Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 13 août 2012 | Mise en ligne à 22h41 | Commenter Commentaires (59)

    Hey, le jeune!

    Voici la deuxième vidéo de l’Institut du Nouveau monde pour inciter les jeunes à exercer leur droit de vote. Très bon. Drôle, en plus. Et pas paternaliste, ce qui est rare quand on parle aux jeunes de leur droit de vote. La première était bien, celle-là est encore mieux.

    À chaque élection, on parle du vote des jeunes (18-25) et, surtout, on s’inquiète de leur faible participation. Rarement, toutefois, aura-t-on mis autant d’efforts à les convaincre de renverser la tendance que cette année. Le DGE, l’Institut du Nouveau Monde, la FEUQ et les partis politiques, tous reprennent le même refrain: vous avez le droit de vote, utilisez-le.

    Dans cette deuxième vidéo de l’INM, cette phrase bien sentie: «Si on nous enlevait le droit de vote, on se battrait pour le récupérer, non?» En effet.

    Avec le climat électrique causé par la crise étudiante et l’émergence de nouveaux jeunes leaders en pleine période électorale, le moment devrait être propice à un retour aux urnes d’une jeunesse qui les boude depuis trop longtemps.

    Verra-t-on une augmentation substantielle de la participation des jeunes le 4 septembre? Je ne sais pas, mais si ce n’est pas le cas, on a vraiment un problème!


    • En effet, avec tout le grabuge et le brouhaha que nous avons vécu depuis février dernier, la moindre des choses serait que les 18-34 ans votent en masse. Peut-être que ceux qui se plaignaient du déficit démocratique de beaucoup d’assemblées pourraient finalement participer à un exercice démocratique digne de ce nom?
      Par contre, sachant que la démocratie étudiante ne mobilise pas tant que ça (vu les taux de participation peu élevés), il ne faut pas s’attendre à des miracles. Une hausse de quelques points de pourcentage serait déjà appréciable.

    • “‘Hey, le jeune!” C’est ce que dirait Jack Layton s’il était encore parmi nous. Smilng Jack! J’espère que le film sera aussi bon que le gars.

    • C’est tellement vrai qu’en beaucoup d’endroits au monde on se bat pour avoir le droit de vote et nous, en occident, on prend ca a la legere. J’espere que le 4 septembre 2012 on va battre tous les records de présence aux urnes.

    • J’espère que les jeunes iront voter en grand nombre pour que la mobilisation étudiante du printemps ernier n’ait pas été vaine. La société de demain c’est eux qui la feront et eux qui vivront à l’intérieur pas mon oncle Legault le démagogue avec ses formules toute faites et son idéologie prêt à porter qui cherche à réconforter la faune des larbins de la région de Québec qui constituent sa base électorale.

    • Voter c’est un petit geste qui prend rarement plus de 30 minutes (en incluant le déplacement). Un seul vote ne peut pas changer un gouvernement parce qu’il faut être beaucoup pour que ça compte mais si beaucoup de jeunes ne votent pas, les politiciens ne tiendront pas compte de leur besoins.

      Voter exige que l’on s’informe un peu de ce qui se passe dans la société. On ne peut pas choisir un gouvernement uniquement sur la campagne électorale qui est une longue et intense séance de vente. Le principal enjeu doit être de juger si le gouvernement en place a bien fait son travail. Si oui, on le garde. Si non, on le change. Les prochains ne peuvent pas être pire et pour éviter une corruption excessive, il faut changer régulièrement les gens au pouvoir.

      La démocratie est le moins pire système qui a été inventé. C’est celui qui tiens le plus compte des besoins des gens ordinaires. Mais si on va pas voter, ce sont les lobbyistes que le gouvernement écoute.

    • Je crois qu’on sera encore extrêmement déçus du vote des jeunes. Depuis les manifs du 22 et autres démonstration, on s’est pris à croire qu’ils étaient plus engagés, plus allumés mais c’est faux. C’est toujours le même 25-30% de jeunes qui décident de contester, de faire entendre leur voix, cette même tranche qui ira voter. Le reste n’en ont rien à cirer. Y’a qu’à voir les votes de grève aux participations anémiques pour constater ;a véritable nature des jeunes : le je-m’en-foutisme.

    • Faudrait surtout se demander ce qui a fait qu`un moment donné les québécois (de tous âges) ont pris pour acquis ce devoir et l`ont considéré optionnel et/ou fastidieux. Il y avait vox pop sur un site concurent qui demandait à des nons-votants leurs raisons de ne pas profiter de leur droit et c`était du n`importe quoi !

      Sans tomber dans le cliché habituel, il est quand même incompréhensible de constater que nous levons le nez sur un droit qui est souvent payé par le sang dans d`autres régions de la planete.

      Mais pour revenir au coeur de ce billet je me demande bien qui va leur parler sans paternalisme ou condescendance. Hier c`était au tour de Legault d`y aller de propos arrogants et réducteurs.

      J`invite aussi les parents à jouer leur role d`incitatif dans le prochain scrutin. Je sais …parler politique en famille c`est jamais gage de discussions paisibles mais quand ca s`impose, il faut ce qu`il faut.
      Je ne peux croire toutefois que le vote des jeunes ne sera pas massif cette année. Voila l`occasion principale de s`exprimer et d`être conséquents avec les revendications des derniers mois. Voici surtout l`occasion d`envoyer un message sans équivoque à ces cravatés confortables que c`est maintenant ou jamais qu`on doit agir et que tous ces beaux discours des politiciens de carriere ne sont que tergiversations de fumeux de pipe dépassés et blasés.

    • Il serait bon de rappeler aux jeunes étudiantes qu’il y a à peine 100 ans des femmes s’enchaînaient aux grilles du palais de Buckingham pour obtenir le droit de vote, que plusieurs ont fait de la prison, que les Québécoises ont obtenu le droit de vote en 1940 seulement et que jusque dans les années 60, il était fréquent qu’un homme ordonne à sa femme de voter comme lui. “N’annule pas mon vote!”, c’était le mot d’ordre de bien des maris. Tout ce long combat pour rien? Allez voter, les filles!

    • Il y a le PQ qui appelle les jeunes qui ont eu 18 ans dans les quatre dernières années. En plus de s’informer si ils vont aller voter, ils posent la sempiternelle question “Vas-tu voter du bon bord ?”. Mais ils ne posent pas la question aux parents.

    • À chaque élection la même chanson: yo yo yo les jeunes allez voter!

      Mais quel est le message de ce type de campagne publicitaire? Je crois qu’il est résumé à la fin du clip par Didier Lucien: «Votez oui, votez non mais votez quand même, votez parce que c’est bon! »

      L’important c’est de voter! Le vote est présenté comme ayant une valeur intrinsèque. Je ne comprends pas en quoi inciter des jeunes (ou moins jeunes) à aller voter sur un coup de tête représente un bénéfice pour la démocratie.

      Ne pas aller voter est aussi une option valide: pour ceux qui ne se sentent pas aptes à se prononcer, pour ceux qui n’en ont rien à cirer et pour ceux qui ne veulent plus jouer le jeu!

      Le fait que la classe politique et les meneuses de claques médiatiques encouragent les gens à prendre des décisions impulsives est probablement une plus grande menace pour la démocratie que l’abstention.

    • Bonjour,

      Tout en étant fortement sceptique sur un vote massif des jeunes, ceux ci se gargarisent plutôt de ce vieux slogan : Si voter pouvait changer quelques chose, ce serait illégal. Au plaisir, John Bull.

    • On attend quoi pour permettre le vote par Internet? C’est la que tout se passe aujourd’hui et c’est la seule façon d’augmenter considérablement le vote des jeunes et du reste de la société.

      Fernand Turbide

    • C’est pas facile pour les jeunes de croire à la démocratie… en effet, leur premier contact avec ce principe se fait généralement au CEGEP, où ils font connaissance avec la soi-disant “démocratie étudiante”, c’est-à-dire des assemblées interminables noyautées par une clique de militant(e)s exalté(e)s qui font durer le supplice (et l’intimidation) jusqu’à ce que ceux qui veulent voter contre le boycott de leurs cours, découragés, aient quitté l’assemblée. Alors là, hop, on reconduit le boycott par un vote de 54 vs 49 étudiants sur un total de 4,200.

      Allô, démocratie!

      Heureusement, il semble que la majorité silencieuse étudiante a décidé d’endurer ce supplice grotesque afin de retourner étudier cet automne; mais ce n’est pas ça qui va les réconcilier avec la vraie démocratie!

    • Je crois que nos jeunes vont aller voter aux prochaines et je crois même qu’ils vont voter “fort” !

      J’ai confiance en eux. Ils m’ont donné confiance en eux le rpintemps dernier.

    • …@VM: Deux minutes quarante-trois secondes. Cent soixante-trois secondes. Vrai qu’il y a là-dedans des «clips» qui frappent l’imagination. Vous avez probablement retenu le meilleur: «Si on nous enlevait le droit de vote, on se battrait pour le récupérer, non?» .

      Mais si on passe cette vidéo au complet, combien de jeunes vont l’écouter en entier? Aie! Deux minutes quarante-trois! Vous ne trouvez pas ça un peu long? Après tout, ne sommes-nous pas à l’ère des 140 espaces-caractères? Et des clips de 30 secondes aux bulletins de nouvelles?

      Moi-même, je pense que j’ai été un peu longuet dans mon commentaire…! Alors, bonne fin de campagne.
      JFC

    • J’ai bien l’intention d’aller vote – et je compte aussi m’impliquer pour encourager ma tranche d’âge d’aller voter – mais il faut avouer que bien souvent, notre vote ne compte pas. C’est pour cela qu’il faudrait un scrutin proportionnel.

      Regardez lors des élections fédérales: à peu près tout le Québec, une partie de l’Ontario et les Maritimes ont voté NPD, et on se retrouve avec un gouvernement concervateur, et majoritaire par dessus le marché!

    • Allez voter les étudiants, allez-y en masse ! Et si le gouvernement corrompu de Charest est réélu le 4 septembre eh bien on retournera en grève générale illimitée, étudiants, profs, ambulanciers (ça se prépare…), policiers…

    • Bien fait au début mais beaucoup, beaucoup trop long………….ça devient vite ennuyant !

    • Le taux de participation devrait atteindre environ 62-63%

    • J’ai regardé le vidéo et pour ma part il ne me convainc pas. Je ne suis pas un jeune et donc pas de leur génération alors je ne sais pas si cela peut les rejoindre.

      Et la lecture qu’on en fait si je me rapporte à mon propre vécu est complètement différente de la mienne. Pourquoi, moi à 18 ans, en 1989 suis-je allé voter ? Parce que j’avais eu un cours de politique de Québec et du Canada au cégep à l’automne 1988 et que nous avions suivi la campagne fédérale ? Le cours de politique internationale à l’hiver 1989. Notre rencontre avec trois politiciens à l’école élémentaire (maire, député provincial et fédéral ) et simulation d’élections chez les élèves quoiqu’un élève avait promis et donné de la gomme à tout le monde s’il était élu maire…. Jacques Parizeau qui revenait et était fidèle à ses convictions indépendantistes, une idée, un projet et un rêve remis de l’avant qui pouvait mobiliser les jeunes ? Les ailes jeunesses des paris politiques présentes au Cégep ? Des professeurs impliqués ? Le prof d’économie même en avait parlé. Les politiciens faisant des visites ? Oui, oui, Lucien Bouchard, alors, Ministre de l’Environnement chez les progressistes-conservateurs était venu au cégep pendant mes deux années… Je l’avais vu passer. Parizeau était même ven donner une conférence une fois, je n’y suis pas allé mais c’est cela qui mobilise.

      Non, le ton me rejoint pas pourquelqu’un de ma cuvée ou groupe d’âge et Didier Lucien me fait penser à certains comédiens dans Passe-Partout à l’époque qui parlaient aux enfants en bébés comme si eux-mêmes étaient des enfants. Ce qui m’énervait et j’étais un peu plus vieux. La même chose pour Didier Lucien, il se la joue cool comme s’il était un ado de 16-17 ans ou un jeune adulte de moins de 25 ans. Cela ne fonctionne pas, du moins avec moi comme dans mon univers depuis ma petite enfance. Non, nous nous n’aimions pas le politically correct et on aimait les émissions jeunesse avec de la folie, des pétards à la farine, des vilains faisant des mauvais coups et tout genre Centour ou autres Oraliens.

      Par ailleurs, à La Presse, en 1988 j’avais commencé à lire Foglia, le meilleur chroniqueur avant je lisais surtout les sports, la petite presse et les arts et spectacles… Et lui écrivait déjà vers cette époque que le droit de voter impliquait aussi le droit de ne pas voter. ENFIN, quelqu’un d’intelligent et qui ne lèche pas personne et ne fait pas la morale n’importe comment… Ce droit là, je m’en suis prévalu plus tard à quelques élections. Cette fois-ci je vais voter mais rien de mobilisant…

      En plus, on arrête pas de dire qu’il faut lutter contre le cynisme ? Au contraire et on ne sait même plus ce qu’est le véritable cynisme… RBO, dans les années ‘80 étaient des héritiers des cyniques, leurs dénonciations étaient autres. C’est le je-m’en-foutisme qu’il faut combattre mais aussi toute forme d’hygiénisme ou de conformisme peu convaincant.

    • @Jean-François Couture

      Pour être long dans les commentaires, je peux être imbattable ou presque mais je m’adressais pas aux jeunes…

      ——————————————

      Mon groupe d’âge à moi, nous étions encore au papier et au crayon et une prof de philo ridiculisait légèrement les cellulaires de l’époque… Mais passons….

      Mais si on fait court ce qui me rejoignait et me rejoint toujours ce sont les aphorismes un peu comme Nietzsche, ou de l’humour qui rentre vraiment dedant comme RBO ou les bleus pudres faisaient. Oui, on a bien eu le Sportnographe mais ils sont un peu trop prévisibles dans leurs positions politiques.

      On trouve le vidéo non-paternaliste ? C’est vrai, il n’est pas paternaliste, il est ”MATERNALISTE” et il fait plus penser à une maman qui ne l’a pas l’affaire et essaye d’être cool pour rejoindre se ados….

      Je dis cela mais c’est pour moi, les jeunes Y sont bien différents et plusieurs de ma propre génération et groupe d’âge peuvent penser autrement.

      Pour moi, ce qu’on doit faire c’est d’informer les gens comme il faut. On peut bien essayer de convaincre mais je déteste me faire dire quoi faire ou ne pas faire, j’aime prendre mes propres décisions.

      Si les jeunes ne se présentent pas aux urnes, nous avons un problème ? Peut-être mais lequel ? Aux élections scolaires ou celles d’assemblées d’actionnaires, les taux de participation ne sont pas très élevés. DONNEZ L’INFO et ensuite laissez les gens faire… Le DGE n’est pas heureux ? Il a manqué sa vocation ? Il aurait dû être curé dans les années 1940.

      Voilà. Je dis cela mais en même temps, aux dernières fédérales j’ai communiqué avec une proche pour lui demander si elle allait voter et de la même génération quoique plus Passe-Partout… Elle n’y allait pas…

      Informez-vous comme il faut. Ensuite, oui allez-y mais si vous y allez pas cela reste votre décision. En autant que votre décision soit éclairée. Et non je ne suis pas d’accord avec Venne quand il croit que seule une infime minorité des jeunes sont abstentionnistes en étant bien renseignés. Trop pessimiste, puis il faudrait aussi viser ceux plus vieux qui votent par habitude, par conformisme, bref en suiveux… Vraiment pas plus forts que ceux qui ne votent pas.

    • Après la crise que nous avons connue et tous ces efforts de communication maintenant, je ne vois pas comment le vote des jeunes pourrait ne pas augmenter de façon significative.

      Dans le cas contraire, on aura, en effet, un très gros problème. Encore plus gros que celui de la corruption. Quand on se fait voler, qu’on le sait et qu’on laisse faire… Une vraie invitation aux crapules de revenir nous visiter prochainement. Les portes sont déjà grandes ouvertes.

    • Si les politiciens s’interessaient un peu aux jeunes, peut-être que ceux-ci auraient envie de participer à l’exercisse démocratique. Tous les programmes et les promesses des politiciens se concentres sur les Boomers qui détiennent le pouvoir démographique. Il n’y a jamais rien pour les jeunes.

      Nous nous faisons seulement dire que nous allons faire des sacrifices pour nos parents, rembourser la dette de nos parents, remplir la régie des rentes pour nos parents et nous n’aurons rien…. QUand nous regardons ce constat, qui est que tout le monde se fou de ce que les jeunes pensent et veulent, comment voulez-vous qu’ils se sentent impliqués?

      Les gouvernement et le peuple n’a que lui à blâmer pour la faible participation de sa jeunesse!

      Pierre-Luc Tremblay

    • Bonjour M Marrisal

      Je vous invite à ma conférence de presse
      Samedi le 18 août 2012 à Montréal
      SVP confirmer vos présences(le nombre) au 450-745-0704 pour avoir l’adresse
      de ma conférence de presse

      3 Conférences pour le prix une
      Voici les titres

      Pourquoi une injonction contre l’élection provinciale ?
      Pourquoi un nouveau parti politique … mais cette fois -ci un parti qui n’a pas la gueule de bois pour changer?
      Pourquoi nous allons demander un recours collectif contre les gourvernements des 50 dernières années et tous les représentants qui étaient au parlement?

      Je vous invite a 7:15 Am dans un Hôtel de mon choix qui vous seras communiqué lors de votre réservation
      39 minutes de pur délire mais pas juste une liste de problèmes, mais les vraies solutions aux problèmes vous serons communiqués ainsi que nos sites web, les téléphones, la possibilité au journaliste d’avoir des entrevues exclusives.

      Madame Marois, Monsieurs Charest & Legault je vous souhaite bonne chance pour le 4 Septembre 2012

      Mais maintenant que je suis dans la course vous allez finir derrière, je vous le jure, aucune défaite en 49 années et demi d’existence, bonne chance.

      Que le meilleur gagne !

      25 ans de préparation Moi monsieur Charest, je peux affirmer vraiment que je suis prêt et vous !

      Bonne chance M Charest, je crois accompagner M Bellemare dans sa décision de se présenter contre vous dans Sherbrooke…. Tic Tac,Tic Tac, le temps s’écoule et vous minutes sont compté avant votre retraite Monsieur Charest…un vrai tacticien de votre calibre cela vas faire changement…

      99$ par personne maximum 12 personnes par média svp réservé au 450-745-0704 avant 20:00 le 17 Août
      les 120 premiers seulement
      payable à l’avance par carte de crédit

      Signé Philippe
      Futur premier ministre du Québec
      N.B.; Pour en savoir plus vous enregistrez pour le 18 août, cependant si vous ne vous présentez pas vous ne serai pas bienvenue les 12 autre matin pour la suite chaque jour a 7:15
      Alors bonne réflexion

    • @j.c.virgil
      “La société de demain c’est eux qui la feront ”
      Avez-vous vu l’ordre du jour de l’Assemblée étudiante du CEGEP du Vieux Montréal ?
      En résumé, ils veulent :
      - remplacer la direction du CEGEP qui est violente et décérébrée.
      - prendre les controle des établissmeent d’enseignements (et tout les autres établissements quels qu’ils soient)
      - arrêter de quémander alors qu’on peut prendre.
      - donner des cours horizontaux, sans programme rigide, non-évalués
      - remplacer le capitalisme

      Un beau programme !!!

      @gasston
      “une clique de militant(e)s exalté(e)s ”
      Pour une fois je suis d’accord avec vous. C’est pas comme ça dans tous les CEGEP mais au Vieux … ayoye. La secrétaire de l’Assemblé était la fille de Khadir. L’autre. Pas celle qui a enfumé le Métro.

      @krustyleclown
      “Ne pas aller voter est aussi une option valide: pour ceux qui ne se sentent pas aptes à se prononcer, pour ceux qui n’en ont rien à cirer et pour ceux qui ne veulent plus jouer le jeu!”

      Donc, vous aimez mieux laisser les autres “jouer le jeu” pour vous ?

    • M.Marissal,
      Considérant que les jeunes (contrairement à une bande de baby boomers, pleutres, indolents et irresponsables) ne se sont pas laissé rouler dans la farine par un PM à deux faces magoullleur qui est supposé être leur Ministre de la Jeunesse (sic)…
      Considérant que les étudiants vont voter pour ABCAQ
      (Anything But Charest et CAQ)
      Et considérant que les brebis libérales qui se targuent de promouvoir la démocratie, la loi et l’ordre (re-sic) hurlent de désespoir dans la vallée des larmes de la déconfiture électorale,
      Vous allez encore vous faire traiter de méchant séparatissse parce que vous encouragez les jeunes à aller voter et à promouvoir la démocratie !
      Décidément, vous aimez les «sports extrême…-:)
      Robert Alarie

    • Quand tu me demandes de voter tu m’indiques que c’est ton besoin et non le mien. J’irai voter quand je sentirai que c’est mon besoin et non le tiens man. Lo.

    • flo-rence
      J’ai trouvé votre commentaire brillant et à point. Je l’ai tweeté en vous donnant comme source.
      Encore, s’il vous plaît!

    • gasston
      La «vraie» démocratie, c’est quand on vote à votre goût?

    • L’Australie:”Le vote est obligatoire, tant pour les élections fédérales que pour les législatives et les territoriales, pour tous les Australiens âgés de 18 ans et plus” (wikipedia). Pouquoi pas ici?

    • EXCELENTE cette publicite ,j aime bien merci Alain Legault

    • C’est une très belle publicité positive pour une saine démocratie. Bravo à tous ceux qui ont participé au tournage.

      Mario Dupuis
      Windsor, Ontario

    • Bien beau de dire aux jeunes d’aller voter mais il faudrait qu’ils s’informent pour savoir pour qui voter. Sinon ils feront quoi avec leur vote? N’importe quoi? Il faut connaître le programme des partis et s’y intéressé avant de faire un x sur un bulletin de vote.

    • Merci Vincent pour la vidéo. Le message est essentiel, mais trop long. À l’ère des tweets de moins de 144 caractères, des pubs de 30 sec. et du “fast thinking”, bien des jeunes (et des vieux) vont décrocher avant la fin.

    • Je suis sûre que le taux de participation des jeunes aux votes liés aux téléréalité est plus élevé que celui aux élections! Ils ne peuvent pas bouder les élections et ensuite se plaindre de ce que le gouvernement ne les écoute pas. Il faut être logique et conséquent. C’est triste mais en politique, si tu ne vote pas, tu n’existe pas!

    • Au risque de déplaire à une grande potuion des lecteurs, je me permet quand même une remarque: les associations étudiantes et leurs leaders (l’élite quoi) ont formulé des recommandations aux étudiants pour qu’ils votent PQ, QS ou ON parce que ce sont les 3 partis qui ne veulent pas augmenter les frais de scolarité. Ils n’ont même pas cru bon de mentionner que ce sont aussi les 3 partis souverainistes! Si tout ce qui guide leur vote est les frais de scolarité (les plus bas en Amérique) sans égard aux plateformes des partis sur tous les autres enjeux, leur abstention n’est pa sun si gros problème. Au fait, quel parti a un plan clair pour régler le déficit (1.5 milliards prévu cette année et il est fort probable que ce sera pire). Le PQ a clairement la solution en gelant les frais de scolarités, en gelant les tarifs de garderie, en refusant de développer le Nord, en refusant de hausser les taroifs d’HQ, en augmentation les subventions aux artistes, etc… le modèle grec

    • On veut intéresser les jeunes à la politique, mais on refuse aux partis qui les représentent le mieux (Option nationale et QS) de se présenter au débat des chefs… TVA refuse même de passer des pubs télé de Québec solidaire! De quoi ont-ils peur?

    • À en juger par le faible taux de participation aus assemblées étudiantes sur un sujet qui les touche directement, c’est pas trop prometteur.

    • Trop long et trop répétitif, comme disent les jeunes ont ça Short and Sweet.
      Mais ça pourra peut être en accrocher quelques uns.

    • Je voulais dire on aime ça…

    • Si tout le monde votaient, nous aurions des surprises et les politiciens n’aiment pas les surprises.
      Pour une plus grande participation il faudrait 2 règles:

      - vote par internet
      - incitatif à voter (genre vote obligatoire) où si je ne vote pas je n’ai pas droit à une réduction sur les services gouvernementaux…permis de conduire, taxe santé, bourse, frais de scolarité, etc. En fait, nous avons une société pour nous donner ces services. Il faut donc y participer pleinement.

    • Les jeunes vonteront-ils plus? Rien n’est moins sur. Récemment, n’y a t il pas eu une demande d’adressée au DGE d’intaller des bureaux de scrutins dans les universités et CEGEP? Et l’argument soulevé par les demandeurs étaient que si c’était valable pour les CHSLD par exemple, ça devrait l’être pour les universités et CEGEP! Misère! Comme si la condition d’un grand flanc mou de 19 ans au bout de son texto, se comparait à celle d’une mémé en marchette!

    • Mon opinion n’est pas un sondage mais une constation dans mon environnement, si les jeunes vont voter comme ils le dsent le 4 septembre et c’est un peu partout au Québec, ce n,est pas de bonne augure pour les libéraux et même les caquistes, leur vote ne sera pas ncessairement stratégique mais bien contestataire de ces deux partis, le PQ et QS se conflent de leur vote avec une majorité pour le PQ avec quant même ON et même Vert, et je dirais même que l,ensemble de la population ira voter en plus grand nombre que d’habitude,du moins dans mon petit coin de pays. Généralement le tout se traduit par un changement de gouvernement, aller faire une retrospective des changement de gouvernement depuis la révolution tranquille et ça c’est toujours traduit comme suit aux élections.

    • Osons croire que les jeunes se déplaceront pour voter et ainsi participer à un vrai mode de scrutin démocratique où le résultat tient compte de la majorité réelle des électeurs et non pas des «forts en gueule et en muscles».

    • zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz !

      paul beliard

    • “Verra-t-on une augmentation substantielle de la participation des jeunes le 4 septembre? Je ne sais pas, mais si ce n’est pas le cas, on a vraiment un problème!”

      Non, cela prouvera le point de Legault qu’ils sont tellement paresseux, qu’ils ne vont meme pas mettre un petit crochet dans un cercle ;)

    • aller voter c est comme mettre du gaz dans le bazou parqué sur des briques dans cour depuis des années parce que le moteur part pu , on aura beau mettre la tv sur le hood pis se faire croire qu on est au cinéparc mais dans le fond tout ce que çca indique c est qu’on veut se faire baiser sur le siège en arrière

      albert bela

    • Il y a quelques temps tous les partis s’étaient entendus pour favoriser le vote des jeunes et pour favoriser l’implantation de bureaux de vote sur les campus.

      Le printemps dernier, Jean Charest et le PLQ ont changé de bord et s’opposent aux bureaux de vote sur les campus.

      Durant tout le printemps, Jean Charest et le PLQ insistaient pour dire qu’ils avaient un mandat démocratique clair et que la remise en cause de ce mandat devait se faire uniquement par des élections. Depuis, ils ont demandé au DGEQ d’avertir la CLASSE (on devrait dire intimider) pour éviter que les jeunes s’impliquent dans la dite campagne.

      Bref, c’est bien beau un clip, mais le fond est là : les jeunes ont goûté à la vrai démocratie (CLASSE) et le PLQ veut éviter à tout prix que maintenant ils s’impliquent.

      Simon Chartrand
      Montréal

    • À quoi ça sert d’avoir un blogue sur un sujet s’il n’est pas vivant.

    • C’est pas toujours simple pour la jeunesse de voter. Entre mes 18 et 25 ans, j’ai dû passer mon tour. Pas par manque d’intérêt, mais en étudiant à temps plein et travaillant à temps partiel le soir. Donc journée bookée de 8am à minuit! Tu te fais dire par tes profs que ton absence au cour sera comptabilisée (Cégep) et tu te fais dire par ton boss que tu aurais pu aller voter avant ton quart de travail. Y’a surement moyen de favoriser et d’encourager le vote, et ça commence par une compréhension des horaires des étudiants. Certes le vote par anticipation… mais quand on est vraiment intéressé par la campagne, a-t-on vraiment envie de choisir avant la fin?
      GM

    • Le Canada fait partie d’un système mondial basé sur l’endettement qui est contrôlé et géré par des banquiers plutôt que par des gouvernements souverains. C’était ce système qui fut responsable de la Grande Dépression de 1929 et le même encore qui nous mène tout droit à la même catastrophe qu’en 1929, sinon pire. C’est ce système financier qu’il faut contrôler avant toute forme de changement au niveau politique !

    • @ Johnbull

      Tu as sûrement raison!

    • En tout cas, le jeune, espérons-le, ne votera pas pour la CAQ. François Legault, rappelons-le, a transformé nos universités en usines à diplômes avec ses contrats de performance lorsqu’il était ministre de l’éducation sous le gouvernement du PQ.

    • Le changement serait source d’instabilité et de confrontation, selon Jean Charest
      LE DEVOIR, A2, 2012/08/21
      La Presse canadienne

      Charest se voit comme l’homme du changement
      LE SOLEIL, 9, 2012/08/21

      Est-ce que ça veut dire que Charest sera source d’instabilité et de confrontation?

    • Je ne pense pas que quelqu’un qui n’a jamais rien mis dans le grand tout commun, je veux dire quelqu’un qui n’a jamais payé d’impôts, devrait être autorisé à donner son avis sur comment on doit gérer cette mise en commun des ressources.

      Donc je ne souhaite pas tant que ça la participation des jeunes aux élections. S’ils ne participent pas, c’est qu’ils ont leurs raisons et leurs intuitions. Ils sentent probablement que leur jugement est encore pas trop bien développé sur des questions essentielles à toute élection.

      Je pense que les jeunes en âge de voter sont dans une période très importante de leurs vies et qu’on ne doit pas les déranger ou les culpabiliser avec le vote citoyen. Le malheur c’est lorsque certains étudiants décident qu’ils ont tout compris de la vie de la communauté et prétendent faire une grève parce que soit disant traités de façon injuste. Ça décide de la vie de beaucoup d’autres qui n’avaient rien demandé à personne et qui lâchent leurs études. C’est comparable à la loi de la jungle quelque part cette manière d’éliminer les plus “faibles”.

      Si on mettait le droit de vote à 21 ans et qu’on renforcait la loi 78, ça éviterait peut-être ce massacre des têtes enflées sur les têtes rêveuses.

    • …«Mais où est Vincent?

      Il est parti prendre son Bovril!!!» :-) :-)

    • Aller manifester c’est l’fun, on fait ça en gang et on se défoule mais aller voter c’est plate, on fait ça tout seul pis de toute façon les vieux politiciens sont tous pareils pis ça va rien changer c’est pour ça que je crois que les jeunes n’iront pas voter.

    • le seule chose qu’ils oublient de dire c’est que le politicien moyen est superbon a renier les promesse faite en tant que candidat , tant qu’il n’y aura pas d’imputabilitee dans le monde politique je ne participe plus , et c’est la premiere fois que je m’abstient

      tom bombal

    • @ gl00001, je suis heureux de voir que vous êtes capable de me lire sans vous laisser aveugler par votre antipathie envers moi. Ceci n’est pas donné à tout le monde, voir autre commentaire sur ce blogue.

      Je profite de ce rare moment de bonne entente pour apporter deux points :

      Un, je fais toujours de mon mieux pour n’écrire que la vérité. Pourquoi perdrais-je mon temps à écrire des faussetés? Je viens d’ailleurs d’être censuré sur un autre blogue pour avoir écrit une vérité que La Presse refuse de publier. C’est sûr que parfois (souvent), la vérité sur les vaches sacrées québécoises, ça choque.

      Et deux, j’interviens sur ces blogues dans l’espoir d’un changement positif. Sinon, encore une fois, pourquoi perdre mon temps? Oui, c’est vrai que je prépare ma sortie… mais j’espère toujours que ce ne sera pas nécessaire. Cet espoir s’amenuise d’élection en élection!

      G. Lalande

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité