Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 2 février 2017 | Mise en ligne à 10h34 | Commenter Commentaires (5)

    Patagonia veut acheter vos vieux vêtements

    Photo Patagonia.com

    Photo Patagonia.com

    Décidément, le fabricant californien Patagonia ne fait rien comme les autres.

    Meneur au chapitre des initiatives environne-
    mentales chez les manufacturier de vêtements de plein air, Patagonia a décidé depuis 2011 de mettre un frein à la surconsommation.

    Voilà donc qu’après le projet Worn Wear (2013) qui permettait de redonner vie à de vieux vêtements abimés grâce aux talents d’une équipe mobile d’artisans couturiers, l’entreprise proposera bientôt le rachat des vêtements que sa clientèle ne porte plus.

    Dès cet été, une plateforme en ligne permettra en effet la vente de vêtements usagés, récupérés des consommateurs et revendus par Patagonia.

    Pour s’approvisionner, le géant californien rachètera pour la moitié de la valeur de revente les vêtements Patagonia que vous ne voulez plus.

    Les vêtements seront lavés grâce à de nouvelles machines qui utilisent une technologie sans eau, et remis en état selon les besoins.

    Patagonia aura d’abord des points de dépôt dans ses boutiques.

    Selon l’entreprise, c’est encore une preuve sans équivoque de la grande durabilité de ses produits.

    Car autrement, cette façon de faire serait tout simplement impensable.

    Voilà une excellente nouvelle pour l’environnement!



    • Il y a beaucoup de gaspillage dans l’industrie du vêtement. Je me rappelle encore du scandale de Dynamite qui abimait et jetait leur stock pour pouvoir en déclarer les pertes. Bravo à Patagonia pour cette initiative. Il faut dire que la monde du plein air n’est pas aussi volatile que le reste de l’industrie.

    • Bonjour

      J’ai un vieux chandail en laine polaire de Patagonia acheté en 1984 dans une boutique plein-air près de l’U. Laval. Il est toujours en bon état. Mais l’acheteur est pris trop de poids pour l’utiliser…

      David Lefrançois
      Fan de Patagonia
      Montréal

    • Bonjour,

      Est-ce que l’entreprose achètera les vêtements usagés des Canadiens?

    • Une excellente initiative on en convient!

      J’aurais trop aimé que Patagonia pousse encore plus loin et ramasse aussi les vêtements des autres marques…

      Mais quand même, c’est une belle initiative.

    • @supergopher Je suis preneur!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2017
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  
  • Archives