Vincent Marissal

Vincent Marissal - Auteur
  • Vincent Marissal couvre la politique depuis plus de 15 ans, sur les collines parlementaires à Québec et à Ottawa, dans le reste du Canada et même à l'étranger.

    Suivez le compte Twitter de Vincent Marissal: @vmarissal

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 30 mars 2010 | Mise en ligne à 18h10 | Commenter Commentaires (233)

    Même mal, nouveau remède

      bachand

     

    Je sors tout juste du huis clos sur le budget, à Québec. Je vous sens vert de jalousie jusque dans mon train qui me ramène à Montréal!

    Blague à part, la lecture du budget, pour une rare fois, m’aura vivement intéressé.

    Pourquoi? Parce que le ministre Bachand y dit une incontournable vérité: nous vivons, collectivement, au-dessus de nos moyens, nous sommes dans le trou et nous devrons faire des efforts pour en sortir.

    Voilà, enfin, c’est dit. Vous pouvez être pour ou contre les mesures annoncées par M. Bachand, mais peut-on vraiment être contre son constat?

    Il y a 14 ans, j’étais aussi dans le huis clos du budget. Nous étions aussi dans le trou et le gouvernement Bouchard avait décidé de rétablir l’équilibre en coupant dans les dépenses. Avec certains résultats malheureux que l’on sait.

    Cette fois, le gouvernement Charest a choisi une autre voix. Le plus cocasse de l’affaire, c’est qu’il aura, pour ce faire, emprunter plusieurs idées aux lucides menés par un certain… Lucien Bouchard.


    • Vous réussissez à avoir une connection valable sur le service de Via vous? Félicitations!

    • Il n’y a rien de mal à être lucide (selon la définition du dictionnaire).

    • On vit au dessus de nos moyens.Clisse qu’ils parlent pour eux c’est pas mon cas du tout.On va leur en redonné plus pour avoir les mêmes résultats. Un trou sans fond. Les deux mains dans nos poches vides.

    • Pourquoi somme nous dans le trou? Le systeme monétaire est fais de la sorte et la Banque Du Canada à les 2 mains sur le volant.

    • pourquoi attendre presque 2 ans pour augmenter la tps-tvq. pourquoi attendre pour imposer un ticket moderateur, bref un petit pas pour une societe attardee, endettee, ( lire votre collegue girard sur l’etat reel des finances du quebec)
      Mais c’est un grand pas d’accompli de societe qui commence a se reveiller .Rien n’est gratuit, merci de le dire , l’ecrire haut et fort, merci Mr Bachand, vous etes courageux, et ne lachez pas svp, ce n’est qu’un debut!!!
      pierre m de ruelle

    • Une incontournable vérité?? Celle de vivre collectivement au-dessus de nos moyens? Je vous trouve téméraire, M. Marissal, de parler ainsi de “vérité”. En effet, la vérité est un concept élastique qui varie selon les intérêts de chacun.

      Une autre vérité pourrait être la suivante: au Québec, nous formons un des états occidentaux exigeant le moins des grandes compagnies qui s’approvisionnent à même nos ressources. Pensons seulement aux secteurs industriels minier et forestier desquels nous assumons “collectivement” les dommages environnementaux sans qu’il n’y ait de redevance.

      J’aurais tendance à voir une autre vérité que la vôtre, M. Marissal; À bien des égards, nous vivons collectivement très en deçà de nos moyens.

    • Je suis assez d’accord avec la nécessité de vivre selon nos moyens, mais faire payer plus cher les services sans tenir compte du principe de l’utilisateur payeur est un peu tirer à côté de la cible et je trouve également que le citoyen corporatif ne fait sa juste part.

      En ce qui concerne la TVQ, Mme Marois a raison, même si elle a beau jeu de le dire. Cette hausse aurait dû être faite depuis longtemps et c’est de l’électoralisme crasse du PLQ d’avoir attendu d’être réélu pour le faire. Pour garder le pouvoir, ils ont fait perdre de précieux millions à l’État et si on calcule tout l’argent perdu en TVQ depuis que la TPS a été réduite, nous aurions sûrement pu limiter les hausses de tarifs ailleurs.

      Donc en résumé, nous payons aujourd’hui parce qu’un gouvernement a eu peur de ne pas être réélu. Ce genre de lâcheté m’écoeure profondément comme citoyen.

      Pour le reste, il faut bien que les gens réalisent qu’on est 7-8 millions (dont 450 000 assistés sociaux) qui paient pour gérer une social-démocratie 6 fois grande comme la France. Et après on se demande pourquoi nos routes sont “maganées”… Faut pas rêver, on doit accepter que nos services publics soient de qualité moyenne ou bien accepter de privatiser et accentuer les inégalités sociales. On ne peut pas tout avoir.

    • Peut-être, mais il n’est pas encore assez affamé. Il a omis de toucher à certaines vaches sacrées. Les garderies restent à 7 $, ce qui fait que je subventionne mes compatriotes qui se reproduisent et qu’ils profitent d’un service à une fraction de son coût. Il n’a pas touché à l’assurance médicament qui coûte une fortune si je me fie à la déduction de ma dernière déclaration d’impôt. À quand les médicaments génériques? Ça presse.

    • Le budget Charest est une farce, il ne touchera pas du tout au dépenses de l’état, et ce constat sera officialisé dans trois ans avec le départ de ce gouvernement. Tous verront que les dépenses auront augmenté de plus de 15% pour l’appareil gouvernementale et que la dette passera la barre bein au-delà des 200 milliards $, et que le déficit avoisinera les 6 à 9 milliards $.

      Charest me fait penser au chauffeur de la ville endormi dans les ruelles avec le volant entre les mains, avec comme compagnon un jovialiste qui lui aussi s’endort près du volant.

      Au lieu de couper dans les dépenses comme tout père de famille devra faire suite à son budget, le gouvernement pille dans les poches du voisins, emppli les cartes de crédit, ‘load’ la marge de crédit et fait un emprunt à long terme impayable.

      Et ca se dit bon gestionnaire. Aucune corporation, entreprise ou PME ne ferait ce genre de gestion. On est les cinquième les plus endetté au monde, mais Charest veut être premier, on voit l’expérience de la bonne gestion à l’oeuvre. Passé la Grèce, l’Islande, l’Italie et le Japon, Va y mon jovialiste.

      J’ai honte de voir des personnes de leur niveau, en mon nom, faire ce genre de gestion.

      J’ai honte que le gouvernement du Québec se comporte comme des Lacroix, Maldof et Jones, en enlevant le pain de la bouche de ceux qui leur confit leur économie et qui mène grand train, sans se soucier des dépenses, sans faire l’effort d’essayer de réussir.

      Enfin, je pense qu’il faudrait changer tout l’appareil de gestion et les remplacer par des chefs de familles qui font des choix difficiles quotidiennement. Et ça, je suis certain que ce serait avantageux pour tous. Ce sera confirmé dans trois ans.

    • Si j’ai bien compris les premiers comptes-rendus sur ce budget historique, l’État provincial se donne les moyens d’être moins dans le trou en poussant sur la tête des citoyens qui eux, s’enfoncent toujours un peu plus creux. Plutôt classique comme approche.

      Il faut croire qu’on en est rendu là … mais ça m’écoeure encore plus de ne pas être né dans les années 50-60. On dirait que j’ai raté le party et que j’hérite de la gueule de bois.

      Honnêtement, quelqu’un connaît un vrai moyen de créer de la richesse ?
      Il me semble que des hausses de taxes et des frais supplémentaires pour les contribuables, c’est surtout un déplacement de la « richesse » (du compte en banque des citoyens vers celui de la province).

    • Vous voyez un nouveau remède là-dedans vous? Moi pas. La seule certitude dans ce budget, c’est que la classe moyenne va payer plus cher. Pour ce qui est des supposées coupures dans les dépenses, je n’y crois pas. Ce ne sont que des voeux pieux ou des mensonges. Un exemple? Quand Bachand dit dans son budget qu’il ne remplacera qu’un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite, j’ai déjà entendu ça. Pourtant, les effectifs de la fonction publique ont toujours augmentés! Quand on dit qu’on va abolir des agences et autres bébelles, en fait, on ne fait que déplacer les employés d’un endroit à un autre. Si Bachand pense vraiment qu’on vit au-dessus de nos moyens, et bien qu’il coupe des programmes chromés et laisse mes poches tranquilles!!

    • La bonne nouvelle est l’annonce du ticket modérateur en santé. J’ai bien hâte de voir, si ça passe, le résultat dans les salles d’attente des cliniques et à l’urgence. J’augmenterais ça à 50$ plutôt que 25$ d’ailleurs, l’autre 25$ étant déductible d’impôt.

    • Donc maintenant, en plus de ne pas pouvoir me trouver un médecin de famille (surtout que je suis célibataire… alors la famille…) et en conséquence, d’attendre 3 heures (pour lesquelles je ne suis pas payé) dans une clinique pour renouveler une prescription (ce qui prend 5 min et pour laquelle ma carte soleil fait chlick-chlick), j’aurai à payer 25$ la visite (pour des maladies chroniques ça va monter vite) en plus de 200$ pris directement de mes impôts Ça c’est comme la TVQ qui taxe la TPS. Une taxe qui en taxe une autre! Ben bravo mon Bachand! Tu l’as l’affaire pour étrangler le contribuable! Lâches-pas! Et je ne parle pas de l’essence au provincial comme au municipal. Ceux qui vivent en banlieue n’auront qu’à faire le plein chez eux pendant que les montréalais paieront pour eux! À quand le retour des péages sur les autoroutes?
      Pour régler le problème de l’augmentation des salaires dans la fonction publique, pourquoi pas une baisse d’impôts pour ces mêmes fonctionnaires? Un ‘tit carré à cocher sur le rapport d’impôt, -3% automatique.

    • Constat: Nous vivons en riches a lors que nous sommes pauvres collectivement.

      Mais dans son éternelle incompétence, le gouvernement Charest ne réduit pas les dépense… il décide de vampiriser une fois de plus les contribuables, déjà pris à la gorge, pour augmenter les revenus de l’État… revenus qui seront dilapidés dans un vieux système archaique et dépassé, j’ai nommé le modèle québécois et sa sociale-démocratie.

      Et pendant que nous, pauvres comme Job, continuons à vivre au-dessus de nos moyens sans voir le mur qui arrive, la riche Alberta envie nos programmes sociaux, programmes qu’elle n’a même pas les moyens de se payer, et que nous nous payons… via l’argent reçu de l’Alberta elle-même via la péréquation.

      Vive le Québec! Vive le socialisme! Vive la faillite d’un système et d’une Province! Le mur arrive, et ça va cogner fort

    • Enfin! le gouvernement (un babyboomer en plus!) est conscient que nous vivont au dessus de nos moyens. C’est comme ça depuis que je suis née, 30 ans. J’ai hâte qu’on arrête d’hypothéquer mon futur. Mais c’est certain que les boomers vont se voter un beau plan de soins de santé en gériatrie avant de partir. Ça ca va couter cher.

    • Aie! Ça n’est pas d’hier qu’on est «dans le trou» et qu’on prétend qu’il est plus que temps de procéder. Vous vous souvenez d’un certain Jacques Parizeau alors ministre des Finances qui avait dit :«Il est temps de siffler la fin de la récréation». Ça fait quoi, deux, trois décennies?

      Et depuis lors on a fait quoi? Instauré les garderies à 5-7$ (2, 2 milliards nets de coûts non financés). Le congé parental (faussement appelé assurance) en déficit de quoi, 500 millions? Malgré une taxe et un tranfert fédéral de 650 millions! Le régime d’assurance médicaments lui aussi en déficit. Les 2% de Tps fédérale laissés sur la table au rythme de 3 milliards par an. Les droits de scolarité gelés depuis dix ans. L’équité salariale à 825 millions.

      En fait, sans tout cela, on serait en surplus majeur et la dette serait moindre; fait que moi, la glose de politicien, je vais laisser faire et avaler ma pilule puisque je n’ai pas le choix. Mais pour paraphraser Foglia dans sa chronique de ce matin, ras le bol de me faire prendre pour un cave surtout quand on pense que je ne m’en aperçois pas.

    • À force d’attendre un parti de droite , nous finirons avec un parti d’extreme droite.

    • Ce qui est ceratin c’est que la part des contribuables se realisera, par contre la part du gouvernement reste tout a fait hypothétique et on trouvera d’ici peu tout sorte de raisons pour expliquer pourquoi le gouvernement n’a pas réussi a réduire les dépenses.

    • Rien à redire au budget. Les mesures prises s’imposent afin de corriger la situation. C’est certain, les entreprises pourraient payer davantage (surtout les alumineries, pour l’électricité), les dépenses pourraient être sabrées davantage. Cependant, j’apprécie le fait que M. Bachand ait admis que la situation est critique plutôt que de sortir des clichés creux tels “couper les fonctionnaires surnuméraires”, “revoir le fonctionnement de l’état” et “compresser les dépenses sans pertes de service”.

    • C’est profondément triste comme constat car oui, nous vivons au-dessus de nos moyens. Tout ce que je peux dire, à chaud, c’est que je suis encore plus triste que l’on ne s’est pas donné les moyens de gérer la totalité de nos avoirs et de prendre la totalité de nos impôts pour faconner le Québec sain. Il est présentement endetté, polarisé et extrêmement malsain et vulnérable aux attaques de nos chers “compatriotes” qui profiteront de la moindre de nos faiblesses pour nous écraser. On devrait, en effet, avoir honte que l’Alberta et son pétrole sale, finance une bonne quantité de nos services. Je n’ai pas de félicitations à faire à Jean Charest et son équipe. Nous garder dans la “bouette” par son manque total de vision fait parfaitement l’affaire de l’intelligentia canadienne. Un p’tit Québec qui prend son trou et rentre dans le rang…. que c’est pathétique pour un si noble peuple.

    • … pendant ce temps-là les partis de non-position — pardons d’opposition — critiquent le budget zzzzzzz : plus ça change, plus c’est pareil direz-vous, mais pour le gouvernement Charest, qui mène à l’avant ce budget réaliste, la population citoyenne peut le pourfendre sur d’autres plans, mais quant aux finances publiques, oui le gouvernement voit vert, voit dans la bonne direction, que ça ne plaise ou non. Québec doit faire sa part; les contribuables tout autant mais évidemment dans une moindre mesure.

    • Il y en a qui vivent au dessus de leurs moyens j’en convient mais de là a dire que c’est le cas de tous …wow une minute papillon Bachand.
      Comment croyez vous que quelqu’un au salaire minimum en dessous du seuil de pauvreté (22,000/an)peut trouver le moyen de simplement vivre.
      Ces politiciens croient que tout le monde gagnent des gros salaires ils sont complètement déconnecté de la réalité.
      Ce sont les grosses entreprises et les gens plus riches qui devraient plus faire leurs part pas tout le monde .
      Ils devrait baisser les impôts des petites entreprise et d’économie sociales et augmenter les grosses entreprises qui n’engagent presque pas personne juste des fros salaires et des machines qui remplacent les travailleurs ordinaires.
      Ils pensent qu’on est tous des universitaires ,il y a une christ de gang de gar comme moi qui ont perdu leurs job et à 40-50 ans tu ne peut toujours bien pas aller étudier pour devenir un techno.
      Dans 10 ans il va en avoir une môdite gang sur le BS pi il vont se faire traiter de lâche.
      Revenez sur terre les ministres avant que certains ressortent les guillotines.
      Gilles Ménard

    • Je vais ajouter que le premier ministre n’a pas eu le courage de faire payer les corporations, les mines, les embouteilleurs d’eau et autres du genre. Les russes ne sont pas venu avec le gaz naturel… pas de grand parc éolien. Pas d’investissement avec l’automobile éléctrique. Le deal avec Energie NB a floppé. Rien ne réussi jamais. Pas un “cenne” rentre au Québec. Collusion, corruption, traffic d’intérêt, lobby et, surtout, un “maitre des ombres” qui contrôle l’information, les relations. J’en ai vraiment marre de payer. Super taxé, pas de pension qui m’attend et la peur de perdre mon emploi…. une famille a nourrir et puis c’est ca. C’est tout. J’ai rien.

    • Nous ne vivons pas au-dessus de nos moyens. C’est un mythe propagé par la droite. L’argent est là, il suffit d’aller la chercher. Ça commence par une hausse des impôts des mieux-nantis et des entreprises.

    • Le gouvernement devrait avoir le droit de taxé les contribuables seulement en fonction des résultats qu’ils obtiennent eux même. Ça me dérangerais moins de payer 2% de plus de TVQ si le gouvernement ne payait pas 30% de plus pour l’asphalte, cette asphalte qui est souvent une promesse électorale en plus.

    • Budget réaliste , en ce qui me concerne.

      J ‘ ai bien hâte de voir ,par contre , si la promesse de compresser progressivement les dépenses , jusqu ‘ à une augmentation de seulement 2.8% par année, sera en effet respectée.

      Monsieur Charest , ayant comme tendance à lancer de belles et nobles promesses concernant des baisses dans les dépenses de l’état à toutes les années , je me demande vraiment pourquoi les chroniqueurs ne sont pas plus sur leur garde à ce sujet.

      Je veux dire , ce ne serait pas la première fois que Charest nous la ferait , celle-là.

      Et le résusltat , lui , serait catastrophique : les contribuables paieraient plus , mais l’ état continuerait à dépenser autant , voir même plus qu ‘ avant. Cela serait innaceptable.

      Parce qu ‘ au final , ce qu ‘ il faut , c ‘ est d’ en arriver un jour à dégraisser l ‘ état de fond en comble et ce , à tous les niveaux .

    • rabulotron

      30 mars 2010
      18h43
      ___________

      Pas tout à fait tort sur ce coup là. Mais c’est beaucoup plus complexe. Si nous exigions plus de ces grandes compagnies, elles ne viendraient tout simplement pas.

    • >>> nous vivons, collectivement, au-dessus de nos moyens, nous sommes dans le trou et nous devrons faire des efforts pour en sortir.-Bachand
      _______
      Quand je suis né en 1982 les journaux titraient la même chose. 28 ans plus tard on me répète la même affaire. Va falloir arrêter de me ressasser ce que je sais déjà et passer à l’action. C’est ben long taboire Je sais, je sais, le peuple n’est pas prêt et le gouvernement « coupeur » sera battu. Mais c’est quand même tannant de traîner le même problème aussi longtemps. À force de crier au loup aussi les gens ne les croiront plus. Faudrait que nos créanciers écrivent notre budget à notre place comme en Grèce de cette manière Charest pourrait dire : C’est pas moi. C’est Moody’s ou Wall Street. Les gens lui pardonneraient.

      SPicotte

    • Pas besoin d’aller au huis clos M. Marisal, tout un sccop de Jeff Fillion concernant les annonces du budget.

      Ce gars là gagne a être écouté, très lucide comme propos…
      www.radiopirate.com

    • À ceux qui sont satisfaits du budget d’aujourd’hui, vous ne payez probablement pas d’impôt et être probablement des sangsues de l’état. Je me permet de vous envoyer vous faire foutre.

    • cybmtl

      30 mars 2010
      19h07

      Enfin! le gouvernement (un babyboomer en plus!) est conscient que nous vivont au dessus de nos moyens. C’est comme ça depuis que je suis née, 30 ans. J’ai hâte qu’on arrête d’hypothéquer mon futur. Mais c’est certain que les boomers vont se voter un beau plan de soins de santé en gériatrie avant de partir. Ça ca va couter cher.
      _______

      Quel âges ont vos parents ? Les accusez vous d’avoir hypothéquer votre futur ? Ou de vous avoir donné assez d’éducation pour écrire sans fautes ! !!

    • Ça ne changera strictement rien. La culture du gaspillage est fusionnée dans l’appareil étatique. Ce n’est pas de l’argent qu’il faut c’est des changement structurels.

      Tout est dans les mots. Ont me dit qu’ont va (enfin) me faire payer pour la santé. C’est pas vrai je paye déjà. C’est de poudre aux yeux. Qu’ont me libère de mes taxes, des mes impôts et la je vais pourvoir choisir. Là aucun choix. Toujours la même médiocrité.

      -Croyez-vous que lorsque vous allez payer $25 pour une consultation que vous allez avoir un meilleur service. Non. Vous n’aurez aucun choix de plus.

      -Croyez-vous que parce que les taxes sur l’essence vont augmenter que vous allez avoir de plus belles route. Non. Ça va être les mêmes incompétents qui vont surveiller les chantiers.

      Etc… etc…

      La seule utilité de ce budget sera de remonter la cote de crédit du Québec en montrant que le gouvernement fait quelque chose.

      J’espère qu’il ont bien analyser, avec des études solides et externes, les impacts du manque à gagner dans l’économie réelle, l’impact sur la santé des familles à revenus moyen quand viendra le temps d’une consultation et qu’il faudra la remettre pour ne pas trop payer.

      Y-a-il une personne qui pense que les compagnies minières plus taxés ne vont pas coupé dans le personnel. Pas beaucoup juste 5 ou 10 personnes. Pas grave ça.

      Tout est parfait. Il faut se serrer la ceinture. Allons-y. Go !!!!!!!!!!!!!!! Ont respirent plus et ont étouffent !!!!!!!!!!!

      C’est comme toujours pathétique. Ce gouvernement n’a plus aucune crédibilité.

      C’est facile de dire que c’est parfait. Ont verra bien à l’usage.

    • Évidemment, aucun effort de couper les dépenses ne sera fait. J’espère que personne ici est surpris? Non mais quel bande de naif nous sommes les Québecois. Il n’y a aucune coupure de leur côté. M. Bachand nous fait qu’une promesse qui vont juste augmenter moins le dépense!! Pas les diminuer, les AUGMENTER!!!

      Par contre, nous nos taxes et nos impôts ce n’est pas une promesse, ce sera réel. Le problème n’est pas les revenus mais les dépenses. Le gouvernement dépense trop. Plus nous prenons du temps à le réaliser, plus les dommages seront important. Les politiciens sont de dangereux irresponsable et il n’agisse que dans leur propre intérêts, peu importe le parti ils sont tous pareils.

    • L`économiste en chef de Desjardins dit que c`est le plus beau budget depuis longhtemps. Pourtant le Mouvement Desjardins n`est pas l`organisation le plus proche du gouvernement libéral, on se souvient tous de son président Béland.

      Même les syndicats n`ont pas été trop sévères contre le gouvernement et l`ensemble des témoignages à la sortie se montrait assez en accord avec le budget. Que le PQ, l`ADQ et QS soient en désacord, le contraire m`aurait surpris.

      Bravo au courage politique de ce gouvernement, nous sommes sur le bord de la faillite et nous nous sommes donnés des services de riches. Il y aura toujours des personnes pour qui le gouvernement ne fait jamais assez pour eux, ils ne savent pas le coûts de ces services, pour eux, la gratuité est de mise.

    • ‘nous vivons, collectivement, au-dessus de nos moyens, nous sommes dans le trou et nous devrons faire des efforts pour en sortir.’

      M. Marissal sonne comme André Pratte aujourd’hui.
      Est-ce que ce budget parle de faire payer les entreprises minières qui vident notre province (depuis des années) de ses matières premières et nous donnent des miettes en retour ? Et l’exploitation de l’eau ? Etc. Je n’ai pas lu le budget, mais laissez-moi en douter.

    • Ecrivez l’heure et la date, le gouvernement Charest a eu une lueur de courage et de lucidité.

    • Cet acte de courage du gouvernement, bien tardif, vient corriger le tir et rétablir une certaine justice intergénérationnelle. On ne peut qu’applaudir. Ceux qui appelaient nos leaders à mettre leurs culottes sont maintenant déculottés. L’arroseur arrosé.

    • Ha oui, le citoyen, méchant, méchant. C’est comme blâmer des moutons quand ils se font tondre: c’est d’ta faute, t’as de laine pis tu ne sait rien faire d’autre que de rester planter là pendant que je tonds!

      Parlons donc du véhicule qui permet au gouvernement de nous taxer. Pourquoi le Québec n’émet pas son propre véhicule, sans contrepartie en dette? Ne sauveraient-on pas des milliards en intérêts?

      Voyez “money as debt” et “The money masters” sur youtube ou google si vous voulez saisir une des plus grandes arnaques du système dans lequel on vit.

    • Toujours le même discours; on ne peut demander davantage des entreprises ( 7%) pour ne pas nuire à la croissance économique.

      Et on gobe ça!

      Misère.

      André Proulx

    • @cybmtl
      Et que les gens de ta génération se sont “grayer” de garderies pas chères et de congés parentaux extravagants…mais ça c’est rien à côté de ses baby-boomers qui n’en finissent plus de vivre. Vite crevez qu’on hérite…De la “génération bashing” on peut en faire toute la nuit si vous voulez.

      Ceci étant dit, ce budget en est encore un qui vient piger dans les poches des mêmes, la classe moyenne, encore et toujours. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’à force de nous voler, ils vont bien finir par nous rendre pauvre…il faudra alors trouver d’autres payeurs.

      Comme travailleuse salariée, je n’ai pas beaucoup de moyen de couper les vivre à ce gouvernement qui vient se servir à la source. Payer le moins de taxes possible en est un, et je vais m’y employer consciencieusement à partir de maintenant et je ne parle pas seulement de la TVQ.

    • Où sont les coupures ????

    • Une taxe sur l’essence pour le réseau routier = un taxe pour la caisse du Parti Libéral = une taxe pour la mafia Italienne qui construit les routes!
      Bravo!

    • « Voilà, enfin, c’est dit. Vous pouvez être pour ou contre les mesures annoncées par M. Bachand, mais peut-on vraiment être contre son constat? »

      Ben oui, c’est-tu plate. On va être pris pour privatiser les dernières affaires publiques qui marchent bien : SAQ, Hydro-Québec, Loto-Québec… Mais on ne va pas nous le dire comme ça, on va privatiser la santé, pis le reste va aussi passer à la trappe, mais en douce.

      On a déjà commencé à privatiser la paix publique. Les villes ont maintenant le droit d’engager des “policiers privés/agents de sécurité” pour combler les services que les forces de l’ordre ne sont pas en mesure d’offrir en raison des effectifs restreints. C’est comme ça partout où la SQ est la seule force policière. Ça représente la plupart des villages en région.

      Mais ça, évidemment, on ne le crie pas trop fort. Apparemment, ça ferait gagner du temps aux forces de l’ordre. En réalité, on se retrouve avec des gens formés moins longtemps et qui ne peuvent qu’être sous-formés en comparaison des policiers. L’actualité se charge régulièrement de nous montrer ce que des policiers inexpérimenté peuvent faire, imaginez s’ils étaient sous-formés (ok, davandage sous-formés).

    • Ça nous prend un nouveau part de droite qui va s’attaquer au gaspillage. Et je parle d’un parti avec un homme fort, genre Maurice Duplessis. Désolé, mais les pleutres n’ont plus leur place au gouvernement national du Québec. PQ , PLQ et QS n’ont rien à proposer sauf des dépenses et la défense du modèle socialiste québécois. Ce dernier est un lamentable échec. Parions que la dette du Quévec va doubler d’ici 10 ans.

    • Pour moi, ce sera à long terme, 3$ par jour maximum, mais plus surement2$. C’est moins que ce que je paye pour mon Internet et mon cellulaire, c’est moins que mon voyage annuel dans le sud, c’est moins que l’essencee que je dépense pour aller au cinéma et au restaurant, c’est moins que ce que je paye pour les vêtements de mon couple, c’est moins que ce que je donne en cadeaux souvent inutiles à mes enfants et petits enfants dans une année, c’est moins que ce que je retire en retour d’impôts pour mes cotisations au REER, au Fonds de Solidarité, au Capital Régional Desjardins, que ce que je retirerai cette année pour améliorations domiciliaires… Alors oui je suis pour ce budget pour que mes petits enfants puissent aussi profiter de ce que j’ai maintenant.

    • Le pire budget que j’ai jamais vu, un budget pas de couille fait par une bande de couillon.
      Aucune mesure prise pour réduire les dépenses de l’état comme il est réclamé par tout le monde.
      Juste des augmentations de tarifs. N’importe qui est capable d’augmenter les frais et les tarifs, faut pas être fort en imagination.

    • J’aimerais bien que l’on ne vive pas au-dessus de nos moyens lorsqu’il s’agit d’asphaltage!
      J’aimerais bien que l,on ne vive pas au-dessus de nos moyens lorsqu’il s’agit de laisser traîner 2.2 milliards à Ottawa (harmonisation des taxes)
      J’aimerais bien que l’on ne vive pas au-dessus de nos moyens lorsqu’il s’agit de donner des bonis de performance à des tinamis de l’État.
      J’aimerais bien que l’on ne vive pas au-dessus de nos moyens lorsqu’il s’agit d’acheter des médicaments (l’Ontario s’est voté un rabais elle, mais faut dire qu’il n,y a pas de tinamis dans les parages).

      Le Québec des péellequistes et de la tite-drette 101, c’est un Québec minable!

      J’en ai plein mon casque du mur à mur de ceux qui veulent payer plus! Sous Charest, nous avons débuté comme étant les plus taxés, pour maintenant nous faire dire que l’on vit au-dessus de nos moyens alors que tout a augmenté…

      Non mais, vraiment minable!

      Pathétique, chu vraiment en ?&%$/&?%/&! Le PLQ et la tite-drette 101 me donnent le goût de m’expatrier!

    • J’avais déjà prévu quitter le Québec d’ici quatre ans. Ce budget confirme mon plan. Bonne chance pour ceux qui restent!

    • Ils ont baissé les impôts pour venir nous le rechercher via des augmentations de tarifs… je vois pas vraiment il est ou le remède. Qu’est-ce que ca sert de payer 50$ de moins en impôts mais de payé 50$ de plus à Hydro ?

    • Historiquement l’entente sociale était la suivante: les Québécois seront fortement taxé mais en contrepartie ils auront une panoplie de service gratuits. Aux USA c’était le contraire, moins de taxes mais des services payables à la pièce. Deux visions de sociétés différentes.

      Mais aujourd’hui le Québecois se retrouve avec le plus pire des deux systèmes:

      1) Il demeure très taxé
      2) Il doit payer maimtenant les services à la pièce.

      Pas étonnant que plusieurs se sentent floués.

      Jean Émard

    • Ouch!

      Méchante drop pour votre esprit critique M. Marissal!

      J’avoue être très déçus de vos conclusions. Nous vivions au-dessus de nos moyens?

      Je dirais plutôt que les grandes entreprises vivent au-dessus des leurs, grâce aux nôtres!

    • Où sont les mesures pour empêcher l’évasion fiscale qui coûte de 2 à 3 milliards en manque de revenus au gouvernement québécois?
      Nulle part dans ce budget Charest taillé sur mesure pour plaire aux sirènes de l’Institut Économique de Montréal. Ils’en prend essentiellement à la classe moyenne ewt il y en a pour applaudir.
      Alors continuons comme avant avec plus d’argent pour les ti-namis et la corruption.

    • le premier ministre voira son salaire geler une chance qu,il en a deux

    • Le gouvernement Charest a pondu ce budget (avec l’aide de leurs amis millionnaires) pour contrer les demandes des travailleurs du secteur publique de la santé, de l’éducation etc.

      Ainsi, les simples citoyens ne pourront appuyer leurs demandes car eux-mêmes sont étouffés par les augmentations de taxes et de frais.

      Pourquoi ne pas avoir taxé les grands consommateurs d’eau, les compagnies qui se servent de notre eau pour la mettre en bouteilles ou en faire des boissons gazeuses et qui récoltent des milliards avec NOTRE richesse naturelle si précieuse, pourquoi?

      J’aimerais donc avoir une réponse à cette question que je me pose depuis tellement longtemps.

    • Gouvernement de broche a foin
      Mr. Marissal vous me sembler d’accord avec Mr. Charest ce petit pm qui c’est bouché les oreilles quand l’opposition en chambre lui demandais des compte sur la Caisse de dépot et placement du Québec tien il me fesait penser a Trudeau et son bilboquet .Les deux main sur le volant ne sert a rien il est aveugle notre petit pm. La dette du Québec vous vous rappeler ces gros chiffre qui change a toutes les seconde il pensait que le Fédéral allait l’aider ! C’est l’indépendance du Québec qui peut nous aider .Bonsoir
      y.Carriere

    • @phazon
      tes affirmations sont la triste realite
      a quand un vrai pari de droite economique
      ca prend quoi pour reveiller ce peuple endormi

    • Qui entre Lacroix et ses actionnaires les ont mis dans le trou… malgré qu’ils sont tous dans le trou. Étrangement, nommez-moi un politicien qui ne s’est pas enrichi en faisant de la politique… vous me direz que le politicien serait encore plus riche s’il ne faisait pas de politique… Voyons, ils sont bien placés pour enrichir ceux qui vont les enrichir lorsqu’ils ne veulent plus faire de politique. Un certain ministre de la santé nous l’a bien démontré en retournant au privé.
      C’est juste que nous sommes dans le trou mais cessez votre petite morale culpabilisante pour le contribuable et visez juste en parlant de ceux qui nous mettent dans le trou et qui continueront à le faire, ne vous illusionnez pas. Le narcissisme exigé pour faire ce métier vous garantit que vous n’aurez jamais une conscience universelle, une conscience sensible au sort de chacun et qui ne dort pas au volant pour assurer le bien-être de ceux que le politique sert.
      C’est vrai que nous sommes dans le trou et c’est bien là que nous finirons tous de toute manière, à croire que ce sera la seule justice que nous pourrons connaître en ce monde.
      Vous dites, nouveau remède pour le même mal…vous dormez au volant vous aussi avec votre ami le premier ministre… La même petite recette d’augmenter les revenus en faisant payer ceux qui n’ont rien à voir avec le trou… pas d’imagination, pas de créativité que de la prétention et des souliers cirés. Vraiment, il faudrait donner un salaire supplémentaire à M. Bachand, l’ancien péquiste…il faut bien un bonus pour autant de compétence.
      Dormez bien, vous qui n’aurez en rien à diminuer votre niveau de vie.

    • La plus gosse part des dépenses du gouvernement, ce sont les salaires. Quand on demande au gouvernement de réduire les dépenses, comprend-t-on qu’on lui demande de réduire la fonction publique, c.à.d de réduire le nombre d’emplois, et d’occasions d’emploi, et conséquemment de réduire les services dans des secteurs cruciaux comme l’éducation et la santé.
      Evidemment, ce n’est pas un budget qui fait sauter de joie. Mais tous les pays occidentaux ont dû faire face aux mêmes mesures indigestes. Il ne s’agit pas de blamer ce gouvernement ou le précédent, les babybommers ou le pape, mais de faire face collectivement à une situation difficile.
      Quand on se compare…on constate que nous sommes encore bien privilégiés ici.

    • On vit au dessus de nos moyens, c’est clair. Mais au lieu de couper dans nos dépenses, on taxe les petits pour augmenter les revenus. Wow. Les babyboomers qui préparent leur retraite?

    • Moi je suis d’accord avec ce budget. Il y a une limite à pelleter nos dettes vers la prochaine génération. Il faut que ça cesse. On veut des services maintenant, alors il faut payer maintenant. J’ai des petits-enfants et pour aucune considération j’accepterais qu’ils soient obligés de payer pour nos dépenses inconsidérées. Pour moi le principe de l’utilisateur payeur est l’idéal. Si je veut un service il faut que je m’assure que j’en ai réellement besoin. Il en est de même pour l’étudiant universitaire, s’il doit payer,il étudiera pour s’assurer de réussir et ça permettra de nettoyer le système.
      De tout façon il y en aura toujours des mécontents qui veulent que les autres payent pour eux.

    • @isnogood
      Vous avez tout compris.
      C’est toujours à cela que ça retourne.Le pouvoir corrompt.
      La cupidité de l’homme selon moi est pire du côté droit.
      Gilles Ménard

    • J’ai hâte de lire les commentaires du spécialiste en fiscalité de La Presse, Claude Picher(!)

      Monsieur Marissal, dans un autre ordre d’idée… vous connaissez le sauvignon blanc «Amayna » 2008? J’aimerais connaitre (nouvelle orthographie) vos commentaires.

      En ce qui me concerne, ce budget est nul de nullité absolue. Zéro pointé. Et dire qu’un ami a probablement participé à cet exercice. M’enfin!

    • Ceux qui vivent au dessus de leur moyen sont souvent ceux qui paient le plus pour les autres. Ce qui reste, le revenu discrétionnaire, ne suffit plus à payer les dépenses dites superflues, d’où l’endettement..Alors disons donc que d’une certaine façon, l’endettement des uns fait le bonheur des autres… garderies à 7$, congés parentaux, programme de fertilité, boni….et à quand le grand ménage de printemps.

    • Mon nom est Christine.

      Christine Tourangeau.

      Je ne suis ni riche ni pauvre. Je ne suis pas une vedette.

      Je suis pourtant une maman monoparentale.

      Une enseignante.

      Une employée de l’État.

      Avec un enfant malade.

      Ce soir, sous le gouvernement Charest, j’ai gagné le jackpot.

      À 38 ans, au bout de plusieurs sacrifices, j’ai réussi, il y a deux ans, à m’acheter une vieille maison avec une vieille âme. Beaucoup de cachet. Beaucoup d’essoufflement avec tout ce que cela comporte.

      Puis, les conditions de prêt changent. Le taux hypothécaire monte en flèche. J’avais prévu le coup.

      J’ai offert à mon fils un toit et une stabilité.

      Pourtant…

      Vous ai-je dit que j’ai une Toyota ?%!

      Mes conditions de travail se détériorent depuis 17 ans que j’enseigne. La conciliation travail-famille ? Connaît pas. Mon fils et moi soupons à 7 hres tous les soirs ces temps-ci.

      Alors que je termine mon travail mes réunions et mes corrections passé 18 hres. Je gère des crises quotidiennes, j’ai à vivre rencontre par dessus rencontre et j’oublie qui sont mes élèves les plus performants à force de m’adapeter à l’intégration massive des élèves en difficulté sans service adéquat.

      Je rencontre des parents envers qui je me suis engagée. Et je dois me rétracter.

      Des promesses électorales, j’en ai connues… mais je vis avec la réalité au jour le jour. Celle qui ne se quantifie pas mais se qualifie. Qui se vit à coup d’heure, de fatigue. J’aime mon métier mais sa métamorphose, je ne suis plus qualifiée pour la vivre.

      Je vivrai des coupures. Des abus. Mon pouvoir d’achat ne cesse de baisser depuis 10 ans comme tant d’entre vous.

      Mon fils est malade. Asthme chronique, allergie sévère aux abeilles, choc anaphylactique, mort assurée si non traité à temps…. comme il nécessite des soins tous les mois, est-ce que j’abuse du système ?

      Vous ai-je dit qu’à l’âge de trois ans, son coeur s’est arrêté plus de 3 fois et qu’on a dû le réanimer autant de fois ? Est-ce que j’abuse ? Vous ai-je dit que, la dernière fois, en l’espace de 48 hres, sa situation s’est tellement détériorée qu’à force d’attendre à l’urgence, transférée dans une clinique sans rendez-vous parce qu’on était débordée, on a ensuite été retransféré à l’urgence pédiatrique (qui nous a retransféré à l’urgence et à la clinique sans rendez-vous) j’ai vu mon fils être réanimé une troisième fois en trois ans ?

      Ce sois, j’écoute Ti-Jean qui… en 2005, sortait par la porte de derrière pour ne pas affronter les syndicats. Qui se vote des loi spéciales par la porte de derrière.

      Je n’ai rien contre le bonhomme. Je suis certaine qu’il est fort sympathique.

      Mais il a oublié l’humain.

      Que je suis.

      Que vous êtes.

      Bien sûr. Je comprends.

      Je comprends toujours.

      Mais je déborde de partout.

      Est-ce le Québec dont nous avons tous rêvé ?

      Pas du tout.

      Mon nom est Christine.

      Christine Tourangeau.

      Je ne suis pas une vedette.

      Je ne suis qu’une contribuable.

      Bref, un numéro sans importance.

      Mais je suis enseignante et maman aimante.

      Bien sûr. Ça ne vaut rien dans votre balance.

      K

    • À la lecture de nombreux commentaires, les jeunes parents qui bénéficient des bas tarifs de garderie, les assistés sociaux inaptes au travail dont les prestations se chiffrent à 880$ par mois, les malades qui pompent l’assurance-médicaments, les vieux qui nécessitent de plus en plus de services et occupent inutilement des place dans les hôpitaux, et surtout, surtout, les baby-boomers qui ont égoïstement décidé de naître dans les années 50-60, sont autant de parasites dont il serait bien commode aujourd’hui de pouvoir se débarrasser.

      Comment se fait-il que nous soyons encore gouvernés par des infâmes boomers? Quand vient le temps de voter, où sont-elles donc ces nouvelles générations qui leur en veulent tant? Qu’attendent-elles pour investir massivement les partis politiques et s’emparer du pouvoir? Seraient-elles par hasard trop occupées à faire des plans de carrière et à se reproduire?

    • Quoi, il ne cherche pas à récupérer le demi-milliard versé annuellement en trop aux entrepreneurs en construction? Il ne veut pas corriger les problèmes d’appels d’offre truqués? Alors on va continuer à payer plus cher que le reste de l’Amérique du nord pour des travaux d’infrastructure de moins bonne qualité.

      Un main qui prend dans votre poche, l’autre qui donne aux copains du parti Libéral.

    • @mattgilles,
      Il reste à voir si ce ticket modérateur aura le moindre effet auprès des prestataires du bien-être social, des personnes âgées et des plus riches. En fait, j’ai l’impression que c’est uniquement la classe moyenne “serrée” (jeunes familles, étudiants, chômeurs, etc) qui devra limiter ses visites à l’hôpital.

    • Pour un Doc de Harvard! c’est pas fort fort!
      L’appétit du pouvoir…. ça c’est fort!

    • On verra bien. Mais aussi longtemps qu’on oense que le solution est de dépenser moins, on est sur la mauvaise voie. Il faut PRODUIRE PLUS. 1) que ceux qui ne travaillent pas travaillent, et 2) que ceux qui “travaillent” fasse un travail utile.

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/03/18/parler-de-production/

      Pierre JC Allard

    • Il ne sert à rien de leur en donner plus car c’est un panier perçé, plus on leur en donne et plus il en manque. Ils abolissent 20 agences sur 200 pourquoi pas 200 sur 200. Faudrait aussi penser à couper les milliers de cadres qui ne servent à rien. Il y a assez a couper dans les dépenses qu’ils pourrait même nous baisser les impôts et les taxes. Donner l’administration du gouvernement à des bon gestionnaires privés et je vous garanti qu’ils pourront couper la facture en deux.

    • Je me rallie à rabulotron qu’il y a certaines industries qui ne paient pas leur part et qui ont en plus des rabais d’électricité et autres.
      Aussi à bloganon pour ce qui est des garderies : des parents ne paient que 7$ pour faire garder un enfant, mais dépensent probablement plus de 10$ pour un lunch le midi.
      Pour ce qui est de l’assurance médicaments, certains génériques n’agissent pas aussi bien pour une quelconque raison. En sus, il faut noter que la liste des médicaments non couverts continue toujours de s’allonger. Mais on a les moyens de défrayer les coûts pour la procréation pour ceux qui n’y arrivent pas d’eux-mêmes…
      Il y a certains manques d’équilibre.
      norom_57 n’a pas compris que ce n’est pas 25$ la visite, mais 25$ pour l’année 2010, puis 100$ pour l’année 2011, puis 200$ pour l’année 2012.
      Ce qui est plate là-dedans, c’est pour les plus démunis. Exemple: après avoir porté les mêmes montures de lunettes pendant environ 20 ans, elles se sont cassées. Avec les tests de l’optométriste, ça m’a coûté 600$ (pourtant, le seul luxe c’est Transitions pour ne pas avoir à acheter aussi des lunettes de soleil). Ce qui veut dire que je ne pourrai pas aller chez le dentiste pendant presque trois ans parce que je calcule environ 250$ par an pour un nettoyage, une obturation ou autre service quelconque. Je peux cesser d’aller visiter ma tante âgée pour dépenser moins d’essence (je m’en tiens à 25$ par mois, seulement pour l’essentiel, ce qui se porte facilement, c’est à pied), je peux réduire l’achat de toutes sortes de choses, mais je ne pourrai pas réduire de beaucoup l’électricité à moins de vivre dans le noir (et endommager ma vue, devenir dépressive, avoir besoin de plus de médicaments, etc.). J’ai un début de cataractes, ce qui va vouloir dire probablement environ 300$ l’oeil dans quelques années. Mais il ne faudrait pas faire payer les industries plus cher pour l’électricité ou réduire les cadeaux du gouvernement car elles partiraient…

    • Peu de mot sur les redevances minières et eau qui ont nos ressources gratuitement..des milliards de perdus. Où a t’on parlé de l’évasion fiscale (là aussi..1-2 milliards par an). Aucunes explication sur l’exemption des boss de la SAAQ, RAMQ et autres de se soustraire du gel de bonus .

      En ce qui a trait aux hausses pour TOUS ? OUi..mais celui qui gagne + de 60-70 000/an..c’est de l’argent de poche. Donc..c’est LE contribuable moyen ou pauvre qui paye .

      That’s it.

    • Je rêve du jour où les Québécois comprendront que nous vivons largement au-dessus de nos moyens au Québec. Bien sûr, nous sommes l’État le plus taxé en Amérique du Nord, mais nous sommes aussi ceux qui avons le plus grand nombre d’avantages et de services sociaux en Amérique du Nord et qui payons le moins pour ceux-ci. Il faut être réaliste et cesser de faire preuve de socialisme borné. On ne peut tout avoir sans rien payer…le concept d’État-Providence est fini depuis longtemps. Il est temps que les Québécois cessent de se comporter en enfants gâtés qui voient le gouvernement comme une vache à lait…

      Les mesures annoncées par le ministre Bachand sont recommandées, sinon réclamées par experts et économistes depuis des années. Il n’y a rien de nouveau, vraiment. Le gouvernement Charest a seulement eu l’audace (ou peut-être même le courage) de les mettre en pratique, même qu’un peu tard.

      La hausse des tarifs d’électricité est plus que logique et espérons qu’elle incitera plusieurs Québécois à cesser de la gaspiller autant. Hausse des tarifs des frais de scolarité? Il n’y a rien là; les étudiants québécois resteront toujours ceux qui payent le moins pour leurs études collégiales et universitaires en Amérique du Nord. Plusieurs pays européens ont aussi emboîté le pas.

      La caisse-santé? Boff…le problème n’est pas vraiment un manque d’argent mais plutôt un manque de gestion, donc de gaspillage d’argent.

      Le seul hic, on ne touche pas à la taille de la fonction publique qui est pourtant un des plus grands fardeaux de l’État québécois, ni aux syndicats qui aujourd’hui nuisent à l’économie québécoise plus qu’autre chose.

    • Il y en de l’argent, elle est dans les poches des corrompus de la construction. Combien de milliards seraient récupérés des poches des entrepreneurs et des politiciens si le ménage était fait ? Sur les 42 milliards en infrastructures ? Il parait qu’on dépense 25% de plus qu’ailleurs au Québec, ça aiderait à rééquilibrer le budget un tel montant.

    • @mattgiles et norom_57, je ne suis pas certaine que la taxe-santé va fonctionner comme vous dites. En fait, je ne trouve nulle part où c’est bien expliqué…

      @jackrow: la politique de remplacer 1 départ à la retraite sur 2 est bel et bien appliquée, et parfois c’est davantage de l’ordre de 1 départ sur 3 ou 4 (selon les endroits). Pourquoi les effectifs augmenent-ils alors? Parce qu’en fait, faut quand même quelqu’un pour faire la job de la personne qui n’est pas remplacée, alors il y a embauche d’occasionnels. Lorsqu’ils disent qu’ils remplacent 1 départ sur 2, faut comprendre qu’ils remplacent 1 départ sur 2 par une permanence. L’autre poste est remplacé par un occasionnel. Les nouvelles embauches sont aussi des occasionnels.
      Depuis bientôt 8 ans que j’ai débuté, dans mon département, un très grand nombre d’occasionnels ont été engagés (bien plus que le nombre de départs à la retraite, d’ailleurs). Et ce sont de faux occasionnels, dans notre cas, car ils ne sont pas engagés pour combler un besoin ponctuel, les contrats sont très longs parce que l’employeur veut les garder.
      Donc, ils ont les mêmes avantages sociaux que les permanents et après un certain nombre d’anner à monter dans l’échelle, ils ont le même salaire.
      Économies réalisées: 0.

    • Apres des coupures d’impot sur le revenus hypocrites on nous frappe avec des taxes et tarifs regressifs, et evidemmment pas questions d’arreter de gaspiller, de couper dans les millions pour le patronage et les milliards pour la corruption, et toujours pas d’enquete publique, independante et transparente. Les Liberaux continue de nous faire payer pour leurs amis…

      Les retraités, travailleurs de la classe moyenne, et les étudiants, deveront payer plus cher et se serrer la ceinture de deux crans en coupant leur depenses essentielles, afin que Tony Accurso, Henri-Paul Rousseau et les Lino Zambito payent moins d’impot.

      Ce n’est pas qu’on vit au dessus de nos moyens, c’est qu’il y a du gaspillage et du patronage au lieu de se concentrer sur les services a la population, et on ne prends pas l’argent ou elle est.

      Une taxe Tobin (mieux que la RobinHood Tax du RU) serait requise, tant comme source de revenu que pour freiner la speculation

      Les mesures regressives nuisent a l’economie car on syphone de l’argent a haut taut de fluidite et de circulation et laisse dormir l’argent stagnant (les commercants et travailleurs autonomes font plus d’affaires quand la population moyenne a une marge de manoeuvre que lorsqu’elle se serre la ceinture et que l’on entre dans une spirale)

    • POUVEZ-VOUS PASSER CETTE VERSION SVP – MERCI

      Bonjour,

      Depuis au moins un quart de siècle, les “lucides” du peuple savent que l’on vit au dessus de nos moyens. On a refusé de traiter le “cancer” plus tôt. Il y a vingt-cinq ans, un ticket modérateur de 2$ n’aurait fait de mal à personne, que du bien pour les services de santé. Que dire du refus du Gouvernement d’accaparer le 2% de réduction de la TPS au bon moment! La baisse fédérale de cette taxe n’a profité à personne. Les entreprises ont majoré leurs prix et l’ont gobée le jour même. Depuis l’allégement fédéral, ce 2% maintenant pris en charge, trop tard, par Québec représente aujourd’hui, en valeur absolue, un peu plus de 4% pour le contribuable.

      Le Gouvernement du Québec est incapable d’identifier les sources de gaspillage, de dilapidation de fonds publics. Des centaines de millions $ sont littéralement engloutis inutilement dans les seules agences de santé et de services sociaux. Mais le silence est total sur le sujet. On budgétise et pas à peu près, comme le dit si bien un ami grand amateur de hockey! Le budget pourra éventuellement être équilibré à la condition de ne pas gaspiller les augmentations de taxes et de tarifs à venir. Ça c’est la partie la moins sûre. Et l’énorme dette qui continuera de croître en dépit d’un budget équilibré! Si cela devait continuer encore quelque peu, il faudra dire à nos enfants et à nos petits-enfants d’aller voir ailleurs.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • Assez satisfait du budget quand même monsieur Marissal. Je croyais que Charest avait cessé de gouverner. En passant, le 200$ d’impôt santé que tout le monde paiera à terme annuellement c’est ce qu’on appelle une « flat tax ». Tous les adultes, Riches comme pauvres vont la payer également. Fini la progressivité des taxes en fonctions du revenu? Entrons nous dans une nouvelle ère? Ça prenait des couilles pour faire ça, non?

      Et vivement un ticket modérateur de 25$ en santé à la visite payable sous forme de facturation. Car si on ne fait qu’imposer annuellement, les gens vont continuer à penser que c’est gratuit. Et tout ce qui est gratuit est, surconsommé, gaspillé et dilapider.

      La hausse de la TVQ est une excellente idée. Elle touche aussi tout le monde. Notamment, les travailleurs au noir, ceux qui consomment beaucoup et surtout ceux qui consomment des biens de luxes qui eux n’y verront rien.

      Toujours pas de TVQ sur les livres si je ne m’abuse. Excellente nouvelle monsieur Marissal, car j’avais l’intention d’économiser pendant 2 ans pour me payer le Talmud babylonien en entier (73 volumes) dans l’édition artscroll (disponible depuis 2005; travail d’élucidation commencé en 1990 par artscroll). Vraiment monumental et magnifique: le Talmud devient très facile à lire (nombreuses explications, etc.). “Grâce” aux antisémites qui rôdent sur le blogue à Hétu, je compte me l’acheter d’ici 2 ans. J’ai très hâte.

      La taxe de l’essence de 0.01$ par année rendra les verts heureux. Les gens n’y verront que dalles à part peut-être un peu moins de « poubelles roulantes » sur nos routes.

      Dommage que ces mesures ne rentrent pas en vigueur aujourd’hui. Pourquoi attendre? J’ai peur qu’on recule. Car les pires effets se feront sentir en pleine année électorale en 2012. Charest nous surprend. Lui qui a toujours dit que les mesures impopulaires devaient être prises en début de mandat. Est-ce la peur de voir arriver un nouveau parti de droite qui lui a fait retrouver ses couilles de 2003? En espérant qu’il ne nous fasse pas faux bonds.

    • Je suis content de savoir que le salaire de Johnny Charette va être gelé comme l’a annonçé “Rambo” Bachant. Malheureusement nous n’avons pas tous la chance d’avoir un deuxieme salaire qui rentre et des contribution ­­”spéciales”de la FTQ. Je déplore que les grandes entreprises ne soient pas mise a contribution pour les augmentations de tarif d’électricité. Une petite augmentation d’un demi cent le kwh n’aurait sûrement pas fait en sorte qu’ils déménagent.

      Vivement l’éventuel ticket modérateur en santé, mais malheureusement les garderies a 7$ existent toujours. Va falloir se rendre compte qu’on en a pas les moyens pour ce que ça rapporte.

      Malheureusement en pareil période, il faudrait une bonne dictature menée par des hommes d’affaires et non des politiciens, peut importe l’allégance politique, qui ménagent toujours le chou et la chèvre dans le but de se faire ré-élire.

    • Bonjour M. Marissal, vous dites «Même mal, nouveau remède», il faudrait m’expliquer. Depuis hier matin, qu’est-ce qui a changé ? Nous avons les mêmes programmes que nous n’avions pas moyen de s’offrir en premier lieu et cela va nous soulager de centaines de dollars dans notre porte-monnaie à chaque année. On continue donc à payer plus pour les mêmes choses et M. Bachand a mis en place des mécanismes pour sortir de plus en plus d’argent de notre porte-monnaie pour s’assurer que rien ne va changer. Il a ensuite le culot de nous dire que le gouvernement va faire les 2/3 de l’effort demandé aux contribuables: une joke! Dans quatre ans, on va découvrir que les contribuables y ont été pour au moins 80% pour la réduction du déficit.

      Le sérieux dans l’exercice d’hier aurait été de nous dire, pour chaque DOLLAR d’augmentation de taxes/tarifs aux contribuables, nous allons faire précisément telle chose pour réduire de un DOLLAR les dépenses du gouvernement. Mais le gouvernement a encore choisi la facilité et la voie qui nous a mené au cul-de-sac dans lequel nous sommes: le contribuable va payer encore plus et nous allons continuer à dépenser.

    • Les Québécois passent au cash : pis après?

      Voilà un budget qui fait mal, qui ne ménage personne. Un budget lucide qui pense au futur et qui éparpille les mesures pour ne pas toucher trop fortement les mêmes personnes. Qu’espéraient les Québécois devant la débandade des finances publiques? Une partie gratuite? Qu’on dise qu’on ne touchera pas aux tarifs ni aux impôts ni aux taxes mais qu’on mettra le paquet dans la santé, dans l’éducation et sur la réduction de la dette?

      Les grands gagnants sont les riches et les entreprises et les grands perdants : les employés de l’état. D’abord on dit que la classe moyenne paiera le gros des mesures annoncées, donc les fonctionnaires paieront la facture commune car ils sont automatiquement dans cette clientèle.

      Mais le budget propose que 62% des économies doit être fait sur leur dos… en plus. Leurs salaires prendront du retard sur l’inflation et cette charge immédiate aura un effet permanent, par leurs conditions de retraite, jusqu’à leur décès.

      On coupera des postes et un paquet de dépenses mais le travail devra être fait quand même. Les services deviendront pourris et le cercle vicieux fera qu’on les méprisera encore plus.

      Quelles belles victimes ils font, les fonctionnaires, beaucoup plus que les riches qu’on soigne parce qu’on en manque, semble-t-il et puis ils cotisent aux partis politiques eux.

    • J’ai tout compris.Alors je me jette en bas du pont, ou je quitte le Québec devenue terre inculte.terre de poltrons qui ne savent plus ce que coûte un “hot dog”…Et ils nous disent de se serrer la ceinture! Quoi? Dorénavent je devrai demander mon “hot dog” sans saucissse peut-être…J’aimerais bien qu’on m’explique comment je pourrais me serrer la ceinture. Peut-être demander à Hydro Québec de me facturer seulement le quart de ma facture mensuelle de 200$ pour un 5 et demi! Ou alors, si je deviens malade(j’ai 68 ans)me soigner moi-même en consultant Dr WWW (web) afin d’éviter que les monstres de Québec m’enlève un 25$ sur mon 900$ par mois!!! Quand Bachand parle d’un changement de culture, je pensais qu’il voulait parler d’un comportement social plus humain de la part des haut fonctionnaires ( les bonis) des médecins spécialistes ( les ogres de la médecine).
      Mais quand en auront-ils assez ces truands? Toute ce beau monde nage dans une véritable auge remplie d’argent.C’est le party. Puis, entre deux verres de la potion lucide et les éclats de rire, ils viennent nous dire en pleine face qu’il va falloir se serrer la ceinture!!!!
      Et ce matin, le bon peuple s’en va au boulot en métro (2.75$ le passage)…C’est révoltant, mais il n’y aura pas de révolution, parce que le bon peuple il est ben bon; il finit par tout accepter, y compris de se faire désapproprier sa propre culture, ses coutumes.
      Alors qu’il y a des années, nos religieux ont laissé leur costume dans le placard, que les femmes ont cessé de porter le couvre-chef en entrant dans les églises, n’importe qui arrive maintenant ici , le visage voilé….Quel beau monde . L’Halloween à tous les jours, et on ne manque pas de monstres ni de bouffons.
      On est environ 5 millions à avoir élu une centaines de trous de cul. Québécois, nous sommes Québécois….chantons ensemble!

    • La TVQ aurait dû être augmentée avant. Les taxes sur l’essences ce n’est pas la fin du monde, on a qu’à rouler moins vite pour compenser. Pour les tarifs tels les frais de scolarité, l’électricité et autres il était également temps de les augmenter. C’est illogiques que certains de ces tarifs n’aient pas suivi l’inflation pendant plus de 10 ans.

      Par contre la pillule passe un peu moins bien pour le 200$ en contribution à la santé. Je suis l’un des très nombreux Montréalais qui n’a pas accès à un médecin de famille. Mon bilan de santé annuel m’a couté 575$ dans le privé le mois dernier. Quand j’ai besoin de voir un médecin je dois sortir la Visa, pas las Castonguette. Ça ne me dérange pas de payer plus cher pour les services que je reçois mais je n’aime pas trop avoir a payer plus pour un service que je ne reçois pas et pour lequel je paie déjà beaucoup avec mes impôts.

    • Ils n’ont pas encore ete assez loin a mon avis. 1) Faites payer les frais reel au etudiants dans les universites.
      2) Chaque utilisateur des Services de Sante devrait au moins payer les frais jusqu’a concurence de 50%
      3) Enlevez la subvention aux garderies a $7
      4) Cancellez le conge parental.
      5) Installez un systeme de peage sur les routes ,etc…

    • Non mais, je suis tu un ti-peu tanné que l’on me serve toujours le même discours? Les supposés lucides, vous, les journalistes en général, l’Institut Économique de Montréal – qui se paie même une bannière publicitaire sur votre site pour nous faire peur avec la dette. Tout ça dans quel but??? Ché, j’ai de plus en plus l’impression que l’on me manipule en quelque part.

      Quand je vous ai lu, monsieur Marissal, j’ai vraiment pogné les nerfs, je l’avoue. Vous nous dites les yeux dans les yeux que ce sont de nouveaux remèdes??? Allons donc, c’est toujours la même vieille histoire, depuis des décennies: on pige dans les poches de la classe moyenne et des plus pauvres, en épargnant les nantis, comme d’habitude.

      Moi, je n’aurais aucun problème à payer l’électricité plus cher, si on la faisait payer son juste prix aux alumineries. Voilà un petit cadeau qui nous coûte collectivement des milliards de dollars, pour très peu d’emplois créés compte tenu de la perte que ça représente. Je serais d’accord pour que l’on augmente mes taxes, si on relèves les redevances demandées aux compagnies minières et forestières. Nous payons collectivement pour ramasser les dégâts qu’elles laissent derrière elles, c’est-y pas beau ça? Un plan de 300 millions vient d’être adopté à cet effet, juste pour les compagnies minières. Un scandale dont vous, les journalistes, ne parlez jamais… Le vérificateur général fait mieux sa job que vous: il dénonce la chose dans son rapport.

      Qu’on aille chercher plus d’argent pour financer notre système, soit, mais qu’on aille piger dans les poches pleines pour une fois. Les impôts des entreprises et des gens à revenus plus élevés n’ont cessé de diminuer ces dernières décennies. Avant 1980, par exemple, les gens dont le revenu dépassait un certain seuil payaient 60 et même 70% d’impôts. Aujourd’hui, grâce à toutes sortes de déductions fiscales et de tour de passe-passe qui ne sont accessibles qu’aux gens disposant de l’argent nécessaire, ils s’en tirent à très bon compte. Pas pour rien que la répartition des richesses est devenue de plus en plus inégalitaire: au Québec, les 1% plus fortunés possèdent 11% de la richesse globale, et c’est bien pire ailleurs! On veut sans doute que le Québec imite les USA, où ce 1% accapare 24% de la richesse. Ces chiffres ne viennent pas de Québec solidaire mais de Pierre Fortin, un lucide…

      J’en ai assez de cette lucidité à géométrie variable moi. De cette pseudo démocratie dans laquelle nous vivons, qui se résume à des droits politiques, mais nous fait vivre sous un régime ploutocratique. Roosevelt, dans son dernier discours à la nation, avait appelé à la création d’une charte des droits économiques: on l’attend encore. La vérité est que nous vivons dans une moitié de démocratie, où les intérêts économiques d’une minorité priment sur ceux de la majorité. Ce budget n’ait qu’un nouvel exemple de cette injustice. Pensez-vous que les petits amis du parti, la légion de cadres nommés en considération des services rendus, vont payer, eux? Pensez-vous qu’on va augmenter les impôts de Desmarais?

      La vérité, vous dites…

    • J’ai deux commentaires qui me viennent d’abord à l’esprit.

      1) Depuis l’introduction des centres de la petite enfance, le Québec a dépensé des montants très élevés pour la construction et les salaires pour faire fonctionner ce système. Sauf exceptions et selon ma connaissance, il en coûte environ 9000 $ par année pour garder un enfant dans ce système. Pourquoi les coûts ne sont-ils pas modulés en fonction des revenus du ou des parents ? Lorsque ces revenus sont plus de tant, le coût par jour augmenterait, le coût actuel de 7 $ par jour étant une jolie subvention, en définitive. Avec ce que le ministre Bachand appelle une révolution dans les rapports entre le gouvernement et les citoyens payeurs de taxes utilisateurs de services publics, le montant de 7 $ par jour est devenu ridiculement trop bas étant données les finances publiques. Ce montant est trop bas et il doit augmenter, et être modulé en fonction des revenus des parents. L’heure des promesses des libéraux à ce sujet est révolue, ça fait combien d’années que c’est à 7 $ ? Il est impossible de soutenir de telles charges publiques sans que les parents plus aisés payent leur juste part, en fonction de leurs revenus, de ce système, plutôt que le tout petit 7 $ par jour.

      2) Il reste à savoir si la contribution au Fonds de Santé du budget Bachand déposé mardi, contribution qui sera de 200 $ par année, est conforme à la loi canadienne et si elle sera acceptée par le fédéral dans le cadre de la Loi sur la Santé du Canada ? Cette loi qui protège les citoyens canadiens en ce qui concerne les services de santé au Canada stipule que l’assurance-maladie au Canada est gratuite et universelle.

    • Ce budget va nous aider à financer la fécondation in vitro, subventionner les voitures hybrides (ces voitures ne seront de toutes manières achetées que par des personnes relativement fortunées) mais laisser encore des gens mourir à l’urgence ou par manque de salles de soins intensifs. Sens des priorités, SVP: nul besoin de subventionner la fécondation in vitro, et les subventions aux voitures hybrides devraient aller au transport en commun.

    • La contribution fiscale du travailleur au noir ne se fait que par la taxe de vente. Plus elle est élevée, plus on l’oblige à faire sa juste part.

    • jinnyoutaouais

      30 mars 2010
      23h06

      ______-

      D’accord avec vous. Le désintérêt total des jeunes pour la chose politique est décevante.

    • J’ai 25 et j’aime bien le budget. Je dois m’éduquer un peu plus sur les contrôle des dépenses. Laissez-moi une chance, le budget n’a pas 24 heures.

      Pourquoi je l’aime? Parce que le gouvernement s’est engagé à faire payer les Baby Boomers avant qu’il ne soit trop tard. Cette société, ce modèle, il vous appartient, cher Baby Boomers. Vous avez créé le déficit, les programmes insoutenables et le gel des tarifs. À qui la facture? À vos enfants. Acceptez au moins de devoir payer cher aujourd’hui. Ma génération vous remercie…un peu.

      Un point inacceptable: Les CPE. Misère, on peux-tu mettre ça à 10, 15$? L’indexer au moins?

    • Absolument dégueulasse ce premier budget bachand, du néo-libéralisme a l’état pur

      Les entreprise na participent qu’a 7% du problème de la dette, 7% !!!!!!! Comme si les multinationales allaient quitter et laisser de la main d’oeuvre déjà bon marcheé pour quelques points de % de plus

      Ensuite l’obstination du gouvernement de badaboum Charest a éviter la commission d’enquête sur les pratiques en construction, on paie 200%, 300% de ce qui se fait ailleurs au Canada pour nos infrastructures, routes, etc.

      Et bien sur, vargeons dans les acquis patrimoniaux, comme les blocs d’éléctricité dHydro Quebec histoire de piger encore plus loin dans la poche des contribuables.

      Et réduisons les services… c’est ca la méthode libérale… faire MOINS avec PLUS (de $)

      Un Échec lamentable, pitoyable et le pire c’est qu’on est pris avec ces crétins pour encore quelques années…

      Charest/Bachand = FAIL!

    • @ungeldud

      Quelle audace tu as! Penses-tu vraiment que les gens qui ont décider d’étudier et de travailler fort vont accepter de se faire taxer à 70% sur leur revenu? Difficile d’être plus communiste. Même Québec Solidaire est plus à droite que toi!

    • Je voudrais émettre un commentaire qui est relié indirectement au budget.

      L’autre jour, je suis allé manger au Harvey’s sur le boulevard Décarie. A coté de mon auto dans le stationnement, il y avait un ford F-150 du ministère du transport du Québec. J’ai remarqué que le moteur de ce véhicule fonctionnait, pendant que son occupant( un employé du ministère des transport) mangeait à l’intérieur du restaurant. J’ai bien dit ASSIS au restaurant, meme pas aux commandes pour emporter.

      Si bien que je suis ressorti presque au meme moment que cet employé… au bout de 25 minutes approximativement…

      J’en conclus donc (je ne peux pas généraliser) que certains employés se fouent royalement de l’environnement et de l’argent des contribuables… Ca coute cher de l’essence!! Je suis porté à conclure que le problème prend son origine des boss, et donc de nos politiciens qui tolèrent ou jouent à l’autruche quand ce genre d’abus survient…

      Et je ne parle pas des véhicules du gouvernements du Québec qui circulent à 120-125 kilomètres à l’heure sur l’autoroute 20… Allo??? La consommation d’essence augmente de 20% quand on passe de 100 à 120 km… pas grave! C’est nous les contribuables qui payont pour le confort, la sécurité d’emploi, les belles conditions de travail et les abus des employés du gouvernement!

      J’ai pris la peine de conter cette anecdote car si le gouvernement nous arrive avec un nouveau budget qui nous ammène à nous serrer la ceinture, il devrait donner (dans un monde idéal) donner l’exemple d’avoir des employés qui ne font pas d’abus. et faire le ménage s’il le faut. Ca aiderais à accepter les budgets!

    • Si je comprends bien M.Marissal,vous etes un lucide qui pense que la classe moyenne est un puits sans fond.Dans mon cas,avec deux enfants aux etudes,je peux vous assurer que nous sommes loin de vivre au-dessus de nos moyens.
      C’est plus facile d’egorger encore une fois la classe moyenne que, par exemple,faire le menage dans la construction,ou la collusion nous coute a tous des sommes importantes.
      Mais je manque sans doute de lucidite…..
      Claulu

    • Je me demande si les citoyens, ceux qui payent des taxes, que toutes taxes, impots confondus represente plus de la moitie de leurs gains. Et le pire c est que ce budget ne reglera rien. La seule facon d adresser le probleme c est de reduire les depenses. Je suis retraite, sur un budget fixe, j ai decide de quitter la province, je ne peu plus demeurer ici, je n en ai plus les moyens, le gens dans ma situation devrait faire de meme.

    • C’est pas un budget ca, un budget a deux colonnes, une pour les dépenses, l’autre pour les revenus,la, on a juste une colonne pour les revenus,hausse de la taxe sur l’essence, taxe sur la santé, hausse de la TVQ, etc…

      Mais les dépenses elles ??

      Pas d’aboliton de postes a nulle part dans la fonction publique.

      Pas de fermeture des déléguations du Québec a l’étranger.

      Pas d’abolitions de commissions scolaires.

      Pas de fusionnement de ministères, de coupure dans la députation a l’Assemblée nationale.

      Bref pas de coupures dans les dépenses.

      Au prochain budget on va etre au meme point, garantie.

    • Je suis très satisfait du budget et du plan qui vient avec. Ne demandions-nous pas M. Charest de “mettre ses culottes”, jetant des cris d’orfraie devant l’ampleur du déficit ou de la dette? Il faudrait enfin qu’on se branche et qu’on ne dise pas une chose et son contraire.

      Un commentaire négatif, le seul mais il est important à mes yeux: le gouvernement compte faire plus de 60% de l’effort en comptant pour accroître sa productivité, contrairement à la recommandation de son comité consultatif, sur l’utilisation d’indicateurs de performance plutôt que l’introduction de plus de concurrence du privé. Pour avoir travaillé sur la ligne de feu au gouvernement pendant des décennies (création d’agence autonome, privatisation, gestion d’une unité privatisée), je pense que c’est de la pensée magique. On ne réussira rien avec les “tableaux de bords ou les indicateurs de résultats” à moins d’imposer la comparaison systématique avec des directions, directions générales ou ministères ayant la même mission et les mêmes tâches hors-Québec, ou avec des entreprises du secteur privé. Il faut par surcroît que ces balisages (benchmarking) se fassent avec l’extérieur, pas intra-muros (l’universel, c’est le local, sans les murs). Et SVP pas de “missions en France”, ce doit être du balisage systématique avec des comparables dans l’industrie du continent ou avec les gouvernements fédéral ou provinciaux de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, de l’Alberta…ou même avec les États-Unis! C’est là et pas en Europe qu’il y a innovation en gestion publique. Enfin, j’entend par balisage la comparaison directe et chiffrée, pas des visites de courtoisie entre fonctionnaires complaisants qui s’échangent des indicateurs inoffensifs et signent des ententes de collaboration parfaitement rédigées.

      Cet effort de productivité va exiger l’entrée en poste d’une nouvelle génération de gestionnaires, prête à être santionnée si les résultats ne sont pas atteints. Avec les babyboomers, oubliez cela. Ainsi, c’est tout un défi pour notre gouvernement. Personnellement, je me prépare à de nouvelles hausses d’impôt en 2014.

    • Je n’aime pas ce gouvernement, mais si ce que l’on dit à propos du budget selon les analystes est avéré :courage, vérité dite (on est dans l’trou) , mesure nécessaire(impopulaire), celui-ci regagnera un peu de mon respect.
      Car en tant que leader, tu te dois de prendre des décisions.

    • Bonjour!

      Je suis d’accord pour payer un peu plus… à certaines conditions! Par contre, je vais débourser plus d’argent pour les mêmes services; la bureaucratie est toujours bien vivante. Les agences de santé sont toujours en place, la sécurité d’emploi (pourtant abolie en Suède) est toujours en place, etc. L’abolition, annoncée par Bachand, de certains programmes n’est que cosmétique. Seuls les logos seront effacés, les emplois étant simplement déplacés. Il n’y a aucune garantie que le gouvernement effectuera bel et bien 60 % de la part des efforts fiscaux. Et vous voulez qu’on avale cette idée? Avec tous les mensonges et les demi-actions, je vais mastiquer longtemps avant d’avaler.

      Je n’ai que 28 ans. Mon emploi est exportable… et je vais m’exporter! Ce budget me confirme que le Québec n’est plus un territoire où il fait bon vivre (opinion très personnelle) puisque mon portefeuille est plus épais dans une autre province.

      Dani

    • Les entreprises ne font pas leur juste part. Et je n’avale pas l’argument voulant qu’il faut les épargner car elles sont des donneuses de jobs. Plusieurs individus sont incorporés dans le seul but de payer moins d’impôt. Par exemple, il y a des Dr X Inc. Ce sont des médecins qui la plupart du temps n’ont aucun employés sauf eux-mêmes. C’est ça Mr Bachand vos donneurs de jobs? Et il n’y en a pas qu’un peu de ces individu Inc. Vous auriez dû exiger beaucoup plus de l’enreprise et leur donner un crédit d’impôt si elle emploi plus de tant d’employés.

      De même pour les tarifs d’électricité qui n’augmentent qu’au secteur privé. En voyant de si grande faveurs pour l’entreprise dans un budget qui va faire mal au salarié moyen, j’ai comme l’impression que notre gouvernement nous considère comme du bétail, comme de la marchandise au service de l’entreprise. Désolé mais c’est l’humain d’abord qui devrait compter. Grrrr!

    • Ceux qui clament : « Mais où sont les coupures? » ATTENTION! C’est la première fois de mémoire qu’on s’attaque au 20% qui se laisse vivre par le 80%. C’est tout un changement de mentalité pour un gouvernement de centre gauche réputé socialiste. Récompensons ces gens en les réélisant et peut-être auront nous enfin nos coupures. N’oublions pas que 1 fonctionnaire sur 2 sera remplacé. N’est-ce pas là une forme de coupure? Un peu « moumoune », j’en conviens. Mais qui ne se réjouira pas de voir la taille de l’État diminuée un peu? Il y a aussi 30 organismes qui seront fusionnés apparemment. Je ne sais pas lesquels, mais on peut interpréter cela comme des coupures de postes. Espérons le. Enfin, ce budget sonne pianissimo à mes oreilles. Je suis aux anges. Je ne m’attendais à rien. Aucun changement à part la hausse de la TVQ qu’on savait déjà. J’étais convaincu que Charest était caché et qu’il avait décidé de ne plus gouverner.

      Traduction: Ce budget frappe gillesménard! :) de quoi fêter non?

    • J’exprime à mon tour ma déception relativement au budget présenté hier. Je suis d’accord avec les nombreux commentaires négatifs formulés par les blogueurs. Je considère en outre que la contribution des entreprises est insuffisante et que l’on mise beaucoup trop sur la classe moyenne.
      Rappelons en passant que la hausse des taxes sur l’essence se répercutera en hausse des prix à la consommation, dont l’alimentation. La classe moyenne et les plus pauvres seront de plus en plus étouffés.
      Quant à la contribution du gouvernement à la réduction des dépenses, le gouvernement n’a pas été très loquace quant aux mesures visées. Je suis d’avis qu’il n’y a pas d’économie qui soit trop petite pour être évitée, et qu’il faut absolument tout épargner. Dans ce sens, je fais la demande suivante:
      - que la voiture Lexus hybride du premier ministre soit remplacée par une Honda Civic hybride, ce qui lui permettra de continuer à protéger l’environnement, tout en coûtant moins cher aux contribuables;
      - que la voiture Lexus de son épouse soit annulée (je n’ai pas souvenance qu’un tel avantage ait été consenti aux conjointes des premiers ministres précédents); ceci permettra également d’épargner dans les dépenses gouvernementales. Comme tous les bons citoyens se le font dire régulièrement, elle devrait prendre les transports en commun.

    • Ce budget va faire mal. Le gouvernement n’a pas fait son travail. Avant de frapper en fou sur l’individu, il aurait dû faire du ménage (ou au moins le promettre) dans tous les scandales qui l’affligent (construction, actroie de contrats, voir aussi les exemples donnés par ungeduld à 7h58). Quand on demande des efforts, on doit en faire aussi. Et le premier effort que devrait faire le gouv est de mettre de l’ordre dans sa cabane par une commission d’enquête. Re-grrr!

    • @matelot2

      En diminuant l’accès à l’université, nous nous retrouverions avec des gens qui écrivent encore moins bien que vous. Notre société ne peut pas se permettre ça.

    • Vous vous êtes trompé dans votre titre.

      Vous auriez du écrire: “Même mal, même remède à plus forte dose.”

      Je ne vois vraiment pas ou vous voyez de la nouveauté dans une hausse des taxes et des impôts avec une promesse de contenir la croissance des dépenses. C’est la même chose année après année.

    • yohan-bosstrom

      Laissez-moi vous entretenir de ma réalité de chef de famille. Nous avons 3 enfants. Ne tenant compte que des dépenses normales et obligatoires et non des dépenses somptuaires, il nous en coûte 48 000$ NET par année. Aucune vacance ou grand déplacement n’est inclus. Et les épiceries sont faites avec grand soin le mercredi car il y a plus de spéciaux. 48 000$ NET ça veut dire environ 65 000$ avant impôt. C’est à peu près le salaire moyen familial. Les garderies à 7$ sont une mesure qui a grandement contribué à l’arrivé de notre 3è enfant. Mr Bachand dit qu’il n’a pas le choix de frapper si durement en raison entre autre du déficit démographique appréhendé. Alors, toucher aux garderies serait, à mon avis, se tirer dans le pied car cela augmenterait encore plus le déficit démographique.

      Peut-être que votre idée d’augmenter le coût pour ceux qui en ont les moyens est bonne. Mais, il faut être prudent car je vous le dis, les incitatifs comme les garderies ont un effet majeur sur la décision d’avoir ou non des enfants. C’est peut-être réellement plus un investissement qu’une dépense.

    • @matelot2

      Supprimons l’État tant qu’à y être. Si un gouvernement applique ce que vous proposez, plusieurs se demanderont alors à quoi sert de payer de l’impôt. Vos idées sont une garantie de troubles et perturbations de la société. J’espère au moins que vous conserveriez la police car elle sera indispensable dans le société que vous souhaitez.

    • Monsieur Marissal,

      Est-ce que vous seriez un lucide par hasard ?
      Y a rien de mal à faire parti de ce collectif. Par contre, avec les Dubuc, Pratte et cie, je dois avouer qu’il est difficile d’avoir un point de vue autre que la petite bourgeoisie québécoise.

    • Incroyable, encore un os…de move croche du gouvernement libéral!

      Oui, nous devons trouver des moyens pour payer tous nos services sociaux, nous avons d’excellents services mais il y a énormément d’abus. Nous devons nous responsabilisé OK.

      Mais les abus les plus grandioses proviennent du gouvernement actuel, des dirigeants, des entrepreneurs, des grandes entreprises et des multinationales qui ne sont ni réglementé, ni imposées comme elles devraient l’être, ni condamnés lorsqu’une faute grave est commise et qui n’ont surtout aucune contrainte légale ou presque lorsqu’il s’agit de puiser dans nos ressources.

      Au nom de l’économie, la classe moyenne est encore une fois le portefeuille de l’état et surtout des grandes entreprises qui doivent ABSOLUMENT faire des profits exponentiels d’années en années.

      Plutôt que de taxer encore et toujours la classe moyenne, qui disparaitra sans aucun doute sous peu, croulant sous la faillite générale, voici ce qui aurait dû être fait, comme nombre d’entre vous l’ont dit :
      - Imposer davantage les grandes entreprises qui font des millions et des milliards de profits et qui le dépensent ailleurs qu’au Québec
      - Taxer TOUTES les entreprises qui profitent de nos ressources naturelles pour faire du cash (Minier, l’eau surtout l’eau, les forêts, etc.etc.).
      - Émettre des lois qui forcent les entreprises à payer pour les dégâts environnementaux qu’ils causent.
      - Faire contre-valider les soumissions d’entrepreneurs par des experts pour éviter de se faire fourrer à chaque fois qu’il y a des grands travaux
      - Ne pas refaire 50 fois les mêmes travaux, les faire 1 fois comme du monde.
      - Réduire le pouvoir des syndicats et par la même occasion, fournir aux employés de l’état de meilleurs formations, quitte à les forcer à les faire, pour que les moins productifs deviennent plus performants. Il y a actuellement beaucoup de monde compétent dans l’état qui sont ensevelis sous le travail des gens incompétents.
      - Faire payer les grandes entreprises qui font de l’évasion fiscale
      - Forcer la réintégration au travail des gens sur le BS qui PEUVENT travailler. Ceux qui ne le peuvent pas…le filet social est là pour eux.
      - Fixer des réglementations sur le prix de l’essence, pour éviter encore une fois de se faire fourrer par des gens qui font des milliards de profits et vendent 3 fois le prix.

      Voilà juste quelques suggestions, j’en aurait beaucoup d’autres…
      Par contre, le ticket modérateur est une excellente idée contre ceux qui profitent du système de santé gratuit. Mais encore une fois, ceux qui n’en profitent pas en paieront le prix.

      Hydro est un service dont nous avons déjà payé la construction, par les multiples barrages et autres. On aurait pu augmenter plutôt le prix des lottos, ou encore le prix de l’alcool (quoique ça m’aurait dérangé moi aussi).

      Bref, encore une fois la solution facile…on pige dans les poches de la classe moyenne.
      Je suggère que la classe moyenne ait des lobyistes comme ça nous aussi on ferait de la pression pour que ça soit les autres qui paie!

      On se fait saigner y serait temps qu’on réagisse! Ça fait longtemps que Charest veut privatiser l’état, il est en train de réussir.

      Nous avions un beau système, maintenant ça ne sera plus tenable et dans pas long on nous dira : “voyez le système socialiste Québécois n’est plus crédible et moderne, le privé est la solution à votre problème. Plus de file d’attente, des employés performants, etc.”.

      À ce moment, souvenez-vous de la fois ou vous avez eut à débattre avec Bell ou Vidéotron d’un tarif trop élevé ou tout simplement frauduleux sur votre facture, ou tout simplement d’un service non-fonctionnel…À ce moment vous étiez transféré à “Émillie” le robot qui ne comprenait rien de ce que vous disiez et qui s’en crissait comme dans l’an quarante.
      Vous vouliez aller plus loin et défendre vos droits? Prenez un avocat et aller en cours vous battre contre des compagnies qui en ont des centaines et dont leur salaire est inclus dans leur budget à millions de profit et regardez combien de temps vous pouvez payer le votre avec votre 40000 par année, des services payables à la pièce et toutes vos dépenses normales…

    • Affreux, sales et méchants…
      Alors que les lucides pourront ronfler d’aise et continuer de manger du filet mignon et boire du vin a $30. la bouteille, continuer de profiter de leurs confortables salaires, leurs généreux comptes de dépenses et de fonds de pensions, leurs primes au rendement de toutes sortes en dessus et en dessous de la table, le peuple qu’ils ont profondément dans le fyord jusqu’aux oreilles devra continuer de se nourrir de steack haché fait a partir de la vache de réforme souvent avariée. Un jour viendra ou le peuple va comprendre.

      Fernand Turbide

    • Nous vivons au dessus de nos moyens collectivement.
      Bon OK. Mettons que j’achète ça.
      Comment définir le mot “collectivement”? C’est facile pour un ministre de dire que l’État participe à hauteur de 60% dans les efforts collectifs. Sauf que c’est des paroles en l’air. Il n’y a aucune conséquence pour Charest et sa gang de bandits à ne pas respecter leur part de l’effort supposément collectif.
      En tant que citoyen, essayez donc de ne pas payer les frais et les taxes qu’on vous impose. Vous allez vous retourvez avec des sanctions, parfoit très sévères.
      Qu’arrivera-t-il dans quelques années quand le gouvernement n’aura pas respecté ses obligations de 60% du fardeau collectif?

      Rien du tout!

      On va nous couvrir d’excuses plates genre: La reprise internationale a été moins forte que prévue, Les taux d’intérêts ont monté beaucoup plus vite que prévu, etc. N’en demeure pas moins qu’il n’y a jamais de conséquence réelle si le gouvernement ne respecte pas ses obligations.

      Vous voulez démontrer du courage, M. Bachand? Du vrai courage? Voici ce que tous les députés du parti Libéral doivente faire:

      Se lever en chambre et tenir l’engagement qu’advenant le cas où les obligations du gouvernement en place qui sont inscites au budget ne sont pas respectées, vous vous engager à ne pas vous présenter aux prochaines élections. Là vous démontreriez du vrai courage. Sinon, ça reste des promesses de moumoune.

    • SVP lire: Cette fois, le gouvernement Charest a choisi une autre VOIE et non pas “une autre voix”, comme ecrit dans l’article.

    • Je ne suis pas Québécois, mais ce genre de budget régressif qui taxe (voire impose de façon détournée) de façon disproportionnée les moins fortunés me paraît inacceptable et triste à voir de la part d’un gouvernement qui n’a parfois de libéral que le nom (N.B. on sait d’où provient son chef…).

    • Bonjour,

      Moi je reste à Gatineau et il sera de plus en plus avantageux pour moi d’aller mettre de l’essence et magasiner en Ontario au lieu du Quebec. On est malheureusement la province la plus taxé déja et le nouveau budget ne fait qu’empirer les choses. Le gouvernement aurait du couper dans le gras au lieu de nous taxer encore plus!

    • Choisir des cibles faciles
      Nous sommes vraiment dirigé par une bande de lavette. Un gouvernement de pissou, un Premier Ministre sans colonne vertébrale, un Ministre des finances pas de couille. Une belle mentalité de colonisé.

      Ce ne sont ni les couples gais, ni les tête grises, ni les biens heureux, ni les plus riches qui seront frappé par ces mesures. Il est beaucoup plus facile de venir chercher de l’argent dans les poches des travailleurs de la classe moyenne. Déjà surtaxés, fatigués et débordés, les «moyens» n’ont pas le temps d’allez manifester avec des drapeaux portant des slogans absurdes en chantant des rimettes trop facile. Les «moyens» n’ont pas le temps et ne sont pas assez con pour allez bloquer un pont ou faire du vandalisme. Les «moyens» n’ont pas de tribunes médiatiques ou de lobby comme les BS ou les démunis. Les «moyens» n’ont pas non plus les fans et la couverture médiatique des artistes pourris et riche grâce à des subventions, pensé au Claude Dubois, Robert Charlebois, Éric Lapointe et toute cette belle gang de profiteur qui sont toujours prêt à utiliser leurs influence pour bloquer des projets de développement hydroélectrique. La classe moyenne sont juste des gens moyens ou plutôt sans moyen. Une cible facile a atteindre quand on n’a aucun courage. On préfère donner des millions de dollars à l’OSM et autres institutions culturelles pour permettre à l’élite de payer moins chère pour leurs billets. La suite et vos commentaires sur http://www.beaumerdier.blogspot.com

    • Je vais déménager dans un autre pays où si je suis pauvre, je ne pourrai blâmer le gouvernement. Je veux être maître de mon propre destin. J’en ai plus qu’assez de l’ingérence du gouvernement québécois. C’est déjà plus cher de vivre ici que dans la majorité des pays du monde. Le problème de tourner le fer dans la plaie, c’est qu’il y a déjà une plaie…. et infectée en plus! Comment voulez-vous qu’on s’en sorte si on hypothèque l’avenir (université) de toute façon!

    • Ce budget Charest est la suite logique de ce gouvernement.

      Taxer la classe moyenne et laisser la paix à la grande entreprise. Continuer à engraisser ses amis de professionnels et du monde de la construction qui engraissent le PLQ.

      Ensuite, ces politiciens se demandent pourquoi les con-tribuables sont contre toute augmentation de tarifs, de tickets modérateurs et d’augmentations de leurs impôts quand ce même con voit passer de la corruption, de la collusion, des magouilles et l’omerta de ce gouvernement ultra-pourri qui coûtent au moins 4$ milliards de dollars par année.

      DEHORS CHAREST ET TA CLIQUE!

    • @ungeduld
      Vous avez tout compris. Nous sommes sous l’emprise des fascistes écono-financiers. Ce sont eux qui gouvernent le Québec et le canada, ce sont eux qui détiennent les médias et ce sont qui détiennent la fameuse richess crée. Pas étonnnant que le budget ne les touchent pas.
      Les syndicats de patrons se sont substitués aux journalistes dans certains médias dont l’empire Québécor. Les commenteux et les chroniqueux experts en tout se sont substitués aux spécialistes laissant le chemin libre à la démagogie populiste et aux campagnes de peur si cher à la fameuse drète.

    • À chaque semaine on peut voir dans nos journaux et dans nos revues toutes ces publicités sur ces grandes résidences de luxe pour personnes âgées où les coûts de logement sont de 1000$ et plus par mois. Ces résidences les multiplient un peu partout sur notre territoire. Et cela s’ajoute à tous ces condos de luxe et ces résidences dont les coûts peuvent atteindre jusque le million de dollars.

      On peut voir aussi dans les journaux toutes ces publicités sur les croisières et sur tous ces endroits
      où les gens peuvent aller passer des périodes de vacances, comme c’est le cas pour la période de Pâques. Mais pour un grand nombre de ces gens, ce ne sont pas des vacances, car ils font partie de ces chanceux qui habitent ces résidences de personnes âgées et ce sont là des dépenses qu’Ils vont faire ailleurs. Non, je les envie pas, car je suis heureux sans tout cela.

      Mais ce qui me fait mal, c’est de constater qu’une partie des taxes et impôts que je paie, comme d’ailleurs les taxes et impôts que paient les gens de la classe moyenne qui ne font pas partie de ces chanceux, sert à payer tout cela, sans pouvoir en bénéficier. Vous ne me croyez pas? N’allez pas habiter dans le voisinage de ces résidences luxueuses, car vous verrez vos l’impôt fonciers augmenter. Eux, ils paient le même taux que vous. Et pour les payer tout ce luxe, ils ont bénéficié de nombreuses réductions d’impôt. Remerciez donc le gouvernement pour tout cela.
      Rolland Lambert – www.perenoelenvacances.com

    • @brutus033

      “À ceux qui sont satisfaits du budget d’aujourd’hui, vous ne payez probablement pas d’impôt et être probablement des sangsues de l’état. Je me permet de vous envoyer vous faire foutre.”

      Tout à fait d’accord!!

    • Ceci n’est pas un citoyen ; ceci est un citron.

      Pendant ce temps : http://livre.fnac.com/a2821919/Alain-Deneault-Offshore-paradis-fiscaux-et-souverainete-criminelle

    • @ veridik ”Donc en résumé, nous payons aujourd’hui parce qu’un gouvernement a eu peur de ne pas être réélu. Ce genre de lâcheté m’écoeure profondément comme citoyen.” Je te comprends, le PQ avait fait la même chose fin 90 et ca écoeure vraiment.

    • À Christine Tourageau : une réalité que ne connaît, ni n’a connu, Monsieur le Premier Ministre et plusieurs de ses suivants. Et ceux qui l’ont connue sont passés de l’autre côté de la rue… et de la mémoire.

      Je me demande même ce qu’ils font quand ils ne filent pas, santé parlant.

      À V.M. : Plus je regarde ce monde-là aller depuis un an, plus je me dis qu’ils font tout pour que le PQ gagne les prochaines élections et qu’il reste pris avec l’immobilité on ne peut plus immobile de nos élus libéraux, puis avec les décisions anti-socialistes (genre), alors que le PQ est un parti, disons, plus socialiste. Une manière de vengeance des Libéraux contre le PQ. Messssssssssssquin!

      C’est tellement mesquin… mais TOUT cela dit, on n’a aucune façon de contester tous ces tickets qu’il faudra, oui, payer.

      La politique écoeure tellement la génération de mes enfants (entre 30 et 40 ans) qu’ils n’iront pas mettre la tête sous la tranche.

      Si vs saviez à quel point je suis désabusée (j’ai pourtant été attachée de presse d’une ministre, en 1976) à l’égard de la politique, d’autant que les journalistes nous réchauffent les plats immangeables jusqu’à la nausée.

      On veut en ‘prendre qq bouchées’, mais le plat… ce serait jouer le jeu des vedettes du pouwoir (oui, oui, pouwoir!).

      lise b.

    • Si ils avaient avisager à rembourser la dette un peu plus tôt, les mesures auraient été moins drastique et moins pénible pour nous. De plus, il existe tellement d’autres façons de réduire cette dette sans nous pénliser autant. Une beau BRAVO sarcastique bien sûr à un gouvernement pas vite vite.

    • Pour ce qui est du constat de M. Bachand je lui dis bravo!!! Vraiment il fallait être vraiment idiot pour ne pas réaliser que le Québec vit au dessus de ses moyens. Le problème c’est qu’il tire sur la mauvaise cible pour régler nos problèmes. Nos déficit sont le résultat de dix ans de mauvaises gestion de la part de son gouvernement à cause de création des méga structures coûteuses dans plusieurs secteur, de passe droit, de récompenses des petits amis, de surfacturations chronique dans nos infrastructures, d’études, de tables de concertations, de table de pilotage, de tables…bref c’est payez maintenant pour les excès des libéraux. Faites le calcul des millions ici et là donné en salaires inutile, des millions payé en trop pour la constructions, saupoudrez cela avec des millions en redevances sur nos ressources naturelles non perçu, des milliard dans les paradis fiscaux, des millions en surfacturation pour des médicaments… ajoutez-y les intérêts et ce DEPUIS PRÈS DE 10 ANS. Soyez honnête et sans partisannerie, trouvez-vous qu’il est lucide de continuer à faire payer la classe moyenne pour cela. Je dis NON, NON,NON,NON,NON.

      Il est faux ce discours où les entreprises ou les gens riches quitterons le Québec si ces derniers paie plus de taxes. Si il quittent quelqu’un d’autre prendra sa place, c’est les lois du marché qui dicte l’économie, et si il y a un sous à faire les investisseur seront présent c’est indéniable. Les québécois se font écraser par le conducteur de l’autobus qui a les deux mains sur le volant.

      Bravo, vraiment bravo!!!! Dire qu’à une certaine époque c’est la guillotine qui attendait les monarques pour ce genre de comportement et d’escroquerie avec des procès expéditif. Ils sont chanceux nous le bon peuple avons évolué…Je m’en souviendrai certainement de celle-là aux prochaines élections M.Charest. Il vous reste moins de 3 ans.

    • respectable: si les ventes de Talmud augmentent trop, les falsificateurs de Talmud qui prolifères et ont beaucoup d’amis sur le blogue de Richard Hétu vont vouloir imposer la TVQ sur les livres religieux! Afin de mieux poursuivre leur campagne de désinformation à partir de sites poubelles.

    • Vive la pensée magique selon plusieurs… comme si on imprimait de l’argent…

      Si on taxe une entreprise, cette dernière refile le coût dans ses prix alors le consommateur le paie… ca revient au même. de plus elle risque de s’installée ailleurs et alors on ne crée pas d’emploi.

      L’électricité – est-ce normal qu’on paie le tier du prix nord-américan moyen… Quand j’étais à Calgary dernièrement le litre n’est pas à 0,33$. Malheureusement on a perdu tellement d’années. Et pour les moins nantis un crédit d’impôt remboursable ça existe, on le fait pour la TPS et la TVQ. Si on allait à la moyenne du marché, alors le déficit courant serait résorbé et on pourrait regarder à réduire l’énorme déficit accumulé. Encore une fois la détermination n’y est pas, on aime mieux attendre au dernier moment et faire des choix difficile.

      Quand au frais de garde, le gouvernement investi dans la natalité – ça va prendre du monde pour payer les services plus tard – deux travailelurs pour un retraité ce n’est pas gagnant… et aussi ça a enrayer le travail au noir dans ce secteur… d’une pierre deux coups – devrait-on prévoir un mécanisme d’indexation, certainement mais il faudrait un peu de courage politique. Tous les services devraient être indéxés automatiquement, cela éviterait beaucoup de frustration et des augmentations disproportionnées.

      Plus de 30% de la population ne paie aucun impôt, ça n’a pas de bon sens on est une usine de production de dépendant étatique. Quant à taxer les riches, ce n,est pas une solution à long terme, premièrement ils paie déjà beacoup plus que leur part, 1% de la population paie environ 10% des impôts et ils sont mobiles, ce qui veux dire qu’ils peuvent quitter et la perte est nette pour le gouvernement. Malheureusement un assisté social n’est aps mobile et c’est un coût.

      SVP lachez nous avec vos réduction de la taille de l’état comme solution, ça prends du monde pour rendre les services et de toute manière ne partie des augmentations de salaire retourne en impôt.

      SVP enlevons nos lunettes roses et essayons de voir les choses en face.

      PS. En ce qui a trait aux infrastructures je suis totalement d’accord qu’il faut faire un ménage – 25 à 35% de coûts supplémentaires cela représente plus de 12 milliards de $ sur un budget de 42.

    • Et Mme Marois et le PQ peuvent bien gueuler, qui nous a mis dans le trou, Mme Marois avec ses garderies, un programme dont on ne pouvaient pas se payer, le gel des frais de scolarité, avec le gel des tarifs d’hydro, des frais de scolarité, de l’assurance médicament, du gaspillage de la gaspésia…merci PQFTQ…beau travail…

    • Tous ceux qui n’utilisent plus le système de santé depuis des lustres parce qu’ils n’y font plus confiance et tous ceux qui ne sont jamais malade et ont peur des docteurs et des hôpitaux ou encore qui sont aux médecines douces depuis toujours, tous ceux-là paient et paieront encore plus pour les frais de santé.

      Pourtant, on le voit bien: c’est la gestion broche-à-foin des gestionnaires qui fait depuis toujours défaut et qui coûte cher. S’il fallait que tous les détracteurs du système de santé, tous ceux qui ne l’on jamais utilisé, se mettent à vouloir en avoir pour leur argent en se mettant soudainement à l’utiliser on ferait quoi avec ce surplus d’utilisateurs normalement absent des corridores d’hôpitaux et des cliniques?

      Et pourquoi pas plutôt s’en prendre plus sérieusement à tous les fraudeurs non résidants du Canada et du Québec qui utilisent gratuitement notre système de santé par des moyens détournés et de fausse cartes-soleil qui leur sont délivrées par des réseaux du crime organisé? Je pense que ça ferait faire de bien grosses économies et on ne se verrait pas alors imposer toutes ces taxes qui n’en finissent plus de nous plumer, si on s’attaquait au vrai problème.

    • @ 3-4 blogueurs qui en ont parlé…

      D’accord les mines et les papetières sont écologiquement dommageables, mais alors que le prix des métaux est élevé, c’est tout le contraire du bois. L’industrie du bois fait du trou depuis quelques années, les actions dégringolent, les usines ferment. Les taxer reviendrait à flusher complètement cette industrie du Québec.

      J’exagère un peu mais pas tant que ça…

      Donc, pourquoi pensez-vous le gouvenement n’ira piger dans les poches que des industries minières et non des forestières?

    • Corrigé mon 31mars10h12. Il fallait lire : ATTENTION! C’est la première fois de mémoire qu’on s’attaque au 80% qui se laisse vivre par le 20% et non l’inverse.

      @Honorable : Je veux justement me procurer le Talmud babylonien en entier, (les 73 volumes), pour m’attaquer aux falsificateurs de Hétu. L’absence de TVQ va m’aider à me procurer cette fabuleuse collection 45 jours plus rapidement selon mon budget. Cette collection n’est pas donnée. Si le Huard pouvait grimper à 1.15$ je passerais à l’action dès maintenant en empruntant sans intérêt à quelqu’un tellement l’a veux.

    • @respectable
      Ça ne me frappe pas du tout car mon revenu est de 10,000$/an tout compris j’ai le gros forfait!
      Mais cela me dérange pour ceux qui gagent jusqu’à 22,000$ ce qui est le seuil de pauvreté car voyez-vous il y a des gens qui travaille 40 hre semaine et qui ne font que 18,ooo$ au salaire minimum.Vous semblez vous foutre de tout de toute façon vous apparaissez bien plus comme un égoïste parvenu qu’un citoyen participatif au bien-être de sa société qui est celle de tous.
      Le partage ne semble pas vous étouffer.Je suis très heureux et je remercie tout ceux qui paient des impôts pour faire en sorte que notre richesse collective soit bien partager sauf que ce gouvernement la distribue plus à ses ti zamis que à ceux qui en ont vraiment besoin.Sachez que de ma vie active lorsque je n’étais pas invalide j’en ai aussi payer des taxes et des impôts.
      Digérez bien la sur consommation que vous faites pendant qu’il est encore temps car c’est pour bientôt le soulèvement des démunis.
      Gilles Ménard

    • …ouf ! ça fait du bien de se défouler un peu, une vrai thérapie de groupe, merci M. Marissal de nous permettre de vider notre sac, pas besoin d’un docteur en image, votre blogue fait très bien l’affaire.

    • Que tous ceux qui font affaire avec la Desjardins et l`ensemble des banques du Québec, vous devriez vous trouver une nouvelle niche, car toutes ces institutions sont d`accord avec le budget.

    • On ne devrait pas être surprit de la façon dont Charest mène l’autobus…

      Malgré ma frustration assez intense par rapport à tous ce que Charest a fait depuis son arrivée au pouvoir ET dont le dernier clou fût ce budget…J’ai encore de sérieux problème à comprendre comment il a pu être élu et de plus, majoritaire les 2 mains sur le volant, sans frein de secours!?

      John Charest, l’étoile montant conservateur au fédéral, envoyé directement à Québec pour échouer le Oui (Rappelez-vous aussi le nombre de “crosses” qui ont été faites, qu’on a payé encore là pour être sûr qu’il réussisse) , à la tête d’un parti qui est connu et reconnu pour les fraudes, escroqueries, échappatoire à l’impôt (Au fédéral c’est plus connu qu’au provincial).

      Donc, on a élu un mix de conservateur (Réduction du rôle gouvernemental à l’armée, la santé; Contrôle de l’information; peu de mesure sociale;peu de mesure environnementale) et de libéral (Économie avant tout)…

      Remarquez, c’est ma propre analyse (un résumé un peu réducteur je l’avoue), je ne suis pas politicologue, mais ça me semble un bon phénomène pour représenter le terme se tirer dans le pied!

      Et on est surprit du budget??

      À mon sens, Charest a continué sa croisade pour le fédéral…c’est-à-dire réduire le pouvoir de l’état du Québec, réduire l’énergie et la capacité de rebellion des Québécois en augmentant leur fardeau économique et de stress. Ça finit comment? M. Charest et ses techniques douteuses meneront probablement à la privatisation complète du Québec.

      Nous n’auront bientôt plus les moyens de conserver nos services (Qui demandaient oui beaucoup de remise en question et d’optimisation, nos palliers décisionnels aussi et notre administration en général, mais nous faisions tout de même l’envie de tous…et avec raison!)
      Nous aurons bientôt besoin d’encore davantage de services de santé vu notre population vieillissante, nos infirmières auront crissé le camp au privé pour avoir des conditions de vie humaine, nos profs auront fait la même chose, etc.etc.

      Et là je ne dis pas que le privé c’est le mal, c’est très bien le privé mais je crois que ce serait une erreur d’être privatiser bord en bord. Faudrait pas oublier nos cours d’économie 101 qui dit que le but premier d’une entreprise c’est : ” de faire du cash”. Est-ce que c’est ça qu’on veut comme but premier de nos systèmes de santé, d’éducation, de gestion des ressources naturelles, de l’environnement, de nos services essentiels, etc.etc. Quand la motivation c’est le profit, tu t’en vas où c’est le plus payant. Point. C’est pas ça qui fait avancer une société.

      C’est encore le temps de nous remettre d’aplomb faut juste mettre nos culottes, sacrer cte gang de clown dehors pis faire le ménage nous mêmes!

    • Je dois vivre en dehors de la “collectivité”, puisqu’on me dit que nous vivons tous collectivement au-dessus de nos moyens.

      Comment expliquez-vous le fait que je n’ai jamais droit à rien, aucun service du tout et que je paie comme un porc, sans avoir le droit de me “désabonner” du système?!!!

    • Inquiétez-vous pas le $200.00 par année que tous les citoyens (à part les b.s) devront payer pour supposément le service de santé, n’ira pas dans la santé. C’est encore la bureaucratie, les cadres, les primes de départ, les bonus, les redevances au donnateurs du partis, les études, les dépenses inutiles, les subventions, les programmes qu’on a pas besoin, qui vont tout bouffer l’argent que la classe moyenne leur aura donné.

    • Héééé ti-peupe (sic)

      Jamais content de rien…une chance, une maudite chance que c’est pas l’peupe (re-sic) qui est au pouvoir…

    • Monsieur Marissal,

      Le Québec veut atteindre le déficit Zéro en 2014-2015. Il semble qu’il fasse aller chercher et obtenir un surprus de près de 12 milliards de $ d’ici 20114-2015.

      Le budget du Québec pour 2010-2011 est maintenant connu et nous avons une meiilleure idée de la stratégie planifiée et des sacrifices à faire pour arriver à nos fins.

      La récession nous a frappé en 2009 et nous avons dû nous ajuster très rapidement et promptement pour finir l’année financière de 2009 avec un déficit de 5 milliards de $.

      Personne ne questionne ce 5 milliards de $ qui fait pourtant parti du plan de défense contre la récession. De plus, il semble que ce 5 milliards de $ soit maintenant rendu à 6. 5 milliards de $ pour l’exercice 2009-2010. C’est pas 12 milliards de $ qu’il faut récupérer mais plutôt 18.5 milliards de $. Ça n’additionne pas … Ça n’a jamais addditionné …

      Allo … Il me semble que tous les intervenants tels que les partis d’opposition et les pseudo-experts et les journalistes du Québec dorment au gaz.

      J’aimerais avoir des explications à ce sujet.

      Salue …

      Gilbert Filion

    • Le problème qu’on a au québec, c’est qu’on a trop de pauvres et pas assez de riches. On a donc moins de revenus d’impôts (42% des Québécois ne paient pas d’impôts) pour payer nos services mur à mur. Pour qu’un système social-démocrate fonctionne, il faut de la richesse, des riches. Ici, l’argent nous fait peur. Les riches sont “méchants”. Donc le fardeau fiscal se retrouve sur le dos de la classe “moyenne”. En Suède, dans le paradis scandinave de nos politiciens de gauche, le PIB per capita est au dessus de 50 000$. Au Québec, il est de 25 000$. Moitié moins.

      Tant que nous n’aurons pas changé cette mentalité anti-richesse, nous ne pourrons pas continuer à vivre comme des riches. C’est une illusion qui a une fin et elle est très proche.

      Au moins, on peut se compter chanceux d’avoir les milliards de l’Alberta pour compenser un peu… même si on adore cracher sur les méchants “Anglais” de l’Ouest.

    • Tant qu’à faire un budget aussi draconien, M. Bachand aurait peut-être pu remettre en question la médecine à une vitesse. En effet, son ticket modérateur pousse à sa limite l’absurdité du système actuel.

      Comment peut-on forcer les gens à payer pour un système de santé offrant des services de mauvaise qualité, sans la moindre possibilité de choisir? Imaginez la famille de M. Un recevant des factures pour ses visites à l’hôpital (voir le texte intitulé “La médecine ping-pong” d’Ariane Krol http://www.cyberpresse.ca/place-publique/editorialistes/ariane-krol/201003/29/01-4265481-la-medecine-ping-pong.php ) !

      Si les gens avaient LE DROIT de payer pour des services de santé de qualité (et non L’OBLIGATION de payer pour des services inadaptés à la réalité, voire inexistants comme dans le cas de M. Un), les dépenses gouvernementales dans ce secteur chuteraient de façon radicale.

    • Budget: Personne ne parle des 42% des travailleurs qui ne paient pas d’impôt. Qui est supposé de payer pour tous les services nec-plus-ultra dont on a pas les moyens? La famille Desmarais et la poignée de riches Québécois? No chance: que les utilisateurs-payeurs se le disent: “C’est à notre tour”! Bravo M. Bachand pour ce budget courageux et porteur d’avenir. Assurons-nous que les partis d’opposition restent en plein où ils sont, dans l’opposition! Raybou47

    • Pouquoi ces nouilles n’ont pas coupé dans les partys, foires, voyages de toutes ces incompétents (es) EN PLUS de couper dans les bonus, bonis, primes, etc… Plus j’y pense, plus ils sont irresponsables. C’est pu drôle du tout………..

    • @ jolico

      Par définition, un médicament générique a la même action que le médicament de marque correspondant.

    • Le Québec me fait penser à une république de banane avec un système corrompu jusqu’à l’os. On aura beau injecter des milliards , le peuple n’en verra pas la couleur .
      L’argent disparait dans une multitudes de magouilles qui ne profitent qu’à une petite clique .Des exemples ? On paye trop cher pour des routes mal bâties, on paye des millions firmes d’études pour des projets qui n’aboutissent jamais ,ondonne des jobs de consultations aux petits amis du parti ( Bouchard et cie ) etc….
      Qu’on commence par faire le ménage dans ce vaste foutoir et on trouvera tout l’argent dont on a besoin .

    • Pendant ce temps, le gars qui est sur le B.S. par pur lâcheté regarde ça sur sa belle télé HD et entre 2 gorgés de bière se dit: “Merci, gouvernement. Grâce à toi je peux vivre aisément sans avoir à me forcer pour!”

    • le ministre de la santé suggère que le fond de santé financé par les contribuables servira entre autres à récompenser les hôpitaux les plus performants. Alors si je comprend bien, les hôpitaux qui performent bien sont ceux qui n’ont pas de déficit. Pour y arriver les hôpitaux doivent couper dans les coûts. Couper dans les coûts signifie quoi? que des aînés soient stationnés aux urgences… La solution ne se trouve pas nécessairement dans les poches des contribuables mais bien dans la réorganisation des activités – par exemple que des options claires pour diriger les aînés se concrétisent…que la carte soleil soit revue pour réduire la fraude…http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/200901/24/01-820503-un-reseau-de-fraude-de-cartes-soleil-demantele.php,
      qu’une version allégée de la bureaucratie soit considérée…

    • Il faut régler ce problème de fraude, à quand la carte à puce de santé…c’est bien d’essayer d’éponger la dette, mais le robinet continue de couler…

      http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/sante/17396-ramq-fraude
      http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/200901/24/01-820503-un-reseau-de-fraude-de-cartes-soleil-demantele.php

    • La nouvelle campagne publicitaire du gouvernement Je suis prêt à payer plus pour de meilleurs services mais avec ce budget Québec ne cible rien de significatif sauf les augmentations de ses revenus. Des coupures générales dans la fonction publique qui auront le même effet que les coupures en santé de Lucien Bouchard et du PQ. Lorsque toute l’expertise sera partie on ira au privé quel hazard. Heureusement pour le parti libéral et malheureusement pour nous l’opposition n’a pas plus de crédibilité en finances publiques que les libéraux ce qui fait que le budget sera mis en application sans autre débat réel sur les capacités de dépenser du gouvernement il continuera à être partout présent et de plus en plus inefficace.

    • @honorable

      Les livres religieux comme le talmud sont des contes pour enfants attardés, dont vous êtes.

      Jean Émard

    • Trop drole ! Je viens de lire (Robillard) sur cyberpresse : Charest soutien qu’il a enrichi les Québécois. !

      Certains Québécois oui….. les autres l’ont dans le …………………….. (censuré) !

    • honorable

      31 mars 2010
      13h21

      _________

      Vous êtes décidément toujours à côté (de la track) du sujet mon cher hono !

    • @khristoche

      À bout de patience devant tant d’histoires aussi terribles qu’inadmissibles qui parviennent à mes oreilles ces derniers temps, j’ai décidé de créer une page Facebook «Pour un redressement immédiat du système de santé au Québec».
      Ladite page n’en est qu’à ses premiers balbutiements mais il est permis d’espérer qu’en grand nombre nous y manifesterons notre trop-plein et qu’ensemble nous réussirons à obtenir des services décents auxquels nous sommes en droit de nous attendre. Sans payer à la visite, nouvelle donne venant ajouter une couche à notre exaspération généralisée! Payer pour l’incompétence de trop de spécialistes qui se renvoient la balle et jouent avec nos vies comme avec des yoyos? Non, merci!
      Dénonçons les aberrations inacceptables du système de santé québécois, joignons nos voix et exigeons des changements immédiats. Regroupons nos histoires, soyons la mémoire de ce système qui bat de l’aile, soyons la vigie! Nommons!

    • C’est assez mêlant cette histoire…

      Qui a réélu Jean Charest juste après la catastrophe de la Caisse de dépôt et les primes de départ des tinamis? Les Cubains?

      Qui a réélu Tremblay après les scandales des contrats donnés aux tinamis? Les Inuits?

      Qui va changer de chaîne et regarder Virginie ou le hockey quand les infos annonceront un jour ou l’autre qu’on va privatiser Hydro mais que, promis juré, les frais n’augmenteront pas, si je mens je vais en enfer? Les Grecs?

      Alors moi aussi je rejoins Lucien Bouchard et André Pratte lorsqu’ils disent: “Sortez la tête du sable les chums et soyez lucides”.

      Ou bien on vote pour autre chose, ou bien on s’exile en Irlande, ou bien on devient lucide et on paye.

      http://www.youtube.com/watch?v=g49oPb6kuDg&feature=PlayList&p=260602C7B46561C4&playnext=1&playnext_from=PL&index=2

      C’est triste mais c’est d’même.

    • ..et “Clotaire” Charest rides again…

      Un petit rappel de ses nombreux mensonges depuis 2003:

      -”les urgences, ce sera réglé dans les prochaines semaines” dixit Clotaire Charest;
      -”Mario Dumont est alarmiste, il n’y a aucun problème à la Caisse de dépôt” dixit Clotaire Charest;
      -”il n’y aura aucune augmentation des taxes et des tarifs”. dixit Clotaire Charest.
      -”il n’y aura pas de déficit, ni en 2009, ni en 2010″, dixit Clotaire Charest.

      Il est temps que l’on montre la porte à ce rapailleux !!

    • On vit au dessus de nos moyens! Très bel découverte. Tout ce qui se fais ici est plus dispendieux qu’ailleurs! Pourquoi? Charest a peur d’une commission d’enquête dans la construction! Peur de ce faire dire que les syndicats en mène large? Pour ce faire dire que le gouvernement ne contrôle pas grand chose? C’est beaucoup plus facile de taxer plus les gens que de couper dans les dépenses des différents ministère!
      Bravo!

    • Le Québec c’est un beau pays… es-ce que quelqu’un peut me dire dans quel pays c’est mieux qu’ici? On paie combien de taxes en France? Non, je ne suis pas contente de payer plus surtout avec un petit salaire… mais entre ici et ailleurs.. je vais choisir ici. Parce que c’est ici que je suis née et c’est ici que je vais mourir… pauvre sans aucun doute mais fière d’être Québécoise. Bonne fin de semaine à tout le monde! En passant pensez-y deux fois à la prochaine élection.. On a la mémoire courte.. faudrait s’en rappeler!

    • @davidsonstreet
      “En diminuant l’accès à l’université, nous nous retrouverions avec des gens qui écrivent encore moins bien que vous”
      Je n’ai jamais dit non plus que vous ecrivez bien,et que dire de votre jugement ,il a tellement de failles dans votre petite cervelle que je ne saurais ou commencer. Et puis a quoi ca sert d’aller a l’Universite si on n’a aucun raisonnement, comme vous d’ailleurs .

    • @davidsonstreet
      “En diminuant l’accès à l’université, nous nous retrouverions avec des gens qui écrivent encore moins bien que vous”
      Vous voyez comment vous n’avez aucun raisonnement,je n’ai jamais dit que nou devions restraindre l’acces a l’Universite…mais d’en faire payer les frais aux …etudiants,c’est clair?

    • oh pardon..*.restreindre.*..

    • je ne comprends pas vraiment les interventions des différentes personnes sur ce blog… l’économie va mal au niveau mondial, c’est la plus grande crise économique depuis le grande dépression et des grandes puissances comme les états-unis et l’Europe ressente clairement les contre-coups. Nous, parce que nous avons investit dans nos infrastructures et dans des domaines qui amène de l’emploi, nous sommes moins touchés par la crise. Je crois que le gouvernement a fait ce qu’il avait a faire et qu’il continue de le faire.

      Pour le monde qui va venir après nous, on doit être responsable et essayer de remonter la crise avec des finances publiques qui traine pas de la patte comme d’autres pays.
      en plus, le gouvernement donne l’exemple avec des coupures dans les salaires et dans les dépenses de la fonction publique. Je sais que tout ca ne peut être cru au premier regard, mais les moyens sont là, dans un budget, ¸a veut dire quelque chose !!!

    • respectable: je vous conseille le 25 janvier 2011 pour faire votre achat. Ce sera le 35ème anniversaire de Artscroll. Ne soyez pas surpris si le Talmud entier est alors à vendre avec 35 % de rabais. Faisons obstacle aux faussaires qui diffament en publiant sur des blogues de cyberpresse (pas celui de M. Marissal, heureusement) des fausses citations talmudiques dans le but évident d’inciter à la haine.

    • Gillesmenard dit à Respectable:
      “Le partage ne semble pas vous étouffer.Je suis très heureux et je remercie tout ceux qui paient des impôts pour faire en sorte que notre richesse collective soit bien partager sauf que ce gouvernement la distribue plus à ses ti zamis que à ceux qui en ont vraiment besoin.Sachez que de ma vie active lorsque je n’étais pas invalide j’en ai aussi payer des taxes et des impôts.”

      Je crois que vous vouliez dire “Je suis très heureux et je remercie tout ceux qui paient des impôts pour faire en sorte de me faire vivre”.

      Pour ce qui est de vos impôts passés, vous avez déjà dit que vous n’avez jamais gagné au dessus de 20,000$ alors venez pas nous dire que vous avez payé des impôts…

      Si vous êtes vraiment invalide et que vous ne pouvez pas travailler, je n’ai aucun problème à payer des impôts pour vous faire vivre. Mais, laissez votre condescendance de côté en demandant à ceux qui travaillent et qui paient des impôts de payer encore plus pour vous faire vivre.

      Vous vous dites socialiste, c’est facile: vous n’avez jamais contribuer aux services que le Québec s’est donné. Vous demandez qu’on paye toujours plus pour votre “droit” à une vie confortable. Je suis désolé mais ce n’est pas comme ca que ca fonctionne. L’argent ne pousse pas dans les arbres. Vous devriez avoir compris cela rendu à votre âge. Pour vous faire vivre, des gens ont étudié et travaillent fort. Vous devriez être reconnaissant à la place de vouloir encore plus les “quêter”.

    • americanophile

      30 mars 2010
      20h38

      Ça nous prend un nouveau part de droite qui va s’attaquer au gaspillage. Et je parle d’un parti avec un homme fort, genre Maurice Duplessis. Désolé, mais les pleutres n’ont plus leur place au gouvernement national du Québec. PQ , PLQ et QS n’ont rien à proposer sauf des dépenses et la défense du modèle socialiste québécois. Ce dernier est un lamentable échec. Parions que la dette du Quévec va doubler d’ici 10 ans.

      __________

      Duplessis !

      Oh américanotruc ! Avouez que vous vous ennuyez de Hilter aussi pendant que vous y êtes.

      Vous êtes vraiment un cas !

    • Aux amateurs de livres soi-disant sacrés écrits par et pour des humains

      Les humains auteurs du Talmud (en 73 volumes), de la Bible (en quelques dizaines de volumes) et autres Coran ne connaissaient pas ni ne pratiquaient malheureusement le constat de l’auteur français Nicolas Boileau dans son «Art poétique» : “Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire”. Que d’oeuvres (sic) auraient gagné à être plus précises et plus concises! Mais l’humain est facilement verbeux!

    • Que vous soyez d’accord ou non avec tous les mesures du budget, il faut admettre en cachette que c’ete courageux. Les mesures annonces sont ceux dont les specialistes nous preveinnent depuis des annees. Quoi, il faut payer pour nos services? C’est la realite de tout le monde.

    • Il n’y a pas grande chose qui a ete annonce dans le budget qui n’a pas deja propose par le PQ. Que ce soit la hausse de la TVQ ou la fin des vaches sacrees, ce sont tous des suggestions que le PQ a fait auparavant. Donc pourquoi est-ce qu’ils sont soudainement outre de voir les elements qu’ils ont suggeres etre realises? Est-ce que c’est simplement parce qu’ils ne sont pas au pouvoir?

    • Les droits de scolarité font que les universités ont moins d’argent à investir dans la qualité de leur établissement, dans le matériel qu’ils utilisent et dans l’embauche de leur professeur. Je ne crois pas que de demander aux étudiants de contribuer un peu plus soit vraiment une mauvaise chose parce qu’il y a beaucoup de gaspille et que se sont les contribuables qui paient pour les études des autres. Je suis pour un accès le plus ouvert possible mais je crois que chacun doit faire sa part dans l’éducation qu’il reçoit. Demander aux étudiants de payer un peu plus, c’est de realiser que tout n’est pas gratuit et que nous nous devons de payer pour nos services.

    • tango12

      31 mars 2010
      16h51

      Pendant ce temps, le gars qui est sur le B.S. par pur lâcheté regarde ça sur sa belle télé HD et entre 2 gorgés de bière se dit: “Merci, gouvernement. Grâce à toi je peux vivre aisément sans avoir à me forcer pour!”

      ————

      Je connais des gens sur le BS qui aimeraient mieux ne pas y être, croyez-moi ! Le pourcentage qui profite de ce système (comme les Bougons) représente environ … même pas 1 % de la population qui en bénéficie.
      Vous devriez attaquez de plus gros poissons monsieur (ou madame) !

    • malgré tout ce que l’on peut entendre dans les médias, à ma lecture, le budget semble raisonnable et bien dosé dans le contexte économique actuel. il faudrait vraiment avoir la tête dans le sable pour ne pas voir que le monde entier est frappé par une crise économique. Depuis 2 ans, nous n’avons pas trop ressenti les conséquences de cette crise, et maintenant, pour ne pas qu’elle s’étire et que nos enfants en paient le prix, la situation nous exige un effort. Je crois que cela est raisonnable, surtout dans l’optique où le gouvernement essaie de limiter les dépenses.

    • Il est presque 21:30. Comme je l’ai déjà écrit ailleurs : «Il faut toujours se relire avant de publier et surtout, avant de s’attaquer aux «z’autres»(!)» Jean-François… des nouvelles de ta part seraient appréciées. M’enfin! Quant au 2e classe! Comme on dit dans la marine : «Tube number one… (ici, il y a une pause logistique pour des fins de compréhension) Fire(d)(!)» 2e classe, vous êtes… Mouarf!

    • il n’y a pas à dire, le budget du gouvernement libéral à bien mauvaise presse c’est temps-ci !!! pourtant les hausses de tarifs ne sont pas unilatérale au point où les médias le laisse entendre. Tout le monde veut de meilleur service : ne pas attendre à l’urgence, avoir des écoles performantes, des autobus confortable a tous les 5 minutes… mais personne ne semblent vouloir payer pour tous ces services qui sont tous très dispendieux pour les différents paliers de gouvernement. tout le monde profite des ces services et le gouvernement ne peut être le seul payeur si on veut avoir une assiette de service diversifier et de qualité. Je crois que le budget est un pas vers la bonne direction, c’est-à0-dire de faire participer le citoyen au paiement de ces services.

      Merci,

    • Quand j’entend que 40% des Québécois ne paient pas d’impôt, çà semble que les 2/5 de la population profite de la largesse des 3/5ie`me restants.

      Quand je vois la culture de très nombreux propriétaires de PME qui se paient des lunchs, des congrès, de VUS, des yatchs de luxe, des vacances dans le sud, des grosses maisons, qu’ils entretiennent maison, chalets, autos et tout le tralala en passant les factures souvent soufflées sur les dépenses de leur entreprise et qui ne paient pas d’impôts parce qu’ils ne font pas de profit ou bouclent “even”, je ne me surprend pas à entendre ce commentaire.

      Il serait très facile pour les gouvernements de vérifier tous ces détournements de fonds et d’évitement de paiement d’impôts en comparant leur train de vie de pachas avec leur rapport d’impôts. Mais, çà fait l’affaire des partis politiques puisque ces mêmes bandits contribuent à leur parti respectif.

      Alors, le cochon de payeur salarié, lui on ne lui fait pas confiance parce qu’on le cotise à la source sur sa paie avant même qu’il puisse dépenser une cenne.

      Quant à ces entrepreneurs, les gouvernements leur font confiance car on les cotise seulement après qi’ils aient soumis leur rapport d’impôt et on prend ce qui est sensé rester.

      Alors, le 40% de ceux qui ne paient pas d’impôt au Québec devrait diminuer de façon drastique si le gouvernement se décidait à les enquêter et à entreprende les poursuite appropriées.

      Les cocus, ce sont les salariés qu’on accuse de ne pas assez contribuer à l’assiette fiscale.

      Quelle écoeuranterie!

    • J’aimerais que l’escouade marteau axamine ce budget de près. :)

      Jean Émard

    • Dans 10 ans ou moins, nous allons rejoindre la Grèce, l’Islande, le Portugal ou peut-être même le Mexique en fait de niveau de vie. Tout système socialiste est condamné par avance. Le capitalisme est mort au Québec. Le socialisme c’est la pénurie, les taxes, la stagnation économique, la corruption, la collusion avec les puissants syndicats, la misère, etc. La réglementation excessive dans tous les domaine de la vie ne peut que mener à la ruine économique. RIP Québec.

    • Monsieur Marissal est-ce que vous vous seriez fait ”brainwashé” ???

      Faudrait nuancer l’énoncé à l’effet que l’on vit au dessus de nos moyens.
      La responsabilité du fiasco québecois des dernières décennies n’incombe pas seulement à la classe moyenne qui depuis a dû absorber plus que sa part des dégats causés par l’incompétence en gestion de nos élus qui ont toléré la lapidation de nos impôts et taxes. N’importe lequel nono peut faire aussi bien que ces deux de pique. On manque d’argent on augmente tout en disant que c’est la faute de la population. Facile , hein !
      Quand est-il des entreprises et des mieux nantis qui ont plusieurs ”free-rides” et qui s’en tirent toujours depuis trop longtemps sans trop de saignement sous l’aveuglement volontaire des gouvernements particulièrement de nos bons libéraux?
      Alors pour ce qui est de vivre au dessus de nos moyens on repassera OK car en dépit de cette supposée nouvelle culture vous nous en reparlerez l’an prochain puis l’autre après etc. Toutes ces mesures plantées dans le dos de la classe moyenne, sans moyens de défense, qui soit disant n’aura qu’à absorber 40% de l’effort exigée ne résulterons pas à régler la situation tant et aussi longtemps que le 60% s’esquivera par manque de compétence et de courage de Charest et ses acolytes libéraux.
      Ça prend du culot en titi pour nous mettre 100% des problèmes sur le dos.

    • Oui M. Marissal
      Mais pour certains , ce gouvernement les ramènent dans dans les années cinquante.
      Ce gouvernement est complètement déconnecté de la réalité. Beaucoup des personnes qui sont visées par ces augmentations de taxes, ou disons par ces nouvelles exigences gouvernementales au point de vue cotisations. Ce sont les gens les plus vulnérables , comme les personnes âgées et les moins bien nantis. Penser autrement c’est faire l’autruche, soit se cacher la tête dans le sable tout en développant son attirail postérieur, pour éviter d’avoir à prendre part pour un côté ou l’autre des gens concernés .
      Nous sommes dans une démocratie, faisant partie d’une multitude de pays ayant à choisir entre l’humain et les revendications toujours de plus en plus gourmandes du capitalisme sauvage à l’américaine, que nous sommes rendus à un point tel que ce qui faisait notre force auparavant, soit notre sens de la solidarité, s’est perdu dans les méandres des exemples données par des supposés gourus ou chantres du model américain, soit tout dans ma poche et que les autres aillent se faire voir.
      Désolé, je ne suis pas des vôtres.
      R.Carl Bourque

      Économiste Fiscaliste.

    • @ whiss 31 mars 2010 16h26

      Parfaitement d’accords avec vous.

      Avant de vouloir surveiller si notre argent va à la bonne place et non pas aux amis du régime quand on envoie de l’aide à Haïti , on devrait mieux surveiller ou va notre argent que l’on confie à notre gouvernement!

      Ça va coûter combien à ceux qui ont besoin de dialyse, de rééducation après un accident cérébral ou de la route.

      Il n’y a pas qu’aux “VIEUX” à qui ces choses-là arrivent!

      À 25.00 $ la visite, la banqueroute arrive très vite MAIS, le bien-être sociale est sûrement une meilleure solution selon nos bons penseurs.

      Les ménages devront choisir entre les boissons gazeuses ou le lait, le poulet ou le baloné ou encore mieux, une bonne beurrée de beurre de peanuts!

      Ils devront faire le choix entre assurer leurs biens ou manger.

      Pour beaucoup de ménages à revenus supposé moyens, ces choix ont déjà été fait.

      Quels choix leur restent-ils?

      J’aimerais bien savoir quel choix serait le meilleur pour les lucides qui mangent à leur faim, bien au chaud en sécurité dans leur domaine.

      Le Québec régresse plutôt que de progresser en ce qui a trait à la santé, on se croirait revenu avant 1971.

      On voit bien revenir le privé avec ses gros sabots.

      Sauve qui peut!

    • J’oubliais….

      Les jeunes ne pourront même plus contribuer à un REER car ils sont les plus touchés comme les retraités le sont par ce budget.

    • À chaque semaine on peut voir dans nos journaux et dans nos revues toutes ces publicités sur ces grandes résidences de luxe pour personnes âgées où les coûts de logement sont de 1000$ et plus par mois. Ces résidences se multiplient un peu partout sur notre territoire. Et cela s’ajoute à tous ces condos de luxe et ces résidences dont les coûts peuvent atteindre jusque le million de dollars.

      On peut voir aussi dans les journaux toutes ces publicités sur les croisières et sur tous ces endroits où les gens peuvent aller passer des périodes de vacances, comme c’est le cas pour la période de Pâques. Mais pour un grand nombre de ces gens, ce ne sont pas des vacances, car ils font partie de ces chanceux qui habitent ces résidences pour retraités et ce sont là des dépenses qu’Ils vont faire ailleurs. Non, je ne les envie pas, car je suis heureux sans tout cela.

      Mais ce qui me fait mal, c’est de constater qu’une partie des taxes et impôts que je paie, comme d’ailleurs les taxes et impôts que paient les gens de la classe moyenne qui ne font pas partie de ces chanceux, sert à payer tout cela, sans pouvoir qu’ils puissent eux-mêmes en bénéficier. Si vous habitez dans le voisinage de ces résidences luxueuses, vous verrez alors vos impôts fonciers augmenter, alors qu’eux paieront les leurs aux mêmes taux que vous. Cela après avoir bénéficié de crédits d’impôt qui leur ont permis de se créer ces fonds de pension. N’a-t-on jamais réalisé que ces pensions sont versées par nos gouvernements Et cela ne fait pas partie des dépenses? Remerciez donc le gouvernement d’être aussi généreux avec l’argent de nos impôts, sans oublier que c’est à nos enfants qu’on refile la facture. Rolland Lambert – www.perenoelenvacances.com

    • Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi le gouvernement paye 35$ par enfant par jour pour le faire garder dans une garderie en tant que subvention après le 7$ payé par le parent. Ce qui fait au total
      42$ pour chaque enfant par jour.
      Si nous prenons un exemple de la garderie derrière chez moi qui a une quarantaine d’enfants à surveiller et à qui enseigner les ABC de la vie, cela coûte a nous les payeurs de taxes de toute sortes, la somme de 1400.$ pour une seule journée pour cette seule garderie. Je considère que les dépenses de cette garderie ne dépassent pas plus de 400$ dollars pour son exercice journalière, étant donné qu’ils n’ont jamais eus plus que trois employés pour donner tous les services exigés par le ministère concerné.

      Maintenant , revenons au budget dernier, C.A.D celui d’hier.

      Depuis quelque temps il y eut dans la presse certaines critiques concernant des supposées magouilles au sujet de l’attribution de permis d’ouvertures de garderies dans certains districts ou comptés.
      Bon! je ne nommerai personne , mais vous avez probablement tous entendu ou lu quelquechose à ce sujet.
      Nous savaons tous que cette vache à lait, a été détectée par une catégorie de personnages, qui a toujours été proche du parti libéral.
      Je ne m’étendrai pas sur l’historique de ce parti, vous pourrezfaire les recherches vous mêmes.
      Mais je vais conclure par ceci. “Tout croches ils ont vécus tout croches ils resteront, car ils étaient sont, et seront “

    • *********Nouvelle taxe santé payable dès le 1er juillet, qui passera de 25$ à 200$ par adulte par an d’ici 2012.

      Le culot du gouvernement BS Charest d’annoncer une taxe santé sans premièrement consulter Ottawa, comme si on était un état indépendant déja. Hellooooo! Violation des règles de Santé Canada. L’arrogance continuelle envers Ottawa est tellement désagréable et dérangeante. Charest fait tout pour envénimer nos relations Quebec-Canada. J’attend avec impatience la risposte de Harper.

      Le bon coté est que les gens qui abusaient vont être plus raisonnables pour ne pas payer $25 par visite. Une autre chose importante est que les docteurs ne pourront plus cliquer la carte plus qu’une fois, ce que j’avais vu un médecin faire.

      J’aurais mieux accepté une visite gratuite par année pour tout le monde. Gratuit naturellement pour ceux a faible revenu.

      Mais est-ce que Ottawa va accepter le culot de Charest? Est-ce que il y aura plus de malades qui n’iront pas voir le docteur et qui éventuellement engorgeraient les urgences et rendrait le Québec encore plus mal en point. C’est à voir.
      *********Hausse de 4 cents le litre de carburant sur quatre ans.
      Un bon côté on va s’efforcer a marcher plus lorsque c’est possible pour les petites courses…ce sont les pauvres travailleurs qui vont payer cher pour se rendre au travail. Cette taxe devrait motiver les travailleurs de s’arranger pour faire plus de co-voiturage. C’est une taxe verte vraiment.

      *******Pour une famille de quatre dont le revenu s’élève à 60 000$, ces mesures représenteront un coût de 1044$ par année. C’est substantiel.

      Je me demande quel choix se ferra pour ces personnes pour couper $1000 de leur budget par année. Reer, vêtements, nourriture, petits voyages, cosmétiques, cours, sorties, bouquins, theatre, spectacles. C’est sure que les détaillants vont y gouter.

      ******Grosse question…si la taxe santé est approuvée est-ce que la péréquation serra diminuer? That is the question?

    • Franchement, proculation , je ne sais pas où tu prends tes chiffres, mais ils sont complètement fantaisistes: le PIB du Québec est de 29000$, celui de la Suède, 32000$ ( en 2005 ). Se mettre à raconter n’importe quoi pour appuyer son point n’élève pas un débat, surtout que la comparaison que tu évoques n’est pas à l’avantage du Québec, mais pas dans le sens que tu penses. En Suède, et les entreprises, et les revenus plus élevés sont nettement plus imposés qu’ici.

      Obama a le courage, lui, de vouloir s’attaquer aux privilèges des plus nantis: il songe à augmenter les impôts sur les revenus les plus élevés. Ce n’est pas demain la veille qu’on va voir notre Charest faire perdre de l’argent à ses tinamis et contributeurs à sa caisse électorale. Les Desmarais, Chagnon, Péladeau et autres n’ont rien à craindre. Les alumineries vont pouvoir continuer à produire de l’aluminium pas cher pour l’industrie américaine, les mines vont continuer à rafler les richesses de notre sol à bon compte, en nous laissant ramasser les pots cassés derrière. Profits privés, pertes publiques, et on se demande pourquoi les États s’appauvrissent, et pas rien qu’au Québec. On va faire de nous une nouvelle Argentine si ça continue : je sens qu’Hydro-Québec fait baver d’envie certains intérêts privés, et qu’on nous prépare lentement à l’idée de la privatiser. Ne vous surprenez pas si on entend de plus en plus que la vente de la société d’état épongerait notre dette.

      Wake up folks! Cessez de vous en prendre aux BS et aux fonctionnaires, ils ne sont pas responsables de la situation actuelle.

    • Et les banques… et les pétrolières… J’aimerais que ceux qui trouvent que c’est trop cher 200$/an pour la contribution de santé et le 1 cent/litre pour essence… qu’il regardent ce que les banques et les pétrolières font. En une seule journée les taux fixes des hypothèques ont augmenté de 0.6% ce qui représente 70$/mois = 840$ par an. Et les gens ne chialent pas. Donc, que j’en entende aucun chialer alors que le 200$ est cher ! Même chose pour l’essence. Quand ça bondit de 10 cent la même journée et les gens ne chialent pas. Ce n’est finalement pas si pire le 1 cent du gouvernement. Quand je dis que “les gens chialent” c’est dire que les gens trouve que le gouvernement serait à changer et il y a une mobilisation de la population avec les journalistes pour parler contre l’action d’un gouvernement en place quel qu’il soit. Si nous nous acharnions tous autant contre les banques et les pétrolières comme on le fait pour les politiciens… Mais ça a l’air plus facile de chialer contre un gouvernement. Donc, si c’est OK que les banques et les pétrolières agissent ainsi, laissons-donc faire le gouvernement un travail qu’une entreprise privée ferait de toute façon…

    • Tout le monde veut aller au ciel, mais personne ne veut mourir.

      On accuse le gouvernement Charest de’être responsable du déficit par une mauvaise gestion de l’état. Voilà que le gouvernement met en force une mesure depuis longtemps nécessaire : “utilisateur payeur”, avec le ticket modérateur en santé, mais toute la horde de braillards public va descendre dans le rue pour chialer. Le Gouvernement fait quoi : donner le pouvoir asu PQ qui lui a la solution miracle ?

      J’entendais hier la soporifique Céline Galipeau avec son accent de France demander à Jean Charest pourquoi il ne taxait pas plus les hauts salariés. Monsieur Charest aurait pu répondre à la belle Céline : vous même faites partie des privilégiés à heut saalaire, accepteriez-vous d’être taxée davantage ?

      Ce budget est impopulaire mais nécessaire.

    • J’ai une bonne idée pour équilibrer le budget de Jean Charest, TOUT LES GENS DE 40 ans et moins DÉMÉNAGER DU QUEBEC dans la prochaine année.

    • Le système de santé se privatise. La différence c’est que l’argent ne va pas directement du patients aux cliniques privées, mais dans la tirelire du gouvernement. Quand il y aura suffisamment de sous dans le cochon, le gouvernement pourra décider de la direction que prend un patient. Une privatisation prise en charge par le gouvernement. Le 200$ que tout le monde paie ne reflète qu’une fraction de la somme totale que chaque individu paie sous la loi de l’impôt pour les services de santé. 50% de120 000$ +200 ne correspond pas à 10% de 15 000$ +200 ou 0% de 0$ =$200. Effectivement selon le taux d’imposition, ce montant varie même si les gens ont l’impression de payer tous la même chose.

    • Et pendant ce temps, des enfoirés de fonctionnaires de la santé se paient au coût de 20 000 $ (aux frais du peuple) une formation en…..yoga !!!! Et on veut qu’on se serre la ceinture !!! Charest et Bachand: qu’attendez-vous pour mettre fin à ces folies de formations bidons pour les fonctionnaires ???? Qui donne ces formations aux fonctionnaires ? Des amis du parti ? Faudrait enquêter sur ces entreprises de “formation” pour voir si elles fournissent à la caisse du PLQ.

    • À quoi correspond le pourcentage du revenu des particuliers accordé à la santé. Est-ce 2%, 4%. Si ce pourcentage est de 4% du revenu imposable, les gens ne paient évidemment pas tous le même montant avant le 200$ et après.

    • L’innovation de Bachand est un dangereux précédent.

      La révolution culturelle que promettait le ministre Bachand a laissé un gout amer chez les gens à revenu modeste. Particulièrement dans cette initiative d’imposer un impôt fixe pour la santé à tous, riches ou pauvres, n’épargnant que les très pauvres. Ainsi, pour M. Bachand, 200$ quand tu gagnes à peine 15,000$, c’est une modeste contribution qui peut s’ajouter facilement à toutes les autres ponctions du budget.

      Quand, en bonne santé économique, on baisse les impôts, ce sont les riches qui en bénéficient le plus. Une fois en récession, ce sont les pauvres qui doivent boucher le trou qu’on a volontairement creusé.

      Si le seuil de la richesse est maintenant à 14,320$, le Québec est sauvé devant les couts croissants du système de santé. Une fois que la glace est brisée, les ministres des finances n’ont plus à se casser la tête, on pourra en rajouter encore. 200$ par contribuable, ça fait un milliard dans les coffres de l’état.

      Comme les couts de la santé sont beaucoup plus élevés que cela, la philosophie de Raymond Bachand commande qu’en tant que bénéficiaire vous devrez tous payer le même prix, un rejet du principe largement reconnu de la progressivité de l’impôt, un dangereux précédent qui menace les gens dont le budget est serré mais qui réconfortera les politiciens qui ont trouvé leur vache à lait.

      Ni les riches ni les lucides n’en demandaient autant.

    • @matelot2

      “Vous voyez comment vous n’avez aucun raisonnement,je n’ai jamais dit que nou devions restraindre l’acces a l’Universite…mais d’en faire payer les frais aux …etudiants,c’est clair?”

      Oui c’est clair, mais on dirait que ça ne l’est pas pour vous! Comment faites-vous pour avoir autant de convictions dans des idées que vous ne comprenez pas?

      Hausse des frais de scolarité = moins d’étudiants = restriction de l’accèss. Capiche?

    • Gillesménard : Bon matin Gilles! Voyez comme je suis socialiste. Je n’ai même pas de médecin de famille et j’entend payé mon impôt santé avec enthousiasme et béatitude car je sais que les gens qui en ont un comme toi vont en bénéficier plus que moi. Monsieur Marissal vous a cité dans sa chronique dans la presse papier? Voyez comme vos opinions sont réfléchies.

      Aussi, veuillez cesser vos insinuations désagréables envers moi Gilles : « petite personne égoïsme » etc. En effet, je paie 52% d’impôt personnel plus environ 40% d’impôt corporatif et je n’ai même pas les moyens d’acheter mon Talmud là là. Merci! Je vous considère comme mon e-ami par ailleurs. Le soulèvement des plus démunis approche dites vous? Que vont-ils me faire? Me prendre mon 48% restant? Laisse m’en un peu Gilles. Au moins pour mon Talmud…

      Ton ami Simon

    • à 7h44 : 0% de 0$ +200$ = 200$. Le gouvernement dit qu’il y aura des crédits d’impôt pour les plus démunis, environ 200 000 personnes seraient touchées. Le fait d’en demander plus aux mieux nantis ou selon les revenus, c’est déjà fait car cette tranche de la population en paient déjà beaucoup plus. À vrai dire, ils paient pour tous ceux qui n’arrivent pas à payer.

    • Je vous invite M. Marissal à accompagner une mère de famille à l’épicerie et

      dont le seul revenu du père est celui de la moyenne d’un travailleur Québécois, soit plus ou

      moins 40,000.00.

      Que mettriez-vous dans ce panier d’épicerie afin de nourrir la famille

      (père, mère et deux enfants) pour toute une semaine après avoir payé

      le loyer, l’électricité, l’achat de vêtements et de chaussures, le transport, les médicaments,

      et les soins de santé?

      Si vous et M. le Ministre des Finances considérez que c’est cela vivre au dessus de ses moyens,

      j’aimerais bien qu’on m’explique.

      Ce ne sont pas tous les travailleurs québécois qui ont la chance d’aller chercher un petit supplément de $6,250.00.00 pour arrondir les fins-de-mois… (12 mois= $75,000.00)

    • Si nous ne voulons pas laisser une dette énorme à nos jeunes, il est temps d’agir et de s’impliquer, collectivement, à la mesure de nos moyens. En ce sens, plusieurs points du budget sont intéressants.

      Toutefois qu’un petite famille dont le revenu est de 50,000$ doive payer le même montant qu’un cadre d’entreprise gagnant plus de 300,000$ c’est navrant; ce dernier aurait pu contribuer à la hauteur de ses revenus. Avec une mesure comme celle-ci pas tout le monde devra se serrer la ceinture hormis la classe moyenne.

      On aurait pu s’attaquer aux paradis fiscaux, règlements de prime par voie d’options, etc.

    • Taxer et imposer les grandes entreprise n’est pas une solution, l’histoire de la fiscalité mondial le démontre. Les grande entreprises sont là pour créer de la richesse et des emploie pas pour payer un service de santé.

      La meilleure façon pour un gouvernement d’aller chercher des revenues c’est avec une taxe sur les produits et service du type TVQ. Parce que plus tu es riche plus tu dépense plus tu paies! Que l’on soit riche ou pauvre! Que l’on travaille au noir, pimp, ou Helsl Angels. C’est pas mal mieux que de faire un système d’imposition que les plus riches peuvent éviter avec un excellent fiscaliste. C’est pas de la théorie, ce sont des faits!

      Le $200.00 par individu pour la santé n’est pas significatif pour personne. Les plus démunie auront un crédit d’impôt et tous les autres le paieront, c’est une petite fraction de notre fardeau fiscal.

      Ce qui est très important c’est de créer un fond distinct pour la santé qui sera, avec les années, appelé à grossir (plus grosse cotisation modulé selon les revenues) et à devenir une caisse indépendante afin qu’on réalise ça coute combien un système de santé gratuit mur à mur.

      Même chose pour la taxe sur l’essence qui elle servira à remttre en état nos infrastructure. Il y a un cout, on va le voir! On va le savoir, concrètement. Dans ce sens, ce budget est une véritable révolution et bravo!

    • Une prédiction de ma part (qui devrait trouver écho chez les économistes) : Avec un ticket modérateur ( 25 $ par visite médicale) imposé par le Gouvernement Charest, des dizaines de milliers de québécois qui vivent au salaire minimum et qui éprouvent des problèmes de santé (diabète, problèmes cardiaques, hypertension, etc. etc.) et qui nécessitent un suivi médical régulier et une vingtaine de visites annuelles chez leur médecin de famille et chez divers spécialistes … vont devoir ABANDONNER LEUR EMPLOI et se retrouver pris en charge par Sécurité du revenu (BES) pour pouvoir continuer de s’offrir des soins de santé OBLIGATOIRES pour eux. Ça va aussi être le cas des personnes qui subissent des interventions chirurgicales et qui ne pourront pas se permettre un suivi serré. La santé des québécois va se détériorer rapidement … pour ceux qui n’auront pas les moyens financiers de se faire soigner….

      En bout de ligne les dépenses et les divers coûts sociaux vont tripler au Québec…

      Ce sera le CHAOS SOCIAL tantôt, je vous le jure.

    • Bonjour à tous, le budget 2010-2011 du gouvernement force l’ensemble de la classe politique et de la population a la réflexion. Il est indéniable que l’endettement chronique de la province de Québec à cause de la mauvaise gestion des instances politiques ont nuit énormément à la mise en place d’une marge de manœuvre crédible. La situation est davantage critique aujourd’hui. Contrairement à ce que les gens pensent ce n’est pas un budget de droite. L’augmentation des tarifs divers n’ont strictement rien d’une mouvance vers la droite, au contraire. L’augmentation des tarifs est une mouvance en faveur de la radicalisation de l’état providence. La seule différence c’est que les tarifs sont pris à partir d’un système régression au lieu d’être pris en progressif. Ainsi, il reste que la radicalisation de l’état providence est une nuisance au retour de la croissance économique post-récession, à cause qu’elle pompe l’argent des consommateurs qui eux relancent l’économie. Également, il faut dire les choses tels qu’elles sont : le vieillissement de la population va faire littéralement exploser les dépenses en santé passant de 31% en 1980, 45% aujourd’hui et beaucoup plus dans un avenir rapprocher. Si on prend l’exemple japonnais cela pourrait monter à plus de 60% du budget dans un avenir rapproché. En terme clair, si l’on veut maintenir l’état providence tel qui est présentement, on va devoir accepter une croissance de la dette publique et une croissance économique amorphe pour le Québec tournant autour des 1% (comme le Japon). Ce n’est certainement pas le 200$ qui va changer quoi que ce soit. Ainsi, on voit que l’état arrive à sa limite. Il y a moins en moins de contribuable et de plus en plus de prestataire. Le calcul n’est pas compliqué à faire.

      *P.S. En passant, le Japon a une dette publique équivalent à plus de 195% de son PIB

      Je pourrais continuer, mais je vais m’arrêter là.
      Si on m’en redemande, j’en rajouterais.
      Merci

    • Avec un ticket modérateur de 25 $ par visite médicale, t’as intérêt à ne pas souffrir d’un cancer… à moins de vivre de l’aide sociale (puisqu’il semble que les soins de santé seront encore gratuits pour les assistés sociaux).
      Un conseil : Si ton salaire n’est pas supérieur à 10 $ de l’heure et que tu éprouves un problème de santé chronique, lâche immédiatement ta ‘job’ ! Sinon, tu n’as plus les moyens de te faire soigner !

    • Qui veut parier un p’tit deux sur un pelletage de 15 a 20 milliards de plus que prevu sur la dette d’ici a 2014?

    • une personne qui gagne 25000$ va payer le meme montant pour la santé que celui qui en gagne 100000$…?
      augmentation du cout de l’électricité pour tout le monde sauf les entreprises…?
      augmentation des taxes sur l’essence…

      On va carrément éliminer la classe moyenne et devenir comme les états unis, des très riches et des très pauvres.

      Je pense sérieusement à déménager du québec.
      On nous prends vraiment pour des cons.

    • Le problème avec ce budget, c’est qu’on veut controler les revenus avec de nouvelles taxes et non controler les dépenses du gouvernement.

    • Je suis absolument convaincue que je vis au-dessus de mes moyens. Je m’explique: depuis que le système existe, je paie l’assurance médicaments. Bon an mal an, elle me coûte plus de $500, et j’ai peut-être consommé 5 aspirines pendant ce temps; ça fait cher l’aspirine. Depuis 1998, je n’ai reçu aucun service médical; je paie des congés parentaux et des garderies, même si mes enfants sont nés avant cette ère. Lorsque je fais mon rapport d’impôt, aucune déduction n’est rattachée à ma situation, donc, Rien a un coût car pendant les 6 premiers mois de l’année, mon revenu va à l’état. Les six autres mois, j’ai intérêt à ne pas faire de dépenses chromées, car l’air que je respire deviendrait vite hors de prix.

    • C’est pas drole de lire les complaintes des tits homards quebecois pris dans leur cage
      a la merci des politiciens corrumpus qui se la coulent douce sur le dos du tit peuple…
      Pourtant la culture et la societe distincte c’est si important…CA coute cher? a ben fallait y penser avant.. Avec 3% des contribuables qui paient 30% des impots et 37% qui n’en
      paient pas du tout la situation est pour le moins precaire n’est ce pas? Et ce budget ne fait que ramener l’equilibre budgetaire THEORIQUEMENT.Charest se fait encore aller les babines avec de fausses promesses de reduction de l’etat compression de la PROGRESSION des depenses,chasse a l’evasion fiscale. BLA BLA BLA…

      La verite est que plus tu taxes moins tu as de revenus plus tu as de travail au noir.

      Ce budget ne tient pas la route…Preparez-vous a vous faire frapper encore plus fort d’ici 4 ans…..

    • On aurait pu profiter de la situation afin d’imposer une taxe sur la malbouffe, les grosses cylindrées, l’environnement et apporter des mesures de relance pour l’industrie forestière par exemple. Ben non…on se contente de hausser les tarifs et les taxes…n’importe qui est capable de le faire ! Quand je vois le PQ s’indigner, ça me fait rire un peu parce que la multiplication des services et le fardeau fiscal des Québécois c’est en grande partie leur responsabilité…

    • Et que dire des formations sur le silence et l’écoute avec les yeux…voilà un bon transfert de nos deniers publics des étudiants à l’université en formation pour mieux-vivre à la formation des fonctionnaires pour un mieux-vivre. Y a pas à dire y en a qui dorme au gaz.

    • Oh la la … quelle affaire !
      Y’a vraiment de l’abus et un non sens certain.
      C’est facile de dire on a pas d’autre choix … Charest va se gargariser en disant qu’il n’a pas augmenté les impots …
      Cet homme ne sait pas discuter et trouver une solution avec ses pairs (pour lesquels nous payons, soit dit en passant !) Vraiment dommage …

      Est-ce que ça se peut au Québec une grève d’une journée de toute la population comme ça se fait en France histoire de contester et de montrer à Charest qu’on peut se tenir debout ? Tout le monde … de toutes les villes et villages ?????

      Est-ce que vous réussisez à bien dormir M Charest ?

    • 200$ par adulte, plus 25$ par visite, cela ne représente en tout que 450$ pour un couple en bonne santé, qui a la chance de disposer d’un médecin de famille, et qui ne fait qu’une visite de routine par année. Ce que j’aimerais bien savoir, c’est dans quelle proportion la population est dans cette situation.

    • J’ai hâte de VOIR s’ÉLEVER des femmes et des hommes « INTÈGRES » qui administeront le Québec « HONNÊTEMENT » pour le peuple et NON pour les AMIS.
      Nos administrateurs sont des « FRAMAÇONS » qui complottent l’appauvrissement du peuple ordinaire et laisser mourir nos malades pour diminuer la population comme c’est prévu ailleurs dans le monde comme en Afrique actuellement.
      Charest et les libéraux, Marois et les péquistes, l’establishment de la finance, Gesca et ses médias et d’autres
      ont travaillés pour éliminer Mario Dumond et l’ADQ; un parti qui voulait faire le ménage dans le merdier québecois.
      La population, surtout les “JEUNES”, doit se prendre en main pour “PLACER” des administrateurs “HONNÊTES, FRANCS” aux commandes du Québec.
      Le Québec est “border line” de tomber dans la même situation que la Grèce; il faut maintenant “MOBILISER” la population avant que celle-ci “OUBLIE” les “FRASQUES” des vieux partis qui nous font des “SHOW” de plus en plus manipulateurs et menteurs.

    • “… une incontournable vérité: nous vivons, collectivement, au-dessus de nos moyens… mais peut-on vraiment être contre son constat?” OUI! Avec des MAJUSCULES!
      Je ne vois vraiment pas OÙ, individuellement, je peux couper davantage dans mon budget, à moins de manger toujours froid, de vendre mon chauffe-eau, de porter toujours ma tuque même la nuit, de mettre une dynamo à mon char, et tiens j’y pense, de placer quelques collets dans mon jardinet. Qui sait, ma mère trouvait bien 4 trente sous dans une piastre!
      Le gouvernement pourrait en faire autant, sans doute : des sandwichs au ballouné au resto de l’Assemblée, des bicycles pour descendre la 20 ou du parapente pour se rendre à Montréal, mais là faudra attendre que le petit maire de la “vieille capitale” surélève sa montagne pour les Jeux de 2020 ou 24. À quel coût d’ailleurs ? On n’en sort pas!
      Avez-vous vu dans quel hôtel hyper-luxe ont logé monsieur notre Premier Ministre et sa femme, et sa suite imposante, lors de leur dernier voyage en Inde? C’est pas vivre au-dessus de NOS moyens ça? Ah, oui c’est vrai : il faut donner une belle image de soi pour se vendre, Rapaille l’a dit.

      Juxtaposons quelques nouvelles collées ce matin dans les mêmes journaux :
      Rénovation du Ritz, ce repère de sans-abris : la facture monte de plus de 150 millions de $! Vite un téléthon pour aider ces pauvres gens à se retrouver entre-eux et planifier un bal-bénéfice pour l’accueil Bonneau.
      Et un autre gros “constructeur” pris avec de la surfacturation? C’est-tu ça le 30% supplémentaire qu’on paye par rapport aux autres provinces? Avec les routes qu’on a en plus…

      À cela, si on faisait l’inventaire de tout notre fric largement dispersé, on pourrait ajouter – entre autres gaspillages – l’argent versé au grand Prix Formule1, si crucial pour faire parader les “happy few” de la rue Crescent. 200$ pour la santé, c’est rien pour eux, c’est même pas le prix d’une place au circuit Gilles-Villeneuve. Et ce n’est qu’un exemple.

      “…peut-on vraiment être contre son constat?”, dites-vous? Le syndrôme “pas dans mes poches” me fait drôlement shaker. De colère.

    • @dargor24

      Je ne crois pas que le problème des Québécois avec le budget soit une perception de mouvance vers la droite mais plutôt la continuité d’une mauvaise gestion, c’est ce qui ressort de la majorité des commentaires ici d’ailleurs selon moi.

      La classe moyenne est trop souvent utilisé comme fond de secours lorsque les erreurs de gestion causent trop de dommage. Les mieux nantis sont les moins taxé par rapport à leur revenu, les gens plus pauvre coutent aussi très cher au système mais nous avons choisit d’avoir un bon filet social ce que j’approuve personnellement, les gens au millieu n’ont pas suffisamment de moyen pour être à l’aise et dépenser allègrement (Pour faire “progresser” l’économie) mais juste assez pour payer les services et renflouer les coffres de l’état.

      Je crois que la frustration des Québécois en général (La mienne en tout cas!) provient des abus et de la mauvaise gestion de l’état, comme vous l’avez dit, mais surtout du fait qu’il semble y avoir réellement un a-plat-ventrisme chez nos dirigeants vis-à-vis des gens qui devrait payer beaucoup plus pour l’exploitation de nos ressources (Compagnies minières, compagnies qui pompent notre eau, notre électricité à rabais, etc.), pour la dégradation de notre environnement pour laquelle NOUS épongeons la facture trop souvent, des compagnies qui engrangent beaucoup de profits et à qui nous versons des subventions des rabais des avantages alors que qu’ils dépensent leur argent ailleurs que dans notre province, des entrepreneurs qui chargent 3 fois le prix et “botch” la job,etc,etc,etc.

      Le problème c’est qu’encore une fois, on évite beaucoup ces sujets dans les médias (Sauf entrepreneurs par les temps qui court) et on nous ramène constamment aux négociations de la fonction publique, aux demandes des infirmières et professeurs qui veulent avoir un salaire qui a de l’allure et des conditions de travail humaines, à notre panoplie de service qui est supposément au-dessus de nos moyens, que nous vivons dans un rêve éveillé qui n’est pas possible…

      Le problème c’est que la majorité va finir par y croire à ses écrans de fumée…
      Quand tu n’as plus d’argent pour vivre et que tu es coincés, tu veux survivre tu arrêtes de réfléchir et tu dis “vite privatiser tout, vendez hydro-québec, coupez les vivres aux assistés sociaux que je puisse enfin respirer et vivre ma vie”.

      C’est là que ça s’en va et je ne crois pas que ce soit un hasard.
      Je ne crie pas au complot, mais je crois que beaucoup de politicien rêve d’avoir moins de “public” sur le dos, plus de pouvoir monétaire et davantage de jeu lorsqu’il s’agit de gérer les finances de l’état de la façon qu’il le veule. Il ne faut pas oublier que Charest était un conservateur au fédéral et que s’il suit toujours la ligne de son ancien parti, il rêve lui aussi d’un Canada à l’Américaine…

    • @mobile

      L’estafier surpris par le maître d’armes…

      Longue hibernation en effet. J’étais parti chercher des cigarettes…

    • En ce qui me concerne je ne suis pas mal à l’aise avec certaines augmentations. Ceux qui croient par contre que nous seront épargnés ”en campagne” pour la taxe supplémentaire sur l’essence vont vite être heureux de voir que les pétrolières vont venir chercher ce 1.5 cenne de plus quand même…1.10 à Montréal sera 1.10 en campgane…juste plus de frics dans les poches des pétrolières…

      Pour ce qui est du ticket modérateur, j’ai vécu de 1990 à 1993 en Suède, et déjà, malgré un gouvernement de gauche à l’époque, la Suède avait adopté ce mode. J’ai eu affaires une fois avec l’urgence, ça m’a couté 100 kronors (20 $ can en 1991) et pas attendu une minute ni à l’urgence, ni en radiologie, ni pour voir le doc…Je crois que ce ticket aura effectivement pour effet de désengorger le réseau…pas besoin de l’urgence pour une otite…

      Le frais scolaires, absolument que les étudiants y mette du leur, ou leurs parents…ils ne sont quand même pas tous endettés jusqu’à la moëlle en sortant de l’école…si on utilise la loi du 80%-20% je ne crois pas que tous se meurent….

      Ce qui par contre me fatigue royalement, c’est que la portion du gouvernement ne sera JAMAIS atteinte. Juste à voir comment le quotidien est géré: Travaux d’infrastructures, les journalistes sont en train de prouver que nous payons 35% de plus que la moyenne canadienne…Y’a quelqu’un qui peut me dire 35% de combien ? de 100 000 000? d’un milliard? Ici on parle de travaux d’infras routières…c’est comment ailleurs? C’est quoi les politiques d’achats? Les appels de propositions au desus de 25 000 $ contournés quotidiennement par des demandes de soumissons découpées! Facile, un appel de propos de 100 000? Ben non, 4 demande de soumissons de 25 000…on laisse combien sur la table chaque fois…et des comme ça il y en a plein partout…allez donc comprendre que ça coûte des millions juste pour savoir ou va creuser la pelle pour le chum…

      Je crois que tous avalerions mieux la pilule si nous sentions que nous n’étions pas les seul à vouloir se guérir…

    • Le ticket modérateur, puisque c’est ainsi qu’il faut l’appeler, me semble ouvrir une boîte de Pandore. Un exemple. Je lis ce matin dans La Presse que dans un futur pas si éloigné, celui qui se présente à l’urgence alors qu’il aurait dû aller au CLSC (bon Dieu, c’est toujours fermé, ces bestioles là. On va aller où ? À l’Oratoire Saint-Joseph ???) se verra imposer une amende. Appelez-la comme vous voulez, mais , en bout de piste, c’est ça que c’est.

      Simulation. J’appelle Info-Santé. Je parle avec la très gentille infirmière (je ne fais pas de l’ironie, elles sont super gentilles, ces femmes-là). Elle me pose ses questions protocolaires auxquelles je réponds au mieux de ma connaissance. Elle me suggère d’aller aux urgences. Je me pointe. La répartitrice me questionne. Je réponds encore au mieux de ma connaissance. Oups. Madame Info-Santé a été plus catholique de Benoît XVI. Ou encore plus probable, mon état a évolué. Bref, j’ai pas d’affaire là. Madame Urgence me ferme la porte au nez et me colle une contravention. Comment je fais pour dire que je suis là pas parce que j’ai pas de vie et que je me cherchais une activité en ce beau dimanche après-midi mais qu’on m’a suggéré de me présenter parce que mes symptômes indiquaient que j’avais besoin de soins pointus ? Quelle preuve j’ai ? Débile, mon exemple ? Non. Kafkaïen. On voulait faire une réingénierie de l’État. Bravo! Oui, c’est une réingénierie. Mais là, je me demande comment on peut arrêter ces maniaques.

      Je suis d’accord avec hermy. Si tu as le cancer, ou la sclérose en plaques, ou Alzeihmer ou si tu es psychiatrisé et que ton état exige un suivi régulier impliquant un rajustement de la médication, t’es vraiment mal barré.

    • Comment peut -on prevoir ce qui va arriver en 2013-2014, quand ce meme gouvernement n’a meme pas été capable de prévoir le déficit de 2009 malgré tous les commentaires des specialistes qui ont mis en garde ce gouvernement?.Charest et Bachand sont actuellement les deux politiciens les plus menteurs de la planete avec leurs commentaires, comment peut-pn etre plus riche si on nous taxe de plus en plus a tous les niveaux.
      AÙurai-je le droit moi aussi de me faire payer sous la table un deuxieme salaire comme jean Charest afin de main de maintenir mon train de vie.
      Quelle déclaration d’un premier ministre.! Il faut dire que malgré leur formation, les avocats qui sont presentement en politique comme premier ministre ou comme députés, n’ont jamais fais grand chose de positif dans leurs vies.Pur eux ce sont des avocats diplomés a la limite minimum exigée pour obtenir leur droit de devenir avocat.
      Ils n’ont jamais administrés de leur vie, une entreprise avec une certaine réussite commerciale, et ils se permettent de vouloir diriger un gouvernement.
      A quand le retour aux gens honnetes, productifs, qui vont gerer comme tout bon pere de famille devrait et doit le faire, et non comme des manipulateurs, et des menteurs comme le sont nos politiciens aujourdhui.

    • “Le Québec avait en fait l’un des gouvernements les moins interventionnistes en Amérique du Nord à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Il avait alors une économie très prospère et qui croissait rapidement. Au contraire de ce que plusieurs croient, ce n’était pas une société sous-développée et arriérée, mais plutôt l’une des plus riches au monde, avec une classe moyenne grandissante. Montréal était le centre industriel et financier du pays.” Maxime Bernier

      http://www.maximebernier.com/2010/03/idees-conservatrices/

      Et maintenant le Québec c’est la Grèce de l’Amérique du Nord.

    • @hortiflo2010, c’est juste. On appelle ça des projections parce que ça devient très difficile et qu’on se trompe souvent souvent. Pas parce qu’on est cave, parce que tout change vite et que c’est rendu de la divination. De toute manière, ce ne sera plus leur problème, rendu là. Alors, ils peuvent bien halluciner en paix.

    • Non mais ce gouvernement n’a aucun jugement à moins qu’il soit malintentionné et veuille bien soigner ses tinamis et protéger les mieux nantis.
      Je viens d’entendre monsieur Dutrizac à la radio rapporter que le budget du minuscule ministre des finances contient deux trois lignes de texte camoufflé à l’effet que les subventions aux Écoles PRIVÉES seront augmentées tandis que les BUDGETS du SYSTÈME PUBLIC, qui en bave depuis longtemps,
      seront COUPÉS (ça fera partie du 60% de l’effort de l’état).
      Les subventions au privé nous coutent 475 millions $ / année pour permettre aux gens à l’aise d’en bénéficier en sourdinette.
      Comprenez-vous la gamique ?
      La tendence ( ça fait ”IN” ) étant au concept ”d’utilisateur-payeur” alors moi qui n’a plus d’enfant aux études, je me demande pourquoi je paie encore depuis 25 ans des impôts et des taxes scolaire et aussi entre autres des taxes exorbitantes sur l’essence dont une partie va pour le transport en commun que je n’ai pas utilisé depuis au moins 40 ans. Je pourrais en rajouter d’autres de ces incongruités sur la base de ce concept ”utilisateur-payeur” qui sert strictement de camoufflage aux libéraux pour mettre leurs grosses mains croches et sales dans nos poches tout en nous faisant croire qu’ils veulent notre bien, Ha, Ha !!!. Belle gang

    • Enfin un budget qui fait payer les 40% de profiteurs de contribuables qui ne paient pas une cenne d’impôt. Enfin un gouvernement qui ose mettre ses culottes et qui dit: vous voulez des services, très bien, mais il faut payer. Trop de gens pense que tout est gratuit et que tout leur est du. On se paie une Rolls en service sociaux quand on a la richesse collective de se payer une vieille Lada. Ce n’est pas pour rien que le Kébek est une des régions les plus pauvres en Amérique du Nord, excluant le Mexique.

      Ho, je sens que les socialiste qui peuple cette province vont hurler d’indignation face à mes propos.

    • Pour ceux qui disent que c’est un budget courageux je ne suis pas certain, est-ce vraiment courageux de s’attaquer à la partie de la population qui n’est pas organisé?

      Ça aurait été courageux de s’attaquer aux syndicats pour réduire la taille de l’état, enlever de la bureaucratie un peu. S’attaquer à la corruption dans la construction. Faire un bilan des services et fermer ceux qui sont inutiles pas les déplacé dans d’autres bâtisses et enlever le nom et que tout le monde continue à travaillé et dépensé.

      C’est la solution facile qu’ils ont trouvé, on augmente les tarifs le monde s’arrangeront. C’est juste que je n’ai pas beaucoup d’options pour remplacer Hydro-Québec donc pas le choix de la payer l’augmentation. Pour la santé il y a déjà presque la moitié de tout ce que je paye en impôt par année qui va là dedans, c’est quoi l’idée de rajouté un 200$ par année, faire un autre budget qui va falloir payer quelqu’un pour le gérer.

      Le ticket modérateur j’aimerais qu’il soit en place mais seulement pour les visites inutile, celui ou celle avec une grippe ou un mal de tête qui attend à l’urgence, fait le payé, celui qui a un bras cassé ou qui souffre d’un cancer on peut lui foutre la paix svp.

      Donc un gouvernement courageux aurait coupé dans les dépenses et possiblement dans les services, on n’a plus moyen de se payé tout les services, la santé et l’éducation sont des incontournable on doit les garder mais il faut regarder la gestion pour s’assurer qu’il n’y a pas de gaspillage.

      Pour ceux qui veulent privatiser Hydro-Québec et la SAQ il faudrait m’expliquer pourquoi on vendrait 2 sociétés d’état qui sont rentable? 2 sources de revenu qui viennent de nos poches mais surtout de ceux d’entre nous qui sont plus nantis et en plus les revenus de la SAQ c’est vraiment une contribution volontaire, personne n’est obligé de consommé ces produits pour survivre.

      Pour être réaliste ma famille est dans la classe moyenne, présentement nous arrivons bien, je ne pense pas faire faillite à cause de ce budget, je suis prêt à faire des efforts je souhaite seulement que le gouvernement fasse le sien je ne veux pas un contrôle de l’augmentation des dépenses je veux une réduction des dépenses.

    • @Constantin
      C’est quoi le rapport entre le 19e et début 20e siècle et aujourd’hui?? Les conservateurs ne savent plus quoi inventer!
      En ces temps-là, on doit se rappeler que les ressources du Québec n’étaient pas aussi entamées que de nos jours. La population n’était pas vieillisante, nous mourrions beaucoup plus jeune parce que nous n’avions justement pas de soin de santé adéquat, c’était encore l’industrialisation avec ses esclaves sous-payés, c’était avant les guerres , avant les crises financières, avant que nous ayons des droits civiques moindrement décent.
      Avant que le gouvernement prenne en charge l’éducation, etc.etc.etc.etc.etc.

      Wow faut vraiment être arriéré pour citer la fin 19e et début 20e pour promouvoir l’état non-interventionniste, conservateur!! J’espère que vous êtes ironique ou sarcastique en le citant!

      Pas interventionniste OK, mais criss on avait pas de droit, pas de pouvoir, pas de liberté, pas d’infrastructure pis on se faisait fourrer encore plus qu’aujourd’hui parce qu’il n’avait pas besoin de se casser la tête avec le bien-être de la population!!

      Citation suivante svp!

    • Combien coûte une visite médicale dans le privé?
      $25 pour une visite dans une clinique sans rendez-vous versus le privé ???
      Tant qu’à y être ,autant payer pour du service rapide !!!!
      Encore un pas vers le privé ,merci M.Bachand d’Outremont !!!
      Désenchanté !!!

    • @davidsonstreet
      “Oui c’est clair, mais on dirait que ça ne l’est pas pour vous! Comment faites-vous pour avoir autant de convictions dans des idées que vous ne comprenez pas?”
      Vous avez droit a votre opinion c’est sur,mais les seules idees que je ne comprends pas ce sont les votres. Pour moi c’est clair,si la population ne peut se payer des services Gouvernementaux c’est tres clair que l’on devra reduire l’apport de l’Etat puisque cela est une cause directe de l’endettement progressif du Gouvernement(Le peuple Quebecois). Tres elementaire ,’my dear Watson’.

    • Comme beaucoup de Québécois, je comprends très bien qu’il faut revenir au principe de réalité et consentir à payer davantage pour nos coûteux services. Cependant, la population a d’excellente raisons de croire qu’un énorme gaspillage de fonds publics a lieu (la surfacturation du milieu de la construction mise au jour et la récente affaire Rapaille, étouffée par les plates excuses du maire Labaume en guise de réparation, en sont deux brillants exemples entre mille…). Hausse de la TVQ, sans problème si des crédits existent pour rembourser en partie les moins nantis; mais qu’on essaie de justifier l’imposition d’un ticket modérateur et un impôt spécial en santé pareil pour tous les contribuables en nous expliquant que certains abusent du système! Si l’intention avait véritablement été de faire payer les utilisateurs abusifs, on aurait pensé accorder à l’ensemble de la population un minimum de consultations gratuites par année qui auraient garanti à la fois un accès libre à la santé pour un usage raisonnable des services et auraient fait taire la majorité des critiques face à ces politiques brutales. Car voyez-vous, nos salaires n’augmentent pas au même rythme des taxes imposées! Ce qui découragera plusieurs d’aller se faire soigner, ce qui reviendra plus cher en coûts de santé à long terme. Vous avez dit: prévention? Quelle pensée à courte vue, et quel déséquilibre! Il y a de quoi être très en colère.

    • En 2003, la réingéniérie de l’état A AVORTÉ parce que les syndicats et la go-gauche extrémiste ont manipulé la population avec leurs manifestations à chaque coin de rue. Présentement, ce sont les mêmes pour brailler qu’elle n’a pas eu lieu.
      Hier on a manifesté dans la rue. Qui étaient là: les syndicats et la go-gauche extrémiste. Cette manifestation a été planifiée depuis plusieurs semaines, bien avant la sortie du budget. Donc, on avait décidé d’être contre le budget de toute façon. L’évaluation du nombre de gens mécontents est amplifié selon l’observateur porté à la chose. J’ai entendu 5000 par certains, 10000 pour d’autres… y a-t-il eu des enveloppes brune entre cet écart?

    • @ogarand « Le problème c’est qu’encore une fois, on évite beaucoup ces sujets dans les médias (Sauf entrepreneurs par les temps qui court) et on nous ramène constamment aux négociations de la fonction publique, aux demandes des infirmières et professeurs qui veulent avoir un salaire qui a de l’allure et des conditions de travail humaines, à notre panoplie de service qui est supposément au-dessus de nos moyens, que nous vivons dans un rêve éveillé qui n’est pas possible…»

      Quand une Société d’État accorde 31% à des gens pour placer des bouteilles sur une tablette, ce qui ferait monter leur salaire jusqu’à $24.95 de l’heure, peut-on trouver surprenant que des gens chargés des deux missions les plus importantes d’une société civilisée se contentent de miettes? Moi, mon vin, désormais, je l’achète en Ontario. ($3,00 de moins pour J.C.WILLIAMS, merlot 2007)

      Les employés d’Hydro-Québec viennent de recevoir 4% de leur salaire en boni. C’est autant qui n’ira pas dans les coffres de l’État… c’est autant que l’on viendra prendre dans les poches de ceux qui maintiennent le filet social en place.

      Encore maintenant, on reproche au gouvernement les remises d’impôt faites aux gens qui ont toujours été SIPHONNÉS par tous les partis politiques. Plusieurs se souviennent de la coupure de 20% du salaire des employés de l’état, en 1982, SUIVIE d’une hausse de salaire des ministres et députés qui avaient décrété cette horreur sous René Lévesques. Moi, ma famille s’en souvient!

    • Entendu ce matin de la bouche du bon docteur Chicoine, à l’émission de Christiane Charette, au sujet de la “taxe santé”: il y a une différence entre l’égalité et l’équité.

    • Si je n’aurais pas 67 ans je quitterais le Québec pour l’ouest.
      J’ai une belle-soeur au BC qui vit heureuse avec ses enfants depuis plus de 45 ans.
      Elle est partie du Québec sans parler un mot d’anglais.
      Un jour j’ai eu la chance d’aller enseigner à la bais d’Hudson.
      Je regrette aujourd’hui d’avoir refuser cette opportunité.
      Tous les jeunes devraient quitter le Québec pour une meilleure avenir pour eux et pour leurs enfants

    • Pour qui revient d’Haïti, gouverner à la cour où les aveugles qui sont rois se sont fait “épouvantablement”prendre dans l’étau d’un sandwich au pain moelleux se révèle un exercice bien indigeste. Tous ces borgnes devraient fréquenter mes restaurants les journée de budget. Il s’avère que mes sandwichs sont assaisonnés d’un puissant anti-vomitif. Les médias nous épargneraient ainsi le plus pitoyable des spectacles. Celui du plus petit commun dénominateur.

    • Les premiers presidents americains appelaient leurs concitoyens pauvres et de classe dite inferieure LA BETE. Je crois que nous aussi les gagne-petit sommes consideres par nos si lucides et compatissants dirigeant comme LA BETE. Il est temps que nous montrions nos CROCS et nos GRIFFES pour nous defendre contre ces gentils et doux minets qui nous gouverne ou mieux qui nous coup verge.

    • Un budget de trop pour Bachand : son chien est mort.

      On a entendu dire que Raymond Bachand caressait le rêve de devenir Premier Ministre. Il peut tout de suite mettre une croix là-dessus : son chien est mort. Il a fait l’erreur de se montrer le héro des lucides dans son budget mais il a été plus audacieux qu’eux en frappant le petit peuple de plein fouet. Son manque de sensibilité vis-à-vis des gens à faible revenu lui coutera cher.

      D’expérience je peux vous dire qu’un des pires cauchemars du payeur de taxe est de devoir repayer de l’impôt en fin d’année, ne fut-ce qu’une poignée de dollars. Or la taxe fixe sur la santé aura cet effet maléfique à tous les ans, d’autant plus que le remboursement d’impôt foncier disparait.

      Et un chèque de 200$ à faire en avril quand on gagne à peine 15,000$, ça laisse des cicatrices. Et où donc un gagne-petit trouve-t-il 200$ dans son budget dans un mois donné? Et surtout lorsqu’on sait qu’historiquement il encaissait un chèque au lieu d’avoir à débourser?

      Et je ne parle pas de tous les autres aspects plus progressifs mais qui ont aussi une perception négative: les différentes hausses de tarifs.

      Pourtant il y a un point positif qui a été mal vendu par M. Bachand : le crédit d’impôt pour la solidarité en surprendra plusieurs par sa générosité, surtout les locataires. Mais les chèques seront mensuels et non intégrés à la déclaration d’impôt.

      La contribution à la santé gagnerait à être perçue à même ce chèque, histoire d’adoucir la pilule.

    • @ ogarand

      Le problème de Québec est que l’État prend la grandeur gigantesque. Plus d’État, plus elle besoin d’argent et donc moins de liberté pour l’individu. C’est le principe fondamental de socialisme. L’axiome que tous les systèmes socialistes finissent par fiasco. Donc, dans l’intérêt du Québec, de peuple québécois de sortire de ce trou, de détruire ce système que certaines nomme la modèle québécois. Y a en rien dans ce modèle de québécois. C’est un modèle socialiste universel.

    • @skadi
      Et la paix sociale vous en faites quoi?
      Comme vous dites tout se paix,alors payez,sinon prenez un ”boat people” comme certains l’ont fait ailleurs.
      Gilles Ménard

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité