Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 23 mars 2012 | Mise en ligne à 11h15 | Commenter Commentaires (66)

    NPD: vos prédictions

    En route ce vendredi matin vers le congrès du NPD, où le successeur de Jack Layton sera élu, samedi.

    J’ai l’impression que Thomas Mulcair va l’emporter, mais ce sont les membres qui votent (pas le public et encore moins les médias!) et ceux-ci pourraient me faire mentir, comme les militants libéraux l’avaient fait en 2006 en élisant Stéphane Dion.

    Selon vous, qui gagnera? Qui ferait le meilleur chef? Lequel des candidats représente la meilleure carte du NPD pour la suite des choses?


    • Soit c,est le député d, Outremont sinon c,est le parti Libéral le bloc et dans une moindre mesure le parti conservateur.

    • …En cette matière, il y a les souhaits et il y a la réalité.

      Ce que je souhaite: À court terme, que les membres du NPD soient suffisamment ouverts pour se donner les moyens de gagner la joute parlementaire contre Stephen Harper et le PCC et cesser de se satisfaire d’avoir «raison». Ensuite, à moyen terme, être assez ouverts pour modifier certains des pans de leur programme en vue de la prochaine joute électorale.

      Pour cela, leur vote devrait aller à Thomas Mulcair.

      Ce que je pense: Ce que je souhaite n’arrivera pas et le NPD va choisir Brian Topp qui va tâcher de se faire céder un siège au Québec pour se présenter dans une partielle et se faire «planter» par le Bloc qui effectuera un retour. Démission de Thomas Mulcair.

      Suite plus que prévisible: Victoire du PCC aux prochaines et recul du NPD, surtout au Québec

    • En souhaitant que ce ne soit pas Mulcair. Son élection ne ferait que brouiller les cartes, diviser le vote québécois, ce qui nous fera tourner en rond pendant encore de longues années.

      Le NPD est un parti canadian, qu’ils élisent un chef canadian.

      Et nous, qu’on se prenne enfin en main !

    • Très difficile de dire qui gagnera cette course. Tout ce que je peux dire, c’est que si ce n’est pas M. Mulcair, les élus NPD du Québec se compteront sur les doigts de la main, s’il y en a, lors de la prochaine élection fédérale. Et qui ferait le meilleur chef? À mon avis, encore une fois, M. Mulcair.

    • Je dis Mulcair en 6.

    • Réponse à toutes vos questions: Mulcair

    • Je crois – et j’espère ! – que Mulcair va l’emporter, notamment parce que Chantal Hébert a dernièrement écrit, dans le Toronto Star, des chroniques qui devraient l’aider.

    • Je vote pour Mulcair, de loin le candidat le plus intéressant à mon avis. C’est vrai qu’il semble avoir un caractère colérique et il est sûrement un peu despote de nature mais ça prend un caractère fort pour être un chef. Vivement une vraie course à 3 aux prochaines élections.
      D. Leduc
      Gatineau

    • Bonjour,

      Probablement que Monsieur Thomas Mulcair va remporter la palme de cette course à la chefferie qui s’étiole depuis trop longtemps. Monsieur Thomas Mulcair est un fier batailleur de ruelle qui ne lâche jamais sa proie. Le NPD fait un bon travail de terrain au Québec pour déblayer le territoire. Le Parti Libéral du Canada se délecte déjà des futures jobs de bras de Monsieur Thomas Mulcair qui rouge comme un COQ à la Chambre des Communes peut fort bien dérouter n’importe lesquels des Tory’s……. Au plaisir, John Bull.

    • Thomas Mulcair, malheureusement.

      Il installera la discorde au NPD( c’est déjà commencé)
      Il ne sera pas la meilleure carte pour le NPD.
      Il abandonnera rapidement sous prétexte que tout ne se passera pas
      comme LUI le veut.

      Le NPD en sortira meurtri et profondément divisé.

      Ce parti était devenu celui de Layton.
      Qui peut chausser la canne de Layton?

      Pour le moment, personne selon moi.
      Louise April(Laloue)

    • Aussi intéressant que la dernière course au leadership de l’ADQ!!!

    • J’espère Mulcair, j’anticipe Topp.

      Personnellement, je trouve le charisme de M. Mulcair beaucoup plus sympathique que celui de Topp. Je crois qu’il serait plus facile à Mulcair de gagner l’appuie de l’ouest que pour M. Topp de gagner l’appuie du Québec.

      Ironiquement, on dirait que M. Topp recueille les appuies des figures fortes du mouvement, alors que M. Mulcair semble amasser les appuies populaires. Amusante analogie de notre système politique dans un parti social démocrate.

    • Le NPD fédéral va ratisser à droite. Il y est voué, c’est sa prochaine étape. Ou bien il va le faire en hypocrite, à l’anglaise. Ou bien il va le faire frontalement. Frontalement me parait moins couillon et plus explicite.

      Ma prédiction et ma préférence: Mulcair. C’est le seul qui ne joue pas au faux prolo, pseudo-syndicaliste, socialo de salon chic. Il est de centre-droite. Il assume. C’est un vrai politicien de petite politique politicienne. Autant le sevoir tout de suite, que le vrai changement ne passe pas par ce genre de canaux… Et, pour l’anecdote: rasez lui la barbe et il ressemble incroyablement à Lester B. Pearson…

      Paul Laurendeau

    • Si l’on se fie aux experts Mulcair gagnera l’élection. Mais je lisais, ce matin, que 90 % des membres vivent hors du Québec.

      Qui sera le meilleur chef ? Difficile à dire. Nous ne connaissons que Mulcair et très peu les autres.

      Tant qu’à savoir qui possède la meilleure carte. Je crois que Mulcair la détient pour une raison fondamentale: s’il est élu le NPD a des chances de garder ses députés au Québec, s’il perd je pense que le NPD perdra beaucoup de députés dans notre belle province au prochaine élection.

      De plus l’élection d’un autre candidat pourrait être vu comme un vote anti-québécois. Encore notre réalité canadienne des deux solitudes qui nous rattrapent.

      Chose certaine le NPD à moins à perdre d’élire Mulcair que tous autres candidats.

    • Les néodémocrates sont canadians. Ils savent que le mouvement souverainiste est en forte hausse au Québec (et ça leur fait peur). Ils savent qu’un seul candidat peut sauver quelques sièges et combattre les séparatistes en 2015 (et lors d’un prochain référendum) : Tom Mulcair.

      Topp est billingue et québécois de naissance (jus soli ou jus humanitas, le débat est ouvert), mais il est déconnecté de la réalité québécoise depuis 20 ans. De plus, il est “extrême”, ce qui repousse beaucoup de gens. Il serait étonnant que le NPD fasse élire plus de 3-4 députés au Québec si Topp était élu. Alors que Mulcair pourrait compter conserver la région de Québec, certains sièges dans le 450. Conserver 20 sièges, max.

      Tout dépend, évidemment, de la capacité du NPD à répondre au Québec, ce qu’il fait très mal jusqu’à présent. God Save the Queen, indeed…

      Les autres sont tout simplement incapables de faire élire 2 députés au Qc, voir un seul (si Mulcair se retire). Ils perdront tout aux libéraux et aux bloquistes.

      Un phénomène Anybody but Mulcair polariserait probablement encore plus l’électorat Québécois. Donnerais des munitions au BQ et au PQ et confirmerait que Jack Layton était la dernière chance du Canada…

      Ça enverrais les anglo-allo dans les bras du PLC et enverrais le message que Mulcair a été rejeté parce qu’il est Québécois.

    • Peu importe en autant qu’il nous parle du bien et du mal…;-)

    • Mulcair est le seul capable de tenir tete au conservateur. Mais la gauche etant la gauche, ils pourraient choisir un agneau pour essayer de battre un loup.

    • J’ose espérer que les membres vont comprendre que s’ils veulent que la progression de leur parti continue, seul Thomas Mulcair pourra livrer la marchandise. Il a une envergure que les autres n’ont pas. Pour le seconder je verrais très bien Nicky Ashton. Elle est articulée et représente très bien le futur.

      Ce qui me désole dans cette course c’est de voir le comportement odieux des anciens. Il me semble qu’une petite gêne aurait été de bon aloi. Faire envoyer un courriel aux membres par la mère de Jack Layton pour appuyer Brian Topp est la cerise sur le sunday. Stratégie dégueulasse et de bas étage.

    • M. Marissal,
      Comme on dit en anglais ” Nobody gives a phoque !”

      Merci

    • Si Mulcair est choisi, le parti peut s’attendre à plus de 40 députés élu aux prochaines élections. Si c’est Topps, personne au Québec vont accepter ça. Ils retombent sous la trentaine d’élus. Je vois sérieusement que beaucoup de gens ont compris que le Bloc était utile. Notre voix est maintenant interprété comme des bons petits moutons revenu au bercaille canadien. Misère…

    • Mulcair sera en avance au premier tour. Ensuite, Cullen, Ashton et quesques autres devront rapidement se rallier à lui, car Topp et Nash appuieront celui ou celle d’eux deux qui aura terminé le premier round avec le plus grand nombre de voix. Surveillons le mouvement ABM. En passant, la dernière fois qu’on a vu un ABM, c’était pour contrer Mulroney… and the rest is history.

    • Thomas Mulcair,au moins il est moins “square head ” que les autres et j’aime bien son caractère frondeur.

    • Qui ferait le meilleur chef – Nathan Cullen. Il a battu un Conservateur en 2004, et il a augmenté son avance sur des candidats Conservateurs à chaque élection depuis. Le NPD a fait presque tout ses gains sur des libéraux et des bloquistes. Pour gagner la prochaine élection il faudra enlever des sièges aux Conservateurs. Nathan Cullen est le mieux placé pour le faire.

      Qui gagnera? Sait pas…

    • Qu’importe l’issu, mes prédictions sont que le NPD n’aura pas la députation aussi nombreuse au Québec lors des prochaines élections fédérales.

    • À court terme, Thomas Mulcair est leur meilleur choix. Selon moi, si Mulcair ne gagne pas, les NPD perdra la majorité de ses appuis au Québec (chez les électeurs) et ils retomberont bien loin derrière les Libéraux, à travers le Canada, et possiblement le Bloc, au Québec, aux prochaines élections, en terme de nombre de sièges. Cependant, si Mulcair est choisi et que le NPD perd quand même une grande partie de son électorat québécois, je ne sais pas à quel point il saura bien représenter un parti dont la province du chef ne vote pas pour son parti.

    • La majorité des membres proviennent de l’extérieur du Québec. Ils sont très sociaux démocrates. Thomas Mulcair est plus centriste, les québecois aiment ça, malheureusement très peu de québecois sont membres malgré la vague orange. Je crois qu’ils vont jouer stratégique pour conserver le Quebec.
      Je prédis Mulcair vainqueur.

    • D’un point de vue Québécois, c’est certain que Tomas Mulcair ferait le candidat idéal pour porter sur ses épaules le NPD-NDP au grand complet. Pour tous les autres Canadiens qui adhèrent à cette formation, monsieur Brian Topp est un choix intéressant également. C’est certain qu’ils doivent être déchirés à la pensée de faire élire encore un politicien en provenance du Québec, mais dans les circonstances, Mulcair est un excellent “cheval” sur qui miser.
      Si Mulcair ne devait pas être élu, le NPD perdrait probablement la majorité des sièges qu’il a obtenu le 2 mai dernier. C’est un pensez-y bien mesdames et messieurs de cette formation à la rose qui se fait écraser dans la main.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Selon vous, qui gagnera?
      Topp
      Qui ferait le meilleur chef?
      Topp
      Lequel des candidats représente la meilleure carte du NPD pour la suite des choses?
      Topp

    • Thomas Mulclair. Le NPD peut remercier les québécois pour ses résultats phénoménaux aux dernières élections, s’ils veulent continuer à progresser ils doivent choisir Mulclair, bras droit de Layton. Il est clair que les Québécois votent d’abord pour le chef plutôt que pour le parti, alors je ne vois pas quel autre candidat pourrait réussir à maintenir le cap au Québec.

    • Mulcair va l’emporter. Mais attention à Topp.

    • M. Marissal, vous n’êtes pas le premier chroniqueur à prendre une position prudente dans le débat. Tous se souviennent de Stéphane Dion en 2006. Toutefois je crois aussi que tous ne voudront pas commettre l’erreur émotionnelle du PLC qui avait alors élu celui qui allait les mener vers la pire défaite électorale de leur histoire en terme de votes (record battu par M. Ignatieff par la suite).

      Est-ce que le NPD est un parti aussi “chicaneux” que le PLC? Certes, il y a de l’animosité entre les 2 principaux candidats, mais ça ne ressemble pas à la lutte fratricide des Chrétien-Martin ou des Rae-Ignatieff.

      Moi ce qui me fait dire que Thomas Mulcair va l’emporter, c’est la position actuelle du parti. À 30 ou 40 députés, j’aurais favorisé un Brian Topp qui jouerait à merveille le rôle de “conscience du parlement”. À 102 c’est une autre game. Le 2 mai dernier, les néo-démocrates y ont pris goût, c’est un grand pas en avant et maintenant ils ne veulent plus reculer.

      C’est tout de même un pari risqué car, ce n’est pas parce que M. Mulcair souhaite devenir premier ministre qu’il le deviendra. La route du pouvoir est longue et ils pourront compter sur les 3 autres parti pour leur mettre des bâtons dans les roues. Autre point négatif, si les membres acceptent de tasser la gauche traditionnelle du parti c’est pour la seul et unique raison qu’ils veulent obtenir des résultats. Si M. Mulcair ne performe pas et ce rapidement, il pourrait bien se retrouver assez vite sur le siège éjectable.

      Malgré tout, les néo-démocrates doivent trouver cela flatteur d’être désormais considérés par leurs adversaires alors qu’ils ont été pendant si longtemps épargnés…

    • Je prédis que cette entrée ne sera l’objet que d’un très faible nombre de commentaires.

    • zzzz la carrière de Thomas Mulcair, c’est son affaire… Pas mal trop bully pour avoir le vote des femmes, contrairement à Jack. Si le NPD veut jouer son âme à faire le Bloc 2.0 avec Mulcair au lieu de Duceppe, la grosse veine sortie dans le front… Tout ça pour un vote québécois très volatil, tant pis pour eux.

    • M. Mulcair, mais je dois avouer un petit faible pour Peggy Nash

    • Surtout pas Mulcair, nous avons assez d’un serviteur d’Israel comme PM, s’il fallait un chef de l’oposition en plus, nous serions dans la m…. ils leur donneront tout notre $$$ comme le USA

    • Vivement le retour du Bloc.
      Gilles Ménard

    • Je crois que le NPD devrait se choisir un chef de l’ontario ou de l’ouest.
      D’ailleurs aux prochaines élections fédérales ce partie va disparaitre de la scène politique
      Québecoise et Mulcair risque de se retrouver très seul.
      Aux dernières élections les Québecois ont voté pour Jack Layton et par dépit pour les parties traditionnels. Je crois que le Bloc va reprendre le dessus et engendrera en même temps l’indépendance du Québec.

    • @ysengrimus : vous me décevez. De centre-droite? Un homme qui s’est opposé au privé dans le parc du Mont-Orford et qui a démissionné à cause de ça? Franchement… Vous auriez pu dire de centre, au moins, mais il est au minimum de centre-gauche. Non, c’est à l’extrême centre qu’il va ratisser…

      P.S. vous ne connaissez vraiment pas le NPD…

    • Justin Trudeau apres l’union libero-democrate et l’annulation des resultats des dernieres elections a cause de fraude et d’interference corpotative alberto-chinoise…

    • Mon vote irait à Niki Ashton, si le NDP n’était pas l’opposition officielle. J’adore cette femme, elle représente l’AVENIR du Canada, brillante, elle parle 4 langues, elle est engagée.

      Sinon, si le NDP veut gagner, Tom Mulcair sera le gagnant. C’était la première fois, avec Harper, que le premier ministre n’était pas francophone, après Trudeau, Mulroney, Chrétien et Martin! Mulcair est née à Ottawa,il a grandi à Hull, puis dans le coin de Montréal. Il a fait ses études au Québec, il possède la nationalité française! C’est le type de candidat qui peut rejoindre les Québécois ET les Canadiens!

    • Thomas Mulcair, c’est la version 2.0 de Pierre Elliot Trudeau. Il sera Premier Ministre un jour. A ce moment, ce sera just watch me !

    • Mulcair au troisieme tour a condition qu’il score au moins 30% des le premier tour. Sinon, ce pourrait etre n’importe qui d’autre sauf Topp(sera en bas de Mulcair surement). La divison du vote peut laisser passer n’importe qui….mais vraiment n’importe qui!? On peut souvenir du tres ridicule Stéphane Dion au PLC.

    • Tous de bon candidats mais le caractère pitbull de Thomas Mulcair font de lui le candidat idéal pour faire face a harper et si le NPD veulent garder leur appuis au Québec pour espérer faire le prochain gouvernement ils devront voter stratégique et voter THOMAS MULCAIR sinon ils risquent d,avoir une méchante surprise aux prochaines élections, Go Tom GO

    • ROC va se faire avoir. Ils croient que Mulcair va ramasser les votes des pequistes comme en Mai dernier.Mulcair est un Outremontois typique du plateau de la meme gauche caviar que marois. Ailleurs au quebec , on veut rien savoir des intellos de cet acabit.
      Mais Marois et le bloc veulent ces meme votes. C’est la guerre chez les independantistes du NPD contre ceux du PQ/Bloc

    • Mulcair. Mais de toute façon la vague orange va finir en clapotis..

      Jean Émard

    • En tout cas, moi j’ai voté Mulcair. C’est le seul à avoir la trempe d’un chef d’état. Pourquoi Topp n’est-il pas resté en coulisse? Il y faisait un excellent job! C’est un stratège, pas un politicien! On l’a comparé à Nixon pour le charisme… c’est pas peu dire cibolak!

    • Si Thomas Mulcair n’est pas élu, le NPD retombera à une poignée de députés au Québec.

      Et il y en a beaucoup au NPD qui ne comprennent pas çà, Ed Broadbent en premier.

      Il y a une quarantaine de députés NPD hors Québec.

      Si les membres veulent que çà continue, ils n’ont qu’à batte Mulcair.

      Il fait parfois suer, mais il ne laisse personne indifférent.

      Curieusement, comme le dit pick1, un parti pour “monsieur et madame Tout-le-monde” n’aime pas beaucoup que les membres décident et voudrait que ce soit l’establishment qui le fasse.

      Brian Topp n’est pas un mauvais bougre: aucun charisme.

      Sa victoire profiterait au Bloc et aux PLC qui grâce au “leadership” de Nycole Turmel est sur une belle lancée.

      Mettez Mulcair à Stornoway et dans le fauteuil de chef de l’opposition et çà va changer la donne aux Communes.

      En ce vendredi, une pensée pour Jack Layton.

    • Mulcair trop bully pour avoir le vote des femmes? C’est bien mal connaître les femmes. Les femmes adorent les baveux un peu “bum” sur les bords. Celui qui mettra Harper K.O. sera adulé et pardonné, bien au contraire.

      Mulcair est plus sexy que Harper vous ne croyez pas? Et plus que Topp qui n’est pas dans le top pour le charisme. Topp comme cerveau et Mulcair comme char d’assaut. Le team parfait.

    • Peu importe, puisque le fédéralisme étouffant, à la canadienne, n’est plus une option pour le Québec.

      Le NPD est tout simplement superfétatoire, comme n’importe quel parti fédéraliste.

    • Je souhaite que Mulcair gagne, sinon j’aimerais que ce soit Nathan Cullen, le seul candidat qui a vraiment du charisme (à la Jack Layton).

      Cela dit, Mulcair a vraiment raté sa présentation au congrès vendredi. Beaucoup de gens n’ont pas voté parmi les membres, et ceux qui hésitent à voter pour lui, pourraient avoir la chienne et voter autrement.

      Pour moi c’est Mulcair ou Cullen.

    • Mulcair a semblé le favori dans la presse, particulièrement au Québec, mais en suivant bien les médias sociaux, on se rend bien compte que l’engouement pour Tom Mulcair n’est pas la même.

      Beaucoup de gens voterons pendant le congrès et je crois bien les gens vont avoir peur que Mulcair polarise le parti. Son discours manqué (ainsi que le vidéo de production de piètre qualité) d’hier vont le nuire. C’est dommage puisqu’il a donné une course durant les 6 mois sans relâche, il a acquis des appuis un peu partout au pays.

      Mais j’ai bien peur que le momemtum n’est plus de son côté. Nathan Cullen, qui a des idées similaires à Tom Mulcair, n’a pas eu droit aux méchantes sur les médias sociaux ou de l’establishment du parti comme pour Tom Mulcair l’a eu. Il est d’ailleurs un orateur doué (un genre de Barack Obama du Canada). De plus, il est de la Colombie-Britanique, et c’est sûrement cette province qui décidera du future chef.

      Je crois que Cullen créera la surprise!

    • Mulcair sera bon pour remettre les mal embouchés du PCC à leur place. Mais à part ça? est-il enfin devenu adulte? Et il s’est planté en faisant son discours trop vite.

      Topp est terne, brun souris. Peut-être bon stratège mais pas tribun du tout.

      Le type dont la personnalité semble le mieux convenir, c’est Cullen.

      Bien difficile de trancher.

    • Ce qui est intéressant dans les commentaires, c’est que ceux qui désirent voir Mulcair l’emporter souhaitent aussi que le parti devienne un nouveau PLC. Ils parlent de la radicalisation à gauche du NPD, de positions trop extrêmes, de la nécessité d’aller vers le centre de l’échiquier politique, etc. Bref, les Québécois, s’ils ont voté pour le parti au lieu du chef aux dernières élections fédérales, c’était parce qu’ils voulaient en réalité voter pour le PLC mais en étaient incapables. Ils veulent donc que le NPD devienne un PLC.

      Mais, diable! Pourquoi les membres de longue date du NPD et les piliers de ce parti dans l’ouest accepteraient-ils de se déplacer vers la droite politique alors qu’ils ont pendant des décennies refusé de faire un tel compromis avec leurs convictions profondes? Le vote québécois pour le NPD est une greffe qui ne peut pas prendre. Peu importe qui sera la chef du NPD, les prochaines élections ne seront pas une répétition des dernières.

    • Pour le bien du NPD je souhaite la victoire de Thomas Mulcair.Mais ça n’arrivera pas. Brian Topp va l’emporter avec les appuis des bonzes du parti et des leaders syndicaux.

      Un virage à gauche à prévoir.La perte de l’opposition officielle et plusieurs sièges au Québec.Mais un NPD intègre comme on l’aime dans le ROC.Le NPD va redevenir le 3e parti au pays mais sa conscience morale sera intacte.Le monde syndical ne s’en portera que mieux.
      Jean-Yves Lavoie

    • peu m’importe qui sera chef, en autant que les députés du NPD cèssent d’être des poteaux et fassent enfin leurs boulots de députés.
      le Québec perd des jobs à pleine porte, et bien des investissements fédéraux.
      ça m’embête de le dire, mais le bloc lui même sans pouvoir, on l’entendait revendiquer.
      la, c’est le grand silence.

    • Le Québec a voté pour Jack et non pour le NPD…Vous savez ce peuple qui ne sait pas où il s’en va?. En passant, selon le dernier sondage CROP, le parti conservateur qui était à 14% est maintenant rendu à 22% au Québec. Le PCC n’a beaoin que d’une quinzaine de comptés au Québec pour faire un deuxième terme. Voter pour un vrai homme et non pas pour une lavette qui gouverne par sondage!

    • Mulcair qui veut “moderniser” (édulcorer) le parti vient de remporter le 1er tour… Je suis loin d’être sûre que c’est bon pour le NPD. Cette formation politique doit rester fidèle à la social-démocratie et rester proche des travailleurs, eux qui ont fondé ce parti.

      Le NPD ne doit pas se prostituer pour gagner des votes.

    • j’espere mulclair

      il vas etre un enfant de chienne pour harper.

      il peut faire de la partisanerie de bas etage si il le veut,ce serais exactement ce que les reformistes meritent.
      parlez en a B.Landry

    • C’est ici que l’on va voir si le NPD est un parti qui veut le pouvoir ou si c’est un parti qui en a peur .
      C’est aussi ici que se joura la prochaine élection .
      Si Mulcair l’emporte , le parti a de très bonnes chances d’emporter les prochaines élections et nous débarrasser des con-servateurs .
      Si c’est Topp , le NPD retournera comme troisième parti et onsera encore pris pour 4 ans avec les con-servateurs .

      Mulcair est déjà élu et peut commencer la bataille demain matin au parlement .
      Topp devra se présenter à une partielle , au Québec (ce qu’il désire ) ,mais il ne passera pas .

      On verra si l’idéologie est plus importante que le bien du pays .

      Si le NPD préfère s’asseoir sur l’idéologie , il se rabaisse au niveau des con-servateurs chez qui l’idéologie prime sur l’intelligence et la raison .

    • Je le sais pas, mais lorsque ce sera terminé, ils laisseront enfin Jack tranquille … hommage, rehommage, rerehommage…

    • @nanlaj

      Quel petit commentaire étroit d’esprit…

    • Martin Singh bien sûr! Avez-vous vu sa tête de vainqueur?

    • J’écris ces mots alors qu’on est au troisième tour de scrutin. Thomas Mulcair livre la dernière bataille à Brian Topp. Je prédis (facilement je l’avoue) la victoire à Thomas Mulcair. Il était temps que ça se termine après 7 mois de course à la chefferie. Il est maintenant temps que ce parti fasse son travail d’opposition officielle.

    • ….mdrrr Muy Clair, claro que si… Prime Minister of Canada, meanwhile back in Québec

      la réalité de l’un(Mulclair) était le rêve de l’autre(Charest) Canada worst driver.

    • “….mdrrr Muy Clair, claro que si… Prime Minister of Canada, meanwhile back in Québec

      la réalité de l’un(Mulclair) était le rêve de l’autre(Charest) Canada worst driver.” eburdon1

      ===

      Hein, Vous dites ?

      Jean Émard

    • “Vous savez ce peuple qui ne sait pas où il s’en va?” pager

      ===

      Encore votre mépris pour les Québécois.

      Jean Émard

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité