Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 20 décembre 2011 | Mise en ligne à 15h36 | Commenter Commentaires (183)

    La «guerre des bananes»

    chiquita02

    Le torchon brûle entre Chiquita et le gouvernement Harper depuis que la célèbre compagnie a annoncé qu’elle n’utilisera plus de pétrole venant des sables bitumineux de l’Alberta.

    Réaction immédiate de deux ministres (albertains!) du gouvernement Harper, Jason Kenney et Rona Ambrose (ex-ministre de l’Environnement), qui ont annoncé à leur tout le boycott…des bananes Chiquita.

    Jusqu’où iront les ministres de M. Harper pour promouvoir le pétrole des sables bitumineux?

    Pour mieux comprendre le «bananagate», deux sources:  La Presse Affaires et CBC.


    • C’est d’un ridicule innommable! Vraiment pathétique…

    • Stephen, Rona et Jason vont affamer tous ceux qui sont sous le seuil de la pauvreté. On mange des bananes chez nous fruit à prix abordable.
      Le pétrole lui est hors de prix…..faque c’est des ost– de tata.

    • Les vrais patrons!

      On voit qui sont les gens qui contrôlent Stephen Harper; les pétrolières. Le gouvernement Harper n’est pas là pour tous les canadiens mais pour favoriser certains canadiens. Entre temps passons nous de bananes!

      Monsieur Sylvain

    • Harper et son gouvernement, pathétiques comme toujours.
      Carl

    • On en verra de plus en plus – comme cet article aujourd’hui chez Cyberpresse concernant la compagnie de Boisbriand qui perd un client Britannique dégouté par le retrait du Canada de Kyoto.

      http://www.cyberpresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201112/20/01-4479514-ottawa-largue-kyoto-une-entreprise-de-boisbriand-ecope.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_environnement_263_accueil_POS1

      Pendant ce temps, le premier ministre du pays champion du Ethical Oil prévient les USA que si leurs élus s’opposent à Keystone il vendra son pétrole à la Chine.

      Monsieur Harper est un séparatiste après tout qui a déjà déclaré qu’il lui importe peu que le Canada ait une, deux ou dix capitales nationales car ce qui importe c’est que les Canadiens ait moins de gouvernement (?*!*?)

    • Ou peut-on se procurer des bananes chiquita ?

    • Je viens d’aller mettre Wikipedia à jour afin de mentionner cet important appel au boycott!

      Puissions-nous vivre un jour dans un monde où nous pourrons nous prélasser sur les sables bitumineux, bien à l’abri des bananes Chiquita!

    • C’est drôle, moi ça me donne plutôt envie d’en manger justement, et d’en faire la promotion !

    • Parfait! Je vais en manger encore plus qu’avant!
      Claude Lauzon

    • Ce qui me surprend c’est que vous vous surprenez que le gouvernement conservateur prenne des mesures pour protéger l’industrie pétrolière.
      Ils font ça depuis le début, et ils continueront de le faire. Et ils ne s’en ont jamais cachés.

      Les seuls à blâmer sont les électeurs qui ont voté pour eux.

    • Le gouvernement Harper est incroyablement déconnecté! On peut se foutre de l’environnement, mais aller le crier sans cesse sur les toits, ce n’est pas vendeur du tout, exepté bien sûr en Alberta. Pour eux, répondre à Chiquita, ça ne peut être que de la publicité négative dans le monde et au Canada (sauf en Alberta, l’ai-je dit?). Chiquita y gagne beaucoup plus à faire parler de lui dela sorte. Et qui mange des bananes en Alberta?

    • Bonjour M. Marissal

      Quelle rigolade! Le plus drôle serait de trouver un moyen d’amplifier la guerre des bananes au point où la bande de Stephen donut Harper se ridiculiserait encore plus. Qq chose d’envergure mondiale qui exposerait la connerie des “Westerners” à la face du monde.

      Je pense avoir trouvé une idée ici même dans la cyberpresse:

      Année insolite de Sylvie St-Jacques: http://http://www.cyberpresse.ca/actualites/insolite/201112/20/01-4479540-2011-annee-insolite.php

      Voir le numéro 5L: Fausse alerte à la «banane carnivore» au Mozambique
      http://www.cyberpresse.ca/actualites/insolite/201112/02/01-4473847-fausse-alerte-a-la-banane-carnivore-au-mozambique.php

      L’idée serait de monter un canular [code name: opération Chiquita Tétreault] en faisant croire aux savants du "ouernement" Harper que les bananes carnivores existent et que c'est - évidemment - une menace à l'environnement... Si la chose est menée rondement, les nabottawas (les nabots d'Ottawa) sauteraient sur l'occasion pour se lancer dans une opération de green washing... jusqu'à ce que tout le monde croule de rire.

      Les canulars M. Marissal: l'arme de dérision massive contre les arriérés gouverne-mentaux!

      --
      C. LaFrenière

    • Harper n’est pas le premier ministre du Canada , c’est l’agent d’affaire des bitumineux. J’ai rarement vu un premier ministre avoir aussi peu le sens de l’état et être aussi incapable de se détacher de sa stupide partisanerie.

      Dans tous les dossiers qu’il touche , il cherche à se servir de l’état pour punir ceux qui ne pensent pas comme lui. Vraiment pitoyable, mais avec tous les ennemis qu’il se crée lui-même, l’effet boomerang devrait lui revenir en pleine face tôt ou tard.

    • S’autopeluredebananiser prend tout son sens. Merci à Jacques Parizeau pour ce néologisme.

    • Se retrouver plus à droite que la grande compagnie de banane des républiques de bananes. Un art…
      Paul Laurendeau

    • Sous Harper, le Canada ressemble de plus en plus à une république de bananes…

    • Harper risque de glisser sous une pelure de banane d’ici peu…..

      À droite toute !

    • Plus un politicien protège un cartel plus il est sujet à être corrompu.

    • Non mais laissez-moi
      Non mais laissez-moi
      Manger ma banane (air connu)

      Harper pourrait glisser sur une pelure..

    • Bref, c’est la république bananière, mais à l’envers!

    • Pour un nouvel hymne sur l’air de …

      Fo Fa banana
      Fo fa Canada
      Canada Régina
      régima de banana
      canana Banada
      Bituma la banana
      Canabituma
      canabanana
      bas-Canada
      Bas Banana ( québec)
      santabanana
      Banada
      canadabanana
      comme aux Bahama!
      Et swing la banana
      dans le fond d’la boite à bois!

    • Les alarmistes devraient acheter des bananes mais pas pour les manger, pour les utiliser. Ce fruit ressemble à un phallus.

    • “le boycott…des bananes Chiquita”. Moi, au contraire, j’encourage l’achat de cette courageuse banane.

    • Bonsoir,

      Donc, à court terme, l’Alberta va cesser de fournir l’aide sociale au Québec qui en a bien besoin par la péréquation Canadienne.

      Ce que Madame Pauline Marois doit être heureuse ! Car ses péquistes à elle, ses grands enfants seront trop pauvres pour s’en procurer au prix que la Chiquita va coûter bientôt. Car, en plus de toutes les nuits des longs couteaux que la cheftaine subissait toutes les nuits, celle ci devait se protéger de toutes les pelures de banane jonchant le sol dans les bouttes de péquistes…. Au plaisir, John Bull.

    • Bonjour,

      Peut-être bien que grâce aux revenus tirés du pétrole produit à partir des sables bitumineux on pourrait construire d’immenses serres dans le coin d’Attawapiskat afin d’y faire pousser des bananes; bien entendu les immenses serres seraient chauffées par de l’huile à chauffage que fournirait gratuitement le gouvernement albertain.

      À moins que le gouvernement conservateur ait déjà prévu que suite au réchauffement de la planète il sera possible d’ici quelques années de faire pousser des bananes à Attawapiskat.

      Et à moins enfin que le parti conservateur ait déjà pris la décision de boycotter l’ONU.

      Eee… c’est parce qu’il me semble que le nationalisme ouest-canadien provoque plus de brouhaha que le nationalisme québécois et que jamais le nationalisme québécois a empêché les Canadiens de manger des bananes, ni non plus le nationalisme québécois a-t-il obligé le Canada à se retirer du protocole de Kyoto

      Mais bon, le problème au Canada est que dans notre pays il y a des gens qui rêvent de faire du Québec majoritairement francophone un pays.

      En tout cas, bien qu’on y mange de la poutine, jamais le Québec n’a reçu l’appui du pays de Poutine.

      Mais le problème, paraît que c’est nous autres.

      Daniel Verret (nadagami)

    • Qui a élu ce gouvernement en s’assurant que l’opposition n’en soit pas une? Où est la vague orange? Bravo les québécois.

    • Mer ci aux québecois ! Harper est majoritaire ! Il fait ce qu’il veut ! Et il fait ce qu’il a dit. Point final .
      Maintenant, fermons notre boîte jusqu’au prochain scrutin.

      Merci

    • Chiquita n’utilisera pas moins de pétrole…donc, je boycotte Chiquita!
      Manuel Rodriquez, je le qualifierais de “péripatéticien”… Allez hop! Et que ça saute!!!

    • Harpeur nous fait honte et nous causera des problèmes économiques.

      @gorbakookie
      Vos m’avez scoopé ;-)
      Je ne suis pas avocat, mais il me semble que le Mr de Boisbriand pourrait poursuivre Harpeur pour le contrat perdu. Y-a-t-il un avocat dans la salle ?

    • Boycotter les bananes, on appelle ça un Banana Split. (Split : scission, rupture)

      Il faudra renommer ce plat de gourmet pour Liberty Split ?

      Gorbacookie avec un C. Désolé.

    • Voilà un bon sujet de conversation pour Noel autour de la buche en famille. Comme plusieurs, il me fera plaisir d’acheter des bananes Chiquita et de même en offrir en cadeau. Je vais faire des pains aux bananes et en offrir à mon député Paradis lorsqu’il sortira de Thedford pour venir voir un peu ses concitoyens et concitoyennes. D’ici qautre ans j’espère.
      Mais le plus désolant c’est de découvrir l’existance même de groupes de promotion des gaz bitumineux Harper. Comment peut-on réussir à marier le mot éthique au pétrole?

    • Je n’aime pas les bananes, mais j’aimerais quand même encourager Chiquita. Font-ils aussi des bananes en guimauve?

    • N’oubliez pas que le Québec profite grandement des retombées des sables butimineux via la péréquation provenant de l’Alberta et on serait les premiers à les exploiter s’il y en avait au Québec.

    • Monsieur Marissal,

      En ce qui concerne les retombées de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières dans l’Ouest canadien, les critiques continues et souvent intempestives de plusieurs journalistes et internautes québécois ne cessent de m’étonner, car il est absolument indéniable que le Québec profite énormément des revenus fiscaux et autres que génèrent ces activités.

      Vous pourriez par exemple comparer les tableaux des recettes et dépenses de l’administration fédérale de 1981 à 2007, qu’a compilés Statistique Canada pour le Québec et l’Alberta :

      • Québec : http://www.statcan.gc.ca/pub/13-018-x/2009002/t/tab0724-fra.htm

      • Alberta: http://www.statcan.gc.ca/pub/13-018-x/2009002/t/tab0748-fra.htm

      En faisant la somme de la ligne « Épargne » du 1er tableau, on peut faire le constat suivant : de 1981 à 2007, le Québec (citoyens, entreprises et gouvernement provincial) a reçu 203 644 milliards de $ de plus du système fédéral que le Québec (citoyens, entreprises et gouvernement provincial) y a contribué.

      Pour la même période (1981 à 2007), l’Alberta (citoyens, entreprises et gouvernement provincial) a contribué 125 701 milliards de $ de plus au système fédéral que l’Alberta (citoyens, entreprises et gouvernement provincial) en a reçu…

      Par ailleurs, selon un tableau de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) qui est facilement consultable en ligne, en 2008, le Québec a vendu à l’Alberta pour plus de 3 943,3 millions (3,9 milliards) de $ en biens et plus de 3 217,5 millions (3,2 milliards) de $ en services.

      Voici le lien pour la version PDF de ce tableau :

      http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/TSC/pdf/chap8.pdf

      Je crois que l’ISQ travaille présentement à compiler les données pour la période après 2008, qui devraient selon moi être du même ordre de grandeur que les données de 2008 (et peut-être même supérieures…).

      D’autre part, le ministère québécois du « Développement économique, innovation et Exportation » fait la promotion des exportations québécoises vers l’Alberta. Voir à ce sujet le communiqué sur le bilan de la mission économique en Alberta, menée en mars 2008 :

      http://www.mdeie.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communiques-de-presse/communique-de-presse/?tx_ttnews%5Btt_news%5D=4241&cHash=50136678c0353c006be9480e1c6a139d

      Le même ministère a publié 2 excellentes fiches de marché sur l’Alberta et l’Ouest canadien :

      1) « Le marché du pétrole et du gaz naturel dans l’Ouest canadien », lien :

      http://www.mdeie.gouv.qc.ca/bibliotheque/fiches-marches/page/fiches-marches-13614/?tx_igaffichagepages_pi1%5Bmode%5D=single&tx_igaffichagepages_pi1%5BbackPid%5D=82&tx_igaffichagepages_pi1%5BcurrentCat%5D=114&cHash=2beeb864972df54071d0b9569ece0975

      2) « Le marché de l’énergie renouvelable en Alberta », lien :

      http://www.mdeie.gouv.qc.ca/bibliotheque/fiches-marches/page/fiches-marches-13935/?tx_igaffichagepages_pi1%5Bmode%5D=single&tx_igaffichagepages_pi1%5BbackPid%5D=82&tx_igaffichagepages_pi1%5BcurrentCat%5D=114&cHash=6fd4653f343dfa835dfe0796a63be6de

      Le réseau Canoe nous apprenait par ailleurs il y a quelque temps que le Fonds de solidarité de la FTQ a un ambitieux programme d’investissements en Alberta (même si le taux de syndicalisation y est beaucoup moindre dans le secteur de la construction). Voir l’article « Le Fonds FTQ mise sur la construction en Alberta »,
      27 octobre 2011 | 11h39 , lien :

      http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2011/10/20111027-113922.html

      Et en mai 2011, l’Institut économique de Montréal publiait un document intitulé « Plaidoyer pour un dialogue Québec-Alberta », qui met en évidence les effets positifs de la prospérité albertaine sur l’économie du Québec et les transferts fiscaux dont le Québec (comme d’autres provinces) bénéficie. Voici le lien pour télécharger ce document :

      http://www.iedm.org/fr/35233-plaidoyer-pour-un-dialogue-quebec-alberta

      Et la Caisse de dépôt et placement du Québec, via sa filaile Ivanhoé-Cambridge, est propriétaire d’un parc immobilier imposant en Alberta (surtout à Calgary) :

      http://www.sitq.com/fr/portefeuille-immobilier/bureaux/canada

      Par conséquent, vous pouvez être assurés que le Québec et ses citoyens profitent beaucoup de l’économie florissante de l’Ouest canadien, dont l’industrie pétrolière et gazière est le moteur principal…

    • Ce serait vraiment rigolo de voirles députés de l`opposition à Ottawa de manger des bananes Chiquita, bien assis sur leurs banquettes et après lancer leurs pelures sur les députés conservateurs.

    • La réaction du gouvernement conservateur n’est pas pire que celle des Québécois qui veulent boycotter la compagnie Molson si un club de hockey de Montréal n’utilise pas le français à l’arrière du banc …

    • Les bananes Chiquita, c’est Chiquita Brands autrefois connue sous le nom de United Fruits.
      Si vous pensez que ces gens la sont en position de donner des leçons à qui que ce soit en quelques matières que ce soit….

    • Une autre intrusion des réformistes “anti-interventionnismes” dans le choix d’une entreprise privée et dans un choix de marchê. Il semble que le lobby du pétrole peut compter sur la complaisance du gouvernement harper pour traficoter le marché supposé libre. Ce n’est certainement pas le rôle du gouvernement de lancer un boycott contre une entreprise privée pour la punir de ses choix administratif au profit des pétrolières privée. On vit dans quel pays, simonac!

      Allons, tendons l’autre joue….on aime pas ça la chicane. Misère!

      S. Pelletier

    • @ cotenord_7
      Avec vos informations bien détaillées, si M. Marissal ne comprend toujours pas que le Québec profite énormément des revenus fiscaux et autres que génèrent les sables bitumineux, il ne comprendra pas jamais …

    • @quiet

      Faudrait twitter la proposition à Coderre. Çe ne le gênera pas trop.

    • Plusieurs condamne les politiques des Conservateurs, mais personne propose rien de concret pour faire mieux point de vue économique, sauf de vivre au même niveau que les Coréens du nord et les Cubains….

    • Harper est en train de nous ridiculiser à travers le monde. Est-ce possible d’être plus crétin que lui?

    • @ cotenord_7

      Et qu’en est-il du dollar canadien dopé par ces mêmes sables bitumineux, freinant les exportations québécoises (et ontariennes) à l’étranger ? Nos pertes se chiffrent à combien ?

    • @JDIW

      Votre commentaire de 20h10 est d’un simplisme ridicule. Vous ne méritez même pas de réponse. Quand vos installations albertaines subiront une catastrophe naturelle, ne venez pas pleurez.

      On devrait suivre l’exemple des pays nordiques qui n’exploitent pas leurs ressources naturelles qui sont trop menaçantes pour l’environnement.

    • Faudrait envoyer ça à Harpeur:

      http://www.youtube.com/watch?v=DmsB_GiNfoU&feature=related

    • Voici la réponse de «Sa Majesté, la Reine d’Angleterre» à Harpeur qui veut remettre son portrait partout au Canada:

      http://www.youtube.com/watch?v=nUyJ5CdqgAE&feature=related

    • @Frank36

      Que nous en bénéficiions ne rend pas les sables bitumineux plus responsables. Misère!

    • @cotenord7

      Et quand est-il des coûts environnementaux et sociaux qu’on pellet e dans la cour des autres et surtout des générations futures? J’ai pas vu ça dans vos calculs.

    • @ bobidoc

      Pourquoi ne pas faire comme ‘cotenord_7′; compilez les données et construisez votre argumentation. Vous semblez suggérer que l’impact qu’à la valeur du dollar canadien sur les exportations québécoises est plus important que les énormes bénéfices dont tire le Québec des succès économiques du pilier qu’est l’Alberta. À vous le fardeau de la preuve.

    • @bobidoc
      C’est vrai que depuis que le $can a une valeur de vrai monnaie, bizarrement le Canada et le Québec aussi, semblent bien se tiré d’affaire économiquement parlant depuis 2 ou 3 ans en comparaison de bien des Pays. Et les exportations n’ont pas surtout baissé a cause de la valeur du $can, mais en grande partis parce que la planète est en crise économique depuis une couple d’années déjà…

    • Ce pauvre Harper n’a rien à voir avec ce à quoi ressembler le PC sous l’aile de Mulroney.

      Aujourd’hui, le PC est une joke.

    • @Qalimero

      La rhétorique gauchiste et écolo, je la connais!!! merci quand même.
      Semble que vous n’avez pas de proposition a faire autre que de cessé toute production pétrolière en Alberta comme je disait.

      Et même si un gouvernement fédéral voulait faire cessé toute production pétrolière en Alberta, pensez vous vraiment que les Albertains se laisserait faire ??? mais bien sur que c’est simple de tout mettre sur le dos a Harper et son gouvernement. heee, Pas simple, mais facile plutôt…..

    • Stephen aurait avisé Chiquita de ne pas faire sa « Dole » … lol

      Plus sérieusement, je ne crois pas que ce genre de « boycott » puisse avoir un grand impact sur les exportations du pétrole albertain.

      De plus la compagnie « Chiquita Brands International » n’est pas nécessairement un exemple des plus recommandable en matière d’éthique et de relation de travaille, son historique d’ailleurs en témoigne, dont voici un court extrait;

      En 2001, Chiquita Brands International déclare faillite. Dès 2002, dans une tentative de redressement, elle adopte un nouveau code de conduite suivant le standard minimal requis par la Social Accountability International sur les droits humains et les droits du travail. Après une rencontre avec les membres de la Fédération internationale du travail (International Labor Federation) et la COLSIBA, un syndicat de travailleurs bananiers d’Amérique latine, l’entreprise accepte un rehaussement des conditions de travail de ses employés.

      En janvier 2005, Chiquita Brands International affirme que l’ensemble de ses plantations sont maintenant certifiées par la Rainforest Alliance et la International Labor Standard, garantissant ainsi des conditions de travail et des normes environnementales minimales.

      En mars 2007, elle est condamnée par la justice américaine au versement d’une amende de 18,8 millions d’euros pour avoir financé à hauteur de 1,7 million de dollars des groupes paramilitaires d’extrême droite colombiens en les utilisant comme tueurs à gage contre les leaders syndicalistes (même pratique que Coca-Cola), en particulier les Autodéfenses unies de Colombie (AUC), inscrits sur la liste des « organisations terroristes étrangères » du ministère des Affaires étrangères des Etats-Unis[2]. Une bonne partie de ces fonds a transité à travers les milices CONVIVIR, créées par un décret du gouvernement dans les années 1990[3].

      En mai 2007, l’association Peuples Solidaires, met en lumière de graves atteintes aux droits fondamentaux des travailleurs au Costa Rica, dans les plantations de Chiquita, la mise en péril de leur santé par l’utilisation imprudente de pesticide (nématicide). La société est aussi accusée, par la coordination des syndicats bananiers du Costa Rica, d’avoir recours à des services de sécurité privés pour intimider les travailleurs[4]

      Notes et références

      1.↑ (en) UNCTAD – Major developments and recent trends in international banana marketing structures [archive], page 10
      2.↑ Sergio Gómez Maseri, « Les mauvaises fréquentations des firmes étrangères », Courrier international, n° 855, 22 mars 2007, p. 23. Initialement publié dans El Tiempo. Michel Taille, « Colombie : la banane Chiquita s’est payé les paras [archive] », Libération, vendredi 16 mars 2007.
      3.↑ (en) Documentas implicate Colombian government in Chiquita terror scandal [archive], National Security Archive Electronic Briefing Book No. 217
      4.↑ Peuples solidaires [archive]

      Une multinationale qui veut se donner bonne conscience en adoptant des mesures environnementales qui relève davantage d’un plan marketing, que d’une volonté intrinsèque à la mission de l’entreprise. [Ref; Pétrole des sables bitumineux]

      L’esprit mercantile et exploitant n’est pas pour autant modifié.

      Pour le Stephen de l’ouest canadien, et bien, il n’aura qu’à utiliser des bananes « Dole » pour faire son « banana split » préféré.

      Le pouvoir de la banane c’est …

      Frank

      *

    • Me semble que Attawapiskat mérite plus de presse que ces niaiseries de ce Harper.

      André proulx

    • Ça n’a aucune importance car, de toute façon, les bananes Dole sont meilleures.

    • @daniel69

      Merci pour ces liens fortsw pertinents.

      Perso, je préfère cette version de Belle et Bum – La Banane :

      http://www.youtube.com/watch?v=CDTiWneQGGM&feature=fvwrel

    • @etalors2
      Comment peut-on réussir à marier le mot éthique au pétrole?
      On devrait demander aux “chefs autochtones” de gouverner le Canada: Finis les problèmes d’environnement… (et autres?)

    • @cotenord_7

      Ils te paient combien $$, les conservateurs, pour commenter sur les blogues?

    • si les libéreux s étaient voté des chefs qui avaient de l allure . peut être en serions nous pas là

    • Pas de pétrole, pas de péréquation.
      Pas de péréquation, pas de garderies à 7$, ni de caisse de 24 au prix de 1990.
      Faites-le votre référendum et votez oui. Mes taxes vont servir à autre chose qu’entretenir une province illettrée au niveau politique et de l’économie. Prêtez moins attention au lobbyisme environnemental et essayez de comprendre ce qui fait tourner le monde.

    • arffff mononkle…Et swing la banana
      dans le fond d’la boite à bois!

      dans le fond d’la boite à BOA…lol mdrr C pô la même chose
      les “Grease Balls” ca glisse a la digestion… mé ca péte le feu a la DéFaqtion et merde
      Gaz Bitumineux oblige… mdrrr

    • @ bobidoc (commentaire « 20 décembre 2011 20h21 ») :

      Vous croyez qu’un dollar canadien faible (non « dopé » par les exportations pétrolières et gazières des provinces de l’ouest) règlerait à lui seul la crise qui existe dans une bonne partie du secteur manufacturier et du secteur de l’exploitation des ressources de l’est du Canada ?

      Si c’est le cas, je crois quant à moi que ce que vous avancez est simpliste et trompeur.

      La crise dans le secteur manufacturier au Québec et en Ontario est due en bonne partie au fait qu’avec la mondialisation, les coûts de la main d’oeuvre sont beaucoup plus faibles dans les nouvelles puissances économiques et les pays émergents en Asie et en Amérique latine, ce qui rend la compétition beaucoup plus difficile à l’international.

      L’exploitation forestière souffre de la baisse de la demande pour le papier et aussi des coûts d’exploitation moindres dans des pays compétiteurs tels le Brésil et l’Indonésie, où la main d’oeuvre coûte moins cher et où les forêts se regénèrent plus vite.

      Nos exportations souffrent aussi de la situation économique difficile aux États-Unis et de l’instinct protectionniste de ce pays, surtout pendant les périodes de crise.

      Par ailleurs, un dollar faible (non « dopé ») implique aussi un pouvoir d’achat relativement faible pour les consommateurs et les entreprises du Canada à l’échelle internationale. Voulons-nous ne disposer que d’un pouvoir d’achat faible ?

      J’étais à Calgary la semaine dernière et laissez-moi vous dire qu’il y a des entreprises québécoises qui profitent énormément du boom économique albertain.

      Au-delà des exemples que j’ai donnés dans mon commentaire précédent, j’ai pu constater de mes yeux que la firme d’ingénierie SNC-Lavalin occupe un édifice très imposant à Calgary. La famille hôtelière Germain de Québec exploite un hôtel de luxe (Le Germain) en plein centre-ville, tout près du musée Glenbow. La chaîne de restauration Bâton-Rouge vient d’ouvrir un restaurant dans la banlieue sud-est de Calgary.

      Par ailleurs, la prestigieuse chaîne de magasins Simons, issue de la ville de Québec, exploite maintenant un magasin à Edmonton. Enerkem, une entreprise sherbrookoise de bioénergie, a implanté une importante usine de production de biocarburants à Edmonton.

      Et en outre, un bon nombre de professionnels et de travailleurs spécialisés ou non spécialisés du Québec s’en vont en Alberta (de façon temporaire ou définitive) afin d’y gagner leur vie. De concert avec l’arrivée d’immigrants francophones qui arrivent d’autres pays, ce phénomène a rendu possible une expansion marquée du système scolaire francophone en Alberta.

      Moi, je me réjouis de la prospérité qui caractérise maintenant l’Alberta, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique, car cette prospérité profite non seulement aux populations de ces provinces (qui le méritent bien), mais aussi à l’ensemble du Canada…

    • bobidoc

      20 décembre 2011
      20h21
      @ cotenord_7

      Et qu’en est-il du dollar canadien dopé par ces mêmes sables bitumineux, freinant les exportations québécoises (et ontariennes) à l’étranger ? Nos pertes se chiffrent à combien ?

      Merci Bobidoc, heureux que sur la Côte Nord il y a un certain Gilles Vigneault… a peine connu
      par rapport a CôteNord_7

    • par rapport a CôteNord_7…

      qui lui esr si tant connu… kok mdrrr

    • madalton

      20 décembre 2011
      19h06
      N’oubliez pas que le Québec profite grandement des retombées des sables butimineux via la péréquation provenant de l’Alberta et on serait les premiers à les exploiter s’il y en avait au Québec

      P’tin …depuis quand pratiquer la lèche et faire le trottoir sont devenus une facon honorable de déambuler fans la “VIE”

    • Ce gouvernement rétrograde est en train de ‘’s’autopelurebananiser’’ comme disait Jacques Parizeau.
      Banannée M. Harper !

    • Bravo M.Marissal,
      Vous et vos confrères,devez dénoncer ce ”petit” despote evangélique et créationiste !
      Il est lui et son gouvernement,l’égale des radicaux de toutes religions confondues qui sévicent dans le monde !!
      Il est l’anti-Canadien incarné!
      Chose certaine,je ne me reconnais pas dans ce CANADA là !
      J’ai honte d’être CANADIEN !!!
      Mais le pire est à venir,je crois…

    • Si les compagnies qui exploitent les sables bitumineux faisaient des efforts pour en réduire les impacts environnementaux, ce serait un pas dans la bonne direction. Mais avec le gouvernement Harper qui les protègent de toutes les critiques en allant jusqu’à promouvoir un boycott des bananes parce qu’on ose critiquer le pétrole des sables bitumineux, on peut être certain que rien ne va s’améliorer.

      En passant, ce n’est pas le Québec qui a voté pour un gouvernement conservateur majoritaire. Le Québec a voté pour un gouvernement de coalition composé du NPD et des Libéraux.

      C’est le ROC qui a changé d’avis.

    • Pour la complainte des dépandantistes et leur ode au pétrole albertain, voici quelques faits:

      ” Les Québécois qui paient annuellement 50 milliards en impôts et taxes à Ottawa ont investis jusqu’ici 14 milliards de dollars depuis 40 ans dans l’industrie des hydrocarbures canadiens.
      Dans cet article mis en lien vous pourriez lire si vous vouliez être vraiment informé comment la production pétrolière pousse à la hausse le dollar canadien et que, selon un groupe d’économistes, ce phénomène est responsable de la destruction de 55 000 emplois manufacturiers québécois entre 2002 et 2007. Et ça ne fait que commencer. Or voici comment le Québec a financé ce cercle vicieux:”

      http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/petrole-14-milliards-de-dollars-quebecois-plus-tard/1760/

      Quand à la fable de la peréquation et du Québec BS de la fédération voici comment des journalistes chevronnés Michel C. Auger de Radio-Canada et Claude Picher de La Presse ainsi que le ministre des finances du Québec Raymon Bachand ont dégonflé la balloune.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2010/04/06/128553.shtml?auteur=2094

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/claude-picher/201106/14/01-4408942-la-province-de-queteux-un-mythe.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B40_chroniqueurs_379112_accueil_POS1

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/319057/transferts-federaux-le-roc-ne-subventionne-pas-le-modele-quebecois

    • Et si ce pétrole était au Québec et nous permettait de payer moins de taxes et d’impôts et nous assurait de meilleurs services publiques sans avoir à endetter nos enfants pour l’éternité, vous continueriez à vomir sur Harper et à manger des bananes en groupe? Bande de singes!

    • Voyons donc ! Comme si TOUTE l’économie du Canada reposait sur les bananes Chiquita !!!
      Wow ! Jason Kenney et Rona Ambrose croient VRAIMENT que le Canada est une république de bananes !!! LOL

    • Quand on élit des gorilles, faut pas se surprendre de se retrouver avec une république de bananes.

      Moi, ce n’est pas pour leur refus du pétrole de l’Alberta que je boycotterais Chiquita, mais pour leur utilisation de fongicides et autres pesticides sans égard à la santé de leurs travailleurs.

      Dans un autre ordre d’idée, je vous écris en réaction à votre article “il est moche votre Canada”. Je ne suis jamais allé en Alberta, alors je ne sais pas s’il y a plus de violence de ce côté, j’en doute fort cependant, mais pour les conservateurs, c’est une très bonne stratégie de faire peur au monde, leur électorat est très sensible à la peur. Ci-joint deux articles qui font un lien entre le cerveau, la peur et les “valeurs conservatrices”. Sachant cela, je n’ai aucun doute que des stratèges conservateurs soient au courant de ces études, il à prévoir que ce n’est pas demain la veille que le PCC arrêtera de faire peur au monde quitte à faire de la propagande et de la désinformation à gogo.

      http://www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/actualite-l-opinion-politique-dans-le-cerveau-27212.php

      http://blog-lecerveau.mcgill.ca/blog/2011/08/08/quand-la-peur-nous-fait-reagir-en-conservateur/

    • JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS JE N’ACCEPTE OU N’ACCEPTERAI L’ARGUMENT QUE LE QUÉBEC PROFITE DE LA PEREQUATION.
      Même si les chiffres actuels montrent un bilan positif, faire une retour pas trop loin dans l’histoire et vous verrez que sans nous, ils n’existeraient pas. Calculons l’intérêt composé, en dollars actuel et nous sommes encore et pour longtemps déficitaire.

      Sable bitumineux et Chiquita sont du pareil au même. Imaginez la quantité de travailleurs agricoles souffrant des pesticides pour produire ces bananes. Que Chiquita ait un sursaut de conscience écologique est pour moi un stud publicitaire.

      La direction que prend le Canada sur ce sujet et bien d’autres m’écoeure. Qu’attendons-nous pour nous séparer…

      Noel

    • La question ici n’est pas de déterminer si les sables butimineux sont bons pour le Québec ou non. C’est le comportement des ministres conservateurs qui est inquiétant. Est ce qu’ils vont boycotter toutes les compagnies qui ne veulent pas utiliser les sables butimineux ? J’ai pensé un moment que c’était une farce tellement ça me semblait enfantin. Grow up !

    • Lagacé, sur son blogue ce matin, suggère que l’on ait une pensée pour les prisonniers.

      Au lieu de leur apporter des oranges, apportons leur des bananes, dans les nouvelles prisons de Harpeur.

    • Chiquita qui a financé des groupes d’extrème droite (escadrons de la mort)en Colombie pour protéger ses plantations n’a pas de lecons à donner. On sait aussi comment Chiquita traite ses travailleurs. Mr. Marissal, aveuglé par son mépris pour les conservateurs, en est rendu à nous présenter Chiquita comme une compagnie modèle !! Pas possible.

    • @nflplanete et oeildefaucon
      Êtes-vous certain que ce n’est pas la faute des juifs, des noirs ou des femmes?

      Je suis ironique parce que votre propos nous laisse croire en un certain racisme. Vous accusez les Québécois qui justement n’ont pas voté Harper contrairement à bien d’autres provinces!

      Un peu, pas mal lamentable!

      Et le papier hygiénique manquant chez vous, est-ce la faute des Québécois?

      Les propos racistes me puent au nez!

      @cote_nord7, madalton, etc.
      Qu’on en profite ou non, la question n’est pas là! On profite sûrement aussi du crime organisé! Tout comme on profite de l’argent des fabricants de cigarettes!

      Est-ce qu’un gouvernement non-interventionniste peut en appeler au boycott d’une entreprise privée qui veut réduire son empreinte écologique?

      Je suis certain que si j’entre chez vous, vole tout votre stock, le revends et dépense l’argent, vous en profiterez aussi! Mais vous devrez vous acheter de nouveaux meubles!

      Lisez ceci :
      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2010/04/06/128553.shtml?auteur=2094

      Vous y apprendrez que le Québec est celui qui reçoit le moins de péréquation par habitant au canada.

      Alors vos propos ignobles sur les Québécois et le Québec, gardez-les pour votre entourage habitué à vous voir cracher contre un peuple!

      @bobidoc
      Est-ce que vous attendez une réponse de ces individus? Jamais ils n’auront la droiture et le courage de vous répondre!

    • @Cotenord_7 Au Fédéralistes comme vous qui croyez que le Québec est à la remorque d’Ottawa, je les invite à lire cet article de Claude Picher et son précédent.

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/claude-picher/201106/21/01-4411169-le-mythe-des-queteux-suite.php

    • C’est drôle , on ne voit pas les Dumont, Martineauet Duhaime qui avaient été si prompts a dénoncer, dans une hystérie totale ,Khadir dans le boycott des souliers israéliens,dénoncer ce boycott organisé par le parti de leur `Cher Leader`!

    • Je viens d’aller sur le site de Chiquita pour les remercier et leur signifier que depuis hier, je recherche précisément leurs produits au marché…
      Il me semble qu’avec cette succession de conneries du gouvernement du Canada, la graine indépendantiste en moi a pris une vigueur accrue…

    • J’ai honte d’etre quebecois a lire les commentaires de plusieurs ici , les memes sans doute qui ont voter comme des outardes pour ”Jack” et qui se rendent compte de leur erreur aujourd’hui .

      On a surement pas besoin d’une compagnie americaine pour venir nous dire quoi faire au Canada .

    • C’est comique de voir des gens supporter le dep. markering de Chiquita et d’oublier que cet compagnie a eu de gros problême d’éthiques.

      Chiquita a été accusé en 2007 d’exploitation de travailleurs, d’emploi de mercenaires pour intimidé ces travailleurs en Colombie, d’avoir lutté contre le gouvernement élu démocratiquement du Honduras car ce gouvernement avait un projet de salaire minimum et même soupçonné d’avoir aidé la junte militaire a le renversé.

    • Il faut avoir vu de ses yeux les conditions précaires des Costaricains et les travailleurs au Panama asservis a Chiquita et Dole pour comprendre qu’un boycott de la banane Chiquita est nécessaire. Je boycotte depuis 2009.

    • @M. Marissal
      Malgré que je trouve le geste du gouvernement, ou de ses ministres, un peu con. Honnêtement, M. Marissal, jusqu’à quel point la compagnie Chiquita est elle consommatrice de pétrole?
      En exploitation? Sûrement pas beaucoup. En transport, probablement des tonnes… Mais par ses sous-traitants en transport, qu’elle ne reniera pas par crainte de voir ses coûts de productions grimper. Chiquita n’a jamais et ne fera jamais dans la dentelle.

    • Moi je me met au régime de banane Chikita. Des bananes Chikita au déjeuner, des bananes Chikita pour collation, des banana-Chikita-split pour dessert, du pain au banane Chikita, des sandwichs au banane Chikita…. Y-a t’il quelqu’un qui sait comment on fait du pouding au banane Chikita maison?

      Pis si je croise Jason Kenney ou Rona Ambrose, je vais laisser trainer par terre quelques pelures de bananes Chikita.

    • Hé les fédéraleux !!!

      Etes vous fier de votre beau canada ??

      Franchement, ca doit faire l’envie du monde entier.

    • À tous ceux qui gueulent contre Harper, je vous ferai remarquer que la majorité des électeurs de notre «plus grand beau pays du monde» ont voté pour lui…

    • @Iamygam

      Faux

      60% des Canadiens n’ont pas voté pour harper.

    • Ah! les fédéralistes et leurs belle vision du Canada ont sont-il donc passé !
      Ont se rappelle aussi des 74 nouilles Libéral Québecoises a Ottawa
      Harper boycotte tout ce qu’il déteste ainsi que l’apparence du
      bilinguisme Canadian.
      Alors en représaille ont fera des épluchettes de banane Chiquita en 2012 et on chantera vive le Canada.

    • C’est vraiment ‘Dole’ tout ça…

      chikiti, chikita…

      République de bananes qu’on disait …

    • Pensez-vous que l’on pourrait utiliser le collant Chikita et s’en servir comme timbre poste ?

    • @diji
      «un lien entre le cerveau, la peur et les “valeurs conservatrices”», ça m’amène à poser la question:Les Québécois utilisent-ils leurs cervaux pour voter? Si c’est le cas et à supposer que les macaques aient un cerveau…les québécois, une bande de singes attirés par la banane “sondage”???

    • @superlulu

      Moi je retiens ça surtout ds l’article que vous avez mis le liens

      >>> les provinces riches paient pour les provinces pauvres.>>>>

      Le reste n’est que de la perception plus qu’autre chose. mais ce qui est incontestable, l’Alberta paye une partis de nos programmes sociaux de luxe, et le Québec ne donne absolument rien a l’Alberta en échange. N’en déplaise a Claude Piché, le Québec fait figure de “quêteux” face a l’Alberta. et Harper n’a absolument rien a voir dans cet état de chose…

    • @team.armani.sailor
      Le PC devrait s’appeler le Neo-Reform Party. Je ne sais pas comment les PC d’Ontario se sentent là-dedans ?

      @lamygam
      Non. A peine 30% ont voté pour lui.

    • c’est amusant de voir deux cro… se jeter des pierres.
      Bernard Ouellet

    • @lamygam
      Plus précisément, 39.6% ce n’est pas la majorité. Multipliez par le taux de participation de 60% (je ne trouve pas les chiffres), ça donne 24% des canadiens éligibles à voter.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_f%C3%A9d%C3%A9rale_canadienne_de_2011

    • @ lamygam « À tous ceux qui gueulent contre Harper, je vous ferai remarquer que la majorité des électeurs de notre «plus grand beau pays du monde» ont voté pour lui… »

      Faux, seulement 39 % des électeurs qui ont voté ce jour-là ont voté pour Harper et son parti. Harper a obtenu la majorité des sièges. C’est différent.

    • Je vois des commentaires qui comparent le Canada à une république de bananes: SVP arrêtez de comparer le Canada d’Harper à une république de bananes… vous insultez ces dernières.

      Chiquita et les sables bitumineux: du pareil au même…

    • @ lamygam
      Les conservateurs ont obtenu 39.6% du vote exercé par les électeurs. On ne parle pas d’une majorité très convaincante. Et même si ça a permis au PC de prendre le pouvoir ça n’enlève surtout pas aux gens le droit de critiquer, loin s’en faut. En fait, c’est la majorité des canadiens qui n’a pas voté pour ce gouvernement.

    • @lamygan
      Je vous ferai remarquer que ce sont les red neck et le ROC qui ont voté pour ce grand malade de Harper, et on n’a rien vu de sa destruction. Mais on pourra s’en défendre avec nos fusils, c’est une grande consolation!!!!!!!!!!! MISÈRE

    • Comme le libre penseur conservateur Maxime Bernier a plafonné rapidement dans la bêtise et qu’il a touché aussi précipitamment le bas fond de la crédibilité par ses propos proférés. Reste dans le service après-vente et francophone de service disponible de son jovial sourire STEVEN BLANEY porte-parole de l’environnement, des affaires indiennes, de l’économie, de la sécurité, des anciens combattants, mais pas des nouveaux, de l’eau, de l’air et du GES . On se demande de quoi, il n’est pas le porte-parole pour le gouverneur conservateur que de nom.

      Il pourrait faire une courte allocution si possible pour que les Montréalais boycottent le métro puisque ce mode de transport n’utilise pas l’éthique pétrole bitumineux.

      Utilisons le pétrole jusqu’à l’épuisement de cette ressource la prospérité du Canada en dépend et surtout la pauvre province du Québec. Puis quand il arrivera `la fin de cette ressource non renouvelable tournons-nous vers les énergies vertes ! Si entretemps le climat divague, pas grave. Nous demanderons à nos scientifiques qu’on dit fumiste de corrigé le surplus de GES par des puits de capture de Carbonne.

    • @lamygam 09h40

      Pas ceux du Québec en tout cas, pis ça me surprendrais que le monde d’Alberta écrivent beaucoup sur ce blogue…

    • @lamygam,21 décembre 2011,09h40:«….je vous ferai remarquer que la majorité des électeurs de notre «plus grand beau pays du monde» ont voté pour lui.»
      +++

      Euh! 40% avec un taux de participation de 60%, ça fait quelque chose comme 24% ça, non? Toute une majorité! Me semble que cela devrait inciter à une certaine modestie et un peu de magnanimité, ne serait-ce que pour sauver les apparences.

    • @Bobidoc

      Vieille tactic Pkweiste que d’anvancee des faits sans preuve.

      heureusement le vent tourne et le Quebec pourra p.e. entrez au XXI siecle

    • lamygam

      “je vous ferai remarquer que la majorité des électeurs…”

      Hello? 40% des electeurs. Depuis quand 40% est la majorité? Avec des connaissances en math aussi puissantes, il est facile de deviner pour qui tu as voté…

    • C’est ce qui arrive quand on se trampe la banane dans le goudron!

    • @ JeanlHudon @ 8.51

      C’est rien cela le mechant Harper a refuse que l’armee aille a St-Jean QC pour nettoyer les patios des sinistres qui ne comprennent pas que si tu hbite trop pres d’un cours d’eau tu peux etre inonde

    • Comme vous dites ailleurs, Harper, qu’il est blême ton HLM.
      Et Harp-PR parle de pétrole éthique (peut-être parlait-il de retour au paléo-lithique) ?
      On a déjà le pétrole norvégien, plus éthique, si on peut utiliser le terme pour du pétrole.

    • @,amygam

      Je vous ferai remarquer que 39% n’est pas la majorité et que même majoritaire, d’autres gouvernements avant les idéologues réformistes ont su écouter l’opposition et à l’occasion changer certaines décisions à la lumière des informations ainsi obtenues contrairement aux réformistes qui se sacrent bien des 61% de la population qui n’ont pas voté pour ce parti dirigé par un despote. La “supériorité” de la drette profonde semble leur donner le droit de mépriser la dissidence et l’opposition….comme dans certains pays ou on envoie l’armée leur imposer la démocratie à coup de bombe.

    • …… Mon Dieu! Ce blog est remplis de bon go-gauches québécois qui semblent soudainement des grands fans du pétrole arabe et des méga compagnies de bananes qui seraient qualifiés d’exclavagistes! AH les go-gauches perdent vite leurs beaux principes quand ils ont une occasion de faire de l’Ouest-bashing!

    • Pour les simplets qui pensent que seulement le Quebec deteste Harper : je suis presentement au BC et 99% des gens au tour de moi ne s’arreteraient meme pas s’ils le voyait traverser la rue.

      Le gars et sa gagne de goons sont une honte pour tout les canadiens.

    • lamygam:”À tous ceux qui gueulent contre Harper, je vous ferai remarquer que la majorité des électeurs de notre «plus grand beau pays du monde» ont voté pour lui…”

      Les conservateurs sont majoritaires en chambre mais pas en votes! Petit rappel: ils n’ont obtenu que 40% des votes au Canada…

      Christian

    • @lamygam : 35% c’est loin d’une majorite!

    • http://www.youtube.com/watch?v=VDCcPtN5vk0

      prochaine étape: boycott de Philippe Katerine qui mange des bananes tout nu sur la plage…

      @lamygam: 39,6% sur un taux de participation de 61,4% ca fait un gros total de 24,3% des électeurs ayant voté pour les conservateurs… On appelle pas ca une majorité!!! On appelle ça le quart qui vote pour un parti qui dirige en faveur du 1%…..

    • @ lamygam (21 déc. 09 h 40)

      C’est faux, et vous le savez très bien.

    • Bonjour M.Marissal,
      Déjà à l’époque où il était minoritaire, Harpeur roulait tout le monde dans la farine (incluant les journalistes bien sûr)…
      Je déjeunais avant-hier avec un fonctionnaire fédéral très haut placé qui me confiait qu’on n’a encore rien vu de «Bénito» Harpeur comme il l’appelle (par référence à Benito Mussolini…)
      Il m’est donc venu à l’idée de comparer les idées politiques de Preston Manning et son dauphin Harpeur avec le fascisme…
      Voici mes conclusions suite à mes recherches sur internet ;
      Au sens large, le terme fascisme a pris un sens générique. Il s’est étendu à tout mouvement politique s’appuyant sur un pouvoir fort, le militarisme, l’exaltation du sentiment nationaliste (vive Élizabeth et ses photos), le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Le nazisme s’est en partie inspiré du fascisme.
      Preston Manning était (est toujours ?) membre du Groupe Bildeberg , lequel groupe a fait les frais de controverses puisque…. les réunions et décisions sont très confidentielles et ne sont absolument pas médiatisées, il prend des décisions politiques et économiques importantes, dans l’opacité et sans aucun contrôle démocratique.
      Je n’ai donc pas trouvé de différence entre Manning / Harpeur (sauf pour la coiffure) et le fascisme… !
      Concernant la «saga» des bananes, il m’est d’avis que les bananes ont toujours été à l’ordre du jour à Ottawa pour la simple raison que c’est un véritable zoo et que l’on a simplement droit au «Monkey Business» de «Benito» Harpeur après avoir eu droit aux singeries de Jean Lagaffe Chrétien…qui, devant une tresse de bananes, commmenterait probablement avec une grande sagesse(sic) : «Que voulez-vous, pour faire plaisir à une bande de primates, rien de mieux que des bananes …»
      Très drôle de voir les hillbillies fédéralistes tourner en rond dans un parc Safari où ils remplacent, avec un masochisme pathétique, des orangs outans par des ouistitis pour traîner dans la dèche leur plusss meiillleeuuur pays qui est la risée internationale….
      P.S. @johnbull : suite à ton commentaire du 20 décembre 2011-17h55
      Cesse de faire le chimpanzé, ton vétérinaire va finir par être complètement gaga…
      Important: avant de manger tes bananes n’oublie pas de manger le «noyau» et de jeter la pelure….

    • “@cotenord_7

      Ils te paient combien $$, les conservateurs, pour commenter sur les blogues?” hullois

      ===

      Pas cher, j’espère pour eux parce qu’il n’est pas très efficace. :)

      Jean Émard

    • “J’ai honte d’etre quebecois a lire les commentaires de plusieurs ici” bimolle

      ===

      T’as honte d’être Québécois parce que tu lis des messages qui te déplaisent ? Quel est le rapport ?

      Jean Émard

    • @superlulu 21 décembre 2011-07h41
      Perdez pas votre temps avec cote_nord, sa carrière militaire a occupé (et occupe peut-être encore ?) une place importante dans sa vie…
      Comme pour les autres soldats de Sa Majesté (dont un ayant le pseudo boston) et quelques douzaines de fonctionnaires fédéraux, cette bande de brebis écument les blogues pour vanter leur colonisateur.
      Vous comprendrez que, pour eux, «à la vie à la mort», c’est : « Vive le carcanada et l’Armée Royale d’Élizabeth (dont la famille de fainéants vit au crochet de ses colonies)…et dont les fédéralistes sont si fiers…

    • @nanlaj

      Je pense pas que tout les fédéralistes et même conservateurs pense que c’est une bonne choses.
      Est-ce que vous êtes d’accords avec tous ce que votre parti préféré fait?

    • Comme le libre penseur conservateur Maxime Bernier a plafonné rapidement dans la bêtise et qu’il a touché aussi précipitamment le bas fond de la crédibilité par ses propos proférés. Reste dans le service après-vente et francophone de service disponible de son jovial sourire STEVEN BLANEY porte-parole de l’environnement, des affaires indiennes, de l’économie, de la sécurité, des anciens combattants, mais pas des nouveaux, de l’eau, de l’air et du GES . On se demande de quoi, il n’est pas le porte-parole pour le gouverneur conservateur que de nom.
      Il pourrait faire une courte allocution si possible pour que les Montréalais boycottent le métro puisque ce mode de transport n’utilise pas l’éthique pétrole bitumineux.

      Utilisons le pétrole jusqu’à l’épuisement de cette ressource la prospérité du Canada en dépend et surtout la pauvre province du Québec. Puis quand il arrivera `la fin de cette ressource non renouvelable tournons-nous vers les énergies vertes ! Si entretemps le climat divague, pas grave. Nous demanderons à nos scientifiques qu’on dit fumiste de corrigé le surplus de GES par des puits de capture de Carbonne.

    • Voici le coup d’envoi de la recriminalisation de l’avortement, trois jours avant Noël et alors que le Parlement ne siège pas (donc pas de scrum dans les corridors) :

      http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201112/21/01-4479961-un-depute-conservateur-veut-relancer-le-debat-sur-lavortement.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1

      Harper fait faire le sale boulot par un simple député, comme ça, si ça tourne mal, il pourra le désavouer.

      Harper compte sur le fait que des députés des autres partis sont antichoix et vont voter en faveur de cette mesure.

      Et il sait bien que les antichoix du PCC ne suivront pas la ligne de parti «officielle» et vont voter pour aussi. Et vous verrez qu’ils seront très mollement punis.

      Il ne faut pas oublier que le premier ministre du Canada a beaucoup plus de pouvoir sur les questions internes que le président des États-Unis.

      Avant de me traiter de parano, pensez à tous les mensonges, cachotteries et entourloupettes de ce gouvernement!

    • McVety s’en mêle, c’est mauvais signe : http://www.theglobeandmail.com/news/politics/ottawa-notebook/tory-mp-fuels-abortion-debate-with-call-to-revisit-rights-of-unborn-law/article2279143/

    • lamygam

      39% et seulement 54% des électeurs sont allés voter

      C’est ça, et en partie la répartition des voix et le découpage des circonscriptions, qui l’a aidé.

      Attendez de voir la nouvelle carte électorale, où le Québec perd du poids encore. Ça va être encore pire. Évidemment il ne va pas découper les circonscriptions à son détriment. S’il y a des coins qui votent NPD, il va les fusionner avec des comtés massivement bleus…

    • @bimolle
      Redondant les propos contre le peuple québécois! Quand je pense que des gens ont honte d’être Québécois parce que l’on leur fait porter l’odieux des choix électoraux des autres provinces!

      Faut vraiment haïr un peuple pour en arriver à exprimer un propos aussi tordu publiquement!

      Vous devriez bien plus avoir honte de vous-même!

      @michelrb
      L’utilisation de “si” pour cracher sur un peuple est d’un ridicule consommé!

      Si les Québécois avaient des ailes, nos ponts n’auraient pas de bouchons de circulation le matin!

    • Quand QC exploitera le petrole des iles de la Madeleine en 2085 (ou surement plus tard), pis qu une compagnie de bananes boycottera ton petrole sous pretexte que cette explotation est dangereuse pour les homards de l ile.. Quelle direction prendra les bloggueux gauchistes(ils le sont en majorite) d assistes(car ils le seront toujours),,, direction de la banane encore??

    • @next,
      Merci pour votre lien. Il est meilleur que le mien.

    • coulomberic

      20 décembre 2011
      23h58

      Pas de péréquation = pas de Québec dans le Canada.

    • michelrb

      21 décembre 2011
      06h44

      Bande singe. brillant!!!!!!!!!!!!

    • lamygam

      21 décembre 2011
      09h40

      Totalement faux.

    • Encore la fausseté sur la péréquation.

      Il y a 7 millions d’habitants qu Québec et 9 en Ontario et la péréquation est calculée par habitant.

      La province qui reçoit le plus gros montant par habitant c’est l’Île-du-Prince-Édouard.

      Pour le montant par personne, le Québec est seulement quatrième.

      L’Alberta: la province de cowboys de 2 millions d’habitants qui veut faire le petit boss des autres 35 millions!!!

      Quand tout le monde va avoir le cancer en Alberta à cause de la pollution, ils vont chanter une autre chanson. En plus de chercher à exporter des jobs aux USA avec le pipeline! Vous n’êtes pas mieux que Duplessis, exporter des ressources brutes pas transformées localement! Et le plus drôle c’est que les Américains vont vous le revendre à gros prix. Mais c’est américain, c’est forcément parfait, hein mon Steve? Nono!

    • Chiquita préfère acheter du pétrole de cancres climatiques comme le Vénézuela et l’Arabie Saoudite. Dans ces 2 pays, on SUBVENTIONNE l’essence au lieu de la taxer. Et que dire du respect des droits de l’homme dans ces pays cancres.

      Honte à Chiquita: cette compagnie n’a aucune éthique.

    • M. Marissal préfère critiquer notre gouvernement que Chiquita. Fort aberrant… Croyez-vous que Chiquita va acheter son pétrole de mère Thérésa, M. Marissal? Pourquoi ne critiquez-vous pas les choix fort peu éthiques de Chiquita, qui préfère donc enrichir des dictatures que des démocraties.

    • L’économie canadienne est pleine de contradictions.

      Le Canada est perçu comme un producteur de pétrole sur les marchés financiers. Quand l’économie mondiale s’améliore, la demande de pétrole et son prix augmente, le dollar canadien monte et c’est néfaste pour les exportations québécoises.

      Merci pour le “bien être social” que constitue la péréquation mais vaudrait mieux un dollar moins fort qui aiderait notre économie québécoise.

      C’est ça aussi le Canada: des intérêts divergents d’un océan à l’autre!

    • Chez-moi, nous consommons et achetons des bananes (Doyle) à l’année longue. Dorénavant, je vais exiger des bananes Chiquita chez mon épicier ou je vais m’en procurer chez un épicier qui les offres et que je remercierai en y faisant mes approvisionnement.

      Comment se fait-il que c’est toujours le reste du monde qui remet le Canada à l’ordre.

      L’exemple des bébés phoques et l’amiante devraient nous faire réfléchir. Sans compter le traitement fait aux premières nations.

    • Vous savez quand je lis des nouvelles comme aujourd’hui. Un député veut ouvrir le débat sur l’avortement….

      Plus rien ne m’étonne de ces évangélistes de droite.

      Misère ! On est pas sortit du bois !
      Robert Duquette
      Saint-Luc-de-Bellechasse

    • @cotenord_7

      Chapeau! Je suis par contre surpris que ce Marisale ait publié votre commentaire. Lui, il est un séparatiste primaire.

    • M. Marissal, jusqu’où ira votre mépris à l’égard des conservateurs ?

      Par vos écrits insidieux, vous essayez de faire croire aux Québécois que les conservateurs sont les gros méchants et que la compagnie Chiquita est honorable ! C’est de la fausse information et vous devriez avoir honte pour votre manque d’objectivité !

      Vous pourriez peut-être vous informer et ensuite, nous parler de l’exploitation des travailleurs et des à-côtés sombres de la compagnie Chiquita au lieu de tout cacher pour attirer la compassion des Québécois en vue de faire encore du Harper bashing !

    • Certains Québécois qui ne cessent de décrier les sables bitumineux devraient demander à Ottawa de retourner le chèque de péréquation de 8 milliards de dollars à l’Alberta..o

      Devrait-on plutôt d’abolir la péréquation ?

      L’Alberta partage le profit de ses ressources naturelles avec les provinces pauvres dont le Québec..

      C’est 8 milliards par année d’argent souillé ? Il faudrait abolir le système des garderies, coupures en éducation et en santé, etc.. Ça serait douloureux!

      On critique les Albertains mais on accepte volontier leur fric…

      Il faut être cohérent!

    • @ hullois (commentaire « 20 décembre 2011 23h29 ») :

      Vous avez écrit :

      « @cotenord_7

      Ils te paient combien $$, les conservateurs, pour commenter sur les blogues? »

      &&&&&&&&&

      Monsieur,

      Comme je ne crois pas avoir eu l’insigne honneur d’avoir été invité à nourrir les pourceaux avec vous, permettez-moi S.V.P. de garder une certaine distance et de vous vouvoyer.

      Si vous croyez sincèrement que je suis payé par « les conservateurs » pour soumettre de temps en temps un commentaire sur les blogues de Cyberpresse, alors je vous conseille de communiquer avec la GRC pour vois s’il n’y aurait pas matière à soumettre une plainte, soit contre « les conservateurs », soit contre moi.

      Je vous fournis le lien pour le site officiel de la GRC, afin que vous puissiez déterminer facilement avec qui communiquer :

      http://www.rcmp-grc.gc.ca/

      Si par contre vous avez lancé cette accusation ou insinuation parce que vous êtes totalement dénué d’argument (ce qui selon moi est une explication fort plausible), alors je vous conseille de faire un examen de conscience rigoureux.

      Profitez-en aussi pour vous familiariser evec les articles 302 à 316 du Code criminel du Canada, qui définit ce qu’est un libelle diffamatoire et énonce les peines auxquelles s’expose un citoyen lorsqu’il exprime ou publie un libelle diffamatoire. Je vous fournis le lien vers les articles pertinents du Code criminel du Canada :

      http://laws.justice.gc.ca/fra/lois/C-46/page-142.html#h-90

      Il est inutile de me remercier, car il me fait toujours plaisir de fournir des renseignements à un autre internaute lorsque je constate que ses connaissances laissent à désirer.

    • @ eburdon1 (commentaire « 21 décembre 2011 00h17 ») :

      Merci de faire savoir au lectorat de Cyberbresse et peut-être même au reste de l’humanité le fait que Monsieur Gilles Vigneault et moi avons l’honneur d’être originaire de la magnifique Côte-Nord du Golfe Saint-Laurent.

      Je vais peut-être vous surprendre, mais je crois que Gilles Vigneault et moi avons même des ancêtres communs…

      Nous descendons en effet tous les deux des pêcheurs acadiens des Îles-de-la-Madeleine qui, après avoir parcouru le Golfe Saint-Laurent et le Détroit de Belle-Isle pendant des décennies au cours de la première moitié du 19e siècle afin de pêcher (la morue, le flétan, etc.) et de chasser le loup-marin sur la banquise, se sont installés en permanence dans diverses localités de la Côte-Nord à partir des années 1850 :

      • 1854 à Kegaska (village qui a plus tard été délaissé par ses pionniers madelinots confrontés à la maladie et à une brusque disparition des bancs de poisson nourriciers, et auxquels ont succédé en 1872 des Terre-neuviens anglophones d’origine irlandaise dont les descendants habitent toujours ce village).

      • 1855 à Natashquan (là où se sont installés les ancêtres de M. Gilles Vigneault).

      • 1857 à Havre Saint-Pierre (là où s’est installé un des mes arrières-arrières-grands-pères, qui était le chef de famille d’une des cinq familles pionnières du Havre Saint-Pierre).

      • 1875 à Aguanish (village délaissé en 1886 par une bonne partie de ses pionniers acadiens à cause de la disette, ce qui a profité à la région de Saint-Théophile de Beauce, où se sont ensuite installés une bonne partie de ces exilés acadiens).

      • Tournant du 19e et du 20e siècle à Sept-îles, où l’un de mes arrières-grands-pères s’est installé avec plusieurs autres Madelinots qui ont fait de Sept-Îles un village à prédominance acadienne pendant environ cinq ou six décennies, jusqu’au grand essor minier et industriel qui a transformé ce petit village tranquille en centre portuaire d’importance, dans les années 1950 et 1960.

      Sans vous donner une abondance de détails sur ma famille, sachez que je connais plutôt bien toute la Côte-Nord (de Tadoussac à Blanc-Sablon) et son arrière-pays, même si j’ai dû quitter cette région à la fin de l’adolescence pour étudier et travailler un peu partout au Canada.

      Monsieur Vigneault a visité notre domicile à au moins une occasion dans les années 1970, après un spectacle donné sur la Côte-Nord, et mon père (maintenant décédé) a eu l’occasion de le rencontrer à plusieurs occasions au cours de sa vie.

      Mon père s’est souvent demandé pourquoi une personnalité d’origine acadienne nord-côtière comme M. Vigneault pouvait frayer avec le mouvement séparatiste québécois, qui était en partie le successeur de courants nationalistes en bonne partie ethnocentriques et tournés vers le passé, et dont les fondements sociaux (infériorité économique dans laquelle se trouvaient autrefois beaucoup de Canadiens français, surtout dans la région de Montréal) pouvaient facilement être résolus par l’éducation et l’avènement d’une classe de professionnels dévoués envers la société d’où ils émanaient, ce qui était tout à fait réalisable dans le système politique fédéral canadien.

      Le fait que M. Vigneault ait marié (lors de son second mariage) une Ontarienne anglophone de Toronto et ait encouragé (semble-t-il) ses enfants à devenir bilingues aurait pu en faire une cible de choix pour les nationalistes québécois les plus sectaires, mais il a fort heureusement échappé jusqu’ici à leur courroux.

      Dieu sait en effet comme les nationalistes québécois passionnés et enflammés peuvent parfois être durs avec quelqu’un qui donne des signes de trahir « la Sainte Cause »… Parlez-en à Robert Charlebois, à Michel Tremblay, à Jean-Pierre Ferland, à René-Daniel Dubois, à Jean-Daniel Lafond et à Michaëlle Jean, etc., etc.

      Ceci étant dit, malgré des différences politiques évidentes, mon père et moi avons toujours eu un grand respect pour Gilles Vigneault le poète, l’écrivain, le conteur, le virtuose de la langue française, et le danseur extraordinaire…

      Mais, et c’est là où je veux en venir avec ce commentaire, nous n’aurions pas eu à son égard une confiance aveugle (c’est le moins qu’on puisse dire) en ce qui concerne la gestion des finances publiques, le développement économique de la province ou du pays, ou la direction d’un état.

      Voilà donc pourquoi je trouve quelque peu saugrenus les deux commentaires où vous mentionnez Monsieur Vigneault, en tentant d’établir un lien plutôt nébuleux avec l’une de mes interventions précédentes…

      Si j’ai mal saisi votre message, n’hésitez surtout pas à me l’expliquer davantage…

    • À pasmagan, j.c.virgil et aux autres internautes qui nous ramènent continuellement les articles et billets de Michel Auger (maintenant correspondant de Radio-Canada à Washington), de Claude Picher (journaliste spécialisé en économie, récemment retraité de La Presse) et Jean-François Lisée (officiellement journaliste à l’Actualité et cadre au CÉRIUM de l’Université de Montréal, mais qui a beaucoup de difficulté à ne pas retomber dans son rôle d’idéologue et de propaganiste du PQ et du mouvement sécessionniste québécois) :

      Les analyses de Auger, de Picher et de Lisée sur la question des transferts fiscaux cherchent tout simplement à minimiser les problèmes de dépendance fiscale et d’endettement du Québec, et ne sont globalement pas crédibles.

      C’est tout simplement l’approche du « Y a rien là » qui permet à un grand nombre de Québécois de ne pas s’attaquer à ces problèmes sérieux et de continuer à dire : « C’est la faute des autres ».

      En cas de crise, la pension ou les diplômes et compétences professionnelles de Auger, Picher et Lisée leur permettront sans doute de bien s’en tirer (en s’exilant du Québec s’il le faut), mais il n’en serait pas de même pour un grand nombre de citoyens moins instruits et plus dépendants de la « générosité » de l’État-providence québécois ou canadien.

      Il s’agirait que le robinet des transferts fiscaux en provenance du fédéral soit fermé complètement pendant quelques semaines ou quelques mois, et vous verriez le chaos et la crise s’installer au Québec.

      Pensez simplement à la réaction du ministre Raymond Bachand il y a quelques jours, lorsque les transferts en santé (qui font partie des transferts fiscaux fédéraux) vont être réduits à la croissance du PIB :

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2011/12/19/012-provinces-sante-flaherty.shtml

      S’il fallait que l’ensemble des transferts fiscaux soient interrompus ou coupés de façon significative, la pagaille s’installerait rapidement au Québec (ainsi que dans plusieurs petites provinces considérées elles aussi comme « pauvres »).

      Toutefois, il y a une différence importante entre le Québec et les autres provinces pauvres : en effet, ces dernières ne sont pas « pognées » avec ce boulet qu’est le mouvement sécessionniste québécois, qui ne cesse d’exacerber et d’exploiter le sentiment de victimes qui afflige tant de citoyens du Québec…

      Pour une critique éclairante et bien étayée certains des propos ou des opinions de Claude Picher, de Jean-François Lisée, de Jean-Martin Aussant, etc., je vous conseille de lire les différents billets publiés sur le blogue de Martin Coiteux, économiste et professeur à HEC Montréal :

      http://martincoiteux.blogspot.com/

      Il serait sain qu’un certain nombre d’entre vous cessent de mettre des journalistes de Radio-Canada, de La Presse ou de L’Actualité sur un piédestal, simplement parce qu’ils confortent les illusions et les rêves entretenus par le mouvement nationaliste québécois et tout ce qui grenouille autour…

    • • Un boycott n’est jamais une façon fort lumineuse de marquer Hanoukka (la fête commencait hier soir et se terminera le 28), une fête elle-même fort lumineuse et fort conséquente. En effet, sans les évènements célébrés par Hanoukka, Jésus aurait TRÈS TRÈS probablement reçu une éducation gréco-romaine, ce qui signifie que le christianisme et l’islam ne seraient jamais apparus.

    • Pour Honorable – mais ce sont les USA au complet, et l’est du Canada qui achètent du pétrole de l’Arabie saoudite et du Vénézuela et autres… On devrait boycotter les USA, comme entend le faire Harper qui a fait le choix ‘éthique’ de vendre du pétrole aux Chinois. Je me ferais sans doute accuser de diaboliser Harper si je le citais sur la Chine, pre-2011.

      Quant aux calculs de transferts de richesse, avec ce qui arrive en Europe, je pense que nous voyons bien la force de notre structure fédérative. Dommage que Harper a pour but de la détruire.

    • @jolto

      Euh, je crois que vous n’avez pas suivi le débat…

      Ce pseudo chèque de 8 milliards de l’Alberta est un mythe. Ça fait je ne sais combien de fois la chose a été démontée, la dernière étant par un journaliste pourtant étiqueté de droite, Claude Picher, mais des gens comme vous nous le ressortent encore et encore sans prendre la peine de s’informer correctement deux secondes.

      Même pas envie de vous redonner le lien vers l’article de Picher, qui a déjà été posté plus haut, je sais que je perds mon temps avec vous parce que vous n’irez pas lire.

      L’Alberta a profité largement, au contraire, de la confédération canadienne pour développer son industrie des sables bitumineux. Certains ici semblent ignorer que l’Alberta était dans le trou jusqu’au milieu des années 90, que nous avons largement subventionné le développement de l’économie albertaine, à coup de subventions. En retour, on se fait revendre le pétrole à gros prix et on perd des emplois parce que le pétrole fait gonfler le dollars canadien:

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2006/10/17/78816.shtml

      Heureusement, nous avons diversifié notre économie mais nous, sans l’aide du fédéral…

    • Il faut absolument boycotter les deux. Le sable bitumineux pour l’environnement et la banane chiquita contre le trafic d’influence la corruption et l’exploitation humaine qu’elle fait dans les pays de l’Amérique central. Donc, roulez à vélo et mangez des fruits du Québec!

    • @cotenord_7

      Quand je vois quelqu’un me ressortir le tableau des recettes et dépenses fédérales au Québec de statistiques Canada, je me dis soit que la personne n’a pas lu le tableau, soit qu’elle n’est pas très honnête intellectuellement…

      Le problème avec le calcul que l’on nous présente est que l’on comptabilise comme de l’argent dépensé au Québec des sommes dont nous n’avons jamais vu la couleur ! La part québécoise du service de la dette par exemple, en supposant que le fédéral a dépensé pour le Québec cet argent, ce dont on peut fortement douter, le Québec étant le parent pauvre des investissements fédéraux. Cet argent, se retrouve dans les poches des prêteurs du Canada, pas dans celle des Québécois.

      Par ailleurs, je ne crois pas que les fournisseurs du gouvernement canadien soient tous québécois, loin de là… Encore de l’argent comptabilisé comme étant des dépenses faites au Québec pourtant.

      En réalité, le Québec est défavorisé quand on regarde la somme des transferts fédéraux, alors que d’autres provinces, comme l’Alberta, sont favorisées:

      « De plus, c’est surtout par le jeu de la péréquation que la situation financière du Québec s’est améliorée. Les autres transferts fédéraux, en effet, ont augmenté moins rapidement au Québec qu’ailleurs, parce qu’ils ne se font plus sur la base des besoins et du partage des coûts mais plutôt en fonction du nombre d’habitants par province. Ce nouveau mode de répartition fait en sorte que le total des transferts pour les programmes sociaux au Québec est de 28 % inférieur à ce qu’il était en 1994-95, alors qu’en Alberta il a augmenté de 45 %. »

      « Dans le passé, par exemple, Ottawa payait la moitié des coûts d’aide sociale d’une province. Maintenant, chaque province reçoit un même montant par habitant, quelle que soit sa situation. L’Alberta, où peu de personnes reçoivent de l’aide sociale, obtient ainsi l’équivalent de 11 607 $ pour chaque prestataire, comparativement à 2788 $ pour le Québec. C’est beaucoup, quand on sait qu’en Alberta, une personne apte à travailler recevant de l’aide sociale n’a droit qu’à 4824 $ par année!

      Pour l’éducation post-secondaire, lorsqu’on mesure le financement fédéral par étudiant universitaire, le Québec se retrouve deuxième avant-dernier. »

      http://www.ledevoir.com/non-classe/194279/desequilibre-fiscal-le-probleme-demeure-entier

      Bref, faut regarder l’ensemble du tableau, pas juste les petits bouts qui font notre affaire…

    • Pour ajouter un peu de lumière sur la péréquation. Lire un billet de Michel C. Auger

      J’espère que nous allons mettre fin à l’argument que l Alberta paye pour nos généreux programme sociaux !

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2010/04/06/128553.shtml?auteur=2094

    • Mea culpa. J’aurais dû emprunter un autre terme qu’électeurs. Si on regarde le vote en pourcentage, oui la majorité des votants n’ont pas voté PC. Mais jusqu’à nouvel ordre nous sommes dans un régime parlementaire britannique et c’est la majorité des circonscriptions qui fait le résultat d’une élection et à ce titre ce fut un massacre. Et si on regarde les résultats du ROC on est tout près du 50% et à l’ouest du Québec c’est encore plus élevé.

    • Selon les conservateurs et leurs supporters, si quelqu’un a commis une faute, il est coupable à vis. Est-ce qu’on va bientôt passer une loi pour que les enfants, les petits enfants, etc soient responsables des fautes de leur parents.

      Chiquita dans ce cas fait un geste que l’on peut qualifier de bon en choisissant du pétrole ayant un taux de pollution moins élevé. Approuvé le geste de Chiquita, ne signifie pas que l’on approuve tout ce que cette compagnie a fait dans le passé et fait encore aujourd’hui.

      C’est la même chose pour le gouvernement Harper. Ne pas approuvé un de ses gestes, ne signifie pas qu’on désapprouve tout ce que le gouvernement Harper fait. Le problème, c’est que depuis qu’il sont majoritaire, ils font beaucoup de geste que je juge non acceptable.

    • @jolto
      Vous ne saviez pas que le Québec recevait moins par habitant que la plupart des autres provinces? À quand remonte vos dernières lectures en ce domaine?

      Il faudrait mettre votre argumentaire à jours et trouvez d’autres moyens d’exprimer votre mépris du très fier peuple québécois!

      Aussi, si votre conjoint se prostitue, seriez-vous heureux de recevoir une partie de l’argent? Est-ce vraiment le genre de société dans laquelle vous voudriez que l’on vive? La moralité, vous connaissez?

      J’espère que le Québec sera souverain avant que nous ne soyons pris pour assumer les coûts économiques des désastres écologiques albertains!

      En tant que fier souverainiste, je suis contre la péréquation! Je n’en veux pas! Je ne suis pas un de ces nationalistes canadiens qui a besoin de l’illusion de l’argent des autres pour vivre! Je suis fier, honnête, droit et debout!

    • M. Harper a le même niveau de jugement que celui de ses électeurs…

      Ça prend pas 12 pages pour dire ça.

      Salut

    • “Certains Québécois qui ne cessent de décrier les sables bitumineux devraient demander à Ottawa de retourner le chèque de péréquation de 8 milliards de dollars à l’Alberta..o
      Devrait-on plutôt d’abolir la péréquation ?”

      Un autre qui ne connait rien au système de péréquation et qui se limite à jouer l’ara en répétant les mêmes niaiseries que les canadians anti-Québec de la colonnie royale britannique. Misère….

    • Oupsss!

      Le gouvernement Harper vient d’annoncer l’extension du système NEXUS aux vols entre le Canada et les USA (Ya une différence ?). Donc 99-1 (99 bêtises-1 bon coup)

      On s’améliore…

      Resalut

    • Les sables bitumineux sont un cadeau pour notre patrie canadienne si cher et aimante.

    • Si le Québec avait pas des beaux cours d`eau pour faire de l`hydro-électricité mais des sables bitumineux abondant, les Québecois l`exploiterais autant sinon plus que les Albertains pour se payer encore plus de programmes sooooociaux. De plus, le gouvernement Canadien protège les emplois de plusieurs Québecois qui travaillent là-bas et qui gagnent des 100 milles $ par année et plus Ça serait plûtot honte aux Québecois qui veulent détruire les emplois de Québecois qui travaillent dans l`exploitation des sables en Alberta. En plus le Québec à un bon montant de péréquation grâce aux sables bitumineux. Et si les Québecois surimposé et surtaxé dont leur Province est bourré de dettes, avec en plus avec des fonds de pension des villes et du gouvernement déficitaires de plusieurs centaines de millions pour pas dire milliards, devra lui aussi exploiter son gas et son pétrole au plus vite pour éviter la faillite.

    • Le Québec n’est pas/plus une province pauvre!

      On n’est plus en 1970!

      Ajustez votre sécheuse!

      Nous sommes la deuxième province du Canada par la population. Évidemment le montant total est plus gros! La péréquation est calculée par habitant (c’est notamment à ça que servait le recensement…).

      Pour le montant par personne, nous sommes quatrièmes. C’est l’IPE qui arrive au premier rang.

    • J’en ai plein mon casque de voir une province de 2 millions d’habitants comme l’Alberta faire la loi!

      Si vous calculiez les externalités de votre pétrole, vous auriez une perte, pas un profit!

    • Conservateurs = Dinosaures.
      C’est une secte et les gens qui ont voter pour ça sont des insécures attendant un messie illuminé au gaz de ‘’shit” pour leur commander un suicide collectif.
      Gilles Ménard

    • @respectable

      «Les alarmistes devraient acheter des bananes mais pas pour les manger, pour les utiliser. Ce fruit ressemble à un phallus.»

      le monde normal les mange les bananes… gardez vos fantasmes pour vous…

    • @cotenord_7

      vous êtes un bon perdant…

    • Les québécois sont en cr…. contre Harper parce qu’ils ont voté NPD pour se distinguer en ne votant plus pour le bloc et en le lynchant.
      Maintenant qu’ils se réveillent avec la gueule de bois en voyant que les députés NPD ne sont que des lutins, aux mieux des schtroumpf, ils se libèrent en diabolisant Harper. Pas fort! Qu’allez vous faire aux prochaines élections??? Votez libéral, ah,ah,ah, je crève de rire…

    • le Québec n’a pas besoin de la péréquation… sauf dans la tête des losers fédéralistes… le Québec à juste besoin de garder les 50G$ qu’il contribue dans le budget canadien, le quart du budget du Canada… au lieu d’acheter des avions de chasses à 40G$… au lieu de faire des conférences de 3 jours pour 2G$… au lieu de scraper des registres et de gaspiller 2G$… ou au lieu de payer des centaines de M$ en salaires pour des centaines de députés fédéraux qui ne représentent pas le Québec et des sénateurs inutiles… avec cet argent… nos 50G$… le Québec pourrait se payer des ponts… une infrastructures routières… financer convenablement ses universités… ect ect… et notre économie se porterait aussi bien que le reste du Canada… la péréquation c’est pour les pleutres qui veulent rester accrochés aux fausses mamelles du Canada… c’est une illusion inventée pour faire peur aux peureux fédéralistes…

    • une infrastructure routière

    • J’aime les bananes. Je trouve que les conservateurs sont une triste bande d’imbeciles. Alors je continue de manger des bananes. Le choix est tres tres difficile. Je dors mal la nuit. Plus de bananes que d’habitude, estomac plein.

      Ciao

    • @macroangelo 21 décembre 2011-19h05
      Primo: quand on veut insulter quelqu’un, faut d’abord écrire son nom comme il faut , autrement, on passe pour un colon…
      Donc, tu aurais du écrire Marissal et non pas Marisale…
      Secundo, il ya pire qu’un colon et c’est un côlon…
      Malheureusement pour toi, en traitant M.Marissal de séparatiste primaire, tu nous confirme (encore une fois) que tu es plus un côlon qu’un colon….
      Merry Christmas mon côlon colonisé….

    • Bonjour… Pour ce qui est des commentaires sur la péréquation… Il fut un temps ou les deux principales vaches-à-lait du Canada, c’était le Québec et l’Ontario. Maintenant c’est l’Alberta. Et dans 50 ans, ce sera une autre province. Chacun son tour…
      Mais quand l’Alberta aura épuisé ses ressources, que le paysage ressemblera à un gros champs de bouette, pensez-vous que les Albertains couvriront seuls les frais du nettoyage ? Pas moi. Alors, j’en veux une, une part de l’argent sale de l’Alberta. Je la mettrai de côté pour quand viendra la facture de nettoyage de cette province qui fait de l’$ maintenant, mais qui en perdra plus tard…

    • Il me semble qu’il y a, sur ce blogue, beaucoup de commentaires ”mesquins” et ”vindicatifs” de la part de participants dont on peut facilement deviner les allégeances politiques.

    • @cotenord_7 21 décembre 2011-23h01
      Vous écrivez: «bla bla bla…et mon père (maintenant décédé) a eu l’occasion de le rencontrer (Gilles Vigneault) à plusieurs occasions au cours de sa vie.
      Mon père s’est souvent demandé pourquoi une personnalité d’origine acadienne nord-côtière comme M. Vigneault pouvait frayer avec le mouvement séparatiste québécois, qui était en partie le successeur de courants nationalistes en bonne partie ethnocentriques et tournés vers le passé…bla bla bla…»
      Autrement dit, votre père et vous faites partie de cette catégorie de «canayens» fier de se considérer plus «allumés» que Gilles Vigneault…
      Allez, n’en jetez plus la cour du Québec est pleine….
      P.S. Ah oui, votre pension d’Ottawa, c’est pour bientôt soldat ?

    • Je vais vous dire que je me fou pas mal des bananes et du sable sale à Harper. Mais je vous dirais que tout cela, plus sa fixation sur la royauté, la photo de la reine va surement reprendre place sur les murs des bureaux de poste bientôt royal…ça s’en viens, ça s’en viens…aussi la nomination d’un instructeur unilingue anglophone pour les Maroons, les institutions qui ne cachent presque plus leur préférence à l’anglais, les commerces qui s’affichent toujours de plus en plus à l’anglaise et bien tout ça et j’en passe on leurs effets.. Le glissement vers l’anglais au Québec est quelque chose d’insidieux. Mais je suis porté à croire qu’il y a encore plus insidieux et c’est le phénomène de « l’écoeurentite aigu » qui va peut-être faire naitre une envie, un ras le bol de changement drastique. Nous savons avec feu Jack ce qu’un chef charismatique peut produire comme effet et nous savons aussi que les Québécois francophones carburent à l’émotion. Comme vous l’avez dit dans une autre chronique, M. Marissal, il est bien moche votre Canada M.Harper.

    • Pauvre Stephen, une rumeur court que les livreurs de beignes Tim Horton veulent faire la même chose.

    • Hé hé! Je constate que la guerre des bananes s’est transportée jusqu’ici et est devenue (comme d’habitude) un affrontement portant sur telle ou telle susceptibilité personnelle. Paraît que les humains partagent 99% de leurs gènes avec les chimpanzés: le 99% perce… ::)


      Claude LaFrenière VIVA CHIQUIIIITA!

    • @cotenord_7

      On voit ici que tu as du temps à perdre…

      Harp…peur et ses cons…servateurs… Ils m’écoeurent !

    • @ côte nord

      Ne dépensez pas trop d’énergie avec les souverainistes purs et durs pour qui le projet d’entraide et de compromis imparfaits que constitue la fédération canadienne ne fera jamais le poid à la vision réductrice d’une nébuleuse frontière géographique et ethnocentrique. Il se berce d’une illusion de pouvoir monolithique pour combler leurs aspirations.

    • Bonjour,

      Tout en espérant que le gouvernement Conservateur ne promulgue pas un embargo sur la banane Chiquita en confinant les consommateurs québécois à la banane Dole. Car il y aura de sérieuses manifestations au Québec de nationalistes québécois privés de bananes, ce fruit étant le moins cher, le moins dispendieux sur le marché. Et comme me disait un vieux péquiste ce matin effrayé d’un boycott : La banane, ça BOURRE le québécois.

      En conclusion, le seul pays francophone dans les Amériques est Haïti. Haîti est le plus grand consommateur de bananes au monde per capita. Ensuite vient le Québec dont les habitants aiment eux aussi manger la banane ! Tout comme disait le vieux péquiste : la banane, ça bourre ! Au plaisir, John Bull.

    • Monsieur Marissal, continuez à agiter des épouvantails contre Harper, vous êtes son meilleur allié!

      2006, 1er gouvernement Harper minoritaire.

      Les journalistes de la Presse ne comprennent pas l’avertissement et réagissent avec des leçons de morale politiquement correctes rabâchées depuis 20 ans.

      2008, 2ème gouvernement Harper minoritaire.

      Les journalistes de la Presse ne comprennent toujours pas. Ils utilisent leurs vieilles techniques qu’ils ont usées depuis 20 ans: les campagnes de peur et de diabolisation.

      2011, Harper est élu majoritaire.

      Vent de panique à la Presse. Les journalistes réalisent que l’époque est en train de les dépasser. Les libéraux commencent à être un lointain souvenir et André Pratte à ressembler à un dinosaure.

      Malheureusement, chez ces journalistes, les réflexes idéologiques ont toujours le dessus sur le réalisme politique.

      On continuera donc encore longtemps à lire des articles comme “M. Harper, il est moche, votre Canada”, qui consiste à critiquer, faire peur et à ne rien proposer.

      Pire, des articles comme celui-ci ne montrent même pas en quoi le Canada était “plusse beau” avant. Pour ça, évidemment, il aurait fallu sortir un peu plus souvent des cercles du Plateau et du Mile-End afin de réaliser que le Canada changeait.

      Comme les seuls arguments des opposants à Harper c’est de vouloir encore plus de politiquement correct, plus de leçons de morale, de relativisme culturel et autres politiques qui ont échoué, on peut en arriver à la conclusion suivante:

      Harper a de beaux jours devant lui.

    • @americanophile “Chiquita qui a financé des groupes d’extrème droite (escadrons de la mort)en Colombie pour protéger ses plantations n’a pas de lecons à donner”. Pour une fois, je vous donne raison, sur ce point.

    • @gorbacookie: l’essentiel vous a échappé. L’Est du Canada n’achète pas de pétrole éthique albertain parce qu’il n’a pas le choix: ce pétrole ne lui est pas accessible. Chiquita a le choix.

      On ne demande à personne de boycotter le pétrole! On dit simplement: quand 2 barils de pétrole de même qualité se vendent le même prix, choisissez du pétrole éthique et non, comme le fait sciemment Chiquita, du pétrole totalitaire.

      Je rêve cependant du jour où le Québec pourra cesser d’acheter du pétrole algérien et s’abreuver à des sources plus éthiques (en autant que le prix éthique est égal ou favorable, bien sûr; nul n’est tenu de vivre comme un ange) .

    • Nous avons du pétrole au Québec, des centaines de millions de barils ! La société Pétrolia en est persuadée. Qu’est ce qu’on attend pour forer ? Si jamais on extraie du pétrole et récoltons des centaines de millions en retour, le discours écolo-fétichiste-religieux québécois en prendra un coup car les Québécois vont préférer les beaux dollars aux discours religieux des écolos qui ne rapportent rien au Québec.

    • Bonjour,

      Mais que mettent ils donc dans la POUTINE pour que nos nationalistes québécois soient si confus ? Invraisemblable tout simplement ! Nos amis nationalistes n’ont surtout pas besoin d’un embargo sur la banane en étant les plus grands consommateurs au monde après les Haïtiens. Surtout les péquistes qui ont le caquet bas et la mine basse. Manger la banane est essentiel pour eux autres car cela leur met un peu de mine dans le crayon au moins. Tout autant que la PÉTATE est essentielle pour eux dans nos froids hivers, manger la banane comme supplément permet de rôter le baloney efficacement. Un service essentiel pour nationalistes québécois car ce fruit n’est pas cher, étant le moins dispendieux tout en étant exotique, ce qui ouvre l’esprit en plus. Tout en faisant d’une pierre deux coups, la pelure de banane séchée est souvent fumée dans les bidonvilles où habitent les nationalistes en plus de servir comme moyen de défense en la jetant aux pieds des meuchants qui en veulent au Québec. Au plaisir, John Bull.

    • @franco-ontarien @cotenord_7 Tout les peuples qui ce sont séparé depuis 15 ont vue leurs économie s’améliorer,auriez vous peur de voir que la dépendance des Québécois n’était qu’illusoire finallement! Si le Québec était pas rentable vous n’auriez jamais manipulé les quota d’immigration au Québec et la commission sur les commandite n’aurais jamais existé! arrêté votre charabia de mensonge éhonté sur le bon vouloir du Canada envers le Québec!

      Faire des cours d’économie ce n’est pas que des maths!
      Lisez ceci et arrêté d’étre dans le merveilleux monde de Disney.

      http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/petrole-14-milliards-de-dollars-quebecois-plus-tard/1760/

      Quand à la fable de la peréquation et du Québec BS de la fédération voici comment des journalistes chevronnés Michel C. Auger de Radio-Canada et Claude Picher de La Presse ainsi que le ministre des finances du Québec Raymon Bachand ont dégonflé la balloune.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2010/04/06/128553.shtml?auteur=2094

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/claude-picher/201106/14/01-4408942-la-province-de-queteux-un-mythe.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B40_chroniqueurs_379112_accueil_POS1

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/319057/transferts-federaux-le-roc-ne-subventionne-pas-le-modele-quebecois

    • @ john-james (commentaire « 6 janvier 2012 13h56 ») :

      En ce qui concerne votre énoncé d’introduction, soit « Tout les peuples qui ce sont séparé depuis 15 ont vue leurs économie s’améliorer (…) », j’ai pris pour acquis que vous vouliez dire « depuis 15 ans », et si c’est le cas, j’aimerais que vous me présentiez des études de cas qui soutiennent cette affirmation et que vous démontriez en quoi ces cas s’appliquent au Québec.

      De façon générale, les articles de Jean-François Lisée, de Michel C. Auger, de Claude Picher et d’Antoine Robitaille que vous donnez en référence sont complaisants et trompeurs. Cela ne me surprend guère, car je crois que la majorité des journalistes québécois ont beaucoup de difficulté à prendre une réelle distance critique par rapport à nos grands problèmes sociaux et à nos faiblesses comme société. L’idéologie nationaliste est si ancrée et si forte chez nous qu’il est difficile et peut être fort risqué pour un intellectuel de critiquer la « tribu ». De façon générale, c’est donc l’argument de la victimisation et du « C’est la faute des autres » qui prend le dessus.

      Le dernier article auquel vous faites référence, soit celui d’Antoine Robitaille dans Le Devoir du 18 mars 2011, ressemble à la transcription d’un communiqué de presse du ministère des Finances du Québec… Soit que ce journaliste ne connaissait pas grand chose aux chiffres et aux états financiers, soit qu’il n’avait pas le temps ou la motivation de greffer de la « valeur
      ajoutée » journalistique aux données qu’il a extraites du fascicule du ministère des Finances du Québec auquel il fait référence dans son article…

      Quand à M. Raymond Bachand, je le respecte et l’apprécie généralement, mais vous attendez-vous vraiment à ce qu’un ministre des Finances du Québec admette de but en blanc que les finances de l’état québécois dépendent des transferts fiscaux fédéraux qui proviennent de l’impôt fédéral perçu dans les provinces dites « plus riches » ???

      Pour une réponse plus élaborée à la plupart des éléments de votre commentaire, je vous conseille de lire certains des commentaires que j’ai soumis en réaction au billet « Ruth Ellen chez Monsieur Michel » du blogue de Richard Therrien, lien :

      http://blogues.cyberpresse.ca/therrien/2011/12/28/ruth-ellen-chez-monsieur-michel/

      Lisez en particulier mes 3 commentaires suivants :

      a) « 29 décembre 2011 14h02 »
      b) « 29 décembre 2011 15h13 »
      c) « 30 décembre 2011 07h52 »

      Je vous conseille aussi de visiter le blogue de Monsieur Martin Coiteux, économiste et professeur à HEC Montréal, qui a consacré plusieurs de ses billets à une critique articulée des articles ou affirmations de Claude Picher, de Jean-François Lisée et de Jean-Martin Aussant, le chef d’Option nationale.

      Je vous fournis l’adresse URL du blogue de Martin Coiteux :

      http://martincoiteux.blogspot.com/

      Je vous encourage donc à visiter son blogue sans délai et souhaite que vous y fassiez de bonnes lectures…

    • @stridulation, pasmagnan et autres

      Michel C. Auger est un journaliste et un excellent commentateur de l’actualité politique. . Il n’est pas un économiste ou un expert des questions économiques. Le plus loufoque de la chronique de Michel C. Auger,c’est de ne pas expliquer ou comprendre que la richesse ne vient pas des poches d’Ottawa mais des individus, des entreprises et des ressources naturelles au Canada. Le gouvernement à Ottawa distribue cette richesse . Force est de constater ( sauf lui) que cette richesse vient en grande partie de l’Alberta et des provinces limitrophes. Il ne faut pas oublier que les ressouces hydrauliques(électricité) du Québec ne sont pas comptablilsées dans le calcul de la péréquation contrairement aux sables bitumineux et au gaz de l’Alberta. C’est un détail qui ne plaît pas à plusieurs dans l’Ouest…dont le PM de la Saskatchewan.

      La Presse publie régulièrement les opinions d’un économiste chevronné des HEC, Martin Coiteux.

      Allons voir ce ce qu’il dit de la chronique de Claude Piché et ayez à l’esprit qu’il se devait, pour des raisons évidentes, de ménager l’analyse superficielle de C. Piché…

      «Je suis d’accord avec Claude Picher. On a souvent tendance, particulièrement dans les autres provinces, à grossir le trait afin de traiter le Québec d’enfant gâté de la fédération. Force est de constater que les enfants gâtés sont finalement nombreux.

      Toutefois, comme cela est souvent le cas au Québec, certains ont tendance à ne retenir de ce genre de comparaison que ce qui est susceptible de flatter notre égo national. Or, la réalité devrait quand même nous préoccuper un peu et surtout nous inciter à nous retrousser les manches.

      Le graphique suivant indique bien dans quelle tendance nous sommes engagés depuis quelques années ( SVP allez voir le graphique grâce à l’hyperlien)

      Alors que notre contribution aux recettes de l’administration fédérale est en chute libre, ce qui en soi constitue un signe de notre appauvrissement relatif, la dépendance du gouvernement du Québec aux transferts fédéraux va croissante depuis le creux atteint en 1999-2000 (creux essentiellement dû à l’ère des compressions de l’ancien ministre fédéral des finances, Paul Martin).

      Comme ces transferts sont financés à même les impôts prélevés sur l’ensemble du territoire canadien et que notre part de ces impôts est décroissante, il doit forcément y avoir des provinces qui en financent une part croissante. Nous ne sommes peut-être pas une province de quêteux mais nous sommes certainement en train de devenir une province de plus en plus dépendante des autres.

      Il me semble que nous devrions avoir l’ambition de renverser cette tendance. Pour cela cependant, il faut commencer par admettre que nous avons un problème.»

      Le tableau dans l’article de Martin Coiteux est limpide, mais certaines personnes au Québec préfèrent se bercer d’illusions sur la réalité économique du Québec…

      http://martincoiteux.blogspot.com/2011/06/claude-picher-publie-cette-semaine-dans.html?m=1

      http://www.rcinet.ca/francais/nouvelle/15_53_04_2011-12-21-p-le-pm-de-la-saskatchewan-veut-modifier-la-formule-de-perequation-au-canada-p/

      Sur la péréquation:

      «Ever since the beginning of equalization in 1957, and with hardly any variation over time, the same provinces have benefited.

      They are the have-not provinces of Canada: Newfoundland, Prince Edward Island, Nova Scotia, New Brunswick, Quebec, Manitoba and Saskatchewan.

      Their per capita average income would also show them to be below the Canadian average. [see table] The largest amount of equalization has always been paid to Quebec, and, thus, the province could be considered the main beneficiary of the equalization payments.

      This is easily understandable when one remembers that the population of Quebec exceeds the combined population of the other six provinces by around 70%. On a per capita basis, the Atlantic provinces receive the largest payments, and the Western provinces, the smallest.»

      http://faculty.marianopolis.edu/c.belanger/quebechistory/events/equalize.htm

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité