Jean-Sébastien Massicotte

Jean-Sébastien Massicotte - Auteur
  • Jean-Sébastien Massicotte

    Journaliste sportif au SOLEIL, Jean-Sébastien Massicotte signe la chronique Plein Air de ce quotidien. Quand il ne court pas en vue de son prochain marathon — ou après ses filles à la maison! —, il cherche l'aventure au grand air, aussi bien en montagne sur des skis, qu'au rythme des marées en kayak de mer.

  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 18 février 2012 | Mise en ligne à 14h22 | Commenter Aucun commentaire

    Abandonner l’auto… pour aller skier à vélo et en canot!

    Greg Hill sur les pentes, dans le hors-piste de la station Revelstoke, en Colombie-Britannique. Photo Jean-Sébastien Massicotte

    Greg Hill sur les pentes, dans le hors-piste de la station Revelstoke, en Colombie-Britannique. Photo Jean-Sébastien Massicotte

    Vous vous souvenez du skieur canadien Greg Hill? C’est celui qui avait réalisé l’exploit en 2010 de cumuler en une année, sans moyen mécanisé, l’astronomique total de deux millions de pieds verticaux d’ascension en ski de randonnée alpine.

    Pour mettre en perspective l’effort exigé durant son année 2010, on peut comparer celui-ci à s’attaquer par les escaliers à l’Empire State Building, un peu plus de quatre fois par jour… à chaque jour pendant un an!

    Voilà que Greg Hill est à élaborer son prochain défi, comme on peut l’apprendre dans une intéressante entrevue «terrain», réalisée par le collègue d’ESPN Devon O’Neil. Maintenant, le Canadien de 36 ans prévoit abandonner sa voiture au début du mois de mars pour poursuivre ses prochaines aventures… en vélo!

    Et quand il le sera nécessaire, le natif de Cowansville remorquera un canot pour traverser les cours d’eau qui pourraient lui bloquer le passage. D’après O’Neil, l’aventurier est prêt à voyager ainsi jusqu’à 150 miles autour de chez lui, à Revelstoke, en Colombie-Britannique.

    Grandement en demande après son record du monde de 2010, Hill a été appelé à voyager un peu partout sur la planète pour raconter son unique aventure. Après une trentaine de vols en avion — aussi loin qu’à Hong Kong —, la culpabilité se serait installée dans l’esprit de l’amoureux de la nature. Comme il voulait réduire son impact pour toute cette pollution émise, l’idée de mettre l’auto de côté pour un moment lui a semblé une évidence.

    Par cette façon originale, Hill s’attend même à pouvoir réaliser quelques premières ascensions et descentes à skis. Si tout va comme prévu, le skieur espère poursuivre sa vie d’aventures sans voiture jusqu’à l’automne.

    À ce moment, il devrait s’attaquer avec une équipe allemande — menée par le renommé Benedikt Böhm — à un autre sérieux défi en ski: le Cho Oyu (8201 m) dans l’Himalaya. Située au Népal, la montagne est le sixième plus haut sommet au monde.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité