Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 19 mars 2013 | Mise en ligne à 16h10 | Commenter Un commentaire

    Un kayak ultraportable inspiré de l’origami

    Le kayak Oru déployé et dans sa forme pliée. Photo Orukayak.com

    Le kayak Oru déployé et dans sa forme pliée. Photo Orukayak.com

    Inspiré par l’art traditionnel japonais de l’origami, le designer californien et kayakiste Anton Willis a eu un éclair de génie quand l’espace s’est mise à manquer dans son petit appartement. Après beaucoup de pliage de papiers et plus d’une vingtaine de prototypes pleine grandeur plus tard, le kayak Oru était né.

    L’étonnante embarcation de 12 pieds est capable de prendre la mer pour des excursions de jour, mais là où elle brille sans égal, c’est quand vient le temps de la ranger. Grâce à une série de boucles Fastex et de plis stratégiquement placés, le Oru se referme sur lui-même à plat et prend la forme d’une valise ultraportable de 25 livres.

    Les kayaks pliants que l’on peut ranger dans un sac ne sont pas une invention nouvelle, certes. Mais le Oru est définitivement une version rigide unique, compacte et légère qui ne ressemble à rien de ce qui existe sur le marché actuellement.

    Sans compter que le prix annoncé de 850 $US est beaucoup moins élevé que pour les Feathercraft et autres Klepper de ce monde.

    La coque du kayak Oru est faite essentiellement de deux couches de panneaux Coroplast. Oui, oui, le même matériel utilisé pour les affiches électorales. Le fabricant assure qu’avec un minimum d’attention, le bateau résistera à plusieurs saisons sur l’eau. Les plis pourraient apparemment survivre à plus de 20000 cycles sans flancher.

    Une fois replié, le Oru devient sa propre valise de transport et présente de l’espace pour ranger les accessoires, comme le vêtement de flottaison et la pagaie.

    Quant à la capacité totale du kayak, elle est de 260 livres. Pour les expéditions plus longues, une version de plus grand format serait dans les plans de la jeune entreprise.

    Oru Kayak prend actuellement les précommandes des acheteurs, pour une livraison en juillet.

    Intéressé? On peut supposer que la livraison ne coûtera pas bien cher!


    • 12 pieds c est limite pour aller en mer , faut pas trop s éloigner du bord et espérer qu une grosse vague ne plie pas l embarcation

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité