Vincent Marissal

Archive, février 2011

Vendredi 25 février 2011 | Mise en ligne à 6h38 | Commenter Commentaires (47)

En relâche…

plus-belle-plage-au-monde

Demain, le printemps, je m’en fous, je m’en vais dans le sud au soleil…

De retour dans une dizaine.

Vous allez me manquer…

Lire les commentaires (47)  |  Commenter cet article






Jeudi 24 février 2011 | Mise en ligne à 18h36 | Commenter Commentaires (68)

Éducation: quelques réactions au discours de Charest

273185-permier-ministre-jean-charest-prend

«Mon discours inaugural est bien reçu», a affirmé jeudi Jean Charest.

Un peu présomptueux de sa part, je trouve.

Il a toutefois raison de dire qu’en politique, l’unanimité n’existe pas.

Vous êtes nombreux à réagir depuis mercredi aux annonces multiples de M. Charest.

Je retiens, en particulier, deux commentaires d’enseignants.

Le premier, un prof du primaire, dit, avec dépit, qu’à défaut de collègues spécialisés pour venir en aide aux élèves en difficulté, il pourra au moins faire des recherches sur les troubles d’apprentissage sur son nouveau portable fourni par l’État… 

Un autre commentaire, beaucoup plus long, me vient d’un ancien directeur d’école.

Intéressant témoignage d’un homme de «terrain»:

J’ai été enseignant de 6 e année et directeur d’école au primaire , dans un milieu où la population était très divisée sur l’enseignement de l’anglais et du français, Saint Léonard.
J’ai connu dans la même école , les classes bilingues , où les élèves recevaient une demi-journée de cours en anglais et une demi-journée en français, au secteur anglais . Dans la même école , il y avait des classes françaises . Dans ces classes bilingues, les élèves italophones formaient une majorité. J’ai été également adjoint au secondaire dans la même municipalité. Les élèves qui avaient passé par ces classes ou d’autres types, avaient beaucoup de difficulté au secondaire. Les parents voulaient qu’ils connaissent trois langues, or , ils n’en maîtrisaient aucune.
J’ai aussi connu des classes d’enseignement intensif de l’anglais pour la clientèle francophone qui était soumise à différents critères de sélection . Je pense que la majorité des élèves pourraient profiter de cet enseignement , mais il ne faut pas perdre de vue que le cours de 6 e année ne dure alors que 5 mois pour l’académique . Il importerait donc de raffermir l’enseignement dès les premières années du primaure en français et mathématiques. L’enseignement de l’anglais pourrait disparaître de la 1 ère à la 5 e année , afin d’augmenter le temps consacré à ces matières.

Au sujet du discours de M Charest . Celui-ci veut étendre une mesure vécue par un nombre limité de classes à tout le réseau en 6 e année.
En passant , mme Marois, a parlé de spécialistes de matières  actuellement au primaire. Or , au primaire , ce sont des titulaires qui enseignent l’emnsemnble des matières à l’exception de quelques spécialités. Madame Marois devrait mieux s’informer.

Il y a certainement au moins 2 000 à 3 000  classes de 6 e année  au Québec ( en incluant les écoles privées ) .
Comment trouver autant d’enseignants compétents en anglais ? À la commission scolaire de Montréal, les titulaires enseignent l’anglais . Cet enseignement n’est pas vraiment valable . De plus , on ne parle pas de 5 demi journées par semaine , mais de quelques périodes.

M Charest a même précisé que cet enseignement de l’anglais se donnerait durant la 2 e moitié de l’année. Il aurait été préférable de ne pas cibler de semestre , afin de favoriser des échanges de classes entre enseignants. La demande aurait été coupée de moitié.

Bien que cette mesure soit une idée à considérer, il y a loin de la coupe aux lèvres.

 

 

Pierre C Tremblay
Montréal-Nord

Lire les commentaires (68)  |  Commenter cet article






Mercredi 23 février 2011 | Mise en ligne à 22h03 | Commenter Commentaires (146)

Puis, impressionné?

Moi, vous m’avez peut-être entendu à RDI et vous pourrez me lire ce jeudi dans La Presse et sur Cyberpresse.

Je m’intéresse plus à ce que vous pensez de ce discours inaugural.

Au bip sonore…

Lire les commentaires (146)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2011
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728  
  • Archives

  • publicité