Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 20 août 2012 | Mise en ligne à 11h00 | Commenter Aucun commentaire

    Petits secrets de grands films d’aventure

    Très régulièrement, je vous partage en images des aventures d’un peu partout autour du monde grâce au travail de nombreux cinéastes et réalisateurs qui se passionnent pour le plein air.

    Dans les derniers mois, le Français Sébastien Montaz-Rosset a multiplié les succès sur le Web avec des tournages fascinants, dont notamment l’excellent I Believe I can Fly (Flight of the Frenchies), où il documente les exploits de ses amis BASE jumpers et slackliners, tous au sommet de leur art.

    Copain également du coureur en montagne Kilian Jornet, Montaz-Rosset est celui qui est aussi derrière le film Summits of my Life, relatant la quête sportive de l’Espagnol.

    Si le travail de Montaz-Rosset vaut le détour, le visionnement des films de ce dernier devient encore plus intéressant quand on connaît quelques-uns des secrets des tournages spectaculaires de ce guide de montagne de formation.

    Pour ceux qui ne manquent jamais l’occasion de transporter une caméra avec eux afin de ramener des images de leurs aventures au grand air — ou ceux qui pensent qu’ils devraient le faire plus souvent! —, la vidéo tournée pour la compagnie de disques durs G-Technology (extrait ci-dessus) fournira assurément de l’inspiration.

    Montaz-Rosset y partage son intérêt à faire vivre des émotions fortes aux spectateurs et dévoile quelques techniques pour arriver à plonger celui-ci au coeur de l’action.

    Si vous êtes comme moi à vous demander régulièrement comment les cinéastes d’aventure réussissent à s’y prendre pour obtenir leurs images à couper le souffle, les explications du Français vous intéresseront. En particulier en ce qui a trait à l’utilisation d’un hélicoptère téléguidé qui transporte une caméra stabilisée. Grâce à ce drone, la technologie et l’art s’allient en altitude!

    En cette époque où les équipements cinématographiques n’ont jamais été aussi disponibles, compacts et variés, le film d’aventure se démocratise réellement. Et comme le souligne Montaz-Rosset, l’idée n’est pas de vouloir nécessairement faire mieux ou plus gros que les autres. Le secret serait simplement d’être créatif et différent.

    Alors, à quand votre chef-d’oeuvre?


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité