Jean-Sébastien Massicotte

Archive du 10 septembre 2012

Lundi 10 septembre 2012 | Mise en ligne à 13h58 | Commenter Aucun commentaire

MacAskill toujours aussi bon… poil au menton!

À moins d’avoir roulé sur une île déserte depuis le printemps 2009, si vous êtes un amateur de vélo ou encore plus particulièrement de trial urbain, il y a fort à parier que le nom de Danny MacAskill ne vous est pas inconnu.

Si un rappel s’impose, ces images visionnées à ce jour plus de 31 millions de fois sur YouTube devraient faire l’affaire. C’est grâce à cette vidéo que le jeune Écossais a été propulsé vers de lucratifs contrats comme casse-cou professionnel à vélo. Une véritable légende était née dans l’univers des acrobaties cyclistes.

Depuis le 19 avril 2009, celui que l’on surnomme «MegaSkill» a multiplié les exploits urbains pour un nombre grandissant de commanditaires. Depuis, il est notamment devenu un athlète Red Bull en plus de compter sur le soutien de géants du vélo et de l’aventure comme POC, Continental et Five Ten.

Casques, vélos, vêtements et chaussures portent désormais sa griffe.

Dernière entreprise à s’associer au cycliste, le géant du rasage, Remington. Dans une analogie un peu tirée par les poils du menton, la compagnie profite du talent de MacAskill dans une récente vidéo (ci-dessus) pour mettre en vedette ses produits qui offrent «puissance, précision et contrôle»…

Mais bon, une fois écartée l’aspect commercial de la chose — tant mieux pour l’Écossais! —, Danny MacAskill vs. San Francisco est à voir.

Dans un ballet urbain de haut vol où la ville californienne est mise en beauté, MacAskill fait la démonstration de son immense talent. On comprend vite pourquoi l’amateur de trial a su se démarquer de manière aussi fulgurante.

Ancien mécano dans une boutique de vélo, rappelons que MacAskill a notamment été nommé à la fin de l’an passé sur la prestigieuse liste de candidats en course pour le titre convoité d’Aventurier de l’année du National Geographic.

Son impact sur sa discipline justifiait pareil honneur. Pas mal pour un gars qui n’était au départ qu’une sensation venue d’Internet.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité