Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Actualités’

Jeudi 22 septembre 2016 | Mise en ligne à 11h42 | Commenter Un commentaire

LVL: le bracelet qui vous dit quand boire

Regardez autour de vous, et il y a fort à parier que des gens que vous fréquentez portent une forme ou une autre de moniteur d’activé.

Montres intelligentes, bracelets dédiés, pendentifs variés… force est d’admettre que ces gadgets ont la cote.

Et pas seulement chez les athlètes!

Alors comment se distinguer pour un plus petit joueur dans cet univers dominé par les Garmin, Polar et autres Fitbit?

Pour BSX Athletics, c’est en allant plus loin dans les mesures qui répondent à des questions bien concrètes.

Comme: êtes-vous assez hydraté?

On le sait, on boit rarement assez tout au long de la journée. On parle souvent de plus de deux litres par jour.

Un manque autrement qui peut avoir des effets sur le fonctionnement de notre organisme et nos performances.

Mais grâce au bracelet LVL (lire level), il est possible de suivre avec précision notre niveau d’hydratation.

Porté au poignet, l’appareil utilise une lumière rouge pour pénétrer profondément les tissus et calculer le niveau d’hydratation.

Il indique ensuite où votre consommation doit se situer pour un apport optimal.

Le bracelet LVL mesure également d’autres données comme la fréquence cardiaque, les calories brûlées, la qualité du sommeil et l’humeur.

Une application mobile permet de pousser encore plus loin l’interprétation des données.

Très esthétique avec son bracelet en cuir, le LVL est un énorme succès actuellement sur Kickstarter, la plateforme de sociofinancement sur le Web.

Avec plus d’un mois à faire à la campagne, BSX Insight a récolté jusqu’ici plus de 525 000$… sur les 50 000$ espérés au départ!

Une fois en production, le bracelet LVL devrait se vendre 199$US.


Un commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 15 septembre 2016 | Mise en ligne à 12h53 | Commenter Commentaires (4)

À la merci d’ours polaires dans l’Arctique

320px-Polar_Bear_-_Alaska

Histoire fascinante sur les fils de presse cette semaine: un groupe de scientifiques russes a dû recevoir de l’aide extérieure pour résister à un groupe d’ours polaires qui devenait un peu trop envahissant dans une île de l’Arctique où les météorologues étaient au travail.

À bout de moyens pour repousser les puissantes bêtes qui avaient tué l’un des chiens de l’équipe et défoncé un bâtiment, les scientifiques ont dû demander des renforts.

Ils étaient barricadés à l’intérieur et le temps commençait à presser, tandis que les gros carnivores se montraient de plus en plus entreprenants.

Un bateau dans les parages a envoyé son hélicoptère pour faire fuir les ours polaires, à la demande du ministre russe des Ressources naturelles.

En plus, l’équipage a remis des fusées éclairantes et des chiens pour permettre aux chercheurs de reprendre le dessus.

On peut se surprendre que dans les circonstances, les scientifiques n’ont pas cherché à simplement fuir leur «piège de glace», une fois les secours sur place.

Ou encore, qu’ils se sont contenté de chiens et de de fusées pour se défendre…

Déterminé à poursuivre son étude de l’Arctique sur l’île de Troynoy, le groupe de chercheurs russes a simplement rappelé l’importance de ne pas utiliser de moyens mortels envers les ours, déjà grandement menacés par le réchauffement climatique.

Dédiés au travail et courageux les scientifiques Russes? Aucun reproche à faire, assurément!


Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Lundi 12 septembre 2016 | Mise en ligne à 18h13 | Commenter Un commentaire

Plus de 236 km/h… à vélo!

Denise Mueller en action — Photo Cirrus Cycles

Denise Mueller en action — Photo Cirrus Cycles

Une sortie à vélo à peine imaginable.

À la recherche de la vitesse ultime sur deux roues, la cycliste californienne Denise Mueller, 43 ans, vient d’établir le nouveau record féminin de vitesse lancée à vélo dans le sillage d’un véhicule.

La mère de famille de trois enfants et championne nationale du critérium a atteint l’ahurissante vitesse de 236,57 km/h (147 m/h).

Elle tente actuellement d’améliorer davantage cette marque, tandis qu’elle est toujours en action avec son équipe dans la plaine Bonneville Salt Flats, en Utah.

Le vélo spécialement adapté pour le record de vitesse lancée de Denise Mueller.

Le vélo spécialement adapté pour le record de vitesse lancée de Denise Mueller.

Sur un vélo conçu spécialement pour la tentative de record, à une vitesse et à transmission directe (single speed), Mueller est remorquée au départ par un VUS Land Rover, modifié pour l’occasion.

Le développement du double plateau de 60 dents du vélo à roues de 17 pouces est tellement grand qu’il est pratiquement impossible à pédaler sans le lancer d’abord.

Et pour cause, à chaque tour de manivelle, le vélo de Mueller couvre… plus de 38 mètres, soit presque quatre fois la distance possible avec le développement du plus grand braquet utilisé d’ordinaire (53×11) par les coureurs professionnels sur route.

Donc, une fois la vitesse de croisière atteinte dans les trois premiers miles, c’est à partir de là que le réel effort s’amorce.

Le chrono se prend entre les marqueurs du troisième et du quatrième mile.

L’entourage de Mueller s’attend à ce qu’elle dépasse les 245 km/h si tout va comme prévu.

Le record masculin de 268,76 km/h, serait cependant hors de portée de Mueller.

La principale raison?

La piste de quatre milles ne serait pas assez longue…


Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2016
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives