Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Archive du 26 mars 2012

    L’aventure n’est parfois pas bien loin. C’est du moins l’idée qui anime l’Américain Matt Green, qui s’est mis en tête de marcher toutes les rues accessibles aux piétons dans la ville de New York. Un périple de près de 13000 km à travers les cinq arrondissements de la Grosse Pomme.

    Conscient que le défi peut sembler un peu fou ou inutile, Matt Green ne s’en formalise pas pour autant et s’y attaque comme s’il s’agissait d’un boulot à temps plein. L’homme est en marche depuis de 31 décembre dernier.

    Et pourquoi donc cette balade? Si l’ancien ingénieur civil semble se questionner sur son cheminement professionnel, il serait cependant en marche pour le simple désir de découvrir New York à son rythme. C’est tout!

    Une expérience qu’il partage en mots et en images sur son site Web I’m Just Walkin’. Un coup d’oeil unique sur la ville que Green met en ligne au quotidien, une fois sa journée complétée.

    Si tout va comme prévu, le trentaine natif de la Virginie s’attend à terminer sa grande marche en un peu plus de deux ans (27 mois), à raison d’environ 20 km par jour, cinq à six jours par semaine.

    Pour se permettre de vivre cette aventure, Green a abandonné son logement. Il habite chez des amis et des connaissances à travers la ville, au gré des secteurs qu’il explore. Il tente de s’en tenir à un budget de 15$ par jour pour ses dépenses. Au besoin, il fera de petites pauses pour travailler. Autrement, sur le site Web de Green, il est possible de contribuer au rêve du marcheur en faisant un don par PayPal.

    Cette marche à travers New York est une belle preuve que l’aventure peut se trouver au coin de la rue quand on regarde bien.

    Il faut dire que pour Matt Green, ce genre de défi est loin d’être une première. En 2010, le marcheur a traversé les États-Unis, d’un océan à l’autre. Un périple à pied de plus de 4800 km effectué seul. Parti de Rockaway Beach, dans le Queens, il avait abouti cinq mois plus tard à Rockaway Beach, en Oregon.

    La vidéo ci-dessus tournée par l’Associated Press présente Green et relate les motivations et le quotidien du marcheur durant sa traversée de l’Amérique. Aussi, un récent article du New York Times résume l’actuelle aventure de Green dans les rues new-yorkaises.

    Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    26272829  
  • Archives

  • publicité