Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive, juillet 2016

    Jeudi 21 juillet 2016 | Mise en ligne à 12h18 | Commenter Un commentaire

    Un alpiniste… sans mains et sans pieds

    Décidément, il y a des gens qui remettent nos réelles limites personnelles en perspective, avec éclat.

    Du lot, l’alpiniste écossais Jamie Andrew se démarque largement.

    L’homme a perdu ses mains et ses pieds après des engelures il y a 17 ans, durant une mésaventure en montagne dans les Alpes où son partenaire de cordée a perdu la vie.

    Loin de s’apitoyer sur son sort, Andrew a su surmonter les obstacles et est depuis de retour en montagne, où il multiplie les ascensions.

    Le sportif sans membres a notamment grimpé le toit de l’Afrique, le Kilimandjaro, en plus de compléter un triathlon Ironman.

    Le British Mountaineering Council, un organisme qui regroupe les pratiquants de sports de montagne au Royaume-Uni, vient de publier un entretien avec Jamie Andrew après son plus récent défi, la traverse de l’arrête Cuillin en Écosse.

    Outre la difficulté du parcours, en particulier pour un homme sur des prothèses, l’aventure a attiré l’attention après que son équipe et lui aient sauvé d’une mort certaine un grimpeur solitaire, tombé de l’arrête.

    Un sauvetage qui n’aurait pas ramené de mauvais souvenir à Andrew, qui a pu d’une certaine façon redonner au suivant.

    Une entrevue question-réponse à lire.

    Et un aventurier inspirant à découvrir!


    Un commentaire  |  Commenter cet article






    Jeudi 14 juillet 2016 | Mise en ligne à 13h20 | Commenter Aucun commentaire

    Dompter le vide virtuel avec «Sketchy» Andy

    L’entreprise technologique Jaunt VR nous a récemment fait vivre l’intensité d’un solo avec le grimpeur Alex Honnold.

    Voilà que c’est au tour du funambule sur sangle «Sketchy» Andy Lewis de nous donner des vertiges.

    Cette fois-ci, la slackline est à l’honneur dans l’escapade virtuelle Home Turf: Moab.

    On retrouve l’acrobate américain sur son terrain de jeu de prédilection, le vide des canyons de l’Utah, où il exerce et peaufine son art.

    Il faut le voir à l’entraînement chez lui pour constater tout le talent du sportif, qui est une véritable figure emblématique de la discipline.

    Encore une fois, il s’agit d’une vidéo immersive où l’on peut se «déplacer» dans l’image pour obtenir le point de vue que l’on veut.

    Jaunt VR nous livre ainsi une vision tout à fait unique des sports d’aventure.

    Une expérience qui devient encore plus intuitive à partir de l’application de Jaunt VR pour appareils mobiles.

    La réalisation de la série est de Camp 4 Collective, qui a utilisé notamment des drones pour capturer avec succès l’aspect aérien du sport.

    À voir et à revoir, bien en sécurité sur le plancher des vaches!


    Aucun commentaire  |  Commenter cet article






    Vendredi 8 juillet 2016 | Mise en ligne à 15h31 | Commenter Un commentaire

    Un surf à pagaie que l’on dirige du bout du pied

    Au fur et à mesure que le surf à pagaie prend de la maturité comme discipline, l’équipement s’améliore pour le plus grand bonheur des amateurs.

    Technologie peu habituelle sur les planches, la présence d’un système de gouvernail.

    Car d’ordinaire, tout se fait simplement à l’aide de la pagaie pour tourner et se diriger.

    Sauf que le manufacturier SIC a repensé la façon de faire en ajoutant un contrôle de l’aileron sous la planche.

    À l’aide d’une commande sous le pied, les amateurs de surf à pagaie peuvent désormais contrôler la direction de leur planche et ajuster la trajectoire de celle-ci, selon les conditions.

    Un système récemment amélioré avec la sortie du concept F.A.S.T. (pour Foot actuated steering technology, ou technologie de direction contrôlé par le pied), qui pousse plus loin l’idée déjà développée par SIC avec un système précédent, le Assisted steering system.

    Gadget pour certains, c’est certain, le système F.A.S.T. apparaît tout de même intéressant pour les débutants ou encore pour les adeptes de longues randonnées.

    Si l’on se fie au vidéo de SIC (ci-dessus), le système semble ultra simple à utiliser, autant avec le pied gauche que le droit.

    Il faudra essayer!


    Un commentaire  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2016
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives