Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Équipement’

    Jeudi 2 février 2017 | Mise en ligne à 10h34 | Commenter Commentaires (4)

    Patagonia veut acheter vos vieux vêtements

    Photo Patagonia.com

    Photo Patagonia.com

    Décidément, le fabricant californien Patagonia ne fait rien comme les autres.

    Meneur au chapitre des initiatives environne-
    mentales chez les manufacturier de vêtements de plein air, Patagonia a décidé depuis 2011 de mettre un frein à la surconsommation.

    Voilà donc qu’après le projet Worn Wear (2013) qui permettait de redonner vie à de vieux vêtements abimés grâce aux talents d’une équipe mobile d’artisans couturiers, l’entreprise proposera bientôt le rachat des vêtements que sa clientèle ne porte plus.

    Dès cet été, une plateforme en ligne permettra en effet la vente de vêtements usagés, récupérés des consommateurs et revendus par Patagonia.

    Pour s’approvisionner, le géant californien rachètera pour la moitié de la valeur de revente les vêtements Patagonia que vous ne voulez plus.

    Les vêtements seront lavés grâce à de nouvelles machines qui utilisent une technologie sans eau, et remis en état selon les besoins.

    Patagonia aura d’abord des points de dépôt dans ses boutiques.

    Selon l’entreprise, c’est encore une preuve sans équivoque de la grande durabilité de ses produits.

    Car autrement, cette façon de faire serait tout simplement impensable.

    Voilà une excellente nouvelle pour l’environnement!


    Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






    Jeudi 12 janvier 2017 | Mise en ligne à 13h27 | Commenter Aucun commentaire

    Popcycle 47: la fête givrée du fatbike et de la raquette

    Popcycle 47 en était à sa première présentation en 2016. — Photo fournie par Popcycle 47

    Popcycle 47 en était à sa première présentation en 2016. — Photo fournie par Popcycle 47

    Après une présentation réussie l’hiver dernier, le festival hivernal Popcycle 47 revient en force et grandit en 2017.

    Pour ce nouveau party du fatbike et de la raquette présenté à Lac-Delage, un peu au nord de Québec, les organisateurs ont bonifié la programmation pour tenir un deux jours remplis d’action pour toute la famille, le samedi 14 janvier et le dimanche 15 janvier.

    La première journée sera l’occasion de se dépenser sur les pistes de E47 Eco Sentiers, le temps des Parcours givrés.

    Un triathlon (Course, fatbike et raquette) et un duathlon (course et fatbike) sont en effet au programme dès 11h.

    Pour les plus contemplatifs, ça se jouera en début de soirée pour la Randonnée nocturne dans les sentiers.

    Une centaine de participants sont attendus pour cette sortie illuminée en fatbike, raquette ou ski-raquette.

    La fin de soirée se tiendra au Manoir du Lac-Delage.

    Comme pour l’an passé, de nombreux exposants seront sur place pour faire découvrir les nouveautés côté vélo à pneus larges, et autres jouets pour l’hiver, dont des raquettes.

    Des essais de matériel seront possibles pour les sportifs qui veulent faire des découvertes.

    Plus d’une centaine de fatbikes seront disponibles pour les visiteurs le dimanche, tandis que la plupart des boutiques cyclistes de Québec sont présentes.

    Pour les enfants, la glissade et le patin seront aussi à l’honneur.

    Le coût d’accès est de 5$.

    Pour tout savoir, visitez la page Facebook de l’événement.


    Aucun commentaire  |  Commenter cet article






    Jeudi 8 décembre 2016 | Mise en ligne à 12h22 | Commenter Commentaires (3)

    Pas de souliers? Pas de problème!

    On croyait bien que la vague des chaussures et bas à orteils était passée.

    Et bien en tout cas, pas pour le fabricant suisse Barefoot Company.

    Décidée à libérer vos pieds, l’entreprise repousse le concept et propose des bas à orteils… qui se portent comme des chaussures.

    Faits de la superfibre ultrarésistante Dyneema, les bas Free your feet — ou FYF pour les intimes — sont présentés comme étant la «chaussure» la plus minimale du monde.

    À quoi bon se promener en chaussettes?

    Pour les concepteurs, c’est plutôt une question de protection.

    Ils ont conçu les FYF pour toutes ces situations où être pieds nus s’impose, mais que l’on a avantage à avoir les pieds protégés.

    Slackline, kitesurf, entraînement varié, course à pied, sports nautiques… les activités sont nombreuses et le terrain de jeu pour les FYF est vaste.

    Utilisé notamment par les manufacturiers de matériel d’escalade, la fibre Dyneema est ultra résistante à l’abrasion et est difficile à couper.

    Une fois tissé, le Dyneema donne donc un bas en apparence ordinaire, souple et léger, mais aux propriétés décuplées.

    Enfin, question d’adhérence, des points texturés ont été ajoutés sur la plante des pieds.

    Prêt à jouer dehors en chaussettes?

    Si oui, Barefoot Company vend directement ses FYF en deux versions, à 80 $US.


    Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2017
    D L Ma Me J V S
    « jan    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  
  • Archives