Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 5 mai 2014 | Mise en ligne à 13h21 | Commenter Commentaires (3)

    L’ultime selfie de l’extrême

    Ça semble presque trop gros — ou beau, ça dépend — pour être vrai. Mais comme les technologies qui permettent pareille prouesse existent déjà, l’idée de Next Level Aerial Filming (NLAF) de proposer le premier drone autonome capable de vous suivre à la trace pour vous filmer reste crédible.

    Bref, l’ultime selfie de l’extrême serait à nos portes.

    Pour l’instant, on en sait peu sur le concept et surtout sur quoi il repose au niveau matériel. Mais ce qu’annonce NLAF, une entreprise basée dans les Alpes, est ni plus ni moins qu’un «cerveau» qui servira de pilote automatique aux hélicoptères miniatures avec caméra embarquée, de plus en plus populaires dans les films d’aventure.

    Le tout est supposé être compatible avec différents drones et plusieurs types de caméras, de GoPro à Red Epic, pour ne nommer que celles-là.

    En ski, en vélo de montagne ou encore en escalade, il sera ainsi possible de se faire filmer du haut des airs sans le travail d’un pilote pour le drone.

    L’application mobile de NLAF doit permettre à un téléphone intelligent de régler entièrement le tournage.

    Une fois en vol, le drone ira se positionner exactement où le sportif l’a indiqué dans l’application. Dès qu’il se mettra à bouger, l’appareil le suivra comme son ombre en corrigeant constamment sa position.

    Le résultat se veut professionnel et stable, tandis qu’on assure des vols sans danger d’écrasement.

    Pour l’instant, il n’y a pas de prix de vente annoncé ni de date de lancement. Il est cependant possible de s’inscrire sur le site Web du développeur pour être parmi les premiers à voler avec NLAF.

    Trop beau pour être vrai? Reste qu’un gros nom du snowboard est associé à l’entreprise, le Français Xavier De Le Rue.

    À suivre!

    Info: nextlevelaerialfilming.com


    • Harper va en vouloir un! Tous les politiciens, en fait.

    • @chip
      Bien vu. Harpeur est l’ultime casse-cou politique. Ca fait combien de fois qu’il se plante devant la Cour Suprême et qu’il réessaie ? Il faut filmer ça ;-)

    • La technologie abordable existe depuis peu, mais techniquement, les algorithmes qui le permette sont là depuis un bout de temps. Avec le portable qui sert de balise de géolocalisation pour le suivi. Le site est avare de détails, il n’y a même pas de liste des portables qui supportent l’application, ce qui laisse croire qu’il n’y a pas de traitement d’image en temps réel, mais seulement un suivi par balise de géolocalisation et une scénarisation préalable des prises de vue. Et la façon dont c’est présenté, ils ne remplacent pas l’ordinateur de bord des drones. S’il y a traitement de l’image, ça doit se faire sur le portable.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2013
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité