Vincent Marissal

Archive, novembre 2011

Mardi 29 novembre 2011 | Mise en ligne à 14h19 | Commenter Commentaires (93)

Imprenable, Bonaventure?

Le candidat du PQ, Sylvain Roy, et sa chef, Pauline Marois (photo: TVA nouvelles)

Le candidat du PQ, Sylvain Roy, et sa chef, Pauline Marois (photo: TVA nouvelles)

Un nouveau sondage Segma confirme l’avance presque insurmontable du Parti libéral du Québec dans Bonaventure, où se tiendront des élections partielles lundi pour remplacer la députée Nathalie Normandeau.

Il semble bien que le souvenir laissé par l’ancienne ministre soit plus fort que l’insatisfaction envers le gouvernement Charest.

Pauline Marois, qui est allée dans le comté à quelques reprises, insiste pour dire que cette partielle n’est pas un test de leadership et qu’elle restera même si son parti perd dans cette forteresse libérale.

Faire de Bonaventure un test ultime pour Mme Marois serait effectivement exagéré, mais affirmer que cette circonscription est totalement imprenable le serait tout autant.

Un PQ en forme aurait des chances, comme l’a démontré sa victoire, l’an dernier, jour pour jour, dans Kamouraska-Témiscouata lors d’une partielle. Un PQ en forme serait à tout le moins compétitif, pas 15 % en arrière!

Quelques faits et chiffres:

Dans KT, les libéraux régnaient depuis 1981. Dans Bonaventure, depuis 1994. Les racines libérales étaient donc très profondes aussi dans Kamouraska-Témiscouata.

Aux générales de 2008, le PQ a terminé 3e dans KT avec 21 % contre 54 % pour le libéral (feu) Claude Béchard et 21,5 % pour l’ADQ. À la partielle de Novembre 2010, le PQ l’a emporté avec 36,8 % contre 35,8 au PLQ et 23 % à l’ADQ. Le PQ a donc gagné 15 %, en dépit du souvenir très présent de Claude Béchard.

Notez que le taux de participation a été le même pour les générales et la partielle, un fait rare, qui démontre que le PQ a réussi à attirer beaucoup de sympathisants (+ 3000). Le PQ pourra-t-il faire la même chose dans Bonaventure. Les électeurs libéraux resteront-ils à la maison? C’est la seule chance du PQ. Et elle est bien mince.

Lire les commentaires (93)  |  Commenter cet article






Jeudi 24 novembre 2011 | Mise en ligne à 13h55 | Commenter Commentaires (113)

Une autre saignée au PQ?

Et de sept…

Avec l’expulsion, jeudi matin, du député de Blainville, Daniel Ratthé, la chef péquiste, Pauline Marois, a maintenant perdu sept membres de son caucus depuis juin (Louise Beaudoin, Lisette Lapointe, Pierre Curzi, Benoît Charette, Jean-Martin Aussant, qui ont démissionné; Daniel Ratthé et René Gauvreau, expulsés.)

En fait, sept et demi, puisque le député Guy Leclair est en «punition» jusqu’à nouvel ordre.

Est-ce, cette fois, la fin de la saignée ou y’aura-t-il d’autres départs? La deuxième option semble plus probable puisque Mme Marois a décidé d’appliquer la ligne dure envers les contestataires et ceux qui pensent joindre la CAQ.

La question, toujours la même, est de savoir combien de temps Pauline Marois pourra tenir dans une telle ambiance de crise.

Lire les commentaires (113)  |  Commenter cet article






Mercredi 23 novembre 2011 | Mise en ligne à 10h33 | Commenter Commentaires (40)

Du mou dans la discipline

431759-depute-beauharnois-guy-leclair

Drôle de décision de Pauline Marois, qui a décidé de punir un mutin de son caucus en… l’envoyant chez-lui pour le reste de la session, et probablement jusqu’à la reprise de travaux parlementaires, en février.

Donc, une bonne dizaine de semaines de congé parlementaire pour le député de Beauharnois, Guy Leclair, qui a avoué être une des sources de la contestation de Mme Marois.

En plus, M. Leclair devra répondre d’avoir eu la garde et le contrôle d’un véhicule moteur avec les facultés affaiblies, ce qui a apparemment agravé son cas aux yeux de la chef péquiste.

Il me semble pourtant que Pauline Marois avait dit, il y a quelques jours, qu’elle ne tolèrerait plus de contestation et que ceux qui ne sont pas contents devraient quitter le caucus.

Il me semble aussi que son député est accusé d’avoir eu la garde et le contrôle d’un véhicule moteur avec les facultés affaiblies, non pas condamné.

Et il me semble que le travail des députés, en cours de session, est de siéger à l’Assemblée nationale.

Au lieu de ça, le mouton noir «rentrera dans ses terres», a indiqué mardi un porte-parole de Mme Marois.

Lire les commentaires (40)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité