Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 29 novembre 2012 | Mise en ligne à 12h15 | Commenter Commentaires (132)

    Daniel Breton, la probité et la théorie du complot

    breton

    Le député Daniel Breton a démissionné de son poste de ministre de l’Environnement. Soit. C’était la seule chose à faire. Et cette démission, dans les faits, enlève une épine de Pauline Marois, qui a trop vite fait graduer un nouvel élu inexpérimenté, imprévisible et intransigeant. On parle beaucoup du manque de jugement de M. Breton depuis quelques jours, mais on pourrait aussi remettre en question celui de la première ministre et de son entourage d’avoir nommé M. Breton, un militant intraitable, à ce poste de ministre de l’Environnement.

    Faut-il rappeler que Mme Marois a poliment désavoué son ministre, la semaine dernière, en ouvrant la porte au pétrole albertain, alors que M. Breton s’y était opposé.

    Même au sein du PQ, plusieurs se demandaient pourquoi Mme Marois avait nommé ce néophyte un peu loose cannon aux états de service souverainiste douteux (M. Breton a été candidat du NPD sous Jack Layton et a déjà vertement critiqué les souverainistes).

    Déjà dans la mire des partis de l’opposition pour sa visite remarquée au BAPE, Daniel Breton a signé sa lettre de démission le jour où il n’a pas tout dit à sa patronne. Immanquablement, ses écarts allaient resurgir tôt ou tard.

    Passe encore les excès de vitesse (quoique 275 km/h, aujourd’hui, ça vous mène presque en prison!), mais ne pas payer son loyer, omettre de faire sa déclaration de revenus, ne pas payer ses contraventions et arriérés au fisc et frauder l’assurance-emploi sont autant de comportement indigne d’un ministre. D’autant que certaines de ses histoires ne datent que de quelques années, elles ne remontent pas à ses jeunes et folles années.

    Les fans de M. Breton y voient un complot libéral pour faire diversion ou un complot de l’industrie pétrolière pour détruire un ministre de l’Environnement déterminé à lui tenir tête ou un complot de Lucien Bouchard et de l’industrie du gaz de schiste ou un complot des médias opposés au PQ ou même un complot de… Power Corporation

    Tous ceux qui y voient une injustice, une vendetta, un complot, un subterfuge pour faire écran de fumée devant les révélations de la commission Charbonneau devraient se poser cette simple question: Et si Daniel Breton avait été libéral, seraient-ils aussi compatissants?

    Bien sûr que non, mais qu’à cela ne tienne, les adeptes de la théorie du complot se déchaînent depuis hier sur les médias asociaux.


    • Je crois qu’un ministre (et même un député) doit respecter toutes les lois et tous ses engagements contractuels. Clairement, Daniel Breton avait une tendance à ne pas les respecter ni l’un ni l’autre.

      Quant à son admission à avoir le «pied pesant», ce n’est pas tellement brillant pour un environnementaliste. La vitesse optimale est d’environ 96 km à l’heure. Au-delà de cette vitesse, plus la vitesse est élevée, plus la consommation de carburant est élevée; donc on nuit à l’environnement. Un autre cas de «fais ce que je te dis au lieu de ce que je fais!»

    • C’est une bonne affaire que Breton ait accepte de demissionner..de toute facon, il n’avait pas le choix.
      \
      Ce Breton, pour ma part, est un “gros pas de classe”!

    • Qu’ils soient bleu,rouge,orange ou vert un politicien qui ment au PM et au peuple est chanceux qu’on lui donne la chance de jouer comme “back bancher”. Il mériterait un poste de joueur de hockey dans la ruelle.Q

    • Il va falloir que les «consciences élastiques» cessent de se lancer en politique. Le seuil de tolérance des citoyens est rendu à son point limite. Maintenant que le champion des «consciences élastiques» en la personne de Jean Charest n’y est plus, alors faisons la maison nette et faisons la chasse à ses «consciences» qui ne peuvent que produire des pétaudières. Gilles Pelletier, Québec

    • Les meneuses de claque de Power sont passé maître dans l’art d’inventer des « crises » au PQ avec des histoires qui pourtant n’arrivent pas à la cheville dans ce qu’on découvre chaque jour ou presque au sujet de de leurs bons amis du PLQ !

      TVA sort l’histoire de façon « exclusive » et comme par hasard, La Presse en parle de façon détaillé le même jour, alors que le PLQ est dans l’eau chaude jusqu’au coup à la Commission Charbonneau ?!

      C’est une drôle de coïncidence, non ?

    • Il reste a M Breton a démissionner comme député. On ne peut pas tolérer (Marois) qu’un individu avec un tel dossier puisse siéger. C’est une disgrâce!

    • Ces faits étaient connus en consultant le plumitif qui est, je crois, public. Cela dit, je ne me souviens pas d’une quelconque enquête semblable pour Tony Tomassi, Norm Mcmillan, Jacques Dupuis (vous savez, celui qui aurait autorisé un permis d’armes à un riche donateur qui se l’était vu refuser par la SQ).

      Je veux bien vous croire quand vous tentez de nous faire avaler que les journalistes de la presse n’ont pas servi de bras armés au PLQ et autres lobbyistes (comme Lucien Bouchard) dans le cas Breton. Je voudrais bien vous croire, donc, mais avez-vous des exemples d’enquêtes personnelles faites sur des députés llibéraux quand ils étaient ministres à nous opposer en exemple?

      Si non, votre défense est aussi nulle que celle de Line Beauchamps. Et je vous invite à faire vôtre ses mots, pour ce qu’ils valent : « Je ne suis pas une marionnette. »

    • Et si Daniel Breton avait été libéral, seraient-ils aussi compatissants? Sûrement pas

      Et si Charest avait été Péquiste, La presse aurait elle été aussi complaisante? Pourtant avoir essayé d’influencer un juge dans son passé conservateur fédéral, son salaire caché qu’il a nié puis avoué n’a jamais insurgé les bon fédéraliste de power corporation…

    • Le choix de Daniel Breton a été fait (selon moi) pour rallier le vote solidaire, vert et progressiste en général. Mme Marois n’a jamais été ce genre de personnes. Un autre choix imposé (dans une certaine mesure) qu’elle n’a surement pas eu de peine à se départir!

    • ..«…..les adeptes de la théorie du complot se déchaînent depuis hier sur les médias asociaux.»

      Eh! oui. Une autre peuve, s’il en fallait encore une, de la très grande valeur des médias dits «sociaux». (M. Marissal: Je tiens pour acquis que votre «asociaux» n’est pas une coquille)

      Elle a raison la petite journaliste WEB dans la série «Lance et compte» qui, hier soir, affirmait qu’elle et sa collègue auraient beau s’échiner sur leur web-journal baptisé «La mitraille», leurs propos dormiraient sur leur site tant que les «médias traditionnels, radio, télé, journaux ne les reprendraient pas pour leur donner de la crédibilité».

      Alors, quand est-ce que les médias traditionneles et sérieux vont nous sacrer patience avec les fameux «tweeeeeets» et autres montées de lait qui sont au vrai journalisme ce qu’un «ramancheux» est à l’orthopédiste?

      Quant à M. Breton, s’il n’avait pas tant attiré l’attention sur lui en faisant le matamore, peut-être qu’il aurait pu bénéficier d’une période de grâce qui lui aurait permis de régler ses vieilles dettes et ainsi démontrer que n’étant plus un démuni, il avait pris ses responsabilités.

    • Ce que je vois surtout c’est de la précipitation, un manque de sérieux dans les vérifications d’usage, de l’improvisation, des politiques non clairement établies, une stratégie de communications très approximative et boiteuse (ce n’est pas le premier cas, pensons à Gentilly-2) et une gestion de crise complètement ratée. On voit nettement que « le banc manque de profondeur».

      En un mot, de la gestion à la petite semaine.

      C’est d’autant moins acceptable que Mme Marois a occupé pratiquement tous les postes de ministres importants et qu’elle est MBA! Je m’attendais à beaucoup mieux de sa part. Je suis étonnée et déçue. J’aime bien Mme Marois, même si je suis très critique, mais ce n’est pas comme ça qu’elle va donner aux gens le goût de la réélire.

      Il faut redresser le gouvernail, ça presse.

    • Exactement cela monsieur Marissal. Il sont légion aujourd’hui à accuser LaPresse et Gesca de se comporter en sympathisants libéraux qui détruisent un “bon” défenseur de l’environnement. C’est l’éternel problèeme de la gogauche, des socialistes en bas de soie pour qui il n’existe qu’une seule vérité, un seul côté à la médaille. Pour ces gauchistes, le problème de la planète, ce sont les “dretteux”. Vous êtes de cette race si vous dénoncez la corruption et la pourriture à gauche. Ces bien-pensants de gauche sont omniprésents et de plus en plus omnipotents au Québec, terreau fertile de cette mouvance en Amérique du Nord. Le Québec est le seul endroit de l’Amérique du Nord à élire des débutés communistes (David et Kadhir), lesquels seront évidemment les sauveurs du peuple. En résumé, lorsque les journalistes et les média font leur travail en mettant en cause cette gauche imbue d’elle même, ce travail est nécessairement mauvais et le fait de “dretteux” payés par des méchantes corporations capitalistes.

    • Et si c’était un loose cannon que ça prend à l’Environnement..?

      Parce que nommer des curés en politique… faudra quand même les surveiller…

      Et la job de Ministre de l’environnement ne sera pas une synécure dans les années à venir. Ça va prendre quelqu’un de solide pour arriver à faire ce qu’il faut pour nous protéger contre les «Barons de la Croissance».

      Car:

      - l’eau des océans monte 60% plus rapidement que prévu;

      - les pôles fondent beaucoup plus rapidement que prévu;

      - les gaz à effet de serre augmentent toujours dans l’atmosphère;

      - les contaminants divers ne cessent d’augmenter dans l’environnement;

      - et cerise sur le sundae: IL FAUT QUE TOUT ÇA CONTINUE POUR NE PAS RALENTIR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE.

      Donc, le travail de Ministre de l’environnement est un travail IMPOSSIBLE.

      Il est tout à fait illusoire de croire qu’on continuera la société de consommation en préservant l’environnement.

      C’est un mensonge, une illusion, un fantasme, du déni et de la tête dans l’sable.

      Nous assistons présentement au suicide collectif de l’espèce humaine au nom de son système économique.

      C’est ahurissant de voir ça.

    • Et ça arrive à point nommé pour qu’on ne parle pas trop de Beauchamp et Tomassi. Double coup de feu dans le pied. Ça empêche Mme Marois de faire du kilométrage sur la CEIC.

    • • Ä mon avis, sa démission comme ministre n’est pas assez. M. Breton ne mérite même pas de représenter la population comme député.
      Il n’a pas fait qu’une seule erreur de parcours, mais plusieurs, deux propriétaires de logements floués ($435.00 et $8,000.00), perte de son permis de conduire pour vitesse excessive, trois fraudes à l’assurance emploi, Revenu Québec, et quoi encore????
      M. Breton mentionne qu’il a traversé des périodes difficiles financièrement, c’est probablement pour cela qu’il y avait plus de 500 bouteilles de vin vides abonnées dans un de ses appartements….
      Il ne mérite pas de siéger à l’Assemblée Nationale, et de recevoir un salaire payé par nos taxes et impots. Aucun employeur ne garderait quelqu’un ayant ce passé à un poste de responsabilité, donc encore moins comme représentant du peuple ( député).
      Tant qu’au Parti Québécois, je ne sais qui a effectué l’enquête sur le passé de M. Breton, ou même s’il y en a eu une, mais ces personnes ont carrément cafouillé. Combien d’autres surprises, sur d’autres députés ou ministres de ce gouvernement, nos journalistes qui semblent plus compétents que les enquêteurs vont ils trouver?
      Je convie tous les journalistes, de tous les médias à s’y mettre, afin de connaitre qui nous représente vraiment.
      Claude Poirier

    • Au delà de la cheffe il a aussi les citoyens qui ont voté pour quelqu’un qui ne leur a pas tout dit.

      Pour moi, le lien de confiance avec les électeurs de son comté est rompu. il devrait aussi démissionné comme député.

      Mais voilà, allons-nous invalidé quiconque qui a payé ses impots en retard ou pogné un ticket de vitesse? On met la barre où? Qui va jugé?

      Comme dans le cas de Tomassi on est dans une zone grise, malheureusement je ne crois pas qu’on puisse prévoir l’imprévisible et il va falloir se contenter du bon jugement de nos élus pour savoir se retirer lorsqu’il n’ont plus la confiance de leurs électeurs.

      Bernard Théroux
      Hochelaga

    • Breton s’est comporté en Bougon. Il est où le problème ? Il ne faisait que refléter ses commettants de Hochelaga-Maisonneuve.

    • les ami(es) de m.breton ont beaucoup peine ..radio-can et rdi
      ils sont bon pour faire de la propagande pequistes
      pas été facile pour eux de parler de leur chum breton …….la nouvelle venait pas vite
      m.breton a eux plusieurs chêques de rdi ……pour l,émissions LES EX
      ils auraient pu payer ces dettes
      madame super net marois ……quoi la prochaine surprise …..
      nous sommes dans la merde …pour combien de temps encore

    • Et Breton a caché son passé à sa patronne.

    • La vérité est ici:
      http://blogues.journaldemontreal.com/liseravary/actualites/exit-daniel-breton/

    • Monsieur Marissal, vous ne morderez pas la main qui vous nourrit, c’est tout à votre honneur. Mais il va de soi que Gesca (Fabrice de Pierrebourg) et le PLQ ont gagné. Ils ont eu la tête de Breton.
      Vous ramenez la question de la théorie du complot. C’est un peu usé comme prétexte pour qualifier vos adversaires. Il ne s’agit pas de théorie du complot, c’est tout bonnement comme cela que l’on fait de la politique. Certains diront de la petite politique, soit. C’est comme ça qu’on fait, maintenant. Ce qui est regrettable, toutefois, c’est qu’il n’y a que le PLQ qui l’a compris. Le PQ devra s’y mettre. Après la démission de Breton, il faut que le Parti Québécois sorte les pelles et les pioches pour aller déterrer des squelettes du côté libéral (donner un coup de main à la Commission Charbonneau, en quelque sorte). Qu’ils aillent voir du côté de Sam Hamad, ils pourront découvrir des choses très intéressantes. Même chose du coté de Fournier (Îlot Voyageur).
      Vos adversaires ne voient pas de complot, M. Marissal. Tout simplement, ils ne sont pas dupes de la complicité entre les libéraux (qu’ils soient au fédéral ou au provincial) et Gesca.
      GTremblay
      Montréal

    • Il n’y a pas de complot à voir ici. Ne pas payer son loyer pendant plus d’un an est un signe de manque de jugement, de respect des lois et de débrouillardise. Ou encore un signe de je-m’en-foutisme. Des défauts graves pour un ministre. Je connais des gens qui ont réussi à payer leur loyer même s’ils étaient dépourvus de revenus à cause du cancer ou de la maladie mentale. D’autres retournent vivre chez leur mère. D’une manière ou d’une autre, il y a moyen de s’adapter.

    • Le fait que Breton ne soit pas un choix pertinent pour ce poste était une évidence, avant même que ces détails n’aient été rendus publics.

    • Il doit aussi démissionner de son poste de député, même si, au final, cela entraîne l’élection d’un nouveau député pour QS avec les mêmes problèmes

    • Pour faire suite à Jonathangrégoire Jean Charest n’a JAMAIS payé l’impôt qu’il devait sur le $75.000 qu’il recevait chaque année pendant 10 ans.C’est un gros vol au fisc et c’est nous qu’il a volé peuisque ça été caché,il n’a jamais payé son impôt.
      Où et quand avez vous entendu un seul journaliste en faire mention? Nul part.
      Tant que les journaux avec ses journaliste vont être du côté de leur patron (les libéraux) le P.Q sera toujours perdant et les Québécois aussi.

    • Mme Marois a dit qu’il avait les compétences pour être ministre de l’environnement. C’est quoi au juste ses compétences? Des gros diplômes? Une carrière importante dans ce domaine? Il a déjà eu des grandes responsabilités professionnelles? Sur le site de l’Assemblée national c’est écrit à son sujet ” biographie à venir”. Pour le complot repassons SVP, un petit propriétaire d’un immeuble voit à la télévision depuis deux mois un gars qui se dit ministre et qui lui doit 7000$ de loyer,c’est pas un gros complot.

    • Je regrette la démission de Daniel Breton mais surtout, m’irrite de l’acharnement dont ont fait preuve les médias au sujet du nouveau ministre.

      Théorie du complot ou pensée probabiliste ? Lorsque Power Corp (PwC) détient des parts dans Elf-Aquitaine et des compagnies de pétrole non-conventionnel, que PwC place des hommes au conseil d’administration d’Hydro-Québec juste avant que celui-ci cède les droits miniers d’Anticosti (3000 G$) aux dites compagnies; lorqu’une entente secrète liait jusqu’à tout récemment Radio-Canada et Gesca (PwC) pour le partage de contenu et la parution publique de journalistes, il est raisonnable d’envisager que PwC et la ‘’classe économique’‘ aient usé d’influence journalistique pour liquider le ministre de l’environnement. Breton devait employer YouTube pour dire le coût de cette liquidation de 30 millions de barils de pétrole, dont l’évaluation probante fut conduite par Hydro-Québec. Par ailleurs, la protection du sol agraire contre le trichloroéthylène (cancérigène persistant notoire depuis Shannon Qc) n’est pas une opinion partisane; ou pas moins que son appellation pudique de ‘’fluide de fracturation’‘.

      Il s’agit donc moins de juger le ministre pour ses excès de jeunesse ou son statut économique, que comme fidiciaire de l’environnement et titulaire de charge publique. Si le ministre a bel et bien tenté d’établir une communication régulière avec les commissaires du BAPE, on dira qu’il y a eu faute grave, judicieusement relevée par les journalistes. Autrement, on vera l’acharnement, et l’évincement d’un homme qui a sacrifié son intérêt personnel pour son engagement envers l’environnement.

      Quant aux excès, j’ai la sagesse de ne pas risquer la vie des autres sur la route; et la faiblesse toute ordinaire de ne pas mettre banir cette classe économique qui prive le Québec de 16G$ par an par les paradis fiscaux (selon le directeur du Programme de lutte contre la criminalité fiscale de l’Université de Shebrooke, Messaoud Abda). Cela, dans la discrétion journalistique la plus stricte. Je sais aussi que la dévotion envers le bien public par excellence (l’environnement) est une activité très coûteuse au plan personnel. Ainsi ce commentaire de Karel Mérand suscite toute ma sympathie:

      ‘’ Pierre Duhaime, ancien PDG de SNC-Lavalin est arrêté par l’UPAC pour de présumés paiements irréguliers de 22,5 millions pour l’obtention d’un des plus importants contrats publics des dernières années, 1,3 milliard pour la construction du CUSM. Aucun problème [Lavalin reçoit en 2012 le Premier prix de l’ordre des comptables aggréés du Canada]. Le Chef de l’opposition officielle, Jean-Marc Fournier, était Vice-président principal planification stratégique chez SNC-Lavalin en 2009, la même année un contrat servant de justification à ces paiements a été signé. Était-il au courant? Personne ne lui pose de questions. Le même homme milite pour la réfection de Gentilly-2 au profit de SNC-Lavalin qui possède Énergie atomique du Canada. Aucun problème. Le club fonctionne. ‘’.

      http://quebec.huffingtonpost.ca/karel-mayrand/daniel-breton-demission_b_2211570.html?utm_hp_ref=politique

    • Qui ça ! Breton démissionne parce qu’il n’est pas aussi vert qu’on le croyait !

      Quel parti d’improvisation. Je n’ai jamais vu un début de gouvernance aussi chaotique, aussi éloigné de ses promesses électorales. Jamais vu un parti renier ses convictions et ses promesses à ses partisans avec autant de désordre. Le PQ ne mérite absolument pas le pouvoir, il l’a conquis par fraude, par fausse représentation, il devrait démissionner pour tromperie. Je ne suis pas péquiste, mais pour ceux qui le sont, ça doit être terrible le sentiment d’Avoir été floué à ce point.

      Daniel Breton est un autre exemple de l’improvisation péquiste. Ce gars là a du front pas juste autour de la tête, il a le culot de nous dire qu’il a vécu la précarité, qu’il avait de la misère à arriver, et j’en passe. Hey BOZO ! Prends nous pas pour des valises vides.

      Ce gars là travaillais pour un organisme environnemental, il gagnait au minimum 50,000$ par année, son appartement était bourrée de centaines de bouteilles de vin vides et il n,était pas garni que de peau et d’os. En plus il se payait le luxe de ne pas payer son loyer à un propriétaire honnête. La majorité des gens sur le BS paient leur loyer et gagnent beaucoup moins que ce que gagnait Sir Breton à l’époque. Il n’y a aucune excuse à un tel comportement, aucune. En plus il se fait pogner à 275 km heure sur l’autoroute. Il aurait pu tuer beaucoup de gens, beaucoup, c’est complètement incompréhensible que ce danger public ait été nommé au gouvernement.

      Si tu agis comme ça dans la vie c’est que tu est « une personne pas fiable », qui se fout d’autrui et qui n’a seulement de beaux principes pour les dicter aux autres.

      La porte est pleinement méritée pour ce danger public et cet irresponsable et égoïste ancien ministre qui mériterait de servir la soupe populaire pendant 1 an aux vrais démunis.

      François Bélanger

    • “ne pas payer son loyer, omettre de faire sa déclaration de revenus, ne pas payer ses contraventions et arriérés au fisc et frauder l’assurance-emploi sont autant de comportements indignes d’un ministre.” (Marissal) Non: indignes d’un ministre ET d’un député.

      Breton devrait démissionner également comme député parce qu’il entache l’honneur et à la dignité de la profession de député.

      Les incartades passées de Breton ont amplement montré qu’il n’est nullement au service de la population mais au service de lui-même. Une telle attitude, sans être illégale, le disqualifie comme député.

    • La fraude à l’assurance-emploi et les excès de vitesse sont, en quelque sorte, des formes de désobéissance civile. Et le fait d’omettre à répétition de payer son loyer équivaut à croire que c’est gratuit ou que ça doit l’être.

      Décidément, M. Breton s’est trompé de parti…

    • Le gros vulgaire qui avait déposé une plainte à la SQ pour le “Vol du siècle” alors qu’il devait de l’argent et se foutait de toutes les structures finalement (BAPE, SAAQ, Régie du Logement, etc …).

      Je n’ai aucune pitié pour ce vulgaire qui a toujours essayé d’écraser le monde au lieu de faire passer ses idées avec leadership … Quel arrogant … Bon débarras.

      Vidéo de la présentation de Breton et son Vol du siècle!

      À 3:20, il dit “Je vous demande de venir signer la pétition. Une fois fait, on part pis on s’en va à la SQ”

      http://www.youtube.com/watch?v=oaG4i4P0H9I

      Faut voir ses disciples boire ses paroles …

      À ce moment, il ne payait toujours pas son propriétaire!

      Quel gars pathétique!!!!

    • La Presse et TVA devraient enquêter sur Jean-Marc Fournier, qui était vice-président de SNC-Lavalin en même temps que Pierre Duhaime, arrêté hier pour des fraudes de plusieurs millions dans le dossier du CUSM !

    • Sérieusement, Charest nommait des juges à coup de post-it, lâchez-nous avec Breton…

    • Quand Breton nous fait croire qu’il n’avait rien à mettre sur sa table pour manger, ça sonne faux puisqu’il semblait capable de se payer quelques bouteilles de vin avec ses repas.

      Mais quand on lit sur ce blogue, des bêtises comme ceci: “Le Québec est le seul endroit de l’Amérique du Nord à élire des débutés communistes”, Breton l’activiste remonte dans mon estime. :)

      Jean Émard

    • Je trouve un peu déplacé les propos de voeckler

      Bernard Théroux
      Hochelaga

    • @ralbol: Peut-être, mais pas celui-là. Il était contre tout développement. Comment on peut être contre le gaz naturel quand le Québec est la province où se consomme le plus de mazout! Vous pensez à l’économie de gaz à effet de serre juste pour le remplacement du second par le premier?

      Par contre, ceux qui ont suivi la médiatisation de “l’affaire Dumont” se sont rendu compte que si un réseau s’attaque à quelques chose ou quelqu’un, les effets se font sentir.

      Lucien Bouchard a voté pour le PQ en passant…

    • Maudit que la vertu est rare au Québec, ces dernières années!

    • Je suis souverainiste à 100%, péquiste par pragmatisme puisqu’il faut bien un véhicule articulé et organisé pour atteindre l’indépendance. Cependant, Breton me donnait des boutons. Les dogmatiques, de tout acabit, me font lever le coeur. Aussi, quand je l’ai vu démarrer sur les chapeaux de roues avec le BAPE, j’ai compris qu’on avait la mauvaise personne à ce poste. Qu’il reste comme député, soit. Il a été démocratiquement élu et la population élit bien qui elle veut, nonobstant ses incartades, mais, comme ministre? Non, plus jamais!

      Jean-Pierre pineau
      Rimouski

    • jppineau2002 13h56

      ===

      Tout à fait d’accord avec vous.

      Jean Émard

    • Bien d’accord avec ralbol, avec tous les défis qu’affrontera la race humaine dans les années à venir, ça va prendre quelqu’un de solide et d’intègre pour affronter les tempêtes. Tout ceux qui possèdent le pouvoir, premiers ministres, présidents, ministres, chefs d’entreprise et chefs religieux se doivent de donner l’exemple. C’est peut-être ça qui a été prédit pour la fin 2012, le début de la fin de la corruption, de la malhonnêteté dans toutes les sphères et ce n’est pas moi qui va m’en plaindre.

    • Breton le bougon, bon débarras. Ce qui me laisse perplexe c’est qu’un ou des journalistes aient trouvé facilement ce que la sureté du québec n’a pas vu ou n’a pas voulu voir!

    • @louisbourque

      Vous critiquez la neutralité de Power Corp mais vous avous basez sur les paroles de Karel Mayrand, un écologiste un peu extrémiste. Ça manque de sérieux…

    • @nike

      Vous avez raison. Voekler devrait se taire ou se présenter pour la CAQ ou le PLQ.

    • Belle façon de l’Industrie que de tasser un ministre gênant. C’est drôle, cette nouvelle est sortie sur un journal qui appartient à un grand conglomérat financier qui a les deux mains dans le pétrole et la tête dans le sable bitumineux.

    • MR Marissal si vous voyez votre BIG BOSS dite lui qu’il a été victime `DU VOL DU SIÈCLE` en 1974 quand il a vendu ILE ANTICOSTI au gouvernement du Québec pour 23 780 000 vraiment pas un bon deal parce que il parait que ça vaut au bas mot 3 000 milliards !

    • Pour le complot orchestré par quiconque voulait sa tête, on repassera. Monsieur Breton s’est auto-mutilé lui-même. D’abord, en abordant l’environnement comme un bulldozer, en se rendant au bureau du BAPE (je crois les révélations du soleil) et en ne se confessant qu’a moitié. D’autant plus que les médias l’auraient eu à l’œil, ça aurait été insoutenable. De plus, madame Marois a manqué de jugement en le nommant ministre, elle qui dans l’opposition réclamait la démission de tout ce qui bougeait. Je peux bien croire qu’elle gouverne avec un mini-gouvernement mais au rythme que ça va, si on assiste à d’autres démissions, sa position sera encore plus précaire pour quelqu’un qui se disait être prêt et faites-moi confiance, c’est pas fort. Imaginez un «bougon»à l’assemblée nationale si au moins il avait clarifié sa situation avant de se lancer en campagne, on en parlerait aujourd’hui mais de cette façon.

    • Bon, restons poli, non vulgaire telle notre nétiquette le réclame.
      M Breton n’est pas correct de penser que la précarité l’autorise à l’illégalité.
      Alors Mme Marois aurait dû elle le savoir, mais que voulez-vous elle avait tellement peu à se mettre sous la dent…
      Allez payer vos dettes monsieur, puis apprenez à vivre selon les règles de la société.
      Monsieur rester député c’est trop pour quelqu’un qui agit comme vous.
      Déjà qu’au gouvernement il y en a de tout acabit… eh! oh! on va se ramasser ou avec çà???

    • omettre de faire sa déclaration de revenus, ne pas payer ses contraventions et arriérés au fisc et frauder l’assurance-emploi sont autant de comportement indigne d’un ministre

      ça en dit long sur les standards des politiciens

    • Oui sans aucune hésitation c’est un complot libéral… ourdi par Denis Coderre ….

      Maintenant avec ce qu’on a vu du petit gros à ”Breton” un épais dans son plus mince … notre rustaud de Denis Coderre national va par comparaison pouvoir facilement passser pour un gentlemen super modéré et responsable et va pouvoir filer tout droit vers la mairerie ….

    • De lire tout le déni dont fait preuve les péquistes qui se débattent comme des poissons dans le fond d’une chaloupe à tenter de défendre l’indéfendable….. impayable! Vous faites ma journée. Merci. :)

    • Mme Marois est, dit-on, une politiciennne d’expérience avec une (trop) longue carrière et nous n’avons pas besoin de preuves additionnelles de son incompétence.

    • Avoir le point de vue vertueux ne donne pas de droits supplémentaires. Peu importe qui a sorti la nouvelle et dans quel but, si ces faits sont réels il mérite d’être forcé a la démission. Celui qui a sorti la nouvelle bravo mais pourquoi avoir tant attendu? N’est-ce pas le genre de chose qui est recherché en campagne électorale? Ca aurait bien fait aux coté du Caquiste et de ses conférences de pierres magiques.

    • Certes M. Breton n’aurait pas dû être nommé ministre de l’Environnement.
      Ce gouvernement se perd en improvisations depuis le début .
      Il doit être difficile pour les ministres de suivre les orientations
      du parti car toutes les promesses d’élections sont remises en question.
      Promesses d’ailleurs, qui pour la plupart ne seront jamais tenues.
      La dernière étant que c’est la population qui va payer pour les sites
      abandonnés par les minières.

      Pauvres électeurs qui votent dans le vague espoir que peut-être
      une de ces promesses sera tenue. Que leur restent-ils si les
      élus ne sont pas imputables de ce pourquoi ils ont été élus?
      Si ce n’est qu’entretenir leur cynisme de penser que les lobbies
      ont plus de pouvoir qu’eux. De penser aussi qu’ils sont plus
      au service des grandes sociétés de la mondialisation que de
      la société qu’ils représentent. La démocratie est en déprime.

    • « médias asociaux » ? Non, médias ’so, so’, ou sots, sots.

    • “De lire tout le déni dont fait preuve les péquistes qui se débattent comme des poissons dans le fond d’une chaloupe à tenter de défendre l’indéfendable….. impayable! Vous faites ma journée. Merci. :)” rien_de_grave

      ===

      Et vous faites la mienne merci, puisque je ne vous pas grand monde défendre ses actions illégales.

      Ceci étant dit, ça n’empêche nullement de regarder ça en perspective, et les frasques Libérales donne “beaucoup” de perspectives. :)

      Jean Émard

    • Démission, Commission, Omission, Permission, Compromission, Intromission,Inter-mission, Rémission et Admission….

    • Bonjour,
      C’est le plus beau cadeaux que Pauline Marois,vient de rececevoir pour Noel, la démission de Daniel Breton alias les gros sabots, quelle délivrance pour elle et les autres ministres.
      Pour commenter le commentaire de Boisfort (G. Tremblay)il doit en fumer du bon pour dire des sottises semblables.
      p.sVincent en tant que connaisseur de vin, 500 bouteilles, ça fait quelques piastres, sûrement assez pour payer une partie de votre loyer.
      roland lamothe

      d

    • @jpcantin Non pour le PQ ils sont habitué à distribuer les insultes et à promettre n’importe quoi.

      ;-)

    • BASQUIAT13 qui blame Power et MONONKE,lui blame Denis Coderre!!!!! Mais vous etes virés sur le top pour penser des choses pareilles. Denis Codere a bien autres choses a faire que de penser
      aux BOUGONS,car une personne qui ne paye pas son loyer pendant 12/13 mois est un Bougon.
      MMe Marois a un autre probleme sur les bras.

    • “De lire tout le déni dont fait preuve les péquistes qui se débattent comme des poissons dans le fond d’une chaloupe à tenter de défendre l’indéfendable….. impayable! Vous faites ma journée. Merci. :)”

      rien_de_grave

      J’ai lu tout le fil et je me suis régalé aussi, 100% d’accord avec vous !

    • Hallucinant de lire tous les défenseurs de l’indéfendable, sous prétexte que ce serait un complot!

      Sachez que les pétrolières auraient pu faire chanter ce pauvre type comme un enfant d’école avec ce qu’il tentait de cacher maladroitement dans ses placards débordant de bouteilles vides. Écologistes, remerciez plutôt cette situation qui nous donnera un nouveau ministre infiniment moins vulnérable aux manipulations…

    • Pourriez-vous s’il vous plaît dire aux péquistes excités (Basquiat13) que la Commission Charbonneau N’A PAS ENCORE RÉVÉLÉ OU PRÉSENTÉ DE TÉMOIN qui démontre UNE (1) seule saloperie au sujet du PLQ. La Commission est à regarder Laval, Montréal et…Mascouche pour l’instant….

      Prenez donc votre oxigène par le nez et respirer profondément….Quand le PLQ sera sur la sellette alors vous sortirez vos claquettes et casseroles et la société leur réservera le sort du PLC suite à la Commission Gomery.

    • Très étonnée et choquée des propos discriminatoires, pour ne pas dire haineux du dénommé “voeckler” sur votre blogue. Il n’y a pas de modérateur? Comparer les gens de Ho-Ma à des fraudeurs, c’est vraiment bas.

    • Quelqu’un serait capable de m’expliquer pourquoi la première ministre n’a pas choisi plutôt Scott Mackay, porte-parole officiel de l’opposition en environnement plutôt que M.Breton?

    • Pour les bouteilles de vin vides cela aurait pas pu être mis régulièrement au recyclage ? Pas de bac vert ou bac roulant dans son appartement ?

    • La personne pourrait aussi souffrir de certains problèmes de santé mentale, accumuler autant de bouteilles quoiqu’il devait être trop occupé.

      La personne qui est mauvais payeur n’est pas toujours malhonnête et peut avoir des problèmes d’organisation ou avec l’argent. Raison de plus de le disqualifier comme Ministre ?

      —————-

      Laissons Daniel Breton et parlons du personnage de Wilkins Micawber dans David Copperfield de Dickens, nombreux étaient ceux qui voulaient sa perte, notamment ses créanciers mais pas seulement eux.

      Il a fallu qu’il émigre en Australie pour enfin être reconnu à sa juste valeur!

    • c est bien simple
      oubliez le complot il a tout fait seul
      maitre de lui ,il a preferer faire sa loi et ne pas respecter la loi des autres
      c est notre BOUGON nationnal
      felicitation M Breton
      vous etes un homme …..de peu de responsabilites comme malheureusement bien d autres
      une chance … que l on vous verra plus
      bonne chance et respecte la societe et ses lois comme vous le demandez aux autres de le faire

    • Pourquoi vous ne pensez pas que le complot pourrait provenir des troupes péquistes elles-mêmes? Pour se débarrasser d’une épine au pied?

      Et d’ailleurs, quand vous dites complot, je vois quelque chose d’inventé, de faux. Il n’y a pas complot quand c’est la stricte vérité dont on se sert.

    • Il y a conspiration et Conspiration. On voit bien la conspiration qu’il y a eu (encore peut-être) entre les firmes de génie et des entrepreneurs sur ce qui semble être la norme au Québec.

      Puis il y eut également une corporation puissante qui a embauché un gestionnaire qui venait de perdre 40 milliards en fonds publics……..wow ça c’est une conspiration…..dommage que Marteau et Upac n’ont pas eu le mandat de faire la lumière et toute la lumière…..

    • Aujourd’hui, j’ai été estomaquée d’entendre de nombreuses personnes affirmer que ne pas payer son loyer était sans grande importance.

      Étant propriétaire d’un modeste duplex dans Rosemont, mes 2 derniers locataires furent 2 mauvais payeurs. Je loge présentement, malgré moi, ma locataire gratuitement, sachant qu’elle quittera bientôt en catimini pour ne pas me payer ce qu’elle me doit.

      Je ne suis pas un organisme de charité. J’ai des paiements moi aussi et j’ai toujours remboursé mes dettes. Le député Daniel Breton ne réussira pas à me tirer des larmes sur la pauvreté qu’il a vécu antérieurement. Longtemps, contrairement à lui, je n’ai pas eu les moyens de me payer ne serait-ce qu’une bouteille de vin par semaine.

      De savoir qu’il a dû démissionner apaise un peu mes frustrations.

    • Conspiration ? Quand même, faudrait arrêter de pousser le bouchon trop loin ! M. Breton a lui-même orchestré, avec doigté peut-on dire ironiquement, son exclusion du cénacle ministériel. Non pas en raison de ses excès de vitesse ou de ses impôts impayés (ceux qui le clouent au pilori peuvent évidemment tous montrer patte blanche…) , mais bien parce qu’il a réglé (trop) vite fait (trop) bien fait, du moins semble-t-il, ses comptes avec les dirigeants du BAPE. Le pire, c’est qu’il aura hélas ainsi contribué à nuire à un mouvement environnementaliste qui s’alignait de plus en plus sur la conciliation entre les dimensions économique, environnementale et communautaire du développement. Et ça, c’est vraiment dommage, car environnementaliste ne rime pas avec extrémiste.

    • Complot, bien voyons donc! Toutes les “erreurs” de parcours sur le cheminement de Daniel Breton démontrent un manque de sens des responsabilités et de jugement. Qui l’a obligé à conduire à plus de 275 km/h; à laisser son appartement dans un état lamentable; en plus d’avoir floué son propriétaire, de l’avoir obligé à ramasser son fouillis; à ne pas prendre d’entente avec ses créanciers; à frauder l’assurance emploi… De plus, en omettant de mentionner ces épisodes pas très reluisantes, lorsqu’il s’est présenté comme député et ministre, il a manqué de loyauté et de franchise envers ses électeurs et envers le parti qui l’a accepté dans ses rangs. Quand on ne peut pas gérer sa vie, on ne se présente pas pour gérer les biens et les intérêts de la population. J’entends en ce moment son “ami” Belle-Île, le défendre, à l’émission de Denis Lévesques. Selon lui, parce qu’il est un activiste, tout s’explique. C’est d’un ridicule consommé.

    • @nunu, le sujet ici n’est pas de faire le procès de Charest, mais des délits de Breton qui sont des manquements graves. Il ne mérite pas de rester député. Il a nié, donc c’est un menteur, pour revenir sur ses déclarations.
      Il n’y a aucun complot ici, seulement des faits facilement vérifiables.
      Voler son proprio en ne lui payant pas son dû est inacceptable et donne un mauvais exemple.
      Qui vole un oeuf vole un boeuf!

    • @l.moga

      Tellement d’accord avec vous! Et cet ”ami”! À sa place, je ne ferais pas de vagues. Rien à voir avec Laure Waridel, disons…

    • ben, je ne sais pas trop, mais je parierais un gros 10$ qu’il y a plus de Bougons dans Hochelaga que dans:

      1. Westmount;
      2. Mont-Royal;
      3. Outremont;
      4. Hampstead;
      5. Cote St-Luc;
      6. Seneville;
      7. St-Laurent;
      8. Ahuntsic;
      9. Ville-Marie;
      10. Rosemont;
      11. DDO;
      12. Montreal-Ouest;
      13. ….
      51. Riviere des prairies…

      You get my drift?

      Guy Gadbois

    • Oups… J’aurais dû écrire car environnementaliste, malgré la sonorité, ne rime pas nécessairement avec extrémiste. Rarement même.

    • il a fait bien pire que ça dans les années 90 ce cher daniel breton si vous saviez
      aller fouiller dans l’industrie du cinéma de montréal et vous verrez que certains
      producteurs étaient furax contre monsieur breton pour ses vols d’argent pour payer
      des choses illicites
      on le dit souvent quand on crache en l’air et bien le passé nous rattrape
      les gens opprortunuistes et manipulateurs
      me tracasse vraiment au plus point
      c’est la raison pour laquelle j’écris ces lignes
      l’ascencion sur le dos des autres gens honnête me pue au nez
      je m’excuses daniel mais tu es ce que tu es
      et maintenant tu en vis les conséquences

    • Triste tout de même de voir qu’un homme qui promettait tant n’a pas tenue longtemps par sa propre faute.
      Le méritait-il? Ce n’est pas la bonne question, c’est certain. La vrai c’est est-ce que l’environnement le méritait?
      Qui à les capacités de piloter ce navire fou sans gouvernail qui fonce toute machine avant?
      Un shisteux? un Pétroleux?, un “dretteux”? un “communiste”? Un journaliste? Un fédérateur?
      Un bâtisseur frisé?
      Un curé? Ah oui on veut des curés, ici , on aime les curés.
      Demandé aux orphelins s’ils aiment les curés?
      N’ayez peur de rien, on nommera quelqu’un qui n’a jamais rien fait de travers à sa place. Jamais rien de travers, jamais rien de droit non plus, jamais rien fait finalement. Là on sera content, bien content?
      J’en doute!

    • Heyyyyyyyyy
      y’as tu quelqu’un en politique qui est pas corrompu ou c’est tous des psychopathes, ma question est très sérieuse !!!!!!!!!!!!
      Tu te fais élire ministre avec un passé de fou comme il a ?!?!?!?!?

      On est de simple citoyen on a fait une p’tite niaiserie y,a 5-10 ans et on se fait bloquer pour des jobs à 22$/hrs

      Pis lui a réussi à être ministre 2 mois ?!?!?!?!

      Ils peuvent bien passer des annonces de ne pas faire de travail au noir !!!!!!!!!!!!!!!! GRRRRRR

    • Et pendant ce temps, au club 357c, on s’occupe des vraies affaires.
      Mais il ne faut pas en parler.

    • Relire ”Les animaux malades de la peste” avant de crier ”haro sur le baudet”".

    • Mme Marois avait besoin de conseillers dans le domaine de l’écologie, de l’environnement et du nucléaire. Avec son jugement habituel, elle a choisie Michiel Duguay et Daniel Breton et suivie leurs bons conseils..

      Michel Duguay est professeur à l’Université Laval. Il a “prouvé” qu’Albert Einstein n’avait rien compris et a développé une nouvelle théorie, l’”approche diachronique” pour expliquer l’origine de l’univers. Selon lui, la vitesse de la lumière est infinie. Rien de moins! Aujourd’hui, il est devenu la risée de la profession et enseigne maintenant l’informatique et le génie électrique. Bien qu’il n’aie aucune connaissance en génie nucléaire, il se présente comme spécialiste du domaine et milite auprès des activistes écologiques pour “sortir du nucléaire”. Il a donné deux conseils à Mme Marois: Nommer Daniel Breton comme ministre et fermer G2. Aujourd’hui, il se vante de l’influence qu’il a eu au PQ.

    • « médias asociaux » (suite)

      Il y avait un fort intéressant article de Fabien Deglise à ce sujet, dans Le Devoir, la semaine passée.
      On y lisait entre autres que « C’est peut être la vraie nature de l’hystérique du re-tweet qui vient d’être finalement révélée. Sur le réseau de microclavardage Twitter, un grand nombre de personnes ferait circuler de l’information sans trop savoir ce qu’elles sont réellement en train de partager avec leurs abonnés. »

      Et l’auteur, qui faisait ainsi part d’une étude américaine à cet égard, concluait en disant que « c’est ce qu’on appelle parler dans le vide, en 140 caractères, quoi. »

      Plus prosaïquement ou plus concrètement, bref, donc, on se demande s’il ne s’avérerait pas plus ‘indiqué’ de parler de rézoos ’so so’ ou de médias sots sots, en somme, pour mieux refléter ce dont ou ce avec quoi on parle en pareil cas.

    • Breton,comme beaucoup d’autres politiciens insignifiants,qui on rien prouvé dans leur vie,il était la pour avoir un job grassement payé et surtout en espérant avoir la pension de député.Mais on a les politiciens q’on méritent….

    • “Vous n’avez pas besoin d’une conspiration lorsque les intérêts convergent…”
      -George Carlin

    • …et les récentes nominations partisanes qu’il a faites au BAPE récemment…on fait quoi???

    • Je trouve que nous devrions féliciter madame Marois d’avoir agi avec tant de probité, contrairement à son prédécesseur au gouvernement, que tant de blogueurs ont dénoncé par le passé.

      Mais l’entourage de la première ministre avait sans doute misé sur le pari de contenter les électeurs de toutes les tendances : un petit carré rouge comme adjoint et un vert pour les environnementalistes purs et durs. Pour le vert, j’imagine que Québec Solidaire agira comme la mouche du coche.

    • Je ne le vois même pas comme député. Il n’a pas sa place au Gouvernement. Trop HYPOCRITE et suffisant

    • Visiblement il ne pouvait prendre une bonne décision….500 bouteilles X disons moyenne de 12$ la bouteille = 6000$….ce qui aurait payer en grande partie son loyer.
      Ou bien tout ce vin l’aidait a oublier sa précarité…

    • @ampoi,

      Ça prouve que la majorité vote aveuglément pour un parti, par pour un candidat. Je verrais bien Vincent Lacroix se présenter en politique, gagner, puis être nommé comme ministre des Finances.

    • cet homme n’ a pas qu’une erreur à son compte-il y en a pas mal plus;1=l,excès de vitesse, (275 km/h) 2=-conduire sans permis .3-=ne pas payer son loyer( 3 fois )4=-taire son passé à sa boss- et à ses collègues ,ainsi qu’aux gens de son comté, ,5-=-aller faire le jars au BAPE–6 =a-t-il aussi un problème de boisson ,,?, maintenant, tout ce qu’il va dire ou faire va être sous la loupe.il est facile de vérifier le passé des gens,.il n,y a là aucun complot, mais un bon travail de journalistes d’enquêtes, marie michel.

    • Mme Marois connaissant le passé de M. Breton, aurait du s’abstenir de le nommer ministre. D’autant plus, qu’elle avait annoncé vouloir se dissocier des libéraux avec une tolérance zéro.

      Il aurait pu siéger député, le temps de se démontrer qu’il agit différemment de son passé ou adjoint parlementaire.

      Ce qui est assez dérangeant c’est que c’est M. Breton qui a démissionné. Ce n’est pas Mme Marois qui l’y a obligé. Donc, sans l’insistance de plusieurs journalistes il serait encore en poste !

      Il va falloir que Mme Marois nous dise ce qu’est la tolérance zéro. Même chose pour l’adjoint de M. Lisée; va-t-on attendre que quelqu’un le nomme à la Commission Charbonneau ? Il était là à Montréal quand toute ces histoires se passaient.

    • Pauvre ti-pit. Il esr retourné demeurer chez maman avant d’être élu.
      J’aurais honte à 48 ans de retourner chez maman.
      L’indéfendable ne se défend pas.
      J’aime mieux savoir à qui j’ai affaire maintenant que 9 ans plus tard.
      Complot ou pas, c’est un Bougon qui a fait tout le contraire de ce qu’il prêchait.
      Précarité ou pas, on paie son loyer ensuite on se nourrit. S’il en reste on se paye une bouteille de vin à $10.00. Pas 500.
      Même si c’était 100, c’est déjà trop pour une personne en état de précarité.
      De plus, on se lave et lave son logement, même si on part à la sauvette comme il avait l’habitude de le faire.
      Quant aux fraude de l’Assurance Emploi, j’en ai lu qui disait que c’est peut être une erreur.
      UNE oui, après 3 prises t’est mort.
      Point barre.

    • Nos lois sont trop laxes au Quebec. Comment puisse une personne ne pas payer son loyer pendant 13 mois et puisse être élu comme député sans payer sa dette qu’il avait ete ordonné a payé? Et pas de prison?

      Qui renforce les lois? Rouler en vitesse avec un permis suspendu et pas de prison?

      Frauder l’assurance emploi, et pas de prison?

      Le Quebec encourage se comportement de bougons avec aucune punissions.

      On punis les proprios a place, en leur taxant et de ne pas rendre en justice les fraudeurs qui ne payent pas leur loyer.

      Une personne dans les cinquantaine qui achète un duplexe pour construire sa retraite est un méchant riche cependant qu’un bougon d’Hochelaga qui ne paye pas son loyer est une pauvre victime meme s’il achete plein de bouteille de vins?

      go-go-go-gauche!

    • Nous savons maintenant que Daniel Breton a méprisé les lois de l’Assurance-emploi, du Ministère du revenu et de la circulation routière en conduisant après que son permis lui eût été retiré. Mais avait-il seulement les compétences pour être ministre de l’environnement?

      Daniel Breton n’a aucune étude dans le domaine. Il n’a occupé aucun emploi régulier pertinent à cette fonction. Ses seules compétences sont celles d’un organisateur de manifestations, d’un harangueur de foules et de porte-parole médiatique. Daniel Breton n’aurait pas été embauché au ministère de l’environnement avec son CV. Pourquoi pouvait-il prétendre en devenir le ministre?

      Pauline Marois a méprisé les vrais écologistes en nommant cet individu. On peut penser qu’elle l’a nommé pour ses talents d’agitateur public qui ont été fort utiles dans sa marche pour le pouvoir suite au printemps d’émeutes que nous avons vécu à Montréal.

      Pauline Marois a remercié ce goon des manifestations et lui a offert les coffres d’un ministère au mépris des intérêts des contribuables québécois.

    • “Quelqu’un serait capable de m’expliquer pourquoi la première ministre n’a pas choisi plutôt Scott Mackay, porte-parole officiel de l’opposition en environnement plutôt que M.Breton?” mathieun

      ===

      Ça me semble évident que c’est parce qu’elle croyait pouvoir faire avec cette nomination une percée chez les Verts avec Breton. MacKay est une personnalité moins flamboyante que Breton. Ça demeure une erreur quand même.

      Jean Émard

    • Mme Marois ,en connaissant le background de sa députation,a choisi le mois pire …Imaginez les autres….

    • et je ne mentionne pas les fraudes à l’assurance-chomage..en passant, est-ce un pré=requis pour certains militants de ne pas payer les loyers, GND l’a déjà fait et maintenant, breton.

    • Bonjour,

      Bien sûr, avec un profond désarroi, nous avons pu constater dans quel environnement vivait ce pauvre péquiste. Avec un tel amoncellement de bouteilles vides, soit plus où moins 600 selon les journalistes de TVA, la grande majorité des péquistes boivent de la piquette à $ 15.00 la bouteille, ce qui fait pas loin de $ 1,000.00 de vin dégueulasse en plus ou moins un an. Avec un tel rythme, cela prend pour ce logement un gros bac VERT de 360 gallons pour les commerces et résidences à loyers multiples.

      Finalement, maintenant que ce dépité démissionne de son rôle de Ministre de l’Environnement, ce péquiste avec son salaire de simple dépité possède maintenant assez d’argent pour bouère et il faudra le watcher de près me disait hier à Montréal dans le Quartier Latin un vrai écologiste de Québec Solidaire ainsi que son compère d’Option Nationale qui est un vrai indépendantiste qui fait partie du 1 % des vrais contre le taponnage des péquistes……. Au plaisir, John Bull.

    • D’après la revue (allemande) Auto Bild, qui a effectué des essais (sur piste, bien sûr), en 2006, une Porsche Cayenne Turbo S consomme 66,7 litres aux 100 km à 270 km/h (l’équivalent de 3,5 milles au gallon US).

      Et ça se dit vert?

    • @onseclame

      Ma petite contribution se base plutôt sur celle, considérable, de Richard LeHire, ancien ministre péquiste, et PDG de l’Association des manufacturier du Québec (de l’extrème opposé, diriez-vous) : La dépossession tranquille. Je vous le recommande. En plus de porter attention à l’épidémie fulgurante de cancers dans la municipalité de Shannon Qc, où le sol est empreint de ce solvant organique présent dans les ”fluides de fracturation” du shale gazeux.

      Autrement, j’aimerais convenir avec vous que tout développement n’est pas égal, et qu’il faille distinguer l’immobilisme du contrôle du déficit commercial. Nous importons chaque année 26G$ de véhicules et de carburants. Nous pouvons pourfendre nos services et notre bien public pour continuer d’ignorer cette principale cause de notre appauvrissement collectif. Le PQ a improvisé, et parjuré en fiscalité des ressources. Cependant, il est le premier à vouloir contrôler ce déficit par une politique d’électrification des transports. Le contrôle du déficit commercial est une condition élémentaire de la prospérité, comme celui des ressources.

    • @jp_martel
      !

    • Ce qui le plus consternant pour moi, c’est que Pauline Marois connaissait quelques éléments du passé trouble de M. Breton, qu’elle a préférer ignorer, sous le compte” d’ erreurs de jeunesse”. Depuis le temps qu’elle est en politique, elle devrait savoir que tout finit par faire surface et en tenir compte avant de nommer quelqu’un ministre. Je suis même surpris que M. Breton ait passé l’étape des nominations de candidat pour le PQ dans un compté gagné d’avance.

      Pour ce qui est de M. Breton, il devrait avoir la décence de démissionner de son poste de député. Comment peux-t-il participer à l’élaboration de lois alors qu’il les a méprisés à maintes reprises?

      Et qu’on ne viennent pas me dire des dictons du genre “La faim justifie les moyens” pour cautionner ses actes. C’est une philosophie de Bougons à laquelle je n’adhère pas pantoute.

    • @fauconcanadien “Au-delà de cette vitesse, plus la vitesse est élevée, plus la consommation de carburant est élevée; donc on nuit à l’environnement.”

      Vous saurez cher monsieur que de temps en temps, il faut pousser la machine pour bruler le carbone dans votre moteur. Ca le nettoie et ensuite, le moteur polue enormement moins.

    • M.Marissal, je vous invite vous et vos lecteurs, à écouter l’entrevue de Luc Ferrandez à Dutizac ce midi. Allez à 98,5 pour réentendre cette entrevue, je ne suis pas toujours d’accord avec lui, mais cette fois…
      M.Leduc

    • M. Le journaliste…….

      Le commentaire de abc2424 du 29 à 20h31 est de la pure diffamation même assez mûre pour une poursuite devant les tribunaux civils. Plus prosaiquement…c’est de l’hostie de marde comme travail de modération. Je hais les médias sociaux (Facebook de ce monde où l’on retrouve plus de vendeurs à la ligne carrée que dans les annonces classées de quotidiens) et maintenant je sais pourquoi les blogs journalistiques ne feront plus partie de ma vie. Mon retrait comme blogueur et lecteur de Cyberpresse ne changera rien à la rotation des astres mais le tout ”commence à faire dure ” comme disent les natives. La version papier m’évitera de supporter des statistiques de lecteurs ”emballés” par le site.

    • @guygadbois…n’etait-ce pas la journée du “tcheque“ hier..ça devait être la fête dans votre quartier..

    • @voila

      J’habite dans le No 2. Je vous avoue ne pas avoir remarqué si les nounous et jardiniers étaient plus contents que d’habitude. Je porterai attention la prochaine fois, promis.

    • Jouer à la vicitime ou invoquer la théorie du complot semblent les nouvelles formules que les politiciens déchus comme Breton, Tremblay et Vaillancourt ont adopté pour faire face à leur triste sort. Pour ma part, il me semble que c’est un signe de bonne santé démocratique lorsque les citoyens ont la capacité de démasquer les irresponsables et les démettre de leurs fonctions de ministre ou de maire. Il y a certainement des peuples qui souhaiteraient pouvoir en faire autant…

    • Bonjour,

      Anyway, probité ou pas, en tant que Canadiens habitant la province de Québec, nous devons être tout à fait compatissant pour cet autre péquiste qui vient de tomber au COMBAT. Car de nos jours, comment être content, fier et satisfait d’être un péquiste.

      En conclusion, en ces jours de l’approche des Fêtes, l’odeur de sapinage aidant sera insupportable pour la très grande majorité des péquistes qui seront obligés de faire face à la musique devant une dinde maigrichonne et ses atocas du Québec. Soyons compatissant pour nos amis de la talle de péquistes qui sont encore CROYANTS. Car être un péquiste de nos jours, c’est bien assez pour partir sur une maudite brosse pour fuir cette réalité nationaliste. Soyez prudents les péquistes car, il y a de quoi partir sur une MAUDITE BROSSE pour vous autres les péquistes de bonne volonté…….., ce n’est pas le Père Noël qui va vous amener votre pseudo souveraineté, nous ne sommes pas encore dans la semaine des quatre jeudis. Au plaisir, John Bull.

    • Le PQ n’avais pas d’autres choix que de demander à Breton de démissionner de ses fonctions de ministre. Comment le PQ aurait-il pu justifier les augmentations d’impôt auprès des québécois qui travaillent le plus fort alors qu’un de ses ministres contrevient aux lois de l’impôt et de l’assurance-chômage?

    • L’homme agissait de façon imprudente. Mais de grâce, sacrez-lui patience! Ça lui coûte déjà assez cher, ne trouvez-vous pas? Maintenant il aura du temps pour s’occuper de la population de sa circonscription et apprendre son métier de député… Le lynchage a assez duré.

      Je crois qu’il a appris à la dure quelque chose de primordial quand on est dans la vie publique. Mais vous verrez! On entendra encore parler de lui. Pour la nouvelle année, qui approche à grands pas, je lui souhaite du succès dans son nouveau rôle de simple ”backbencher”… en attendant la suite.

    • Wow, à lire l’ensemble des commentaires sur le sujet(ainsi que son volume), je croyais qu’on s’était débarassé des curés moralisateur de ma jeunesse où “le ciel est bleu et l’enfer est rouge”… Là où je dis complot est lorsqu’une information n’est pas compète et porte à interprétation:
      - qui était propriétaire de la porche?
      - Les bouteilles vides venaient-elles de sa consommation ou récupération dans son environnement. Personnellement 50% des bouteilles que j’amenais au recyclage venaient de récupération hors de chez moi.
      - ses fraudes, à ce que je sache ont été payées tout comme j’ai déjà personnellement fait.
      - Pour le loyer, sur le site de Vigile.net vous trouverez l’histoire de Line Beauchamp qui quitte son logement communautaire à la barre du jour en laissant les autres membres de la coopérative à régler les frais de son geste. Histoire connue depuis mai dernier et aucun journaliste n’a sortie l’histoire et n’a pas démissionner.

      Donc, j’aime bien avant de porter un jugement et émettre un commentaire connaître tous les aléas de l’argumentation sinon c’est du vide.

      Pour terminer, si vous donnez la peine d’analyser le dossier du Suroit, vous découvrirez que Daniel Breton a fait épargner au Québec plusieurs million de dollars. Parce que nous payons à une compagnie Albertaine les frais d’une usine qui ne produit aucune électricité alors qu’il y en avait 10 de prévues. Breton a prouvé que nous n’avions pas besoin de ces centrales et la suite des chose a prouvé qu’il avait raison (voir aussi sur le site Vigile.net.

      “L’enseignement de l’histoire dans nos écoles forment les citoyens à faire un recul dans le passé avant de juger du présent.” Je constate que nous sommes déficiens en ce domaine

      Noel Lévesque

    • 275 km/h, ce n’était certainement pas une minoune. J’aimerais bien me payer ce plaisir, mais pas sur une autoroute d’ici et pas la nuit ou quand il y a la moindre circulation. En tous cas, ce n’était pas très écologique; une cerise sur le sundae. Un complot?Tout le monde complote plus ou moins, en politique partisane. Le manque de jugement est patent, tant de sa part que de celle de l’enquête interne de sécurité.

    • @jppineau2002 “Les dogmatiques, de tout acabit, me font lever le coeur”. À moi aussi. Il y a toujours dans le fanatisme une part de mauvaise foi. Il n’y a qu’à lire quelques commentaires radicaux sur les blogues pour le constater.

    • @tinonica “l’histoire de Line Beauchamp qui quitte son logement communautaire à la barre du jour en laissant les autres membres de la coopérative à régler les frais de son geste”. C’est vrai? Il serait intéressant de savoir si elle a remboursé. De Daniel Breton, vous écrivez:”ses fraudes, à ce que je sache ont été payées”. Et a-t-il remboursé son logement impayé? Daniel Breton a certainement de grandes qualités mais, comme d’autres dont Line Beauchamp, malheureusement de très gênants défauts.

    • Il y a plusieurs problèmes ici.

      Pourquoi les citoyens de Hochelaga-Maisonneuve ont-ils élu un député dont le passé est si douteux?
      Pourquoi la première ministre a-t-elle choisi comme une telle personne comme ministre? À ce que je sache, il ne possède aucune formation en environnement. Ne doit-elle pas faire enquête au préalable? Si elle l’a fait, pourquoi les enquêtes n’ont-elles rien révélé ou, dans le cas contraire, pourquoi les a-t-elle ignorées?
      Comme petit propriétaire ayant déjà eu des locataires qui ne payent pas leur loyer, je sais comment il est frustrant de faire affaire avec ces individus. La loi les protège et il est très difficile, sinon impossible, de récupérer son argent. Plusieurs commentateurs disent qu’on accuse M. Breton d’avoir été pauvre. Il l’a peut-etre été, mais cela ne lui permet pas de ne pas payer son loyer. S’il en était incapable, il aurait dû trouver d’autres solutions, comme louer une chambre quelque part (je l’ai déjà fait quand j’étais pauvre), vivre avec des amis, etc. Maintenant qu’il dispose d’un bon salaire, il devrait rembourser ses dettes à ses propriétaires passés.
      Frauder l’assurance-emploi est criminel. Pourquoi n’a-t-il jamais subi de procès à cet égard?
      Conduire à 275 km/h est aussi criminel. Pourquoi n’a-t-il jamais subi de procès à cet égard?
      Pourquoi ne démissionne-t-il pas comme député? Est-une question d’argent?

    • Hara kiri !

      Hélas, pour lui, ainsi qu’une partie de la “population verte”, Daniel Breton avait tendu la corde pour se se pendre, bien avant d’être nommé ministre.

      Pour la suite, qu’il devienne un bon député, et qu’il fasse amende honorable…c’est tout ce qui lui reste à faire.

    • M.Marissal,dites nous donc tant qu’a y être qui des libéraux boivent comme des trous et couche à gauche et à droite vous les journalistes qui savez tout.
      Mais,Mais ils se taisent devant les squelettes libéral.

    • Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit dans les journaux.

    • Bonjour,
      J’étais très heureux de la nomination de Monsieur Breton en tant que ministre.
      Monsieur Arcand, ex-ministre libéral était un bon communicateur, c’était sa formation mais ne connaissait rien à l’environnement. Il demandait des études favorables( on sait qu’en recherche gouvernementale, vous avez la réponse avant de commencer le contrat) et il savait parler, je dirais, chanter. Il était comme mes canaries, un beau chateur,Mais comme mes canaries, c’est tout ce qu’il savait faire.
      À Laval, j’ai durant 2 ans travailllé à faire respecter le règlement provincial sur l’interdiction des pesticides sur les pelouses. Beaucoup de bla, bla, avec les fonctionnaires mais cela devait venir des citoyens comme moi. Vaillancourt a toujours refusé et ce manque de civisme des cioyens fait la preuve qu’ils y en a quantité. Pourquoi le Ministre Arcand n’a pas exigé ?
      J,étais certain qu’avec le ministre Breton, cela ne niaiserait pas.

      Il y a erreur de la part des conseillers de Madame, si elle avait su toute ses dettes, elle est assez riche elle-même pour prêter l’argent et de rêgler le tout avant la nomination.
      Monsieur est un vrai, son passé le dit. Pour payer des dettes il faut de l’argent. Maintenant avec son salaire de député, il paiera , il l’a dit.
      Il est tatoué au coeur, au cerveau depuis toujours, il n’avit pas besoin d’études, il les avait faites.

      Malheureux ces attaques par les libéraux et les caquistes.
      Aurait-il été mieux de faire faillite avant de se présenter comme les nombreux candidats et députés élus ?
      Non, il est honnête, il va payer.
      J’aimerais bien connaître la version de l’excès de vitesse. Étais-ce une Ferrari à essayer pour son implication comme chroniqueur automobile?
      MAIS, que la Presse nous parle donc de la nouvelle qui circule. OUI, on dit que le Ministre Breton est allé directement à une réunion à laquelle, une société avait fait approuvé la construction dans le milieu du fleuve en face de Québec. Elle avait le perdroit et obtenu ce droit du fédéral car le fleuve est de jurisdiction fédérale. ET Monsieur le Ministre, s’est levé il a dénoncé ce projet.
      Si vous recherchez, avec l’aide de vos nombreux clients de votre Blogue, vous y trouveriez un exploit du ministre Breton.
      Qu’importe, le Député breton fera toujours peur même comme Député, il ne craint pas ses ennemis, il les connait maintenant.
      Le Québec ne peut pas toujours avoir des ministres qui ne connaissent rien au poste nommé.

      richard lavigne
      laval

    • Bonjour,

      Bien sûr, de toute évidence, il est quand même navrant de constater et de voir qu’une gang de péquistes défendent becs et ongles ce soi disant écologiste les deux yeux FARMÉS BEN DUR dans leur langage jouallisant de Bergeron Tremblay et CIE. Nos péquistes n’ont pas l’habitude de s’enfarger dans les fleurs du tapis lorsque c’est le temps de défendre un de leurs rares disciples occasionnels car de nos jours en 2012, convertir un citoyen pour le faire RENTRER dans les péquistes, ce n’est pas une tâche facile et je dirais même que ce n’est pas une sinécure de se pogner un nouveau membre.

      En terminant, ‘Monsieur Daniel Breton mangea à tous les râteliers avant de RENTRER CHEZ LES PÉQUISTES car cet honnête homme avait presque fait tout le tour de ce qui était à gauche avant de faire le Grand SAUT à droite chez la talle de péquistes opportunistes avec seulement le FLASHER qui est à gauche. Nos péquistes à nous Autres ne sont pas difficiles car faute de trèfle, les péquistes se contentent de chiendent….. car ça pousse partout et que ÇA ARTROUSSE le membership me disait tout à l’heure un vrai écologiste de Québec Solidaire qui se moquait des péquistes aux pieds plats devant la foutue Cause Nationale….. Au plaisir, Erwan Basque.

    • À ceux et celles qui font un lien avec Gesca et les journalistes de ce quotidien… vous avez la mémoire courte.
      Le printemps minable a trouvé de très nombreux appuis à La Presse, le parti Libéral a été joyeusement défoncé par ce journal… et les minus GND et cie y ont trouvé de nombreux appuis.

      Ce Breton n’aurait jamais du être nommé ministre… mais le PQ a quand même accepté la candidature de LBB… C’est le résultat de l’amateurisme du PQ, parti qui passera à l’histoire comme le pire gouvernement élu.

    • Quoi de plus normal pour ultra gauchiste de ne pas payer son loyer. C’est le propriétaire le problème! C’est un méchant capitaliste.

    • @johnBull Tu perds ton temps il n’y a plus personne qui te lis, “réveille bon Canadian”!!!

    • Ormis tout les problèmes liés à la fraude, un Ministre de l’Environnement devrait pratiquer la conduite eco-responsable. Rouler à 275 km/h n’est pas écologique.
      En politique, nous n”avons pas besoin de ces écologistes charlatans qui pratiquent le “faites ce que je dis mais faites pas ce que je fais”, encore moins lorsqu’on le nomme ministre. Ca me fait penser à la ministre Boulay qui appuyait les campagnes de viteese au volant mais qui roulait avec son chauffeur à 130km/h sur la 40. Malheureusement, l’état québecois est rempli de ces fumistes.

    • @respectable “Quoi de plus normal pour ultra gauchiste de ne pas payer son loyer”. Encore un jugement basé sur un procès d’intention, sur un préjugé haineux. Selon vous, il semble que la droite a toutes les vertus et la gauche tous les vices. Ce n’est pas de l’imbécilité, c’est de la mauvaise foi. Vous êtes pathétique.

    • Le Grand soir de la révolution québécoise ne commencera pas par un OUI mais par un non-paiement de loyer des carrés rouges en masse. C’est comme ça que je vois ça.

    • Bonjour,

      Au moins, dans cet amoncellement invraisemblable de plus de 500 bouteilles de piquette avec plein de produits chimiques dedans, si quelques canettes et bouteilles de Labatt Bleu et de Pepsi avaient fait partie de cet immense entreposage, à tout le moins nous aurions pu présumer de la Foi nationaliste de Monsieur Daniel Breton. Toutefois, rien qui puisse démontrer sa Foi dans la foutue Cause qui ne gigote ni se tortille même plus du Q.

      Finalement, quel baume sur des plaies vives des nationalistes québécois serait de la partie avec des bouteilles et des canettes consignées de Labatt Bleu et de Pepsi qui démontreraient à la face du monde la Foi inébranlable de Monsieur Daniel Breton dans la pauvre Cause.

      En conclusion, la société qui se pense distincte est au moins distincte de par son nationalisme aveugle. Car le Québec est le seul endroit dans le monde entier dont les ventes de Pepsi battent à pleine couture les ventes de Coca Cola. Tout ça parce que les bouteilles et les canettes de Pepsi sont Bleues. Voilà une démonstration de l’inconscient d’un nationaliste québécois qui, des années 1960 jusqu’en presque 2000 dans le Québec nationaliste des régions, et bien Oui, ces nationalistes buvaient à l’unisson de la Labatt Bleu et gare à vous comme au Parc Maisonneuve lors de la Fête de Baptiste, des fiers nationalistes tabassèrent un groupe de jeunes qui osèrent amener des caisses de 24 de Budweiser dont la couleur était rouge. Heureusement, depuis un peu plus de dix ans, le fanatisme du NATIONAL est en forte régression dans la province….. Au plaisir, Erwan Basque.

    • Et maintenant, $170,000 à vie pour André Boisclair (en lui octroyant à la cachette un poste de sous-ministre). Ces gens-là n’en manquent pas une. Pendant ce temps, on demande à 2% de la population qui paie 40% de nos impôts collectifs d’en payer encore plus et on demande aux restaurateurs de payer de l’impôt additionnel sur des bouteilles de vin qu’ils ont déjà en cave (donc déjà payées). Cela ne fait plus de sens.

    • Son veston dépassait de son vieux Kanuk. La monture de ses lunettes datait. Il n’était pas à sa place sous les projecteurs. On riait de lui. Comme député ça va car il représente bien Homa mais pas plus pour ce type. Un peu de classe que diable les péquisses! ON aurait pu au moins l’habiller comme du monde.

    • La façon dont les médias en général ont traité la nouvelle Boisclair, et l’affaire Breton et, y’a quelques mois le printemps Érable, est pour moi, de mémoire, un des plus mauvais moment de l’histoire du journalisme québécois, carrément.

      Espérons que ça n’aura été qu’un bref accident de parcours et que 2013 sera plus posé.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    26272829  
  • Archives

  • publicité