Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Escalade’

Lundi 29 septembre 2014 | Mise en ligne à 16h55 | Commenter Aucun commentaire

De l’escalade de glace… à l’intérieur

Dans une section réfrigérée du centre d'escalade King Kong, en Angleterre, une paroi de glace a été aménagée.Photo Facebook.com/kingkongclimbing<br />
centrekeswick

Dans une section réfrigérée du centre d'escalade King Kong, en Angleterre, une paroi de glace a été aménagée.Photo Facebook.
com/kingkongclimbingcentre
keswick

À défaut d’aller à la montagne… la montagne peut désormais rejoindre les amateurs d’escalade de glace, même entre quatre murs en ville!

En effet, l’équipe du centre de grimpe King Kong à Keswick, en Angleterre, vient de construire un petit mur de glace pour l’entraînement… à l’intérieur!

Dans une section compartimentée et réfrigérée du centre, la température est abaissée à -20 ºC la nuit et à -6 ºC le jour.

De quoi produire des conditions parfaites pour s’amuser. Ce n’est pas la belle vue et le grand air au sommet, mais quand même…

Sur un treillis métallique fixé au mur, on a appliqué à la main ni plus ni moins que de la «slush» qui a par la suite figée.

En moulinette, les sportifs peuvent donc maintenant défier la gravité armés de piolets et de crampons.

Il est désormais possible de s’initier aisément à l’expérience de l’escalade de glace dans un milieu contrôlé. Des cours sont offerts.

Ceux qui ont déjà de l’expérience peuvent emprunter une voie mixte qui mélange glace et escalade intérieure sur modules et prises en résine.

Le plus grand mur de glace intérieur au monde serait en Écosse, chez Ice Factor.

Endroit réputé comme destination hivernale pour les grimpeurs, le Québec n’aura probablement pas besoin de pareils centres avant longtemps.

Quoique…

Car gageons que s’il y en avait un, il y aurait des mordus qui seraient certainement sur la glace à l’année!

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 17 septembre 2014 | Mise en ligne à 14h10 | Commenter Aucun commentaire

Une jambe en moins, il grimpe avec les meilleurs

Il y a de ces gens qui ne baissent jamais les bras, peu importe ce que la vie leur réserve. Le grimpeur Urko Carmona Barandiaran est de ceux-là.

À la puissance 10…

L’Espagnol a perdu sa jambe droite au-dessus du genou à l’âge de 16 ans à la suite d’un accident.

Loin de se laisser abattre, Carmona Barandiaran a repris une vie active avec l’intention de refaire tout ce qu’il faisait avant. À commencer par l’escalade de rocher, qu’il venait de commencer.

On devine rapidement les défis supplémentaires qui attendent le sportif handicapé, dans l’univers vertical.

Urko Carmona Barandiaran en action. Photo urkocb.blogspot.ca

Urko Carmona Barandiaran en action. Photo urkocb.blogspot.ca

Des années plus tard, le paragrimpeur est pourtant un compétiteur de premier ordre, avec notamment quelques titres mondiaux à son harnais, dont le dernier qui a été accroché devant ses partisans à Gijón, il y a à peine quelques jours.

Mis en ligne il y a quelques mois déjà, le court film Live your Dreams (ci-dessus) raconte en moins de cinq minutes le parcours de grimpeur du Barcelonais et le montre à l’oeuvre dans une première tentative sur La Der des Ders, un 5.13b très surplombant.

À la fin du mois d’août, Urko Carmona Barandiaran a remporté le prix La Sportiva Competition, au Arco Rock Legends 2014, l’équivalent des Oscars dans le domaine de la grimpe.

Le prestigieux honneur est attribué au meilleur compétiteur de la saison, tous genres confondus.

Le jury international a décerné le prix au paragrimpeur pour «son esprit, son style, sa force et son sourire avec lesquels il s’attaque aux compétitions et à la vie en général, inspirant au passage tout le monde à devenir de meilleures personnes».

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Samedi 13 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h50 | Commenter Commentaires (2)

L’«appartement» vertical du mur d’escalade IKEA

L'«appartement» vertical IKEA de Clermont-Ferrand, soulignant l'ouverture du 30e magasin en France du géant suédois. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

L'«appartement» vertical IKEA de Clermont-Ferrand, soulignant l'ouverture du 30e magasin en France du géant suédois. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

C’est certainement l’aménagement le plus original qu’il est possible de visiter dans un IKEA. Un décor résidentiel qu’il faut découvrir… encordé!

En effet, pour souligner l’ouverture de son 30e magasin en France, le géant suédois du meuble a conçu à Clermont-Ferrand un appartement vertical installé sur le mur extérieur d’un immeuble.

Meubles IKEA et prises d'escalade se mélangent pour une expérience originale. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

Meubles IKEA et prises d'escalade se mélangent pour une expérience originale. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

Il est ainsi possible de «visiter» l’appartement en grimpant à travers le mobilier qui défie la gravité.

Des prises colorés ont été installés dans le «logement» de 10 mètres par 9, et permettent de se déplacer entre le salon, la cuisine et les chambres.

Du personnel qualifié encadre les visiteurs, qui doivent utiliser harnais et cordes pour leur «magasinage».

L’idée originale revient à la firme française de marketing Ubi Bene.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité