Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive, janvier 2016

    Vendredi 29 janvier 2016 | Mise en ligne à 12h25 | Commenter Commentaires (4)

    Une veste intelligente qui protège des chutes en ski

    La veste Spine VPD 2.0 Airbag de POC. — Photo Pocsports.com

    La veste Spine VPD 2.0 Airbag de POC. — Photo Pocsports.com

    À l’image des conducteurs automobiles, les skieurs pourront bientôt compter sur la sécurité d’un coussin gonflable en cas de chute sur les pentes.

    Ici, je ne parle parle pas des sacs conçus pour skier en terrains avalancheux, mais bien d’un vêtement près du corps qui se déploie automatiquement en une fraction de seconde pour protéger les skieurs alpins en cas d’accident.

    C’est le fabricant suédois POC qui vient de présenter la veste Spine VPD 2.0 Airbag.

    L’accessoire est présenté comme une «protection intelligente» qui vise à réduire la gravité des blessures.

    POC a développé en partenariat avec la firme française In&motion un vêtement qui intègre une série de capteurs.

    Grâce à un algorithme précis, la veste est capable de distinguer la gravité de la chute et de réagir en conséquence.

    Le vêtement analyse 1000 fois à la seconde le mouvement du skieur. Si une chute est détectée, le sac gonflable s’active en moins de 100 milisecondes pour protéger le cou, la poitrine, l’abdomen, les hanches et la colonne vertébrale du sportif.

    Pensé d’abord pour les skieurs alpins, le vêtement pourrait bien être adapté éventuellement à d’autres sports où vitesse et risques de chutes se conjuguent. Le vélo de montagne vient en tête notamment.

    Véritable innovation, la veste Spine VPD 2.0 Airbag a obtenu une mention d’honneur au prestigieux salon spécialisé plein air ISPO.

    Aucun prix n’a été annoncé jusqu’ici.


    Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






    Mardi 26 janvier 2016 | Mise en ligne à 16h22 | Commenter Commentaires (5)

    L’équipement de plein air… nocif pour l’environnement?

    Je dois admettre que j’ai sursauté en lisant cet article du Devoir ce matin.

    Selon Greenpeace, les vêtements et équipements qu’utilisent les amateurs de plein air sont plus souvent qu’autrement potentiellement dangereux pour la santé et l’environnement!

    C’est que ceux-ci sont confectionnés en majorité avec des matières qui renferment des polyfluorocarbures (PFC), histoire de les rendre imperméables, notamment.

    Faut-il s’en inquiéter soudainement?

    Car pour le bien d’une campagne internationale baptisée Detox Outdoor, Greenpeace a voyagé un peu partout sur la planète, dans des endroits reculés et sauvages, pour mesurer la présence de ce composé chimique.

    Résultat, aux huit endroits mesurés, les PFC ont laissé des traces.

    Conclusion? Greenpeace a ciblé les vêtements et équipements de plein air pour faire campagne…

    Une belle initiative assortie d’un coup de pub efficace — parlerait-on des PFC en ce moment sur ce blogue et dans les journaux sinon? — qu’il faut cependant relativiser.

    Quand on lit plus en détails sur le projet, on comprend que Greenpeace veut inciter le changement en passant par les amateurs de plein air — qui feront pression sur les fabricants de leurs équipements —, et non pas que ce sont que les Arc’teryx, The North Face et autres Patagonia de ce monde qui sont les seuls responsables de ce type de pollution.

    Ni les pires.

    Sur le site Web Detox Outdoor, Greenpeace précise:

    «Outre les textiles et les équipements de plein air, les PFC sont utilisés dans une large gamme d’autres produits: tapis, papiers, mousses anti-feu, pesticides, semi-conducteurs, industrie photo etc. Selon l’institut allemand UBA, 80000 à 144000 tonnes de fluoropolymères sont synthétisées chaque année. Il y a des écarts entre les données détaillées des différentes substances et des différents usages.

    [...]

    «De nombreuses marques sont connues du public pour se soucier de durabilité et d’environnement — c’est pour cela que nous les mettons au défi de devenir de vrais leaders Detox, d’éliminer tous les PFC et de les remplacer par des alternatives plus sûres. L’industrie de plein air peut ainsi ouvrir la voie vers une production sans toxiques que les autres industries utilisant des PFC pourront suivre.»

    Car il faut le préciser, les PFC sont volatils et proviennent du processus de fabrication industrielle.

    Lire ici que les aventuriers ne polluent pas directement aux PFC en régions sauvages.

    Aussi, il n’y aurait pas de danger pour l’humain à porter ou utiliser les vêtements et équipements actuels.

    Donc, soyez tranquilles durant l’usage de votre fidèle Gore-Tex.

    Il faut suivre l’industrie de l’aventure et du plein air pour constater que les grands manufacturiers s’attardent de plus en plus à la question environnementale.

    Des pas de géant ont été réalisés dans les 20 dernières années, notamment.

    L’histoire et les innovations de Patagonia en sont de bons exemples.

    Des alternatives à l’utilisation des PFC seraient d’ailleurs déjà à l’étude.

    Est-ce qu’il reste du travail à faire pour les fabricants plein air? Certainement.

    Est-ce que d’autres sphères industrielles devraient corriger le tir en priorité?

    Là est la vraie question.


    Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






    Jeudi 21 janvier 2016 | Mise en ligne à 11h21 | Commenter Aucun commentaire

    Popcycle 47: vive l’hiver et le vélo!

    Le fat bike sera en vedette ce dimanche pour l'événement Popcycle 47, à Lac-Delage. — Photo Jean-Sébastien Massicotte

    Le fat bike sera en vedette ce dimanche pour l'événement Popcycle 47, à Lac-Delage. — Photo Jean-Sébastien Massicotte

    L’hiver et le vélo seront à l’honneur ce dimanche 24 janvier à Lac-Delage à l’occasion de l’événement cycliste Popcycle 47.

    On nous annonce une tonne de fat bikes en provenance des boutiques partenaires Sport Olympe, Hype, La Vie Sportive, Mathieu Performance, Sphéryk, Lessard Bicycle et Genetik.

    L’essai d’autant de ces vélos à pneus extra larges n’aura jamais été aussi facile, en autant que vous ayez avec vous une pièce d’identité et votre casque.

    Des randonnées guidées et des courses amicales seront aussi organisées. BBQ et DJ fournis!

    Les activités sont gratuites, mais l’accès au site coûte 5$ pour les non-membres. Tous les profits iront à l’entretien et au développement des sentiers.

    Le rendez-vous Popcycle 47 se tient à proximité du Manoir du lac Delage de 10h à 16h, aux sentiers Lac-Delage–Stoneham
    (40, avenue du Lac, Lac-Delage).

    Vive l’hiver sur deux roues!


    Aucun commentaire  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2016
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives