Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 25 octobre 2011 | Mise en ligne à 14h27 | Commenter Commentaires (72)

    Pendant ce temps, à Ottawa…

    fusil

    Avec toute cette agitation sur la scène politique québécoise ces temps-ci, on a tendance à oublier Ottawa, où il se passe pourtant plusieurs choses importantes, dont, mardi, le dépôt du projet de loi abolissant le registre des armes d’épaule.

    On savait (c’était une vieille promesse électorale) que le gouvernement Harper abolirait le registre, mais on apprend maintenant que les informations colligées par Ottawa depuis des années passeront à la déchiqueteuse, empêchant ainsi une province de récupérer les données pour établir son propre régime.

    Les conservateurs aiment bien se présenter comme les champions de la loi et de l’ordre, mais ironiquement, ils s’apprêtent à abolir un registre décrit comme un outil utile et efficace par les différents corps policiers, dont la GRC.

    Je ne suis pas certain que le gouvernement Charest, empêtré dans ses problèmes, soit en mesure ces temps-ci de mener des batailles contre Ottawa…

    J’en parle plus longuement dans une prochaine chronique dans La Presse «papier».


    • Et en plus, ça va mal pour le CH, alors pour ce qui est de ce qui se passe à Ottawa…

      Je blague, car il s’en passe des choses grâves à Ottawa, mais comme le Québec n’est qu’une verrue pour le Canada si je peux me permettre l’expression, eh bien! il se passe ce qui se passe et il se passera ce qui se passera tant et aussi longtemps qu’on ne décidera pas de reprendre le Québec en main, et la seule voie qu’il nous reste, vous le savez, c’est l’indépendance.

    • BRAVO!!!

      Mon appréciation du gouvernement Harper vient de doubler : elle est rendue à 2/10.

    • je suis un ” gars d’asphalte “, i.e. élevé à Montréal, loin des lacs et forêts comme mes chums de Val D’Or, d’Alma et de St-Denis de la Bouteillerie dans Kamouraska.
      Pour eux, chasse et pêche c’est une partie de leur vie.
      Je respecte ça.
      Pour certains parmi eux, le contrôle de armes à feu, c’est de l’enfantillage..
      pour moi…ben, c’est sérieux
      .. donc suis en faveur d’un contrôle …
      yg

    • Allez les boeufs de l’ouest, détruisons tout ce qui a été fait. Où sont les laquais québécois avec leurs ministères de pacotille quand il est temps de réagir?

      Pierre Tremblay

    • Typique des conservateurs. Je ne vais même pas me lancer sur le débat quant à l’utililité du registre et le fait que ça a été mal fait d’entrée de jeu (bien triste constat). Mais il reste que ça leur ressemble que de pratiquer cette politique de la “terre brûlée” et que ce comportement à la limite “voyou” devrait être dénoncé. Au minimum, les données recuillies devraient être mises à la disposition des provinces et des services policiers qui en font la requête.
      Mais quand on est con, on est con…

      Pierre Denis

    • “les champions de la loi et de l’ordre, mais ironiquement, ils s’apprêtent à abolir un registre décrit comme un outil utile et efficace par les différents corps policiers, dont la GRC.”

      Donner des vidéos de surveillance dans les maisons des gens et mettez des bracelets électroniques à tout le monde et les corps policiers aussi vont dire que c’est utile pour leur travail. La question n’est pas là, malgré comment les médias veulent la diaboliser. La question est la moralité de la loi qui tient des gens sans dossier criminel avec le fardeau de la preuve de prouver qu’ils ne sont pas des criminels, ce qui va à l’encore du principe de Rule of Law qui est la fondation de notre système de justice.

    • Enfin !! Plusieurs études (autre que celle de la GRC) démontre que le registre n’est pas utile.

    • “Les conservateurs aiment bien se présenter comme les champions de la loi et de l’ordre…” hahaha.. Laissez moi rire.

      Ce gouvernement est le champion de son idéologie… Point à la ligne… Imaginez encore 4 ans et demi….

    • Juste pour rajouter, puisque c’est rarement mentionner et les gens ont tendance à mélanger les choses: suivre des cours de maniements d’arme à feu, appliquer pour un permis de possession et d’acquisition, avoir le corps policier provincial (ou la GRC) qui fait un enquête sur vous avant de vous délivrer le permis: tout celà reste. Personne de sensé est contre ça. Un criminel ne pourra pas acheter une arme légalement après l’abolission du registre et votre permis de possession et d’acquisition pourra vous être enlever si vous êtes reconnus coupables d’un crime violent. Par contre, la police ne pourra plus débarquer chez vous avec une liste de vos armes et vous les enlever sous peine de poursuite criminel en vous laissant le fardeau de la preuve de prouver que vous n’êtes pas un criminel.

    • …et ce n’est pas le NPD qui sera d’un grand secours. Les réformistes évangélistes ont le chemin libre pour appliquer leur idéologie archaique avec 40% des votes. Tout un gâchis. Et que dire de leur intention de tout détruire afin de s’assurer d’imposer leur idéologie aux provinces et surtout de s’assurer qu’un prochain gouvernement ne retourne pas en arrière. C’est comme ça quand on est dépendant de maman fédérale qui décide pour nous. Il n’y a rien pour arrêter ces hyennes charognardes. Misère…

    • Que le gouvernement Harper abolisse le régistre c’est une chose, mais qu’il refuse de transférer ces informations à une province qui le demanderai – pour des raisons fallacieuses – c’est de pousser le dogmatise à l’extrême.

    • Je ne suis surtout pas sûr que le gouvernement Charest peut faire à moins d’un milliard un programme qui enregistrerait et fonctionnerait pour gérer le tout. Bonne chose que cette dépense soit abollit.

      Des fois, il faudrait aussi requestionner le bien fondé d’une dépense vs les bénéfices réels reçus. En entreprise, c’est fait régulièrement ce genre d’analyse. Pas dans les gouvernements? … Félicitation à Harper de le faire.

    • Les grosses pattes conservatrices abolissent un registre dont un précédent gouvernement avait conçu et dont on avait payé pour via taxes et impôts.

      Bâtir ou démolir ils ont le choix……mais puisque qu’un gouvernement fut élu sur le registre, le démolir certes mais avec compensation.

      Combien pour le bâtir?…..bin ça coûte cela pour le démolir.

      “Envoye le gros…paye”

    • Depuis que le Bloc Québécois n’est plus très présent, on dirait que le parlement fédéral est mort.

      Le NPD nous avait promis, dur comme fer, qu’il en serait bien autrement.

      Le NPD, ça vaut pas plus que les conservateurs !

    • Je me demande de quoi aurait eu l’air Dawson si les armes du fou-furieux avaient été enregistrés…

      …Oh, wait…

      (Anyway, à ce prix là, un registre des couteaux de cuisines, des bâtons de baseball et des barres à clous aurait été plus rentable…)

    • Les criminels n’enregistrent pas leurs armes. Le registre est une politique émotionelle instauré par les libéraux, mais ne préviens pas le crime. Le vrai outil, c’est le permis d’acquisition des armes, qui n’est pas affecté par l’abolition des armes. Bien sur les policiers (pas ceux sur le terrain, ceux dans leurs bureaux) vont s’opposer à n’importe quelle mesure qui leur enleve un autre moyen de surveillance. Comptez pas sur Vincent Marissal pour établir les faits, heureusement une majorité de canadiens et québécois savent faire la différence entre criminel et chasseur. Un article bien plus intéressant : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2011/10/24/002-registre-armes-abolition.shtml.

    • abolition du registre des armes longues*

    • Je me demande pourquoi le monde chiâle parce que les données vont être effacées, le fédéral n’aurait pas le droit sans l’autorisation des “enregistrés” de transférer les informations à quiconque. D’ailleurs, il faut même notre autorisation pour que différents ministères provinciaux se partagent de l’info!

      Ridicule, il faut que cette information soit détruite; faire autrement irait à l’encontre de la Loi sur la protection des renseignements personnels et des différentes politiques gouvernementales.

    • Charest mener bataille avec Ottawa?

      Vous êtes comique M.Marissal.

    • Bon débarras à ce registre, qui a gaspillé des millions de dollars pour ne rapporter qu’une illusion de sécurité.

      Pendant que l’on harcèle les chasseurs avec de la bureaucratie coûteuse, les gangs de rue, les Mohawk, les motards, etc se promènent avec des armes illégales, des armes automatiques ou de très gros calibre. Mais comme la police n’a pas les couilles pour arrêter ces mécréants, ils frappent sur les chasseurs, qui n’utilisent leurs armes 2-3 semaines par années, mais sont traités comme des gens qui se baladent armés jusqu’aux dents. C’est beaucoup moins dangereux pour ces pauvres policiers.

      Tout ça, pour rassurer des gens qui ne sortent pas de le 4 1/2 de Montréal…

      Bravo à Harper, d’avoir le courage de couper où il y a du gaspillage.

    • Litéralement. C’est ce qui arrive quand on fait affaire avec des idéalistes obscurantistes.

    • Moi je dis bon débarras à cette loi. Je ne me souviens pas des chiffres exactes, mais il me semble que ce registre était supposé coûté 10 millions et on est rendu dans les milliards. C’est pas mal plus de sous que le scandale des commandites en passant. Est-ce qu’on saura un jour où est allé tout cet argent?

      Personnellement, je ne me suis pas sentis plus en sécurité depuis l’instauration de ce registre et je suis loin d’être convaincu de son efficacité. Il me semble que cette loi était née surtout à cause de groupes de pression après la tuerie à la Polytechnique. Mais même si cette loi avait existé avant, elle n’aurait malheureusement pas empêché ce massacre. Tout comme je ne crois pas que ce registre puisse empêcher des tueries futures. Une fois qu’un tueur est entré dans une école et qu’il appuie sur la gachette, ça ne fait plus aucune différence si l’arme qu’il tient dans ses mains est enregistrée ou non.

      Les différents corps policiers disent que ce registre est utile pour eux, mais encore là j’ai de la misère à comprendre. Il me semble que lors d’une intervention, genre un forcené qui est barricadé chez lui, on devrait préparer l’intervention comme s’il était armé (même si on ne sait pas s’il l’est ou pas), la prudence est de mise de toute façon. Et la personne pourrait très bien avoir une arme illégale ou non-enregistrée chez lui, alors ça ne change rien. Je ne pense pas que ce registre n’ait jamais contribué à sauver la vie de qui que ce soit.

      En conclusion, j’ai entendu quelque part que les agressions à l’arme blanche avaient doublées ou triplées ces 20 dernières années dans la région de Montréal, c’est plus là-dessus qu’on devrait se pencher. Moi je n’ai jamais vu un membre de gang de rue se promener avec un fusil de chasse au centre-ville. Ils utilisent des armes blanches ou des armes de poing (de type pistolet ou revolver) qui sont déjà interdites par la loi de toute façon. Cette loi fait juste écœurer les cultivateurs et les honnêtes citoyens qui pratiquent le sport de la chasse. Finalement, c’est peut-être un peu cruel ce que je vais dire, mais la vie humaine a malheureusement un prix, je ne suis pas prêt à ce qu’on vienne piger à coup de milliards dans les poches des citoyens pour un registre dont l’efficacité reste à prouver. Si ce registre avait coûté seulement 10 millions comme c’était supposé au début, ça serait une autre histoire et on ne serait pas en train de tirer la plug aujourd’hui. Je suis loin d’être d’accord avec tout ce que font les conservateurs, mais j’applaudis l’abolition de ce registre, qui est plus un scandale qu’autre chose à cause de son dépassement de coûts.

    • Je suis en accord avec Harper sur l’élimination du registre des armes d’épaules. Ce registre est honni par la majorité des citoyens des campagnes et d’après moi n’apporte pas grand-chose à la sécurité.
      Ce qu’il faut, je crois, c’est réglementer davantage la possession d’armes de poing et d’armes automatiques prohibées.
      C’est pourquoi, l’opposition à ce projet est si tiède de la part des provinces.
      E.Paradis

    • Encore une fois des millions qui n’auront servie absolument à rien….BRAVO!!!!!

      Nous pouvons bien être un des pays les plus taxés au monde…
      Nous sommes gérés par une gang d’incompétent !!!!!

      ENCORE UNE FOIS BRAVO POUR LES MILLIONS DÉPENSÉS INUTILEMENTS, ALORS QUE NOS ROUTES ET NOS PONTS TOMBENT EN RUINE, ET QUE LES PAYEURS DE TAXES N’ARRIVENT MÊME PAS A AVOIR DE MÉDECIN…..

    • Je comprends que les informations contenus dans le registre des armes à feu soient utiles pour la GRC. Ils ont compris, contrairement au Conservateurs, que le meurtrier moyen préfère utiliser sa vieille carabine plutôt que sa kalachnikov…

    • Ridicule…

      C’est un peu comme si vos parents c’etaient achete, il y a un an, une BMW toute neuve. Et, n’etant plus satisfait et touvant quel a couter trop cher, decidaient de l’envoyer a la casse alors que vous en vouliez une. Et vos parent d’ajouter: “Si tu veux une voiture, achete-toi en une toi-meme!”

      Apres, on viendra nous dire sur tous les tribunes a quel point se gouvernement est “efficace”.

      Je le redit… R-I-D-I-C-U-L-E!

    • M.Marissal,
      Vous écrivez : «Je ne suis pas certain que le gouvernement Charest, empêtré dans ses problèmes, soit en mesure ces temps-ci de mener des batailles contre Ottawa…»
      S’cusez, mais empêtré ou pas, John James «le parrain» ne mène jamais de bataille contre Ottawa… .
      L’histoire nous a pprouvé que, comme une vieille guidoune sénile, il tape du pied pour faire semblant qu’il est contrarié…puis, 3-4 mois plus tard, il envoie un de ses sous-fifres en ‘’pèlerinage’ à la Maison-Mère en l’avisant de frapper à la porte et de s’excuser pour le dérangement…
      Robert Alarie

    • Lorsqu’on vie a la campagne et qu’on chasse le petit gibier depuis des lunes , qu’on nous foute la paix avec l’enregistrement de notre carabine…c’est tout ce que j’ai a dire la dessus.

    • Je veux rien savoir que le gouvernement du Québec prenne ce programme inutile et coûteux en charge.On est bourré de dette et il n`y a aucune lueur d`espoir de la voir diminuer avec les gouvernements étatistes qu`on a.De toute manière les meurtriers n`enregistrent pas leur armes ou s`ils les enregistrent, ça l`empêche pas de commettre un meurtre avec l`arme.

      Dire qui en a qui veulent plus de réhabilitation avec nos délinquants dangeureux et les laissent sortir de prison et après ils vont commettre des meurtres,comme Mario Bastien.Et la liste est longue de nos délinquants dangeureux que notre bon système de justice laxiste laisse sortir et que ces fous par après deviennent des meurtriers.Et ils les commettent sans arme à feu.

      On devrait lutter pour laisser ces délinquants en dedans à place d`écoeurer des chasseurs.

      Dire qui en a une à radio qui a dit que les Conservateurs allaient avoir du sang sur les mains suite à l`annulation du registre des armes d`épaules.Quelle farce.Notre système de justice actuel est plein de sang sur les mains suite aux dangeureux délinquants qu`il laisse sortir de prison et tout ça grâce aux apôtres de la réhabilitation.

    • Je crois que ce registre était bien utile mais pour faire plaisir à ses électeurs du ROC et pour les chasseurs il tient une promesse électorale,j’espère sincèrement que ça n’ira pas plus loin il y a assez de drames comme ça.

    • Stephen Harper nous convie au grand rendez-vous du sprint de l’avant temps-des-fêtes.

    • pour ou contre ça ne changera rien… retenons juste que c’est un autre 500,000,000$ que les québécois auront perdu dans une des nombreuses bavures administratives de la fédération canadienne… notre money pit…

      «…décrit comme un outil utile et efficace par les différents corps policiers,…»

      ça c du blabla de policiers qui veulent conserver un autre bidule de contrôle, dont la pertinence et l’efficacité sont plus que discutables par rapport aux coûts astronomiques qu’il engendre…

    • Bonsoir,

      Et bien oui, ce que nous les libéraux du Canada pouvons nous ennuyer des belles années de Messieurs Pierre Elliot Trudeau et de Jean Chrétien. Invraisemblable tout simplement ! Tout ça pour plaire aux amateurs de chasse ainsi qu’à une frange importante de la droite…… Que de cris de joie poussés dans le Québec profond par des individus à chemises carreautées qui rêvent de se promener bientôt avec la tête d’un BUCK sur le HOOD du CHAR une couple de mois…….Au plaisir, John Bull.

    • Je doute fort que des provinces puisent établir un registre semblable à celui qui a été créé par le projet de loi C-68 à Ottawa.

      L’Alberta (et sept autres gouvernements), qui étaient opposés à ce projet de loi, ont plaidé devant les tribunaux que seules les provinces avaient l’autorité constitutionnelle pour établir un tel registre puisque l’on touchait à l’item “property and civil rights” qui est formellement dévolu aux provinces par l’article 92(13) du British North America Act (1867).

      Et l’Alberta a été déboutée, les divers tribunaux, la Cour Suprême jugeant que cette loi ne transgressait pas la Charte canadienne des droits et libertés.

      Implicitement, la Cour Suprême ne s’est pas prononcée sur 92(13), mais a par la bande appliqué la théorie des dimensions nationales à cette loi.

      Même le Barreau du Québec, lorsqu’il s’est présenté devant le Comité permanent de la justice et des affaires juridiques de la Chambre des Communes a dû admettre qu’il n’avait étudié le projet de loi que sous l’angle de la charte, omettant l’article 92(13) du British North America Act (1967) qui fait justement du Québec une société distincte.

    • Je trouve absolument scandaleux qui les réformistes détruisent les données qui appartiennent à la colonie britannique et ses sujets canadians. Un parti politique se donne le droit de passer son idéologie borné devant les intérêts des citoyens. On se rapproche lentement mais surement des façons de faire des despotes de ce monde. La démocratie n’est jamais assurée surtout quand les ultras-drettistes imposent leur idéologie avec 40% des votes.

    • Il fallait abolir ce registre totalement inutile et coûteux. Ce registre était une patente à gosses libérale. Une patente de Jean Chrétien pour calmer le lobby féministe. Les chefs de police se disent en faveur du registre en public, mais en privé ils avouent que c’est ridicule. On ne peut reprocher à S.Harper de ne pas tenir parole. Bravo d’avoir aboli cette patente bureaucratique !

    • « RÉGISTRE DES ARMES D’ÉPAULES »

      De savoir que mon oncle Ti-Mé La Branche utilise un calibre 410, pour aller chasser la perdrix l’automne, dans son patelin situé à St-Nicolas-des-Vosges dans l’arrière pays, ne peut à mon avis, être d’une grande utilité pour un corps de police moderne et entraîné.

      Même presque la moitié (40% avant la dernière élection) des députés du NPD étaient d’accord pour abolir le régistre des armes d’épaules.

      Les corps policiers sont également en majorité d’accord que le régistre des armes d’épaules ne leurs soient pas d’une grande utilité.

      Il y-a eu quelque peu de désinformation sur ce sujet pendant la dernièr campagne électorale du fédérale et certains à la démagogie facile, ont exagérés l’importance de ce régistre.

      Rappelez-vous M. Marissal les coûts initialement prévu pour la mise en place de ce fameux régistre, autour de 20 millions alors que tous savent maintenant que l’argent englouti dépasse le milliard et c’est pas terminé …

      De plus, les statistiques sur la criminalité démontrent que les meutres et assauts sur la personnes sont perpétrés de plus en plus à l’arme blanche.

      Ceux qui pensent que le régistre des armes d’épaules est un outil précieux pour réduire la criminalité font fausse route, à mon avis, hélas.

      Je sais qu’il ne faut pas comparer les coûts du régistre et la valeur d’une vie humaine, nul ne peut être contre, cependant il y-a de meilleurs moyens plus efficace pour diminuer la criminalité et les actes de violence dans notre société.

      C’est mon oncle Ti-mé qui sera content, si le régistre des armes d’épaules est aboli. LoL

      Frank

      *

    • Ce déchiquetage de données est une très bonne chose, car ça va mettre les citoyens ordinaires respectueux des lois à l’abri d’une confiscation de leur arme par le gouvernemaman, chose qui ne peut jamais arriver aux bandits, car ils ne déclarent pas leurs armes.

    • Excellent choix d’illustration pour l’article…

      Pensez vous vraiment que ce monsieur et son fusil à canards représentent quelque danger que ce soit pour la société?

      C’est pourtant le seul qui se soumettra paisiblement à toutes les embuches administratives crées par des politiciens peu scrupuleux soucieux de donner l’impression “qu’ils font quelque chose” pour diminuer la criminalité. PAS les criminels!

      Bon débarras! Dommage que ce n’est qu’après plus de deux milliards de gaspillage et 66.4 millions en 2010-11 qu’on met cette loi à la poubelle. Imaginez ce qu’on aurait pu faire avec tout cet argent!

      Quand au “corps policiers” documentez vous! Il s’agit de l’association des chefs de police, une organisation privée non sujette à la loi de l’accès à l’information qui reçoit des fonds de CGI, l’entreprise qui gère le côté informatique du registre. En fait les policiers sur le terrain, lorsqu’interrogés sur le registre disent à 92% qu’ils ne s’y fient pas! Le conseiller en éthique de l’association des chefs de police a démissionné car il trouvait leur façon de collecter leur financement pour le moins douteuse.

      Étant donné que la presque totalité des crimes sont commis avec des armes restreintes, illégales et donc NON enregistrées. Le policier qui se fierait aveuglement au registre risquerait sa vie.

      Je ne suis pas conservateur, mais Bravo au fédéral pour avoir eu le courage de résister à la démagogie des libéraux, bloquistes et NPD.

    • Faudra s’y faire, c’est ÇA, le Canada.

      André Pratte trouvera sûrement le moyen de nous faire croire que c’est positif comme geste…

    • Et dire que le québécois de service dans ce dossier est nul autre que notre Maxime national. Et dire que les beaucerons l’aiment, ils peuvent bien être la région du sheap labor.

    • Avec les conservateurs, les armes priment avant tout ! Par après, ils vont dépenser des milliards pour la sécurité ! Logique, n’est-ce pas ? Et surtout très rentable pour les fabricants d’armes, d’appareils de détection et pour les agences de sécurité afin de détecter les armes que certains individus pourraient utiliser dans les transports aériens ou lors de rassemblements comme pour le G20 par exemple. L’ère du «peace and love» est vraiment révolue !

    • Ont-ils seulement le droit de détruire les documents qui appartiennent au Canada payés par tous les canadiens?

      Ils sont pour la loi seulement quand ça fait leur affaire! Ce ne sont qu’une gang d’hypocrites.

    • C’est a seule chose qu’il auras fait qui a de l’allure probablement.La G.R.C. dit que c’est ben ben utile, et on sait tous que la G.R.C. ne ment jamais.LOL.Ils ferait mieux de faire un registre de couteaux de cuisines,ils sauverait pas mal plus de vies.

    • Mr Marissal,vous écrivez :
      “Je ne suis pas certain que le gouvernement Charest, empêtré dans ses problèmes, soit en mesure ces temps-ci de mener des batailles contre Ottawa…”
      J’aimerai bien savoir de quelle bataille on parle !
      Jean Charest s’est comporté comme un véritable tapis devant le fédéral,tout le Parlement au pouvoir,peut s’essuyer les pieds dessus,et se foutre de la gueule des québécois.
      Rappellons nous cette anecdote,alors que Jean Charest démissionnait comme député conservateur,pour venir sur la scéne provinciale,dans la même journée ,on le voyait gravir les marches d’escalier,deux par deux, menant au bureau de Jean Chrétien,un libéral, qui l’avait fait demandé,comme s’il avait des ailes ! Ce qui s’est dit ce jour là,entre un chef libéral et un conservateur démissionnaire,on ne l’a jamais su…mais ca augurait drôlement mal pour le Québec…on connaît la suite.

    • Pas besoin de s’offusquer, le gouvernement Harper fait ce qu’il a promis. C’est un fait connu, c’est parti qui respecte ses promesses.
      Bravo !

    • J’ai hâte d’entendre le sénateur Boisvenu

    • Bonjour,

      Vous avez écrit :

      « Je ne suis pas certain que le gouvernement Charest, empêtré dans ses problèmes, soit en mesure ces temps-ci de mener des batailles contre Ottawa… »

      Le gouvernement Charest ««« empêtré dans ses problèmes »»» ???

      Lesquels? D’accord, ça brasse au Québec mais ça brasse comme le veut M. Charest. C’est lui qui, d’une certaine façon, a fait sortir les gros bras de la construction. Et contrairement à Mme Marois, Charest jouit de l’appui des membres de son parti.

      Personnellement, je crains davantage pour les avenirs de P. Marois et de M. Legault (le gérant d’estrade) que pour celui de J. Charest.

      Quant à M. Harper, son tour viendra en temps et lieu.

      Daniel Verret (nadagami)

    • Je n’apprécie pas tellement la mentalité des conservateurs, mais la disparition de ce registre niais, électoraliste et surtout moralisateur ne me fera pas de peine. Une dépense folle et inutile qui prendra le chemin du dépotoir des niaiseries gouvernementales.
      Le registre ne peut empêcher un meurtre par arme à feu et surement pas un meurtre par strangulation, couteau etc…..ce registre faisait parti d’une pensée magique voulant qu’en sachant qui a quoi, on empêche ceux-ci de s’en servir pour commettre l’irréparable. Les malfrats utilisent des armes obtenus illégalement pour couvrir leur trace.

    • Bonjour,

      Le registre des armes à feu est un autre exemple du gaspillage sans honte, de quelques milliards $ du règne de M. Jean Chrétien dont la non-imputabilité demeure intégrale. Mais pourquoi un tel registre? On sait que 75% des crimes sont commis à l’arme blanche et que l’on ne peut pas se procurer une mitraillette chez Canadian Tire. De plus, des meurtres ont été commis avec des armes dûment enregistrées. Un agent de la paix qui se sert de son arme de service pour abattre sa conjointe ou l’amant de celle-ci est une chose rare mais connue.

      La tuerie démoniaque de l’École polytechnique en décembre 1989 a sans doute été l’élément déclencheur à la création du coûteux régime. Je tiens à écrire ici que mon niveau de sympathie, pour les malheureuses, innocentes et inutiles victimes de même que pour tous ces nombreux parents qui ont vu une partie de eux-mêmes mourrir ce jour-là, est toujours aussi intense.

      Ce que je n’aime pas cependant ce sont ces féministes-intégristes qui essaient encore de faire du pouce sur cet effroyable et inoubliable crime. M. Chrétien les a bien écouté avec les résultats que l’on connaît aujourd’hui. Les chasseurs prennent soin de leurs armes. Il arrive rarement un accident. Un accident est toujours déplorable mais ce n’est pas un évènement planifié ni un crime. Je suis en faveur de l’abolition de ce registre qui n’aurait jamais dû exister. Il y avait déjà au niveau provincial un système qui ne coûtait rien aux contribuables.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • Quand on se colle trop le nez sur un arbre, ont ne vois plus la forêt.
      Le registre des armes à feu est un immense gâchis digne de l’imbécilité humaine.
      Il y avait un registre des armes au Québec, j’ai du enregistrer mes armes en 1970 en plus de devoir suivre un cour de maniement et de posséder un permis d’acquisition.
      Mais voilà, un mouvement de féministe ignorante et hystérique ont décidés de criminaliser tout les possesseurs d’arme en réclament des lois plus sévères au lieu de travailler sur la cause première de la cause des diverses tueries, soit la détresse maladive de certaine personne.
      Ces personnes ont crée un mouvement de répulsion envers les possesseurs d’arme, outré d’être catalogué de potentiel marc lépine, les honnêtes pères de famille ont décidé de réclamer la fin de cette saga imbécile.
      Aujourd’hui, grâce à ces personnes, non seulement le registre sera éliminé au fédéral, mais il faudra bien reconstruire le programme au nivaux provincial en plus d’avoir privé le pays d’un potentiel programme de détection et d’aide pour les personnes perturbé et dangereux psychologiquement.
      Plusieurs aiment bien casser du sucre sur le dos des méchants conservateurs et des redneks de l’Ouest Canadien, mais en agissant ainsi ils se détournent la vrais source du problème qui est autre, ce n’est pas mon vieux fusil le problème, ce sont les malade mentaux incapable de s’assumer.
      Danny Mansour, Longueuil

    • Est-ce quelqu’un croit que Mr. le Sénateur Boisvenue va présenter sa démission en guise de protestation? Moi je crois qu’il n’y a aucune chance qu’il le fasse. Il aurait trop à perdre pour poser ce geste qui lui donnerait de la crédibilité.

    • @ M.Marissal Est-ce que la juge Charbonneau benefice pour elle-meme de l’immunite dans cette commission. Je vous pose la question car ce matin M.Charest tourne en rond sur cette question simple.

      Merci Yves Corbeil

    • @drpapa: refaites vos devoirs, la majorité des crimes par arme à feu sont commis avec des armes longues, particulièrement les drames familiaux et c’est sans compter les suicides commis avec des armes à feu qui le sont majoritairement avec des armes longues. Si M. Machin décide de tuer sa femme et ses enfants un bon matin, y’a des chances que ce soit avec sa bonne vieille .22 et non avec une quelconque arme illégale qu’il aurait pris le temps de dénicher sur le marché noir!! Je donne un exemple de l’utilité du registre: Disons que Mme Machin appelle au 9-1-1 un soir pour se plaindre de menaces de la part de son ex-conjoint. La police vérifie si M. Machin a des armes. Tiens tiens, il possède 2 armes de chasse. La plainte procède, on se rend compte qu’elle est fondée, la femme bénéficie d’une protection accrue et un juge peut ordonner la saisie des armes de M. Machin. On vient de possiblement éviter un drame. Bien sûr il peut se rendre chez son ex et la tuer à coups de couteaux, mais on vient de lui compliquer la vie ne lui enlevant un moyen drôlement plus facile et une tentation de passer à l’acte. Mais bon si le ROC veut abolir le registre d’armes longues, grand bien leur fasse. Mais c’est de l’arrogance extrême de la part des conservateurs de détruire les données sans donner la possibilité aux provinces de pouvoir créer leur propre registre si la province le croit utile. Méchant beau finger au Québec de Harper ça! Vous voulez un registre, mais pas moi alors vous l’aurez pas, Fu** you all! Si c’est ça l’ouverture de Harper au Québec, j’ai pas hâte de voir la suite…

    • Je suis heureux et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, je ne vois pas en quoi ce registre peut réduire le taux de criminalité au Canada. Un propriétaire d’arme de chasse pourrait bien utiliser son arme pour commettre un meurtre, qu’elle soit enregistrée ou non. De plus, rien n’empêche un vrai meurtrier de cambrioler une arme enregistrée sous le nom d’un autre individu. Et surtout, la forte majorité des criminels armés possèdent déjà des armes illégales, ce qui réduit fortement les chances qu’ils décident du jour au lendemain d’aller enregistrer leur arme pour respecter la loi. Lors d’une opération policière, si les policiers consultent le registre pour s’équiper en conséquence, il est fort probable que ce registre ne soit pas représentatif des armes que le suspect possède réellement. Si des armes sont enregistrées à son nom, le registre ne dit pas s’il possède d’autres armes non enregistrées. S’il n’a aucune arme enregistrée à son nom, il est aussi fort probable qu’il possède des armes illégales. Je préfère que les policiers s’équipent toujours pour le pire et interviennent comme si le suspect pouvait leur tirer dessus plutôt qu’ils commencent à évaluer le niveau de risque en fonction du registre et qu’ils adaptent leur intervention policière au niveau de dangerosité de l’individu en question. Les défenseurs de ce registre vont dire que s’il avait existé dans les années 90, nous aurions pu éviter la tuerie de Polytechnique. Si le registre était si efficace, nous aurions aussi pu empêcher la tuerie de Dawson, ce qui n’a évidemment pas été le cas. Pour éviter de nouvelles tueries dans les écoles, il faudrait plutôt mettre un détecteur d’armes à l’entrée des universités. Mais la principale raison pourquoi je suis en désaccord avec ce registre, c’est son coût exorbitant. Les libéraux de Jean Chrétien nous avaient dit que ce registre n’allait coûter que 20 à 30 millions de dollars (chiffres approximatifs). Aujourd’hui, il en coûte plus d’un milliard. Une chose est sûre, les libéraux n’avaient pas une grande expertise en ce qui concerne l’estimation de coût des projets de loi qu’ils votaient de façon insouciante, influencés par les groupes de pression tels que les féministes…

      Yan Brassard, Saguenay.

    • Pour ceux qui l’ignore, M. Boisvenue est favorable à l’abolition du registre. Encore une fois, bravo à M. Harper. Enfin un parti qui respecte ses engagements !

    • en fait, les policiers peuvent toujours consulter si un individu possède un permi d,acquisition et de possession.
      ce sera toujours obligatoire au Québec.

    • Je lui souhaite de coeur qu’un de ses enfants ou sa femme se fasse tiré par une arme pas enregistrée!
      Les cons ne comprennent jamais tant qu’il ne se passe pas de quelque chose de grave et encore.
      Un con c’est un CON.

    • @ edata
      25 octobre 2011 15h36
      «Des fois, il faudrait aussi requestionner le bien fondé d’une dépense vs les bénéfices réels reçus. En entreprise, c’est fait régulièrement ce genre d’analyse. Pas dans les gouvernements?»

      Pourtant, c’est exactement ce que vous faites. Vous avez condamné le registre sans même avoir évalué sa pertinence.

      En plus de ça, je m’adresse à tous, n’oubliez pas qu’il n’y a pas que les gangs de rue dans l’utilisation des armes à feux. Un petit exemple parmi tant d’autres: le gars de la polytechnique ne faisait pas partie d’une gang de rue, tout comme la quasi-totalité de ceux qui perdent le contrôle.

      Les conservateurs n’ont fait aucune évaluation sérieuse de la pertinence de ce registre. Ils ne le voulaient pas, point à la ligne. Ils se sont arrangé pour que le programme qui était mal géré continu de mal être géré. Ça leur a permis de faire ce qu’ils voulaient.

      De l’obscurantisme à l’état pur. Misère.

    • …..pour les romentales et sentimentiques qui viennent la larme a l’oeil juste a la senteur or with the smell of grease gun…Cher – Bang Bang (My Baby Shot Me Down)

      http://www.youtube.com/watch?v=dzwKVOpoBtE

    • et je revendique le droit de dire n’importe quoi et de mentionner a la toute FIN que je ne suis pas un LIBÉRAL

      …voila c’est dit.

    • Bon, je lis que bien des gens sont en désaccord, surtout pour une question de sécurité. En effet, je ne crois pas que le sénateur Boisvenu soit tellement heureux de cette situation (pour sa crédibilité, il devrait démissionner).

      Je lis aussi que bien des gens sont en accord, surtout pour une question d’un gaspillage éhonté de nos deniers. Chaque partie a (il faut l’admettre) raison. Maintenant, où réside le juste milieu ? Et c’est là selon moi que Harpeur et sa gang auraient dû se montrer plus magnanigme (et ça, c’est un peu trop demander à cette gang de “drettistes”) : conserver la partie du régistre qui implique le plus de sécurité pour la population et le transférer aux provinces en essayant d’en réduire les coûts le plus possible. ET dans ce dernier cas, j’avoue que ce n’est vraiment pas évident.

    • Comme nous savons le faire si bien, le régistre des armes à feu a été un gâchis incroyable. On a étendu à tous les détenteurs d’armes une politique qui allait à l’encontre du bon jugement. On a traité des honnêtes citoyens en criminels en devenir, c’est honteux.
      Je ne suis surtout pas une fan de Harper, on voit ses politiques anti-francophones, mais pour une fois, je suis d’accord.
      Ce régistre nous a coûté une fortune, ce sont des argents que nous aurions pu utiliser de meilleure façon. Encore un cadeau du PLQ qui pendant ce temps (on se souvient de la commission Gomery).

    • andresimrd

      25 octobre 2011
      21h41
      Et dire que le québécois de service dans ce dossier est nul autre que notre Maxime national. Et dire que les beaucerons l’aiment, ils peuvent bien être la région du sheap labor.

      j’chuis 1 p’tin de Beauceron, et laisse moi te dire que mon pasage a Gatineau, Alymer, Hull, surtout Hull, le
      PARADIS

    • Nos courageux con…servateurs défenseurs des riches et des nantis vont d’ici quelques jours abolirent le registre des armes à feu et détruire toutes les données……..

      Voici une donnée significative de l’ombusman des victimes d’actes criminels………en passant un ptit sénateur originaire de Rouyn -Noranda s’est fait aller le mâche patate pendant plusieurs années pour défendre les victimes d’actes criminels (C’est très bien compte tenu ce qu’il a vécu…félicitation ) ….mais comment fait-il aujourd’hui pour prôner la mort dû registre,,,,,,,,,,,ah oui il est sénateur nommé par Harpeur ….misère..

      L’ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels prie le gouvernement de garder le registre des armes d’épaule

      OTTAWA, ONTARIO–(Marketwire – 25 oct. 2011) – Suivant le dépôt du projet de loi visant l’abolition du registre des armes d’épaule, Sue O’Sullivan, ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels, a parlé aujourd’hui en faveur du maintien du registre des armes d’épaule, enjoignant le gouvernement fédéral de garder cet outil qui aide à prévenir la victimisation.

      « Notre position sur cette question est claire – le Canada doit faire tout son possible pour prévenir d’autres tragédies, notamment se servir des outils à notre disposition, comme le registre des armes d’épaule, pour rendre les collectivités plus sûres », a déclaré Mme O’Sullivan.

      Selon les données de 2002 de la GRC, les armes d’épaule constituent le type d’armes à feu le plus souvent utilisé dans les homicides conjugaux. Au cours des dix dernières années, 71 % des homicides conjugaux ont été commis au moyen d’un fusil de chasse ou d’une carabine.

      « Malgré l’absence d’un consensus, la majorité des groupes de défense des victimes que nous avons consultés sont d’avis que le registre des armes d’épaule devrait être maintenu », a expliqué Mme O’Sullivan. « J’ai fait part au gouvernement de ce point de vue en le communiquant directement au ministre de la Justice au cours de notre plus récente rencontre. »

      Le Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels est chargé d’aider les victimes et de faire la promotion de leurs intérêts, ainsi que de présenter des recommandations au gouvernement fédéral sur les questions ayant des répercussions négatives sur les victimes.

    • des Bs, Ville sale , malpropre et la Blancheur et propretée immaculée de la Capitale Nationale Hot’tawa et la parade des Trench Coat et Briefcase le lundi matin des fonctionnaires wow c’est quelque chose. ceux qui sont payés a rien faire, et ceux qui sont payés pour rien faire, ca C du Cheap Labor grassement payé…un Jos Louis avé ca le ptit Simard ou bedon du Laura Secord…allez tourne la page, petit personnage.

    • *passage rilllllllly disoulé

    • Bon ben, voilà la preuve que ce gouvernment agit pour façonner le Canada selon sa vision et son idéologie et non pour le bien-être du peuple canadien. Le pire c’Est que j’ai plein d’amis et collègues qui ont voter pour eux en pensant que les conservateurs ne seraient pas si “idéologiques” que ça. Je leur remettrais dans la visage si ça ne me déprimait pas autant. À quand un parti qui fera l’équilibre en les besoins de la population et une saine gestion ?. Pas de sitôt:`Les libéraux s’en mettait plein les poches, le Bloc tenait à la séparation à tout prix, les conservateurs (surtout ceux de l’ouest) sont aussi détraqués que les républicains américains et probablement que si on le laissait faire, le NPD nous mettrait à la rue en essayant de sauver tout le monde; y’a juste à regarder les déficits engendrés par le NPD en Ontario et plus récemment en Nouvelle-Écosse. Ouaip, en matiêre de politique et de gestion dans le fond, le Canada n’a pas vraiment de leçons à donner à qui que ce soit…

    • @pinkmarie (10h39):

      @drpapa: refaites vos devoirs, la majorité des crimes par arme à feu sont commis avec des armes longues, particulièrement les drames familiaux et c’est sans compter les suicides commis avec des armes à feu qui le sont majoritairement avec des armes longues.
      ____________________________

      “Les meurtres avec des armes à feu sont commis avec des armes de poing dans 64 % des cas,

      contre 23 % pour les fusils de chasse.”

      Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2011/10/26/002-homicides-canada-baisse.shtml

      23% j’appelle pas ça une majorité. D’ailleurs, au total ce nombre représente 7% des homicides (toutes armes confondues).

    • @broadcast 26 octobre 2011-10h48
      «Je lui souhaite de coeur qu’un de ses enfants ou sa femme se fasse tiré par une arme pas enregistrée!
      Les cons ne comprennent jamais tant qu’il ne se passe pas de quelque chose de grave et encore.
      Un con c’est un CON.»
      Ouf, j’espère pour vous que vous n’étiez pas sincère dans votre commentaire et que , comme on dit, votre parole a dépassé votre pensée…
      Si vous étiez sincère, vous êtes plus dangereux (se) que ceux que vous dénoncez…
      J’en tremble pour votre entourage…

    • Le Fédéral ne veut pas transférer les données du registre des armes à feu à Québec…J’espère que personne ne se demande pourquoi: le Fédéral a bien trop à cacher quant à la répartition de l’argent gaspillé dans ce bordel financier. (Tout d’un coup qu’un crack de l’informatique réussirait à mettre la main sur des données oubliées ou encore mal camouflées…) On sait tous que ce projet fut très mal géré. Mario, de Ville saguenay.

    • Nous avons ici la preuve de ce que peut faire l’argent.Regardez aller P.Y.Boisvenu.A la tete du mou
      vement pour le droit des victimes d’actes criminels,il defendait le registre des armes a feu,mais a
      present il est contre.Il me fait penser a l’ancien president des policiers (et dont j’oublie le nom) qui defendait le registre des armes et qui en se presentant comme candidat conservateur a complete
      ment change son fusil d’epaule mais qui heureusement n’a pas ete elu pour notre plus grand bien.
      C’est avec des individus comme eux et l’extreme droite religieuse du reform et de l’alliance qui ne
      jurent que par les armes au nom de la charte americaine qui est leur leitmotiv et non la religion
      qui pourtant est tres claire dans un des dix commandements qui stipule exactement ceci:tu ne tuera
      point.Mechant derapage.Force est de constater que ces tristes individus et tous les morons que
      l’on ose appeler ministres et deputes du parti conservateur que nous allons batir un pays plus
      securitaire,au contraire nous sommes rendus de plus en plus vus commes des guerriers comme
      dans toutes les vraies dictatures et vous n’avez encore rien vu,attendez les prochaines choses
      qui vont changer,le droit des femmes a l’avortement,les mariages gais,la peine de mort et je vous
      laisse imaginer toutes les choses qui vont nous ecraser encore plus et il y a encore bien des gens qui
      pensent encore que nous avons elu un bon gouvernement.C’est de la demagogie purement et
      simplement.Je vous laisse reflechir sur ce que j’ai ecris et vous m’en redonnerez des nouvelles
      apres 4 longues annees de malheur et de recul au niveau de la democratie.Nous venons de virer
      dans la demagogie et nous nous dirigeons directement vers la dictature totale et sans appel.
      Bonne reflexion.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    D L Ma Me J V S
        avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité