Jean-Sébastien Massicotte

Jeudi 26 mai 2016 | Mise en ligne à 13h30 | Commenter Commentaires (5)

Les faussaires du plein air

Des harnais Petzl Aspir modifiés et dangereux ont été découverts en vente sur eBay. — Image Petzl

Des harnais Petzl Aspir modifiés et dangereux ont été découverts en vente sur eBay. — Image Petzl

Lecture intéressante récemment du côté du blogue du magazine Outside, qui se penchait sur l’épidémie qu’est la contrefaçon dans l’univers du matériel sportif.

Des vêtements en duvet ou en Gore-Tex, aux roues de vélo en carbone ENVE ou ZIPP, en passant par les casques Giro, tout se copie et se vend désormais.

Un problème si important que selon ce que rapporte Outside, le fabricant de vélos Specialized aurait réussi — l’an passé seulement — à «éliminer» pour 15 millions $US de produits faux, vendus à travers 70 encans en ligne à travers le monde.

Apparemment une goutte d’eau dans un torrent qui ne cesserait de prendre de l’ampleur.

Conclusion? Il faut comme consommateur être encore plus vigilant et toujours acheter de sources sûres, de marchands reconnus.

Arrêter de se convaincre que l’aubaine est justifiée et légitime, malgré les doutes sur la provenance d’un produit à rabais. En particulier sur le Web.

Quitte à acheter plus cher. Quitte à acheter moins.

Un combat de tous les instants qui est loin d’être gagné, malgré les efforts des manufacturiers pour éviter la copie, mais dans lequel on ne peut abandonner.

Sans compter que se procurer un faux manteau est une chose, normalement sans danger si ce n’est qu’il n’offrira pas les performance attendues.

Mais quand il est question d’équipement technique de sécurité, c’est une autre affaire…

Car même ces produits sont contrefaits. Ce n’est d’ailleurs pas d’hier que Petzl doit mettre en garde les consommateurs.

Et quand le faux ne suffit pas, c’est la revente de vrais produits modifiés qui inquiète.

Ce fut le cas à la fin du mois passé pour une série de harnais d’escalade vendus à rabais sur eBay par un revendeur non autorisé.

Un réel danger.

Petzl poursuit son enquête pour faire la lumière sur cette affaire de harnais «recousus».

Alors de grâce, soyez vigilant en tout temps pour ne jamais encourager de pareils escrocs, qui au mieux vous volent, ou au pire mettent votre vie en danger.

Un rabais semble trop beau pour être vrai?

C’est qu’il l’est fort probablement…


Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 20 mai 2016 | Mise en ligne à 13h01 | Commenter Aucun commentaire

Défi kayak: serez-vous de l’aventure?

Un défi sportif. Une aventure de groupe. La découverte inédite au fil de l’eau du Saint-Laurent, entre Montréal et Québec.

Le Défi kayak Desgagnés de Montréal-Québec c’est tout cela et le périple de cet été sera encore plus imposant que l’an dernier.

Si le printemps tardif a retardé le début de la saison pour bien des kayakistes, reste qu’il n’est pas encore trop tard pour se préparer et être de l’aventure.

Déjà, plus de 130 participants ont confirmé leur inscription pour les quatre jours et 265 km sur le fleuve Saint-Laurent au bénéfice de l’organisme Jeunes musiciens du monde.

L’organisateur Mathieu Fortier est excité de constater l’intérêt des kayakistes de tous les niveaux encore cet été, mais il en espère encore plus en vue de la randonnée caritative qui se tiendra du 18 au 21 août.

Idéalement, le rêve de Fortier est de pouvoir mettre à l’eau jusqu’à 250 pagayeurs sur le Saint-Laurent, en solo ou en tandem, pour la partie par équipe (32 km/jour) ou la distance complète (65 km/jour).

Tout comme Le Soleil qui sera de nouveau au coeur du périple, en reportage grâce à votre humble serviteur, un bon nombre de participants de l’an dernier seront de retour. Les retrouvailles s’annoncent fort agréables!

La presse spécialisée s’est aussi mise de la partie, notamment le magazine Adventure kayak, qui soulignait récemment avec enthousiasme le retour de la randonnée, qui serait la plus imposante du genre au monde.

Serez-vous du voyage en notre compagnie?

Pour tout savoir: Defikayak.org ou encore Facebook


Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Mardi 17 mai 2016 | Mise en ligne à 10h15 | Commenter Aucun commentaire

Le sommet de l’Everest… changé?

Au moment où les premiers grimpeurs sont de retour sur le toit du monde, l’Everest (8848 m), deux ans après la dernière ascension de la montagne et un an après le tragique tremblement de terre de 2015, une surprise est notée à une soixantaine de mètres du sommet.

En effet, selon l’alpiniste mexicain David Liaño, la principale difficulté tout juste sous le sommet du géant, appelée le ressaut Hillary, se serait effondrée depuis le tremblement de terre.

Le ressaut Hillary cette année, plus enneigé à gauche, en comparaison avec 2013. Photo tirée de Facebook.com/LianoDavid

Le ressaut Hillary cette année, plus enneigé à gauche, en comparaison avec 2013. Photo tirée de Facebook.com/LianoDavid

Sur Facebook, Liaño présente deux photos — 2016 et 2013 — qui selon lui démontrent qu’un gros bloc serait disparu.

Le ressaut ne serait plus qu’une rampe, ce qui rendrait un peu plus facile l’accès au sommet, ou à tout le moins plus sûr selon le Mexicain.

À peine diffusée sur le médias sociaux, la nouvelle a fait le tour de la communauté de grimpeurs.

Certains ont été rapides à souligner que ce n’est que la quantité de neige qui fait la différence, et qu’au fond, rien n’a changé là-haut, à 8790 mètres.

Mais pour David Liaño, 35 ans, ce ne serait pas le cas. Des morceaux de roc seraient manquants.

Habitué de la montagne avec une sixième ascension réussie il y a quelques jours, le Mexicain est bien placé pour faire la comparaison.

Reste maintenant à voir dans les prochaines semaines si d’autres grimpeurs d’expérience — notamment Adrian Ballinger et Cory Richards — arrivent à la même conclusion.

Un dossier à suivre!


Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2016
    D L Ma Me J V S
    « mai    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives