Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 11 septembre 2013 | Mise en ligne à 12h19 | Commenter Aucun commentaire

    Rêve de glace: le passage du Nord-Ouest reste imprenable

    Olivier Giasson et Sébastien Lapierre tentaient de devenir les premiers kayakistes à compléter la traversée du passage du Nord-Ouest en une seule saison. Photo Jean-Sébastien Massicotte

    Olivier Giasson et Sébastien Lapierre tentaient de devenir les premiers kayakistes à compléter la traversée du passage du Nord-Ouest en une seule saison. Photo Jean-Sébastien Massicotte

    La porte s’est refermée. Le duo de l’expédition Rêve de glace ne pourra pas réaliser son rêve de devenir le premier équipage à compléter la traversée du passage du Nord-Ouest en kayak en une seule saison.

    Le retour graduel des glaces plus au nord met ainsi fin aux espoirs des deux aventuriers.

    Sébastien Lapierre et Olivier Giasson, deux pompiers de Québec, tentent actuellement de rejoindre le village de Gjoa Haven, au Nunavut, pendant que l’eau libre permet encore leur progression.

    Partis à la mi-juillet de Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, Sébastien et Olivier espéraient atteindre Igloolik, au Nunavut. Un trajet d’environ 3500 km qu’ils voulaient compléter en moins de 80 jours.

    Mardi soir, ils étaient à un peu moins de 80 km de Gjoa Haven. «Point final car les glaces barrent le chemin», m’a confirmé le duo dans une série de textos, envoyés de son campement grâce au communicateur par satellites inReach. «Point positif: nous sommes l’équipe qui aura poussé le plus loin cette année!»

    Le petit village arctique devait être l’avant-dernier ravitaillement vers Igloolik. Les gars auront donc complété quatre étapes sur les six au programme, un exploit en soi. Le tandem s’attend à rentrer à Gjoa Haven jeudi.

    «Pour l’instant, les glaces ne nous posent pas de problème. L’eau douce gèle la nuit. Certaines baies au Nord ont commencé à geler», ont raconté les kayakistes hier soir, dans leurs derniers messages.

    En faisant un rapide bilan, Sébastien et Olivier ont estimé leur cadence depuis leur départ, il y a 54 jours. «Notre moyenne est de 45 km [par jour]. Plus grosse journée 80 km.» De longues heures à bord de leur tandem. Faites le calcul!

    Les deux aventuriers espèrent rentrer au Québec dimanche, mais ils doivent avant trouver un vol et s’occuper de détails logistiques, comme ce qu’il adviendra de leur embarcation.

    «On verra les dispos, mais le plus tôt sera le mieux!» ont-ils conclu leur communication, en direct de l’Arctique.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité