Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 29 septembre 2010 | Mise en ligne à 9h28 | Commenter Commentaires (130)

    Quelle destination pour Coderre?

    coderre_denis_rc

    Petit sondage express:

    Denis Coderre entrouvre la porte à un départ d’Ottawa. Où le voyez atterrir?

    - à la mairie de Montréal

    - à la direction du PLQ

    - dans le secteur privé

    - il devrait rester à Ottawa

    - aucune de ces réponses


    • Je le trouve très charismatique. Je n’aurais pas de problème à le voir devenir PM du Canada. Pour le provincial… il faudrait être masochiste.

    • Vu qu’il est un mordu de Tweeter, il devrait continuer à faire le « tweet ».

    • PLQ sans aucun doute

    • M.Coderre finira sans aucun doute à la Mairie de Montréal.

      M.Marissal posez la même question avec Diane Lemieux serait intéressant.

    • Coderre est pas méchant. Comme maire de Montréal? Je ne sais pas, pourquoi pas. Chef du PLQ? Non, il n’a pas le profile quoiqu’il connaît pas mal de monde. Les autres alternatives ne sont pas intéressantes. Ouan! Maire de Montréal tiens. Même si c’est un fédéraleux c’est aussi un québécois qui a bien défendu les intérêts des francophones à Ottawa dans plusieurs dossiers. Qu’on se souvienne de l’affaire Shae Doan entre autre… Pis c’est pas un nono, il a une bonne formation (MBA de l’Université d’Ottawa), bilingue, aimé par la gente artistique (comme si c’était important…), un peu «people», y passe bien quoi. Mais bon, mon opinion ça vaut ce que ça vaut…

    • Dans le costume de Badaboum pour le retour des Nordiques à Québec…

    • Je le vois à la mairie de Montréal, mais les élections ne sont que dans 3 ans … ce qui signifie que plusieurs rebondissements peuvent survenir d’ici là. Je ne suis certainement pas son plus grand fan, mais je crois qu’il est dynamique et qu’il sait mettre de l’avant ses idées. Nous avons besoin d’un maire fort de caractère à la Labeaume pour faire avancer les dossiers chauds de la ville de Montréal.

      Pour ce qui est de la chefferie du PLQ, j’en doute fort, car je crois que ce sera le PQ qui gagnera les prochaines élections. Jamais un parti politique n’a gagné 4 élections de suite au Québec, et avec tous les “scandales” qui éclaboussent le PLQ depuis sa réélection, et je ne crois pas que ca va s’atténuer, le parti d’opposition profitera de la grogne des électeurs québécois. En ce sens, je ne vois pas l’intérêt d’un M. coderre prendre les rênes d’un parti politique qui risque de se retrouver dans l’opposition d’ici 3 à 4 ans.

      Rester à Ottawa ne semble plus être une priorité pour cet homme. Il n’est plus dans bonnes grâces du Parti libréral du Canada, mais l’a-t-il déjà été? Une question qui mérite d’être débattue. Il est député de Bourassa depuis 13 ans et je crois que le temps est venu pour lui de songer à autre chose après la prochaine campagne électorale. Il devrait tout simplement démissionner de son poste et tenter sa chance dans le milieu privé pour le moment.

      Donc, le privé pourrait s’avérer une étape importante avant de se lancer dans la course pour la mairie de Montréal. Cela lui changerait les idées et il ne serait plus contraint d’utiliser ce langage politique. 2 ou 3 ans dans le milieu privé et ensuite une tentative pour devenir maire de Montréal … voilà ce que j’entrevois pour ce monsieur. Par contre, il ne semble pas presser de laisser son siège de député fédéral et jusqû’à preuve du contraire, il demeurera député pour encore quelques mois et/ou années.

      En somme, je lui conseille de quitter le milieu politique fédéral, de travailler quelque temps dans le privé et ensuite, se lancer pour la mairie de Montréal. Cela me semble le parcours le plus intéressant et le plus logique s’il souhaite vraiment changer d’air et fuir le milieu bureaucratique de la capitale fédérale.

    • Mairie de Montréal

    • … a la mairie!!!!! Coderre ET Labeaume… le bonheur!!

    • Honnêtement, je n’ai jamais pu supporter le personnage. Alors en autant qu’il disparaisse pour toujours …
      Pierre Denis

    • Ça ferait un peu d’action à la mairie de Montréal sans avoir besoin de scandales et d’enquêtes policières! J’imagine les discussions avec le maire Labaume, ça ajouterait un certain dynamisme dans la politique municipale…

    • Pourquoi pas president du club optimiste de Montreal-Nord??

    • f) Toutes ces réponses….

    • Pourrait-on ajouter: – Rester chez lui ? et surtout: – Ne pas se ramasser dans les médias

    • Sur le toit du Stade.

    • Mairie de Montréal !

      Ca peut pas être pire de toute façon.

    • Quelle destination pour Coderre?

      Cet homme me surprendra toujours par la grosseur de son égo. Je vais lui en suggérer une place pour *attérir*: au Zoo de Granby. Section des primates à grosse tête.

    • @ carbone-14: J’appuie fortement cette suggestion…

    • Ambassadeur pour les extraterrestres. Mals malheureusement, le poste est déjà comblé.

    • J’ai une peur bleue qu’il finisse à télémétropôvre.

      Je pense qu’il est prêt à n’importe quoi pour se faire aimer, cela fait de très mauvais chefs de parti en général.

      Pour moi le parti libéral du Québec est tellement mal pris qu’il n’est pas impossible que ses membres tentent de le recruter. Même si ses racines sont peu profondes dans ce parti, souvenez-vous de Charest: ses racines au PLQ n’étaient vraiment pas profonde non plus. Son revirement “nationaliste” fait en sorte que je pense qu’il commence à préparer une arrivée sur la scène provinciale.

    • Denis Coderre a trop d’envergure pour se présenter comme maire de Montréal. La Ville a besoin d’un excellent gestionnaire mais pas d’un politicien qui a fait ses classes…et a gradué avec grande distinction, même s’il s’est “pogné” avec le supérieur lors de la remise des diplômes. Effectivement il semble s’être “brûlé” au fédéral, mais le Québec a besoin en ce moment d’un leader fort, qui en a vu d’autres, qui n’a pas la langue dans sa poche et qui est doté d’un certain charisme. Je pense que le Parti Libéral devrait sérieusement considérer sa candidature s’il se montre intéressé. Le Premier Ministre actuel vient du Fédéral lui-même mais je crois que la transition pour monsieur Coderre serait moins difficile compte-tenu qu’il s’est impliqué déjà beaucoup au Provincial et qu’il connaît mieux la réalité québécoise qu’un Jean Charest à l’époque. Évidemment son ego lui a joué des tours par le passé et il aura avantage à le dompter; mais ça prend tout de même un ego fort pour vouloir diriger une Province.

    • Le transformer en statue pour symboliser aux générations futurs, le fait qu’au début des années 2000, nos élites ont délaissé la politique et comme la politique a horreur du vide, le vide s’est emparé de la Politique…

    • Je crois qu’il aboutira à la tête du PLQ. M. Coderre est un homme de pouvoir. C’est parce qu’il en a pas qu’il désire voir en dehors du PLC. Ce sera une lourde perte pour ce parti. Et je le crois capable de renverser la vapeur car madame Marois est peu populaire. Faites donc un sondage sur qui serait le chef le plus crédible. M. Coderre croit en ce qu’il fait. A force de bras, il est parvenu à faire admettre à Doan ses torts. Rien à voir avec la politique cependant mais ca prouve comment il est persévérant.

    • Le bon peuple en a assez des magouilleurs et des politicailleux à la morale élastique, omniprésents chez les libéraux et à la mairie de Montréal,… mais ils veulent avoir Coderre chez les libéraux et à la mairie de Montréal. Rien à comprendre.

      La seule bonne place pour Coderre serait dans un champ de maïs, déguisé en épouvantail pour faire peur aux corbeaux.

      Au fait, qu’est-il advenu de l’affaire des généreux contrats attribués par les libéraux à la maison d’édition qui fut brièvement l’employeur de Coderre entre ses défaites électorales dans les comtés de Joliette, Bourassa et Ste-Marie-St-Jacques?

    • La question faudrait la demander à votre patron, vous savez chose là…….Desmarais
      Simon L.

    • Je le verrais bien au Clud des Ex à la place de Liza Frulla qui n’est jamais bien convaincante. Sinon, le choix “Rester chez lui” me semble aussi une bonne idée.

    • Il devrait remplacer Ignatief.

      Au Québec, il devrait oublier ça car sa réputation a été entachée par le scandale des commandites et il a attaqué en justice Gilles Duceppe à cause de cet “entachage”. Avec le climat installé par ces politiciens qui se lancent des poursuites comme ça (ex: Charest contre Bellemare), c’est rendu qu’on va toujours avoir seulement des avocats comme politiciens ici, à cause de la menace que ces avocats laissent planer sur ceux qui les critiquent. On voit ce que ça donne à long terme dans l’opinion collective, ce style d’attaques pugnaces.

    • Lui, aspire sans doute aux plus hautes sphères du pouvoir, mais M. Coderre a beaucoup plus le profil du maire que du PM

      Chose certaine, un des rares politiciens qui est divertissant à suivre, qui n’a pas peur de se mettre le nez dans le trafic.

      9-4-10

    • coderre un liberal federaliste , est un ami de plusiers journalistes c’est tres inquietant
      un coderre implique dans le scandale des commandites ami avec des journalistes
      gauchistes
      il fut un des pires ministres du sport (un gros badaboum)
      il ne faut pas oublier que les quebecois aiment les losers EX ( labaume veut
      faire batir un arena avec mon argent pour des millionnaires et le monde l’aiment)

    • partir en vacance au mille îles, un an par île…

    • Moi aussi je le verrais bien à la mairie de Montréal. Coderre a bien des défauts, mais il a livré la marchandise dans son rôle de lieutenant québécois d’Ignatieff: avant de se brouiller avec son chef, n’avait-il pas réussi à trouver des candidats dans presque toutes les circonscriptions pour un parti qui n’existe plus au Québec ailleurs que dans les circonscriptions anglophones?

      Je dirais même que la mégalomanie de Coderre et son irrésistible besoin d’attention médiatique rejailliraient sur Montréal, comme avec Régis Labeaume à Québec.

      Et avec ces deux-là, ça donnerait des chicanes Montréal-Québec assez spectaculaires. Que de divertissement pour beaucoup moins cher que le prix d’un nouveau colisée!

    • ça serait bien qu’il demeure à Ottawa , mais il sait qu’il est brûlé là bas alors il veut se recycler au Québec , c’est évident

      aucun doute qu’il lorgne la place de Charest au PLQ…

      mais il ne faut pas oublier qu’il a eu des “”problèmes”" avec le scandale des commandites, aujourd’hui il fait attention et tente de se refaire une virginité, mais il y a 10 ans il était en plein dedans…. et s’il faisait une campagne pour la chefferie libérale,,, çà ressortirait…

      il devrait aller à la mairie… le maire Tremblay est à son dernier mandat… mais à part être député et parler à la radio a-t-il fait autre chose dans la vie

      Please, please n’en faites pas un second Lapierre, laissez les ondes à des journalistes compétents

    • À la mairie de Montréal.

    • SVP soyez sérieux, je déteste Denis Coderre plus imbésile que lui ce n’est pas possible.

    • Mme lavaloise84,
      SVP soyez sérieuse.

    • Votre question est courte; ma réponse l’est tout autant; voici:

      R.: à la retraite!

      Merci de préserver ma santé mentale ainsi… lol :)

    • Je crois que M. Coderre devrait se faire oublier durant quelques années. Aller au PLQ serait un suicide professionnel puisqu’il serait presque certain de perdre les prochaines élections parce que le PLQ dirige depuis un certain temps. La mairie de Montréal? Je préférerais y voir Gilbert Rozon. Je crois que ce dernier a fait ses preuves comme visionnaire. Qui a oublié son entrevue aux Francs-Tireurs, dans laquelle il déplorait la stagnation de Montréal?

      J’imagine mal M. Coderre maire de Montréal. Pas parce que je ne le pense pas compétent, mais parce qu’il est un politicien professionnel alors que Montréal a plutôt besoin de quelqu’un qui agit. Vivement le privé pendant quelque temps pour M. Coderre!

    • Ça prend un job de clown pour Coderre, alors la mairie de Montréal me semble sur-mesure pour lui. Avec son expérience au parti libéral, on va rien voir des enveloppes brunes à moins que….

    • Coderre est un bon soldat et un excellent go-getter.
      Comme maire, ce serait presqu’une copie de Labeaume. Il en mène large et est capable de faire arriver les choses.

      Mais comme PM, pas sûr.

    • J’ai su le mois dernier que Coderre tantait d’évaluer ses chances de succéder à Charest alors qu’il visitait certaines personnes à Laval.

      Il est même en train de tester la possibilité de former un nouveau parti avec d’anciens membres du PLQ, du PQ et de l’ADQ… Il semble être le seul à voir des choses que nous ne voyons pas chez lui. Pauvre Denis. Je lui donne au moins le mérite d’avoir souligné à la radio que les gens voulaient des politiciens plus authentiques. Le dire est une chose, mais n’efface pas des années de langue de bois.

    • Je vois que les suggestions ne manquent pas. Et elles sont toute aussi valables les unes que les autres.

      On aimerait juste qu’il fasse pas trop de bruit (et je suis poli).

    • Moi je crois qu’il va s’accrocher au PLC jusqu’à ce que ça s’ouvre à Montréal (dans 3 ans…) il n’est peut être pas un gars d’action , mais il sait s’entourer et ça c’est une bonne qualité pour un leader…

      Et d’ici 3 ans, si Ignatieff se brûle il sera candidat au leadership soyez en certain…

    • @ simbo007 qui a écrit: «Denis Coderre a trop d’envergure pour se présenter comme maire de Montréal. La Ville a besoin d’un excellent gestionnaire mais pas d’un politicien qui a fait ses classes»

      La mairie de Montréal est un poste prestigieux qui nécessite d’être à la fois politicien redoutable et gestionnaire avisé.

      Coderre est un battant. Je le vois bien à ce poste qui nécessite une personne sachant lutter avec acharnement pour défendre le mieux-être des Montréalais de quelque allégeance qu’ils soient. Bien qu’à la mairie de Montréal la question libéral-péquiste-conservateur-marxiste est secondaire, l’expérience en politique fédérale de Denis Coderre est un atout.

      @ tous

      1. J’en ai perdu un bout ou quoi? Coderre a été per-son-nel-le-ment impliqué dans les commandites?

      2. Des commentaires genre “le clown”, “Badaboum”, “club Optimiste” et tutti quanti vous discréditent VOUS et non pas Denis Coderre. Apportez des arguments au lieu de vos états d’âme. En passant, MACLEAN’S parlait de la pauvreté de l’argumentaire des Québécois… Si on le faisait mentir pour une fois? Conseil d’amie.

    • Me semble qu’il ferait un bon bouffon à Tout Le Monde En Parle. Dany a l’air d’avoir épuisé toute sa collection de farces faciles.

    • Bonjour, comme remplaçant de Gérad D. Laflaque.
      Bernard Ouellet

    • Denis Coderre est l’archétype même du politicien de carrière nourrissant le cynisme de la population envers la politique…

      Montréal ou la province de Québec ont autant besoin de Coderre que d’une claque sur la gueule…! Ce qu’il faut à MTL et au Québec, ce n’est pas un politicien carriériste… c’est un “do-er” qui va faire la job sale, le ménage, et se retirer ensuite (un peu à la mairesse Boucher dans le temps).

      Kid Kodak Coderre… svp lol

      Juste pour le fun, en terminant: http://www.youtube.com/watch?v=Ze1CDGbIfWY et http://ovni-enlevements.forumchti.com/videos-temoignages-traitant-du-sujet-des-ovni-extraterrestres-f11/denis-coderre-a-vue-un-ovni-a-l-age-de-15-ans-denis-coderre-a-ete-l-ancien-directeur-du-partie-liberal-du-canada-au-quebec-video-temoignage-t573.htm

    • Direction du PLQ; Charest doit partir dans l’intérêt des libéraux. Pour ma part, je me réjouirais qu’il reste.

      @+

    • Je verrais Coderre comme ambassadeur du Canada en Islande parce que Harper à de la misère à trouver un volontaire pour y aller. On serait alors débarrassé du petit gros pour longtemps.

      Laurier Boivin,
      Longueuil

    • Deux clown, un à Québec et Coderre à Montréal..parfait…

    • Imaginez ça deux secondes…. les deux villes les plus importantes de la province menée par deux rigolos comme “le maître de Québec” et “E.T. Coderre”… ouch

    • Denis Coderre n’ira jamais se fouttre dans le merdier du PLQ. Il sait que l’usure du pouvoir va descendre en flames le PLQ au prochaines élections. Comme tout bon politicien, Coderre veut être calife à la place du calife. Donc, hors de question d’être PM pour 3 mois, entre le mois de mai 2013 et septembre 2013 …

      Il va donc se retourner vers Montréal. Avec Louise Harel qui perd des plumes, il pourrait facilement prendre Vision Montréal. Ou Projet Montréal, s’il a l’âme à gauche.

    • D’apres moi si Coderre veur laisser Igantieff c’est qu’il pense qu’Ignatieff ne seras pas élu.
      Peut etre qu’il ne se sent plus a l’aise avec Ignatieff qui dit tres bien connaitre les Québécois.

      Tellement qu’Ignatieff lui as préférer comme lieutenant quelqu’un de tres représentatif du Québec ,le cosmonaute Marc Garneau qui as aluni dans le compté de Wesmount pour se faire élire

    • CODERRE FOR PM !

      Il serait un excellent premier ministre du QC, il connait beaucoup Ottawa et il remettrait le PQ a sa place et Popoline prendrait sa retraite for sure!

    • je suis pas dans le casting, mais me semble que je le verrais faire des annonces de dentifrice !!

      (une fois que c’est sorti du tube…)

    • À l’émission Bazzo pour prendre la place de Vincent Marissal…
      ben non, c’est une blague !
      En fait, je le verrais, je le verrais… je le verrais pas pantoute… et ça serait parfait !

    • Il y a plusieurs excellentes suggestions, jusqu’à maintenant, sur le blogue… LOLOL!

      Si jamais Youppi a besoin de vacances, Denis Coderre ferait un remplaçant parfait en tant que mascotte du CH, surtout que le costume lui irait à ravir, j’en suis certaine… :)

      Tiens, j’y pense: pourquoi pas maire de Hérouxville; il apporterait de la couleur à cette ville, qui est malheureusement tombée dans l’oubli, depuis quelques temps.

    • Les clowns devraient tous aller travailler pour le privé.

      Il est loin le temps où nous avions de vrais politiciens.

    • N’importe où. I love him.

    • Un autre faux prophète qui est sans style et sans substance. Un fort-en-gueule aux airs folkloriques, un brasseur de vide sans idées et sans idéal. Si la majorité est prête à aimer ça, c’est qu’elle veut un bon “show” plutôt qu’un bon gouvernement. Le Québec n’est pas prêt de sortir du bois… Autant aller se jeter en bas du pont tout de suite.

    • PLQ sans hésitation, mais seulement s’il connait le mot magique qui pourrait l’y faire entrer, ce qui ne sera pas possible avant deux mandats avec Pauline Marois aux commandes du gouvernements. En fait il faudrait qu’il y fasse une entrée à la Jean Charest: parti aux abois, désorganisé et déchiré. Donc rien pour le court terme.
      La mairie s’il sent ses chances trop minces d’entrer au PLQ par la Grande Porte. Mais ce serait un second prix.
      Dans tous les cas, son air baveux et bagarreur le destine à un poste de leader. À notre grand dam : on a déjà assez de devoir supporter le maire de Québec faire le fanfaron dans les médias!

    • Pas capable de le blairer depuis longtemps (je suis de son comté…et je vote pas de son bord donc…). Cependant, c’est une superstar de la politique et de le voir (ou le penser) à la mairie de Montréal…WOW! Non seulement la ville redorerait instantanément son blason, mais ça pourrait même emmener davantage de gens à s’intéresser à nouveau à la politique. Le gars ne laisse personne indifférent, tout le monde le connais et soit on l’aime, soit on le hait. Moi je l’ haïs, mais s’il se présente à la mairie…je vote pour lui!

    • À la tête du bloc Québécois

    • Je répondrais :

      - aucune de ces réponses.

      Comme il dit aiiiiiiimer Montréal-Nord inconditionnellement… pourquoi ne se présenterait-il pas à la mairie de cet arrondissement?

      Je ne lui ferais pas confiance pour un poste plus élevé… où il faut vraiment de la crédibilité.

    • Nous sommes en 2010… Come on! La majorité des gens ne voteraient pas pour ça, tout de même!!!!!!!

    • @ montréalaise: qui en a manqué un bout au sujet des liens entre M. Coderre et la triste histoire du scandale des commandites

      d’abord ‘”LCN 13 mars 2004 a annoncé que – “”"Jean Chrétien, Alfonso Gagliano, Don Boudria et Denis Coderre savaient tout sur la gestion des commandites fédérales.”"”

      Radio-Canada a à quelques reprises souligné les impardonnables “fins de semaines ” que M. Coderre a passé au chalet de son ami Claude Boulay, président du Groupe Everest (au coeur du scandale)… sans oublier le vidéo que M” Coderre a fait pour son ami Claude Boulay lorsque ce dernier a fêté son 50e anniversaire…. ce vidéo a passé sur les ondes de Radio-Canada et ne laissait aucun doute sur l’amitié entre Denis et Claude

      Le livre du journaliste Daniel Leblanc contient de longs passages au sujet de l’amitié entre Boulay et Coderre… et l’histoire à l’effet que M. Coderre ait résidé dans l’appartement que son ami Claude possédait à l’ÏLe des Soeurs….

      à lire D. Leblanc: Nom de code, Ma chouette: Le scandale des commandites, (2006) Libre expression

    • On peut dire ce qu’on veut contre Denis Coderre, mais comparé à Gérald… On parle quand même d’un «Up grade» lol.

      @ snowhite2.0 … a la mairie!!!!! Coderre ET Labeaume… le bonheur!!

      Imaginez… le retour des Nordiques relol.

    • Peut imorte ou il sera, çà reste un bouffon!

    • “2. Des commentaires genre “le clown”, “Badaboum”, “club Optimiste” et tutti quanti vous discréditent VOUS et non pas Denis Coderre. Apportez des arguments au lieu de vos états d’âme. En passant, MACLEAN’S parlait de la pauvreté de l’argumentaire des Québécois… Si on le faisait mentir pour une fois? Conseil d’amie.” – montrealaise

      ==

      Coderre s’est discrédité lui-même et les sobriquets ne font que refléter ça. Et c’est pas les commentaires de ses “cheerleaders” qui va lui redonner de la crédibilité.

    • Il y a deux semaines nous avions les états d’âme de Benoit Pelletier à Ottawa. Aujourd’hui Denis Coderre se fait disponible à Montréal et Québec. Nous sommes tellement chanceux d’avoir des politiciens rejetés qui refont surface. Pelletier pourrait pencher pour un des trois partis fédéralistes à Ottawa. Coderre se ferait une tâche de bien représenter les électeurs à Montréal ou Québec. Chef d’un parti de préférence. Ces oiseaux migrateurs sont sans limites d’imagination! La vraie question demeure:’ Est-ce que les québécois ont besoin de ces esprits libres en provenance de la stratosphère?’ Il y a un grand manque d’oxygène là-haut.

    • S’il doit absolument quitter le fédéral, je le veux au PLQ, tout d’un coup je me mttrais à voter, pour eux autres. Sans blague, je suis comme Patrick, autant il me tombait sur les nerfs, autant il me fait parfois tomber sous le charme. J’aime sa grande gueule, son front de boeuf et sa capacité à rompre avec la ligne de partie. Au fédéral, il est vraiment rafraîchissant, c’est pas difficile mais quand même, ils dorment tous au gaz, même le bloc depuis quelque temps.
      @youbablue J’aime encore mieux un showman qu’un tapis.

    • Pourquoi personne ne parle de la déclaration de Coderre de 1993?

      Après avoir perdu le comté de Bourassa aux mains de Osvaldo Nunez, Coderre a dit en public qu’il aimerait bien que l’on déporte les immigrants souverainistes.

      Il a plus tard été récompensé en devenant…….ministre de l’immigration!

      Faites vos devoirs messieurs les journalistes.

    • En tant qu’ex résident de Montréal Nord je sait tout cela depuis longtemps.

      Coderre est le seul fédéraliste pour lequel je voterais…

    • Le bonhomme Carnaval ou Badaboum…Quoi d’autre pour ce clounne?

    • Aucune de ces options, mais à un poste de direction du CRTC, à la RIO ou comme umbudsman (Radio-Canada, ou autre) pourquoi pas. Monsieur Coderre a de bonnes oreilles et il pourrait bien accomplir ce genre de tâches.

    • Je n’aime pas le personnage (un libéral en plus), mais je dois admettre qu’il fait du bon boulot.
      Ma réponse: La mairie de Montréal.

    • Il nous a prouvé au cours de toutes ses années en politique qu’il était un bon acteur doté d’une grande gueule. En plus, ses formes adipeuses me font dire qu’il pourrait être pressenti pour le rôle de ‘Grasdouble’ dans un prochain Austin Powers.

    • montrealaise

      29 septembre 2010
      14h09

      Respirez !

      On s’en tape de son avenir à ce mec !

    • Pourquoi pas maire de Montréal ? On aurait enfin quelqu’un qui ferait avancer les choses et aurait des projets. Pas quelqu’un qui serait une marionnette. On a besoin de vie dans cette ville.Il ne se passe plus rien d’intéressant(à part les arts).Qu’attendez-vous M Coderre.On a besoin d’action pour se garder en forme et vivant.

    • La situation dans laquelle l’a placé Ignatieff était une rebufade et il s’en est tiré

    • Vive le maire Coderre

      Je l’ai dit à Lagaçé : un grande geule qui veut se faire voir et qui en doit une à Toronto ! C’mon ! Il a mon vote.

    • Quebecor (J J Samson) et Gesca , ainsi que Télé QUébec ont mis le même jour à l’avant plan la personne de Denis Coderre en suggérant qu’il pourrait remplacer Charest à la tête du Parti Libéral du Québec…

      ce n’est pas une coincidence si on les met en relation avec les informations du Devoir. (le sondage Léger Mktg… où il figure en 1ere place pour remplacer Charest avec 11% des votes)

      Mais surtout avec l’information du Devoir de samedi dernier à l’effet que Jean Charest briguerait le poste de Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie lors du 13e Sommet qui aura lieu à Montreux en SUisse dans 3 semaines soit du 22 au 24 octobre. Il aurait l’appui déterminant du Président Sarkozy pour remplacer le Président Abdou Diouf

      alors il y a urgence, trois semaines c’est court, c’est le rush pour faire les tests, la promotion, etc.

      le fait que la Commission Bastarache ait décidé de remettre son rapport en janvier 2011 permet à Charest de partir tout blanc

    • Maire de Montreal ….all the way

    • Animateur d’une émission d’information au canal V, ou de galas à « Juste pourrir »

    • Bonsoir,
      Monsieur Denis Coderre joue la carte nationaliste beaucoup trop à mon goût et cela sent la récupération de tout le mou nationaliste qui afflige le Québec. En tant que Canadien, je préfère perdre une ou des élections fédérales et de gagner à l’usure. Qu’une grande majorité de québécois cogitent et stagnent assis entre deux chaises, c’est leur ambivalence qui leur fera un jour retrouver leur lucidité en se retrouvant lourdement sur le cul, entre les deux chaises. Et ça, cela vous ramène à la raison, il suffit d’attendre qu’un gars ou que la fille vieillissent enfin pour retrouver la logique. Au plaisir, John Bull.

    • Il y a de ces politiciens populistes qui savent cristalliser l’opinion publique dans tous les événements importants. M. Coderre en est un. Il s’invite partout, si bien qu’on finit par croire qu’il serait plus compétents que les acteurs de ces événements. Il est un gérant d’estrade habile avec les mots. Il ne manque pas d’opportunisme et de naucissisme. Il donne toujours l’impression d’être au-dessus de la mêlée. Plusieurs lui attribue des atomes crochus avec Labeaume. Un devrait suffire au Québec…

    • Si Coderre reste à Montréal il peut occupé le poste qu´il veut!

      Calleur de Bingo dans un sous-sol d´église

    • Qu’est-ce que Denis Coderre a déjà fait pour Montréal? A-t-il jamais manifesté une sensibilité particulière pour Montréal? A-t-il déjà exprimé une vision de l’avenir de Montréal? À la mairie de Montréal, il nous faut une personne qui connait notre ville, qui l’adore et qui comprend les facteurs profonds de succès d’une ville. Pas un politicien de carrière en quête d’un nouveau défi. Après le désastre Louise Harel, va-t-on sauter encore une fois sur le premier nom connu dans l’espoir d’avoir enfin trouvé le sauveur de Montréal?

    • Toutes les réponses sont bonnes, il connait tous les collecteurs de fonds des trois niveaux de

      Gouvernement, le circuit des enveloppes brunes, la fillière Italienne… enfin le meme

      parcours que M. Jean Charest…ca C des conditions gagnantes, très kid kodack, populiste…

      ect., ect., ect. a Win Win situation and let the good time roll…

    • Dear John Bull,

      Liberté d’expression…d’un coté des menteurs, de l’autre des dupes

      Les menteurs se présentent chez Bastarache, it run in the family, c’est congénitale

      Les Dupes aiment bien les voir en action sur leur Led Tv set

      sound a bit like “Desperates HouseWives”…mais la beauté en est absente, par contre pour le

      ridicule on est bien servi.

    • Je le vois très bien à la mairie de Montréal qui en grand besoin de leadership et j’ose croire de probité sans équivoque aucune. Je me demande si Coderre remplit bien cette exigente commande.

    • J’aime bien ce Monsieur Coderre, moi il me fait rire, en tout cas pas mal plus que le petit Napoléon de Québec. La mairie de Montréal lui irait comme un gant(Tremblay serait plutôt du genre mitaine…). En plus, contrairement a la chefferie du PLQ, la job à Montréal est disponible!!! Vivement une grande gueule pour rabrouer ce connard de Labeaume!

    • Coderre: au cirque, en Monsieur Joyal (Jovial).

    • La cassette à Coderre:
      Ca va?
      En forme?
      On va passer le message
      Ca va?
      Salut

      Avec ça un politicien peut faire une brillante carrière sur toutes les scènes politiques… malheureusement.

    • Géo dans un Club Med, très loin d’ici…

    • Moi, je le verrais bien comme ¨ Ambassador at large ¨ surtout en afghanistan.
      IL a déja fait ses frais. Il devrait y retourner comme renifleur de mines

    • En Corée du nord

    • Je le verrais bien ambassadeur en Afghanistan.

    • Le caractère du côté du PQ pour faire taire les belles mères, la bonhommie à la mairie…drôle de ping pong Mtl-Qc, la shape …ok je passe

      La crédibilité en tant que politicien avec Amir Khadir

      Pour sortir Charest du pouvoir avec ses zaaamis, au PLQ…

    • Les membres du PLQ n’hésiteront pas à montrer la porte de sortie a Jean Charest, et ils pardonneront au successeur éventuel de perdre les prochaines élections. Denis Coderre a peut-être été écorché par le scandale des commandites, mais en politique ça fait déjà une éternité de cela. Pour le moment, ça prend quelqu’un qui pas touché aux scandales (révélés) du présent gouvernement. Au moins, ce ne serait pas du “in-breeding” comme au BQ et le PQ.

    • Mairie de Montréal!

    • @ inspecteurbronco

      Ce que vous affirmez m’étonne beaucoup. Quelles sont vos sources et si cela a été dit, c’était dans quel contexte? Une farce sortie de son contexte? merci de me donner une source sérieuse i.e. non partisane. Merci.

      [Après avoir perdu le comté de Bourassa aux mains de Osvaldo Nunez, Coderre a dit en public qu’il aimerait bien que l’on déporte les immigrants souverainistes]

    • @ antoine111

      merci de vos éclaircissements. Je vais continuer ma recherche.

    • le mettre a la place andré pratte

    • @ ramses2.1
      [Coderre s’est discrédité lui-même et les sobriquets ne font que refléter ça. Et c’est pas les commentaires de ses “cheerleaders” qui va lui redonner de la crédibilité.]

      Je suis contre les sobriquets pour nommer les gens -en politique et en d’autres domaines- sauf quand il s’agit de sobriquets affectifs genre “Flower” pour Guy Lafleur par exemple. En politique, j’aime qu’on respecte le poste et la personne qui l’occupe et ce, peu importe l’allégeance des uns et des autres. Donc, La Castafiore, Le frisé, Badaboum et… (comment appelle-t-on Labeaume pour se moquer de lui?), je suis contre cela. Je trouve que celui qui crie des noms s’abaisse lui-même en montrant son peu d’envergure et la faiblesse de son argumentaire. Il m’est probablement arrivé d’utiliser cette manière de faire mais j’essaie de me tenir loin de ça.

      Les deux hommes politiques de qui je me sens le plus près idéologiquement sont Duceppe et Khadir. Mais… je ne suis pas indépendantiste, ni souverainiste, ni séparatiste. Je me sens libre de voter pour qui que ce soit qui est un battant et déterminé à défendre ses commettants en autant qu’il ne représente pas la droite genre les réformistes de Harper ou l’ADQ.

      Si ma description idéologico-politique correspond pour vous à une “Cheerleader” et bien… séchez avec votre sobriquet.

    • Il serait parfait comme maire de l’arrondissement de Montréal-Nord, mais pas plus.
      Il serait alors en position de disputer les budgets d’arrondissements avec le bloquiste M. Ménard d’Hochelaga-Maisonneuve-Mercier.

    • Maire au lac Touchette à la place de Peter McLeod…

    • J’ajoute mon petit commentaire même s’il se fait tard pour le faire. Je crois que M. Coderre ressemble beaucoup à M. Labeaume sur bien des points intéressants, voire nécessaires pour occuper le poste de Maire de Montréal. Il pourrait faire la contre-partie de M. Labeaume et défendre Montréal qui est toujours attaqué par Québec. Il a le charisme et les compétences pour le faire. Enfin, c’est un bon politicien et je lui souhaite bonne chance, peu importe son choix.

    • Toute personne a ses contradictions.

      On peut détester les sobriquets mais être mort de rire en visionnant cette video d’une télévision suisse (TSR) sur l’affaire Bettencourt/Sarkozy dit Speedy Gonzales/et plusieurs autres ministres et financiers.

      C’est de l’HUMOUR intelligent qui explique clairement en 3 minutes une situation politico-financière rocambolesque en France. Faits de cette manière, j’accepte les sobriquets car ils ne sont pas vides de sens en soutenant une thèse.

      À voir absolument: http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=9070

    • Comme animateur, à la Mario Dumont?

      Moi, perso, je le vois bien à Des kiwis et des hommes.

    • “Je trouve que celui qui crie des noms s’abaisse lui-même en montrant son peu d’envergure et la faiblesse de son argumentaire. Il m’est probablement arrivé d’utiliser cette manière de faire mais j’essaie de me tenir loin de ça.” montrealaise

      ===

      Bien sûr on est tous en principe contre ça. Mais sur un blogue on ne peut pas s’ettendre à des analyses politiques songées (en tout cas j’en ai jamais lu) et faut vivre avec le médium et les excès qu’il permet.

      Sur la forme, je suis d’accord avec vous, et il faut se surveiller pour ne pas abuser des noms d’oiseaux. Mais sur la fond je continue de penser que Coderre est un clown. ;)

    • Dans un collecteur.

    • Dans le domaine favarisé de la collection ??

    • À ”Codère & Lapierre” à TIVIA comme duo politicocomique , ce sont les Ding et Dong de la politique !

    • @ montréalaise

      Voici en intégralité la déclaration hostile de Doug Young (ancien député libéral) à l’endroit des immigrants souverainistes:
      « En mai 1996, alors que des questions sont posées en chambre sur l’étrange accélération du processus d’acquisition de la citoyenneté pendant les mois précédant le référendum, le ministre libéral fédéral Doug Young affirme avec un aplomb de débardeur qu’il n’est pas « normal » que des néo-québécois, comme le député bloquiste d’origine chilienne Oswaldo Nunez, prônent la souveraineté.
      « Je vais vous dire ce que je pense, dit Young : s’il (Nunez) n’aime pas le pays, qu’il s’en trouve un autre. Absolument.» »

      Denis Coderre, battu par Nunez lors de l’élection, n’a jamais blâmé Young pour ses propos et ne s’en est jamais dissocié.

      Voici le lien:
      http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/madame-cachez-cette-intolerance-que-nous-ne-saurions-voir/345/

    • Bonjour,
      Monsieur Denis Coderre s’est toujours affiché comme un défenseur du nationalisme québécois en se faisant le porte parole du MOU qui permit d’atteindre le 49.4 % au référendum de 1995 au lieu du vrai score qui aurait dû être aux alentours de 35% à 38 %. En s’affichant comme porte parole du MOU nationaliste, il a par la bande empêché ceux ci de devenir des DURS et même de tomber dans le camp des PURS et des DURS. Il faut bien dire qu’en politique, un mercenaire a souvent la tâche de jouer dans un mauvais rôle afin de récupérer quelques miettes de plus dans les urnes pour le parti qu’il représente et Monsieur Denis Coderre joue bien du violon pour mettre de l’ambiance dans les rigodons et les sets carrés de cette danse nationale. Et ne soyez pas surpris que cet animateur dans l’âme finisse dans le jargon nationaliste comme calleur de sets carrés en disant aux nationalistes médusés : Changez de bord car vous vous êtes trompés…. Au plaisir, John Bull.

    • Moi je le vois à nul part, c’est juste un opportuniste qui aime se faire voir partout, et qui parle la plupart du temp juste pour se faire du capital politique. Il a pas assez de couille (comme la plupart des Libéraux) pour dire le font de sa penser à propos de Michael Ignatief.

    • “…le 49.4 % au référendum de 1995 au lieu du vrai score qui aurait dû être aux alentours de 35% à 38 %.” johnbull

      ===

      Merde la prochaine fois on va demander ; John Bull le “vrai score” plutôt que de perdre du temps à faire un référendum. MDR

    • Je me joins à kirkpitaine et j’ajoute … avec un gros mollusque…

    • Qu’il aille au Bloc ou au Parti Québécois ! Là, au moins, il sera utile à quelque chose !!!

    • J’ai trouvé!!!

      Il devrait faire la collection d’argent, dans le but de financer le nouvel aréna de Québec… yes… ;-)

    • Il devrait s’acheter un bar.

    • @ ben_delalure

      30 septembre 2010
      19h50

      Allons dont, sans être du tout cynique : s’il n’était pas opportuniste, il ne serait tout simplement pas en politique, ne croyez-vous pas ??

    • Coderre a un nouveau look. Il fait une diète le limitant à un smoke meat par jour. Hier il était à deux!

    • “Il y a de ces politiciens populistes qui savent cristalliser l’opinion publique dans tous les événements importants. M. Coderre en est un. Il s’invite partout, si bien qu’on finit par croire qu’il serait plus compétents que les acteurs de ces événements. Il est un gérant d’estrade habile avec les mots. Il ne manque pas d’opportunisme et de naucissisme. Il donne toujours l’impression d’être au-dessus de la mêlée” (sansouate 29 septembre 2010 23h53)

      Avec une description semblable, il a le profil pour être chef du Bloc….

    • @ bajo

      O.K. Vous parlez d’une déclaration hostile de Doug Young.

      inspecteurbronco lui l’attribuait à Denis Coderre ce qui m’aurait énormément surpris. Ce n’est pas son genre tout simplement.
      ——————————

      Message de inspecteurbronco:

      «Pourquoi personne ne parle de la déclaration de Coderre de 1993?

      Après avoir perdu le comté de Bourassa aux mains de Osvaldo Nunez, Coderre a dit en public qu’il aimerait bien que l’on déporte les immigrants souverainistes.»

    • Chef c’est là que je vois Denis Coderre. N’importe où mais chef. Gérant mais gérant c’est un chef, alors va pour gérant. Président peut-être mais président c’est un chef, alors va pour président.
      Fini le temps où il était lieutenant pour le Québec, ils auraient pu au moins le nommer capitaine. Puis depuis le temps ou ses décisions politiques au Québec ne furent pas respectées comme celle où le “nobody” Martin Cauchon en appela de la décision du lieutenant, il perdit alors toute forme d’autorité.
      C’est alors que Denis Coderre s’est comporté comme un chef. Il a déclaré ce que tout le monde savait d’avance, il affirma que c’était Toronto qui décidait. La vérité toute nue: celle évidente que tout se décide à Toronto.
      Donc oui je le vois comme chef……n’importe où mais chef.

    • À la blague je dirais: à la droite de Georges Laraque au parti vert… ;)
      Mais j’ai bien peur qu’il finisse par construire (ou déconstruire?) son propre poste de chef du PLC. Quelle prescience peux voir ce qu’il adviendra de l’ère post Ignatieff? Je veux dire, qui aurait pu prévoir qu’après une bombe atomique, les rats seuls survivraient…

    • Qu’il aille au diable …

    • J’aimerais qu’il sorte des sujets superficiels pour se commettre un peu plus.

      Je veux connaître sa position au sujet de la loi 103 et des écoles passerelles.
      Est-il un défenseur de la loi 101 et du français au Québec ou tout simplement un autre opportuniste rejeté d’Ottawa tel que Jean Charest.

    • ben oui …son nom est collé partout dans le scandale des commandites et vous autres vous voulez le mettre à la mairie de Montréal ou encore premier ministre ?!? êtes vous tombé sur la tête y a po assez de crosseurs de même dans nos ”poluticiens” on a assez de Badabeaume à Québec qui veut dépenser l’argent des contribuables pour ses petits plaisirs personnelles non?!? sti!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité