Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 août 2013 | Mise en ligne à 14h50 | Commenter Commentaires (6)

    Quand les voleurs suivent vos entraînements sur le Web

    Les cartes de vos sorties d'entraînement affichées sur les réseaux sociaux peuvent mener des gens mal intentionnés directement à votre domicile.

    Les cartes de vos sorties d'entraînement affichées sur les réseaux sociaux peuvent mener des gens mal intentionnés directement à votre domicile.

    Ça fait déjà un moment que je me questionne sur le sujet.

    Je remarque que de plus en plus de sportifs utilisent diverses applications d’entraînement liées aux réseaux sociaux, dans le but de consigner et de partager sur le Web leurs efforts à la course à pied et en vélo.

    J’aime bien. Mais dans certains cas, en plus de la distance et du temps de la sortie, une carte détaillée apparaît. C’est là que je suis un peu songeur…

    Car dans certains cas, les sportifs branchés sortent de la maison et démarrent leur montre GPS ou encore leur iPhone sans plus de soucis. Mais est-ce judicieux de s’afficher de la sorte sur Facebook ou ailleurs sur le Web?

    Car si l’on ne fait pas attention, on vient d’indiquer précisément… où l’on habite! Ça va si votre auditoire est constitué uniquement d’amis digne de confiance. Mais si ce n’est pas le cas?

    Présent à l’Eurobike en Allemagne, la grand-messe annuelle des fabricants de vélos et d’accessoires cyclistes, un responsable de la compagnie de cadenas Abus a appelé à la prudence.

    Directeur des ventes et du marketing, Axel Rösler a mis en garde les utilisateurs d’applications, comme Strava, des nombreux indices qu’ils peuvent laisser à des gens mal intentionnés.

    «Il existe un réel risque que les cyclistes guident des voleurs vers leur demeure en démontrant leur fierté et leur plaisir [à l'entraînement], et en entrant en compétition avec d’autres personnes sur les médias sociaux. Les applications qui permettent le suivi [cartographique] indique précisément où les utilisateurs habitent, et les voleurs peuvent compléter la cueillette d’informations en visitant d’autres sites sociaux», a fait remarquer Rösler sur le site Web Bike Biz.

    Du coup, certaines personnes sans scrupule peuvent découvrir exactement où ils trouveront le si beau vélo de course qui faisait la fierté de son propriétaire sur Facebook ou sur Twitpic.

    Si l’on s’attarde uniquement aux risques de vol d’équipements sportifs, au moment où les prix des montures de route et de montagne atteignent des sommets stratosphériques, un peu de prudence s’impose.

    Axel Rösler conseille même de verrouiller les vélos dans la maison ou le garage à un ancrage fixe. Une idée à considérer, même si l’on sait que la suggestion de Rösler n’est pas désintéressée.

    Évidemment, de nous jours, il est quand même assez aisé de retracer quelqu’un si l’on s’en donne la peine. Mais pas besoin de faciliter la tâche aux brigands.

    Pour écarter les problèmes, des solutions existent.

    Deux idées toutes simples: d’abord évitez de démarrer la diffusion de vos entraînements à partir du pas de la porte de votre domicile. Ensuite, les réglages de confidentialité des différentes applications permettent normalement de limiter les informations rendues publiques. À vous d’agir!


    • Je n’en reviens pas de cette obsession qu’ont certains de partager leurs moindres faits et gestes avec tout le monde.

      Depuis quelques mois j’utilise Garmin Connect pour afficher mes entraînements à la course et oui, je pars habituellement de la maison. Quelqu’un de mal intentionné pourrait facilement en déduire mon horaire habituel. Mais voilà, je ne partage cette information qu’avec quelques ami(e)s en qui j’ai la plus entière confiance.

      Donc à moins que Garmin n’ait les mêmes problèmes de confidentialité qu’une compagnie de meubles bien connue qui a fait la manchette ce matin, je devrais être correct…

    • Ca intéresse vraiment vos amis, vos temps de jogging ?

      Peut-être que pour des compétiteurs sportifs qui sont des adeptes d’iron man ou autres, je pourrais croire que les temps de jogging font partis des sujets de conversation.

      Mais pour l’immense majorité de la moyenne des ours qui courent occasionnellement simplement pour la forme ?

      Drôle d’époque.

      (en passant, pour les amateurs d’aventure, le film Kon Tiki sortis en DVD est excellent. c’est l’histoire vécu du scientifique Thor Eyerdahl ayant navigué l’océan en radeau en 1947 pour prouver sa théorie de la colonisation des iles polynésiennes par les péruviens. hallucinant).

      http://en.wikipedia.org/wiki/Kon-Tiki
      http://www.rottentomatoes.com/m/kon_tiki_2012/

    • @snooze

      Le film kon-tiki est une insulte au livre. On passe du jour 5 au jour 101 en cinq minutes, une baleine une tempête et hop!, la fin.

      Le film, facilement une heure trop court, survole frivolement l’exploit.

      Triste, j’avais très hâte de voir ce film. On est loin de La longue route de Moitessier, Tabarly ou même Jean-du-Sud.

    • J’ai lu le livre sur le Kon-Tiki, il y a 30 ans. Je peux donc attendre 30 ans pour voir le film ?

    • ..@gl000001,31 août 2013,21h15: «J’ai lu le livre sur le Kon-Tiki, il y a 30 ans»

      Pour ma part, c’est dans la collection Marabout Junior, #56, 1955. Titre: «Des hommes sur un radeau» par Henri Vernes et ça fait pas mal plus que 30 ans. C’était un cadeau d’une de mes tantes. À l’époque, un «Junior» coûtait 0,60$. C’était le prix de mes Bob Morane qu’elle m’avait fait découvrir par la même occasion car elle m’avait, en fait, donné trois «Junior» dont mon premier Bob Morane.

    • @jeanfrancoiscouture
      Il me semble que le roman avait été publié dans La Presse, une page par jour. Mais je peux me tromper.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité