Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 26 janvier 2012 | Mise en ligne à 13h21 | Commenter Commentaires (94)

    Reconnaître (ou non) la CAQ?

    caq2

    Comme prévu, la Coalition avenir Québec de François Legault réclame reconnaissance officielle (et budget s’y rattachant) à l’Assemblée nationale pour son caucus de neuf députés. Et comme prévu, cette demande provoque un débat avec les autres partis, en particulier avec le PQ, qui a vu trois de ses députés faire défection pour se joindre à la CAQ.

    Pour les militants du PQ, qui doivent justement débattre de mesures anti-transfuges cette fin de semaine à leur Conseil national, il sera difficile d’accepter un assouplissement des règles de l’Assemblée nationale en faveur de la CAQ.

    Le décision revient au président de l’Assemblée nationale, mais elle doit être entérinée par les chefs des deux autres partis officiellement reconnus, soit Jean Charest et Pauline Marois. Selon le règlement de l’Assemblée nationale, un parti, pour être reconnu, doit avoir fait élire au moins 12 députés (sous sa bannière) ou avoir récolté au moins 20 % du vote, ce qui n’est évidemment pas le cas de la CAQ, qui n’existait pas aux dernières élections.

    La présidence de l’Assemblée nationale a déjà fait preuve de souplesse, notamment en 2009 en accordant un certain statut à l’ADQ (qui avait fait élire sept députés en 2008 (16 % du vote), mais accorder une reconnaissance formelle à un nouveau parti formé uniquement de transfuges passerait probablement mal dans la population passablement échaudée ces temps-ci par les changements d’allégeance en cours de mandat.

    Personne au Québec n’a jamais voté pour la CAQ, on ne peut donc pas évoquer la volonté populaire ou même la légitimité des caquistes pour leurs accorder un statut de parti officiel. On ne peut pas remplacer la voix du peuple par un sondage.


    • Pour l’instant, la députation de la CAQ n’est qu’un parti virtuel formé de disparates. Ils devront donc attendre après la prochaine élection.

    • D’accord avec votre analyse. la CAQ n’a jamais ete soumis au vote lors d’une election. On repassera pour l’argument “democratique” soutenu par la CAQ pour obtenir les droits de la defunte ADQ. Il ne faudrait pas oublier qu’avant leur debandade, l’ADQ formait l’opposition officielle. J’ai bien hate de voir comment la CAQ va se debrouiller s’ils parviennent aux commandes de l’opposition officielle et qui sait, peut etre meme au commande du gouvernement

      Vont-ils se diviser en deux apres quelques chicanes? (Les ex-souverainistes d un cote et les ex-federaliste de l’autre?)

    • Personne n’a voté pour eux. pas un seul vote. Pour moi ca justifie amplement la non-légitimité de la démarche de la CAQ.

      Ceci dit, personellement je m’en fous. Reconaissons les donc !!

      Car plus vite on aura démasqué les caqueux, cet amalgame improbable de transfuges et d’opportunistes de tout acabit n’ayant comme seule ambition que le pouvoir à tout prix, plus vite on sera débarassé de cette farce monumentale et, heureusement, très passagère.

      Si vous pensez que ca barde au PQ, attendez que Rebello et Deltell se “pognent” la prochaine fois qu’on sera ENCORE obligé d’aller demander des permissions a Ottawa pour assurer notre développement et notre avenir.

      Trop drole… ca vaut la peine de commencer le show dret la !!

    • M.Marissal, vous dîtes : “accorder une reconnaissance formelle à un nouveau parti formé uniquement de transfuges passerait probablement mal dans la population “.
      Vous vous basez sur quoi pour affirmer cela?

      Je comprends mal l’entêtement archarné anti-CAQ de plusieurs (dont vous et Mme Bazzo).
      Je ne pense pas voter pour la CAQ, mais pourquoi les descendre systématiquement?
      Ils n’ont même pas encore sorti leur programme que, à vous entendre, c’est le pire parti à n’avoir jamais existé.

      Êtes-vous au courant que les autres options sont le PLQ, le PQ et QS ??

      S.Beaulieu

    • S’il fallait reconnaître la CAQ comme parti officiel à l’Assemblée nationale, il faudrait faire de même pour Québec solidaire dont le député à été, lui, élu sous cette bannière…

    • Je serais surpris qu,ils obtiennent le statut de parti reconnu par l,assemblée national vu le manque évident de fair play des vieux parties.Mais vont surrement l,obtenir apres la prochaine élection et peutêtre même le pouvoir.

    • Je ne suis pas contre la CAQ, mais je ne crois pas qu’il devrait être reconnu, tout comme je pense que les transfuges auraient dû démissionner pour rejoindre la CAQ.

    • Il y a beaucoup trop de bavardage autour de ce “parti du vide” qui aura au moins le mérite de réunir les mauvais politiciens Québécois dans la même “fosse” et nous permettre de les FLUSHER d’un coup

    • On veut des élections pour se débarasser du PQ et du PLQ. Le reste c’est discussions sur le sexe des anges ou le nombre de poils sur le derrière d’une mouche. Si le PQ et le PLQ n’avaient pas peur de la CAQ, les deux réclameraient des élections pour demain matin. Mais péquistes comme libéraux sont terrifiés par la CAQ, terrifiés de perdre leur salaire de députés. J’oubliais, le seul autre qui veut des élections c’est Khadir. La droite et l’extrème gauche réclament des élections. le peuple veut des élections. Les discussions d’avocats on s’en fout.

    • Je crois que s`ils veulent vraiment personnifier le changement ils ne devraient pas demander de traitement de faveurs car c`est une des pratiques qui est dénoncée par la population, les petites passes…

      Quant à la portion transfuge du probleme , la structure actuelle permet de tels mouvements. Personnellement tu perdrais ta place,ton salaire,tes privileges et devrait recevoir un nouveau mandat de la population mais c`est ca qui est ca hein ? Moi juste de savoir que mon vote pourrait devenir libéral si jamais…J`aime mieux pas y penser….

      Les partis adverses vont peut-être s`opposer à leur reconnaissance mais ce n`est pas vraiment à leur avantage au contraire. La caq peut travailler aussi en marge du parlement ce qui pour les partis en place serait encore plus dommageable.

      Si ce n`est qu`une question financiere, je ne crois pas que les politiciens soient à cours de sources et de ressources.

    • La Presse est contre la reconnaissance de la CAQ, pas de surprise là, mais pour une fois j’approuve, mais pas pour les mêmes raisons que La Presse bien sûr. Si la CAQ se fait bloquer, ça va créer de la sympathie à leur endroit et, pourquoi pas, des votes. Ah, ce que j’ai hâte d’être enfin débarassé des deux vieux partis social-désastreux!

    • Question très hypothétique à mon humble avis étant donné que les prochaines Parlementeries ne devraient durer que quelques semaines à peine si la tendance se maintient.

    • La CAQ est un parti de lopettes. (homme lâche et sans caractère dixit Wikipédia). Comment faire confiance à des opportunistes de tous les horizons qui ne pensent qu’à une chose; faire assez de temps pour être éligible à une confortable pension. On les voit sur toutes les tribunes et la plupart n’ont absolument rien de pertinent à dire. C’est pathétique qu’on soit rendu avec un calibre si faible pour un parti dit “politique”. Ne mérite pas d’être reconnu à l’Asemblée nationale !

    • Que tous les “députés” de la CAQ démissionnent et se fasse ré-élire sour leur nouvelle bannière lors d’une élection complémentaire. Une fois que ce sera fait, ils auront au moins un début de légitimité dans ce parlement. En attendant, il ne sont qu’un groupe de députés indépendants, rien de plus.

      On peut dénoncer un manque de “fairplay” de la part des autres partis (qui s’en tiennent aux règles, tout simplement), mais on peut aussi dénoncer le manque de “fairplay” de la CAQ qui tente de contourner les règles démocratiques.

    • ..Nous avons là neuf députés qui, s’ils ont changé d’allégeance, n’en sont pas moins des élus. Il doit y avoir moyen de leur permettre de s’exprimer et de participer aux travaux parlementaires, bref, de faire leur boulot de député et mériter leur salaire.

      Quant à la sanction populaire pour leur geste, ne nous inquiétons pas outre mesure: Cela ne saurait tarder. Les élections s’en viennent.

    • @ mes petits namis blogueurs.
      La loi c’est la loi comme disait si bien le fameux Séraphin.
      Cette pseudo CAQ n’a jamais eu le moindre vote lors d’une élection générale.
      Donc, ce ramassis de vire-capot, d’opportunistes, et surtout, d’électoralistes finis, n’a aucun
      droit a revendiquer des privilèges qui seraient contraire aux règlements de l’assemblé
      Nationale.
      Alors là, tout ce qui reste pour ces sans programmes, c’est: un gros zéro avec une barre.

      Réjean Grenier

    • M.Marissal

      Votre dernier paragraphe dit tout.En tant que parti la CAQ

      ne représente absolument personne.Alors…

    • Les transfuges auraient du démissionner et rejoindre la CAQ s’ils le désirent.

      Après ça, aller aux urnes dans les comtés ‘orphelins’ et essayer de se faire élire, pour la CAQ.

      Des que le vote est terminé, reconnaître la CAQ à l’Assemblée Nationale…

      Il me semble que c’est pas bien chinois !!

      Et les Adéquistes en prendraient pour leur rhume et Charest et Marois également !

    • Je pense que la CAQ devrait en fait demander le pouvoir exécutif après tout… ils sont en avance dans les sondages non ? Plus sérieusement, ils sont pas 12 et n’ont reçu aucun vote lors d’aucune élection. Qui plus est Legault refuse de “tomber dans le piège” d’une élection, le compté n’est pas assez sûr, paraitrait-il. C’est la deuxième fois qu’il refuse de se présenter, il a peur de perdre. Alors qu’il reste aussi sur les ligne de côte à l’Assemblée Nationale.

    • La saine gestion version caquiste : faisons payer les Québécois pour nos dépenses en tant que nouveau parti! Encore des vieux politiciens qui veulent nous faire payer! Déjà que je trouve déplacé que l’argent de la patente à Legault n’ait pas été comptabilisé lorsqu’il a décidé de créer un parti!

      Faire indirectement, ce qu’on ne peut pas faire directement! Plus ça change, plus c’est pareil!

      Vraiment Legault pi Deltell sont effrontés et j’aimerais bien leur dire en pleine face que je les trouve pas mal dégueulasses de tenter de nous refiler une facture alors qu’ils ne cessent de dire que ça va mal, que l’État est trop gros, etc.

      Ils sont vraiment, mais vraiment effrontés cette bande de vire-capots! Je n’en reviens pas!

    • Si la CAQ est reconnue avec 0% du vote populaire (car inexistante lors de la dernière élection), alors il faut reconnaître Khadir comme représentant d’un parti reconnu aussi puisqu’au suffrage, QS a eu un appui plus important que la CAQ, nonobstant le nombre de députés membres du parti. Je ne crois pas que le nombre de députés suffise à reconnaître la CAQ comme un parti officiel à l’Assemblée nationale avec les privilèges qui s’y rattachent. Qu’ils prennent leur mal en patience, nous présente un véritable programme, complet et qu’ils passent le test de l’élection, comme tous les autres. Au moins l’ADQ avait une légitimité.

    • On va y aller par une petite démarche simpliste mais logique:

      1) L’ADQ a(vait) un statut spécial mais officiel (et budget s’y rattachant) à l’Assemblée nationale.
      2) 100% des élus adéquistes sont maintenant avec la CAQ.
      3) La CAQ peut reprendre le statut de l’ADQ.

      En toute bonne foi…

    • Ma réponse à vos propos c’est non et non et encore non. y a toujours ben un bout à tout. Faut cesser de jouer avec la démocratie, même si à la fin de ce mot ça sonne comme crasse.
      Gilles Pelletier, Québec

    • NON

      Ce parti n’a jamais été élu lors d’une élection.

      Si ce parti obtient le nombre minimum de députés élus pour être reconnu, alors là la question sera résolue.

      Pour le moment, tous les privilèges des anciens adéquistes devraient être retirés, puisque la CAQ ne détient pas le nombre de députés élus pour former une quelconque opposition.

      La CAQ ressemble davantage à une sorte de Club Saint-Denis de privilégiés, aux orientations multiples, qu’à un véritable parti politique.

      En d’autres mots la CAQ est un club de BS de luxe non élus !!!

    • @philomene964,

      Il n’y a pas manque de «fair play» des vieux partis. Les règlements de l’Assemblée Nationale ont été créé et voté, par l’ensemble des Députés «élus».

      À ce que je sache, aucun Député n’a été élu, sous la bannière de la CAQ. Donc, François Legault ne peut invoquer le désir de la population. C’est le fameux principe de vouloir le beurre et l’argent du beurre…

    • Monsieur Legault a du front et nous prend carrément pour des Ti-Counes. Idem pour les transfuges qui ont adhéré à cette Coalition qui n’a pour programme qu’un très précis “On verra!”.

      À date, il n’y a eu aucun vote populaire en faveur de cette Coalition. On a beaucoup parlé de tentative de putsch à propos de Monsieur Duceppe et du PQ, mais pour moi, la petite combine qui vient de se passer à propos de la CAQ et qui place de façon anti-démocratique 9 députés à l’Assemblée nationale, eh bien, c’est aussi une sorte de putsch! Personne au Québec n’a élu ces gens sous la bannière de la CAQ, que je sache.

      Le sabordage de l’ADQ est une autre de ces combines : la moitié seulement des membres de ce parti ont voté, et seulement la moitié a donné son accord pour disparaître. Et Messieurs Legault et Delteil nous jouaient le ravissement à l’issu de ce vote anémique.

      J’espère donc que les autres partis de l’Assemblée nationale, légitimement élus, eux, diront non à cette nouvelle tentative de coup fourré. Pourquoi cette coalition aurait plus de privilèges que Québec Solidaire, en effet? Un peu de bon sens, quand même!

    • Il y a un préalable que ce parti ne remplit pas pour le moment , se faire élire par la population. Qu’ils le fassent et ensuite, on verra !!!

    • Il est temps que l´on applique les règles par respect pour les électeurs.
      Ceux qui ont voté pour ces transfuges ,l´on fait pour les idées véhiculées par ceux-ci lors des dernières élections.
      Or ces mêmes vire-capots sont maintenant forçés d´abandonner une grande partie de leurs convictions pour sauver leur peau et leur intéret personnel.
      Donc pour moi pas question d´accepter le chantage de Legault.
      Respectons l´éthique ,le peuple québecois est suffisamment désabusé de la politique.

    • L’ADQ n’est même pas dissolue….

    • Je ne vois pas ce que le fair-play vient faire ici. Il y a des règles à respecter. Point à la ligne. Ce n’est pas l’opinion ou l’allégeance politique qui est en cause. Il ine s’agit pas de favoriser ou de défavoriser la CAQ par partisanerie.

      Il s’agit d’une nouvelle formation politique qui n’existe pas encore (l’ADQ n’est pas légalement dissoute), qui n’a aucun député élu, qui se compose de membres élus sur d’autres bannières. Il aurait été préférable que Legault se fasse d’abord élire pour qu’ensuite d’autres députés puissent se joindre à lui. Ce n’est pas le cas.

      Monsieur Marissal, vous souvenez-vous de la fusion du Reform Party avec l’Alliance-canadienne? Comment les choses se sont-elles passées? C’est quand même récent. Et antérieur à la disparition totale du parti progressiste-conservateur.

      Si quelqu’un le sait, j’aimerais le savoir. Ça nous donnerait une idée.

    • Qu’ils attendent de se faire élire; pour l’instant, ils ne sont rien!!!

    • Tiens, tiens deux éditorialistes de Gesca font des turpitudes sur la légitimité d’une faction néolibérale d’un autre temps. Une commande ?

      Jacopo Belbo

    • Bien d’accord avec vous Mr Marissal,ils ne méritent pas mieux que les privilèges accordés aux adéquistes en 2009 et encore les méritent-ils puisque seulement 54% des membres adéquistes on voté à 70% pour se faire avaler par la CAQ ? Méchante vague !Un terrible engouement !
      P.J.Audette

    • Je ne suis pas d,accord pour que ce parti qui n’a aucune personne d’élue arrive à l’assemblée nationale comme si de rien n’était.Ils était àl’assembée hier et je crois qu.ils avait pas droit.L’A.D.Q est mort,il n’existe plus.La C.A.Q n’a encore jamais été élu donc pas d’affaire au parlement.Ce n’est pas un homme riche qui peut défaire les règles en S’achetant un parti politique et entrer au gouvernement comme ça lui chante non merci,pas pour moi.Qu’ils(les caquistes)se retire et attendent la prochaine élection pour peut être se faire élire et ils rentreront au parlement comme tous les autres députés ont faient avant eux.C’est ça le règlement.A quoi sert d’avoir des règlements si c’est pour les contourner.

    • Je reconnais que la CAQ c’est une bande de connards. L’expression parfaite de cette nouvelle forme de politique de ”gavement” médiatique, la politique autrement, revampé. Je reconnais que la CAQ n’est qu’en fait l’ADQ avec un nouveau chef, that’s it that’s all. La branche québécoise du gouvernement Harper.

      Je reconnais que le nouveau chef n’est qu’un montage médiatique, avec une belle gang de poissons, d’opportunistes et d’arrivistes qui se greffe autour.

      OUI JE RECONNAIS!!!

      Fabien Laguerre

    • Bonjour,

      Monsieur, si on reconnaît officiellement la CAQ dont aucun représentant n’a été élu en tant que caquiste, pourquoi alors voter? Ce n’est plus la population qui décide mais Pauline Marois, Jean Charest et le président de l’Assemblée nationale. Non mais on s’en câlice-tu du côté des caquistes de la population?

      Et si, suite à un sondage, dans deux mois les appuis à l’égard de la CAQ chutent à 11%, on fait quoi?

      En tout cas, si on reconnaît la CAQ en tant que parti officiel parce que les derniers sondages nous apprennent qu’un Québécois sur trois appuie ce parti, dans ce cas Pauline Marois et Jean Charest, toujours selon les sondages, ne peuvent plus siéger en tant que chefs à l’Assemblée nationale.

      Aille! Y’a-tu que’qu’un qui peut dire à François Legault de prendre son gaz égal, de respirer par le nez, que le Messie ce n’est pas lui et que les Québécois, pour améliorer leur sort, ont autant besoin des caquistes que des commissions scolaires?

      En tout cas, rien ne nous garantit qu’en cours de mandat Legault ne démissionnera pas surtout que de ce que je connais de lui, c’est surtout cela qui risque de se produire. Parlez-en à ses amis d’Air Transat et à ceux qui l’appuyaient alors qu’on croyait qu’il était sérieux dans ses intentions de devenir chef du P.Q.

      Daniel Verret (nadagami)

    • François Legault, le parvenu qui s’achète un parti comme on s’achète une entreprise, veut être reconnu comme parti officiel.

      Mais pour qui il se prend cet effronté!

      Il n’y a aucun Québécois, AUCUN, qui a voté pour la CAQ. C’est déjà beau qu’on tolère les transfuges. Legault, pousse pas ta luck trop loin.

      De toutes façons, Legault ne veut pas se présenter dans Argenteuil sous prétexte que des élections arrivent sous peu.

      Ben, c’est ça. Attend les élections et après on verra si les Québécois veulent de ton “parti”.

      On trouve que Harper se fout de la démocratie. Et bien, on vient de trouver son équivalent au Québec.

    • « Personne au Québec n’a jamais voté pour la CAQ, on ne peut donc pas évoquer la volonté populaire ou même la légitimité des caquistes pour leurs accorder un statut de parti officiel. On ne peut pas remplacer la voix du peuple par un sondage. »

      Vous ne pouviez mieux résumer ma pensée. Que ces députés transfuges ou « fusionnés » soient considérés comme indépendant jusqu’aux prochaines élections. Point. L’Assemblée nationale du Québec n’a pas à financer d’une manière ou d’une autre une formation politique qui n’a pas été élue par la population lors d’élections et encore moins le reconnaître comme groupe parlementaire. Surtout que ce financement provient des poches des contribuables. Un peu de respect envers la démocratie s.v.p.

      Comme indépendants, les députés jouissent déjà d’une reconnaissance et d’un budget. Que ces députés transfuges et ex-adéquistes se joignent aux autres indépendant jusqu’aux prochaines élections.

      C’est quand même particulier. Un homme attire l’attention médiatique depuis bientôt deux ans, influence la politique, organise une tournée à travers le Québec, ramasse beaucoup de $$$ par le biais d’un organisme à but non-lucratif sans avoir aucun compte à rendre au DGEQ, fait de la politique, accueille des transfuges, se fusionne à un parti politique sur le bord de l’abîme et aimerait de plus avoir le une reconnaissance de l’Assemblée nationale et de tous les privilèges qui viennent avec?!?!

      Cet homme n’est même pas élu, a démissionné de ses fonctions en juin 2009 (une partielle s’est déroulée au frais des contribuables moins de 7 mois après une élection générale), a un discours vide de sens et un programme politique qui tient sur 4 pages? Et les Québécois s’apprêtent, selon les sondages, à voter massivement pour ça? Pour du vent? Pour du faux changement? Pour du neuf fait avec du vieux?

      Désolant.

    • Les députés ex-adéquistes avaient déjà reçu une faveur spéciale dans un contexte que l´on peut éventuellement comprendre puisqu´ils avaient été élu sous la banière ADQ.
      Maintenant la situation n´est plus la même et il n´y a plus de raison pour faire à nouveau un cadeau à ces mêmes personnes.
      Ça commence à bien faire !
      La société de bienfaisance pour les vire-capots du Québec a atteint ses limites.
      D´ailleurs Legault s´est trompé d´une lettre lors de la désignation de son parti.Il aurait du s´appeler COQ (Coalition des Opportunistes du Québec)

    • Je fais partie de ceux qui reconnaissent la CAQ. Je reconnais notamment qu’il s’agit d’un regroupement d’opportunistes…

    • Pour le moment, c’est la CAQADQ. Ce sera la CAQ quand la nouvelle formation aura au moins un député élu.

    • Pourquoi avoir un règlement d’abord???? Abolissons le………..pis après n’importe quel “tata” pourra se ” partir un parti” + avoir un budget + une équipe de recherchistes dans le club des “tizamis”, version Bloc. On l’a l’affaire …..comme les Amaracains. On est vraiment caves!

    • monsieur_bleu “Ils n’ont même pas encore sorti leur programme”. Raison de plus pour ne pas “leur” accorder de reconnaissance.

    • absolument pas , qu ils fassent comme les autres qu ils se fassent élire en bonne et due forme , qu on cesse cette mascarade de démocratie

      albert bela

    • Mon avis tres personnel a ce sujet est tres simple:si la coagulation a vomir quebec veut etre
      reconnue ,qu’ils fassent la meme chose que le PQ,PN,ADQ et j’en oublie depuis les annees 70,
      qu’il fasse elire le nombre de deputes vrais et non les putains de l’adq,pq,et autres du meme
      acabit,je suis sur que la population n’en voudras meme pas des caqais qui forme presentement
      ce ramassi de prostituees politiques qui vendraient leur mere pour etre elu a tout prix.Vous nous
      prenez vraiment pour des purs imbeciles qui vont vouloir s’associer a ce parti de rien du tout qui
      pense gouverner avec des on verra,moi j’ai deja vu ou cela nous menerait,50 ans en arriere.
      Moi j’approuve le commentaire de ledubois ,Qs merite d’etre officiellement reconnu lui aussi,
      car contrairement a nos clowns caquais,Amir Kadhir lui a ete elu au suffrage de ses electeurs
      qui ont mises leur confiance en lui pas les minus cacas caqais caquistes caqueux et j’en passe,
      donc si possible debarrassez le plancher les vendus.

    • On s’en fout !!! le statut officiel va venir et assez rapidement avec l’élection …. Minoritaire au pouvoir …Ce sera Le PQ qui essayera à ce moment là de se faire reconnaitre comme groupe parlementaire … On aura la CAQ minoritaire et le PLQ avec la balance du pouvoir … Centre droit nous voici hihi

    • Lu sur le site de Lapresse: «Il faut reconnaître la CAQ», donc elle va sans doute être reconnu et ce peu importe les règles du Parlement, peu importe que La Caq n’ait aucun élu, ni aucun programme clairement défini autre que son célèbre «On verra!»…

      Advenant que cette absurdité surréaliste voit le jour , les citoyens pourront-ils poursuivre le Parlement pour manquement aux règles élémentaires de la démocratie parlementaire?

      G.Boudreau

    • Si la… CAQ… est reconnue, ne faudrait-il pas penser à reconnaître aussi Québec Solidaire, dont le député a été élu sosr sa propre bannière, et aussi, pourquoi pas tant qu’è y être, reconnaître le parti de M. Jean-Martin Aussant, dont on ne peut douter de la sincéritéi souverainiste, raison pour laquelle il a quitté le PQ.

    • M.Marissal,

      On voit bien que vous désirez qu’il n’y ait que 2 partis au Québec, le PLQ et le PQ – moi j’aime autant un parti de transfuges que deux partis de suiveux.

    • La CAQ ne devrait pas être reconnue, car aucun des députés qui se sont joints à eux ont été élus sous la bannière CAQ.
      M.Legault n’a même pas de programme électoral connu, les députés qui s’y sont joints ne le connaissent pas non plus. Comment voulez-vous appeler ça un parti et être reconnu.
      La CAQ est un ramassi d’un peu n’inporte quoi, des Adéquistes, des anciens Adéquistes devenus Indépendants et devenus Caquistes, des Fédéralistes et un Péuiste ( vire-capot ) devenu Caquiste par opportunité. Quelle belle bouillabaise.
      Que ces députés se fassent élire sous la bannière Caquiste d’abord et ensuite ils pourront réclamer le statut qu’ls mériteront.

    • Quelqu’un peut me dire quand ont eue lieu les élections qui ont élus des caquistes?

    • Pour ce qui est de “la” CAQ je ne sais trop, mais “le” CAQ lui c’est aux effluves qu’habituellement il est reconnu.

    • Mr Marissal,je ne vois absolument pas pourquoi vous vous servez de votre journal(la presse)pour régler vos problème avec Mme Boileau.

    • Mr Marissal,je ne vois absolument pas pourquoi vous vous servez de votre journal(la presse)pour régler vos problème avec Mme Boileau.

    • Je crois moi aussi que tout député devrait, si il souhaite changer de parti, démissionner et aller gagner sa partielle. Si il a fait un bon travail dans son comté, et est capable d’expliquer son changement d’allégence, bien souvent la population l’appuiera.

      Pourquoi beaucoup qualifient les députés qui appuieront la CAQ de vire-capot? Allez-vous tous me dire que vous avez toujours voté pour le même parti depuis votre majorité? Si vous avez voté pour 2 parti, vous êtes donc aussi des vire-capot? Le proverbe dit qu’il n’y a que les fous qui changent pas d’idées. Décider de ne plus appuyer un parti pour en appuyer une autre, lorsqu’on a des raisons rationnelles et qu’on est capable de les expliquer, pourquoi ne pourrions nous pas aller voter pour un autre parti?

      Si on suit votre mentalité, les Québécois sont tous vire-capot car ils ont appuyé le NPD plutôt que le bloc au printemps dernier??

      Soyons logique.

    • Pour être un parti officiel, il faut au moins avoir un député d’élu sous cette banière comme Québec Solidaire avec Khadir, par la suite les règles de l’Assemblée Nationale doivent s’appliquer quant aux autres exigences légales.

      Donc, comme la CAQ n’a jamais fait élire un seul député, il ne dout y avoir aucune reconnaissance, on fait quoi si jamais 6 député péquiste et 6 libéraux décidaient soudaonement d’en fonder un autre.

      D’ailleurs cela presse d’avoir des règles pour encadrer les députés démissionaire et les transfuges, pour moi un député qui démissione en milieu de mandat n’a pas droit à aucune allocation de départ, et un député qui démisssion de son parti ne peut que devenir indépendant, s’il veut se joindre à une auttr bannière bine qu’il se repérsent devant les électeurs que lemandat soit fini ou pas.

    • mon cher Marissal,
      Mais lePape André Pratte a déja répondu à cette question :
      Nihil obstat dit le pape.
      yg

    • Le pourcentage de ceux qui ont voté pour l’ADQ lors de la dernière élection ne peut être transféré automatiquement vers la CAQ. L’appui que les populations ont donné à des représentants du l’ADQ, PQ, PLQ qui deviennent CAQ n’a pu raison d’être.

      Le manque de légitimité démocratique est évident. Si les règles parlementaires permettre qu’une nouvelle formation qui n’a pas reçu aucun vote de recevoir malgré tous les privilèges financiers et politiques que l’Assemblée nationale offre. L’élasticité éthique de nos députés va qu’entretenir le cynisme envers eux.

    • Bon si je suis le raisonnement de plusieurs le chef de la C.A.Q. ne pourra participer aux débats lors de la prochaine élection bravo pour la démocratie.

    • Étrange comment la “démocratie” peut justifier une chose et son contraire…
      On parle du parlement ici, donc il n’est pas question de justice mais de partisanerie. La CAQ ne sera pas reconnu, non parce que cela serait juste ou injuste, mais parce qu’il sont minoritaires et dérangeant.

      Je trouve curieux que l’on affirme qu’il soit légitime pour les députés (de part leur élection) de déterminer les lois, mais qu’il ne sont pas légitimes de choisir de se regrouper. Si les libéraux décidaient de changer de nom avant la prochaine élection (avec les même députés ou non!)… je suis convaincu que le “parlement” accepterait…

      Je ne suis pas pour la reconnaissance de la CAQ parce qu’il ne répondent pas aux critères minimales. Point. À la seconde qu’ils auraint 12 député ou 20% du vote (par sommation de ce que leurs députés ont obtenus) ils devraient être reconnu comme parti. Aller contre mon affirmation c’est être contre la proportionnelle.

      Refuser la reconnaissance de la CAQ “répondant aux critères”, mais vouloir la proportionnelle, c’est vouloir une chose et son contraire par pur partisanerie.

    • Il était une fois deux groupes de gens divisés sur leurs avenir depuis très longtemps. Des positions qui ont laissés des traces, des blessures. Mais surtout, alors que ces deux groupes se chamaillaient, leur fonction primaire fût négligée, oubliée et reléguée au second rang.

      Alors que le ciel s’assombri, quelqu’un, pas particulièrement meilleur que les autres, remarque le cul de sac. Il ouvre le yeux et voit tous les domages que cette querelle a laissés. Il en est autant responsable que les autres, tous sont responsables.

      Cependant, celui-ci fait le premier pas. Cessons cette querelle, regardez les domages que cela a fait. Il invite ainsi les gens des deux groupes à se réconcillier, à retravailler ensemble comme jadis, à ne plus négliger leur fonction.

      Certains acceptent. Toutefois, les gens les renies ! Traîtres, ils leur crient et ils leur lance des pierres comme ils le font depuis très longtemps, trop longtemps !! Ils font tous pour que ça ne fonctionne pas. Pendant se temps, le ciel s’assombri encore plus, et la tempête n’est plus loin.

      Vous avez bien raisons sages citoyens. Ne laissons pas ne serait-ce que le droit de parole à ces traîtres !!! Continuons la querelle et ignorons la tempête.

      PS. Ils sont tous responsables, mais certains essaye de changer.

      Guillaume

    • Et si la question était pourquoi le bloc ne sera pas représenter au comité parlementaire sur les agissements de l,ancien chef du bloc vous invoqueriez les règlements?Moi je dirais que c,est par manque de flair play.

    • @patatoconcombre,26 janvier 2012,16h57:«L’ADQ n’est même pas dissolue»
      +++++

      Dissolu(e): Qui vit dans la dissolution, le libertinage. Vie dissolue. Moeurs dissolues.(Le petit Robert)

      Eût-elle été «dissolue», l’ADQ n’aurait pas été un «bon parti» pour une coalition aux moeurs austères, pour des personnalités rangées et vertueuses comme M. Legault et ses partisans.

    • À quoi ça servirait?

      Au fond si l’on se fie à ce qu’on voit, des élections générales sont sur le point d’être déclenchées.

      Legault veut se faire reconnaître?

      Il n’a pas présenté de candidat dans Bonaventure et à ce qu’on dit il n’en présenterait pas dans Argenteuil, si élection partielle il y avait. Pourquoi?

      Il est vrai qu’il y a eu de la souplesse dans les règles de l’assemblé nationale ces dernières années. Il est aussi vrai que si les députés ne pouvaient quitter leur parti en cours de mandat serait un non sens.

      Mais faut pas charier non plus! Jamais ils n’ont fait face à l’électorat et à ce que je sache, le “transfugisme” a souvent pour effet de rebuter l’électeur.

      De toute façon ils bénéficient déjà d’un budget accordé à l’ADQ.

      Come on guys! les élections s’en viennent.

    • M. Marissal,

      Le dernier paragraphe de votre article résume bien ma position au sujet de la reconnaissance du statut de parti officiel dans le cas de la CAQ. Que la CAQ fasse élire des députés et «on verra» par la suite. ;)

    • Les 9 députés de la CAQ doivent être reconnus officiellement. On a affaire ici à un cas d’espèce car
      la plupart des membres de la CAQ viennent des 4 députés de la défunte ADQ plus les 2 qui en faisaient partie lors de la dernière élection générale.
      On a qu’à reconduire le même budget que l’ADQ avait depuis décembre 2008.

      Il le faut au nom de notre système démocratique au Québec.

      L.B.

    • Il n’y a pas que des transfuges à la CAQ, il y a les anciens de l’ADQ.

      L’ADQ a été absorbé par la CAQ alors la CAQ doit avoir au moins les même conditions que l’ADQ.

      S’il n’y a pas d’élection dans les comtés des démissionnaires, alors ces députés sont toujours députés de leur comtés. S’ils s’ajoutent à la CAQ, alors il faut les compter comme tel. Il faut suivre la logique jusqu’au bout. sinon, élection partielles.

    • Très bonne stratégie des Coalisés, obtenir la reconnaissance ça prend 12 élus, peut importe les circonstances, donc seulement + 3 et ils les auront bientôt.
      Cependant la demande, si refusée, aura aussi un refus lors des prochaines élections à cause du piètre résultat prévus pour les partis en place.
      Étant de courte vue ces ¨pôvres¨ ti-pits ne seront pas reconnus. Il y aura la levée des ¨taouins¨qui feront leurs crise de nerf.

    • L’ADQ s’est fait accommoder en raison de son histoire récente dans l’opposition officielle et c’est bien correct ainsi. La CAQ n’a aucune historique à revendiquer ni aucun vote populaire en sa faveur. Les députés adéquistes doivent leur élection à leur bannière, comme tous les députés présents à Québec. De nos jours, les gens votent pour le parti et le chef et non le député. Une reconnaissance serait tout simplement illégitime. S’ils veulent donner l’exemple en prétendant vouloir faire le ménage dans les finances et les pratiques de l’État, ils sont bien mal partis!

    • Non!
      C’est quoi leur platforme? Qu-est ce leur idéologie entre gauche et droite? Qui sont ils? C’est quoi ça ce parti la?

      On verra

    • La CAQ n’a pas à être reconnu à l’assemblé générale. A ce que je sache, la population a élu des adéquistes… que la CAQ se présente comme telle aux élections et selon les normes, elle sera reconnue ou pas comme parti à l’assemblée nationale. Point barre.
      Ti-mil Plessis

    • Pour ma part, la CAQ a perdu toute crédibilité en se prostituant et en voulant nous garocher ce semblant de parti entre les dents.

      On ne sait même pas c’est quoi le programme… Oui les québécois veulent du changement, mais pas à tout prix.

      J’y croyait il y a quelques temps, maintenant on a un autre parti de polichinelle. Des marionnettes, rien d’autre. Je penses qu’ils n’ont pas compris que ce que l’on veut, c’est pourtant simple… Arrêter de vouloir cacher tous les problèmes et établir un plan d’action en conséquence. Francois Legault n’a pas la colonne nécessaire pour ce travail. Ni Marois, ni Charest, ni Kadir. Vous voyez la Grèce? On est dans la merde…

    • Finalement la CAQ aurait fait mieux de se fusionner à l’intérieur de l’ADQ plutôt que l’inverse….

    • Si j’étais conseiller de Deltel, je proposerais ce qui suit: L’ADQ étant reconnue en vertu d’un règlement particulier fait pour la législature en cours (critères: a fait élire au moins cinq députés et a recueilli 11 % des voix), les Caire, Picard, Rebello, etc. n’ont qu’à joindre l’ADQ (qui existe toujours) d’ici le 15 février. Ces recrues n’ont pas d’effet sur le statut de l’ADQ qui n’aura plus qu’à changer de nom en invoquant la fusion.
      Pas évident de contrer cela. Il y a au moins un précédent: l’UN a changé de nom en 1971 (et rechangé en 1973!), sans conséquence sur son statut.
      Par ailleurs, si les CAQ ne sont pas reconnus comme parti, il y aura 16 indépendants à l’Assemblée nationale en février et ce sera l’enfer à gérer pour le président.

    • “Personne n’a voté pour eux”

      pouvez vous m’expliquer pourquoi il sont député alors????

      la prochaines fois que vous votez, penser que vous votez pour un député avant de voter pour un partie……. (le peuple a voté pour ces gens)

      pour l’instant, ils doivent avoir les même avantage que l’ADQ.

    • Il me semble qu’il faut garder les choses en leur état actuel (statu quo): Deltell, Roy, Bonnardel et Grondin conservent leur temps comme en décembre 2011 (dernière session).
      Idem pour Caire et Picard (groupe distinct). Les 3 transfuges péquistes, s’ils veulent poser une question, doivent négocier avec leurs 6 collègues CAQ.
      Ça m’apparaît la seule façon logique de fonctionner, d’ici la prochaine élection générale.
      Comme d’autres l’ont dit ici auparavant, l’entité CAQ est virtuelle: elle n’a pas un mandat clair du peuple! Voilà!!

    • Par contre, le budget de la CAQ ( 9 députés) devrait être ajusté proportionnellement à celui de l’ADQ (multiplié par 2,25 = 9/4).

    • Bonjour,

      La CAQ ne pourra jamais se faire reconnaître comme parti officiel à l’Assemblée Législative du Québec parce que les péquistes en ont peur et ont déjà plusieurs fois fait dans leur FROC.Le Parti Québécois, exceptée la DAME DE BÉTON, est un triste parti de gringalets et de mauviettes qui ont toujours eu peur de POSER UNE QUESTION CLAIRE….. Avec plaisir, John Bull.

    • Pendant que le pq nous offres des référendums populaires , qui ne sont que du blabla dont personne ne veut, pour le moment, et je suis souverainiste, maintenant passé maitre dans l’autopelurebananisation, le temps passe et passe encore et eux, regardent le temps passer !
      Perdez votre temps si vous voulez, mais ne perdez pas ( plus ) le mien !!!

      Allez dire au travailleur d’Électrolux, de Shell et de Mobe, et a mon fils de 22 ans qui tarde à se trouver un emploi dans son métier, qu’il doivent assister à des consultations bidons afin de bien comprendre qu’ils n’ont pas d’autres choix que de voter pq s’ils veulent se sortir du trou et ainsi faire ” de la politique autrement ” !!!! BIG DEAL sacrebleu !! AMATEURS !

      La caq représente, oui je dis bien représente légitimement environ 30% de la population, c’est démocratique ça, qui, comme moi en a assez et a bien hâte de commencer à avancer et de stopper ce genre de manège honteux qui perdure depuis quand vous pensez? 2003 avec la promesse de défusion de Charest , et depuis plus rien ne va !!

      Emmanuel D.

    • Mais non les 2 vieux partis ne voudront pas reconnaître la Caq. Et c’st bien ainsi ,ils vont jouer le jeu de Legault Et Bertrand. je vous le prédit ici drette là au prochaines élection…les caquistes vont former un gouvernement majoritaire entre 75 et 90 circonscription et une bonne partie dans la région de Québec et Montréal….comment ça ??? présentement le taux de chômage est de 10% a Montréal et il va augmenter Les Libéraux vont probablement avoir une tempête parfaite dans leur face aux prochaines élections c,est-a-dire une économie au ralentis ce qui favorisera le vote Caquiste nationaliste ….c’était la même tactique qui a permis à Bourassa il y a unpeu plus de 25 ans de raffler le Québec 2 elections de suites (avec le stratège Bertrand). Le vote fédéraliste pur et dur concentrer à montréal va probablement rester chez lui lors des prochaines élections ..(parce que ce vote ne change pas d’allégeances il fait juste aller moins voter c’est tout) d’où une bonne récolte dans la grande région de Montréal …..voilà

    • Y’a en marre de l’hypocrésie Péquiste! À jouer à faire semblant…

      Le PQ à échouer lamentablement son rôle d’opposition officielle, vite des élections pour changer de gouvernement ET d’opposition.

      Le PQ donne des leçons à tout le monde d’ethique et de réglement et sont eux-mêmes incapable de respecter ce qu’ils prêchent. Ils ne cessent de dire à la CAQ de se faire élire pour avoir droit de parole dans les médias.

      Que fait le PQ eux?? Incapable de donner un rôle d’opposition, les voilà qu’ils veulent remplacer le rôle du gouvernement ÉLU en tentant de provoquer de la bisbille avec Ottawa!!! Le PQ doivent appliquer exactement à eux-mêmes ce qu’ils exigent de la CAQ…si le PQ veut jouer au gouvernement, qu’ils se fassent élir en tant que gouvernement…pour l’instant ils ne sont qu’opposition, et ne peuvent même pas s’aquitter de cette simple tâche.

      Les médias et la population vont devoir se réveiller et arrêter d’alimenter ce statu quo, de cessez de leur faire croire qu’ils(le PQ) sont plus grand et plus gros qu’ils le sont réellement!!

      Le PQ c’est 21% dans les sondages, la souverainté c’est 35% dans la population…et le tout est traîter comme s’ils trônaient dans les sondages à tout les niveaux. Jouer à faire semblant, TOUT le monde contribu à garder ce mirage complétement pré-fabriquer.

      La population qui en a marre, ceux et celles qui ont à coeur que ce cirque cesse et que l’on commence à agir comme des gens responsable pour nous et pour nos enfants, vont devoir sortir de leur mutisme et mettre leur pieds à terre…par l’inaction de la majoriter, c’est les minorités qui prennent TOUTE l’espace.

      Majoriter silencieuse, vous allez devoir trouver un peu de temps et faire valloir vos droits! Vous en avez marre des ces imposteurs péquiste…faite le savoir! Vous en avez marre des médias qui traîtent le PQ comme une force qu’ils ne sont pas…un boycott des médias viser…des fois ça fait bouger les choses.
      Y’a un péquiste dans vôtre circonscription, dite lui!

      Majoriter silencieuse…vous exister!! Soyez vocale, pro-actif, n’abandonner pas vôtre pouvoir au minoriter! C’est nôtre futur qui est en jeu, y’a plus rien à prendre à la légère. Vous vous faites jouer comme des imbéciles, parceque vous le PERMETTEZ. Enough is enough!!!!

    • 1/ que deviennent les députés qui ont été élus démocratiquement et qui ont quitté leur bateau pour aller se retrouver dans la caque, de Monsieur Legault,,?–2/-pour les autres qui N,ont pas été élus, y compris le sieur Legault, qu’ils se fassent élire et on verra..merci,,, marie michel

    • Cartes de crédit des Pee-OUI 40% / Cartes de crédit des C-NON : 60 %

      À comparer avec celles du Bloc en mai dernier s.v.p :

      Partisans de la Soupe : 80 % / Partisans de la Coupe des Cheveux : 20 %

      Faut-il croire aux statistiques?

    • Lorsque la CAQ était un mouvement, le PLQ et le PQ ne cessaient de demander qu’il se transforme en parti politique officiel. Maintenant que la CAQ devient un parti politique, le PLQ et le PQ refusent de le reconnaître. La politique me dégoute.

    • Y’a des députés qui sont élus et jamais on les voit poser des questions en chambre, des plantes vertes, pourtant ils sont supposer parler en notre nom, moi je dis qu’un député dument élut, qu’il fasse partie du gouvernement , de l’opposition ou qu’il soit indépendant devrait avoir le droit, sinon le devoir de poser au moins entre 3 et 5 questions par jour au gouvernement. De plus chaque député, meme indépendant, devrait se voir octroyer un budget de recherche avec tout ce que cela comporte. Les gens votent pour quelqu’un, mais rendu a l’Assemblée ou la Chambre des Communes il peut rien dire, rien faire parce qu’il est indépendant ? Je trouve pas ca démocratique.

    • Avez-vous giflé Agnès Maltais aujourd’hui?

    • Ce blogue devient dangereux…

      À lire certains commentaires, je crois que les députés de la Coalition devront porter des vestes pare-balles et, avoir des limousines ministérielles blindées, quand ils seront à l’Assemblée Nationale …

      L’autobus de campagne électorale de François Legault devra également être renforcé et escorté par la SQ, pour éviter les incidents disgracieux.

      Plus sérieusement, plusieurs ont beaucoup à perdre si la Coalition de François Legault prenait le pouvoir après la prochaine élection. (Comprendre fonctionnaires et syndicats)

      Les travailleurs dans les officines gouvernementales et les syndicats qui parasitent ce groupe de travailleurs, sont très actifs sur les blogues et lignes ouvertes à la radio.

      Même sur votre blogue, M. Marissal ont peu facilement percevoir la hargne et l’acrimonie à peine voilée de ce groupe de gens qui sont sur un pieds de guerre, bien avant les élections.

      Maintenant, pour revenir à votre question;

      Je répondrais par l’affirmative, pour la simple et bonne raison qu’à mon avis la démocratie ne serait que mieux servie, du point de vue de la population, avec les députés de la Coalition, qui de toute façon, les Québecois paient déjà les députés faisant partis de la Coalition.

      La CAQ est déjà un parti politique selon ses statuts agréés par le Directeur général des élections.

      La Coalition est soumise aux mêmes règles que les autres partis politiques reconnus du Québec.

      L’Assemblée Nationale est l’enceinte officielle de nos parlementaires Québecois élus par la population.

      Lors d’élection, sur le bulletin de vote, c’est le nom des candidats qui y sont inscrits et nous cochons (sans jeu de mots) pour le député éventuel d’une formation politique. Si non, seul le nom du parti politique y serait inscrit.

      Souvenez-vous avant que la Coalition devienne un parti officiel, Jean Charest et Pauline Marois affirmaient la chose suivante; « Que Francois Legault forme un parti et vienne sur la même patinoire que nous et, nous pourront débattre des grands enjeux du Québec et des politiques de son parti … »

      Maintenant que c’est chose faites, et bien Madame Marois affirmait la semaine dernière, « non nous ne voulons pas que la Coalition soit reconnue comme formation politique à l’Assemblée Nationale, ils ne sont que neuf et la règle stipule qu’il faut un minimum de 12 députés … »

      Pourquoi ils ne veulent plus accorder ce privilège à la Coalition?

      Si c’est le genre de démocratie que Madame Marois entend faire à la tête d’un pays, j’avoue que le printemps Québecois pourrait aussi avoir lieu dans un avenir assez rapproché.

      Oui, laissons les députés élus par l’électorat s’exprimer à Québec et les autres partis pourront débattrent en toute légitimité démocratique devant leurs commettants et, lors de la prochaine élection les électeurs du Québec auront une meilleur idées des politiques que la Coalition veut mettre sur pieds, pour le bien du Québec.

      J’invite Madame Marois à reviser sa position et de laisser la démocratie s’exercer le plus librement possible.

      Elle en a grand besoin …

      Frank

      *

    • Le CAQ est definitivement un parti qui va avoir une part importante du vote aux prochaines elections. Peut-etre ne formeront-ils pas le gouvernement, peut-etre que oui. En tout cas ils sont une formation qui est clairement serieux et l’assemblee nationale devrait permettre a ses deputes de montrer aux Quebecois de quel bois ils se chauffent. La seule raison pour laquelle le PLQ et le PQ leur mettra (oui, a l’indicatif futur) les batons dans les roues et les forcera au silence sera qu’ils ont peur d’eux.

      Je crois que Francois Legault a au moins 50% de chances d’etre le prochain premier ministre du Quebec. Les gens en ont marre de Charest et le PQ n’est plus un parti de gouvernance (meme pas d’opposition en fait).

    • Les Règles sont là…POINT
      On ne doit pas se servir de nos taxes pour faire plaisir à ce parti d’Hurluberlus…
      Oui, Hurluberlus… car ce sont, comme l’écrit le dictionnaire, des personnes qui se comportent avec extravagance, étourdies et écervelées…voulant uniquement le Pouvoir.
      Voyons ça: François Legault, ancien ministre du PQ déçu de ses chances qui s’envolent d’en devenir le Chef, se retire de la Politique, mais y revient accompagné d’un Super Fédéraliste.
      Mais il se dit toujours très Nationaliste, mais pas tout de suite pour “Le Pays du Québec” peut-être dans 10 ans… (faut le faire…toute une conviction, hein?)
      L’ADQ comportant quelques députés élus qui sont des Fédéralistes de droite, se saborde pour rejoindre le nouveau parti de Legault le CAQ qui se dit une sorte de Fédéraliste/Souverainiste…
      Enfin les trois députés Péquistes qui, à raison ou à tort, n’aiment pas Pauline Marois comme Chef du PQ mais qui sont toujours convaincus que le Québec doit être un Pays… Comment appelle-t-on ça…???
      Des HURLUBERLUS.

    • Même si je souhaite voir la CAQ à l’Assemblée Nationale, elle devra malgré tout passer par des élections pour être reconnu!

    • ça devrait être illégal, les vire-capot opportuniste.
      Quitter un parti devrait vouloir dire démissionner comme député, surtout si c’est pour carrément rejoindre un autre parti.

      Alors, non, pas de passe-droit.
      Ils n’ont pas été élu.
      Ils n’ont même pas osé présenter de candidat à une élection complémentaire.

      Je suis tanné de Charest, de ses petits amis et de ses magouilles, de son gaz de shiste, son plan nord, ses compteurs intelligents…mais les opportunistes de la CAQ, qui changent d’allégeance à cause de sondages, m’irritent encore plus.

    • Mais non voyons…
      C’est tellement évident que non….

      Mais étant donné qu’on joue sans cesse avec notre démocratie, ça se fera ptêtre…
      Mais, ça ne fait aucun sens en démocratie de reconnaître un Parti qui n’a même jamais eu un vote…
      Ça ouvrira encore la porte à du n’importe quoi….
      Mais, comme j’ai écrit, on joue tellement avec cette dame de la démocratie…lire la “game” électorale avec vision court terme, que ça serait pas surprenant…

      Non , non…rien contre la CAQ….
      Même pas pris la peine de trop me pencher sur ce qu’ils proposent tellement rien n’est clair…
      D’ici les Élections, je prendrai le temps d’essayer de piger où ils veulent aller…
      Pour l’Heure, ça sonne bizarre leur affaire…Je suis un peu perdu….
      Cela dit, le PLQ et la charriot de promesses non-remplies presque criminels ( Nous sommes prêts, les deux mains sur le volant…) nous a habitué tranquillement à de la fausse démocratie au fil de la dernière décennie…
      Par contre, ils ont été élu eux…

      Alors…non non et non pour la CAQ. Ce serait du n’importe quoi de les reconnaître…
      Rien ne peut plus me surprendre par contre..

    • @ nanlaj

      Parfaitement d’accord avec vous. Tout comme il aura fallu la majorité du PCC pour voir de quoi ils sont capables. Le Québec a quelques trucs à régler pour en finir avec son adolescence, les années ‘20 seront sans doute plus favorable à l’épanouissement du Québec sous toutes ses formes, probablement parvenu à la maturité, après avoir épuisé toutes les avenues/culs-de-sac pour finalement faire le saut dans la cour des grands.

      D’ici là, il est possible que ce soit assez pathétique, peut-être encore plus pathétique que la vague orange (je dirais plutôt la flaque orange). Ça va caquer t’à l’heure, ça va être divertissant. Question de tanner le monde ben comme il faut pis qu’on passe aux choses sérieuses avec un projet qui mérite de porter ce nom.

    • Bonjour,

      Pourquoi poser cette question, Monsieur Vincent Marissal ? Mais vous le savez bien que les péquistes ne voudront JAMAIS ! Les péquistes ont tous PEUR DE LEUR PROPRE OMBRE…… Avec plaisir, John Bull.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « fév    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité