Jean-Sébastien Massicotte

Mercredi 17 septembre 2014 | Mise en ligne à 14h10 | Commenter Aucun commentaire

Une jambe en moins, il grimpe avec les meilleurs

Il y a de ces gens qui ne baissent jamais les bras, peu importe ce que la vie leur réserve. Le grimpeur Urko Carmona Barandiaran est de ceux-là.

À la puissance 10…

L’Espagnol a perdu sa jambe droite au-dessus du genou à l’âge de 16 ans à la suite d’un accident.

Loin de se laisser abattre, Carmona Barandiaran a repris une vie active avec l’intention de refaire tout ce qu’il faisait avant. À commencer par l’escalade de rocher, qu’il venait de commencer.

On devine rapidement les défis supplémentaires qui attendent le sportif handicapé, dans l’univers vertical.

Urko Carmona Barandiaran en action. Photo urkocb.blogspot.ca

Urko Carmona Barandiaran en action. Photo urkocb.blogspot.ca

Des années plus tard, le paragrimpeur est pourtant un compétiteur de premier ordre, avec notamment quelques titres mondiaux à son harnais, dont le dernier qui a été accroché devant ses partisans à Gijón, il y a à peine quelques jours.

Mis en ligne il y a quelques mois déjà, le court film Live your Dreams (ci-dessus) raconte en moins de cinq minutes le parcours de grimpeur du Barcelonais et le montre à l’oeuvre dans une première tentative sur La Der des Ders, un 5.13b très surplombant.

À la fin du mois d’août, Urko Carmona Barandiaran a remporté le prix La Sportiva Competition, au Arco Rock Legends 2014, l’équivalent des Oscars dans le domaine de la grimpe.

Le prestigieux honneur est attribué au meilleur compétiteur de la saison, tous genres confondus.

Le jury international a décerné le prix au paragrimpeur pour «son esprit, son style, sa force et son sourire avec lesquels il s’attaque aux compétitions et à la vie en général, inspirant au passage tout le monde à devenir de meilleures personnes».

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Lundi 15 septembre 2014 | Mise en ligne à 11h21 | Commenter Aucun commentaire

Du BASE jump… intérieur!

Les simulateurs de chute libre sont désormais plus courants un peu partout sur la planète. Étape suivante pour les amateurs de parachutisme? Les utiliser pour faire du BASE jump!

C’est ce qu’a fait le sauteur Mauri Väistö au centre Sirius Sport en Finlande.

Le casse-cou a tiré profit de l’imposant tunnel vertical de 12 mètres de haut de la soufflerie pour se jeter dans le vide à partir d’une porte de service située dans la partie supérieure.

Résultat, Väistö et un copain plongent dans le vide avant de voler comme des oiseaux dans le cylindre de 4,3 mètres de diamètres. Spectaculaire!

D’une puissance de 1340 kW et capable de générer des «vents» de 265 km/h, le simulateur de Sirius Sport a par ailleurs des origines… québécoises!

En effet, le «tunnel de vent vertical» est la création d’Aérodium, une entreprise aujourd’hui internationale, mais qui a des racines à Saint-Hyacinthe.

C’est un inventeur d’ici, Jean Saint-Germain, qui serait derrière le concept qui date du tournant des années 80.

Gageons que le Québécois qui voulait offrir les joies de la chute libre à tous n’avait pas imaginé que son simulateur offrirait un jour la possibilité de pareilles cascades aériennes!

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Samedi 13 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h50 | Commenter Commentaires (2)

L’«appartement» vertical du mur d’escalade IKEA

L'«appartement» vertical IKEA de Clermont-Ferrand, soulignant l'ouverture du 30e magasin en France du géant suédois. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

L'«appartement» vertical IKEA de Clermont-Ferrand, soulignant l'ouverture du 30e magasin en France du géant suédois. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

C’est certainement l’aménagement le plus original qu’il est possible de visiter dans un IKEA. Un décor résidentiel qu’il faut découvrir… encordé!

En effet, pour souligner l’ouverture de son 30e magasin en France, le géant suédois du meuble a conçu à Clermont-Ferrand un appartement vertical installé sur le mur extérieur d’un immeuble.

Meubles IKEA et prises d'escalade se mélangent pour une expérience originale. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

Meubles IKEA et prises d'escalade se mélangent pour une expérience originale. Photo Facebook.com/ubi.bene.paris

Il est ainsi possible de «visiter» l’appartement en grimpant à travers le mobilier qui défie la gravité.

Des prises colorés ont été installés dans le «logement» de 10 mètres par 9, et permettent de se déplacer entre le salon, la cuisine et les chambres.

Du personnel qualifié encadre les visiteurs, qui doivent utiliser harnais et cordes pour leur «magasinage».

L’idée originale revient à la firme française de marketing Ubi Bene.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité