Jean-Sébastien Massicotte

Archive du 1 juin 2012

Vendredi 1 juin 2012 | Mise en ligne à 9h44 | Commenter Un commentaire

Le conflit étudiant fait des vagues… prenez un kayak!

Les métiers de l'aventure vous intéressent? Il est encore temps de soumettre votre demande d'admission pour l'automne prochain au baccalauréat en intervention plein air de l'Université du Québec à Chicoutimi. Photo Jean-Sébastien Massicotte

Les métiers de l'aventure vous intéressent? Il est encore temps de soumettre votre demande d'admission pour l'automne prochain au baccalauréat en intervention plein air de l'Université du Québec à Chicoutimi. Photo Jean-Sébastien Massicotte

Ce n’est pas une surprise pour personne, les perturbations entrainées par le conflit étudiant ce printemps aura des impacts à la rentrée, l’automne prochain.

Tandis que la synchronisation des calendriers des différentes institutions collégiales et universitaires s’annonce complexe avec la poursuite à la fin de l’été des cours suspendus à certains endroits, des programmes, pourtant contingentés, n’affichent pas encore complet.

Unique en son genre, celui du baccalauréat en intervention plein air de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) est l’un de ceux-là.

Au bout du fil, David Mepham, le directeur du programme à mon alma mater, n’a pas hésité récemment à évoquer le conflit pour expliquer en bonne partie le surprenant retard dans la constitution de la prochaine cohorte qui doit amorcer le programme de trois ans en août 2012.

Malgré les accommodements annoncés par le ministère de l’Éducation en vue de la rentrée, le directeur se retrouve en réalité à devoir jongler avec un beau casse-tête.

La bonne nouvelle dans tout ça? C’est qu’il reste encore des places en ce moment pour ceux qui aimeraient devenir des professionnels de l’aventure et du plein air. Et si vous avez ce qu’il faut, il est toujours possible de faire une demande d’admission malgré la date tardive, assure David Mepham.

Environ une demi-douzaine d’étudiants seraient encore recherchés. Les candidats devront répondre aux différents critères de sélection et, ultimement, subir un examen sur le terrain. L’objectif est qu’au début des cours, les cohortes doivent compter autour de 24 étudiants.

Tenté par l’aventure?

Le programme de Baccalauréat en intervention plein air vise à former des intervenants habilités à élaborer, diriger et superviser des activités de plein air sécuritaires et adaptées aux réalités des principaux domaines d’intervention suivants: Tourisme d’aventure et écotourisme; Leadership d’expédition; Logistique de mission industrielle et scientifique en région isolée; Gestion de projet et d’événement en plein air; Intervention éducative et thérapeutique par la nature et l’aventure; Gestion des risques et sécurité en plein air.

Si cette description sommaire du programme vous fait toujours saliver et que vous pensez à tenter votre chance, visitez le site Web de l’UQAC pour en connaître davantage et découvrir la marche à suivre pour soumettre votre candidature.

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité