Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 15 avril 2013 | Mise en ligne à 13h35 | Commenter Commentaires (3)

    Pagayer dans l’eau bouillante d’un volcan d’Hawaii

    C’est pas mal cinglé, mais ça fait des images plus que spectaculaires. L’idée de pagayer dans les eaux bouillonnantes à proximité de l’écoulement de lave du volcan Kilauea, à Hawaii, n’est certainement pas pour les pagayeurs nerveux…

    Un défi extrême qu’ont relevé les kayakistes de rivière Pedro Oliva, Ben Stookesberry et Chris Korbulic.

    C’est que le Brésilien et les deux Américains travaillent actuellement sur une série télévisée où ils présentent quelques-unes des plus belles destinations au monde pour le kayak de rivière.

    Ils étaient à Hawaii quand l’idée d’aller filmer des images près de la coulée de lave du volcan s’est imposée. Le résultat est destiné à la télé brésilienne sur Canal Off, mais un aperçu des épisodes de la série, baptisée Kaiak, est présenté sur le Web (en portugais).

    Les risques étaient bien réels pour les trois professionnels de l’eau vive, alors qu’ils devaient se méfier de la fumée et de la lave brûlante à proximité d’eux, mais aussi de l’eau bouillante dans laquelle ils pagayaient par moment! Tout ça avec le mouvement des vagues de l’océan!

    Définitivement un endroit à éviter pour pratiquer les esquimautages ou même mouiller les mains! Heureusement, les bateaux de plastique étaient suffisamment résistants pour cette eau frémissante.

    Quant à la lave, une image du photographe Alexandro Socci publiée sur le Web, démontre les risques de s’en approcher trop près. L’un des pagayeurs s’est permis de «tremper» sa pagaie dans la roche en fusion… Disons que l’accessoire ne servira plus, mais beau coup de pub pour Werner!

    Si tout cela semble extrême, il est sûrement bon de spécifier que les gars en ont vu d’autres. En particulier Stookesberry et Korbulic, au Congo. Ils étaient de la funeste expédition en Afrique qui a donné le film Kadoma, durant laquelle leur guide, le réputé Hendrik Coetzee, a été arraché de son kayak par un crocodile sous leurs yeux.

    Soudainement, la lave des volcans ne semble plus si dangereuse que ça…


    • Ce sont des images fantastiques, ces gars la n’ont pas froid aux yeux (sans faire de jeu de mot)…

      Je ne connais pas Kadoma mais je vais regarder ca..

    • Petite correction à apporter, les vidéos présentées sont en portugais ou en anglais sous-titré en portugais.

      ___________
      Merci 1000 fois, c’est corrigé! Jsm

    • Si je reconnais que ça casse des préjugés sur l’inaccessibilité de ces endroits reservés aux scientifiques.

      Il reste que l’on est dans une période de montage vidéo avec trame sonore electro lunettes Hipsters et entrevue insignifiante au milieu tournée à 100% vers l’individu. C’est la marque de fabrique de notre génération.

      On y comprend rien, on y apprend rien par ce que ce qu’ils n’y comprennent rien et ne savent rien… à part faire très bien du Kayak.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité