Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 avril 2017 | Mise en ligne à 15h47 | Commenter Un commentaire

    Record de vieillesse sur l’Appalachian Trail

    Dale Sanders — Photo Greybeardadventurer.com

    Dale Sanders — Photo Greybeardadventurer.com

    Seulement un randonneur sur quatre qui s’attaque à l’Appalachian Trail dans son entier arriverait au bout du défi.

    Du lot, tous sont plus jeunes que l’Américain Dale Sanders.

    L’affirmation a de quoi frapper l’imaginaire.

    Car Sander, actuellement âgé de 81 ans — il aura 82 en juin —, est en route pour devenir le randonneur le plus vieux à avoir complété le célèbre parcours entre la Géorgie et le Maine.

    Un record détenu jusqu’ici par son compatriote Lee Barry, qui avait réalisé l’exploit à l’âge de 81 ans, en 2004.

    Pour arriver à destination dans le temps qu’il s’est fixé, celui qui existe sur le Web comme «The Grey Beard Adventurer» (l’aventurier à la barbe grise) marche de 22 à 24 km par jour et espère améliorer sa moyenne au fil des mois.

    Parti le 14 mars, l’octogénaire poursuit son effort sans relâche, seul.

    Sanders dort sous la tente plus souvent qu’autrement et porte un sac, avec tout le nécessaire à sa survie, d’environ 11 kg.

    Habitué aux records, Sanders détient notamment celui aussi de l’âge pour la descente complète des 3700 km de la rivière Mississippi, à 80 ans.

    Ce qui préoccupe le plus l’aventurier? Une banale chute.

    «Si je me brise un os, c’est fini», a-t-il raconté à Outside.

    Ce qui fait que le vieil homme prend des jours de repos régulièrement pour s’assurer de demeurer alerte et en forme.

    Puis il reprend le sentier, où il ne cesse d’étonner les randonneurs, fascinés par son énergie.

    Inspirant!

    Pour suivre Sanders grâce à sa balise SPOT, c’est ici.



    • Oui très inspirant. Mais il y a encore plus inspirant. Chaque été, mon épouse et moi faisons des sections de l’AT dans le Maine ou New Hampshire. L’été dernier, nous avons eu le plaisir de croiser Stacey Kozel. Cette dame a réussi son Thru-hike le 11 octobre dernier. Stacey est dans la fin trentaine, début quarantaine. Ok rien d’extra-ordinaire vous me direz. Sauf que Stacey est paralysée des jambes à cause du Lupus. Elle utilise des prothèses nouvelles techno qui lui permettent de marcher. Et présentement, Stacey tente de réaliser le thru-hike de la Pacific Crest Trail. Vous pouvez la suivre sur Facebook.

      ____________________________
      Tout à fait! Il en avait été question sur le blogue en septembre dernier. C’est en effet très impressionnant! Toute une rencontre que vous avez pu faire! Jsm

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2017
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives