Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Aventure extrême’

    Lundi 15 décembre 2014 | Mise en ligne à 17h02 | Commenter Commentaires (5)

    Antarctique solo: mission réussie pour Frédéric Dion

    Mission accomplie pour l’aventurier Frédéric Dion. Le résidant de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, près de Trois-Rivières, a réussi son pari de se rendre en solitaire au pôle Sud d’inaccessibilité, le point le plus éloigné de toutes côtes en Antarctique.

    Frédéric Dion au pôle Sud d'inaccessibilité de l'Antarctique, où un buste de Lénine est tout ce qui paraît encore de la station russe installée en 1958, aujourd'hui profondément ensevelie sous une épaisse couche de neige de plusieurs mètres. Photo Facebook.com/dionfred

    Frédéric Dion au pôle Sud d'inaccessibilité de l'Antarctique, où un buste de Lénine est tout ce qui paraît encore de la station russe installée en 1958, aujourd'hui profondément ensevelie sous une épaisse couche de neige de plusieurs mètres. Photo Facebook.com/dionfred

    Finalement, Dion n’aura eu besoin que de 36 jours pour atteindre son but, un record.

    Paul Landry, Henry Cookson, Rupert Longsdon et Rory Sweet (48 jours), de même que le duo Éric McNair-Landry et Sébastien Copeland (55 jours) avaient établi les marques précédentes.

    Du coup, le Québécois de 37 ans devient aussi le premier au monde à réaliser le voyage sans moyens mécanisés, en solitaire.

    Ennuyé par un traîneau de sa confection qui a brisé rapidement dans l’aventure, Dion aura seulement «échappé» la portion d’autonomie complète de l’aventure. Il a en effet dû récupérer en cours de route un traîneau prêté gracieusement par un autre aventurier.

    Selon les chiffres calculés par son équipe, il aura cumulé 2100 km à ski, aidé par un cerf-volant traction.

    Parti le 10 novembre de la base russe Novolazarevskaya pour ce qu’il avait baptisé Antarctique solo, Dion avait amené avec lui une soixantaine de jours de vivres. Comme il lui en resterait encore près de la moitié, le Québécois a décidé de poursuivre son aventure en direction du pôle Sud géographique, à environ 900 km.

    «J’ai encore de l’énergie et de la nourriture pour 30 jours, j’espère en profiter au maximum!» a-t-il écrit sur son blogue ce matin.

    Info: www.fredericdion.com


    Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






    Lundi 1 décembre 2014 | Mise en ligne à 16h10 | Commenter Commentaires (2)

    Six jours et 2800 km à vélo… sans bouger d’un centimètre

    Il y a des gens que l’effort ne rebute pas le moins du monde. Un récent exemple? Le cycliste basque Julián Sanz, 41 ans, qui vient d’établir le record du monde pour la plus grande distance parcourue sur une base d’entraînement stationnaire.

    Sans jamais avancer d’un centimètre sur son trainer Tacx en l’espace de six jours, l’athlète d’endurance a poussé la marque à 2800 km, soit plus de 75% de la distance du Tour de France 2014.

    L’ancien record était de 2738 km et appartenait depuis janvier au Français Pierre-Michaël Micaletti.

    Le record, qui sera homologué par Guinness, a été réalisé à l’occasion du Salon cycliste international de Bilbao, en Espagne.

    Parti à une allure de 34 km/h, le cycliste qui est un habitué des épreuves de distances extrêmes a vu sa vitesse moyenne diminuer au cours de la semaine.

    Au moment de passer la marque de Micaletti, le Basque ne «filait» plus qu’à environ 22 km/h sur sa machine.

    Sanz a d’ailleurs reconnu que son départ en force lui avait permis de mieux gérer ses pauses et sa récupération, plus tard durant les six jours de son record.

    Question de mettre maintenant cet «entraînement» à bon usage, Julián Sanz prévoit être du départ en 2015 de la prestigieuse course à vélo Race Across America (RAAM), une épreuve qu’il a déjà tentée à quatre occasions.



    Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






    Mercredi 19 novembre 2014 | Mise en ligne à 17h59 | Commenter Commentaires (4)

    Antarctique solo: ça se complique pour Frédéric Dion

    Tout allait probablement trop bien pour Frédéric Dion.

    Tandis qu’il connaissait jusqu’ici une belle progression en cerf-volant traction vers le pôle Sud d’inaccessibilité, en Antarctique, l’aventurier de 37 ans a dû faire une pause mardi pour réparer tant bien que mal une large fissure qui s’était formée dans son précieux traîneau.

    La veille, il avait complété sa plus longue distance, 150 km sur les quelques 1800 km qu’il doit faire pour rejoindre son but, le point du continent le plus éloigné de toute côte.

    S’il arrive à destination, Dion réalisera une première mondiale pour un pareil voyage en solitaire.

    Photo blogue.fredericdion.com

    Photo blogue.fredericdion.com

    Photo blogue.fredericdion.com

    Photo blogue.fredericdion.com

    Reste à savoir si la réparation qui a pris cinq heures tiendra, car à voir l’importance des dommages, l’expédition pourrait être compromise autrement.

    Ce matin après neuf jours d’expédition, Dion a partagé au Nouvelliste le récit de sa mésaventure.

    Il assure que le moral est au beau fixe, bien qu’il s’inquiète des conséquences du bris de son «pulkayak», un traîneau de son invention, construit à partir d’un kayak de rivière.

    «Même si chaque jour apporte son lot de difficultés, je demeure serein. Je dois néanmoins admettre que l’épisode du traîneau a ébranlé ma confiance», a-t-il raconté au collègue Vincent Gauthier.

    La cadence accélérée depuis le départ serait peut-être la cause de la large fissure.

    En effet, Dion aurait déjà réalisé 500 km sur la glace de l’Antarctique et serait largement en avance sur sa planification.

    Le résident de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, en Mauricie, est parti avec 65 jours de vivres.

    Info: www.fredericdion.com

    Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité