux ans exactement en ce 29 septembre depuis le décès tragique des skieurs et montagnards JP Auclair et Andreas Fransson.

Je dis «déjà», mais l’absence du Québécois et du Suédois pèse toujours autant pour les nombreux proches, amis et fans de ski qui soulignent à leur façon le triste anniversaire, notamment à Québec en rebaptisant une piste du centre de ski Stoneham en l’honneur d’Auclair.

Pour plusieurs autres, ça se passe sur les médias sociaux.

Comme le compagnon des deux fantastiques, le cinéaste suédois d’aventure Bjarne Salén.

Celui qui accompagnait les deux aventuriers durant leur expédition ultime a publié un nouvel hommage qui accompagne un lien vers son film diffusé l’an passé, à pareille date.

Toujours aussi touchant, le court-métrage de 16 minutes est encore l’un des souvenirs les plus précieux qui soit.

À voir ci-dessus, ou redécouvrez-le quand je vous le présentais l’an dernier.


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2016
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives