Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘Actualités’

Mardi 29 novembre 2016 | Mise en ligne à 12h11 | Commenter Un commentaire

Le vendredi fou de 10 millions $ de Patagonia

Tandis que plusieurs entreprises liées au plein air et à l’aventure avaient décidé de fermer leurs portes durant le vendredi fou, histoire de dénoncer la surconsommation en incitant les sportifs à aller jouer dehors, Patagonia a fait encore les choses à contre-courant.

Résultat, le célèbre fabricant de vêtements californien est demeuré ouvert pour réaliser des ventes de 10 millions $… somme qui sera entièrement remise à de petits organismes environnementaux, souvent sous-financés.

Pour Patagonia, c’est cinq fois plus que ce que l’on croyait pouvoir offrir en dons au départ, grâce aux ventes en boutiques et à partir du site Web.

Une preuve de «l’énorme amour» de sa clientèle pour la planète et les organisations qui agissent pour la sauver, selon l’entreprise.

La campagne Patagonia de 2011 contre la surconsommation.

La campagne Patagonia de 2011 contre la surconsommation.

Par le passé, Patagonia avait frappé l’imaginaire des consommateurs avec des campagnes publicitaires du vendredi fou où l’on invitait à ne pas acheter leur produit. Ou aucun autre d’ailleurs.

«N’achetez pas ce manteau», demandait en 2011 le fabricant dans une publicité notamment dans le New York Times et qui visait à dénoncer encore une fois la surconsommation.

Conscient qu’il faut faire davantage pour l’environnement, Patagonia a donc revu sa stratégie et a décidé de faire parler l’argent.

Et il a parlé très fort.

Reste maintenant à souhaiter que cela inspirera d’autres compagnies à faire de même.


Un commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 25 novembre 2016 | Mise en ligne à 12h32 | Commenter Commentaires (6)

Un casque de vélo… fait de papier

Ce n’est certainement pas le look qui aura permis au casque EcoHelmet de remporter le prix international James Dyson.

Mais côté pratico-pratique, le concept pour le moins original du casque est intéressant.

Question de répondre aux besoins des gens qui utilisent les vélos en libre service de type Bixi et qui n’ont pas de casque sous la main, la designer anglaise Isis Shiffer a eu l’idée de concevoir en papier un couvre-chef protecteur.

L’EcoHelmet se plie sur lui-même pour le transport et est enduit d’une matière qui lui permet de résister à l’eau pendant quelques heures.

Pour cet usage bien particulier des voyageurs et cyclistes occasionnels, le prix était aussi un enjeu important.

Selon Shiffer, les matériaux qui constituent l’EcoHelmet coûtent moins de 5 $.

Côté sécurité, le casque a été testé en laboratoire et serait étonnamment rigide.

Grâce à sa conception en alvéoles, il absorberait bien les impacts.

Consciente qu’un casque de vélo en papier n’est pas une «vente facile» pour les consommateurs, Isis Shiffer croit que son idée a suffisamment de potentiel pour la présenter à New York au printemps, possiblement gratuitement aux utilisateurs de vélos en libre-service.

Reste le look à s’habituer.

Mais bon, la sécurité n’est pas toujours super sexy…


Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Mardi 22 novembre 2016 | Mise en ligne à 16h27 | Commenter Aucun commentaire

Ascension du Dawn Wall: de la magie en Californie!

End of pitch #28 . @adam.ondra @blackdiamond #dawnwall #elcapitan #yosemite #liveclimbrepeat #blackdiamond

Une vidéo publiée par Pavel Blažek (@pavelblazek) le 21 Nov. 2016 à 12h53 PST

Surnommé l’«Apprenti sorcier» ou «Harry Potter» par certains, le grimpeur tchèque Adam Ondra, 23 ans, vient de réaliser un véritable tour de magie sur le big wall du El Capitan, au parc national Yosemite, en Californie.

En effet, en seulement huit jours, l’actuel champion du monde de difficulté en escalade a complété à partir du sol l’ascension en libre (l’équipement ne sert qu’à la protection du grimpeur) du célèbre Dawn Wall (VI 5.14d), considéré comme la longue paroi la plus difficile au monde.

En arrivant au sommet, Ondra répétait à vitesse grand V la voie complétée pour le toute première fois en libre, en janvier 2015, par Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson. Après sept ans de travail, Caldwell avait réussi à enchaîner toutes les longueurs avec Jorgeson en une seule poussée de 19 jours.

Faisant bon usage des médias sociaux, Caldwell et Jorgeson avaient attiré l’attention d’un large public au fil de leur séjour sur le Dawn Wall. Les médias de partout à travers le monde s’étaient emparés de l’affaire et le duo avait capturé l’imaginaire du commun des mortels.

Jusqu’au président américain Barack Obama s’était montré impressionné par l’exploit, félicitant publiquement Caldwell et Jorgeson.

Si certains avaient trouvé un peu arrogant que Ondra s’attaque à pareil monument, lui qui n’est pas un habitué des big walls, ils ont dû s’incliner rapidement devant le talent exceptionnel du sportif.

Après avoir exploré une première fois la voie du Dawn Wall au début du mois, faisant au passage son apprentissage des techniques nécessaires pour évoluer sur le vertigineux mur de près de 1000 mètres de haut, il est retourné en compagnie de son partenaire Pavel Blazek. pour une tentative en libre.

Ondra et Blazek avaient établi un campement suspendu où ils retournaient le soir venu pour prendre du repos, après les efforts de Ondra sur le mur de 32 longueurs.

Documentant l’ascension, Blazek assurait Ondra et le suivait en se hissant sur les cordes installées à cet effet.

Selon Ondra, quelques longueurs du Dawn Wall sont moins difficiles qu’évaluées par Caldwell et Jorgeson. Mais qu’importe, il assure que cette fascinante voie sur une partie particulièrement lisse d’El Capitan mérite sa réputation.

S’il a réalisé l’ascension beaucoup plus rapidement, Ondra avait l’avantage de savoir que l’enchaînement de la voie était possible en libre, ce qui n’était pas le cas pour Caldwell et Jorgeson.

Pour mieux réaliser l’ampleur de l’exploit, il est bon de jeter un coup d’oeil à cette «giga photo» réalisée par le New York Times, à l’époque de l’ascension de Caldwell et Jorgeson.

Une véritable mer de granite! Trouvez le campement des grimpeurs maintenant…

Et dire que Ondra envisage déjà un retour éventuel sur le Dawn Wall.

Le prochain gros coup?

Compléter la voie en moins d’une journée.

Rien de moins!


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2016
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives