Vincent Marissal

Archive, mars 2012

Jeudi 29 mars 2012 | Mise en ligne à 16h08 | Commenter Commentaires (115)

Les victimes du budget Flaherty

Dans le gros bouquin de 560 pages du budget Flaherty, on ne trouve qu’une ligne scellant le sort de Radio-Canada. Et encore, ce n’est pas vraiment une ligne, c’est une enfilade de chiffres sur trois colonnes qui donnent 115 millions $, soit les compressions imposées à la société d’État.

Pas un mot. Juste un chiffre. Le gouvernement prend la peine d’expliquer dans un long paragraphe l’abolition de Katimavik, mais sur Radio-Canada, rien.

Remarquez, pas besoin de s’étendre longuement. L’ampleur de la compression en dit long sur ce que les conservateurs pensent du diffuseur public.

Le budget est beaucoup plus loquace sur son intention de subventionner les organismes de bienfaisance qui font dans la bienséance, et non dans la politique.

«Le gouvernement met en œuvre des mesures qui veilleront à ce que les organismes de bienfaisance consacrent leurs ressources principalement à des activités de bienfaisance, plutôt qu’à des activités politiques (…)», lit-on dans le budget.

Le gouvernement demandera aussi des comptes à ces organismes afin de savoir si une partie de leur financement vient de l’étranger.

Autrement dit, répandez la Bonne parole en Afrique avec des subventions du Canada, mais ne vous avisez pas de critiquer le gouvernement ici.

Certaines mesures de ce budget ressemblent plus à des règlements de compte que le reddition de comptes…

Lire les commentaires (115)  |  Commenter cet article






Samedi 24 mars 2012 | Mise en ligne à 22h17 | Commenter Commentaires (75)

Mulcair, ce vil opportuniste…

360944-thomas-mulcair-depute-outremont-ex

Quelques minutes avant que le NPD ne confirme l’élection de Thomas Mulcair à la direction du parti, nous nous demandions, mon collègue du Globe and Mail, Daniel Leblanc, et moi, quel angle allaient bien choisir les conservateurs pour attaquer ce nouveau chef de l’opposition.

Nous n’avons pas attendu longtemps avant d’avoir une réponse.

Thomas Mulcair, selon les conservateurs, est un opportuniste, à l’ambition aveugle et à la personnalité conflictuelle. Voir ici les détails de l’argumentaire conservateur.

Le chef intérimaire du Parti libéral, Bob Rae, a félicité, sur Twitter, Thomas Mulcair dans les secondes suivant son élection. Rien du côté de Stephen Harper hier soir, mais son parti, clairement, est déjà en mode attaque. Une bonne indication, sans doute, de leurs craintes devant ce nouvel adversaire.

Les défis qui attendent Thomas Mulcair sont nombreux (nous y reviendrons dans les prochains jours ici et dans La Presse), mais il devra de toute évidence éviter de tomber dans les pièges tendus par les conservateurs, virtuoses de la publicité négative.

La bataille reprend lundi aux Communes…

Lire les commentaires (75)  |  Commenter cet article






Vendredi 23 mars 2012 | Mise en ligne à 11h15 | Commenter Commentaires (66)

NPD: vos prédictions

En route ce vendredi matin vers le congrès du NPD, où le successeur de Jack Layton sera élu, samedi.

J’ai l’impression que Thomas Mulcair va l’emporter, mais ce sont les membres qui votent (pas le public et encore moins les médias!) et ceux-ci pourraient me faire mentir, comme les militants libéraux l’avaient fait en 2006 en élisant Stéphane Dion.

Selon vous, qui gagnera? Qui ferait le meilleur chef? Lequel des candidats représente la meilleure carte du NPD pour la suite des choses?

Lire les commentaires (66)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité