Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 15 juin 2012 | Mise en ligne à 10h46 | Commenter Un commentaire

    Métro, boulot, solo pour Alex Honnold: des images à donner des frissons

    L’Américain Alex Honnold est un grimpeur à part. Du genre à réaliser ce que certains n’osent à peine imaginer comme possible dans l’univers vertical. Vous en doutez? Prenez le temps de regarder la vidéo ci-dessus. On s’en reparle après.

    Oui, vous avez bien vu sur ces images brutes tournées pour un film d’escalade qui sera présenté à l’occasion du Reel Rock 7, cet automne: Honnold est sur un big wall californien sans corde pour sa protection. Son harnais ne sert qu’à transporter son équipement et à réaliser de rares passages en «aide», où il utilise coinceurs ou protections fixes — comme dans l’extrait — pour progresser.

    Le quotidien ou presque pour le professionnel qui multiplie depuis quelques années les exploits sur la roche…

    Une aventure à vitesse grand V car Alex Honnold était en mission. Début juin, quelques semaines après avoir fait parler de lui dans la presse spécialisée pour avoir réalisé l’impressionnante combinaison de trois ascensions de premier ordre dans la vallée de Yosemite avec Tommy Caldwell, le grimpeur de 26 ans a repoussé les limites de l’imaginable.

    Déjà, l’exploit du duo d’avoir gravi en 21 heures 15 minutes successivement la face sud du mont Watkins, Free Rider sur El Capitan et la face nord-ouest régulière du Half Dome — totalement en escalade libre, où la corde et l’équipement ne servent qu’à protéger des chutes — était exceptionnel. Près de 2200 mètres d’ascension de jour comme de nuit.

    Pour se faire une idée de la performance du tandem, il est bon de savoir que des grimpeurs «normaux» prendraient normalement 11 jours pour réaliser les trois ascensions!

    Pas encore satisfait de son chrono, Alex Honnold a décidé de répéter la «triple couronne» en solitaire. Résultat? Seul, il a été encore plus rapide en 18 heures 50 minutes! Certains observateurs décrivent la performance comme l’équivalent de courir le marathon… en une heure!

    Cette fois, Honnold a grimpé en libre sur la très grande partie des quelque 70 longueurs à compléter, avec seulement quelques portions où il s’est aidé de l’équipement.

    Et dire que la saison de grimpe à Yosemite ne fait que commencer…


    • je suis grimpeur et j’ai peine à imaginer comment on fait pour faire 70 longueur en 20 heures .

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité