Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 23 février 2011 | Mise en ligne à 22h03 | Commenter Commentaires (146)

    Puis, impressionné?

    Moi, vous m’avez peut-être entendu à RDI et vous pourrez me lire ce jeudi dans La Presse et sur Cyberpresse.

    Je m’intéresse plus à ce que vous pensez de ce discours inaugural.

    Au bip sonore…


    • Très beau discours.
      Charest a de la vision et du charisme, pas de doute.
      Tout le contraire de Deltell et Marois qui ont l’air constipés et méprisables.

      Le Plan Nord semble une excellent idée. Le Quebec a de belle richesse naturelle alors profitons-en.

    • ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

    • La Direction québécoise du cancer s’occupera-t-elle du cancer qui ronge actuellement le Québec : le gouvernement Charest ?

    • Pas vraiment… En 2003 c’était la santé est-ce que c’est mieux
      Maintenant, c’est l’économie avec un plan d’action élaboré avant la récession qui est venu le sauver au bon moment pour l’élection. Lui y l’avait prévu la récession contrairement à tout le monde! Il n’aurait pas pu en parler à la caisse de dépôt! Le plan Nord, toujours des paroles vides, pas de réels plans! Comme on ne développe rien sur le fond! Si au moins il avait pu avoir ça! C’est de l’improvisation depuis le début, il a dit des choses qui accrochent oui, mais je n’y crois pas pour 2 secondes. Les gaz de schiste, la santé, l’éducation, même l’économie c’est de l’improvisation sur toute la ligne, il ne fait que répondre au gens qui grognent pour garder sa côte de popularité le plus haut possible en préservant les privilèges des donateurs.

    • John James Charest cherche à berner le peuple. Cette fois-ci il n’a plus d’audience favorable. Ses messages sont creux et sans avenir. Il a trop déçu et menti pour récupérer l’électorat.

    • Bonsoir,
      Tout cela est le politique ! Il faut savoir tartiner un brin. Les politiciens donnent beaucoup plus que le client en demande. Avec tout ce que nous pouvons observer en politique de nos jours, Machiavel doit se retourner plusieurs fois dans sa tombe à tous les jours car à son grand étonnement, il apprend sûrement encore. En attendant Godot, comme dirait l’autre, nous devons nous attendre à toute une sortie de Monsieur Lucien Bouchard demain soir en entrevue au 24 heures en 60 minutes sur RDI avec Madame Anne Marie Dussault, ce qui va sûrement éclipser le discours inaugural pour se donner de la contenance. Au plaisir, John Bull.

    • dans les dernières semaines, 2 fois la classe politique a rit de moi en pleine face…..

      1-Labeaume (premier) avec son annonce de colisée sur la carte de crédit (sans hausse de taxes faut dire LOL)…….

      2-chummy Jean, le jovialiste en chef avec ses belles tites lunettes rose……..

      vraiment découragé M. Marissal……

      pis Legault (le traite LOL sic drainville) qui est trop tiède en plus……..

      je me demande comment ma fille de 15 ans pourra me pardonner?

      p.s. j’ai pas pris connaissance de vos analyses (j’y cour a l’instant), mais j’us pas mal sur qu’on se rejoints…….

      oufffffffffff!!!!!!!!!

    • Mais non pas impressionné ! Y`en rajoute.Encore plus de gouvernement.Pas de réforme du syndicalisme,pas de réforme du code du travail,pas de dégraissage majeur du gouvernement.Charest va asseiller de se faire réélire en donnant des bonbons et va en rajouter encore plus sur la dette.Mais je vais lui dire une chose.Charest t`es fini.Tu seras jamais réélu.Les libéraux,vous êtes fini pour 30 ans.Profitez-ens donc pour faire le grand ménage qui s`impose au Québec.

    • Charest n’a encore une fois rien compris.

      Ajouter de la quincailleries dans les classes?

      Les problèmes dans les écoles sont pas mal plus concrets que de l’équipement techno qui sera dépassé dans quelques années. Comme pour la santé, il ne suffit pas de pelleter de l’argent pour régler les problèmes.

      Et dommage que monsieur Charest cautionne le gaspillage de milliards de dollars des contribuables dans le système corrompu de l’industrie de la construction. Mais monsieur Charest ne mordra pas la main qui nourrit le parti Libéral…

    • Ce que j’en pense ?

      ”À travers ces 5 priorités: l’éducation, l’emploi, le développement durable, la maîtrise de nos ressources naturelles et la santé nous allons ouvrir les voies de l’avenir, et affirmer notre culture” …

      On y croit autant que ”JE SUIS PRÊT” et ” J’AI LES DEUX MAINS SUR LE VOLANT” …

      Ça fait maintenant 8 ans que JJC est au pouvoir, et ma foi, rien n’a bougé !! J’en dis donc ceci :
      ”Monsieur Charest, si vous voulez ”ouvrir les voies de l’avenir”, de grâce, rendez-nous service, et tassez-vous du chemin !!!

    • Pour être honnête, je n’ai même pas écouté, sachant que le plus grand pervers du Québec n’allait pas raconter la vérité et rien que la vérité. Son temps achève, la patience fera son oeuvre.

    • zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzet Bla bla bla bla bla bla bla et re zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    • Eh bien, je vais me lancer!

      Premièrement, je ne sais pas encore si c’était un discours budgétaire ou un discours électoral. Mais je crois que c’est plus un discours électoral.
      Pourquoi? Parce qu’il n’y a que de beaux projets qui demandent beaucoup d’argent. Et surtout, rien sur la provenance de cet argent. C’est ça qui est inquiétant. Il semblerait que le système est très bien administré et aucune coupure à faire! Mais où prend-il son argent?

      De plus, il vient nous dire, en pleine face et semblant fière de son coup, que les dépenses en santé depuis 2003 ont augmenté jusqu’à 60% du budget. Mais il s’est rendu où cet argent?

      En conclusion: c’est un Monsieur qui a un gros problème de perception des choses. Il doit prendre de bonnes pilules pour avoir rêvé comme ça!
      J’ai ma petite idée qui va faire les frais de ses rêves.

    • Le problème, c’est que quand on ne fait plus confiance au messager, son message a beau avoir bien de l’allure, on ne veut plus l’entendre.

      Si les belles paroles deviennent des réalités, on verra…

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • (air connu)…
      Paroles, paroles, paroles, paroles, paroles
      encore des paroles que tu sèmes au vent.

    • Moi je trouve que Charest est une bête de la politique et je ne vois pas qui du PQ lui fait le poids maintenant. Il m’impressionne même s’il mène une politique néolibérale avec des impôts qui bouffent mon salaire au max. De plus, je ne comprend pas pourquoi je n’ai pas de médecin de famille (je viens d’un pays du tiers monde et croyez le ou pas, je fais mon analyse annuelle quand je visite mes parents. Je n’ai pas vu de médecin depuis que je suis au Québec depuis 10 ans).
      Je ne vois pas pourquoi les québécois ne l’attaquent pas sur le fond. Qu’ils lâchent le gaz de schiste et la commission sur la construction. Y a des problèmes de tout les jours qui nous concernent.

    • Jean Charest peut dire ce qu’il veut. Il pourrait annoncer qu’il vire indépendantiste, qu’il va intégrer Amir Khadir à son conseil des ministres, qu’il va construire 3 CHUM, ça ne change plus rien pour moi. Il a perdu le peu de crédibilité qu’il avait depuis longtemps déjà. Il n’existe plus, zéro, zappé. Question de temps avant qu’il décolle… comme Harper.

      Alors son discours, il me passe quelques parsecs au dessus de la tête. Ce qui ne veut pas dire que le Parti libéral ne sert à rien, mais disons que la pourriture a l’air pas mal installée alors on va aérer pendant un looooooong bout.

    • aurait dü mette sur pied cette fameuse commission sur la construction. Maintenant y commence a avoir beaucoup de monde qui pense que la stratégie est d’écouler le temps jusqu’a ce que les délais d’accusations soient dépassés ce que la Loi permet. De plus le PM a perdu toute crédibilité. Le gaz de schiste, le pétrole, les barrages etc… etc… ne pourront plus progressés. Il est devenu un fardeau. Un grand fardeau et si cela continue, même le patronat qui se colle sur lui va en souffir. C’est dommage,,, mais j’espère qu’il va se retirer avant de faire trop de dégats. C’est mon opinion et vous n’êtes pas obligé de la partagé.

    • Beau discours! Attendons de voir si l’action suivra.

    • J’ai le goût de me téléporter dans une autre galaxie ! À moins que Charest, Tremblay et Harper ne se dématérialisent dans les 24 heures !

    • Bon! Il ne peut certainement faire plus,les caisses de l’Etat sont vides ! Il a un manque flagrant de bonnes volonte au Quebec et ce n’est pas de nos dirigeants dont je veux parler,c’est sur que nos “leaders” ne pourront faire plus,et ce ne sont pas seulement les liberaux qui vont se casser les dents,tous les autres partis . Ce n’est pas d’hier qu’il y a des problemes dans divers domaine au Quebec. Le PQ on plus n’a pu faire mieux,sinon il serait encore en poste, non?Moi je dis que c’est une crise mondiale,nous n’avons qu’a observer ce qui se passe aux USA,et le reste du monde…Oh la la ,incroyable,donc cessons donc de gemir et allez HOP!!!, on se retrousse les manches ,et on change les choses qui se doivent d’etre changees,c’est de cette maniere que l’on en viendra a bout, non?

    • Le Plan Nord de Charest reste toujours aussi mystérieusement voilé que la face cachée de la lune aux dernières nouvelles et nul doute que les habituels signaux de fumée de Nathalie la pétroleuse sauront mieux nous informer après quelques petites danses rituelles suppplémentaires qui ne sauraient trop tarder.

    • Ca fait combien de temps que l’on entend parler du fameux plan nord à venir? Niet, aucun détail sinon que ça risque de coûter 50 milliards…mais pourquoi? Où ça le plan nord? À partir de quand et pour combien de temps? Pour le moment quant à moi, il s’agit du “Plan mort”!!!
      Va-t-il être sur la rue St-Denis, au nord ou au sud mais tout de même près du nord de celle-ci?
      Espérons qu’un jour on saura ressusiter le “Plan mort”…avec des détail SVP!

      On aurait pu me dire que la construction du CHUM va bel et bien être terminée(et non pas commencer) à telle date dans cette décennie que j’en aurais retiré une certaine satisfaction (Ce serait à peu prè temps, n’est-ce pas?). Mais qu’on me dise que les élèves des écoles secondaires devraient vouvoyer leurs profs, porter des uniformes etc … que de niaiseries, que de niaiseries qui n’ont pas leur place dans un discours inaugural. Pis, qu’on nous fasse pas croire qu’on pourra faire faire des sessions intensives d’apprentissage de l’anglais à tous les élèves de 6ième année. Cela relève d’un utopisme hallucinogène. Sais pas qui a eu cette idée, mail il ou elle en fumait ou en “droppait” du bon!
      Je suis un québécois pure laine qui a appris 4 langues et j’en suis très fier. Si j’avais eu la chance d’en apprendre 4 autres supplémentaires, j’en serais d’autant plus fier. Soyons toutefois réaliste un tantinet et réalisons que l’intention de faire apprendre une deuxième langue à tous nos petits québécois francophones par une immersion en 6ième année relève d’une tâche impossible à réaliser à moins de faire appel au Cirque du Soleil…ce que ce bon ouyernement Charest a refuser de faire dans le cas de la revitalisation du Casino de Montréal!
      Va-t-on clôner des professeurs d’anglais ou encore donner des drogues spéciales aux profs de maths, d’histoire ou de géographie pour qu’ils (ou elles…) deviennent soudain des professeurs émérites d’anglais à des élèves de 11, 12 ou 13 ans?
      Quelle bouillie pour les chats. D’ailleurs, le mien salive depuis cette annonce et il n’est même pas bilingue. Faut dire toutefois qu’il parle chat mais comprend le joual surtout lorsqu’il fait référence à la bouillie pour chat!

    • J’appelle ça du “faux fini” fait par un amateur.

      Irréaliste, du rêve éveillé, de la poudre aux yeux pour sortir ce gouvernement du pétrin d’où il s’enlise de plus en plus.

      Le lien de confiance est complètement brisé, consumé. Il y a des limites à prendre les québécois pour des cons. C’est une insulte à notre intelligence.

      Pour le moment, ce que les québécois veulent c’est pas compliqué, c’est :

      1- une commission d’enquête publique sur la construction et tentacules.

      2- un moratoire sur l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste.

      Mais voilà, ce gouvernement ne veux rien savoir de ce que le peuple demande. Espérons que le futur gouvernement saura écouter.

      Désabusée.

    • Avec sa “belle allégorie” sur les cinq doigts de la main,de la main tendue parci parlà,il a préféré ne pas parler de la main dans le sac et ne veut pas penser à la main sur la yeu..e qu’il recevra aux prochaines élections.
      Quarante milliards à dépenser,à 30% de commission,passe-passe,corruptions et collusions ,on peut comprendre son attachement à l’assiette au beurre et son refus de quitter son poste.C’est la clique qui doit fêter fort !
      P.J.Audette

    • OUI, TRÈS IMPRESSIONNÉE..

      M James Charest a une fascination des mains: aux dernières élections, c’était ” les deux mains sur le volant”. Et dans la continuité, “comme les cinq doigts d’une main”. C’est du Charest tout craché. Moi aussi, “je mets ma mains au feu” que dans le fonds, il voulait nous dire “mes mains dans vos poches” mais la langue lui a fourché.

      Mais j,aime mieux les mains de RONDEAU et de FAVA. Elles doivent être très très payante pour eux et pour James Charest.

    • Impressionné par votre paresse, oui.

    • Effectivement, je vous ai vu à RDI et je vais vous lire (ce que je fais régulièrement).

      Mon oppinion sur Jean Charest est faite, tant qu’il sera présent, je ne voterai pas pour lui ou son parti. Trop de promesses et annonces jamais réalisées… ou fait le contraire de qu’il a annoncé.

      Cela dit, j’ai tout de même faire l’effort d’écouter son discours. Plusieurs bonnes idées (certaines empruntées d’autres partis), d’autres dont je doute la pertinence ou qu’elles soient réalisable.

      Mais la vraie question est : Qui va lui faire confiance?
      En complémentaire…
      Qui va faire confiance à ses belles prétentions?
      Quelle portion de la population n’a jamais été trompé par les promesses brisées(Garderie à 5$ par exemple)…projets… trop nombreux baillons…lois spéciales…”Nous somme prêt avec un buget vérifié par 3 firmes” (mais déchiré 3 jours apès l’élection!)… bloqués à connaître la vérité (FTQ, schistes, Juges, Collection de garderies et octroi de permis, Orford, Écoles Juives, Suroît, …)?

      Quelle portion de la population va oublier toutes ces frustrations dans deux ans?
      Pas moi.

      Dommage, puisqu’il y a de bonne idée dans ce discours… mais jamais je ne ferai confiance en Charest. Il a trop souvent prouvé que ses bottines ne suivent pas ses babines!

    • Il faut qu’il démissionne, on l’a assez vu et assez entendu. Du vent, on a pas besoin de lui pour en avoir.

    • Encore une fois, on sent l’improvisation du gouvernement Charest. On décide une mesure X alors que les ressources sont très limitées pour ne pas dire non existantes, sans planification et vision à long terme. Par exemple, a-t-on en place les ressources pour concrétiser le projet d’enseigner davantage l’anglais en 6e année? On a fait la même chose en décrétant la gratuité de la procréation assistée, alors que le Danemark a mis fin au programme. J’ai perdu espoir de voir ce gouvernement prendre des décisions sensées et courageuses.

    • ‘Chaque classe de chaque école aura un «tableau intelligent» et chaque enseignant, son ordinateur portable’.

      Je l’ai dit sur d’autres blogues, mais ça va la peine de le redire.

      Misère ! J’ai un ordinateur dans ma classe dont je peux à peine me servir tellement l’internet est lent.

      J’ai hâte de faire des recherches sur comment m’occuper des enfants en difficultés dans ma classe plutôt que d’en parler avec un professionnel dans l’école.

      Belles priorités réalistes.

    • Je suis toujours terriblement “impressionné” par la vacuité de la pensée de Jean Charest. Il faudrait bientôt sortir massivement dans les rues pour exiger que Jean Charest dégage. Ça fait 8 ans qu’il affaiblit le Québec et on ne peut plus se permettre encore deux années de ravage. Non seulement il a fait reculer le Québec mais, avec son gouvernement, il a réussi à enlever à de nombreux québécois le goût de la politique. Dans les derniers mois du régime péquiste, sous Bernard Landry, il y avait encore près des deux tiers des québécois qui étaient satisfaits de leur gouvernement. Malheureusement l’attrait du changement a poussé de nombreux québécois à suivre Jean Charest, un très beau parleur mais un très petit faiseur. Son discours d’hier était bourré de clichés, d’engagements flous, sans échéancier, même approximatif, et surtout sans budget possible pour les réaliser sans achever de nous écraser sous le poids de nouveaux tarifs et de nouvelles taxes. En une heure j’aurais pondu un discours plus enlevant, plus réaliste et plus responsable. On dirait que Jean Charest n’a fait que rassembler en un seul discours tous les engagements non respectés qu’il a déjà formulés à maintes reprises depuis 2003. Il nous a présenté avec un jovialisme surfait un programme d’avenir qui est en fait un résumé de tous ses échecs passés.

      L’indifférence profonde de Jean Charest face aux attentes lourdes et réelles des québécois (une commission d’enquête sur l’industrie de la construction et sur le financement des partis politiques ainsi qu’un moratoire sur le développement de l’exploitation des gaz de schiste) m’amène à croire que ce premier ministre ne vaut guère mieux que les Ben Ali, les Hosni Moubarak, les Mouammar Kadhafi et tous les autres maîtres absolus et absolument têtus de ce monde et qu’il ne mérite pas un meilleur sort que ceux-ci. J’aimerais non seulement qu’il dégage mais qu’il aille exercer ses talents pour quelques années dans un pays très très éloigné d’ici.

    • 1) Le Plan Nord : faudra-t-il suivre un cours d’anglais intensif pour qu’on finisse par nous en dévoiler les détails?

      2) Meilleure est la maîtrise que nous avons de notre langue maternelle plus facile est-il par la suite d’apprendre une seconde langue : le problème au Québec, ce n’est pas l’anglais mais bien le français; les enseignants francophones du Québec, autant ceux qui aujourd’hui enseignent que ceux qui les remplaceront demain, ne maîtrisent pas leur langue maternelle.

      3) Le civisme à l’école : et pourquoi ne pas donner l’exemple à l’Assemblée nationale?

      4) Legault vise la clientèle enseignante, Charest emboîte le pas : que d’originalité!

      5) Bien entendu, plus d’argent pour la santé sans demander quoi que ce soit en retour.

      6) Les gaz de schiste, on a compris : il y aura exploitation pis Québec va faire full cash!!!

      7) Finalement, les gaz de schiste au privé et la construction d’un nouveau Colisée au gouvernement : donc, ce qui est payant au privé et ce qui n’occasionne que des dépenses, au gouvernement et donc, aux contribuables.

      8) Les petits amis anglophones de John James vont avoir de la job dans le milieu de l’éducation; les francophones du Québec eux doivent s’attendre à chauffer des trucks pour le transport de l’eau, tsé, les gaz de schiste.

      nadagami (Daniel Verret)

    • Du vent.Comment peut-on être autant déconnecté de la réalité.
      J’ai hâte de voir où on en est avec le déficit.Mais où monsieur Charest prendra l’argent et les ressources pour réaliser tout ça?C’est bien beau mais il subsiste
      deux questions importantes.
      Quand? et combien?Je m’arrête là car j’ai l’impression d’être aussi décousu que
      Monsieur Charest.

    • Quelques bonnes idées pour les 2 dernières années du gouvernement. Il faut juste qu’ils réussissent à en exécuter une ou deux pour montrer qu’il sont encore en mesure de les mettre en œuvre.

      Malheureusement rien ne va changer l’opinion cynique et désabusée des gens.

      Maximilien.

    • Sincèrement, ce discours était d’un déconnecté… Il veut remonter les redevances de l’industrie gazière! Mais c’est SON gouvernement qui les a fixés aussi bas! Il veut développer le Grand Nord? Mais il en parlait dans sa dernière campagne électorale! Il n’en a pas une idée plus précise maintenant, DEUX ANS plus tard?
      Vous savez, dans son éditorial surréaliste, votre collègue André Pratte titre “sur les rails”. Franchement, il veut faire croire quoi à qui? Après combien de promesses vides doit-on dire “Ça suffit”? Il y a au moins une chose sur laquelle nous sommes d’accord: “Le Québec peut difficilement se permettre deux années sous un gouvernement paralysé par sa propre impopularité.”
      La conclusion qu’il ne fait pas, c’est que ce gouvernement devrait démissionner.

    • Je ne vois pas comment les tableaux blancs intelligents tout comme l’enseignement de l’anglais intensif en sixième pourront aider les élèves en difficultés, ceux qui décrochent au secondaire dès la première ou deuxième année. Je me demande parfois si cette situation n’est pas désirée tellement les véritables moyens pour en finir brillent par leur absence.

      Je suis une enseignante à la retraite depuis quelques années. Dès la maternelle, je me souviens d’avoir entendu, année après année , que les futurs décrocheurs pouvaient déjà être identifiés. Donc, les efforts pour contrer ce fléau devraient être portés à cette époque. L’attention devrait être portée dès le début du primaire parce que les problèmes non résolus une fois en sixième deviennent des obstacles colossals. Sans oublier les problèmes de comportements beaucoup plus difficiles à résoudre une fois l’adolescence amorcée.

      Bref, ce discours inaugural ne prévoit pas une amélioration significative du problème de décrochage scolaire puisqu’il ne cible pas la blessure à sa source. Les mesures annoncées feront plaisir aux élèves sans problème d’apprentissage ; les autres continueront à couler…..

    • Bonjour M. Marissal, je viens de lire ‘Trop vague, trop tard?’: excellent, comme toujours! Je vous ai aussi écouté à l’émission de Madame Dussault sur RDI hier soir. Vous êtes plus carré dans votre éditorial de ce matin qu’à RDI hier soir :-).

      En effet, dans ce discours, il y a un certain nombre de choses intéressantes et beaucoup de remplissage. Pourquoi parler de tableau blanc électronique, de vouvoiement, etc, alors qu’il y a tant de gros problèmes au Québec qui demanderaient d’agir prestement ? Parmi les choses intéressantes, l’anglais en 6ième année, registre du cancer, garder les gens retraités plus longtemps à la maison, etc. Comme vous disiez, le diable est dans les détails et des détails, il n’y en avait pas.

      Vous avez aussi ajouté que ce discours serait bon un gouvernement lors d’un 1er mandat, mais pas un pour un gouvernement qui est en place depuis huit ans et dont les seuls faits d’armes sont une longue séries de mauvaises décisions ou à tout le moins, très discutables. Les deux prochaines années, et les dernières années … on espère, du mandat de M. Charest seront à l’image des huit premières: la tête dans le sable et on brasse du vent!

    • C’est en effet impressionnnant de voir jusqu’où Chrarest pousse le déni et se défile devant la volonté populaire de tenir une enquête sur la construction et le financement des partis politiques.

      En effet compte tenu des dizaines de milliards de travaux prévus dans les prochaines années il y a une partie de ces milliards que le gouvernement a le devoir de conserver en empêchant que l’état continue de se faire flouer par le système en place depuis plusieurs années qui nous extorque une espèce de prime à la corruption de 20 à 30% sur le coût total des travaux.

      Ce n’est pas son unité permanente bancale sans procureur qui ira au fond des choses et donnera à la population une vision globale des façons de fonctionner du système.

      Pour le reste c’est du gonflage de “balloune” une spécialité de ce petit politicien.

    • “Puis, impressionné” ?

      Pas très………………….

    • Bonjour,

      Hier, M. Charest a lu que le Québec fait partie de ce que l’humanité a de mieux à offrir. Il écrit bien son nouveau chef de cabinet. Mais pour la rendre davantage exceptionnelle cette offre, j’enlèverais la corruption, le vol, le traffic d’influence, le crime organisé, le blanchiment d’argent, le mensonge et toutes les petites combines entre amis.

      Ti-wee m’a téléphoné hier après-midi. Il m’a dit “Charest a parlé du plan mort c’est quoi ça?” Non, non Ti-wee c’est le plan nord. C’est comme la Baie James. Mais cette fois-ci c’est pour produire de l’électricité qu’on a pas besoin pour la vendre à perte aux clients de l’extérieur. Ti-wee d’ajouter “J’ai pas si mal compris que ça d’abord”.

      Ils applaudissaient tellement du côté du gouvernement qu’ils en auront des ampoules me suis-je dit. J’ai même souhaité que le Dr. Bolduc soit en possession de sa trouse médicale ou au moins de son “first aid kit” pour soulager les lésions que pourraient s’être infligés aux mains ses consoeurs et ses confrères des banquettes gouvernementales. Les discours de M. Charest n’intéressent que son groupe et non plus le peuple.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • J’avoue que les discours de Khadafi m’intéresse plus que les discours de Charest ces temps-ci. Ce dernier nous sert toujours la même poutine: éducation (un des pires systèmes au monde, aucune amélioration sous son régime), santé (nous avons une médecine de brousse), plan Nord (une farce, rien de fait), l’anglais à l’école primaire (dix ans que Charest en parle, rien de fait), l’aide aux artistes (on s’en fout), l’exploration pétrolière (du blabla, rien de concret, il faudrait déjà être sur le terrain et exploiter la ressource), etc. De la parlotte, de la parlotte. Voilà le mal qui afflige les politiciens québécois, aussi bien Charest que Marois. Pas un mot sur la dette ! Encore des dépenses. Il nous dit en plus que le Québec est un merveilleux endroit où vivre. Le type est complètement coupé de la réalité. Il ne sait rien des difficultés du peuple. Il a développé une mentalité de bunker. Maurice Duplessis était cent fois plus près du peuple que Charest. Nos élites politico-technocratiques n’ont aucune solution à nous proposer. La parlotte, maladie infantile du peuple québécois.

    • Deux questions au sujet de l’enseignement de l’anglais en sixième année: 1) Qui seront les profs d’anglais et où les prendra-t-on ? 2) Si l’anglais est enseigné par des enseignants qui ne possèdent pas bien la langue, quel sera le résultat ?

    • Discours inaugural = zzzzzzzzzzzzzzzz

    • On aurait dit qu’il a plagié le manifeste de M. Legault. Pas du tout impressionné.

    • Discours très accessoiriste comme vous dites M.Marissal, ceux qui ont, plutôt cette semaine décriés et dénoncés avec raison l’intervention de Legault en disant qu’il n’avancait aucun chiffre, je peux vous dire que Charest avait le devoir, en tant que premier ministre au pouvoir depuis 2003, de résultats et obligation de répondre aux exigences du peuple en se prononcant en profondeur sur tout ce qui préoccupe l’electorat !
      Un jeu de malhonnêteté intellectuelle, honteux, méprisant et hypocrite !
      Pour un gouvernement qui, depuis 2003, criait haut et fort qu’il était prêt à gouverner, puis en 2008 voulant, pour être bien en selle, avoir les deux mains sur le volant, suppliait presque son peuple de lui donner la majorité si précieuse pour bien rencontrer ses responsabilités .
      Grosse commande qu’on lui donna, il n’a pas livré la marchandise, ce qui me désole c’est cette fameuse habitude qu’il a de dire ” ce que les québécois veulent c’est…” ou bien ” ce que les gens veulent pour le québec c’est… ” , je pense qu’il n’a jamais demandé à aucun québécois ce qu’il veut vraiment .
      Il n’a pas a demandé, il sait comme tous, ce que le peuple veut, mais il n’écoute pas. Le plan nord sera notre plan B M. Charest…
      C’est à nous de se faire entendre !

      Emmanuel D.

    • si je comprends bien on est passé de “deux mains sur le volant” a “essayer de redresser la barre”. il nous reste juste à espérer qu’on coulera pas trop rapidement ?

    • La même rhétorique dans un nouvel emballage.

      Merci pour le beau cadeau M. Charest!

    • Je suis tanné. Nous a-t-il révélé où il fera les compressions de dépenses pour le fameux 60% qui sera la part du gouvernement alors que les citoyens devront payer plus et toujours plus un peu partout? Je lis qu’il y aura de nouvelles dépenses. D’où viendra l’argent? Le Québec m’apparaît de plus en plus une véritable république à bananes. Tous les groupes et individus sont pour l’amélioration des finances publiques mais peu sont prêts à payer. Que les autres paient, les riches, les hauts salariés ( plus de $50,000). Évidemment, on élimine la corruption d’un coup de baguette magique, on élimine l’évasion fiscale avec la même baguette. Pendant ce temps, il semble y avoir un concours pour déterminer qui, ou quel groupe va pouvoir abuser du système le plus possible. Comme exemple, je lisais récemment que les fameux retraits préventifs sont devenus des congés supplémentaires quasi automatiques qui ne font que s’ajouter à tous les autre congés. Ce n’est pas vrai que la quasi totalité des grossesses nécessitent un retrait préventif. Prenez n’importe lequel des magnifiques programmes sociaux de notre cher Québec et ils sont tous abusés. Une pharmacienne me disait récemment que depuis la création de la merveilleuse assurance médicaments, il est effrayant de voir la masse de médicaments qui sont rapportés à sa pharmacie pour être détruit. C’est pas grave, c’est gratuit. Regardez bien l’évolution du nouveau bébé de notre cher gouvernement ( la procréation assistée), pensez-vous vraiment que les coûts demeureront en dedans des prévisions? Connaissez-vous beaucoup de programmes qui sont restés en déca des prévisions. Nos chères garderies peut-être? Les coûts ont été multipliés par 8 pendant que le nombre de places était multiplié par environ 2.5. La réalité au Québec est que l’on dépense comme si on était riche alors que collectivement nous sommes des quêteux. C’est pas grave, on emprunte. Mon seul problème est que si nous ne réussissons pas a couvrir nos dépenses et payer nos dettes avec la structure démographique actuelle, comment peut-on logiquement espérer que nos enfants et petits-enfants le pourront alors qu’ils seront beaucoup moins nombreux pour payer? Le problème c’est pas l’allégeance politique, (tous les partis sont aussi lâches les uns que les autres), mais l’attitude permanente de téteux, de quêteux que les québécois ont adoptée et dans laquelle ils se vautreront jusqu’à ce que nous heurtions le mur de la réalité. Il semble s’être installé un climat malsain dans la population qui se résumerait à dire que le système va s’effondrer de toute façon, aussi bien arracher tout ce qu’on peut avant qu’il n’y ait plus rien , ‘’au plus fort la poche’‘ comme disait mon grand-père. Ça va faire mal tantôt.

    • Quel discours inaugural ?
      Il y a eu un discours inaugural ?
      Vous voulez sans doute parler de ce ramassis de concepts ineptes, provenant des officines de sous ministres, que l’on a pressurés afin qu’ils fournissent des “idées” à un gouvernement autant détesté, qu’à bout de souffle.
      Il n’y a rien dans le chiffon qu’a lu Charest hier.
      Que du vent et de la poussière de néant !
      Hier, les pleutres libéraux ont encore applaudi devant le régal du jeûneur !

    • Tres impressionne. Charest est-il de retour?

    • On ressort le plan Nord une fois de temps en temps, histoire de meubler un discours éculé d’un gouvernement plus que fatigué.
      Charest n’a plus rien à dire.
      En éducation, il y a toujours le problème du nombre d’étudiants par classe, le nombre d’étudiants en difficulté qui n’ont pas accès aux services spécialisés, les gymnases désuets et le taux d’absentéisme chez les profs du secondaire. Charest leurs offre un écran blanc, un portable et le vouvoiement! Pourquoi pas l’uniforme avec déduction pour les laveries libérales? Puis il ajoute le bilinguisme obligatoire en 6e année, ça c’est du provincialisme à mon goût!
      Parlant économie, on en est où avec les réductions de dépenses de l’État, soient 2/3 de réductions au guvernement et 1/3 chez les contribuables. Nous, on a déjà commencé à payer et ça coûte cher! L’amphithéâtre à Québec, c’était prévu dans le 2/3 annoncé!?! Et, le fait que le fédéral ne participe d’aucune façon à la construction, c’est payant pour nous? C’est ça le fédéralisme renouvelé?
      Pis le conseil de la fédération, ça coûte combien par année ça? Est-ce que ça aide à harmoniser les deux taxes et ravoir l’argent qui vient avec? À quoi ça sert le conseil de la fédération à part parler anglais?
      Où en sommes-nous avec les nouvelles places en garderie? Est-ce toujours les donateurs du parti qui gardent nos enfants?
      Est-ce que les post-it déterminent toujours le choix des juges?
      Est-ce que le gaz de shiste va empoissonner les meilleures terres du Québec?
      Que pensez du traîtement réservé aux procureurs de l’État? Est-ce pour protéger les donnateurs et collecteurs du Parti Libéral?
      La commission d’enquête sur le monde la construction et le financement des partis politiques, c’est pour quand?
      La liste est encore longue… Quand vous êtes rendu avec Jean-Marc Fournier à la Justice, que voulez-vous espérer? Pis Laurent Lessard, est-ce qu’il a des nouvelles de Mascouche et du collecteur libéral qui déneige les bornes fontaine? Est-ce qu’il pense que la ville de Montréal va dans la bonne direction avec ses enquêtes sur son propre vérificateur général?

      Et ça continue encore, minimum deux années, le Québec tout entier dans la gadoue…

      Et je ne vous entretiens pas de nos hôpitaux qui devraient déjà être construits… Des wagons de métro…

    • Je ne vois pas la vidéo, elle n’est pas affichée…

    • Impressionné oui mais trop court. Khadafi.

      Le clin d’oeil de Stéphane Laporte.

    • @pizza45

      J’ajouterais que des cinq doigts de la main, il y en a un qui est plus long que les autres. On devrait tous lui montrer lequel.

    • Voici ce que j’écrivais sur le blogue de votre collègue Boisvert hier soir vers minuit.
      ++++
      «Nous sommes prêts» disait Jean Charest en 1993. Déjà huit ans.

      À entendre ce discours d’aujourd’hui, on jurerait qu’il s’apprête à faire un autre huit ans. Ça le mènerait quelque part autour de l’inauguration du CHUM si rien ne vient entraver les travaux.

      «Trop c’est comme pas assez» dit un truisme surutilisé. Mais dans ce cas précis, il y a tellement d’objectifs et de priorités qu’on se demande d’où viendront les ressources humaines et matérielles pour venir à bout de mettre tout cela ensemble. Le principal problème en est un de réalisme et de crédibilité, en dépit de la présence de quelques idées intéressantes et pertinentes.

      Même si c’est beaucoup, j’ai quand même l’impression que ça sera trop peu trop tard. Une contradiction? Mais bien sûr. Et ça n’est ni la première, ni la dernière. On commence à être habitués.»

    • Comment être plus déconnecté de la réalité ?

      Les solutions pour sortir le Québec des problèmes budgétaires sont:

      1- des ordinateurs et des tableaux intelligents pour tous les professeurs: les écoles n’arrivent même pas à renouveller le contenu de leur bibliothèque dont les dictionnaires qui datent parfois des années 1970 et 1980 et comptez-vous chanceux si le mot est présent dans les pages restantes…

      2- anglais intensif pour la moitié de l’année en 6e année du primaire: actuellement il est difficile aux professeurs de “passer” le programme du Ministère avec la disparité des élèves. Avec cette solution, le programme sera vu en moitié moins de temps ???? De plus, actuellement, les classes du primaire sont chanceux d’avoir 1 heure d’anglais par cycle, soit 7 ou 9 jours. Comment est-ce possible d’avoir un professeur à temps plein pendant la moitié de l’année ? Peut-être, en tenant compte de l’ancienneté, et non de la compétence, en assignant le professeur d’arts plastiques ou d’informatique …

      3- une direction pour le cancer: c’est certain que d’ajouter de la bureaucratie, cela va contribuer à guérir le cancer….

      Quand un gouvernement est aussi déconnecté de la réalité que vit sa population, il devrait laisser sa place…

    • Impressionné? Non, je crois bien que Jean Charest n’impressionne plus grand’monde. Comme on disait jadis, le record est usé, y scratche pas mal! Ce ne sont que des paroles. Parole, parole, comme chantait jadis Dalida. Mais pourquoi s’en faire: “Le Québec est parmi ce que l’humanité a de mieux à offrir”. On peut donc continuer à dormir en paix et vive la poutine et le tutoiement qu va se tranformer(par décret!) en vouvoiement à l’école. Le paradis sur terre!

      Michel Lebel

    • J’aime bien son idée de d’informatiser les salles de classe. Je suis convaincu que cette mesure aidera les jeunes, surtout les garçons, à s’intéresser d’avantage à l’école. J’espère que les élèves vont devoir utiliser de plus en plus les outils informatiques pour compléter leurs travaux. Lorsque j’étais en 4e du secondaire (+10ans), un jeune prof de biologie utilisait des PowerPoint. WOW! Pour nous, c’était tout nouveau et rafraîchissant. Mon prof de physique avait commencer à faire la même chose. Ils étaient les chouchous des élèves.

      Je suis moins convaincu par le cours d’anglais intensif obligatoire. Je trouve que ce cours est excellent puisqu’il m’a été bénéfique, mais il ne convient pas à tous. Cette mesure ne passera pas.

      Aucun commentaire sur le Plan Nord. Je vais juger quand je vais voir les débuts. Idem pour son plan de gestion des ressources naturelles et des investissements massifs dans le transport en commun propulsé par l’hydroélectricité. Je ne retiens pas mon souffle.

      Bref, un discours de politicien. Il a au moins été plus précis que Legault, pour ce que ça vaut!

      Une chose cependant: Arrêtons de blâmer Charest pour le refus de lancer une enquête sur la construction. Quel est le but? Il est plus Téflon que Gerry Tremblay. Il faut s’inpirer de la Tunisie et de l’Égypte!

    • Attendez que je me rappelle le Plan Nord ça ressemble a la baie James oui oui la la..la bourassa était au plus bas dans les sondages et hop on lance le grand projet dela baie James …et comme par hazard y a ti pas un ancien conseiller de bourassa qui est revenu à Charest ( parizella ) ….

      Ça va faire un autre plan en plan….. on a un Chum en plan ….des hopitaux en plan…des réformes toujours en plans …Comme les régimes communistes y faisaient toujours des Plans (le 2 è plan le troisi`me plan …etc ) et il réformait le plan et il refaisaient des plans pour dire qu’il ferait ce qu’il n’avais pas fait ..et de plans en plans ces régimes corompus se autodigérés eux mêmes et ont disparus….

      l’éducation, on va ratrapper le retard sur la quincaillerie ( check le prix )

      l’emploi , ( vieille technique de Bourassa y a faite 20 ans en donnant des chiffres fictifs d’emplois temporaires créés) (check ben le prix par emploi)

      le développement durable, on va forcer hydro a réinventer le véhicule électrique …
      ( check ben le prix )

      la maîtrise de nos ressources naturelles ça serait le temps mais ça fait un peu Maitre chez nus j’ai un flash ( check ben le prix )

      et la santé ( et pour ça la y a pas de prix…..) de toute manière même les tableaux intelligents n’auront pas assez de chiffre pour calculer ce montant !

      Nous allons ouvrir les ”voies de l’avenir”, traduisez moi celle la svp? ( assez dur d’ouvrir les voies du passé…et le présent c’est trop plate pour Charest…. ou alors on parlerais tu de fuite vers l’avant ?

      Vite envoyez le en mission économique quelque part n’importe ou ( égypte , lybie . tunisie ou autre ….pas nécessaire non plus …de prévoir un billet de retour ) on est pu capable !

    • Je vous plains un peu M. Marissal. De par votre métier, vous êtes obligé de vous “taper” tout le discours inaugural de celui qui passera à l’histoire comme le pire premier ministre que le Québec moderne n’ait jamais connu. Une de vos collègues, Lise Payette, l’a si bien décrit dans une de ses dernières chroniques. Pour ma part, il est incompétent, paresseux, suffisant, manipulateur, sans imagination, se donne un air “cool”, menteur, copieur, magouilleur. Mais qu’est-ce qu’il fait là, à ce poste?

      Vous savez, quand je regarde la télévision, j’actionne la fonction “mute” lors de la présentation des publicités. Maintenant je me surprends à le faire à toutes les fois que les libéraux parlent. Chu pu capable de les écouter, en particulier Charest! Pourquoi écouter quand on sait qu’ils nous servirons que de la “bullshit”, la plupart du temps préparée par leurs “faiseux” d’image que sont les firmes de relation publique comme National? Ils ont probablement tous réussis “avec mention” le cours “bullshit” 101.

      Faudrait augmenter de beaucoup le salaire des députés et ministres, de cette façon nous pourrions peut-être attirer des hommes et des femmes de qualité. À bien y penser, c’est tout le système démocratique qu’il faudrait changer. Entre autres, mettre en place des référendums à date fixe (disons aux 6 mois) pour donner au peuple un pouvoir décisionnel sur les grands enjeux de notre société. De cette façon, la Commission d’enquête sur l’industrie de la construction serait déjà en place et probablement terminée. Désolé pour les peuples des pays arabes qui se révoltent présentement et qui réclament la démocratie. Aussi bien au Canada qu’aux États-Unis ainsi que dans bien d’autres pays, la démocratie n’existe qu’aux élections. Une fois élus, ils font ce qu’ils veulent et se foutent des demandes du peuple. Ça frise la dictature. Vrai ou faux?

    • Impressionné ? Non,.. D É G O U T É !!

    • N’a-t-il pas dit que la classe moyenne a plus d’argent dans ses poches ici (après impôts!) que dans les autres provinces? Sacré Jean!

    • @twood – 24 février 2011 – 08h29
      Le gouvernement Charest devait prendre les 2/3 de la facture du déficit, vous pouvez parier votre maison que se sont les contribuables qui vont assumer la très grande partie de cette lutte au déficit. De plus, vous avez sûrement entendu parler le vérificateur la semaine dernière qui accusait le gouvernement Charest de ne pas comptabiliser toutes les dépenses et donc, que le déficit est probablement plus important que ce qu’on nous dit. Au Québec, dépenser, on connait ça :-(.

    • Quel discours ?
      (mdr)

    • Le Plan Nord ? Ça fait longtemps que ce gouvernement a perdu le Nord (sauf quand il s’agit de remplir les poches des tizamis).

      Par ailleurs, le simple fait d’avoir évoqué une bonification du régime de redevances (ce qui ne se fera pas, bien entendu) prouve bien que, sans l’intervention des médias et des citoyens, qui ont montré à quel point nous nous faisions four…., ce gouvernement aurait poursuivi en catimini (et poursuivra de toute façon) son travail de destruction du Québec.

    • Comment pouvous-nous être impressionné par un discours inaugural? Au Québec, tout est bloqué. Une nouvelle idée émerge pour nous sortir du trou, on la condamne aussitôt et davantage si elle vient du PLQ. M. Legault nous fait lecture de son manifeste. Il n’y a rien là-dedans non plus. Et vous des médias, qui semblez vous moquer de la classe politique, quelles seraient vos idées pour faire sortir le Québec de sa torpeur? Je pourrais très facilement conclure qu’il est plus facile chialer aujourd’hui que de contribuer à trouver des solutions à nos problèmes collectifs. Le gouvernement annonce des chantiers en éducation, en santé et un autre dont le thème est ” Ouvert sur le monde “. Qu’attendons-nous pour nous y faire entendre. Je prévois que ce sera trop compliqué, nous n’irons pas. C’est plus simple critiquer. Bonne journée.

    • Bien sûr je ne suis pas impressionné, mais je doit dire que ce gouvernement essaie de s’en sortir… De tout façon, il demeure encore le moins pire de ce que nous avons comme choix politique…Les autres ne ferait pas mieux, incluant le CAQ…..
      Marcel Lussier

    • Ce grand et beau discours nous cache t-il encore un autre problème de conduite tel que; moins 40 milliards à la caisse de dépôt, pour ne nommer que celui là?

      C’est impressionnant à quel point nous sommes équipé de politicien dépourvu de vision et d’honnêteté. Y a t-il vraiment un pilote dans l’avion qui est en chute libre?

      J’ai beau me regarder dans le mirroir et je ne vois pas le mot ”imbécile” sur mon visage. Alors pourquoi nos dirigeants persistent t-ils à nous prendre comme tel?

      Non mais, Bip Bip Bip de Bip, JJC va bientôt nous annoncer qu’il va devoir changer sa limousine rose pour une Lada orange, car il avait oublier de nous dire que nous courons tout droit vers la faillite avec sa façon d’avoir les deux mains sur le volant.

      J’ai vraiment honte devant les générations en devenir.

      Denis C

    • Que du vent,ce n’est rien en fait,Pauline Marois avait raison même avant le discour.Et que c’est long encore 2 ans et peut-être un peu plus avant de le flusher ce cher Charest,mais est-ce que nous aurons mieux comme P.M pour gérer efficacement la province,espérons !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?????????

    • Comme les cinq doigts de la main, sommes nous rendu a seulement une main sur le volant M. le premier ministre.

      Beau discours, on peux voir Charest a son meilleur car quand il parle il le fait bien. Par contre c’est beaucoup trop tot pour se prononce sur la liste de souhaits au Pere Noel. Il n’a fait qu’efflere differents sujets et n’a surtout pas parler des vrais problemes comme la corruption.

      Si il ne fait pas le menage dans la basse cours, tous ces voeux pieux resteront des voeux pieux. Il y a aussi plusieurs themes qui ne tiennent pas la route car les bonne cibles ne sont pas visees.

      L’education comme example, il y a un manque flagrant de personnels specialises pour les enfants de plus en plus nombreux en difficultes. Est-ce que des portables et des tableaux electroniques vont etre d’une grande utilites pour eux. Les regions qui n’ont meme pas internet comment vont-ils pouvoir beneficier de tout ca et si il reussi a le faire ou va-t-il trouve l’argent.

      Ca va prendre beaucoup de precisions pour qu’on puisse croire que ce qu’il vient d’annonce est viable et il aurait due nous parler de ce qui stagne depuis des lunes comme le CHUM, Turcot, Champlain, Metropolitain apres, le metro de Montreal et plus et plus.

      On esperant que le fameux Plan Nord apportera la richesse qu’il pretends car ca va en prndre des sous pour realiser tout ca.

      Il essait d’acheter du temps encore une fois je crois.

    • Jean Charest aime ça s’entendre parler c’est certain.

    • Après les deux mains sur le volant, on est rendu avec les 5 doigts de la main. La prochaine fois, le peuple lui fera un doigt d’honneur

    • Des nananes?

      Je passerai sur les lendemains qui chantent et sur le blabla habituel qui vente à nos oreilles… Sur le discours d’hier, je dirai simplement “Sans commentaire”!

      Je m’arrêterai toutefois sur un point. Les toutes dernières nananes promises par le Premier ministre. Les tableaux blancs “intelligents” et les ordinateurs portables (sur les uniformes sportifs – qui, supposément, déclencheront dès leur apparition un sentiment d’appartenance aux écoles jamais vu – je passe aussi).

      Lorsque des logiciels comme Power Point ont fait leur apparition, tous ont crié au génie, et il n’y eut pas un seul congrès ou une seule réunion sans ces fameuses présentations. Or, on a beau avoir un beau contenant qui brille, des images qui sautillent à l’écran, de la musique douce en fond sonore, des graphiques et des diagrammes en 20 couleurs et en 3 dimensions, si celui qui fait sa présentation n’a pas de contenu, ce n’est pas le fait de “projeter” un diaporama qui la rendra intéressante. Comme le dit le proverbe, “pour la marche à pied, le meilleur chapeau du monde ne vaut pas une bonne paire de chaussures”!

      Je ne veux pas dire par là que les enseignants n’ont rien à dire ou à enseigner. J’ose espérer que ce n’est pas le cas. Je constate simplement qu’il y a cinquante ans, bien avant l’apparition des ordinateurs et de la télévision, nos parents et grands-parents apprenaient plus et mieux que ne le font les enfants d’aujourd’hui. Pourquoi parvenaient-ils, eux, à maîtriser parfaitement l’orthographe et la grammaire, pourquoi ils connaissaient leur histoire et leur géographie? Et donc en quoi les tableaux blancs “intelligents” vont pouvoir remédier à un enseignement déficient?

      Au cours de mes études universitaires – où on enseigne une matière autrement plus compliquée et complexe qu’au primaire, les professeurs qui m’ont le mieux enseigné étaient ceux qui passaient trois heures assis sur le coin d’un bureau et nous captivaient de telle sorte qu’on absorbait leur savoir sans même sans rendre compte, ou encore ceux qui remplissaient dix tableaux verts (à la craie!) d’équations toutes plus compliquées les unes que les autres. Sans gadgets. Des années plus tard, c’est d’eux que je me souviens, et c’est leurs matières que j’ai le mieux maîtrisées.

    • @kurtz

      23 février 2011
      22h57

      Vous avez un piètre sens politique: “…comme Harper”. Petite nouvelle, Harper va être majoritaire prochainement…j’espère que le Québec va se réveiller?

    • J’ai été très heureux que M. Charest confirme (ce que je savais déjà) qu’à titre de Québécois j’étais ce que l’humanité a de mieux à offrir.

    • 1. une de nos filles est prof en 6è à St-Bruno.
      Elle se fait tutoyer et RESPECTER.
      C’est son choix personnel et elle en informe les parents de ses élèves au début de l’année scolaire., avec la bénédiction de sa directrice.
      2. Une de mes soeurs- nous étions 10 -alors qu’elle était ado, avait eu à confronter une amie qui avait des relations difficiles avec ses parents mais qui les vouvoyait.
      Et ma jeune soeur- candidement- lui avait dit:
      Nous tutoyons avec respect …
      3. Dans un discours inaugural – sur l’État de la nation- souligner la problématique de subventionner à 80% les écoles privées et ainsi écrémer les écoles publiques et s’engager à apporter des changements, c’est du leadership.
      Éviter de parler de cette problématique et parler plutôt de l’obligation du vouvoiement des élèves , c’est du populisme à plein nez.
      Pourtant votre cher André Pratte, éditeur en chef, parle d’un Jean Charest ” énergique …,et ..d’un ” plan ambitieux et cohérent…”
      À chacun ses priorités.
      yves graton

    • Des tableaux électroniques dans les classes? Des portables pour chaque enseignant? Dans quel but et à quel coût?

    • Le problème de Jean Charest est qu’il n’a pas compris que il y a UNE RUPTURE de confiance entre lui, son gouvernement et la population. Ça va bien au-delà de l’insatisfaction ponctuelle. Alors il peut bien danser de la claquette si il veut, ça ne changera rien. Une grande majorité de Québécois ne le croient plus lorsqu’il parle.
      La seule issue possible pour cet homme est la démission.

    • Combien nous a coûté ce discours, écrit par un type d’une maison de PR? Beaucoup de généralités, d’auto-congratulations, beaucoup de vide. Quelqu’un peut m’expliquer une phrase comme: “Nous avons fait du Québec une solution nord-américaine pour combattre le réchauffement climatique et pour décarboniser l’économie.”?

      En ce qui a trait à la santé nous sommes tellement un “pôle mondial” que Liam Neeson disait encore la semaine dernière qu’il avait freaké en voyant les hôpitaux québécois. Nous sommes tellement en avance que l’hôpital de Sherbrooke ou j’étais suivis en dermato. ma téléphoné pour me dire d’aller dans le privé parce que les 4 dermatologues sont partis. Vu avez bien lus: “allez dans le privé monsieur”.

      Le fait de s’appuyer sur les agences de notations pour dire que tout est rose n’est pas vraiment une référence. Le Japon, qui traîne une dette de plus de 200% du PIB depuis des années, vient d’être décoté par Moody’s, cette semaine seulement.

      Les écoles recevront tout l’argent voulu…pour se doter d’uniformes de sport. Qui a pensé à ça?

      Enfin je ne vais pas analyser tout le contenu du discours se serait vraiment trop fastidieux. Mais pas un mot sur la corruption au beau pays de Québec et sur son éradication.

      Il y a quelques bonnes idées mais elles arrivent trop tard. Plus personne ne croit et n’a confiance dans ce pauvre bougre.

      Pendant ce temps le CHUM sera construit par un consortium étranger, la concurrence québécoise ayant été écartée. Il y a du graissage de pattes en-dessous ça.

    • Oui, très impressionné! Très impressionné par ma faculté à prévoir ce que cet homme va dire.
      Mais je crois que depuis huit ans, nous sommes beaucoup au Québec à avoir cette faculté.

    • Encore une fois un discours inaugural qui n’augure rien de bon.

      Si l’éducation était vraiment une priorité pour ce gouvernement on investirait pour aider les étudiants en difficulté, pour contrer le décrochage scolaire, on améliorerait l’enseignement du français….en somme tout ceci est bien connu des enseignants mais pas du présent gouvernement.

      On investi dans la technologie mais ça ne règle en rien les problèmes existants.

      Au sujet du tableau blanc intelligent, j’entendais une critique ce matin d’une présidente d’un regroupement d’enseignant(e)s qui était contre mais pas pour la bonne raison. Elle disait que ça va profiter ” surtout aux garçons ” ! ! ! ….. ? ? ?

      Quand une présidente dit des choses semblables à la télé il ne faut pas se surprendre que notre système d’éducation au Québec soit si sérieusement atteint.

      Ajouter à ça un gouvernement déconnecté de la réalité et vous avez les ingrédients pour empirer les choses plutôt que de les régler.

    • C’était l’occasion pour Charest de démontrer du leadership et de l’écoute de son gouvernement aux citoyens. C’est tellement pas ce dont je m’attends d’un politicien.

      Plutôt de me faire croire que tout va bien, qu’on est parmi ce qu’il y a de mieux dans le monde, il aurait du focuser sur ce qui ne va pas! Je n’élis pas un politicien pour me flatter dans le sens du poil mais plutôt pour gérer et régler les problèmes! On a eu le droit à un discours super bien écrit mais qui ne collait simplement pas à la réalité…

      On peut pas venir me dire que ça va bien au Québec et que l’on a la situation bien en main quand

      - On injecte 1 milliard dans les université alors qu’on a injecté 1 milliard pour arriver a récupérer environ 3600 assistés sociaux sur une cible de 50 000
      - Les temps d’attentes à l’urgence a pratiquement pas bougé, malgré le fait que c’était supposément une priorité
      -L’accessibilité aux médecins de familles ne s’est toujours pas concrétisé
      - On shoot 200M$ dans un colisée alors que nos médecins doivent tourner un vidéo amateur sur youtube pour montrer à quel point leur hopital est délabré pour obtenir un 34M$ d’aide
      - On nous flanque une taxe santé obligatoire (qui va augmenter d’année en année) pour pas faire passer ca dans la catégorie impot
      - On hausse la tvq de 1% alors que le fédéral baisse sa taxe de son côté
      - On nous taxe 2 cents le litres d’essence
      - 30% de nos coûts de construction publique vont dans les poches de mafieux
      - et tous les autres scandales politiques sur le financement des partis, l’influence, la construction, etc..
      - Une pétition de 250000 noms réclament sa démission et la réponse du gouvernement est de s’assurer qu’à peu près le dernier recours citoyen symbolique (ie la pétition) pour manifester ne se reproduise plus jamais

      Je ne dis pas que Marois ou Delltell ferait mieux car je suis loin d’être certain que ca serait le cas mais quand ton ministre responsable des Finances Publiques à l’audace de déclarer que la finalité, en tant que peuple, c’est d’être heureux, et que tu ne le reprends pas, ca va vraiment vraiment pas bien…

      Faute avouée, à moitié pardonnée mais dans son cas c’est plutôt: Qui ne dit mot, consent…

    • À Twood

      Dieu que vous avez raison !

      Moi, je suis un nationaliste qui vote PQ.

      Mais peut-on avoir un messager qui va nous dire, une fois pour toutes, qu’il faut faire un grand ménage dans l’écurie québécoise.

      En 1994, la Suède a élu un gouvernement social-démocrate; il a fait le ménage et ramené l’État dans le bon sens.

      C’est ce qu’il faut au Québec : une vague de fond.

      C’est un message au PQ : pas de promesse mais une gouvernance solide qui épure l’appareil étatique.

      Si non, mon vote ira ailleurs.

      Lévesque a eu le courage de tout virer à l’envers : Pauline Marois peut-elle faire la même chose?

      Et Dieu sait qu’il y a des choses à virer à l’envers dans le pays du Québec.

    • Fidèle à lui-même il parle à travers son chapeau….rappelez-vous de “Nous sommes prêts”….sur le net une photo prise de lui à angle permet de distinguer une admiratrice béate du mégalo en la personne de Normandeau….au moins il a une fan.

      Puis 3 ou 4 fois il nous ramène le plan nord qui s’étalera dit-il sur plusieurs décennies….cela doit être un projet, un plan, une dizaine de chapelets, un but, un objectif sans savoir si ce projet sera réalisé un jour….facile , lui n’y sera pas alors….et puis c’est sans compter que le Nord appartient au Père Noël et Charest s’être substituer au mythe du personnage ….enfin il a la couleur, il a la forme, et l’illusion.

      Des fois je me dis qu’il dit n’importe quoi…tiens sur l’auto-électrique. l’HYDRO-QUÉBEC via un ingénieur du nom de Pierre Couture avait développé un MOTEUR-ROUE …recherche et développement vous vous rappelez j’espère, 50 et quelques millions plus tard: projet abandonné. D’autres pays développent ce moteur-roue…..on l’avait la technologie….on a abandonné (le gouvernement) pis là il parle de l’auto-électrique…..boulechitte!

      Écoutez les québécois n’iront nulle part avec nos dirigeants…..dilapidation de nos ressources naturelles, construction de barrage où produire de l’électricité coûte plus cher que la vente, nos ressources premières se transforment dans d’autres pays, exemple l’aluminium entre autres, des redevances ridicules en particulier sur l’eau et finalement sur toutes nos ressources….pis la Normandeau qui dit et je la cite (on se calme le pompom) en réponse encore une fois à l’opposition qui la pressait sur les réserves de pétrole de Old Harry et de faire un pacte avec le fédéral……

      Puis impressionné……oui je suis impressionné de l’incompétence, de l’arrogance, des demi-vérités, des illusions. ….travaillez au-delà de 65 ans…..y’a tu de l’ouvrage heille woh les moteurs ça dépasse toutes les bornes.

      Je comprends le sens d’être conscient.

    • Vendre des rêves et des promesses alors qu’on est aussi longtemps au pouvoir relève du pathétisme.

      Une chance que Legault n’a pas proposé d’idées claires dans son premier texte: l’équipe Libérale les aurait sans doute toutes piquées, un peu comme elle le fait avec l’ADQ depuis 4 ans.

    • Pour faire un commentaire intelligent, il faudrait être capable de distinguer un discours INAUGURAL d’un BUDGET.
      Attendons l’ouverture de la prochaine session pour voir les INTENTIONS du discours inaugural SE TRADUIRE dans l’action par le biais du BUDGET.
      Je doute que le PM réussisse sa remontée mais de l’autre côté, c’est pas mieux.
      Se débarrasser du PLQ, du PQ, faire un GRAND MÉNAGE POLITIQUE, la démarche de Legault peut – peut-être ???? – réveiller les Québécois qui fonce tête baissée dans un mur.

    • Charest scramme (en Égypte on dit : « dégage »).

    • Ce que j’accorde à M. Charest, c’est qu’il est le champion toutes catégories du bullshitage. Vraiment. Et comme au Québec les gens sont facilement bullshitable, il va être réélu aux prochaines élections.

    • Quand je vois et entends parler Jean Charest, au bout de 15 secondes c’est le Capitaine Bonhomme qui apparaît devant moi, mais en un peu moins doué. C’est le mythomane type qui a tendance à fabuler : il nous présente comme réels des faits imaginaires. Il nous promet régulièrement mers et monde et nous nous retrouvons aussi régulièrement embourbés dans une litière dégueulasse.

      «Alice au pays des merveilles» est moins fantaisiste que le discours inaugural de ce professeur d’une incompétence crasse qu’est Jean Charest. Aux douches au plus sacrant !

      Vous aurez sans doute compris que je n’accorde aucune crédibilité à c’te gars qui nous a déjà dit qu’il était prêt, qu’il avait les deux mains sur le volant et qui hier a essayé de nous faire croire qu’il a 5 doigts, dont un seulement n’est pas faux…

    • A son premier mandat la santé était sa priorité, il n’a rien réglé, c’est pire que jamais. Au deuxième, le “Plan Nord” était sa priorité, il ne s’est rien passé. Maintenant, il s’attaque à l’éducation………….. Vous n’avez rien à craindre, il ne se passera pas grand chose. Bon c’est peut-être une coïncidence, on peut maintenant s’acheter un portable pour 300$ ça coûtera pas trop cher pour équiper les profs………. Mais je me méfie, y’a sûrement des petits amis libéraux qui vont nous les fourger pour 2000$, les élections s’en viennent, y faut se financer…………..

    • Ho là là ! Quelle honte d’avoir reçu un discours minable par le pire Premier ministre de l’histoire du Québec qui est lui même, un très petit homme politique.

      Un avocat qui joue à l’économie avec ses amis, les députés qui ovationnent après avoir entendu du réchauffé… le même que 2003, mais aussi menteur que 2008 lors qu’il a promis aucun déficit du Québec et fait ravaler les paroles de Mario Dumont sur les milliards perdus à la Caisse de dépôt deux jours avant les élections…

      Jean Charest est au pouvoir pour le pouvoir, pour lui et ses amis… pas étonnant qu’ils ne cessent de construire ici et là les Libéraux et de vendre à rabais nos richesses naturellles… sans parler de la langue française qu’il maltraîte en voulant économisé 5 millions, ils viennent de couper 36 centres de francisation pour les nouveaux arrivants, alors qu’en 2010 nous avons battu le record d’immigrants dont 75% se sont installés à Montréal…allo le français !

      Je terminerai à disant : Le monde n’est point fait pour les peuples lâche !

    • Kadhafi,Charest,Legault,trois discours à avaler cette semaine.Des gens qui tente de relancer leurs carrière.Ont donné l,impression que ca manquait de conviction,comme si c,était le gouverneur de la province qui lisait le texte.Les discours du trone se doivent d,insuffler une nouvelle dynamique.Bien que le discours semble audacieux le messager à trop egratigner son vernis pour nous convaincre de son lustre.

    • @paolo..mitriou

      24 février 2011
      05h53

      “Dans les derniers mois du régime péquiste, sous Bernard Landry, il y avait encore près des deux tiers des québécois qui étaient satisfaits de leur gouvernement”

      Ah oui? c’est vrai ca? Alors c’est pour ca que nous les avons mis a la porte? Alons donc,nous avons donc tous une poignee dans le dos? C’est ca nous sommes des valises…Il a vraiment des gens qui ne lisent pas et ne comprenent rien dans la politique.

    • Suis content que Kadhafi soient finalement mis hors de gouverner son pays,nous pourrions peut etre l’inviter ici,j’ai hate que les gens d’ici cessent de se plaindre pour rien.

    • Mais où étiez-vous donc il y a 8 ans quand votre cher Jean a été élu. Qui l’a réélu il y a deux ans. Jean Charest n’est pas devenu menteur dernièrement. Il faut avoir suivi sa carrière pour le savoir. Souvent les électeurs aiment mieux faire confiance à des menteurs, car ils nous disent ce que l’on veut entendre. Il ne faut pas se plaindre après. Masi quand on fait la même errreur c’est plus grave et plus difficile à pardonner. Peut-être allons-nous finir par comprendre qu’un menteur sera toujours un menteur et que souvent il s’entoure de gens comme lui. Mais la vie continue alors continuer d’espérer que les jours meilleurs viendront.

    • Pauvre Charest, il ne sait plus où se ” garrocher “.

      Le vouvoiement à l’école, quel enjeu important ! Ça va en changer des choses, ça. Tiens , je vais tomber dans la caricature facile : ” Vous êtes donc ben folle, vous ! ” au lieu de ” T’es donc ben folle, toé ! ” C’est sûr que ça désarticule un peu plus les mandibules en y allant avec le vous, mais bon. Le fond ne change pas.

      Est-ce que tous les élèves envoient promener les profs ? NON. Ça arrive. Dans certains milieux, c’est pire, vrai. Mais ce n’est pas là une règle générale. Terminé pour ce point.

      L’anglais intensif ( bain linguistique ), une bonne chose ? Permettez-moi d’en douter. Tu ne vas pas devenir hyper meilleur ( oublions complètement le mot bilingue ) en anglais parce que tu viens de passer 5 mois en ” immersion passagère ” dans une autre langue . Tant qu’à faire de l’immersion, allons-y sur deux années, ( 5ème et 6ème ) , le 3ème cycle du primaire. Le problème, c’est qu’au secondaire, il n’y a pas d’immersion anglaise ( à moins qu’il y ait des écoles qui s’y adonnent ) quand tu entres en secondaire 1. Donc tu retournes tes quelques heures de cours d’anglais sur dix, quinze jours.

      Ça prend des profs qualifiés, bilingues, pour donner ce cours. On en a besoin de combien pour parvenir à mettre en pratique l’immersion À TRAVERS LE QUÉBEC AU COMPLET ? On ne parle pas du prof qui baragouine quelques phrases dans la langue de Shake Spear ( l’ancêtre de Brittney ! ) dans le style de ” Jône enn Méré go tou skool ” ou ” Diss ise a appule ” . Non, non. Des vrais de vrais , qui vont donner le cours en anglais, de la première à la dernière minute du cours. Ce qui prend un certain temps aux élèves pour s’y habituer. Et le temps, en bain linguistique, tu n’en as pas. Zéro. Tu as 5 mois théoriquement pour passer le programme au complet de 6ème année à ton groupe. Ça ” rush ” en ta… !

      Point de vue organisationnel ? Bonne chance. Il va y avoir des grincements de dents. Pas sûr que Ti-Pout va aller à son école d’origine , là où il a passé son primaire jusqu’en 5ème année. Je ne vais pas entrer dans les détails, ce serait fastidieux et mon texte est déjà assez long, mais ce que je veux dire, c’est loin d’être assuré que le petit Tryphon va faire son bain linguistique à la même école où il aurait dû normalement terminer son primaire. Il y a des parents qui vont accepter cette situation un peu ennuyante mais d’autres, pas du tout. Les baguettes en l’air, ” Je veux que mon enfant soit exempté de bla bla bla, etc, amen.

      Donc, plus facile à dire qu’à mettre en application. Beau discours … ça paraît bien.

      Bon , assez pour aujourd’hui. Inutile de parler des tableaux et des portables. C’est du temps perdu. ELLES NE SONT PAS , LES PRIORITÉS !!!

      Tant qu’à mettre de l’argent dans des ” choses matérielles “, qu’on installe donc des systèmes de climatisation dans les écoles ( surtout primaires ) qui datent d’avant J-C, où l’on crève de chaleur au deuxième étage pendant les chaleurs en juin et septembre ( des fois plus ) et que les élèves dorment sur les bureaux !!! Ce serait bien de changer les fenêtres aussi, pour les élèves qui gèlent sur le bord des fenêtres . Tant qu’à mettre de l’argent sur du matériel.

      Charest nage dans le yogourt avec ses remaniements. Faut pas être trop dupe, quand même.

      Bonne journée.

      Je ne dis pas que cette approche est inutile mais bien illusoire. Oui , il y a un contact plus intime avec la langue seconde,

    • Suis content que Kadhafi soit finalement mis hors d’etat de gouverner son pays,nous pourrions peut etre l’inviter ici,j’ai hate que les gens d’ici cessent de se plaindre pour rien. Ce sont des hommes du genre que le Quebec merite.

    • La priorité du Parti Libéral c’est la santé et l’éducation. Nous sommes prêt (dixit Jean Charest lors des élections antérieurs).

      La priorité du Parti Libéral est l’éducation et la santé des aînes (dixit Jean Charest le 23 Février 2011) et Blablablablabla…!!!!

      Je m’excuse, mais c’est un vieux disque, on l’a assez écouté !!!

    • Bon, oubliez la dernière phrase du bas ! :-)

    • “je me demande comment ma fille de 15 ans pourra me pardonner?”copain55

      ===

      Vous avez une chance si vous ne lui faites pas lire vos messages sur cyberpresse.

      Jean Émard

    • Et lire ” ELLES NE SONT PAS LÀ, LES PRIORITÉS ! ”

      Pense que je vais aller me recoucher ! :-))

    • Un premier ministre en train de se noyer, qui se débat pour sa survie. Pathétique

    • Nn pas impressionne par Charest et surtout tres decu de Legault,alors il nous reste Mme.Marois je crois que l entrevue de M.Arcand avec M.Facal resume assez bien mes attentes Mme.marois allez y ca sera votre tour au congres svp ne decevez pas les Quebecois ,allez y,c est assez il faut que le Quebec passe a l action,L INDEPENDANCE AU PLUS CH…………………

    • Ok Timin arrête de pleurer, tu me fais honte, tout le monde nous regarde là.
      Tien Timin, arrête de pleurer tien v’la un suçon, arrête de pleurer, TU ME FAIS HONTE!

      Corriger moi si je me trompe svp. Mais le Plan Nord n’est-il pas un projet qui est exclus de toute partisannerie politique? Je m’explique mal, je reprends. Le plan nord n’est-il pas un plan de développement qui est mis de l’avant principalement par la communauté d’investisseurs et que finalement peu importe le partis politique au pouvoir il ira de l’avant?
      Le plan nord n’est t’ils pas simplement un projet déjà mis sur la table depuis qu’il est scientifiquement prouvable que les glaces du nord fondent et que ceci créera un passage maritime d’une grande valeur commerciale? Ca fait plusieurs année que c’est un enjeu majeur de relations internationales. Ce que je veux dire c’est que quand il sera temps de mettre en exécution le plan de développement ceci se fera tout parti politique confondu non?
      En fait je dois être débile, mais moi tout ce que je vois c’est un territoire à administré. Ce territoire ne change pas à chaque changement de garde au parlement à ce que je sache. La population non plus…
      Alors se fiant sur des études impartiales il devrait être facile comme bonjours de simplement voir ce qui doit être fait pour le développement du Québec. Être lucide ne devrais pas être l’apanage d’un partis politiques. Elle semble être très répandue en général dans la population et il n’est pas nécessaire d’en faire une plateforme politique. En fait la population s’attend à ce que la lucidité soit partie intégrante de la fibre même de TOUT politicien. C’est une des raisons pourquoi la population à très mal à son lucide quand on se fait encore dire par des élus que ‘’c’est juste une petite prière pour demander de l’éclaircissement dans nos idées avant la journée de travail’` ‘’c’est juste 20 seconde ya rien là ça fait mal à personne’’.
      Tu demandes des éclaircissements à dieu pour prendre des décisions qui devraient être pragmatiques? Ah bon (soupir)…ça va mal.
      Les autres points de son discourt ça vaut la peine de les mentionner? On les a lu les articles, ce ne sont pas des écrans dans des classes qui vont améliorer le sort des profs ou des enfants. L’anglais intensif. (resoupir).
      Écouter je ne veux pas parler à travers mon chapeau ou faire du cynisme à 10 cent. Je suis de la philosophie qu’il n’existe personne de foncièrement méchante ou malhonnête, il à y a un ti-cul idéaliste dans chacun de nous, les politiciens ne font exception au contraire. Mais tout ça, tout ce qui ce passe en ce moment dans la politique québécoise, c’est très inquiétant. La saga Legault, la corruption, les mouvements arabes et leurs répercussions dans l’opinion publique québécois, des scandales municipaux et provinciaux en veut tu en v’la, des mal gestions, j’en passe je suis tanné d’écrire…
      Tanné de cette gang de comptables, d’avocats et de lucides qui nous gères et qui n’écoute que leur cr*ss de chambre de commerce.
      Pi quand leur petit rêve de petit rois ne se trame plus de la façon qu’ils avaient envisagés, ils quittent. (mouahhhhhh moi j’ai 5 ans ½ et je veux diriger un pays.)
      Non non, personne ou institution ne possède le monopole de la lucidité.

      Au plaisir!!!

      Grossetouttrempe

    • “Si l’anglais est enseigné par des enseignants qui ne possèdent pas bien la langue, quel sera le résultat ?” ansamar

      ===

      La même chose que pour le français. :)

      Jean Émard

    • (mouahhhhhh moi j’ai 5 ans ½ et je veux diriger un pays.)*

      Correction, une province maintenant.

    • Tien! Pour stimuler votre votre lucide.

      http://www.youtube.com/watch?v=6bXjY_mMpmU

    • Comment voulez-vous (la Presse) être pris au sérieux après ceci!?

      André Pratte, en commentant le discours inaugural:

      “M. Charest a donné à son gouvernement un plan de travail clair”
      “Jean Charest énergique qui a tenté hier de remettre son gouvernement sur les rails en dévoilant un plan ambitieux et cohérent”

      Merci La Presse pour bien éclairer le Québec de vos idées lumières

    • Plus désabusé que moi tu meurs. Charest, Marois, Legault, Delteil: même boulechite. Y a la petite bande de Québec Solidaire qui parlent bien, mais ils parlent tous bien au début.

    • Très beau discours, qui ne va que rester qu’un discourt.

    • Monsieur Charest, ne nous dites pas où vous allez mettre de l’argent.

      Dites-nous les dépenses que vous NE FEREZ PAS!!!
      Dites-nous où vous allez en ENLEVER!
      (à part de dans nos poches)

    • pepedamour

      tu as oublié de nous dire si ta fille connais Francois Legault…

    • Concernant le vouvoiement:
      “Monsieur Charest, allez donc…”

    • WOW, j’aimerais connaître en détail les applications pratiques de la mesure, mais les enfants en 6ieme année vont passer la moitié de l’année scolaire à apprendre l’anglais de façon intensive ??? (les profs doivent la rire celle-là, ”intensive”) … ”What the f*ck is that Sh$t mister Prime Sinister, euh Prime Minister ????

      Donc, si j’ai bien saisie, M. le Très Honorable Premier Sinistre, euh Ministre, va poursuivre les tentatives d’assimilation, financés par nos taxes et impôts si bien gérés, pratiquement opéré en compte conjoint avec le crime organisé…. Déjà que nous sommes le seul ”pays” du monde qui finance à 50% les écoles privées des plus riches, alors que notre système public tombe en ruine, absollument honteux, travailleurs pauvres et moyens fesont vivre et subventionnons l’élite économique et mafieuse, paraît que c’est ça le ”pluss beau pays du monde”…

      Pourtant, TOUT les intervenants du milieu éducatif, des écoles secondaires au université, dénonce la faiblesse de la langue écrite des étudiants…. Et on veut leur faire passer la moitié d’une année scolaire à apprendre l’anglais ?? Alors que les cours de langue seconde sont déjà suffisant et que la suite de l’apprentissange peu très bien se faire dans un contexte de vie où la langue anglaise est présente naturellement (famille, amis, culture, cours privé)…

      Et de toute façon, le vrai problème n’en est même plus un de programme, d’enseignement ou de public et privé…. Le problème est sociologique et philosophique…. C’est le ”marketing” de l’éducation qui a sévit depuis des années et les valeurs de beaucoup de citoyens…. Selon une certaine mentalité bonbon, ”fashion” et ”dolce vita”, cela doit être facile, à la mode, couler comme du miel, sans effort ni contrainte… Si c’est un peu rigoureux et rébarbatif, que cela demande un effort, bof, ça doit pas valoir la peine selon ces grands esprits ”libres”…

      Tout ça pour dire à Charest et ses suiveux, que si les jeunes ne sont pas foutu d’apprendre ce qu’on essais déjà de leur inculquer présentement, mais qu’il arrive néanmoins au bout du cursus à moitié illettré, ça va être le même résultat avec une moitié de 6ieme année primaire consacré à l’anglais…. Tant qu’on ne valorisera pas l’effort, la persévérance et un certain sacrifice de ses loisirs, pcq se cultiver ce n’est pas toujours drôle et facile, et bien nous aurons des résultats catastrophique où seul ceux organisés et travaillant réussiront, pendant que les autres se plaignent à leur ami que c’est la ”fote du prof si c’est platte et que chu poche” en textant sur cellulaire une langue qu’ils sont seul à comprendre, sur le chemin du bonheur éternel, le centre d’achat ou ”l’after-hour” du coin de la rue…

      Merveilleuse civilisation de jambon apathique, apatride, vaniteux et corrompus, en route vers la poubelle de l’Histoire…

    • @zac_posen

      Jean Charest, nous t’avons démasqué.

    • Reprenons les mots du chroniqueur politique le plus crédible au Québec, Michel David du Devoir :

      « Ce sont surtout les gouvernements en difficulté qui s’imaginent qu’un discours inaugural peut être l’occasion d’un nouveau départ. La plupart du temps, on y voit plutôt la confirmation qu’ils sont au bout du rouleau. »

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/317463/a-hauteur-d-homme

      Mais il y a toujours le publireportage d’André Pratte, pour ceux qui aiment les mascottes…

    • @twood
      Absolument d’accord avec vous ,sur tous les points que vous énumérés.Et on pourrait
      ajouter que la plupart des gens qui demandent une enquête sur la construction n’ont aucune crédibilité.Tout simplement parce qu’ils commettent les mêmes fautes qu’ils reprochent aux
      politiciens.Ceux-ci (politiciens) ne sont que le reflet de notre société,ce n’est qu’une question de temps avant que les programmes sociaux dont le Québec s’est doté ne s’effondrent les uns
      après les autres.Ils vont tous s’effondrer parce que les gens sont malhonnêtes et en abusent
      avec la complicité des syndicats et de nos décideurs politiques.

    • Il y a longtemps que je ne fais pas confiance à Monsieur Charest. Sera-t-il réélu premier ministre en 2012 ou 2013? Je souhaite que non, mais je l’ignore. Je suis désillusionné par une part de la classe politique, mais je le suis également par la population. Jean Charest parle beaucoup, la population aussi.

      On a entendu le fameux « J’ai pas voté pour ça » pendant son premier mandat. En 2007, la population lui a donné un gouvernement minoritaire pour lui redonner la majorité en 2008. Puis, elle se plaint à nouveau du travail non effectué et des promesses non tenues.

      Monsieur Charest m’a-t-il trompé? Pas du tout. Je ne l’ai jamais cru. La population m’a-t-elle déçu? Absolument. Va-t-elle enfin se décider à voter pour un autre gouvernement aux prochaines élections? J’aimerais, mais je le croirai quand je le verrai. Pour ma part, je ferai comme à l’habitude et j’irai voter.

    • C’est le rôle d’un gouvernement de donner des orientations, des priorités. Toutefois, je n’aime pas l’impression que ce gouvernement donne en oubliant les problèmes d’intégrité, de fraudes et la santé. Comme si ces problèmes avaient été résolus.

      J’aurais préféré entendre un gouvernement donner les nouvelles orientations tout en disant poursuivre les travaux en cours sur les problèmes d’intégrité et de fraudes. Cela aurait été correct de dire qu’il ne faut pas s’enliser sur ces questions si nous voulons faire avancer le Québec et de mettre de l’avant de nouvelles priorités.

    • Impressionné? On ne s’attend plus à rien de Jean Charest…

    • Pourquoi envoyer les gens de 65 ans et plus au travail alors qu’il tant de jeunes BS qui pourraient y aller. Malgré les mesures incitatives seulement 3 600 BS sont retournés sur le marché du travail, le gouvernement en espérait 50 000.
      Les 65 ans et plus doivent laisser la place aux plus jeunes.

    • Est-ce que je peux dire des gros mots?
      NON!
      Alors je vais être polisson.
      Je qualifierai ce babillage applaudi par les représentants du peuple du côté rouge
      d’éjaculation d’eunuque.
      Vous savez tous que les eunuques même s’ ils leurs arrive de s’exciter, même beaucoup, même à répétition, ça fait pas des enfants forts. Alors on peut affirmer que les bourses du Parti Libéral sont pleines de donations de gens peu recommandables, interressés surtout aux coffres du gouvernement.
      Çest pas avec des eunuques et des courtisanes lascives en attente d’un bonbon qu’on fait pays fort.
      Faque-tsé-veux-dire…
      Dehors les guidounnes… Pardon, pour mon gros mot.

      Daniel à Florence

    • “Y a la petite bande de Québec Solidaire qui parlent bien, mais ils parlent tous bien au début”_(denis 1957)

      Sont ben trop occupés avec un marchand de souliers de la rue st-Denis,ils sont pires que les autres clowns.

    • Il sera toujours un conservateur dans l’âme tout comme Bouchard,ce sont des opportunistes qui rient de nous comme des petits dictateurs.
      Le seul vrai changement nous l’aurons lorsque nous serons solidaire et socialistes mais pour cela il aura fallu que ça pète avant,et c’est pour bientôt.
      quand il y a des catastrophe naturelles nous devenons tout à coup solidaire car la nature n’a pas fait de différence entre riches et pauvres pour nous atteindre.
      Tant que ce sera des carriéristes qui nous dirigerons nous aurons à subir qu’ils fassent une différence entre les plus ou moins bien nantis financièrement.
      Le crash mondial est pour bientôt,nos voisins en ce moment continus de se prendre pour des Dieu mais leurs déïtude commence à s’écraser devant La Chine qui elle n’a pas de sentiment envers le créationnisme.
      Gilles ménard

    • Ce qui sauve Charest, c’est l’absence de toute alternative crédible…

      Malheur à nous.

      Réveillez moi quand on va descendre dans la rue avec des fourches, du goudron et des plumes.

    • Par où commencer… Moi je trouve ce discours un peu gênant:

      Gênant pour Jean Charest: qui, après presqu’une décennie au pouvoir, a non seulement su briser le lien de confiance avec la population, mais a surtout démontré hors de tout doute qu’il est systématiquement incapable de mener à bien des réformes sur lesquelles il se fait élire. Vous rappelez-vous de la réingénierie de l’État, qui accouché de la recommandation d’éliminer une couple de conseils d’administration? Après ça, comment le prendre au sérieux avec son plan nord, qu’il n’est même pas capable d’expliquer?

      Gênant pour son cabinet: Je ne sais pas si vous êtes d’accord mais je trouve que depuis le tout début de son premier mandat, les Libéraux semblent être l’équipe d’un seul homme. Une chance qu’il a eu Bachand, parce qu’à part lui, me semble que les ministres sont dociles, très low-profile. Quand le Premier en arrive à annoncer lui-même les tableaux interactifs dans les écoles, c’est à se demander à quoi sert la ministre de l’éducation.

      Gênant pour les québécois: Disons que le discours inaugural est l’équivalent du discours du trône à Ottawa… Ben si c’est le cas ça fait provincial pas à peu près. À Ottawa, au moins on essaie de donner une vision, des grandes directions, sans aller trop dans les détails. On énonce des priorités. À lire le discours de Charest, j’ai l’impression de lire le discours d’ouverture d’un conseil municipal du fin fond de ma campagne natale. On m’a dit que le Québec a déjà été un chef de file de la fédération canadienne…. et bien ça veut probablement dire que les tableaux interactifs seront installés dans les 9 autres provinces bientôt. On leur collera des petits fleur-de-lys dans le coin en haut.

      Bref, désolé d’être si cynique, mais vient un temps où leadership veut aussi dire laisser sa place pour le bien – être de la communauté. Je pense que Charest a besoin d’un bon examen de conscience, et partir avant qu’on le foute dehors.

    • « Pour le moment, Jean Charest convie les Québécois au plus grand chantier de l’histoire du Québec en leur demandant d’attendre encore pour les détails. »

      Leur demandant d’attendre encore ???

      Il nous prends vraiment pour valises… Il a été question du fameux plan nord lors de l’élection de décembre 2008 !!

      Février 2011, et personne ne sais encore de quoi il s’agit…

      Pinocchio Charest est vraiment rendu au bout du rouleau, empêtré jusqu’au coup dans ses mensonges…

    • J’espère que cette fois sera la bonne, sans le condamner ni l’approuver je me permet de dire que les idées qu’il nous a communiquées semblent bonnes et recevables cependant avant toutes choses je lui donne un ans pour la mise en applications et là nous pourrons le juger sévèrement si il manque à sa parole. Aucun argument ne sera recevable si nous découvrons une faille dans la mise en applications puisque qu’en gouvernement honnête et compétant nous devons présumer que toutes les vérifications d’usages ont été faites.

      Charles F. Labrecque

    • Impressionné, non. Rien de nouveau, ou si peu. Il est clair, maintenant, que Jean Charest réserve ses “meilleures” cartouches pour 2012-2013.

      Québécois, vous avez voté pour, endurez …

    • Le gouvernement central à Québec est source de toute sagesse, ne l’oubliez point. Mais le chapître 11 de l’ALENA empêche, pour cause de coût trop élevé, le gouvernement de mettre en place ce que sa sagesse pond.

      Certain que dans certains cas, c’est une bonne chose.

      Peut-on faire le post-mortum des libéraux québécois au pouvoir à Québec maintenant? La santé, ils ont arrangé ça? Les fusions municipales? Les forêts? Les régions?

      Allez, prenons les devant, on est pas toujours obligés d’attendre que le corpogouvernemôman nous prenne par la main.

    • Gaietés du Plan Nord

      On pouvait lire dans l’édition du 19 novembre 2005 du quotidien The Gazette: “The Inuit announced a deal signed this week with the federal government that will give the aboriginals ownership of 6,000 islands off Quebec’s northern coastline. The accord – to which the Quebec government is not a party – includes surface and sub-surface resource development rights for the Inuit. It is hailed as an unprecedented territorial acquisition by an aboriginal group outside their province’s boundaries.”

      Il serait intéressant de connaître le contenu de cette Entente intervenue en 2005 entre les Inouites du Québec et le gouvernement fédéral, Entente « to which the Quebec government is not a party ».

      L’Opposition pourrait demander au Gouvernement de rendre publique cette Entente intervenue entre les Inouites et le gouvernement fédéral. On peut en effet s’interroger sur les conditions de l’acheminement vers le Trésor Public québécois d’éventuelles redevances d’exploitations minières, éoliennes, halieutiques ou autres des territoires insulaires en question, s’il en est, bien sûr.

    • “La même chose que pour le français. :)”

      Jean Emard

      ====

      je n’ai pas d’opinion .je ne dis que des one liners sans substance.

      Jean Nemarre

    • mon non est Jean Nemarre

      j’utilise des ramses 2.1 cm.

    • @ phiphile-le-troll

      “La parlotte, maladie infantile du peuple québécois”

      Oh, l’ironie… Le troll le plus infantile et le plus inutilement bavard de la Presse qui accuse le Québec de “parlotte”.

      En passant, phiphile-le-troll, qu’attends-tu pour partir du Québec si tu détestes tant cet endroit?

    • Gtt ah! bin toi aussi tu passe tes nuits a écouter «Le move» de france-inter. Et tout cele se produit ici a peu près de la même façon. Je me demande bien a quelle partie du Québec, cette catastrophe sur deux pattes s’intéresse.

    • Ajout: je faisais référence a M. Charest, évidemment.

    • «Suis content que Kadhafi soit finalement mis hors d’etat de gouverner son pays,nous pourrions peut etre l’inviter ici,j’ai hate que les gens d’ici cessent de se plaindre pour rien. Ce sont des hommes du genre que le Quebec merite.» matelot2

      @ramses2.1

      bonjour à vous!… vous pensiez avoir atteint le fond de l’abysse l’autre jour avec les propos de poulpy6… moi je pense que matelot2 vient de descendre encore plus profond avec ses propos précités… c ce que j’ai entendu de plus con à ce jour sur ce blogue… en plus, ces propos frisent les propos haineux… est-ce que le colonnel n’éliminait pas ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui???… l’avantage de la suggestion de matelot2, si elle se réalisait, serait de nous épargner de lire ses conneries… la liberté d’expression ne faisant pas nécessairement partie des valeurs de son candidat…

      mais soyez sans crainte le pharaon, votre poulin poulpy6 est très fort lui aussi… il va riposter à matelot2 ça sera pas bin long…

    • Je viens de lire la chronique d’André Pratte. Décourageant! Je ne vois pas comment il se fait que cet homme, qui croit avoir vu un plan clair, ambitieux, cohérent, pense encore qu’en plus, tout ça peut être réalisé par ce gouvernement.

    • Plus je lis les blogs et plus j’apprécie Jean Charest!

      Ce n’est pas tout le peuple qui a la mentalilté de mange-m..de qu’on retrouve sur les blogs;
      Imaginez comme ce serait démoralisant si le premier ministre se moulait aux négativisme de ces gens…
      Ce que j’apprécie de plus le plus chez lui, c’est justement de rester combattif et totalement imperméable au caquetage de gérants d’estrade.
      Il donne une image forte du Québec et il ne se rabaisse pas a leur niveau!
      Ca donne encore de l’espoir!
      Et tant qu’il y aura de l’espoir…il y a de l’avenir pour le Québec!

    • “l’avantage de la suggestion de matelot2, si elle se réalisait, serait de nous épargner de lire ses conneries”
      Comme je le disais precedemment on peut etre matelot sans etre chenapan. ;) Je vous felicite chenapan,vous etes un des rares personnes ici a lire mes conneries,et pourtant il en a bien d’autres sur ce blogue .

    • Selon P. Marois, le gouvernement a atteint le point de rupture. Elle a déjà dit que juste regarder J. Charest la faisait pomper. Qui s’attendait qu’elle aurait une réception objective du discours inaugural? Si les sondages disent vrai, elle est sensiblement au même point que J. Charest et elle n’a pas commencé à gouverner; sans doute est-ce son passé qui la rattrappe. À travers sa lorgnette, peut-elle voir autre chose que des coups bas chez son adversaire… est-ce que le paysage est responsable du daltonisme de celui qui l’observe?

      Je trouve que J. Charest a eu raison de parler de la priorité qui devrait être donnée à l’éducation. Le civisme entre autre, est la base incontestable du milieu éducatif et il adoucit les rapports humains. S’il n’existe pas dans une société, on risque de constater bien des frictions et l’ouverture à l’autre est impensable. Quel apprentissage est possible dans le chaos? Combien de jeunes décrochent parce qu’ils se font mépriser par leurs semblables. Encore faudrait-il que les adultes soient une source d’inspiration pour les jeunes.

      Pour ce qui concerne l’anglais intensif en 6ième année, j’applaudis ce projet. Certains frileux diront que cette initiative peut contribuer à faire reculer le fait français. Si c’était le cas, après 11 ans de scolarité, les milieux majoritairement francophones devraient exceller au niveau du parler et de l’écrit. Est-ce la réalité? Si l’effort ne rencontrait pas tant d’interdit, on aurait pu le proposer et on constaterait des prouesses extraordinaires à l’école et dans la société; l’être humain dans sa totalité se porterait mieux et le français y trouverait le terreau propice à son excellence.

      Le tableau intelligent ne recollera pas le coeur en morceaux avec lequel certains jeunes se présentent en classe, au jour le jour, mais il peut au moins se rapprocher quelque peu de la réalité des jeunes qui, depuis leur tendre enfance, baignent dans une panoplie de moyens technologiques. Le musée a de l’attrait en autant qu’il ne devient pas au quotidien, le milieu de vie.

    • ramses21 16h47
      ramses21 16h49

      ====

      Quand on est rendu à usurper des identités ça montre sa faible capacité à argumenter.

      Jean Émard

    • Pas impressionnée pantoute.

      Il tweake inutilement des affaires qui n’en ont pas besoin, tout en laissant en plan de gros problèmes. C’est comme d’habitude la queue qui branle le chien, comme on dit en anglais.

      Pour le gugusse de lutte contre le cancer, je suis extrêmement sceptique. Depuis quand ce gouvernement a-t-il fait ce qu’il annonçait et surtout mis en place dans les délais une structure efficace.

      Je suis chanceuse d’être encore en vie, en d’autres mots. Mais d’autres y ont passé et c,est totalement cruel et injuste car ils auraient dû survivre ou au moins avoir de meilleures chances.

      Je ne digère toujours pas qu’on fasse porter le blâme des augmentations de coûts aux patients alors que ce sont les bâtisses et les médicaments les principaux responsables de la hausse.

      On en reparlera.

      On verra bien aussi si les soins à domicile vont reprendre ce qu’ils ont perdu… et si ô miracle ils sont s’améliorer. Mais les vieux, ça ne crie pas fort. Alors je n’y crois pas. Allez-vous cloner les infirmières, M. Charest? Faites-leur des conditions de travail décentes et après on en reparlera. (Je suis allée à l’hôpital au moins une fois par mois en 2010, j’ai vu le bordel de mes yeux.)

      Mais je l’attends avec une brique et un fanal.

    • Je n’en reviens pas encore. Ça prend du ”front tout le tour de la tête” et avoir un méchant culot pour nous essayer de nous leurrer encore après huit longues années de fausses promesses non tenues.

      Ça prend quoi de plus aux québecois pour reconnaitre un charlatan qu’on devrait mettre dehors à bon coups de pieds au Q sans attendre plus longtemps.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité