Jean-Sébastien Massicotte

Archive de la catégorie ‘À la montagne’

Mardi 17 mai 2016 | Mise en ligne à 10h15 | Commenter Aucun commentaire

Le sommet de l’Everest… changé?

Au moment où les premiers grimpeurs sont de retour sur le toit du monde, l’Everest (8848 m), deux ans après la dernière ascension de la montagne et un an après le tragique tremblement de terre de 2015, une surprise est notée à une soixantaine de mètres du sommet.

En effet, selon l’alpiniste mexicain David Liaño, la principale difficulté tout juste sous le sommet du géant, appelée le ressaut Hillary, se serait effondrée depuis le tremblement de terre.

Le ressaut Hillary cette année, plus enneigé à gauche, en comparaison avec 2013. Photo tirée de Facebook.com/LianoDavid

Le ressaut Hillary cette année, plus enneigé à gauche, en comparaison avec 2013. Photo tirée de Facebook.com/LianoDavid

Sur Facebook, Liaño présente deux photos — 2016 et 2013 — qui selon lui démontrent qu’un gros bloc serait disparu.

Le ressaut ne serait plus qu’une rampe, ce qui rendrait un peu plus facile l’accès au sommet, ou à tout le moins plus sûr selon le Mexicain.

À peine diffusée sur le médias sociaux, la nouvelle a fait le tour de la communauté de grimpeurs.

Certains ont été rapides à souligner que ce n’est que la quantité de neige qui fait la différence, et qu’au fond, rien n’a changé là-haut, à 8790 mètres.

Mais pour David Liaño, 35 ans, ce ne serait pas le cas. Des morceaux de roc seraient manquants.

Habitué de la montagne avec une sixième ascension réussie il y a quelques jours, le Mexicain est bien placé pour faire la comparaison.

Reste maintenant à voir dans les prochaines semaines si d’autres grimpeurs d’expérience — notamment Adrian Ballinger et Cory Richards — arrivent à la même conclusion.

Un dossier à suivre!


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 12 mai 2016 | Mise en ligne à 13h15 | Commenter Aucun commentaire

Un grand rendez-vous plein air à Gaspé

Pour une troisième année, Gaspé sera l’hôte du Symposium plein air, organisé du 21 au 27 mai par le Groupe Collegia, le service de formation continue du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Encore trop peu connu à mon humble avis, le Symposium se veut un grand rendez-vous pour les amoureux d’activités de plein air et d’aventure.

Une semaine intense au service de la découverte et de l’apprentissage, où l’on espère recevoir plus de 200 aventuriers de tous les horizons.

Pour échanger et instruire les participants dans une multitude d’ateliers et de conférences, une brochette relevée de formateurs et de spécialistes est encore une fois attendue cette année.

Kayak de mer et de rivière, canot de lac et de rivière, surf à pagaie, plongée, canyoning, randonnée, premiers soins… Que ce soit pour de l’initiation ou du perfectionnement, les ateliers au programme en offriront pour tous les goûts assurément.

Sur place, de gros noms de la planète plein air seront à votre disposition: Jeff Thuot (canot), Paul et Becky Mason (canot), Sylvain Bédard (kayak de mer), Mark Scriver (surf à pagaie) et Emmanuel Daigle (haute montagne), pour ne nommer que ceux-là.

Une journée d’activités grand public est également prévue pour le lundi de la Fête des Patriotes.

Faites vite, l’inscription au Symposium se termine le 15 mai!

Pour tout savoir: symposiumpleinair.com


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 3 mai 2016 | Mise en ligne à 15h28 | Commenter Commentaires (2)

Du ski en Iran… loin de la neige!

Ce qu’on ne ferait pas pour la caméra d’une bonne série de ski commanditée par Red Bull…

Dans le cas des gars de Snowmads, cela veut dire aller skier jusqu’où il n’y a pas de neige, sur l’île de Qeshm, en Iran.

Car pour le skieur professionnel Fabian Lentsch et sa bande, ce n’est pas une raison pour s’empêcher de défier la gravité sur des pentes… de sable durci!

Si le ski sur des dunes de sable n’est rien de bien nouveau, ici il est question d’une toute autre affaire.

Les arrêtes sur lesquelles les gars testent leur talent sont d’un autre niveau. L’Alaska sans la neige!

Encore étonnant qu’ils arrivent à garder le contrôle sur cette surface extrême. Et que dire de ce que subit le matériel…

Le résultat est spectaculaire, bien que l’on soit bien loin de la poudreuse profonde des hauts sommets des films de ski habituels.

C’est à voir!


Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2016
    D L Ma Me J V S
    « avr    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives