Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive, mai 2013

    Vendredi 31 mai 2013 | Mise en ligne à 13h47 | Commenter Commentaires (3)

    60 jours sur un caillou à la merci de l’Atlantique nord

    L’aventurier écossais Nick Hancock devra combattre en même temps la claustrophobie et l’agoraphobie pour son prochain défi. Sans compter qu’il court le risque de se noyer ou encore de disparaître en mer…

    En effet, celui qui se prépare en ce moment à débuter son aventure baptisée Rockall Solo a prévu de survivre dans une «capsule» de moins de 2,5 mètres de long pour 60 jours… sur un petit pic rocheux qui jaillit au large de l’Écosse, dans l’immensité de l’Atlantique nord.

    Le rocher Rockall est un ancien volcan éteint situé à plus de 360 km de la côte écossaise. Il fait à sa base environ 25 mètres de large et culmine à une vingtaine de mètres de haut.

    Pour s’y rendre, il faut effectuer un périlleux voyage en bateau de plus de 12 heures. L’endroit est si isolé qu’il y aurait eu à ce jour moins de 100 personnes qui y seraient débarquées. Une nuit là-bas? Seulement quatre courageux apparemment.

    Une fois sur place quand la météo le permettra, Nick Hancock ancrera sa «maison» au sommet du caillou livré à la merci de l’océan. L’homme de 38 ans espère battre le record en solitaire (40 jours en 1985) pour la plus longue période à vivre sur le rocher. Des membres de Greenpeace détiendraient la marque pour un groupe (42 jours).

    L’exploit peut sembler futile. Mais Hancock s’installe sur Rockall avec notamment l’espoir d’amasser plus de 16000 $CAN pour l’organisme Help for Heroes, qui vient en aide aux soldats blessés et à leurs proches.

    Puis, par sa présence, l’aventurier veut aussi réaffirmer la propriété de la minuscule île par le Royaume-Uni. Une portion de terre qui est également revendiquée par le Danemark, l’Irlande et l’Islande.

    Une fois rendu à destination, Hancock et son équipe installeront solidement l’abri — un réservoir d’eau modifié — sur le rocher. Une opération qui s’annonce périlleuse alors que Rockall est balayé par les flots sans ménagement. Les conditions en mer devront être parfaites pour pouvoir compléter les préparatifs.

    Une fois l’expédition amorcée, Hancock pourra s’étirer un peu autour de sa capsule, mais sans plus. Et si la météo se gâche, il devra trouver refuge et se faire patient car l’endroit est réputé pour ses vagues monstrueuses.

    Si l’été est apparemment plus tranquille à ce chapitre sur Rockall, il reste qu’on aurait déjà mesuré des vagues record de près de 30 mètres à cet endroit, donc beaucoup plus hautes que le rocher lui-même!

    Aux dernières nouvelles sur son fil Twitter, Hancock attendait toujours un fenêtre météo propice pour prendre le large.

    Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






    Mercredi 29 mai 2013 | Mise en ligne à 13h35 | Commenter Commentaires (9)

    Les randonneurs mal équipés, mal préparés?

    Le collègue Jean-François Cliche, journaliste et blogueur scientifique au Soleil, m’a mis sur la piste d’une étude intéressante un peu plus tôt cette semaine.

    Pour la réalisation d’une recherche, un étudiant en médecine de l’Université Brown s’est intéressé au niveau de préparation des randonneurs. Résultat? Selon son échantillonnage, il y a encore du travail de sensibilisation à faire…

    À l’été 2011, Ryan Mason a questionné 199 randonneurs au départ de trois sentiers de différentes difficultés, dans les White Mountains, au New Hamsphire. Il voulait savoir ce qu’ils transportaient pour assurer leur sécurité en cas de pépin.

    À partir de la liste de 10 items suggérés par le programme gouvernemental hikeSafe, le chercheur a fait une comparaison quantifiable.

    Du matériel de base: une carte, une boussole, des vêtements supplémentaires, une protection contre la pluie, de quoi allumer un feu, une lampe de poche, de la nourriture et de l’eau, un couteau, une trousse de premiers soins, et un sifflet. Quelques items qui peuvent certainement vous sauver la vie si l’imprévu vous garde en forêt plus longtemps que souhaité.

    Constat principal de l’étude de Mason, qui sera publiée dans le prochain numéro du journal Wilderness & Environmental Medicine, 60% des randonneurs questionnés avaient sept items ou moins en leur possession, sept étant la limite acceptable selon le chercheur au niveau de la préparation.

    Pour plusieurs, la courte durée de la sortie justifiait le fait de partir avec peu de matériel.

    Au total, seulement 18% des randonneurs avaient les 10 items en leur possession. Les personnes plus âgées et celles qui ont plus d’expérience étaient généralement mieux préparées, avec en leur possession plus d’items de base.

    Les marcheurs rencontrés ont eu à répondre à 22 questions, histoire de notamment détailler et expliquer les équipements transportés ou non. Le questionnaire demandait également aux randonneurs s’ils avaient vérifié la météo avant de partir et s’ils avaient avisé un proche de leurs plans.

    Le but de tout ça? Mason et ses collègues espèrent découvrir ce qui fait défaut dans la préparation des randonneurs. Du coup, ils souhaitent pouvoir trouver des moyens pour améliorer la sécurité des gens en grande nature.

    Considérez-vous que vous êtes bien équipé et préparé lors de vos sorties?

    Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






    Il n’y a pas beaucoup de sports qui offrent ça. La possibilité de pratiquer votre discipline préférée à proximité des meilleurs au monde, ceux-là mêmes qui sont dans les magazines et les catalogues, les publicités et les vidéos des plus importants fabricants d’équipements.

    L’escalade permet cela.

    Ceux qui voyagent pour grimper sur les parois des sites réputés savent que les rencontres fortuites ne sont pas une exception et qu’elles peuvent réserver de belles surprises.

    Et désormais, il sera possible d’aller rendre visite à l’un des meilleurs grimpeurs professionnels au monde, l’Américain Chris Sharma, à son tout nouveau quartier général en Californie. Dès le 15 juin, son centre d’escalade intérieur baptisé SenderOne ouvre en effet au public.

    Chris Sharma. Photo Senderoneclimbing.com

    Chris Sharma. Photo Senderoneclimbing.com

    Évidemment, l’athlète qui poursuit sa conquête des voies de la plus haute difficulté sur le roc à travers la planète risque de ne pas être toujours là après l’ouverture. Mais tout de même, par sa simple aura, SenderOne devrait attirer son lot d’athlètes de renom tout au long de l’année.

    Situé à Santa Ana, au sud de Los Angeles, on peut même penser que l’endroit deviendra le lieu de prédilection des célébrités qui grimpent!

    Mais peu importe, le centre d’escalade ultramoderne, d’une superficie de 25 000 pieds carrés, est suffisamment attrayant pour justifier le détour. Escalade, yoga, entraînement et parcours acrobatiques sont au menu.

    Côté escalade, les murs de plus de 15 mètres de haut sont aménagés pour tous les niveaux et les types de grimpe. L’endroit offrirait certaines des plus hautes et imposantes voies intérieures aux États-Unis.

    Fait plutôt inusité, des sections ajustables grâce à des vérins hydrauliques sur certaines parois artificielles permettent de varier les angles à volonté pour ajouter du défi.

    Annoncé comme le «premier centre d’escalade détenu et dessiné par Chris Sharma», SenderOne a tout le potentiel d’une chaîne. Qui sait? Surtout que si le célèbre grimpeur a autant de succès en affaires que sur la roche, l’avenir de l’entreprise est plus qu’assuré!

    Un commentaire  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2013
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives