Marie-Claude Lortie

Marie-Claude Lortie - Auteur
  • Marie-Claude Lortie

    Journaliste à La Presse depuis 20 ans où elle est chroniqueuse et critique gastronomique, Marie-Claude Lortie commente l'actualité, entre deux brassées de lavage et un match de soccer.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 15 août 2013 | Mise en ligne à 10h38 | Commenter Commentaires (33)

    Les sénateurs et notre argent

    Capture d’écran 2013-08-15 à 10.36.21
    La sénatrice Pamela Wallin a été nommée sénatrice par le premier ministre Harper mais ne fait plus partie du caucus conservateur. Photo PC

    Je ne sais pas vous, mais moi cette histoire de dépenses excessives de sénateurs me déprime au plus haut point.
    Le cynisme ainsi révélé, la confiance encore plus minée.
    En plus, les deux derniers coupables sont des journalistes. Pas fière de ma profession. On s’affiche comme des redresseurs de torts, on écrit des papiers pour dire qu’une politicienne a bu ici un jus de fruit trop couteux, qu’un autre a pris l’avion en classe affaires, oh, pour aller au bout du monde. On fouille dans les poubelles et les fonds de tiroir pour dénoncer des excès qui parfois n’en sont pas et voilà, paf !, que deux d’entre nous, sitôt passés de l’autre côté du miroir, tombent dans les pires ornières…

    Ma chronique.

    Quelques liens intéressants ici, ici, ici et ici.


    • Les sénateurs… En partant c’est un poste qui ne devrait même pas exister, ils sont payés des salaires faramineux à ne rien faire et en plus ils fraudent toute la gang… le gouvernement en entier est corrompu alors on ne peut pas y faire grand chose…

    • Pour moi même si ce sujet a été ausculté de tous les sens, il y a du niaisage qui m`insulte.
      Au départ Harper dit a qui veut bien l`entendre qu`il voudrait reformer le sénat . Ben enwèye ! Mets la hache dedans alors que ca semble la meilleure chose à faire en plus tu gagneras du capital politique c`est pas merveilleux ? Ben non au lieu il protege des personnages douteux comme le sénateur Brazeau…

      En plus au sujet de la sénatrice Wallin on parle ici de dépenses qui datent de 3 ou 4 ans. Je sais pas pour vous mais dans la vraie vie quand tu as un compte de dépense on te dit à quoi ca sert et puis à la fin du mois si t`essayes d`en passer une petite vite honnête ou non, on ne te rembourse pas c`est tout. Au pire, à la fin de l`année quand le vérificateur scrute les livres peut être devra tu des éclaircissements mais revenir sur des dépenses 3 ans plus tard ? Je ne veux pas excuser la sénatrice mais la machine est lourde en TA !

      Venant d`un gouvernement qui coupe partout ca sent d`autant plus le club des tits namis…

    • Les Sénateurs ne devraient même pas exister à la base.

      Il s’agit d’un ramassis d’individus NON-ÉLUS qui ont des postes importants pour dicter l’alignement de la société.

      Il s’agit d’une entourloupette où des politiciens donnent des emplois à vie, très bien rémunérés, à leurs amis.

      Ps: Allez voler pour 100 000$ de fourniture dans un futur shop, et dites-moi que vous n’aurez qu’à rendre ce que vous avez volé… La madame devrait aller en prison si la justice était équitable pour tous, mais nous savons qu’il y a les règles pour les riches et puissant, puis les règles pour la plèbe.

    • Si tu voles 100$ dans la caisse de ton employeur, il te sacre dehors et va même te poursuivre si le montant en vaut la chandelle.

      Si tu voles 120 000$ au gouvernement, on te demande de rembourser et tu gardes ta super job bien payée.
      Ce n’est surtout pas un motif raisonnable de renvoi.

    • Comment expliquer le MANQUE FLAGRANT de RIGUEURS de la part du Premier Ministre qui tolère et/ou ferme les yeux sur un tas d’abus de gaspillage de fonds publics? Lui-même quand il décide d’embarquer sa Cadillac à bord d’un gros porteur aérien pour aller en voyage à l’étranger, ne donne-t-il pas l’exemple aux Sénateurs que les fonds publics sont comme un immense baril de punch?
      Entre temps que peut bien faire le citoyen ordinaire qui lui a du mal à boucler ses fins de mois? On nage finalement dans une véritable mer à purin et on dirait que nous y sommes condamnés. C’est disons-le écoeurant, mais faut attendre en 2015 avant de poser un geste. Sera-t-il significatif? Comme le dit si bien le grand «non signifiant» du Québec, ON VERRA !
      Gilles Pelletier, Québec

    • Excusez-la, car j’ai mis le mot RIGUEUR au pluriel. Sans doute que j’avais déjà en tête les rigueurs de l’hiver qui sont déjà à nos portes vu le froid hâtif de nos belles nuits du mois d’août. Gilles Pelletier, Québec

    • “On s’affiche comme des redresseurs de torts…”

      Moi, ce qui me deprime, c’est que tous ces abus, toute cette corruption, toutes ces magouilles politiques qui minent la credibilite du systeme sense nous representer sont toujouts connus pas les journalistes bien avant que cela ne devienne publique. Les politiciens, tout comme les journalistes, travaillent pour les tireurs de ficelles.

      Le publique ne voit jamais que la pointe de l’iceberg.

    • Journaliste ou pas, l’occasion fait le larron. Faudrait que les journalistes vérifie si elle n’a pas fait de double dipping en plus. Car certaines de ses réclamations concernaient des dépenses reliés à son poste au conseil d’administration de Porter. Elle doit avoir des allocations de dépenses pour ce poste aussi?

    • Voici les faits. À l’automne 2012, des doutes ont émergés concernant le lieu de résidence du sénateur Duffy. Suite à cela, le comité de régie interne du Sénat a exigé que tous les sénateurs fournissent des preuves de résidence. Suite à cette vérification, des doutes sont survenus sur 4 sénateurs. C’est à ce moment que le comité de régie interne a mandaté la firme Deloite pour approfondir l’enquête sur ces 4 sénateurs. Les rapports qui en été présentés démontraient des montants en trop payés et le comité de régie interne a exigé des remboursements des 4 sénateurs tout en envoyant ces dossiers à la GRC pour enquêtes criminelles. Prétendre que le sénat protège ses “tits namis” comme certains le disent est plus que faux…un examen simple des démarches du comité de régie interne en est la preuve flagrante. En ce qui a trait à la réforme du Sénat proposée par le premier ministre, un projet de loi en ce sens a été déposé en chambre mais est contesté par le gouvernement du Québec en Cour d’appel ce qui a amené le gouvernement fédéral à s’adresser à la Cour Suprême afin de valider la constitutionnalité du projet de loi. On peut être pour ou contre le Sénat mais on doit demeurer objectif et analyser les faits tels qu’ils sont !

      Simon Langlois

    • C’est beau le fédéralisme! Deux paliers de gouvernement, deux fois plus d’occasions de se faire voler.

    • @MALortie,
      Une autocritique de votre profession…c’est rare qu’on lit des journalistes qui ont l’honnêteté de jeter un regard critique comme vous le faites. C’est tout à votre honneur.

      Scandaleux, c’est le moindre que l’on puisse dire. Mais je ne pense pas qu’il serait souhaitable d’abolir le Sénat. Le Premier ministre (et son conseil Excéutif) au Canada a déjà beaucoup de pouvoirs et trop peu de contre pouvoirs (à comparer à d’autres pays occidentaux). Alors une réforme du Sénat (avec des sénateurs élus) serait plutôt de mise. mais aller convaincre les provinces, maintenant…
      GTremblay
      Montréal

    • Quand Jacques Demers qui ne sait ni lire ou ni écrire est nommé…on doit se demandé à quoi le Sénat peut bien servir!

    • La vraie farce, c’est de simplement avoir à rembourser ce que l’on a volé (si on se fait prendre).

      Non seulement ils devraient avoir à rembourser, ils devraient aussi payer les frais de l’enquête en étant sévèrement mis à l’amende, être congédiés et faire de la prison pour vol et détournement de fonds.

      Qu’est-ce qui se passe si un simple citoyen vole 120000$ dans une banque? S’il suffit de rendre l’argent (si on se fait prendre) pour que l’on considère que l’histoire est oubliée, plusieurs commenceront une carrière de voleur de banques dès demain…

    • Allez lire l’éditorial de votre propre journal ce matin et vous allez constater que vos collègues se sacrent pas mal de l’argent des contribuables!

    • J’ai lu votre billet et était d’accord avec le fait que les ”fraudeurs” devrait rembourser une parti des coûts reliés aux enquêtes.

      Ceci étant dit, pouvez vous m’expliquer votre manie de publier un article, auquel on ne peut répondre, ensuite publier sur votre blogue, quelques heures plus tard, voici mon article et ici, ici, ici, et ici.

      Est-ce un choix éditorial?

      L. Trépanier
      Montréal

    • Vite débarassons-nous du Sénat et des représentants de la Monarchie britannique au Canada, deux institutions qui n’ont que comme but de récompenser les amis du pouvoir et pomper notre argent. Mais le plus important, débarassons-nous de Harpeur et sa gang de pas bons !

    • Vivant à Ottawa, plus rien ne me surprends de ce gouvernement…
      Des nominations au Sénat aux choix des ministres…

      Prenons un exemple au hasard : Maxime Bernier… Oups…
      Un autre: Le sénateur Brazeau… Oups…
      Un autre: James Moore à la culture????
      Un autre: Princess Oda au dévellopement international?

      Retournons au Sénat… Boisvenu qui se croit élu et qui contourne les règles de bases envers son personnel, sa concubine qui n’est plus sa concubine, qui est redevenu sa concubine, qui ne l’est plus, mais qui passe quelques nuits par semaine chez lui et va travailler avec le véhicule du sénateur qui a le droit à des passes droit…

      Ce gouvernement est tellement tout croche et nous prends tellement pour des imbécile…

      Mais heureusement, il y a la publicité qui passe en boucle à la télé qui nous dit que les sable bitumineux sont bon pour la santé, pour l’environement et que ca crée de la job à Halifax!!!! Youhou!!!!

    • Oui des journalistes dans leurs articles dénoncent ses excès mais cela empêche pas qu’ils peuvent avoir une réputation autre du moins chez certains.

      Comme quoi, par exemple ? D’être des pique-assiette ? Ou encore de ne pas être eux-mêmes rigoureux quand ils doivent fournir les preuves de leurs dépenses ? On a pas déjà vu cela dans des séries télé comme Scoop ou Lance et Compte ? Et c’est le comptable qui passe pour être tâtillon ?

    • Journaliste notamment mais on pourrait aussi parler des gens d’affaires et autres travailleurs autonomes quand ils se rendent dans le bureau de leur comptable pour leurs impôts rares sont ceux qui ne cherchent pas à faire passer des dépenses personnelles pour des dépenses professionnelles.

      En fait , on voit clea partoit où il ya tentation comme dans les restaurants aussi faisant de fausses factures ou autre situation mais légale quand vous avez droit à un certain montant, la cafétéria vous le signalait toujours évidemment car elle veut vendre le plus possible. Même que vous avez pas faim plus.

      Ce sont des systèmes qui n’encouragent pas la responsabilité et l’autonomie. Puis quand vous dépasser le montant , il faut payer de vos poches. Cela peut devenir un non-sens.

      Dès que a tentation est là, des gens vont en abuser alors que d’autres minoritaires mais existant vont réclamer beaucoup moins que ce à ce qu’ils ont droit. Ce n’est pas vraiment juste non plus et nous renseigne mal sur la situation réelle.

    • Scandaleux que ces “princes” puissent garder leurs postes après avoir triché (volé!) le gouvernement.
      J’ai travaillé pendant 25 ans en ayant un compte de dépenses. Si j’avais triché, ça aurait été le renvoi immédiat. Je me souviens d’un ex-confrère qui mettait ses factures d’habits et même d’antiquités sur son amex, il a été poursuivi et a dû rembourser, il va sans dire qu’il a perdu son emploi! Pas de demi mesure dans le privé.
      Je souhaite que pour nos sénateurs, des accusations au criminel, pour fraudes, soient portées.

      Jean-Guy Poupart – Repentigny

    • Moi ce qui me fait le plus suer c’est que Wallin et le gros ta de m à Duffy lorsqu’ils étaient journalistes se sont évertués à prendre les Libéraux en défaut pour la moindre incartade.

      J’ai un ami dont le fils s’est fait arrêter avec 10 grammes de mari. Probablement juste assez pour 1 ou 2 joints et qui a fait 30 jours de prison. Pas volé personne, pas blessé personne. Et ces deux “personnages” vont s’en tirer avec l’obligation de rembourser. Point à la ligne. Et on se demande pourquoi les jeunes ne croient plus en la justice…….

    • @simonolivier “10 grammes de mari. Probablement juste assez pour 1 ou 2 joints et qui a fait 30 jours de prison”. 10 grammes, c’est plus que deux joints mais c’est peu. Et tous ces fraudeurs, voleurs, qui s’en tirent avec une tape sur les doigts. Que fait-on du bris de confiance, de l’imputabilité et de l’honnêteté demandées à nos représentants? Les sentences devraient être plus lourdes dans ces cas.

    • @simonolivier: “Les animaux malades de la peste” (de la Fontaine)

    • Effectivement, c’est une grande déception pour nous, les gens qui admirent encore les journalistes.

      Il y a ceux qui diront que c’est un engrenage, que n’importe quelle bonne âme cèderait à la tentation. Ils ont tort, évidemment, mais en partie raison : l’élitisme prend plusieurs formes, dont celui de journalistes qui, tout à coup, se croient tout permis, souvent avec pas mal d’encouragement. “Pamela, t’es sénatrice, une limousine n’est pas une extravagance si folle.” On l’a vue chez Mme Thibeault — tout à coup, elle se disait que tant qu’à être représentante de la Rein et handicapée, elle n’allait quand même pas se priver. En fait, j’imagine qu’elle se faisait un devoir de ne pas lessiner — et elle a réussi au-delà de toutes les attentes.

      Donc c’est bien un engrenage, sauf que ce n’est pas tout le monde qui manque assez de jugement pour ne prendre aucune précaution. La vrai talon d’Achilles de Duffy, Wallin et Thibeault, c’est peut-être une certaine sur-compensation narcissique. Genre, “après tout ce que jk’ai vu et vécu, je ne vais quand même pas être cheap avec moi-même — je l’ai bien mérité et et pour le reste, on s’en fout!”

      Quand je pense que j’ai déjà un peu admiré ces trois personnes.

      Magnifique texte, cet article.

      M. P.A. Paquin

    • ..Vrai qu’il y a chez les journalistes de remarquables «prime donne». (Pluriel de «prima donna») Vrai aussi, la plupart du temps, et comme l’a si bien dit Alain Minc, que «le journaliste bénéficie d’une rente: il est le seul opérateur dans nos sociétés complexes à ne jamais être soumis à sa propre critique».

      Mais que deux ex-journalistes autrefois respectés se précipitent dans l’auge, ça ne fait pas de tous les journalistes des fraudeurs potentiels. La culpabilité par association n’a jamais été ma tasse de thé. Je préfère y aller au cas par cas et que je sache, pour un Duffy et une Wallin, il y a eu un René Lévesque et une Jeanne Sauvé. Et la liste pourrait s’allonger mais même du côté du bien, je préfère toujours le cas par cas et non la sanctification par association.

      Alors, Madame Lortie, si vous lisez toujours votre blogue, (et de cela je ne suis plus certain, surtout depuis hier), pas besoin de culpabiliser ou d’avoir honte de la profession pour ces deux drôles de brebis.

      JFC

    • Moi je ne comprends pas pourquoi les sénateurs qui trichent dans leurs comptes de dépenses ne sont pas poursuivis devant les tribunaux. Y a-t-il un système de justice différent pour les sénateurs?

    • Il est pas aussi possible que les sénateurs soient mal entourés et mal formés pour bien distinguer les dépenses qu’ils peuvent réclamer de celles qu’ils ne devraient pas ?

      Leurs adjoint(e)s devraient pas recevoir une formation comptable suffisante et ainsi on ne présenterait pas au Comité des finances ou moins souvent des factures qui n’ont pas lieu de l’être ?

      Des gens nuls en administration sont nombreux et des situations comme cela amène des gens à trop réclamer mais d’autres à ne pas réclamer suffisamment et cela renseigne mal l’État même chez les scrupuleux sous-réclamant. Bien oui, il faut connaître le vrai travail effectué par la personne.

    • “Les dépenses de tous les sénateurs seront révisées” (La Presse). Il est grand temps. Et pas seulement les dépenses des sénateurs. Celles des élus et des hauts fonctionnaires devraient l’être également.

    • Il semble que les présentateurs et animateurs d’émissions à Radio-Canada soient “habillés” aux frais de Radio-Canada, autrement dit à nos frais. Est-ce normal ? J’ai travaillé 35 ans et j’ai payé mes vêtements….Pour moi c’est une forme d’abus qui ne devrait pas exister.
      pourquoi les limousines luxueuses pour les ministres ? En Suède les ministres voyagent en transport en commun. Etc….etc….

    • @lecteur_curieux 21h03 “Il est pas aussi possible que les sénateurs soient mal entourés et mal formés pour bien distinguer les dépenses qu’ils peuvent réclamer de celles qu’ils ne devraient pas ?”. Voyons donc! ce ne sont pas des enfants. J’ai eu, comme petit fonctionnaire, un petit compte de dépenses, et j’ai toujours compris comment ça fonctionnait et respecté les règles. Les aveugles volontaires, les crosseurs, qu’ils paient.

    • Humm… Jacques demers lui dit qu’on lui a bien expliqué à son arrivée au Sénat et qu’il ya plusieurs personnes qu’ils peuvent consulter en cas de doute.

      Mais nous, on peut allez voir les chiffres mais sans les justifications dans les rapports et juste par comparaison on peut se poser bien des questions…

      http://sen.parl.gc.ca/SenProactiveDisclosure/SenatorExpense.aspx?dateRange=2013-03-01%20/%202013-05-31&language=F

      Les chiffres nous portent à bien des questions aussi sur leur travail. Celui qui réclame plus, travaille plus aussi ? Du côté des dépenses de bureau. Mais travail utile ou non ?

    • Et ce n’est que la pointe de l’iceberg … On n’a pas fini avec ce système matriciel d’illusions et de mensonges !!

    • @jeanfrancoiscouture
      “Alors, Madame Lortie, si vous lisez toujours votre blogue, (et de cela je ne suis plus certain, surtout depuis hier)”
      Madame Lortie lire son blogue? Vous voulez rire, elle a des brassées de lavage à faire et des match de soccer à voir.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    272829  
  • Archives

  • publicité