Marie-Claude Lortie

Archive du 8 février 2013

Vendredi 8 février 2013 | Mise en ligne à 11h12 | Commenter Commentaires (33)

La Suède, des photos

Je reviens de Scandinavie. Eh oui. Encore partie. Un projet personnel: aller découvrir un restaurant perdu au fin fond de la Suède, Fäviken Magasinet, qui était sur la liste de mes 10 destinations de rêve pour 2012. (Un restaurant dont je vous reparlerai, qui repousse encore d’un cran le concept “de la ferme à la table” et “cuisine de saison”, en proposant des menus dégustation dignes des plus grands étoilés, préparés uniquement à partir des produits locaux, oui, même à moins 20 degrés, dans la neige, à 700 km au nord de Stockholm….)

Tranquillement, donc, je coche des items sur la liste des 100 choses que j’ai envie de faire dans ma vie. Celle où il est écrit que je veux un jour voir des aurores boréales, traverser la Gaspésie en ski de fond, manger des oursins fraîchement pêchés sur la Côte Nord, apprendre à faire cuire du riz convenablement, interviewer Peter Gabriel et manger une fondue dans les Alpes, après une journée de ski (oui, encore du ski).

Je reviens de Scandinavie, donc, et s’il y a une chose là-bas qui est claire, c’est que lorsque le beurre est bon, personne ne s’ennuie de l’huile d’olive.

Dans les bons restaurants, le beurre est jaune presque moutarde. Fraîchement barraté. Riche. Parfois salé, parfois doux. Chez Frantzén/Lindeberg, à Stockholm, on le baratte carrément minute, sous nos yeux.

Miam.

beurre eckstdetd

Le beurre du chef Niklas Eckstedt, de Eckstedt à Stockholm.

Et en Suède, personne ne parle de lutte contre le gluten. On embrasse plutôt les pains au levain — incontournables — et autres pains de grains complets, parfois noirs, parfois croquants… Le tout servi avec du beurre, beaucoup de beurre. En fait, le pain-beurre devient presque un plat en soi.

Quelques photos de beurre ici sur le blogue -- en portugais — de ma collègue Alexandra Forbes, qui écrit sur la gastronomie à la Folha de São Paulo.

Autres ingrédients que l’on voit beaucoup: les viandes vieillies, le lichen, la fumée. Avec de la neige en toile de fond. Du froid. Une lumière unique.

Bilan en photos.

stcokholm-soleil

Stockholm de jour.

stcokholm

Stockholm à la brunante.

design suédois

Design suédois au magnifique hôtel Ett Hem à Stockholm où je rêve de rester un jour.

gastrologik

Un de mes restaurants coups de coeur à Stockholm.

ski

Ski à Åre, arrêt obligé tout juste avant d’arriver à Fäviken.

faviken

En route vers Fäviken, ma destination.

fourrure

Le style Fäviken.

faviken

Le bar et le sommelier et associé du chef Magnus Nilsson, Johan Agrell.

magnus

Le chef Magnus Nilsson

are vu de faviken

La vue…

amuse bouche

Amuse-bouche (non, on ne mange pas les cailloux)

conserves

Les conserves du chef, dans son caveau

viande

Une vieille vache. Vieillie. Wow.

peaux faviken

Vous avez froid ?

more faviken

Brunante

Lire les commentaires (33)  |  Commenter cet article






publicité

publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2008
    L Ma Me J V S D
    « sept   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité