Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 7 novembre 2012 | Mise en ligne à 16h57 | Commenter Aucun commentaire

    Direction pôle sud… en vélo

    L’explorateur polaire américain Eric Larsen a trouvé une façon plutôt originale de se rendre à l’extrémité sud de la planète.

    Quelque part dans la troisième semaine de décembre, l’aventurier dans la jeune quarantaine prévoit enfourcher un vélo en Antarctique pour couvrir la distance entre Hercules Inlet et le pôle sud géographique.

    Si les conditions le permettent, Larsen aimerait même revenir sur ses traces. Autrement, le retour à son point de départ se fera en avion.

    Une balade — à l’aller seulement — de plus de 1200 km. Larsen espère pouvoir rouler sur la glace et la neige entre 45 et 75 kilomètres par jour.

    Si l’expédition est un succès, il s’agira d’une première mondiale.

    Évidemment, l’effort ne se fera pas sur n’importe quel vélo. Pour rouler sur la banquise de l’Antarctique, Larsen pourra compter sur un Surly Moonlander. Il s’agit d’une monture qui s’apparente à un vélo de montagne, mais qui possède d’énormes pneus de près de 13 cm de large, à basse pression.

    Le tout semble fonctionner particulièrement bien dans le «désert blanc» si l’on se fit aux images ci-dessus, tournées pendant des essais à Churchill au Manitoba. Ça roule!

    Comme les paniers spécialement conçus par Granite Gear ne pourront jamais contenir autant qu’un traîneau d’expédition, Larsen devra être sélectif dans le matériel qu’il transportera. Trois ravitaillements sont d’ailleurs prévus avant d’atteindre le pôle sud.

    Aventurier professionnel, Eric Larsen a déjà exploré cette région du monde en ski. Il a aussi notamment visité le pôle nord et le sommet de l’Everest.

    Toujours bien branché durant ses aventures — il serait le tout premier à avoir tweeté un message du toit du monde, en 2010 —, Larsen tient à jour ses comptes Twitter et Facebook, de même que son site Web, même sous la tente aux endroits les plus reculés de la planète.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité