Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 25 octobre 2013 | Mise en ligne à 22h57 | Commenter Commentaires (31)

    De la grande visite

    Capture d’écran 2013-10-25 à 22.48.34

    Le chef italien Massimo Bottura à la Cabane à sucre du Pied de cochon lors de son passage au Québec l’an dernier. Photo Edouard Plante-Fréchette. La Presse.

    Prenons une petite pause de Charte pour parler cuisine.
    Souvent je me suis plainte ici que a) Montréal n’accueillait pas assez de grands chefs internationaux et que b) les Canadiens n’étaient pas assez présents sur la scène gastronomique internationale.
    Et bien je vous écris pour vous dire que dans les prochaines semaines, trois très grands chefs et un très grand chimiste culinaire seront à Montréal, l’Italien Massimo Bottura, le Français Pierre Gagnaire et son acolyte Hervé This et l’Espagnol Luis Andoni Aduriz.

    Et aussi, je vous ai parlé l’an dernier d’un événement qui s’appelle Cook it Raw, où se retrouvent plusieurs chefs de l’avant-garde mondiale pour cuisiner des plats expérimentaux dans un contexte déraciné, éclaté. Et bien cette année, des Canadiens y ont participé.

    Donc. Bottura sera à Montréal lundi pour cuisiner chez Graziella dans le cadre d’un événement organisé pour présenter les vins de la maison Umberto Cesari avec le sommelier Luca Gardini. Malheureusement, il ne reste déjà plus de place. Le restaurant m’a expliqué qu’il n’a même pas eu à l’annoncer. Juste à en parler à ses clients réguliers, c’était déjà rempli. Bottura est un chef triple étoilé, 3e meilleur au monde selon la liste des 50Best publiée par le magazine britannique Restaurant. Son Osteria Francescana est à Modène, en Émilie Romagne, pays du parmesan, du prosciutto et du balsamique. Il était venu l’an dernier déjà cuisiner pour un événement organisé la Fondation Ataxie Charlevoix Saguenay, qui accueille cette année Luis Andoni Aduriz, le chef de Mugaritz, au Pays Basque, en Espagne. Là encore, un très grand chef, dont le restaurant est classé 4e selon les 50Best. Le repas cette année est le 28 novembre. Détails ici.

    Autre grande visite. Le très grand chef français Pierre Gagnaire, triple étoilé Michelin, sera à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie. Il vient avec Hervé This, grand maître de la cuisine moderniste, ou dite moléculaire. Les deux recevront un doctorat honoris causa de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Il y aura aussi une conférence au centre Pierre-Péladeau le 26 novembre ainsi qu’un grand repas au restaurant de l’ITHQ le 27 novembre. Détails ici.

    Pendant ce temps, les Canadiens se promènent à l’extérieur eux aussi. Cette année, l’événement Cook it Raw où j’étais allée l’an dernier en Pologne s’est déplacé en Caroline du nord.

    Et cette fois-ci, en plus des très grands chefs connus comme l’Espagnol Albert Adria, l’Américain Dan Barber ou l’Australien Ben Shewry, il y a des Canadiens, comme Jeremy Charles de Raymonds à St-Jean Terre-Neuve ainsi que Connie Desousa et John Jackson de Charcut, le restaurant installé dans l’hôtel Germain à Calgary. Il y a aussi Marc Lépine, le chef de l’Atelier à Ottawa, dont je vous ai parlé cet été . Tous les détails ici. Pourquoi soudainement cette percée ? Peut-être parce que l’événement est coorganisé par Alessandro Porcelli toujours mais aussi maintenant Arlene Stein, de Toronto, l’organisatrice de l’excellent symposium Terroir qui a lieu au printemps dans cette ville. (Et dont il y aura peut-être une édition montréalaise !)

    Nouveauté cette année, le banquet préparé par les chefs après avoir passé plusieurs jours ensemble à tenter de découvrir un nouveau terroir, une nouvelle histoire, est ouvert au public, suffit d’acheter une place. Sauf que c’est en Caroline du sud…. Je vous le dis si c’est plus près d’ici l’an prochain. Qui sait ?


    • Il y a tellement peu d’amour pour la cuisine dans tout ce que vous écrivez depuis quelques temps.

    • 700$ par personne pour le souper de Pierre Gagnaire à l’ITHQ… Ce sera surement extraordinaire.
      Mais c’est hors de prix. Et j’ose peut-être dire démesuré? J’ai goûté à la cuisine allumée et inventive des frères Adria pour 75 $ par personne cet été en Espagne… Dommage que les visites de ces chefs internationaux ne soit pas plus accessible pour élargir notre palais gastronomique.

    • soient et accessibles, désolée!

    • @harwan
      Ton café était-il trop fort ce matin?

      M^me si je ne peux participer à ces événments, je suis fier qu’ils aient lieu ici : ce sont toutes ces occasions qui font progresser le monde gastronomique du Québec et qui ont des influences certaines sur nos habitudes culinaires.

    • @ harwan,

      C’est parce que ce n’est pas de la cuisine. C’est un concours de popularité, à coups d’étoiles Michelin, de classements de restaurants et de 700 $ (!!!) par personne.

      La haute (comme dans 700 $…) gastronomie et la sommellerie sont deux des plus importantes arnaques de notre époque. Tant qu’il y aura des bobos à la fois trop riches et trop dénués d’imagination pour dépenser leur argent intelligemment ou utilement, cette arnaque va se perpétuer, au grand plaisir des “très grands chefs” et des “très grands chimistes culinaires” (ça ne s’invente pas…) qui s’en mettent plein les poches.

    • @cerf-volant
      Non justement. En quoi ces chefs font avancer la gastronomie au Québec? Comme vous l’avez lu, le repas de Gagnaire est 700$, donc réservé à une élite très pointue (la plupart des chefs ici ne pourraient même pas se payer cette soirée). Oui l’échange avec ces personnes peuvent être bénéfiques (et 45$ pour la conférence ça reste accessible), mais encore…

      Toute façon, mon premier message n’était pas destiné à ces chefs et à leur importance dans le monde gastronomique, mais plus à l’élitisme de ce milieu qui commence à devenir insupportable (et qui semble être la seule chose qui intéresse encore Marie-Claude Lortie sur le sujet).

    • La politique, la cuisine, les voyages… quel est votre domaine d’expertise?
      - Rien

    • Bravo pour la gastronomie québécoise. En espérant que ça inspire les chefs moins chers pour que ça arrive à nous.

      @anti-ch_primaire
      “sont deux des plus importantes arnaques de notre époque”
      Pas d’accord avec vous car l’arnaque se fait au détriment de peu de gens. L’économie, la politique, … ça touche tout le monde. Ce sont donc des arnaques très mineures.

    • Je comprends pourquoi vous êtes pas allée à Cook it Raw cette année, c’était en Caroline du nord! Pas assez exotique comme destination je suppose. Quand je vois que La Presse ne couvre même pas la Série mondiale de baseball, c’est un peu décourageant. Tout le budget va pour des voyages et des évènements gastronomiques à 700$, c’est complètement farfelu.

    • @daniel333: pourquoi insultez-vous MCL? Elle ne vous a rien fait! Je sens de la vengeance personnelle envers elle. Expliquez-nous d’où vous vient ce sentiment agressif. Quant à la gastronomie, je consomme une nourriture de haut calibre. Pour moi, une moitié de grenade pas bio, et un morceau de céleri bio, nature (sans cuisson), un quartier de pomme bio ou pas bio, une grappe de raisin pas bio, c’est une collation prise une heure avant le souper et qui protège la femme du cancer du sein. Ma chef préférée, c’est évidemment Josée Di STasio. J’aime beaucoup voir les chefs travailler.

    • La Presse ne serait-elle pas un peu deconnectee de la realite? Me semble que des repas a 700$ par personne et des maisons a pas loin d’un million http://maison.lapresse.ca/habitation/presentation-speciale/201310/25/01-4703794-blainville-la-popularite-retrouvee-du-bungalow.php ( et souvent plus) sont bien loin d’etre a la portee du portefeuille moyen. Meme nous qui faisons plusieurs fois le salaire moyen au Quebec trouvons ca hors de prix.

      Sait pas mais il me semble qu’il serait plus interessant de se faire presenter de bons restos ou des evenements plus abordables pour le commun des mortels…meme chose pour ces maisons…

    • De grands chefs, de très grands chefs mais pas le moindre très très grand chef! Décidément, la vie est ingrate.

    • Allez voir une partie de Hockey, 2 billets, = $600.00, minimum. Et, vous n’en retirerez rien. Allez à ce genre d’événements à $700, votre vie en sera certainement enrichie. Osez sortir de l’ordinaire, de temps à autre. C’est le fun de passer des moments avec des gens riches et célèbres. En tout cas, ça nous fait sortir de la médiocrité nauséabonde des doctrines religieuses de l’Antiquité que certaines misérables personnes essaient d’instaurer dans la société. La beauté est de bien meilleur goût que l’absurdité. Une auto coûte à peu près $1000/mois. Payez-vous ce luxe, si vous aimez la gastronomie! Vous allez en être marqué positivement pour le reste de votre vie.

    • Vialexan

      Il n’y a pas que les signes religieux qui sont ostentatoires, il y aussi les signes de statut social qu’on étale constamment et cette culture de veudetariat des riches et célèbres et d’objets et d’habitudes de consommation de luxe qu’on nous présente comme si c’était presque accessible à plus que 3 % de la population.

      Beaucoup de gens en ont marre de cette bobomanie, et comme ce blogue traite au sens large de problèmes de sociétés, que l’auteure ne se gêne pas pour faire part de ses maintes indignations et critiques et d’expliquer ses grands principes, où est le problème quand les autres expliquent les leurs et ont eux aussi leur petite montée de lait?

    • @eriame
      Tenez. Voila pour vous:
      http://www.lapresse.ca/vivre/restaurants/201310/23/01-4702882-barbounya-elegants-mezzes.php

    • Pourquoi se dégage-t-il de vos écrits cet air de “m’as-tu vue ?”, de “name dropping “?

    • @vialexan : 700$ par annee x 2 + rendement sur les placements = une maitrise a Cambridge UK pour notre enfant. Pas mal mieux qu’un repas ephemere part annee…et pour le hockey, aucun interet dans cette famille.

    • @vialexan
      Une auto coûte à peu près $1000/mois.

      hiii vous n’avez certainment pas la meme voiture que moi et avant que j’aie les moyens de payer 700$ pour un souper, je crois que les poues vont avoir des dents. Vous etes certainement très fortuné pour dire de telles choses, tant mieux pour vous mais pour la majorité d’entre nous ce n’est pas le cas.

      @ugoh

      La série mondiale?!?! loll ca intéresse pas grand monde ca

    • @voeckler
      C’est parce qu’il se dégage de votre question un manque de savoir-vivre ! Tout comme Ugoh et quelques autres.

    • eriame

      Pourquoi pas les 2?

      Et pour ce qui est du bungalow de Blainville, je ne suis pas sur de comprendre votre reproche, dans mon coin la maison unifamiliale moyenne coute 1.1M, faudrait mettre vos données a jour, les prix ont beaucoup augmenté vous savez.

    • @daniel333

      La réponse se trouve indirectement dans sa bio: “Marie-Claude Lortie commente l’actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.”

      Il ne nous manquait plus que ça !

    • @voeckler
      En plus que vons ne savez pas ce qu’est du “name dropping” ? Quand on décrit un événement, il faut bien les nommer les gens présents ?

    • Ferrer et Laprise introduits à La Grande Table

    • Moi je viens ici surtout pour rajouter un autre commentaire , parce que j’aime ca moi aussi passer ma journée a insulter des gens. Vive le petit Quebec.

    • Est-ce que ceux qui se plaignent des prix élevés de ce repas se plaignent aussi publiquement des prix élevés de tout ce qui est haut de gamme ou hors de leur portée? Comme les autos de luxe? Les Bugatti à 1 million chacune font à peu près tous les journaux dès qu’une nouvelle itération apparait sur le marché. Tout ça pour quelques voitures vendues par année. Pourtant rien de cette auto ne va un jour aider la cause des autos pas chères.
      Les travaux de Mr This démystifient plein de recettes et d’habitudes en leur donnant une explication scientifique. Donnez-vous la peine de lire son livre si ça vous tente de comprendre un peu plus ce que vous faites dans la cuisine. Et il ne coûte pas cher, son livre. Ces “découvertes” font leur chemin vers des techniques de fabrication alimentaires plus populaires, et c’est pourquoi les conférences de ces messieurs sont courues. En attendant, ben oui c’est réservé au haut de gamme, comme toutes les nouvelles technologies. Pensez aux télés à écran plat d’il y a 15 ans. C’est ceux qui se les payaient qui ont financé les générations suivantes qui se sont vendues moins cher. Alors si vous le trouvez cher ce souper, c’est normal, et c’est aussi normal qu’il ne soit pas pour vous. Pour moi non plus. Peut-être que dans quelques années vous allez en manger les résultats dans votre fast food favori, car ces chaînes s’intéressent beaucoup à ces travaux et pour eux ce sera un bon investissement que d’assister à cette démonstration.
      Mme Lortie, j’ai de la misère à comprendre le pourquoi de ce qui ressemble à de la haine systématique de la part de certains à votre égard. C’en est devenu du trollisme et ça n’apporte rien au blogue. Vous devriez rétablir la règle des commentaires signés.

    • @felixc

      Je suis d’accord avec mais le commentaire signé = baisse du trafic sur un blogue et baisse du trafic = mort d’un blogue. Plusieurs intervenants s’attendent peu-être à ce que le Gouvernement émette des coupons pour que les gens puissent y aller gratuitement.

    • @pourvoyeur, c’est un bon argument. Je croirais toutefois que LaPresse doit compter les clics sur les articles de Mme Lortie pour juger de sa popularité. Ce n’est peut être pas le cas des blogues qui existent seulement comme blogs et qui ont un modèle de revenu basé sur les interventions. Ouvrir les articles de LaPresse aux commentaires, je vois ça comme une façon d’impliquer les gens ou d’apporter des questions/commentaires qui enrichiront l’article lui-même. Ceux qu’on voit ci-haut n’entrent vraiment pas dans la catégorie, et je ne pense pas qu’une modération ferme nuirait à la qualité de ce site. En tout cas ça m’éviterait aussi d’écrire des commentaires non-signés. =^^=

    • @pourvoyeur et felixc
      Ou bien, on clique un + ou un – sur les interventions. A -10, le message disparait.
      Certains commentaires signés étaient tout aussi haineux que ceux plus haut. Ca ne changerait rien.

    • Lequel de ces chefs est chimiste? Ma recherche sur google ne m’a pas permis de trouver de trace d’études en chimie pour ni l’un ni l’autre de ces messieurs.

    • “Vous devriez rétablir la règle des commentaires signés.”

      Plusieurs ici ont des signatures bidons…

      D’une manière ou d’une autre, ça ne change rien
      à la pertinence – ou non! – des commentaires.

    • http://www.lapresse.ca/la-tribune/estrie-et-regions/201310/30/01-4705264-la-communaute-juive-de-montreal-fait-don-de-100-000-a-lac-megantic.php

      La communauté juive qui donne $100,000 a Lac Megantic

      Ca provient a 100% de leurs poche

      Qui dit mieux?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité