Vincent Marissal

Archive du 19 septembre 2011

Lundi 19 septembre 2011 | Mise en ligne à 9h20 | Commenter Commentaires (82)

100 jours qui changeront le Canada

Photo: bibliothèque du Parlement

Photo: bibliothèque du Parlement

C’est la rentrée, ce lundi, à la Chambre des Communes et d’ici à l’ajournement, fin décembre, le Canada risque de changer passablement.

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper veut faire adopter rapidement, soit dans les 100 prochains jours, des projets de loi annoncés lors de la dernière campagne électorale. Profitant de sa majorité et de la faiblesse des partis de l’opposition, qui se cherchent tous un nouveau chef, sauf le Parti vert, les conservateurs ont la voie libre.

Abolition du registre des armes d’épaule, fin du monopole de la Commission canadienne du blé, nouveaux pouvoirs aux policiers et aux unités anti-terrorisme, imposition de sentences minimales pour certains crimes et durcissement du processus de libération conditionnelle, les conservateurs ont bien l’intention de faire adopter leurs priorités, bloquées à maintes reprises lorsqu’ils étaient minoritaires.

Ces changements, adoptés rondement, risquent de creuser un peu plus le fossé entre les conservateurs et le Québec, faiblement représenté au sein du gouvernement Harper et généralement opposé à ses priorités.

Autre bataille en vue: la réforme de la carte électorale, qui devrait ajouter 30 nouveaux comtés en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique, mais aucun au Québec.

Le NPD, les libéraux et le Bloc, de même que l’Assemblée nationale, s’opposent au projet des conservateurs, réclamant de nouveaux sièges au Québec.

Grosse session parlementaire en vue.

Lire les commentaires (82)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité