Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 23 mai 2012 | Mise en ligne à 10h46 | Commenter Commentaires (45)

    M. Mulcair se fait brasser!

    Tiens, juste pour changer un peu de sujet, des nouvelles de Thomas Mulcair, qui traverse sa première crise comme chef du NPD:

    Dans le Calgary Herald, ce papier.

    Et ici, dans The National Post.

    Lisez aussi l’excellent compte-rendu de ma collègue Hélène Buzzetti, mais malheureusement, Le Devoir bloque l’accès à l’intégral en ligne.

    On en reparle plus longuement dans les prochains jours…


    • Mulcair est un dangereux opportuniste, faut le dire. Que certains québécois veulent le suivre m”apparait comme complètement surréaliste. Centralisateur et moralisateur, il risque de nous entrainer pour encore plusieurs années dans ce gouffre sans fond qu’est le fédéralisme canadian.

      On a rapidement besoin d’un PAYS !!

    • Attendez qu’il ait à choisir entre la loi sur la clarté et le 50%+1.

    • Enfin un peu d’intérêt pour ce qui se passe à Ottawa.

    • Bien dommage que votre blogue ne soit pas intitulé «Un gouvernement dépassé et inadéquat».
      Bonne journée.

    • Primo, il s’agit déjà d’une vieille nouvelle. Vous êtes en retard Monsieur le chroniqueur. Duxio, un crise? Quelle crise? Il n’y a pas de crise ! Mulcaire sait très bien ce qu’il fait. Tertio, à votre grand malheur, Thomas Mulcair est bien en selle et le NPD va probablement faire des gains au Québec lors de la prochaine élection et par ricochet, sortir le Bloc définitement du paysage politique québécois.

    • se sont les médias concervateurs qui attaque le chef du NPD et c’est normal les derniers sondages le mettes en avance partout au pays. Mulcair veut un débat intelligent sur les ressources naturelles et j’ai écouté ses entrevues en français et en anglais et il a de très bon points. L’industrie manufacturière en Ontario est mise à mal, les pertes d’emplois sont constantes… et en Colombie Britanique les gens ne veulent rien savoir du pétrole Abertain. Le gouvernement aimerait créé un débat est vs ouest, mais la réalité est que la mentalité au Canada change et que Mulcair est le symbole de se changement pour des milliers de canadiens.
      Harper n’est pas aveugle il le voit bien.

    • Mulcair se fait peut-être brasser par les bitumineux gouvernements conservateurs de l’Alberta et d’Ottawa, mais s’il convint l’Ontario de la nocivité de l’exploitation des sables bitumineux sur son économie tout en garde son appui Québec , il va prendre le pouvoir.

      Les réformistes peuvent bien s’égosiller et déchirer leurs chemises il n’aura fait que retourner leur fameuse “wedge politic” contre eux-mêmes !

    • en réaction à votre chronique

      La question peut paraître grossière… Elle l’est. On tombe si vite dans l’hyperbole au Québec. Vu de la province voisine où les frais de scolarité sont beaucoup plus élevés et où malgré tout, le pourcentage des étudiants au collège ou à l’université est beaucoup plus élevé, je trouve que le Québec se couvre de ridicule. Après les gains que les étudiants on fait depuis le début du conflit pour favoriser l’accessibilité, ils devraient se féliciter et arrêter leurs perturbations. De l’extérieur, il est clair que le gouvernement a fait des efforts. La loi va trop loin probablement, mais c’est en réponse à des manifestation qui vont trop loin. Mais parler des pauvres étudiants dans le même paragraphe que Rosa Parks… come on!

    • Alors que pourtant, plusieurs économistes lui ont donné raison …. Faut croire qu’il prend là sa première leçon de Communications 101.

      Il va en avoir bien besoin s’il veut devenir PM du Canada, dans 4 ou 8 ans ( vu la tendance pro-socialiste et anti-capitaliste que l’on observe un peu partout sur la planète et à qui le NPD pourrait bien profiter ).

      Bon retour Vincent !

    • Bof… Ce faire blaster par des journaux de droite appartenant à Postmedia, ce n’est pas exactement grave pour un chef de parti de gauche. Certains y verront même une sorte de fait d’arme.

      Cela est aussi inquiétant qu’un éditorial d’André Pratte ou d’à peu près n’importe quel ÉDITORIALISTE de notre bien aimé Power Corp s’attaquant au PQ. Rien de bien surprenant.

    • ….«M. Mulcair se fait brasser!»

      Mais bien sûr. Il se fait brasser ….par les Conservateurs. Rien d’étonnant là-dedans, ni dans la réaction ni dans les méthodes. Quant à la position «modératrice» de Stéphane Dion, à ma connaissance, il est encore libéral, lui. Et son parti est arrivé loin derrière les Néo-démocrates. Et ça n’a pas l’air parti pour s’améliorer. Alors, rien de surprenant là non plus. Et puis les élections, c’est dans trois ans. Il va s’en passer des affaires dans trois ans. N’empêche, ça risque d’être un peu divertissant à suivre. Ah! La politique politicienne.

    • Mulcair un est un social-médiocrate qui pense qu`à cause des ressources naturelles, le secteur manufacturier régresse. C`est à cause des gouvernements social-médiocrates hyperendetté et anti-entreprises de l`Ontario et du Québec si le secteur manufacturier va pas bien. Avec des salaires minimum rendu proche 10$ de l`heure et les syndicats, les compagnies peuvent bien pas investir et sacré leur camp. C`est sûr que le secteur pétrolier et autres richesses naturelles, c`est payant. Partout sur la planète, ils en veulent, c`est la base de tout. Et ils payent le gros prix pour. On fait rentrer plein d`argent neuf au Canada grâce aux richesses naturelles. Le pire, c`est que le Québec en possède beaucoup de richesses et est trop imbécile pour l`exploiter au maximum. Mais ça va changer, on aura pas le choix entre les exploiter(les ressources) ou devenir comme la Grèce.

    • QUOI???

      Il y a quelque chose d’autre qui se passe dans le monde à part la danse du bacon de nos anarchistes???

      Eh ben…

    • Qu’attendent les médias du Québec pour solliciter la solution de Mulcair au conflit étudiant?
      En tant qu’ex-ministre libéral et actuelle figure politique la plus appréciée au Québec, qui d’autre que Mulcair peut user de son autorité morale pour arbitrer le conflit?

    • Mouvement de contestation
      Un jour, le québécois moyen a compris que le mouvement de masse créait inversement un mouvement de tolérance. Lorsque la majorité se met à rouler à 115 km/heure sur l’autoroute, la police ne peut pas tous les arrêter. C’est pourquoi la police arrête habituellement les automobilistes à partir de 118 km/heure, c’est souvent la directive interne des différents services de police. C’est donc une contestation de masse de la limite de vitesse, une loi pénale, à même titre que la Loi 78. Même le meilleur des papas et des mamans ont déjà « contesté » cette loi, non pas parce qu’ils sont contestataires, mais bien parce qu’il y a un effet de masse et de tolérance.
      Je n’ai jamais vu la SQ barrer l’autoroute et fermer toutes les sorties sous prétexte que trop de gens roulaient à plus de 100 km/heure et qu’ils avaient remarqué un individu qui roulait un peu en zigzagant, possiblement en faculté affaiblie. S’ils trouvent une bouteille de bière sur l’accotement, j’espère qu’ils savent de quelle voiture elle provient, c’est comme une brique sur un trottoir. Même encore là, ce n’est pas parce que tu avais une caisse de bière dans l’auto que tu étais soul au volant. Tu peux sentir la bière à plein nez et être totalement ajunt, c’était de la 0.5. Il y a des lois et il faut du jugement pour les appliquer.
      Les policiers ne peuvent pas arrêter tout le monde et donner une contravention identique à tout le monde. Nous nous attendons comme société à ce que la police tienne compte que pépé suivait le trafic, mais que le conducteur à casquette derrière avait une conduite dangereuse et que le « mononcle » était ivre au volant. Celui qui commet un acte criminel, doit être traité en criminel et le bon citoyen qui suit la parade, ne doit pas être présumé criminel.
      Je suis une bonne citoyenne honnête et j’ai l’habitude d’avoir affaire à de bons policiers, mais comme n’importe qui dans la société, ils ne sont pas tous exemplaires et compétents. La dernière contravention que j’ai reçue d’un jeune policier de Blainville, j’ai dû contacter son sergent, ainsi que sa directrice afin de leur faire part de l’absurdité de cette contravention, mais ils ont soutenu que le travail avait été bien fait. J’ai donc perdu une journée de travail pour me faire dire par le juge et l’avocat de la couronne, d’un ton découragé, que le travail du policier n’était « pas fort » et ils ont annulé totalement la contravention. C’est donc dire que le manque de jugement des policiers n’est pas toujours à la base, il monte parfois très haut et c’est très dangereux. Malgré tout, c’est moi qui à perdu une journée de travail pour me libérer de cet abus de pouvoir extraordinaire. Je n’ai reçu aucun dédommagement, ni aucune excuse de la Ville de Blainville. Le policier n’avait même pas eu le courage de venir défendre la contravention devant les tribunaux. Malheureusement, comme contribuable moyen, je n’ai pas les moyens financiers pour me payer un avocat et poursuivre la Ville.
      À quand une loi obligeant un service de police à rembourser les frais des contribuables qui gagnent leur cause à la cour ? Ainsi, plus de gens contesteraient leur contravention et il y aurait moins d’abus policiers. Nous avons des droits, mais la justice à un prix. À armes égales, combat égal.

    • Avec ce qui se passe ici, ça donne l’impression de se soucier du chat qui miaule dans le salon pendant que le feu est pris dans la cuisine!

      Mais @jackwood: en général on veut les exploiter nos richesses (OK, ya des Greenpeace partout, mais c’est global), c’est juste qu’on veut que le cash/les ressources retombent ICI!! Pas dans les comptes d’une banque Suisse ou des Bahamas ou d’un cheik de Dubai!!! Or c’est ce que Charest fait depuis 9 ans! Si le monde ne lui serait pas tombé dessus pour le terminal métanier à Lévis (moins de 1% de redevances, malgré les investissements publics massifs et les expropriations!), et les désormais célèbres redevances minières ridicules qui ont dûes être solidement augmentées (les subventions aussi, remarquez, mais ça on l’a moins mentionné…). C’est parce que contrairement au bois ou à l’eau, le minerai, un coup parti, c’est FINI! N’a pu. Fuck l’avenir. Mon petit porte-feuille d’actions Jackwood à pris 2%, mais mes arrières-petits-enfants n’ont plus de réserves de nickel, ou d’uranium, alors que les générateurs nucléaires portables seront LA mode. Si seulement grand-papa jackwood n’aurait pas vendu notre uranium à rabais, parce qu’il voulait un nouveau 4-roues, ou un chalet en Alberta à côté d’un lac bitumineux…

    • Il a compris que sa carrière passe par l’est uniquement. Le Québec et les maritimes, ça devrait bien aller, l’Ontario, j’ai hâte de voir.

    • Mulcair se fait brasser ? À quoi d’autre pouvait-on s’attendre alors qu’il met le doigt sur le bobo ? Je pense qu’il est capable d’en supporter beaucoup plus que ça. Quand on défend les intérêts du peuple, il est tout à fait normal que ceux qui s’enrichissent des ressources naturelles se rebiffent. Pas grave. S’il le faut nous prendrons nos casseroles pour appuyer Mulcair, question qu’il se sente moins seul. :)

      M-D Turcotte

    • @ jackwood

      “Avec des (sic) salaires (sic) minimum rendu proche 10$ de l`heure et les syndicats, les compagnies peuvent bien pas (sic) investir et sacré (sic) leur camp. ”

      Donc, tu es en faveur d’un salaire minimum encore plus bas, n’est-ce-pas? Tant pis si ce salaire ne suffit pas pour vivre; je te comprend bien? La solution pour relancer l’économie au Québec serait donc de donner 2$ l’heure aux travailleurs, c’est ca?
      Mon pauvre jackwood, je ne sais pas ce que tu essaies de prouver avec tes propos tous plus ridicules les uns que les autres, mais dis-toi bien que les millionnaires ont besoin d’idiots utiles comme toi qui continues de croire que l’enrichissement des plus riches et l’appauvrissement de la classe moyenne est une bonne chose et qui semblent prêts à se battre pour défendre leur emprise -à ton insu- sur toi-même.

      En passant, l’Allemagne a un taux de syndicalisation autrement plus élevé que celui du Québec. Et pourtant, l’économie y fonctionne très bien. Tu expliques ca comment?

      De tous les dretteux qui postent ici, j’ai l’impression que tu es le seul qui soit sincère et qui ne joue pas au troll… Ce qui rend tes contributions -avec ton orthographe délirante- encore plus irrésistibles!

    • On accuse Mulcair d’être quelqu’un qui divise! Venant de Harper c’est vraiment incroyable comme attaque!

      Mulcair a un plan, une stratégie de développement durable, ça ne fait pas l’affaire des conservateurs, qui n’ont aucun plan pour le future. Nous sommes en 2012 et j’ai bien hâte à 2015.

    • Je suis un nouveau utilisateur de la blogosphère. Sachant que la vie et ce qui la compose est devenu plus complexe que par exemple au 18ième siècle, je reste toujours surpris avec des affirmations et des opinions qui ne sont aucunement basés sur la connaissance et où pas mal de choses sont évacués Un des outils pour faire face à cette compléxité est l’acquisition d’une bonne connaissance des sujets avec une méthode presque généalogique et anthropologique. Par contre il reste la beauté et le plaisir du débat.
      Par exemple M Jackwood: il y a plus au moins 10 raisons majeures qui ont causés la crise grecque. Lesquelles? Allez y faites des recherches. Vous mentionnez le salaire de 10$ des salariés; vous oubliez d’inclure les salaires dans les 7 chiffres des PDG.
      M Franco Ontarien – nous connaissons la raison pour laquelle le gouvernement demande la hausse des frais de scolarité: il manque 850 millions dans la caisse. Mais connaissez vous les raisons de ce manque? serait il possible que vous et moi ne connaissions pas les vrais raisons? Que la solution pour combler ce 850 millions soit une fausse solution car temporaire donc caduque dans 5 ou 6 ans?

      Cordialement

    • Que les ressources naturelles (et surtout le pétrole) contribuent à garder la valeur du dollar très élevée est l’évidence. (Regardez juste quand le cours du pétrole baisse, le dollar perd des cents illico).

      Cela ne veut pas dire qu’il faille cesser l’exploitation de ces ressources, mais de penser à des programmes pour venir en aide aux secteurs manufactiers, agricoles, etc. qui souffrent à l’exportation. (Je parle ici de VRAIS programmes, pertinents et accessibles aux entreprises, pas un show de boucane).

      L’idée sera dure à vendre aux conservateurs: l’interventionnisme, ce n’est pas dans leur ADN.

      Il ne faut pas oublier, toutefois, que les ressources naturelles, c’est cyclique. Quand les prix plantent sur de longues périodes, on est collectivement bien contents d’avoir d’autres secteurs pour soutenir l’économie!

    • La plan Nord et le bitumineux, pas le choix, sinon on va crever, ecrase par la concurrence des autres pays.

    • manufacturiers

      excusez, je me suis enfargé dans mes doigts!

    • Il se fait brasser mais il a raison. Et, c’est une des pierres angulaires de la pensée néo-démocrate. C’est pour celà qu’on a voté pour eux.

      On ne parle pas de cesser l’exploitation des sables bitumineux; mais de le faire de façon responsable. Il y a trop d’argent en jeu pour arrêter l’exploitation; mais on peut certainement en atténuer les effets.

      Et, ça ne serait pas une mauvaise idée de cesser de verser des subventions aux pétrolières.. Exxon n’a pas trop de problèmes avec ses profits ..

    • Je n’ai jamais voyagé vers autre pays que toi mon pays. – Gaston Miron

    • Je vien d’écouter le débat à RDI sur la crise, sérieusement M. Marissal, le politologue Christian Dufour quel con. Pour ou contre, son opinion est dure à cerner. La vérité du conflit, les leaders d’associations étudiantes sont plus intelligent que leurs oposants et les fait mal paraître. Donc pour des papis, le réveil est plutôt tought!!

    • Cheap shot (traduction pour Lysiane Gagnon: mesquinerie, petitesse…): Le Devoir doit bloquer l’accès à certains de ses articles, bien évidemment parce qu’il n’a pas les moyens de Power. Et puis, bien évidemment que le NPD se fait brasser par l’Ouest conservateur, même pas besoin de le signaler (ceci dit sans être un fan de Mulcair).

    • Enfin un politicien qui rentre dans le lard des sables bitumineux.

      On est avec vous Thomas! S.v.p. mettez encore plus de pression! Il est temps que les mensonges cessent! Pour le bien de l’économie et pour le bien de l’environnement.

    • A tout mes semblables souverainiste, retenez ce ci.
      Si le NPD gagne les prochaines élections, et bien l’Alberta sera très, très frustrée et voudra immanquablement se séparer.

    • Mulcair ne m’intéresse pas. Mais je vous ai entendu ce matin chez Le Bigot. Je vous croyais plus intelligent que les propos que vous avez émis. Il n’y a rien d’intelligent dans la révolte des casseroles. Et je ne suis pas pour Charest… comment ne pouvez-vous pas dénoncer cette folie des fêlés du chaudron qui suivent comme des moutons en tapant sur de la ferraille juste pour faire du bruit. Il y a des gens malades, des gens qui veulent dormir, des gens qui vont travailler le matin. Sur le Plateau ou je suis, on tape sur des chaudrons jusqu’à minuit et plus… rien ne peut arrêter la folie. J’accuse des gens comme vous qui avez des tribunes et qui trouvez cela drôle des voir des citoyens qui ne respectent pas la tranquillité des autres. Ce n’est pas drôle ni festif ce qui se passe dans la rue. Ayez le courage de l’écrire.

    • Mes excuses Jackwood, mais on est déjà comme la Grèce … sauf que l’Alberta nous paye 10-15% de notre budget en impôt redistribué. On peut faire les BS encore un p’tit bout, mais ça va être laid bientôt. En plus, le Québec compte 50% d’analphabètes fonctionnels … et les personnes qui sont capables de lire, écrire et compter seront bientôt toutes à la retraite.

    • @franco-ontarien
      Heureux de voir des opinions d’autres provinces, ceci dit je pense que les gains que vous parlez des étudiants ne règlent en rien le problème que les étudiants ont soulevés soit le sur-endettement des étudiants, présents et futurs, pour avoir accès aux études. En modifiant les règles sur les prêts et bourses le gouvernement ne fait que permettre aux étudiants de s’endetter d’avantage, car c’est ce qu’il faut comprendre: avant d’avoir accès aux bourses, un étudiant doit se rendre au maximum de ces prêts et non l’inverse! Et le gouvernement Charest envoie le message que l’on n’a pas les moyens collectifs de payer pour ça, mais il n’hésite pas à faire entrer la province dans une crise hautement plus coûteuse monaitairement et socialement. Si ce gouvernement avait accepter un moratoire et la tenue d’États Généraux sur la question cela aurait été beaucoup moins coûteux, donc avant de dire que le Québec se couvre de ridicule il faudrait prendre le temps de regarder les faits et bien comprendre que c’est bien ce gouvernement qui nous couvre de ridicule et non pas les étudiants et autres manifestants dans la rue.

      Jean-François Forget
      Montréalis originaire de Gatineau

    • De retour d’un tournoi de poker aux USA , je veux simplement dire que Mulcair ne connait rien en économie. A t-on déjà vu un socialiste connaitre de quoi en économie ???? Non. Impossible. Mulcair est un être qui va foutre le bordel s’il prend le pouvoir. Avec Mulcair, nous sommes loin du géniale Harper. Ce dernier, dans mon esprit, est un remarquable joueur de poker politique. Il est impossible à déchiffrer. C’est un froid tacticien au service d’une cause supérieur.Mulcair de son côté dévoile ses cartes comme un amateur. Il se ferait lessiver sur une table de poker. Mulcair c’est l’homme des syndicats. Pas très subtile comme stratégie, grossier même.

    • NE PAS PUBLIER SVP

      M. Marissal, j’ai une petite question hors sujet. Qui sait, ça pourrait peut-être vous inspirer un article.

      Beaucoup de gens dans la rue réclame des élections proportionnelles. Comment pourrait-on passer de notre système actuel à un tel système? Et quand?

      J’y connais rien là-dedans, mais s’il faut rouvrir la constitution pour ce faire, les carottes sont cuites!

    • Un des seuls à Ottawa a se tenir debout face au capitaliste sauvage. J’espère qu’il en fera tout autant au Québec avec Charest et son plan Nord.

      Il y a des manières plus rentables, plus durable, plus propres et plus intelligentes pour exploité nos ressources et il va falloir s’y soumettre si on veux garder le controle de notre environnement et rencontré les objectifs planétaire en matières d’environnement. N’en déplaise à ceux qui sont pressé de s’en mettre plein les poches, toujours les memes d’ailleurs.

    • @normy45 come on.. le gars prend une semaine de vacance et tu le varloppe a son retour…

      Bon retour de Vacance M. Marissal

    • BPR qui déménage tous ses jouets au mexique pour ses moto-marines, c’est la faute du pétrole albertain?
      mulcair devrait avoir uen solution à ça non?

    • N’importe quel manufacturier du Canada qui exporte la majorite de sa production vous dira que le dollar canadien qui a beaucoup monte au cours des dernieres annees fait tres mal. Pour rester competitif, il doit baisser ses couts de production et continuer de jouir d’avantages fiscaux et d’aides au development (particulierement tres nombreux au Canada). [Ces avantages fiscaux et main d'oeuvre eduquee sont probablement ce qui rend le Canada competitif.]

      L’un de ses avantages dans le passe etait le dollar faible. Maintenant qu’il ne l’est plus, le manufacturier canadien doit se tourner vers des reductions de salaires ou la delocalisations d’emploi. [De simple mises a pied l'empeche de produire.] On en voit des examples tous les jours. Les syndicats ne sont pas le probleme, et tous les emplois concernes ne sont pas au salaire minimum (il y a une limite a casser du sucre sur le dos des gouvernements).

      Ciao

    • Mulcair a très bien compris que la Banque du Canada ne joue plus son rôle dans la régulation de la devise. Harper s’est payé la Banque pour mieux servir ses intérêts dans l’Ouest. La devise canadienne ne sert plus que l’industrie pétrolière: elle tue nos entreprises manufacturières dans l’Est. C’est le mal hollandais.

      Si Harper avait laissé la Banque du Canada faire son travail, au lieu d’en prendre le contrôle, Mulcair ne serait pas sur le point de la détrôner dans le sud de l’Ontario alors que le Président Obama force le protectionnisme pour créer des emplois US à l’aube d’une campagne électorale déjà amorcée.

      Harper a creusé sa fosse en croyant tout contrôlé. C’est la pathologie de toutes les dictatures!!

    • Bravo M.Mulcair pour votre courage pour parler de ce sujet. Ils ne sont pas obligés d’exploiter cette ressource si rapidement. Elle ne disparaîtera pas.

    • @franco-ontarien

      L’ontario, ah oui , la province qui amangé toute une claque en 2008 … mon cher franco-ontarien donnez nous le taux de diplomation des franco-ontraiens .. enfin ceux qui ne sont pas encore assimilés.

      Mouais, c’Est ça, ton mépris de colonisé garde le pour toi et retourne voir ton maitre pour ta récompense.

      Bisou !!

    • Aller voir cet article: http://www.sunnewsnetwork.ca/sunnews/straighttalk/archives/2012/05/20120531-121325.html

      Il vise les Quebecois aussi….

    • Bonjour,

      Et pourtant ! Monsieur Thomas Mulcair ne doit pas détester se faire prendre à partie. Surtout qu’il est en manque de nationalistes québécois sur la Colline d’Ottawa. Simplement pour le plaisir de les culbuter quelques fois par jours, ces pauvres gringalets……. Au plaisir, John Bull.

    • @ahbendisdonc: http://www.ledevoir.com/politique/canada/339290/reformes-democratiques-des-tentatives-etouffees-par-le-cadre-canadien

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité