Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 12 juillet 2014 | Mise en ligne à 18h00 | Commenter Commentaires (3)

    Yannick Girard: disparition du «Samouraï des neiges»

    Vendredi, je n’arrivais pas à y croire.

    Sur mon fil Facebook, la triste nouvelle semblait pourtant bien réelle: le sympathique grimpeur de Québec Yannick Girard était décédé.

    Yannick Girard

    Yannick Girard

    Le trentenaire était le papa de quatre enfants. Les circonstances exactes de sa mort restent à dévoiler. Mais le décès ne serait pas lié à son sport préféré.

    Le texte de mon collègue David Rémillard ici.

    Sur le forum de discussion du site Escaladequebec.com, son ami Ian Bergeron, administrateur de la populaire page Web destinée aux grimpeurs, a rendu hommage à l’aventurier.

    Aujourd’hui [vendredi] j’ai appris le décès d’un ami. Yannick Girard a été retrouvé mort ce matin dans des conditions regrettables. Alpiniste de grand talent, ouvreur émérite, auteur et aventurier dans l’âme, la communauté d’escalade lui doit beaucoup. J’avais remarqué que tout le monde avait la plus haute opinion et qu’il faisait consensus dans une communauté parfois divisée.

    Mais au-delà de l’escalade Yannick était un père de famille et l’ami de plusieurs. Son départ arrache le cœur à tous ceux et celles qui l’on connu. Sa mort est comme une plaie béante pour ceux qui l’aimaient et le connaissaient. J’imagine cependant que notre désarroi n’est rien en comparaison de ce que ses enfants doivent ressentir.

    Mes plus sincères sympathies à tous ceux et celles qu’Yannick aura touché. Mes pensées et ma compassion vont évidemment et surtout à ses quatre enfants qui devront vivre avec une si grande perte.

    Mon cœur saigne de cette mort insensée.

    Pour ma part, par amis interposés, je connaissais Yannick de réputation et le croisais à l’occasion depuis déjà plus d’une douzaine d’années.

    C’était donc avec plaisir que j’avais eu l’occasion cet automne de le côtoyer et de pouvoir profiter de sa gentillesse et de son professionnalisme.

    En effet, au hasard de nos fonctions professionnelles respectives, il avait été notre guide en septembre pour notre virée en Segway dans les sentiers de la station Duchesnay, où il travaillait comme responsable des activités de plein air.

    On avait évidemment parlé d’escalade et de ses plus récents projets.

    J’espérais qu’avant longtemps nous allions pouvoir collaborer ensemble de nouveau. Je souhaitais vous faire découvrir Yannick Girard dans son élément de prédilection, sur une paroi à s’amuser.

    En mars dernier par courriel, il m’écrivait au sujet de l’ascension hivernale de Sens Unique, dans Charlevoix, au Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie.

    Une première en hiver avec le réputé alpiniste Louis Rousseau qui rendait particulièrement fier Yannick Girard.

    «Pour arriver à réaliser cette ascension, j’aurai personnellement mis une carrière de grimpeur à contribution en réalisant des voies ici et ailleurs comme en Patagonie. Mais surtout, j’ai tenté au meilleur de mes capacités à devenir un Samouraï des neiges du Québec en maîtrisant le ski de fond longue distance, le pas de patin, le ski hors-piste de tout genre, la raquette intense, jusqu’à littéralement marcher sur la neige, et par-dessus tout, grimper le granite l’hiver dans toutes ses facettes [...]

    «Loin de moi la prétention d’être devenu un champion du genre, je te l’assure. Je suis rendu un papa week-end warrior, mais ma passion pour ce genre d’escalade est plus forte que jamais. De toute façon, ce projet n’est pas concentré sur les grimpeurs, mais bien sur le style et notre magnifique terrain de jeu.»

    Un film au sujet de l’ascension était en chantier (aperçu ci-dessous), une production d’Escalade Québec. Le lancement du documentaire est prévu à l’automne 2014.

    Visiblement, la passion de Yannick Girard pour l’escalade était bien vivante et il en inspirait plus d’un.

    Nos plus sincères condoléances à la famille et aux nombreux ami(e)s de l’aventurier.


    • R.I.P. à quelqu’un que j’aimais beaucoup comme grimpeur et comme homme et un respect pour l’éternité pour ce qu’il était comme grimpeur et une grosse pensée pour ces enfants qui ne connaitrons pas leur père jusqu’au bout.
      Tony Thibault

    • Faut-il comprendre que YG s’est suicidé ?
      Un samouraï ne ferait jamais cela, ces gens remarquables maitrisent leurs émotions.

    • @bassin, premièrement vos repères historiques sont erronés et secondement je pense que votre commentaire est déplacé et peut blesser la famille du défunt, notamment ses 4 enfants.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité