Jean-Sébastien Massicotte

Archive du 11 juillet 2012

Mercredi 11 juillet 2012 | Mise en ligne à 12h36 | Commenter Un commentaire

Les prochaines chaussures de Nike seront… tricotées!

Non, le fabricant Nike ne s’est pas lancé dans la conception de pantoufles en Phentex. Mais à voir les espadrilles que le géant américain de la chaussure de sport a préparées en vue des prochains Jeux olympiques, on peut certainement y trouver un brin d’inspiration.

Enfin presque…

En effet, ne reculant devant rien dans sa tentative pour créer la chaussure de jogging ultime, Nike mettra en course à Londres une toute nouvelle série… tricotée!

Nom de code? Flyknit.

Nike Flyknit Racer — Photo Nikeinc.com

Nike Flyknit Racer — Photo Nikeinc.com

Hautement technologique, le modèle Flyknit Racer n’aura cependant rien d’une vulgaire pantoufle malgré son supposé confort.

Axé sur la légèreté, la respirabilité et un ajustement parfait, le modèle se démarquera nettement de l’offre l’actuelle dans l’univers de la course à pied et ce, malgré l’étonnante originalité des manufacturiers ces dernières saisons.

Le Racer devrait notamment être utilisé durant le marathon olympique par la détentrice du record du monde féminin sur la distance (2:15:25), la Britannique Paula Radcliffe.

Imaginez une chaussette intégrée à une semelle. C’est un peu l’ajustement et le confort que Nike a cherché à obtenir en créant Flyknit. Comme une seconde peau.

Une longue quête qui a pris quatre ans aux ingénieurs et designers de la marque au célèbre Swoosh.

Résultat, une chaussure de course — 160 g pour une pointure 9 — plus légère de 19% que le modèle précédent de haute performance de Nike.

Nike Flyknit Trainer+ — Photo Nikeinc.com

Nike Flyknit Trainer+ — Photo Nikeinc.com

Pour le commun des mortels, un soulier de course destiné à l’entraînement — le Flyknit Trainer+ — devrait aussi être lancé ce mois-ci. La même technologie pour la tige tricotée sera employée.

La nouvelle façon de faire se veut aussi plus écologique. En utilisant un tricot — donc un fil continu —, moins de matériaux sont gaspillés puisqu’il n’y a pas de coupes à faire à partir d’un patron.

Selon Nike, cette série unique marque le début de nouvelles possibilités. Il ne faudrait donc pas s’étonner de voir la gamme s’élargir à différents types d’activités et d’usages.

C’est à surveiller!

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité