Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 30 janvier 2013 | Mise en ligne à 17h13 | Commenter Commentaires (66)

    Punir les députés grossiers?

    La Chambre des communes, à Ottawa, lieu de débats parfois houleux...

    La Chambre des communes, à Ottawa, lieu de débats parfois houleux...

    Des engueulades, des insultes, du chahut, des questions sans réponse, du cabotinage, quand ce n’est pas carrément, plus rarement heureusement, des menaces, de l’intimidation, parfois même des empoignades, les parlements, c’est bien connu, ne sont pas les hauts lieux de débats respectueux et constructifs qu’ils devraient être.

    Cette ambiance de pétaudière serait même responsable, du moins en partie, du désintérêt d’un nombre grandissant d’électeurs envers la chose politique. Elle ferait aussi fuir des candidats de qualité, dégoûtés par des comportements totalement inacceptables dans n’importe quel milieu de travail normal.

    La solution pour ramener un peu de civilité à la Chambre de Communes serait-elle de priver de leur droit de parole, voire même de leur salaire, les députés qui insultent, intimident, ridiculisent ou se moquent de leurs collègues, de même que ceux qui refusent de répondre de bonne foi aux questions?

    Le député néo-démocrate de Colombie-Britannique, Nathan Cullen, croit que des mesures disciplinaires ne nuiraient pas, ce pourquoi il a déposé cette semaine une motion en ce sens, en plus de lancer un mouvement sur les réseaux sociaux.

    On peut douter de l’efficacité d’un tel remède, mais personne ne peut nier le diagnostic posé par M. Cullen (et bien d’autres!): nos parlements souffrent d’un grave déficit de civisme.


    • Mesure disciplinaire suggérée :
      - Avertissement à la première offense
      - Retrait du droit de vote pour la session à la deuxième offense.

      Les partis devraient se surveiller étroitement.

    • On devrait punir les deputes qui vont en Ecosse aux frais des contribuables…Au moins ils se sont fait revirer.

    • Comme au sein de toute profession il doit y avoir un code d`éthique à suivre et puisque le poste de député est un poste de représentant public ,il doit y avoir des regles encoire plus strictes.

      Ceci étant dit, que cette constatation soit faite démontre qu`heureusement le seuil de tolérance diminue au fil des semaines qui passent. Mais tant qu`à faire il serait bon de rendre imputables les députés face à des propos mensongers et hypocrites qui servent souvent à masquer leur vérité.

      Comme vous le mentionnez avec justesse cette situation fait en sorte que seuls les individus de bas étage veulent faire carriere en politique et que donc ils y sont par pur opportunisme et non par vocation. Il est nécéssaire de faire un bon ménage pour toutes les raisons qu`on connait à tous les palliers de gouvernements.

    • Maudite bonne mesure. C’est probablement la règle la plus urgente à faire appliquer.

      Quand ce sera fait, on pourra passer aux problèmes mineurs comme les gouvernements qui ne répondent pas aux questions ou qui mentent. Ou bien aux lois mammouths. Ou aux chiffre trafiqués. Ah pis statistiques Canada c’est des pas bons. Pis la corruption c’est pas si grave. Pis la responsabilité ministérielle, ça sert à rien.

      Mais la politesse, ça c’est important.

    • QUAND L’ARBITRE LAISSE TOUT PASSER

      C’est le président de la chambre qui doit veiller au respect du décorum

      Pendant de longues années, nous avons eu le député de Kingston-et-les-îles, Peter Milliken, comme speaker.

      Il avait affirmé son leadership et même sous les gouvernements minoritaires, il était respecté de tous.

      On est revenu à l’époque des présidents ordinaires qui arbitrent comme au hockey.

      C’est aux députés de s’autodiscipliner et ultimement aux électeurs d’y voir en remplaçant les frappe-à-bord qui agissent comme dans une cour de pénitencier.

      Retirer le droit de vote, c’est punir les commettants.

      Retirer le salaire lorsqu’il y a expulsion, ce pourrait être efficace.

    • .
      Le langage grossier n’a pas sa place en chambre.

      Faudrait aussi avoir un code pour les réponses aux questions, car c’est souvent la façon de contourner les questions qui entraînent des réactions grossières !

    • Ce qu’il faut prévenir est toute remarques ou attaques antisémites. il faut du contrôle dans la chambre.

    • Ça ressemble beaucoup à l’atmosphère qu’on retrouve ici…

      Il ne leur manque que les nains de jardin!

    • On se souvient que les deux plus grandes insultes à l’assemblée nationale ont été perpétrées par le Parti Libéral.

      1-Jean Charest a traité la péquiste Elsie Lefebvre de CHIENNE en pleine chambre et ne s’est jamais directement excusé pour ce propos totalement dégoutant.

      2-MacMillan a traité son adversaire adéquiste maintenant caquiste Sylvie Roy de GROSSE CRISS …

      Cette formule aurait vraiment couté cher au Parti Libéral, habitué au dénigrement de toute sorte!

    • ça prendrait un mécanisme pour congédier un député durant son mendat sans bonus , si il fait ça tout croche o

    • @ Dandumais: On devrait aussi punir les blogueurs qui dit des imbécilités…

    • Il y en a qui semblent être incapables de distinguer la Chambre des Communes de l’Assemblée nationale…

    • @jonathandesmarais : Si on punissait tous les blogueurs qui disent des imbécilités, il ne resterait pas beaucoup de fédéraliste…

    • Le niveau intellectuel de certains commentaires ici reflète à peu près celui parfois manifiesté à la Chambre des Communes et à l’Assemblée nationale

    • @vlastclh
      Il ne resterais pas beaucoup de blogueurs non plus….

    • le president devrait avoir des assistants qui se promeraient entre les allees avec des petites cameras hautes definitions

    • À mon avis, les élus qui jouent à des jeux vidéos pendant les débats sont davantage problématiques que les petites querelles.

    • Les gens s’insultent quotidiennement alors ce n’est pas une surprise si les députés demeurent humains.

    • À boom 25,

      Moi je ne vois aucun mal à appeler un chat, un chat et une chienne, une chienne. La vraie vulgarité est ailleurs par exemple quand on coupe dans les dépenses sur la recherche, et entre autres la recherche sur le cancer. Beaucoup de dons du privé sont basés sur ce que le gouvernement donne lui-même. Aussi ces coupes auront un effet multiplicateur. Les personnes atteintes de cancers incurables mettent leur seul espoir dans des recherches bien souvent.

      Alors que des politiciens à la peau de l’oreille aussi dure que celle du crocodile entendent ici et là des noms d’oiseaux, ça ne devrait pas trop faire leur faire de mal à eux. Qu’ils fassent comme certains groupes le font et qu’ils fassent un pot dans lequel le contrevenant met une somme fixé à l’avance. Ils écriront sur le pot “Somme destinée aux victimes des coupures de Marois”

    • Ce n’est pas les débats mais une plus grande transparence sur les processus de décision dans les ministères comme la nouvelle réglementation sur assurance chômage, la situation des scientifiques qui travail pour le gouvernement….ceux eux qui ont besoin de liberté de parole….des ministres qui vont à l encontre des des recommandations des experts sans avoir des arguments qui repose sur des faits….qui écouté les débats…qui est une mise en scène bien organiser…beaucoup de langue de bois même les injures …

    • Si on enlève les grossiers, les fourbes, les menteurs, les voleurs, les fraudeurs, les ”border line”, le Président va seul retrouver seul à La Chambre des communes.

    • Je pense qu’il faut d’abord tenir un registre des grossièretés proférées par chacun des députés et le publier une fois par mois. Celui qui aura été le mois prolifique à ce niveau serait nommé “député du mois” avec sa photo dans les journaux et une belle prime de cent piasses à dépenser comme il le souhaite.

      Quant au registre, il sera remis annuellement à l’équipe du Bye-Bye moyennant redevances, lesdites redevances étant affectées à la réduction de la dette.

      Sinon… bof.

    • Denis85:

      Ha mon dieu, vous êtes vraiment un vrai modèle de fédéraliste. Vous pouvez tout vous permettre même démolir vos adversaires avec des insultes dégoutantes parce que vous considérez que vous en avez le droit. Mais après, on fait la vierge offensée et on clâme qu’il y a manque de civisme dans la chambre…

      Vous me dégoutez vraiment.

    • Rick Mercer avait proposé la solution suivante en 2010 : http://www.youtube.com/watch?v=tXrkJrmqDFo

      (Désolé, c’est en anglais).

    • Faut dire que quand on est un député honnête, se faire mentir à temps plein dans la face est réellement frustrant. On devrait interdire la mauvaise foi et les mensonges à l’assemblée nationale. Le PLQ était très fort dans ce manque d’éthique des dernières années et aurait dû être abrogé.

    • Il faut donner accès aux caméras des médias.

      Les grossiers personnages se garderont une p’tite gêne…

    • Pour moi, le problème décrit ici en appelle un encore plus profond: les députés dialoguent souvent avec leur image ou avec l’image de leur rival au lieu que la discussion ne porte sur le sujet qui est débattu en tant que tel. Il s’agit soit de défendre son image ou d’entacher celle de l’autre. Ça donne donc souvent un discours aux accents quelque peu schizophréniques.

      L’explication en est probablement que les politiciens ont l’impression que les enjeux profonds des sujets débattus ne sauraient être réellement compris par le public (incluant les journalistes) et que de toute façon, le public ainsi que les journalistes sont plus sensibles aux mouvements d’images qu’aux mouvements d’arguments rationnels. D’où le basculement progressif vers ces dialogues “d’image à image”. Or, puisque ce type de dialogue centre les débats sur les individus, une affectivité sournoise d’immiscie dans les débats et rapidement, tout devient permis. Après, c’est un cercle vicieux: plus les politiciens débattent de leur image et s’habituent de penser en fonction de leur image, plus ils mènent leurs projets en fonction de cette image.

      C’est tout le jeu de la relation entre les citoyens et leurs représentants qui est remis en question dans ce problème. Et je crois qu’il n’y a pas plus de coupables d’un côté que de l’autre. Nous avons tous à nous remettre en question là-dedans.

    • @chip 08h37 “tenir un registre des grossièretés proférées par chacun des députés et le publier une fois par mois”. Excellente idée.

    • La chambre des communes ne porte pas ce nom pour rien. Inutile de changer les règles.
      Le larousse définit : commun, commune
      adjectif (latin communis
      Qui manque de distinction, d’élégance ; vulgaire : Il a des manières très communes.

    • @14h09 Un tel registre ferait le succès des médias qui les publieraient. Infoman devrait s’y mettre.

    • En tout cas moi je peux vous dire que je punissais mes enfants pour bien moins que ca!!

    • Je crois aussi que vos commentaires sur les étudiants en sciences humaines sans maths sont déplacés et méritraient une réprimante… Un manque de respect évident qui aliment les préjugés déjà trop bien installés dans l’esprits de nombreux bien pesant.

      J’espère que vous saurez la poutre dans votre oeil, et vous amènera à agir en conséquence, selon les pricpes que vous prétendez défendre dans vos derniers écrits.

      Louis lafontaine qui ne croit pas que des études avec ou sans maths est un critère pour évaluer les individus. A ce que je sache, les maths de permettent pas à tous de développer leurs jugements.

    • La Chambre des Communes (l’Assemblée nationale itou) est une scène et les députés y donnent leur spectacle. Le gagnant est celui ou celle qui reçoit les applaudissements les plus forts des membres du parti en cause. Et le parti au pouvoir gagne, évidemment.

    • Il y en a combien dans la population qui s’aperçoivent qu’un élu manque d’éducation surtout si le coupable est de son parti. Pour un qui est choqué, combien applaudissent? L’éducation demeure une valeur bafouée, en voie de disparition.

    • @trash “A ce que je sache, les maths de permettent pas à tous de développer leurs jugements.”

      Et les sciences molles encore moins.

    • A la Commission Chabonneau on a plus entendu parler d’ingénieurs, comptables, hommes d’affaires… Que de professeurs d’histoire…

    • “Mais après, on fait la vierge offensée et on clâme qu’il y a manque de civisme dans la chambre…

      Vous me dégoutez vraiment.”

      D’une part, C’est un plaisir subtil de dégouter les cons disait Confusius et d’autre part, je comprends que je vous ai fait vivre des émotions parce que l’idée que j’exprimais dans mon petit texte était justement l’inverse de ce qu’aurait écrit une vierge offensée comme vous et que cette émotion a perturbé votre capacité de penser. Juste pour cela vous devriez me remercier car les émotions semblent rares chez vous et ce n’est pas tous les jours que vous pouvez y avoir accès. ;-)

    • Ne pas oublier qu’on ne parle pas d’un individu mais bien de toutes les grosses firmes d’ingénieurs.
      On parle de SNC et autres qu,on appele des fleurons. Tous malhonnete, tricheurs d’élections, de nos lois démocratiquess…
      Tous sans aucuns jugements quand placés devant la possibilté de faire du frique…

      Je les trouve bien, biem mous devant les profits… Et on ne sait pas tout.

      Qui pensez-vous coutent le plus à notre société.

      Science molle comme vous dites, ou ingénieurs, qui formés à grand cout dans nosUniversité, viennent en plus nous vouler par la suite…

      Louis lafontaine
      Très tanné

    • Plusieurs hommes et femmes n’ont pas d’affaire à l’assemblée nationale, ni à la chambre des communes. Il faut une intégrité et une maturité NETTEMENT au dessus de la moyenne. Ce que plusieurs manquent énormément.

    • Nos ministres et députés sont à l’image de la nouvelle génération. Ils semblent avoir oublié qu’à une certaine époque pas si lointaine (Je m’en souviens) ils étaient traités d’honorables… Le titre d’honorable ne vient pas uniquement avec la fonction et il se mérite. Comment ne pas comprendre le désabusement de la population vis-à-vis de la chose politique lorsque celle-ci est témoin de comportements de la sorte! Le respect est en voie de disparition et tout cela m’inquiète au plus haut point car ce mal de notre société dite moderne s’est insidieusement inflitré dans nos institutions démocratiques…

    • @ moshe_levy

      “Ce qu’il faut prévenir est toute remarques ou attaques antisémites. il faut du contrôle dans la chambre.”

      Faudrait pas voir une remarque méritée pour une attaque antisémite. À ce compte là faudra interdire la circoncision, tellement elle rend la peau de certain sensible!!!!

    • Il faut, sinon punir, du moins pointer du doigt les députés ET les blogueurs grossiers. http://nodiffamation.com/2013/02/05/pierre-lavallee-alias-papitibi-radie-du-barreau-en-2007-pour-avoir-vole-ses-clients/

    • Ces gens sont élu par le peuple pour nous représenter, s’il ne sont pas capable de le faire sans nous ridiculiser qu’ils changent de carrière. Je crois que couper leur droit de vote serait probablement le plus efficace de tous. Pour faire court imaginons avec le parlement du Québec, vue la minorité; deux élu du parti québécois et plus rien ne passe. Ça mettrait une pression sur les parties d’avoir du respect pour les gens qui les payes et les ont élu. Le parlement est un endroit pour débattre démocratiquement et non un théâtre de guignol! Dans les cas extrêmes j’irais jusqu’à la destitution totale avec impossibilité de se représenter.

    • “Punir les députés grossiers?”

      Chacun devrait etre branche a un taser.
      Le President n’aurait qu’a selectionner le numero du banc et a peser sur un bouton.

    • Bonjour,

      Punir les députés grossiers, la belle affaire ! Ayant longtemps attendu d’être assez grossier afin de traiter de ces « dépités », surtout chez les péquistes en manque de vocabulaire, nos amis las nationalistes québécois aiment bien être grossiers mais ceux ci ne peuvent supporter d’être une forme de dérision constante. En jouant constamment « les vierges offensées et les verges maganés » comme un péquiste. Bien à vous, John Bull.

    • @moshe_levy

      des que les rabbi arreterons d’encourager leurs ouailles a avoir des comportement foncierement anti-gentils

    • « … comportements totalement inacceptables dans n’importe quel milieu de travail normal … «

      Ô combien vrai !!

      Il faut absolument prendre des mesures contre ça, et aller jusqu’à des coupures de salaires me semble, malheureusement, obligatoire.

    • @r3e, votre commentaire est clairement diffamatoire. Vous êtes averti. Veuillez cesser de vous abreuver dans des poubelles internet diffusant des falsifications talmudiques, et acquérir un peu de bienveillance.

    • Tiens, on a une nouvelle police (nodiffamation) sur ce blogue !

      Salut Respectable !

    • On devrait punir les députés qui vont brailler sur la place publique en tapant sur des casserolles.

    • @nodiffamation.com
      LOL , venez vous promener dans mon coin sans kippa voir comment vous allez etre traite , moi ca fait 30 ans que je me fait tasser des trottoirs par des gangs qui refusent de partager cet espace publique , incluant ma femme enceinte de 8 mois tasse dans les banc de neiges puisque visiblement pas de la bonne religion , ma fille a les yeux trops brides pour etre asser kasher pour que vous la laissiez jouer au parc avec les votres, sans parler des van avec les haut-parleurs qui crachent leur propagande religieuse pendant vos fetes , alors lachez moi avec votre sempiternelle auto-victimisation deplacee , je n’ai pas a subir les consequences de vos croyances.

    • On badigeone le sujet de goudron melange avec du poisson et on laisse faire les chats, genre tigre.

    • @re3e (09h52) qui persiste dans le régime diffamatoire ou méprisant: il y a des gens impolis partout. Plus chez les hassidiques? Peut-être, mais ça reste à voir. Si vous marchez du côté droit du trottoir, restez-y, au lieu de céder la place comme un peureux.

      En passant, si vraiment vous vous êtes fait “tasser des trottoirs” et “tasser dans le banc de neige”, c’est que vous êtes entré en contact physique avec ces hassidiques, n’est-ce pas?

      Je crois que vous faites vous-même de l’auto-victimisation: quand des gens marchent 2 par 2 sur le trottoir, vous vous tassez comme un peureux au lieu de rester à votre place et donner la chancr à l’un des 2 autres de se tasser. Bien sûr, vous êtes libre de vous tasser ou de prendre le banc de neige quand vous rencontrez 2 personnes sur un trottoir, mais n’allez pas vous en plaindre ou accuser les hassidiques de comportement “anti-gentils”: c’était votre choix sans contrainte quand vous vous êtes tassé.

      Quand je marche sur le trottoir du côté droit et que j’y reste, les gens se tassent, hassidiques inclus.

      PS: si les enfants hassidiques veulent jouer entre eux, c’est leur affaire et leur liberté. Même chose si des anglos ou des francos préfèrent jouer entre eux.

    • Si je ne me trompe pas, le sujet est la vulgarité dans les parlements, en particulier. Mais ce n’est pas tous les blogueurs qui ont compris le sujet car on est juqu’à discuter des priorités pour les piétons sur les trottoirs et autres…et on juge facilement les autres partis alors que le vôtre est peut-être aussi fautif et même provoque ceux qui sont de l’autre côté de la Chambre. Je crois qu’il y a des fautes de chaque côté et que de plus en plus, on manque de civisme autant des hommes que des femmes. Ce n’est pas parce qu’on a été nommé “Ministre” qu’on a le droit de dire n’importe quoi des autres et de leur parti. Faudrait peut-être se regarder le nombril… il est vrai qu’il y en a qui ont tellement le menton en l’air qu’il leur est certainement impossible de se regarder le nombril et qui pense qu’il n’y a qu’eux qui font bien et que rien ne s’est fait avant eux comme le Ministre de l’éducation présentement qui n’a pas été trop honnête durant le débrayement des étudiants et qui profite de tous les détails qui se passaient au parlement pour se présenter candidat aux élections et maintenant blâmer le parti libéral alors que le P.Q. a beaucoup encouragé ces débordements et même marché avec leurs casseroles. Après on dira que c’est la faute des autres…Soyez un peu plus sérieux dans vos opinions. OUS QUON SENVA COMME ÇA????

    • en ce qui me concerne les députés devraient pouvoir utilisé le langage qu’ils veulent à condition que les mots choisit se retrouve dans un des dictionnaires d’une de nos deux langue officielle. A part les journalistes qui ce pense plus fin que tout le monde qui exigent la langue de bois dans la société.

    • À part les Ayatollah des média qui ce pense plus fin que tout le monde qui exigent la langue de bois en politique.

    • @respectable

      en effet ca s’est arrete le jour ou j’ai fait pareil , en suis-je fier , non , mais force est de constater que si j’avais donne flanc a ne pas vouloir etre etiquete , je ne pourrais toujours pas circuler librement en partageant aimablement l’espace publique , je ne suis pas antisemite ,votre eruv qui passe sur ma propriete est tolere et meme entretenu quand une branche d’arbre le casse . la confirmation que ces comportement anti-gentils sont encourage par certains dirigeants religieux me viens de mon voisin , un juif tres modere qui lui meme n’est pas asser kasher pour recevoir un bonjours de ses coreligionaires extremiste du coin ici , par contre je suis tres tres contre tout ces tenants de l’extremisme qui prone le “nous contre eux” et ca , ca se trouve dans tous les groupes , religieux , politique etc, mais si en plus ces groupes fanatiques joue systematiquement la carte de l’antisemitisme a la moindre critique en noyautant les structures etablies avec des groupes de pression comme le b’nai brit la je suis desole je m’insurge tout comme je m’insurge contre la catholisation missionaire de l’ACDI avec nos chretins conservateurs , la religion est une affaire personnelle , et n’a rien a faire dans l’espace publique , aurais-je droit a autant de tolerance pour un gros boudha avec une svastica (http://en.wikipedia.org/wiki/Swastika) sur le ventre que celle que je doit avoir pour la menorah de 3 metres de ces fou de dieu qui vivent en face ? c’est a peut pres certain que la nuit serait pas fini avant que les pompiers soient chez moi.
      alors lachez moi avec VOTRE autovictimisation parce que vous tolerez les comportement anti-gentil de vos extremiste avec un sourire gene

    • Pendant mes études à McGill je vivais dans un quartier d’Outremont et je peux confirmer que les Juifs hassidiques étaient effectivement détestables. Dès que ces personnes réalisent que vous n’êtes pas juifs ils n’auront pas de gêne à vous mépriser………

      Bref, on leur laisse trop de place

    • Non seulement ce n’est pas du tout gracieux et encore moins efficace, mais en plus ça leur occasionne du stress.

      Je leur suggère donc quelque chose qui devrait leur plaire.

      Cela devrait être obligatoire pour eux de faire une activité de détente, payée à même leur salaire. Que diraient-ils de quelques longueurs de piscine, de yoga, de musique zen, de massages, de séances au gym, de méditation, de sports qu’ils aiment pratiquer, etc. ?

      Il faudrait que ça soit situé à proximité de l’Assemblée nationale ou du Parlement et que ça se fasse avant les débats, pendant une période où il n’y a pas de lois urgentes à mettre en place. Ça ne durerait qu’une ou deux heures par semaine, pas plus.

      Ça leur donnerait un meilleur esprit pour trouver des idées, ils seraient de meilleure humeur et ils auraient moins de stress. Ce serait donc idéal pour leur santé également, puisque le stress est responsable de la plupart des maladies. Qu’en pensez-vous ?

    • @Peiper087 et re3e, dans un parc près de chez-moi (je le nomme hassidimland) il y a parfois 50 hassidim en même temps. Ils ne m’ont jamais dérangé ou bloqué pendant que je marchais sur le trottoir du parc; pas plus que n’importe quel autre groupe de 50 personnes, en tout cas.

      @re3e, je ne vois pas en quoi une“menorah de 3 metres” pendant deux semaines en face de chez vous serait moins tolérables que des décorations de Noel de 4 metres pendant 4 mois en face de chez moi.

    • Ce sujet commence à avoir du poil sous les bras !!!
      Il serait grand temps d’en changer.

    • Il est trop occupé à rire du pape avec Drainville sur twitter.

    • Cet article date du 30 janviers et commence a etre vieux pour etre dans le homepage de cyberpresse.

    • O n’a qu’a filmer tous les députés qui fond des niaseries. Pas seulement ler deux ,trois qui parlent.

    • à l’Assemblée Nationale, on devrait bannir les insultes, les bêtises, les injures.
      On devrait accepter les arguments, les exposés, les explications quand on pose des questions ou qu’on répond à une question.
      J’en ai ras-le-bol de voir des adultes agir comme des enfants dans une cour de récréation…de s’accuser de se prêter des intentions, de faire des procès sur la place publique.

    • Les structures parlementaires ne peuvent qu’être à l’image des hommes et des femmes qui les érigent…et les maintiennent.

      Nos parlementaires souffrent effectivement d’un grave cas de manque de civisme. Le remède? Trouver ce qui nous pousse à les laisser dire n’importe quoi sans conséquence…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité